Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Lilalya Chanteclair le Lun 10 Aoû 2009, 01:33

Bonjour, bonsoir ou bonne nuit, tout depend de l'heure a laquelle vous lisez ce massage...

J'ai lu quelque part que le paladin venerer 3 valeur (dont je ne me souviens plus le nom), j'ai aussi lu que des 10 races (jouables) seul les elfe de la nuit venerer un vrai dieux: Elune.

Mais alors... Comment le paladin a-t-il ces pouvoir? Je ne pense pas que venerer trois valeur donne desp ouvoir de soin et autres...

D'ou cet question, d'ou le paladin tient-il ces pouvoir? Autre question... Si le paladin arrete de venerer ces valeur... Il devient alors un simple guerrier? Merci de vos reponse.
avatar
Lilalya Chanteclair

Personnages Joués : Envie de te fondre dessus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Clairvoyant Llorente le Lun 10 Aoû 2009, 03:35

Les paladins et tous les croyants en la Lumière, du prêtre au simple citoyen, respectent trois vertues : Respect, Ténacité, Compassion.

Les paladins et prêtres peuvent utiliser la Lumière en respectant les Vertues, en faisant le Bien autour d'eux et en ayant reçus une formation adéquate aussi.

Si le paladin agit mal, il devrait perdre ses pouvoirs, devenant effectivement un simple guerrier.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Harken le Lun 10 Aoû 2009, 03:38

http://fr.wowwiki.com/wiki/Lumi%C3%A8re

Comme quoi avec un minimum de recherche...
Donc la Lumière est un religion/philosophie (un peu des deux) et ne consiste pas en une divinité que l'on suit, mais en un code moral que l'on s'impose. Si on le suit et qu'on y croit, on obtient des pouvoirs. Si on ne le suit plus mais qu'on n'y croit toujours, on continue d'obtenir des pouvoirs (si le paladin en question est persuadé de faire le bien, ses pouvoirs resteront).
Pour ne plus pouvoir utiliser la Lumière, il faut être soit : profondément souillé (être un démon, un démoniste, un chevalier de la Mort) ou bien tout simplement être conscient de sa nature maléfique.

Je te donne ici le wiki anglais, bien plus complet que le français
http://www.wowwiki.com/Portal:Main
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Lilalya Chanteclair le Lun 10 Aoû 2009, 23:20

Uzlag Thunderfist a écrit:[url=http://
Donc la Lumière est un religion/philosophie (un peu des deux) et ne consiste pas en une divinité que l'on suithttp://www.wowwiki.com/Portal:Main

Oui mais alors... Il doit bien y avoir quelque chose qui donne ces pouvoir non?
avatar
Lilalya Chanteclair

Personnages Joués : Envie de te fondre dessus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Amelie le Lun 10 Aoû 2009, 23:34

La foi. Qui est suffisante dans le monde de Warcraft pour obtenir des pouvoirs divins.
Une force de l'esprit en quelque sorte. Mais il faut y consacrer du temps, peut être avoir un don, y croire vraiment et avoir des rituels pour canaliser cette puissance.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Fanélia/Nean le Mar 11 Aoû 2009, 00:35

La Lumière


Source Wowiki : http://fr.wowwiki.com/wiki/Lumi%C3%A8re
(*Copie colle le lien, à prendre comme une interprétation donc*)

« Le monde est bien plus large qu’une âme solitaire ; et bien que le monde puisse changer une âme en une journée, il faut beaucoup plus de temps pour changer le monde. »

La Lumière n’est pas une religion. Ses pratiquants ne vont pas à l’église et ne vénèrent aucun dieu. Au contraire, c'est une philosophie qui pousse ses adeptes à rechercher la perfection en eux-même. Il s’agit bien plus d’une hygiène de vie active que d’une pratique religieuse passive. Ceux qui la suive à la lettre acquièrent une ligne de conduite et une perception spirituelle acrue : cela leur permet de diriger les autres. La Lumière enseigne l’existence d’un lien entre les personnes et l’univers, une connection qui se manifeste dans ce que l'on ressent grace à nos sens ou à travers nos émotions. Lorsqu’une personne est émue, que ce soit par la vision d’un évènement touchant ou par amour pour un enfant ou un amant, cette émotion la relie à l’univers. Le fait de ressentir une émotion particulière prouve à cette personne qu’elle existe, puisque quelque chose en elle lui a permit de la reconnaitre et de s'eveiller à la sensualité. Puisqu'elle a le sentiment d'exister, il doit en être de même de l'univers qui lui a procuré ce sentiment. En se basant sur cette constatation, la personne peut agir sur l’univers, provoquer des changements pour faire naitre des sentiments chez les autres. Ainsi, les adeptes de La Lumière cherchent à rendre le monde meilleur en étant fidèles à leurs propres émotions.

L’étape suivante de ce processus de reconnaissance d'une connexion entre la personne et l’univers est le devellopement du "bien" à l'interieur comme à l'exterieur de soi. Percevoir la gloire et la beauté du monde, revelera la beauté interieure et glorifiera les ames de chacun, tour à tour. Si une personne est à la recherche du bonheur, elle doit faire en sorte d’améliorer l’univers pour rendre les autres heureux. Cependant, se laisser aller à la cupidité, au désespoir et au mécontentement ne pourra conduire qu'à l’assombrissement de l’univers. La Lumière est la gloire de l’univers se refletant sur les âmes, qui la renvoie à leur tour.

La plupart des adeptes de La Lumière sont des humains. Il fut un temps où un grand nombre de haut-elfes et de nains partagaient cette philosophie, mais leur nombre s’est reduit recemment. Tandis que les Haut-Elfes voyagaient sur le chemin de plus en plus sombre de leur dependance aux arcanes de la magie,leurs pas les ont coupé de La Lumière. Les Nains d' Ironforge, ont, pour leur part, remplacé La Lumière par l’étude de leurs géniteurs, les Titans. Quant aux elfes de la nuit, leur adhésion à l’Alliance est encore trop récente et ils sont encore trop attachés aux enseignements d’Elune et des autres Ancients pour faire leur la philosophie de la Lumière, et il est impensable que des membres de la Horde l'adopte (à l'exception des Réprouvés qui, bien que mort-vivants, ont pour beaucoup gardé leur pratique de La Lumière héritée du temps où ils étaient humains).


Les Trois Vertus

La philosophie de La Lumière peut se résumer à trois enseignements, appelés les Trois Vertus. Ces vertus – respect, ténacité et compassion - sont chacune définie par un principe fondamental et une leçon.


Respect

La première vertu enseignée est le respect. Bien que La Lumière promouvoie l’éveil de soi et de l’univers en tant que buts, il est aussi demandé aux pratiquants de voir la connexion entre son prochain et l’univers. Détruire le bonheur d’une autre personne et endommager sa connexion avec l’univers ne sert pas le bien-être du monde, et donc le vôtre non plus. Les pratiquants de la Lumière ne sont, cependant, pas naïfs et savent que les jugements, conflits, guerres et souffrances sont inévitables ; mais ils font de leur mieux pour rendre l’univers meilleur en dépit de ces gênes.


Ténacité

La seconde vertu est la ténacité. L’adhésion a cette vertu est, de fait, une part importante de l’entraînement de la Lumière pour exclure les non-croyants, car la réelle dévotion à la philosophie requiert des années pour être acquise. Les jeunes acolytes perdent souvent de vue la signification réelle de la Lumière, et perdent espoir lorsqu’ils réalisent que la compréhension totale de la philosophie requiert une vie entière de sacrifice pour la servir. Le monde est bien plus large qu’une âme solitaire ; et bien que le monde puisse changer une âme en une journée, il faut beaucoup plus de temps pour changer le monde. C’est seulement au travers de la ténacité qu’un serviteur de la Ténacité peut espérer changer le monde. Si certains jeunes étudiants considèrent ceci comme une tâche impossible, d’autres sont galvanisés lorsqu’ils réalisent que, si l’on croit de tout son cœur l’existence d’une connexion entre sa personne et l’univers, l’un ne peut qu’affecter l’autre, peu importe sa taille. Influer sur le monde peut signifier enseigner et instiller l’espoir dans son prochain, ou encore rejoindre d’autres personnes ayant la même vision et travailler avec eux pour créer un changement encore plus grand.


Compassion


Lorsque les deux premières vertus sont maîtrisées, l’étudiant peut commencer l’apprentissage de la dernière : la compassion. Le lien entre sa propre personne et l’univers est fort, mais cela n’est qu’un lien isolé. Si un suivant de la Lumière en aide un autre, améliorant son bonheur, son lien avec l’univers se renforce. La joie que lui procure l’aide à son prochain le renforce, et renforce donc l’univers ; il peut donc agir sur l’univers de façon encore plus forte.

La compassion est certainement la vertu la plus puissante – et la plus dangereuse aussi. Si quelqu’un s’adonne à la compassion avec trop de ferveur, il risque d’aider alors que son aide n’est pas requise – ou même ‘’voulue’’. Ce zèle peut aisément avoir pour effet de bloquer l’évolution ou le bonheur de beaucoup de gens. D’autres peuvent être désagréables dans leur aide et faire plus de mal que de bien par le biais de leurs actions, augmentant la souffrance et le mécontentement dans le monde. C’est la raison même pour laquelle la compassion est enseignée en dernier ; seuls les sages emplis de compassion sont à même de déterminer qui est réellement en besoin et qui peut évoluer par ses propres moyens.




Culte de la Lumière


Lordaeron était de tout temps le refuge de l’Eglise de la Lumière, influençant à la fois Lordaeron et Quel’Thalas. De l’Eglise naquit l’ordre des Chevaliers de la Main d’Argent ; Ces derniers faillirent cependant à vaincre le Fléau, qui n’eut par la suite aucun mal à triompher de Lordaeron. L’Eglise a maintenant établi ses quartiers principaux à Stormwind, et très peu de ses représentants sont présents en Kalimdor. Cependant, un grand nombre des Paladins resté en Kalimdor et ayant servit la Main d’Argent se font fixé pour but de créer une nouvelle Eglise, mais leurs progrès sont lents. Puisque dans sa conception même La Lumière était bien plus une philosophie qu’un réel culte, l’Eglise de Lordaeron était constituée sous la forme d’une bibliothèque plutôt qu’une chapelle. Les textes qu’elle refermait furent pour beaucoup brûlés, pour la plupart enfouit sous des tonnes de gravas. De plus, du fait des conflits incessants, de la formation de l’Alliance et de la nécessité de reconstruire une forteresse humaine, les prêtres et moines ayant survécu à la destruction de Lordaeron n’ont pas réellement eu le temps nécessaire à la transcription des nombreux ouvrages perdus ou ensevelis. Les jeunes apprentis sont donc contraints d’apprendre les voies de la Lumière par l’expérience, ou en collant les sabots d’aînés plus versés dans ces enseignements, plutôt que d’étudier dans des salles de classe. Certains « sages » autoproclamés ont prit sur eux la tâche de réécrire les pontificats de La Lumière, sans régulation ou supervision. Certains textes sont des regards nouveaux sur de vieux principes, tandis que d’autre, sont des transcriptions rigoureuses d’anciens textes écrits par des vieux prêtre à la mémoire étonnante. Comme l’on peut s’y attendre, les relations sont parfois tendues entre ces érudits, particulièrement lorsqu’ils réalisent que certains textes se contredisent. Telle est la tension au cœur de l’Eglise ; les jeunes prêtres estiment que la Troisième guerre a donné l’opportunité à l’Eglise de se renouveler, tandis que d’autres souhaitent garder les vieilles traditions. Pour le commun des mortels, cependant, ces débats importent peu, même si la préférence se porte sur la conservation des rituels. Ce comportement est compréhensible. Le monde ayant beaucoup changé et évolué au cours des dernières années, les populations se tournent vers la foi – philosophique ou divine.
avatar
Fanélia/Nean

Personnages Joués : Fanélia, Nean, Laclef

Feuille de personnage
Guilde: Vengeur des sept terres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Fanélia/Nean le Mar 11 Aoû 2009, 00:36

*supplément, toujours issu du Wiki*

Paladins



Durant la 1ère guerre entre les Orcs et les Humains, les prêtres de la Lumière œuvraient sur les champs de bataille afin de soigner et soulager les blessures des combattants. Toutefois, devant la folie meurtrière des Orcs, ils se trouvaient bien démunis.

Lors de la Seconde guerre, Lord Uther Lightbringer fonda le premier ordre de guerriers-prêtres nommé "L'Ordre de la Main d'Argent". En effet, formés à l'art du combat au corps à corps et restant fidèle aux préceptes de l'église de la Lumière, ces moines-soldats, également appelés "Paladin" ont combattus les Orcs avec ferveur. Usant de la très Sainte Lumière, les Paladins sont des combattants hors pair dans la bataille et ils procurent des soins à leurs alliés.

Défenseur de la veuve et de l'orphelin, ces guerriers bénis sont à coup sûr un soutien très apprécié au combat. Ils agissent uniquement selon la Justice de la Lumière, s'armant de marteau la plupart du temps pour mettre à bas les viles créatures jugées indignes de vivre. Après la Seconde guerre, les Paladins furent également très efficace dans la croisade de l'Alliance contre la Légion Ardente et le Fléau des non-morts.

Malgré la mort de Uther le Porteur de Lumière qui fut tué par Arthas le traître et la dissolution de leur Ordre, les Paladins sont toujours aux services de l'Alliance dans leur lutte perpétuelle contre leurs innombrables ennemis.

A noter un évènement troublant dans l'histoire : l'asservissement d'un Naaru, une créature faite de Lumière pure, par les Elfes de sang afin de s'approprier les pouvoirs de la Lumière. Ces paladins nouvellement créés, menés par Dame Liadrin, furent renommés Chevaliers de Sang et n'avaient pas à suivre les enseignements de la Lumière pour pouvoir s'en servir. Après la révélation de la trahison de Kael'thas, ils demandèrent pardon et jurèrent fidélité au Naaru A'dal.
avatar
Fanélia/Nean

Personnages Joués : Fanélia, Nean, Laclef

Feuille de personnage
Guilde: Vengeur des sept terres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Fanélia/Nean le Mar 11 Aoû 2009, 00:38

(toujours la même source)

Pour mieux comprendre, un exemple avec Uther le Porteur de Lumière

Titre : <Seigneur Uther le Porteur de Lumière>
Sexe : Mâle
Race : Humain (Humanoide)
Classe: Paladin
Faction : Alliance
Affiliation : Alliance, Lordaeron, Ordre de la Main d'Argent, Ordre Sacré du Clergé du compté du nord
Occupation : Premier Paladin, Maître de l'ordre de la Main D'Argent
Localisation : Enterré sur la Colline des Chagrins dans les Maleterres de l'Ouest
Statut :Mort, assassiné par Arthas Menethil


"Souvenez-vous Arthas, nous sommes des paladins, notre idéal exclut la vengeance. Si la passion éveille en nous le goût du sang, nous nous ravalerons nous-même au rang des orcs."

Seigneur Uther le porte lumière , ou sire Uther le porte lumière , était le premier paladin des la Main D'argent qui a mené l'Ordre dans la bataille contre la Horde pendant la deuxième guerre. Pendant la Troisième Guerre, Uther a été trahi et assassiné par son élève aimé, le Prince Arthas, en défendant l'urne portant les cendres du père d'Arthas, le Roi Terenas.


Élévation d'Uther a la paladinitée

Uther était un chevalier et un apprenti de l'archevêque Alonsus Faol dans la Première Guerre, et avait été un admirateur de la Lumière Sacrée depuis sa jeunesse. Uther a rencontré l'archevêque alors qu'il était simplement Évêque.l'évêque lui a servi de conseiller spirituel et de mentor. La chute de Hurlevent a fait se rendre compte a Faol que parfois la foi n'était pas assez pour combattre les mauvaises forces du monde. l'évêque a décidé d'apporter un nouvel ordre qui peut se battre contre l'ennemi tant avec la lumière qu'avec leur prouesse martiale. Il a offert une place à Uther parmi eux, ainsi les Chevaliers de la Main D'argent et les Paladins sont nés.Uther est devenu le premier paladin du nouvel ordre, aussi bien que leur chef. C'était un moment glorieux pour l'Alliance et les partisans de la Lumière Sacrée.



Les événements de la Deuxième Guerre et après

Uther a participé à certains des conflits les plus sanglants dans la deuxième guerre, y compris lorsque Orgrim Marteau-du-destin assiégea Lordaeron, bataille dans laquelle il a aidé dans la victoire sur la Horde. Il fut nommé "porte-lumière" par Turalyon, un frère d'arme paladin et le lieutenant Anduin Lothar, après la bataille du mont Rochenoire

Uther était en chemin ver le Lac Darrowmere quand il a été attaqué à Alterac par des pirates et a découvert une conspiration qui révélerait qu'Alterac avait trahi l'Alliance. Parmi ses autres exploits, Uther a mené l'assaut final contre le Clan de Lame Brûlante a la Porte des Ténèbres aux côtés de Turalyon.

Dans les années suivant la deuxième guerre, Uther a continué à servir en tant que chevalier vigoureux et protecteur du peuple, arrangeant les discussions parmi les hommes et les problèmes les plus violents avec n'importe quelles créatures menaçantes. Comme la plupart de ses élèves paladins restants étaient devenu l'élite des paladins, il a proposé au Roi Terenas de devenir le professeur privé de son fils, le Prince Arthas. Ils sont devenus de bons amis et se considèrent comme de la même famille

La venue du fléau


Quand la Troisième Guerre a commencé, Uther a été honoré qu'Arthas l'aie rejoint dans la défense de la ville de Strahnbrad, radiée par les renégats orcs du Clan Rochenoire qui avait échappé à la capture sous la direction du maitre-lames Jubei'Thos. Tandis qu'Uther défendait la ville, Arthas engagea le combat contre le camp des orcs . Avec l'aide d'Uther, Arthas réussit à détruire le campement et défaire temporairement Jubei'Thos. Uther n'entra plus en action de avant qu'il n'ait inopinément rencontré Jaina. Elle était venue précipitamment d'Âtreval avec des nouvelles que la ville subissait de lourdes attaque menées par le Fléau.Uther s'est précipité à la défense de la ville, la Main D'argent à son dos, mais la ville avait pris de lourds dégâts. Horrifié, humilié et dérangé par sa presque défaite, Arthas est rapidement parti a Stratholme, Où il espéra tuer Mal'Ganis. Uther le suivit et ils constatèrent que Stratholme était en proie a la peste de non-mort. Arthas proposa de tuer les habitants avant qu'ils ne soient infectés par la peste. Uther, horrifié, refusa de faire ainsi, et radia Arthas de l'ordre de la Main d'Argent.

Uther s'est confié au roi Terenas après qu'Arthas soit parti pour Norfendre et ensemble, ils ont décidé qu'Arthas avait été compromis, très probablement du au stress qu'il a enduré à Âtreval et a ordonné à un émissaire de le trouver et de lui ordonner de retourner en lordaeron. Arthas est finalement retourné quelques semaines plus tard, quoiqu'il soit d'une façon ou d'une autre différent. Néanmoins, Lordaeron a célébré un festival pour acclamer leur Prince de retour. La festivité tourna à l'horreur lorsque Arthas passa dans la pièce du trône et a empala son père sur l'épée runique, deuillegivre.


Mort d'Uther



Terenas a été incinéré selon la cérémonie d'usage, on plaça ensuite ses cendres dans une urne magique. Uther, inquiété d'avoir perdu deux amis dans l'obscurité décida de veiller sur l'urne contenant les cendres de son roi défunt a Andorhal. La ville fut pillée par Arthas et ses favoris morts-vivants, qui ont cherché l'urne magique a des fins nécromantiques. Uther résista à Arthas et ses favoris, mais après une bataille épique il fut défait, tué par les mains de son ancien élève.

Le corps d'Uther a été récupéré après la bataille avec Arthas par les disciples de l'Alliance et mis dans un grand tombeau ou il reposera en paix. Le tombeau est placé dans les maleterres de l'ouest, à l'est du Camp du noroit la seule lumière sur une terre d'obscurité.


Heritage

Les gens visitant son tombeau dans les maleterres de l'ouest pourrait être capable de voir la signification des mots taillés sur la pierre devant son tombeau, car son esprit vit toujours, apparaissant aux aventuriers, les membres de l'Alliance et de la Horde de la même façon. Son fantôme exprime la sagesse; des recours de remerciement à ceux qui sont venus pour honorer sa mémoire et les mots de pardon à ceux qui souhaiteraient le mal pour lui, même dans la mort.

Uther est généralement vu comme un héros et un martyr qui était loyal envers sa nation, il a servi son roi jusqu'à la mort. Étant le créateur des Chevaliers de la Main D'argent, un commandant pendant la deuxième guerre, il a rassemblé l'Alliance secouée après la mort d'Anduin Lothar.

Cependant, il y a des paladins qui l'ont critiqué pour les mêmes choses pour lesquelles il s'est vanté. Ils disent qu'Uther était si loyal envers le trône qu'il n'a pas pu empêcher Arthas de tuer les citoyens de Stratholme. Pour cela, Uther est vu comme une source d'espoir et d'inspiration pour plusieurs et une représentation de dévotion aveugle et de négligence pour d'autres.

Personalité


les yeux d'Uther montrent la bonté et la sagesse. Il est le défenseur auto-désigné de Lordaeon, mais regrette que la violence soit la seule façon de résoudre quelques problèmes. Commandant la voix et la grande force physique, Uther est aussi capable de douceur et de compassion . Il est l'archétype même du paladin, un adversaire puissant à ses ennemis et un bastion d'espoir pour ses alliés.

En combat

Uther progresse directement dans la mêlée, se plaçant dans au centre du combat le plus brutal. Il se place en danger pour épargner ses alliés. Il est à son sommet de puissance contre les démons et morts-vivants.
modifier

Marteau du porte lumière

Le manche du marteau à deux mains est en acajou poli, tandis que la tête est en adamantite.Un emblème d'argent se repose dans un lit de conception d'or de chaque côté. Cette arme puissante a été forgée quand l'Archevêque Alonsus Faol a créé les Chevaliers de la Main D'argent et l'archevêque l'a légué au premier Grand maître de l'ordre, Uther le porte-lumière. Un groupe de paladins a récupéré le marteau après la mort d'Uther, mais personne n'a pensé être digne de le porter.

Les gants de la main d'argent

Uther Dit avoir été le premier à enchanter ces gants pour l'aider dans la bataille contre le Fléau. Ceux-ci sont grands, capitonné de cuir et sont blanchis avec le symbole de la Main D'argent gravé dans la paume.

Linceul du porte lumière

Bien que le linceul original qui a couvert le paladin aie été perdu il y a des années dans des escarmouches fréquentes entre le Fléau et l'Alliance. Certains prêtres ont infusé le lin avec la puissance sacrée afin d'honorer leur champion mort au combat. Ces linceux sont faits de lin doux et blanc.



À l'origine, le Tombeau d'Uther dans les maleterres de l'ouest était juste un point sur la carte. Avec l'extension the Burning Crusade a été apporté Uther lui-même, bien qu'en forme de fantôme. Pour l'Alliance, un draenei, l'Anachorète Truuen souhaite honorer Uther en trouvant une relique sainte, qu'il a possédé au moment de sa mort, et l'apporter à son tombeau. Pour la Horde, l'elfe de sang Mehlar Dawnblade vous Demande de souiller la relique mentionnée ci-dessus et par la suite le tombeau lui-même, pour chercher la vengeance de la formation du Prince Arthas, le destructeur de Quel'Thalas, par Uther. Tous les deux impliquent le voyage à la tour de garde à l'extérieur d'Âtreval pour obtenir la Marque du porte lumière.


le porte lumière

Uther est connu universellement comme le "porte lumière" mais il n'a pas toujours été connu comme tel. En fait c'était le Général Turalyon qui a eu l'idée de ce surnom après l'observation de l'inspiration que le Grand maître de la Main D'argent avait sur ses hommes. Quand il a été chargé par Khadgar et Uther comme le Commandant Suprême de l'Alliance il a répondu :


" Et je vous remercie, Uther le porte lumière," Turalyon a vu a ce moment que les yeux du Paladin se sont élargis par le nouveau titre." Vous serez connu dorénavant comme tel, dans l'honneur de la Lumière Sacrée que vous nous avez apportée ce jour. "Uther a salué, clairement heureux, ensuite il s'est tourné sans un autre mot et a marché en arrière vers les autres chevaliers de la Main D'argent, sans doute leur donner leurs ordres, marchants au pas."
avatar
Fanélia/Nean

Personnages Joués : Fanélia, Nean, Laclef

Feuille de personnage
Guilde: Vengeur des sept terres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Fanélia/Nean le Mar 11 Aoû 2009, 00:40

Pour aller encore plus loin...


L'Ordre de la Main d'Argent


L'Ordre de la Main d'Argent fut fondé par Alonsus Faol. Il forme des Guerriers et des Paladins sacrés dans le but de faire régner la paix dans les royaumes Humains.

La Main d'Argent est un ordre de paladins créé au début de la Seconde Guerre (ans 6 à 7) par Alonsus Faol, Abbé de Northshire. Tirant l'enseignement de la tragédie qui s'abattit sur les Chevaliers d'Azeroth pendant la Première Guerre (ans 1 à 4) et comprenant que la foi seule ne sauverait pas les humains des orcs impies, Alonsus décida de bénir les plus nobles et preux chevaliers de Lordaeron pour en faire des paladins révérant la Lumière, et qui seraient à même de soulager les souffrances des petites gens accablées par la guerre. Ainsi l'Abbé, assisté dans sa tâche par les prêtres qui avaient survécu au terrible conflit et par des membres du sacerdoce ayant décidé de prendre un chemin plus physique que spirituel, prit-il la décision d'aller quérir les plus vertueux des Chevaliers de Lordaeron pour leur enseigner l'art de la magie.

Le premier chevalier à être béni par l'abbé dans la Chapelle de Stratholme fut Uther Lightbringer, jeune gentilhomme qui plus tard prendra la tête de l'ordre de la Main d'Argent. Leur tâche principale fut d'assurer la défense et la sauvegarde des habitants de Lordaeron déchirés par la guerre, de soulager les victimes de guerre et de leur montrer que la foi peut les libérer du joug de la Horde. Les membres de l’Ordre ont juré de venger leurs compagnons et de libérer leurs patries de la menace de la Horde sauvage des Orcs.

Dès la fin des guerres contre les orques, les paladins de l'Ordre furent célébrés comme des héros et jouirent d'un prestige important. Parmi les plus célèbres de ces saints guerriers, on peut citer le sévère mais juste Turalyon.

Mais l'introduction de la peste en Lordaeron marqua le commencement du déclin des chevaliers de l’Ordre. Un des leurs, le prince Arthas, paladin au destin tragique, leur tourna le dos. Embrassant bientôt complètement le mal, il devint un chevalier de la mort au service du roi Liche. Gagnant Lordaeron, Arthas tuera Uther Lightbringer et décimera la plus grande partie de l'Ordre. Les plus pieux des Chevaliers se sentirent responsables de la transformation du jeune prince, incapables qu’ils furent d’appliquer l’enseignement de la sainte Lumière qui explique que tout individu peut influencer en bien ses congénères. Certains prêtres nomment d’ailleurs Arthas comme exemple de l’usage de la puissance de la Lumière sainte : Arthas serait la preuve de la puissance de l’individu dans sa plus simple expression d'affecter l'univers de bonne ou de mauvaise manière.

Nombre de Chevaliers survivants de l'Ordre formèrent la Croisade Écarlate pour continuer la lutte et reconquérir leur patrie. Cet ordre souvent excessif chasse les domestiques d'Arthas avec une cruauté effrayante qui démontre leur détermination, leur folie disent certains.

Certains anciens Chevaliers, tel que Tirion Fordring, essayent de reconstituer l'ancien ordre. Tandis que d'autres, tel que Grayson Shadowbreaker, sont davantage concernés par l’éradication des fidèles d’Arthas.
avatar
Fanélia/Nean

Personnages Joués : Fanélia, Nean, Laclef

Feuille de personnage
Guilde: Vengeur des sept terres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Fanélia/Nean le Mar 11 Aoû 2009, 00:46

Pour aller plus loin : Rappel sur la Magie et ses différentes formes
Attention : toutes ces informations sont à prendre avec des pincettes car non officielles, elles sont issues d'interprétation d'après le jeu et certaines lectures. Elles servent de base pour que l'on se fasse notre propre idée. *rappel avant qu'on me jette des pierres*

La magie est une force dans World of Warcraft et sert à décrire généralement tous les effets non-naturels à l'opposition des effets naturels (maladies, poisons). Cependant, cette distinction est assez floue, notamment quand il s'agit des malédictions des démonistes.

Histoire
Informations tirées du Warcraft RPG qui ne sont pas nécessairement présentes dans d'autres sources historiques.


La magie est présente sur Azeroth depuis la création du Puits d'éternité par les Titans. Les énergies du puits donnaient la vie aux Kaldorei. Cependant, l'ancien empire fut divisé par son attitude par rapport à la magie qui fut au coeur de l'invasion de la Légion ardente. La magie a joué un rôle majeur dans tous les conflits ayant eu lieu sur Azeroth et fut un instrument dans la création de la Légion ardente et de la Horde. L'Alliance reconnaît la magie comme outil, bien que l'on peut en faire mauvais usage, ce qui a déjà été le cas à travers l'histoire[1]. Un bon usage de la magie en fait une force redoutable contre le Fléau. Cependant, les membres de l'Alliance restent attentifs quand il s'agit de la magie arcane qui rend vulnérable à la corruption. Il ne faut pas oublier cependant que l'Alliance ne constitue pas un bloc unanime et chaque race a ses propres attitudes et expériences quand il s'agit de la magie[2].

Les nains n'avaient traditionnellement peu d'usage pour la magie. Ce sont des créatures de pierre et de terre qui ont plutôt une affinité pour les choses physiques. Cependant les nains ne commencent à découvrir leurs origines - les Titans - et ont récemment développé un intérêt pour la magie divine.

Les Hauts Elfes sont au courant des dangers de la magie, bien qu'autrefois ce ne fût pas le cas. À cet effet, des pierres runiques étaient destinées à protéger Quel'Thalas. Ils établissaient également les Gardiens de Tirisfal pour surveiller l'usage de la magie. Ils chérissent la magie arcane aussi bien que la magie divine.

Les Elfes de la Nuit en revanche ont une attitude très différente. Après la Guerre des Anciens et les dangers de corruption[3], les Elfes de la Nuit voient dans la magie une force que personne ne peut contrôler et qu'il faut éviter. En revanche, les Elfes de la Nuit développèrent une affinité particulière pour la nature et le druidisme.

Les Gnomes sont des êtres curieux ce qui les rend aptes à étudier la magie arcane. Les Gnomes sont peut-être la race la plus tolérante de l'Alliance en ce qui concerne la magie. Ils s'intéressent à toutes choses et respectent les décisions des autres, même s'ils ne choisissent pas le même chemin comme par exemple la magie divine.

Les Humains ont appris la magie arcane par les Hauts Elfes. Parce qu'ils essayent toujours d'aller plus loin, les Humains sont des sorciers puissants mais également très dangereux. Ils ont toujours été fascinés par la magie.


Formes de magie

* Arcane : La magie arcane est une forme très commune de la magie azerothienne et est utilisé par les mages et d'autres sorciers comme ceux appartenant aux Kirin Tor. Les techniques de la magie arcane furent découvertes par les Bien Nés de la Reine Azshara et perfectionnées par les Hauts Elfes de Quel'Thalas. Les énergies que Norgannon donna à Malygos rendirent possible le Puits d'éternité qui à son tour rendit possible la magie arcane.

* Druidisme: Les Druides obtiennent leur pouvoir de la terre elle-même. Ils deviennent des agents de la nature et s'alliant à toutes les créatures et en tirant leur pouvoir de cette alliance. Les Elfes de la Nuit et les Tauren furent instruits dans les arts du druide par Cenarius qui est reconnu comme le premier druide ayant existé. Seulement les êtres en harmonie avec la nature peuvent posséder des pouvoirs druidiques.

* Magie gangrenée : La magie gangrenée fait référence à la magie corrompue des démons et de la Légion ardente. La magie des démonistes peut être décrite comme une forme d'énergie gangrenée en se basant fortement sur la démonologie.

* Géomancie : La géomancie est une pratique de divination similaire à celle des chamans. Cependant, la différence majeure réside dans leur style de combat. Un chaman parle directement aux esprits de la terre alors que ceux pratiquant la géomancie utilisent des danses rituelles ainsi que des pierres runiques pour impressionner les éléments.

* Lumière divine : La magie divine fut à l'origine pratiquée par les Clercs de Comté-du-nord, une alliance de prêtres de l'ancienne Hurlevent. La magie divine fut instruite aux prêtres humains et draeneï par les Naaru qui furent créés par la Lumière divine eux-mêmes. Plus tard, les paladins de l'Ordre de la Main d'Argent utilisèrent également cette forme de la magie.

* Nécromancie : La nécromancie ressemble beaucoup à la magie du démoniste mais se concentre cependant sur l'étude de la mort et non sur l'étude de la démonologie. Les nécromanciens savent ressusciter les morts en les utilisant en tant que serviteurs mort-vivants. La nécromancie fut à l'origine développée par les Nathrezim de la Légion ardente lors de leur première invasion. Elle fut utilisée par les Nécrolytes de la Horde pendant la Première Guerre et perfectionnée sous sa forme actuelle par le Culte des Damnés à Scholomance.


* Magie runique : La magie runique fut créée par les Titans. Leur création, les nains, apprenaient rapidement l'art de cette magie mais, au fil des siècles, oublièrent leur héritage en perdant ainsi leur pouvoir. Les Tauren de Kalimdor redécouvrirent le pouvoir des pierres runiques et les nains participant à l'expédition de Jaina Portvaillant y apprenaient cet art des Tauren. Bien que les deux races d'habitude ne s'entendent pas, elles partageaient un même intérêt dans ce passé.

* Chamanisme : Les chamans obtiennent leur pouvoir de la terre et des éléments qui sont gouvernés par la Terre-mère, une divinité des Tauren. Les chamans utilisent des totems pour disposer de l'énergie de la terre nécessaire à leurs sorts. Les Orcs de Draenor furent des chamans avant d'être corrompu par la Légion ardente et les Tauren pratiquent le chamanisme depuis des milliers d'années. De nos jours, le chamanisme est une pratique commune chez les Orcs, Tauren, Trolls et Draeneï.

* Voodoo : La magie Voodoo est un mélange étrange entre les magies pratiquées des chamans et des prêtres et pratiquée uniquement par les sorcier-docteurs des Trolls.





La lumière divine ?

La magie divine aussi appelée magie sacrée est généralement utilisée par les prêtres et les paladins bien que certaines croyances soient différentes comme chez les Elfe de la nuit où leurs prêtres croient en Elune. Cette magie consiste à changer le monde et à le purifier de toute engeance démoniaque. La magie sacrée tire sa puissance des prières et de la foi.


clin d'oeil In game :

Pièce de cuivre d'Alonsus Faol (que l'on pêche à la fontaine de Dalaran) "Un jour, j'espère faire connaître la voie de la Lumière aux gens du commun, et leur enseigner la valeur des Trois Vertus."
avatar
Fanélia/Nean

Personnages Joués : Fanélia, Nean, Laclef

Feuille de personnage
Guilde: Vengeur des sept terres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  The Sbire / Scarvey le Mar 11 Aoû 2009, 01:08

Pour moi, l'origine est dans l'interrupteur.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Fanélia/Nean le Mar 11 Aoû 2009, 01:11

J'avoue ! [click] Very Happy Au moins comme ça t'es au courant ! (*rire de la foule en délire*)
avatar
Fanélia/Nean

Personnages Joués : Fanélia, Nean, Laclef

Feuille de personnage
Guilde: Vengeur des sept terres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Harken le Mar 11 Aoû 2009, 02:13

Voilà, Fanélia a bien très recopié le contenu des liens que j'avais posté Very Happy

Sinon, pas d'origine aux pouvoirs de la Lumière. C'comme la Force quoi, ça vient de l'individu, selon sa disposition d'esprit.
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Blé le Mar 11 Aoû 2009, 05:45

Uzlag Thunderfist a écrit:C'comme la Force

Maître Qui Gon ?
avatar
Blé

Personnages Joués : Bêtes et méchants

Feuille de personnage
Guilde: Les Rédempteurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Loendryl le Mar 11 Aoû 2009, 07:26

Les chevaliers de sang ont pourtant démontré (pendant la période où les EdS étaient privés de sunwell) qu'il n'est pas nécessaire d'être particulièrement vertueux pour disposer des pouvoirs des paladins, mais qu'il suffit juste de canaliser une source d'énergie lumineuse qui peut être totalement extérieure à celui qui l'utilise. Ce qui en fait une forme d'arcanisme pas vraiment différente des autres, il me semble.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Sérindë le Mar 11 Aoû 2009, 09:47

Uzlag Thunderfist a écrit:C'comme la Force quoi
"C'est un genre d'énergie qui nous entoure et nous pénètre" Razz

Sinon je soutiens abondamment les diverses explications concernant les palouf (c'est plaisant d'enfin avoir des sources sur ce genre de sujet mine de rien). Ca permet aussi de recadrer avec le fait que ce n'est PAS le paladin de Donjon&Dragon même s'il part un peu de la même idée. Il n'est ici en effet pas associé à un dieu, pas forcément associé à un culte (j'entends à une organisation religieuse) et son pouvoir n'est pas issu de son respect d'une morale absolue.

Alors après il y a le cas des Chevaliers de Sang qui m'a toujours laissé assez perplexe. Là je vais purement dans la supposition mais est-ce que les pouvoirs des CdS étaient réellement des pouvoirs de la Lumière ou une forme d'arcanisme la singeant ? On remarque que globalement les CdS avaient (avant leur retour vers la Lumière) une approche d'arcaniste de la chose et leurs pouvoirs venaient de l'énergie pompée dans le Naaru prisonnier. Si la Lumière vient vraiment "de soit" alors ce n'était peut-être réellement la Lumière, je me dis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Loendryl le Mar 11 Aoû 2009, 10:14

Si des pouvoirs absolument identiques dans leurs effets et leur intensité peuvent être obtenus sans avoir besoin d'adhérer aux vertus traditionnellement attribuées à la lumière, on peut quand même se demander si les interprétations "vertueuses" ne sont pas simplement dictées par l'idéologie, la croyance et la superstition. Ca revient aussi à se demander ce qui définit le paladin: ses croyances ou ses pouvoirs? Dans le second cas, il suffit que "ça marche", quitte à vampiriser magiquement une autre source de lumière sans être obligé d'y adhérer pour autant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Severnaya le Mar 11 Aoû 2009, 15:34

C'est "prouvé" (lorelol) qu'une entité de Lumière assez puissante (cf un Naaru) peut bénir quelqu'un pour lui donner des pouvoirs Lumineux. Cf le soin Draenei, les Chevaliers de Sang (le naaru était là pour les bisounourser. Ma théorie personnelle est qu'un afflux d'énergie positive comme la lumière bisounourse, vu qu'un afflux d'énergie négative comme l'ombre rend méchant).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Invité le Mar 11 Aoû 2009, 15:51

je vous inviterais à lire le roman stropovitch le pélerinage du demon et ses reflexions sur l'origine des pouvoirs issu de la lumière.

Notament sur le paladin joannes et le grand mechant darotan.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Haala le Mar 11 Aoû 2009, 16:50

je plussoies l'elfe de sang du dessus, c'est un vrai petit bijoux ce roman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Severnaya le Mar 11 Aoû 2009, 16:55

Il est sans doute très bien, mais je préfère quand même les sources officielles que des livres ne se passant même pas dans le même univers pour en apprendre sur un sujet u_u

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Loendryl le Mar 11 Aoû 2009, 17:08

Severnaya a écrit:Cf (...) les Chevaliers de Sang (le naaru était là pour les bisounourser.

J'ai pourtant l'impression que le résultat a été au contraire la corruption du Naaru en question (même si je crois me souvenir que le sunwell a été restauré grâce à la dernière étincelle de lumière qu'il lui restait, ou quelque chose dans ce genre).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Klenval le Mar 11 Aoû 2009, 17:21

Severnaya a écrit:Il est sans doute très bien, mais je préfère quand même les sources officielles que des livres ne se passant même pas dans le même univers pour en apprendre sur un sujet u_u

Si j'ai bien pigé, ce n'est pas un roman dans un autre univers mais une fanfic :

http://forums.wow-europe.com/thread.html?sid=2&topicId=298635138&ST=EU-2781180-RtlzeOdNbEOaBdnR9MgxgxNiCXE6s3dfE7e&rhtml=true

Loendryl a écrit:J'ai pourtant l'impression que le résultat a été au contraire la corruption du Naaru en question (même si je crois me souvenir que le sunwell a été restauré grâce à la dernière étincelle de lumière qu'il lui restait, ou quelque chose dans ce genre).

Si j'ai bien pigé ce n'est pas vraiment de la corruption mais simplement que la Naaru était en fin de vie (ou simplement blessé) à force de se faire bouffer. Et un Naaru en fin de vie donne un truc pas joli joli.

http://www.wowwiki.com/Naaru
http://www.wowwiki.com/M%27uru

If their physical form is damaged, it may bleed their energy causing them to enter a "diminished" or "darkened" state in which they are weakened and produce void energies.[1] Their energy may take up to one thousand years to regenerate.[2] It should be noted that some darkened naaru still appear to harbor altruistic intentions, however, their weakened state may be exploited for nefarious purposes, such as creating void minions.[3] It is unknown if this cycle occurs naturally without an external catalyst. The known currently darkened naaru are D'ore, M'uru, and K'ure.
avatar
Klenval


Feuille de personnage
Guilde: Le Poing de Tyr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Ubalia le Mar 11 Aoû 2009, 17:27

Si j'ai bien pigé, ce n'est pas un roman dans un autre univers mais une fanfic :

Je veux pas lancer un débat sur les fanfics, mais d'un point de vue fiabilité, je ne suis pas totalement sûre que ça vaille quoi que ce soit... En général je les mets au même niveau que les fanfics harry potter où l'oncle de Dumbledore sauve le monde et autres joyeusetés quoi.
avatar
Ubalia
Modo

Personnages Joués : Schtroumpf Fhtagn

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Klenval le Mar 11 Aoû 2009, 17:38

Perso j'ai encore jamais tenté de lire, je peux pas juger. Mais ma remarque se posait juste sur l'univers, par sur la pertinence des sources. Ca reste une fanfic, une interprétation, donc rien d'officiel.
avatar
Klenval


Feuille de personnage
Guilde: Le Poing de Tyr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum