Braquage de la Banque de Hurlevent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Braquage de la Banque de Hurlevent

Message  Cimbaeth le Mer 22 Juil 2009, 01:21

C'est vers 21 heures qu'une quinzaine d'hommes, habillés en costumes noirs et noeuds-papillon déboulent devant la Banque. Deux individus saisissent des otages et ordonnent aux Garde de l'entrée de déposer leurs armes.

Après avoir fait entrer les Gardes présents dans la Banque, les braqueurs munis de fioles de Gaz lacrymogène et soporifique prennent rapidement les commandes. L'un d'eux fait exploser l'un des coffres de la Banque contenant plus de 50 000 pièces d'or. Ils ressortent de la Banque avec leur butin, échangeant au passage quelques coups de feu avant de prendre la fuite par les égouts.

Un peu plus tard après les faits, les feux d'artifices qui avaient été placés par les bandits, se sont embrasés au dessus du dépot d'Hurlevent, inscrivant un "Embrasse mon cul !" lumineux dans le ciel.

Un graffiti sur le mur de la banque a été découvert révélant le message suivant "Sénéchal Idrid, Le magus Eldred vous passe le Bonjour, Comment se porte la progéniture? Ah au fait les deux m'appartiennent..."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Braquage de la Banque de Hurlevent

Message  Fanélia/Nean le Mer 22 Juil 2009, 12:35

Fanélia qui était encore en Hurlevent pour l'affaire du procès d'Hiltar Taelis, revue un ami de longue date de l'Arche du Dragon Noir, un gnome fourbe mais sympathique du nom de Frahko. Il trainait sur la place commerçante ou les badauds s'étaient réunis suite au braquage.

- Hey Fanélia! Ca faisait longtemps, comment vas-tu vieille rousse ?! *rire gnome*
- Hey je ne suis pas vieille ! Juste fatiguée c'est différent ! Saleté ! Mais je vais plus ou moins bien, enfin tant que je suis pas encore enterrée je suppose que je peux dire que tout va bien!
- T'as toujours été dans les problèmes à la con! Ca changera pas ça! Du temps de l'Arche c'était pareil, pire que Koh'!
-M'en parle pas! L'horreur!
- Ca pousse sinon?

Fanélia se renfrogna un instant, en fronçant les sourcils, contrariée.

-Hola j'ai rien dit moi! *levant les bras* La colère d'une rousse c'est pire que tout !
-Ils profitent tous que je sois enceinte pour m'accabler, m'insulter, me maudire, me capturer, et j'en passe. Ca va changer quand mon ventre sera plat, ils verront la différence et ils auront à courir vite, c'est moi qui te le dis. Trèèèèèès vite. Et encore je trouve que j'en fais déjà trop, mais bon...

-Mouais tu m'étonnes! Ca parle de toi et de ton mari jusque dans la banque.
-La banque ?
- Ben oui car Irhondril fout le boxon partout, comme d'habitude moi je me tape le rangement, tu vois. Et là bam! Des cambrioleurs de banques! Dévalisée! Rholala, quand je vais dire ça à Irhon, il va avoir un arrêt cardiaque.
- Hein des bandits ont attaqué la banque ??
- Ouais, et ils ont écrit ça sur le mur : "Sénéchal Idrid, Le magus Eldred vous passe le Bonjour, Comment se porte la progéniture? Ah au fait les deux m'appartiennent..."

- Je suppose que la progéniture c'est ce que t'as dans ton bide, la vieille! Alors ouais je pense qu'ils parlent de toi et ton mari là!
-Les Enf......

Fanélia, furieuse alla regarder elle même, puis ressortit de la banque en soupirant.


- Merci Fra'...Au moins maintenant nous savons qui a fait ça, c'est ce que j'appelle une erreur fatale. *Fanélia esquissa un léger sourire mesquin*
avatar
Fanélia/Nean

Personnages Joués : Fanélia, Nean, Laclef

Feuille de personnage
Guilde: Vengeur des sept terres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Braquage de la Banque de Hurlevent

Message  Triviax le Mer 22 Juil 2009, 19:35

Un véritable spectacle, voilà ce que fut à priori ce fameux braquage.

Là, devant le dépôt, se tenait une silhouette encapuchonnée avec une grande cape qui lui recouvrait les épaules et une bonne partie du torse. Le visage dissimulé dans l'ombre, elle contemplait les mouvements de foules devant la bâtisse encore un peu meurtrie par l'attaque des bandits.

Des gens qui allaient, venaient et repartaient. Des murmures, des cris, des rires, des jurons...ils les maudissaient, les admiraient, les trouvaient sacrément gonflés ou n'en avaient rien à faire. Et puis bien souvent dans les conversations apparaissaient le mystère des inscriptions.

Une dans le ciel, une sur un mur. Une injurieuse, une solennelle.

Mais toutes deux affreusement moqueuses.

Je sais maintenant qu'à l'origine, le chaos fut illuminé d'un immense éclat de rire.

Et le Dandy rit.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Braquage de la Banque de Hurlevent

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum