Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Jeu 17 Avr 2008, 21:48

Une nuit, à Tirisfal, le vent soufflait fort et la pluie tombait, drue. On ne pouvait qu'apercevoir une forme sombre marcher sur la route, et encore moins entendre que cette forme sifflotait, indifférente aux éléments. Sa démarche était lente, elle trainait derrière elle un sac, dans lequel il y avait quelque chose de lourd et de grande taille.

La forme arriva à Brill, trainant toujours son fardeau, deux nécrogardes discutaient. Elle entendit l'un d'eux dire:

"Et il m'a dit: Va te faire embaumer chez les Trolls"

La forme salua les gardes, qui lui répondirent, puis elle pénétra dans le cimetière. Elle se dirigea vers un caveau,en ouvrit la porte et entra: "Quel temps de worg, Je suis trempée jusqu'aux os!" Elle toucha l'os qui lui sortait de l'épaule: "Ah oui, c'est mouillé, Bon, j'espère que le repas est encore chaud..."

Elle se dirigea vers le centre du caveau où trônait un sarcophage en pierre. Elle déplaça la couvercle. Le sarcophage était en fait le haut d'un escalier. Elle descendit, son paquet toujours derrière elle. Celui-ci faisait des bruits creux en cognant contre les marches. Un craquement sinistre se fit entendre. Elle se retourna vers le paquet: "Hum... je crois que c'est cassé maintenant. C'est malin!" Elle arriva enfin en bas. La pièce était aménagée. Une table basse au centre, avec deux tabourets, un cercueil au fond, dont le couvercle reposait debout contre le mur, des toiles d'araignées un peu partout, leurs tisseuses aussi mais cachées, et certainement d'autres habitants. Une sorte de cheminée avait été aménagée aussi, ce qui faisait une petite entrée d'air par la même occasion. Et bien sûr, quelques torches et bougies pour éclairer tout ça.

Elle déballa son paquet. Dedans, le cadavre d'un homme. Elle toucha brièvement la peau, ça allait encore, il n'était pas trop froid: "Au pire, je le fais griller" Elle inspecta la tête de l'homme. Le crâne était légèrement brisé, mais ça irait. Comme on peut aisément l'imaginer, le personnage connu pour le moment comme "La forme" par le lecteur, allait faire de ce pauvre cadavre un festin. Tout en mangeant, elle pensa à son arrivée à Tirisfal.

Elle s'était réveillée au Glas, classique me direz-vous. Elle se souvenait de son passé, lorsqu'elle était vivante... lorsqu'elle était vicomtesse, titre qu'elle a à nouveau repris bien sûr une fois libérée de l'emprise du Fléau. Elle se souvenait de sa mort, tué par un squelette, ou un zombi, ou une goule, peu importe, par un cadavre en décomposition qui avait eu la bonne idée de la trouver dans son lit. Elle se souvenait de son réveil, juste après, elle avait mangé son frère, quelle crapule celui-là! Ainsi que les domestiques qui étaient restés en vie. Et elle avait tout brûlé. Après, c'était plus vague... Elle agissait par automatisme, pas de son plein gré. Comme avait dit un cavalier connu, à l'époque... son nom lui échappait à présent: "De quoi? On m'aurait menti, à l'insu de mon plein gré?"

Jusqu'à ce jour, au Glas. Elle avait rencontré le fossoyeur, qui en la voyant, lui avait dit: "Ah bah tiens! Encore une peau morte!" A ce moment là, elle avait eu envie de lui envoyer son fémur dans les côtes, mais après deux secondes de réflexion, elle s'était dit qu'elle aurait pu se coincer entre deux de ses côtes, et qu'elle n'aurait pas eu l'air fin. "Quel est votre nom, Madame?" lui avait-il demandé. Kathlyn, c'était son prénom avant, mais le passé appartient au passé. Elle lui répondit: "Abbathia". "Ah bah tiens! Abbathia" lui avait-il rétorqué, en riant. Il avait un humour, il avait dû tuer beaucoup de personnes lui en les faisant rire.

Peu importe, Abbathia était désormais une réprouvée, elle pouvait agir de son propre chef... en fait, elle pensait juste qu'elle avait changé de chef. Avant c'était Arthas, maintenant, c'est Sylvannas. Soit... Quelques jours plus tard, elle avait élu domicile dans ce caveau. Elle avait découvert Brill, avec l'écurie. Des chevaux squelettes. Un jour, elle en aurait un. Elle repensa à Tornade, la jument blanche qu'elle avait de son vivant. "Qu'est-ce qu'il s'est passé avec elle déjà? Ah, oui, je l'ai mangé aussi." Elle avait goûté à tout, chair d'araignée, zombi, worg... mais elle préférait, et de loin, la chair humaine. Cela faisait maintenant plusieurs semaines qu'elle ne bougeait pratiquement plus. Elle ne sortait que pour chercher à manger: "Si je continue comme ça, je vais grossir... Et des bourlets sur les os, c'est pas très séduisant quand même."

Après son repas, elle prit le journal, Undercity Times, et lut les dernières nouvelles. Rien de bien neuf, mis à part un accident de Zeppelin, qui avait fait cinq victimes, des réprouvés... Rien de bien grave en soit, ils étaient déjà morts, mais pour les secours gobelins, ça a été plus difficile de retrouver les morceaux éparpillés et de les rendre à leurs propriétaires. Même si elle n'était pas fatiguée, et même si elle n'avait pas besoin de dormir, Abbathia s'allongea dans son cercueil et ferma les yeux. Dehors, la tempête faisait toujours rage, mais cela ne la dérangeait pas du tout.
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Ven 18 Avr 2008, 18:56

Hurlevent, la ville de la mode? Oui, mais ce n'est pas la seule: Fossoyeuse aussi!

Abbathia faisait du lèche-vitrine dans la capitale réprouvée. Elle voulait s'acheter du parfum. Elle arriva devant un institut de beauté et entra. Un vendeur s'approcha d'elle, ses mains squelettiques jointes devant lui:

"- Maljour, Madame. Puis-je vous renseigner?
- Maljour... Je cherche un parfum original, pour moi. Je voudrais éviter tout ce qui est Détritus pour femme, Marée Basse ou autre Chien Mouillé, trop à la mode à mon goût.
- Bien sûr, je comprends. J'ai ce qu'il vous faut alors. Un nouveau parfum vient de sortir. Je reviens."

Le vendeur se dirigea vers les étagères remplies de fioles de diverses tailles et couleurs. Il chercha un moment puis en prit une, le liquide à l'intérieur était vert sombre. Il revint vers Abbathia et lui présenta la fiole:

"- Bouche d'Egout, lui-dit-il. Le dernier parfum de Zul'jio Amani.
- Zul'jio Amani?
- Oui, chez nous, ce troll mort-vivant est très réputé pour ses collections de linceuls, d'habits mortuaires et ses techniques d'embaumement. Il fait aussi des parfums, et celui-ci est sa dernière création. Sentez!"

Il ouvrit délicatement la fiole, en versa une goutte sur une bandelette de lin, étala la goutte, puis tendit la bandelette à Abbathia. Celle-ci la prit et la porta à son nez. Après quelques temps, elle dit:

"- Mmmhh... Nauséabond à souhait... Mais... Il y a une nuance que je n'arrive pas à définir.
- Ah oui, sourit le vendeur, c'est normal. Il y a un soupçon de rat en état de putréfaction avancée. Amani fait tout dans le détail, ça ajoute une touche d'acidité à l'ensemble. Et ça fait la différence. Et je dirais que ce parfum s'accorde parfaitement à votre teint.
- Merci. J'avoue que j'aime beaucoup, je vais le prendre.
- Très bien, vous fallait-il autre chose?
- Oui, je cherche aussi du maquillage, dans les tons mauve voire prune, de préférence.
- Alors, nous avons la gamme Baiser Mortel de chez Morbeline, comprenant le vernis à ongle, le rouge à lèvres, le fond de teint anti-décomposition, le fard à joues, le fard à paupières, le mascara, avec aussi un eyeliner couleur prune et un crayon noir. C'est un coffret au prix de trois pièces d'or, au lieu de quatre si vous achetez tout séparément. Les principaux composants de ces produits sont du sang de chauve-souris et du venin d'araignée de Sombrebrume d'Âprefange.
- Ah, très intéressant. Puis-je voir?
- Mais bien sûr, dit le vendeur en sortant un petit coffret. Et cette couleur prune se marie très bien avec votre couleur de cheveux, en effet. Je peux vous maquiller si vous le souhaitez.
- Ah oui, avec plaisir."

Le vendeur ouvrit le petit coffret et entrepris de maquiller la réprouvée. Une fois fini, il s'éloigna légèrement puis regarda son travail:

"Voilà, vous êtes très charmant. En d'autres circonstances, j'aurais dit que vous êtes prête pour l'enterrement."

Puis le vendeur lui tendit un miroi dans lequel elle observa son reflet. Elle sourit. Ce maquillage lui allait très bien.

"- C'est parfait, je prends aussi.
- Bien, lui répondit le vendeur en s'inclinant. Voulez-vous du gel? Certaines aiment bien changer de coiffure. Nous avons le nouveau Caveau Line de chez Tombréal, fait à base de bave gélatineuse de limon de jade des Hinterlands.
- Non merci, ce sera tout.
- Très bien, sourit le vendeur en préparant les articles, ça vous fera neuf pièces d'or pour le tout."

Abbathia paya, puis prit congé. Elle continua à flâner. Elle arriva devant un magasin de couture et regarda brièvement les robes. Le prix de certaines robes la frappa. Une robe déchirée coûtait quinze pièces d'or. A côté, la même, mais intact en coûtait seulement quatre. "Oh, les vachez! pensa-t-elle. Ils perdent pas d'argent ceux-là. Je les déchire moi-même les robes, pas besoin d'être couturier pour le faire."

Il était temps de rentrer. Abbathia se dirigea vers la sortie de la ville, son sac de produits de beauté à la main. Maintenant, on peut dire que Fossoyeuse est une ville de la mode.
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Scorie le Sam 19 Avr 2008, 11:38

(j'ai beaucoup rit en lisant ton BG, je le trouve plein d'humour, d'esprit et d'images, ça me plait Very Happy , continues, ça change des pavés trop longs, ennuyeux et déjà vus que j'ouvre à peine, que je suis déjà repartie :lol: )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Jeu 24 Avr 2008, 20:56

Un matin, dans son caveau, Abbathia était en train de se préparer. Elle avait mit une robe d'apprentissage, achetée en magasin, qu'elle avait déchirée avec amour pour mettre ses os en valeur. Elle mettait la touche finale à son maquillage. Elle prit son petit miroir, le mit dans son sac et sortit.

Il faisait beau, même si ça ne se voyait pas trop à Tirisfal. Elle avait appris quelques semaines auparavant que son peuple faisait partie de la Horde. Elle avait ainsi décidé d'aller visiter les différentes capitales. Elle avait déjà vu Lune d'Argent. Aujourd'hui, elle partait en Kalimdor pour visiter les deux autres capitales.

Elle sortit de Brill et se dirigea vers la tour des Zeppelins. A mi-hauteur, elle entendit un gobelin crier: "Le zeppelin pour Orgrimmar est à quai! Pour Durotar, tout le monde à bord!" Elle se dépêcha donc, montant les marches quatre à quatre et arrivée sur le quai, elle sauta dans la machine.

Quelques minutes plus tard, le zeppelin se mit lentement en branle. Après un voyage pleins de bruits mécaniques, certains assez douteux, le navire volant gobelin arriva en vue des côtes de Durotar. La région était lumineuse. Abbathia n'y était pas habituée, elle dût plisser les yeux. Le paysage était aride et rougeâtre. "C'est là que vivent les orcs alors, pensa-t-elle."

A peine la machine immobilisée, la réprouvée sauta sur le quai et descendit de la tour. Elle salua les gardes et prit la route menant à Orgrimmar. Orgrimmar, capitale des orcs et de leurs alliés trolls Sombrelance, fondée par Thrall, le grand chef de guerre, grand héros de la dernière guerre contre la Légion Ardente. Il l'a fondé en l'honneur d'Orgrim Doomhammer, elle avait lu ça dans un livre? Etait-ce vrai? Les livres ne mentent que rarement... normalement. Cette ville était bien plus vivante que Fossoyeuse. Abbathia fut un peu perdue au début, à cause de toute l'agitation, mais elle s'y habitua finalement. Elle flâna dans les rues, observant l'architecture orque.

A un moment, elle croisa un troll suivi de quelques serpents, certainement un vendeur, elle s'approcha de lui:

"- Mal...hum... Bonjour Monsieur, excusez-moi.
- Méfiez-vouw du vauwdouw, répondit le troll
- Euh... oui... très bien, je prends note.
- Que peut faiwe Xan'tish pouw vouw?
- J'aimerais vous acheter un serpent si c'est possible, c'est plus exotique que les cafards de Fossoyeuse.
- Oui, bien sûw... mais méfiez-vouw du vauwdouw...
- Hum... Oui, d'accord."

Elle avait remarqué un cobra noir. Celui-ci s'était redressé et la fixait. Il se dirigea vers la réprouvée qui tendit le bras. Le serpent s'enroula lentement en remontant le long du bras, il tirait la langue par intermittence, sentant celle qui allait prendre soin de lui. Il s'enroula finalement mollement autour de son cou. Avec un sourire, Abbathia caressa doucement le reptile

"- Je vous le prends, dit-elle
- Bien, dit le troll avec un sourire."

La réprouvée paya le troll et lui dit au revoir. Alors qu'elle s'éloignait, le troll l'interpella:

"- Madame, Madame!
- Oui?
- J'ai oublié de vous diwe quelque chose.
- Ah? Je vous écoute.
- Méfiez-vous du vauwdouw, dit-il en balançant lentement la tête de haut en bas.
- Ah... Oui... Bien sûr... je... je ferai attention."

Le troll lui sourit puis repartit suivi des autres serpents. Abbathia continua sa promenade dans Orgrimmar. Après, elle irait en direction des Pitons du Tonnerre, elle passerait la nuit à la Croisée dans les Tarides, un bon voyage en perspective pensa-t-elle en souriant. Elle caressa son serpent autour du cou. Elle lui cherchait un nom. Elle s'arrêta soudain, regarda autour d'elle voir si quelqu'un l'observait, puis se tourna vers les lecteurs:

"Dites, vous auriez pas une idée pour mon serpent? Depuis tout à l'heure, je me creuse la cervelle, enfin le peu qu'il me reste, mais je n'arrive pas à trouver. Si vous avez une idée, faites m'en part, ce serait très gentil, finit-elle avec un clin d'oeil."
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Endherion le Ven 25 Avr 2008, 00:46

Salsifi ?
Drakomini ?
Ventratair ?
Sanlémin ?
Karapat ?
Plindékaï ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Ven 25 Avr 2008, 16:58

Réflechissant aux propositions, la réprouvée se gratta le menton... manque de chance, un ongle se détacha et tomba dans la poussière:

"Aaaahhh!!! Mon ongle, j'ai perdu mon ongle!"

Elle se mit à quatre pattes et commença à retourner le sol devant elle. Au bout d'un moment, elle le retrouva. Elle se redressa, son ongle dans le creux de sa paume, puis le rangea soigneusement:

"Bon, faudra que j'aille à la manucure... Sinon, j'aime bien Ventratair... Et Sanlémin aussi... hum... j'hésite... je vais réfléchir, et voir s'il y a d'autres propositions, conclut-elle dans un sourire."
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Sam 26 Avr 2008, 18:21

Un après-midi, une réprouvée collait des affiches sur les murs d'Orgrimmar. Elle s'était quelque peu maudite, comme si elle ne l'était pas assez, parce qu'elle avait oublié d'en coller à Fossoyeuse ainsi qu'à Lune d'Argent. Elle disait qu'elle avait des trous dans la tête et que ça n'allait pas s'arranger avec l'âge. Toujours est-il que des affiches apparaissaient sur les murs de la capitale orque, et que ces mêmes affiches seraient visibles dans les autres capitales dans les jours à venir. Sur celles-ci, étaient écrit:


Orques, Orcs, Trollesses, Trolls, Taurènes, Taurens, Elfes, Elfes, Mortes-vivantes, Morts-vivants,

Je me présente, Vicomtesse Abbathia Dague Noire. Je suis à la recherche d'une guilde acceptant des personnes ni vivantes, ni mortes, ayant quelques capacités à voler, à se camoufler. Il est quelques fois assez difficile pour moi de remplir seule les missions que l'on me donne. Bien sûr, je suis prête aussi à aider, autant que faire se peut.

Pour les personnes intéressées, veuillez écrire à cette adresse:

Vicomtesse Abbathia Dague Noire
Caveau de la Dague
Quartier du Cimetière
59'47 Brill


(hrp Bon, pareil qu'Ildra avec quelques différences ^^

Abbathia n'est que level 20, et j'avoue que j'ai un peu de mal pour certaines quêtes voleur (exemple: level 20 vs 23 élite= ?) Je joue moins Abbathia qu'Ildra (et j'ai 5 autres personnages aussi... hum... *toussotte*). Je la spé finesse, son orientation est plutôt neutre/mauvais.

Pour les recherches de groupes pour quêtes ou instances, si je ne le fais pas IG, c'est pour la simple et bonne raison que le taux de satisfaction rencontré (en tout avec mes différents persos) s'élève à 0%, c'est pour cela que je passe par ici, les joueurs étant, c'est mon impression, un tantinet, voire deux, trois... tantinets plus matures. Et pareil, si vous avez des questions, je reste à votre entière disposition ^^ /hrp)


Dernière édition par Ildra le Jeu 01 Mai 2008, 22:26, édité 1 fois
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Mar 29 Avr 2008, 17:48

Le lendemain matin, Abbathia quitta Orgrimmar. Elle marchait tranquillement, son serpent Ventratair (elle avait décidé de garder ce nom) autour du cou. Abbathia leva un peu la tête et ferma les yeux, laissant le petit vent du matin lui caresser doucement le visage. Elle passa dans une sorte de canyon avant d'arriver à un petit village orc, portant le nom de Tranchecolline. Elle s'y arrêta quelques minutes, puis repartit en direction des Tarides.

Après quelques heures de marche entrecoupée de petites pauses, la réprouvée arriva en vue de La Croisée. En dehors du village, deux orcs dansaient, face à face. Elle s'arrêta pour les regarder. Elle trouvait leur danse impressionnante de rapidité. Ils chantaient, enfin on avait plus l'impression qu'ils parlaient, et c'était assez étrange. Elle ne comprit pas les paroles, à cause de la rapidité du débit, ou du flot comme elle apprit plus tard. Mais elle comprit le refrain, qui se chantait à deux, l'un répondant à l'autre:

"- Mais vous êtes fous?
- Oh, oui!
- Mais vous êtes vous?
- ...
- Mais vous êtes fous?
- Oh, oui!
- Mais vous êtes fous?
- ..."

Après la chanson, les deux orcs restèrent un instant debout, essouflés, puis ils s'assirent et burent une bière. Abbathia entra dans le village, qui était assez animé. Elle croisa des représentants de tous les peuples composants la Horde. Un elfe de sang passa devant elle, lui aussi chantait. Elle n'entendit que:

"Sous le soleil des Taariiides!"

Tout le monde avait l'air de bonne humeur, la réprouvée n'était pas habituée à tant de joie de... vivre. Elle leva les yeux au ciel, regarda le soleil se demandant s'il n'était pas responsable de cette bonne humeur. Elle entra enfin dans l'auberge. L'aubergiste, un Tauren, lui sourit en la voyant:

"- Bonjour Monsieur, dit-elle
- Aaahh... Je vous attendais.
- Ah? Euh... C'est gentil merci. Comment avez-vous su que je venais?
- Les esprits m'ont annoncé votre arrivée.
- Ah... Ah bon, très bien...
- Que puis-je pour vous?
- Je voudrais une chambre pour ce soir.
- Bien sûr, pas de soucis, vous êtes Madame?
- Dague Noire, Abbathia Dague Noire.
- Bien Madame Dague Noire. Je vous souhaite un bon séjour à La Croisée.
- Merci bien. Dites-moi, tout le monde a l'air heureux ici.
- Aaahh... Le beau temps donne du baume au coeur aux enfants de la Terre Mère. Seules certaines personnes de l'Alliance viennent gâcher notre bonheur, en lançant des attaques malgré la trêve, mais ce ne sont que des spécimens agressifs et ces actions sont tout de même rares.
- Ils doivent être jaloux...
- Certainement, oui."

Abbathia prit ensuite congé de l'aubergiste et ressortit. Plus loi, elle vit un réprouvé sous une sorte de tente, derrière une table pleine de fioles. Il portait la robe de la société royale des apothicaires. Elle s'approcha de lui:

"- Maljour Monsieur.
- Maljour... ce n'est pas très courant de voir des notres dans ces contrées. Qu'est ce qui vous amène ici, à La Croisée?
- Je visite un peu Kalimdor. Hier, j'étais à Orgrimmar, et demain, je vais aux Pitons du Tonnerre.
- Un peu de tourisme ne fait pas de mal. Les régions ici sont malheureusement trop lumineuses et chaudes. Tirisfal et Fossoyeuse me manquent.
- Je vous avoue que je ne pourrais pas vivre ici.
- Je comprends oui... Si vous voulez voir un coin exotique, je vous conseille Cabestan, un port tenu pas des gobelins. Je pense que d'ici ce soir, vous aurez largement le temps de faire l'aller retour et profiter même de la terrasse de l'auberge.
- Ah oui? Je vais aller voir alors, merci beaucoup.
- Oh... de rien! Si vous voulez d'autres renseignements, je suis toujours à cette place.
- Très bien, merci beaucoup!"

Et la réprouvée repartit. Elle alla à Cabestan, s'assit un moment sur le bord du quai, puis alla à l'auberge boire un rafraîchissement, puis enfin rentra, au crépuscule. Elle n'allait pas se coucher trop tard, elle avit encore de la route à faire.
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Mer 21 Mai 2008, 20:41

Quelques jours plus tard, Abbathia traînait à Hautebrande, enfin dans les contreforts. Elle recherchait de l'ichor que ces chères rampemousse secrétaient mais qu'elles ne léguaient que très rarement à leur mort. Elle les chassait donc, au petit bonheur la chance. Ses vacances étaient finies. Elle avait passé quelques jours aux Pitons du Tonnerre, elle trouvait cette ville apaisante, bien que trop lumineuse... elle avait eu peur de bronzer. Mais elle savait où retourner à ses prochaines vacances. La capitale Taurène était parfaite pour se reposer... si un mort-vivant peut se reposer bien sûr.

Elle vit une de ces rampemousses. qui se baladait tranquillement dans les hautes herbes... et oui, si c'est les herbes étaient basses, la région s'appèlerait Bassebrande... euh... de quoi il n'y a pas de rapport? Bon, toujours est-il qu'Abbathia parut disparaître, et en silence, elle se dirigea vers sa proie telle... hum... une réprouvée chassant une rampemousse. L'attaque survint, la réprouvée et l'araîgnée se battirent vaillament. Il n'y a pas de mots pour décrire ce long et éprouvant combat épique digne de ce fameux livre "Les Trois Moustiquaires" où Dar'Tagan se bat à l'épée contre l'homme de main de Pauvrelieu, le Comte de Pierrefaible. Après ce combat, la rampemousse mourut, Abbathia était quelque peu fatiguée... enfin éprouvée, et allez prouver qu'une réprouvée est éprouvée... hé hé!

Alors qu'elle réussisait à extraire l'ichor tant convoité, elle entendit un rugissement dans son dos. En se retournant, elle vit un ours gris foncer sur elle. Elle soupira, résignée, elle se sentait faible mais le nounours n'allait pas lâcher, autant tenter de se battre. Ce qu'elle fit, mais avec moins de vigueur... elle sentait sa fin proche, sa vraie fin proche pour être plus précis... mais, et oui, encore un mais, une forme bleue de forme indistincte apparut derrière l'ours et commença à le boxer sévèrement. L'animal, quelque peu énervé par cette chose informe, se retourna vers l'attaquant et lui donna des coups de pattes en réponses à ses coups de poings. L'ours parut soudain s'enflammer de l'intérieur, ce qui provoqua chez lui un rugissement de douleur, et enfin, une boule d'ombre arriva sur sa tête et l'animal tomba, mort. La forme bleue repartit et se dirigea vers une silhouette frêle, un peu plus loin. Celle-ci sapprocha lentement de la réprouvée. C'était une elfe de sang, nom scientifique Sindorei.

Petite parenthèse scientifique, Abbathia avait lu un magazine scientifique: "Fossoyeuse Match". Il y avait un article recensant les différentes races d'elfes. On en comptait cinq: les elfes de la nuit, scientifiquement appelés Kaldorei, les hauts elfes, scientifiquement appelés Quel'Dorei, les elfes de sang, scientifiquement appelés Sindorei, les elfes démoniaques, que les scientifiques ont appelés Satyre... ça t'ira? Et enfin, les elfes de l'eau, communément appelés Nagas, mais dont le nom scientifique était peu connu, pourtant évident: Hydromelfes. Les deux dernières espèces étant des transformations corrompues des Kaldorei, et les Sindorei descendants des Quel'Dorei... enfin, elle se souvenait plus trop.

Ainsi, pour reprendre le fil de cette histoire, avec un cadavre d'araignée pas loin, on peut parler de fil... Abbathia se trouvait donc face à une elfe de sang, accompagnée, vous l'aurez deviné, d'un... d'un? Marcheur du vide, bravo Madame au troisième rang. L'elfette était un peu pâlotte, voire même très pâle, elle aurait peut-être besoin d'un petit séjour chez les Taurens. Les cheveux noirs, coupés en carré plongeant, qui cachaient la moitié de son visage. Des traits fins, une petite bouche, très jolie la Sindorei, des yeux (dont un seul, le gauche, est visible, merci les cheveux!) couleur émeraude. Elle observait la réprouvée. Visiblement, elle en avait déjà vu. Son regard était froid, limite sans expression, ses lèvres pincées rajoutait de la sévérité à ses traits.

"- Heureusement que j'étais là, vous n'auriez pas fait de vieux os sinon, dit-elle une lueur taquine dans les yeux.
- C'est vrai, j'ai cru ma deuxième dernière heure arrivée, Je vous remercie beacoup.
- Ah mais de rien, sourit l'elfe."

Abbathia se releva puis sortit son petit couteau à dépecer. Elle regarda l'elfe:

"- Vous dépecez?
- Non, allez-y, Je mine et je joaille pour ma part.
- Oh, des bijoux? Intéressant ça, sourit la réprouvée. Je suis la Comtesse Abbathia Dague Noire, ajouta-t-elle en tendant la main.
- Enchantée, répondit l'autre en la serrant sans avoir de grimace. Je suis Acolyte Hastarte Ombresoleil, démoniste au service de la Dame Noire.
- Pourtant, vous n'êtes pas morte-vivante.
- Certes, certes. Mais avant je servais Sylvannas lorsqu'elle était encore vivante, j'ai appris il y a peu qu'elle était la reine des Réprouvés, et je continuerai à la servir, j'ai quitté Lune d'Argent pour Fossoyeuse.
- Ah, c'est bien ça, j'habite à Brill, au cimetière."

Et les deux femmes continuèrent à faire connaissance, elles se promenèrent tout le restant de la journée puis rentrèrent à Moulin-de-Tarren. Leur conversation dura jusqu'à tard dans la nuit. Il s'avéra que la démoniste et la réprouvée partageaient les même goûts, et elles se lièrent d'amitié.
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Zagethia le Ven 24 Oct 2008, 13:16

Un soir, à la sortie de Fossoyeuse, Abbathia faisait une petite surveillance, accompagnée de deux nécrogardes. Aujourd'hui, elle ferait quelques contrôles routiers. Elle avisa un réprouvé qui allait un peu vite sur son cheval de guerre squelette. Elle lui fit donc signe de se mettre sur le côté. Après un salut, elle lui dit:

"- Malsoir, Nécrogarde Nationale.
- Qu'est-ce que j'ai fait encore? grogna le réprouvé.
- Rien, ce n'est qu'un simple contrôle de routine.
- Ah...
- Veuillez laisser les mains sur les rênes s'il vous plaît.
- Bien.
- Sortez les papiers de la monture ainsi que votre permis de monte s'il vous plaît.."

Le réprouvé commença à diriger ses mains vers une sacoche accrochée à la selle, mais Abbathia intervint:

"- Oh! Qu'est-ce que j'ai dit? Vous gardez vos mains sur les rênes!
- ...
- Bien, maintenant, sortez les papiers ajouta-t-elle en reniflant."

Le cavalier recommença son geste, mais plus hésitant, et à nouveau, la répouvée intervint:

"- Mais c'est qu'il a la comprenette difficile le garçon! Je lui ai dit de garder les mains sur les rênes. Et sortez-moi les papiers!
- Ecoutez, dit le cavalier quelque peu agacé, je ne peux pas sortir les papiers tout en gardant les mains sur les rênes. J'ai pas trois bras moi, je suis pas une abomination!
- Je m'en fiche, vous vous débrouillez! Et parlez-moi sur un autre ton. Outrage à agent, ça peut coûter cher!
- Mais..."

Le pauvre réprouvé sur son cheval ne savait plus quoi faire ou quoi dire. Abbathia maugréa puis demanda:

"- Ils sont où ces papiers?
- Dans la sacoche là, dit le cavalier en désignant du menton la sacoche accrochée à la selle."

Abbathia ordonna à l'un de ses nécrogardes d'aller récupérer les papiers, puis elle commença à les consulter. Tout avait l'air d'être en règle: le cheval était assuré, le contrôle technique était ok et la gnomographie sur le permis était bien la tête du réprouvé. Mais elle tendit le permis au deuxième nécrogarde pour qu'il fasse une vérification. Celui-ci sortit un énorme grimoire dans lequel figuraient tous les cavaliers d'Azeroth, mais seulement de la Horde, l'Alliance n'étant pas de son ressort. Le nécrogarde fournit les informations à Abbathia qui eut un sourire mauvais.

"- Eh bien... dit-elle, la liste est longue: Vous êtes passé au rouge à Orgrimmar, sous le nez des grunts, dépassement de la vitesse aux Pitons...
- C'est limité à 20 là-bas!
- C'est dangereux aussi, voilà pourquoi! Et j'ai pas fini: stationnement gênant à Lune-d'Argent, l'amende n'a pas été payé en plus, conduite en état d'ivresse devant la banque de Fossoyeuse, refus de priorité à droite à un kodo à Strangleronce...
- Ouais, le kodo, il a rien lui, par contre le cheval, direct à la casse.
- Enfin... en plein vol, vous avez percuté un drake Aile-de-Néant... ça fait beaucoup.
- Oui et ça coûte cher les réparations sur un drake, monture de bourge. Et ma wyverne est en réparation aussi, inutilisable.
- Je m'en fiche complètement. Résultat: il ne vous reste qu'un point sur votre permis. Et vous allez me payer l'amende de Lune d'Argent majorée, sous peine de saisie de votre monture: 135 pièces d'or.
- Mais j'ai pas l'argent!
- Peu importe, vous la payez sinon...
- Ecoutez, j'ai pas le temps là, j'ai rendez-vous pour tuer le cavalier sans tête.
- Et bien il ira le tuer à pattes. Nécrogardes, saisissez sa monture, un petit séjour à la fourrière lui fera du bien. Et marcher pour le garçon aussi ça lui fera du bien.
- Mais...
- Pas de mais! Vous voulez repasser votre permis?
- Non non, c'est bon.
- Bien, je savais qu'on s'entendrait."

Tout pénaud, le réprouvé descendit de cheval et s'éloigna, non sans se retourner plusieurs fois, maudissant les nécrogardes.

[hrp Pour la petite histoire, parce que j'adore raconter ma vie. J'ai écrit ce petit épisode ce matin même, en pleine épreuve de dissertation pour un concours, en attendant l'heure de départ... Bien entendu, j'ai rendu copie blanche... *toussotte* /hrp]
avatar
Zagethia

Personnages Joués : La Terre Mère est mon guide.

Feuille de personnage
Guilde: Terre Mère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abbathia - Vicomtesse, Réprouvée, et voleuse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum