Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Jeu 1 Oct - 12:13

Les Bien-Nés et les Shen'dralar sont le thème principal de la combinaison race-classe bientôt accessible d'elfe de la nuit mage. C'est pourquoi j'ai pensé utile d'écrire un résumé de ce qui concerne leurs histoires, cultures, objectifs, comportements.


Les Bien-Nés

Les Bien-Nés, autrefois appelés Quel'doreï, ne peuvent pourtant plus l'être aujourd'hui : le terme Quel'doreï sert à désigner les Hauts-Elfes, et ces derniers se sont profondément différenciés de ce qu'ils étaient auparavant. Il est très important de faire la distinction entre Bien-Nés et Hauts-Elfes, plus encore qu'il est important de faire celle entre Bien-Nés et Shen'dralar.

Les Bien-Nés se nomment ainsi car ils constituaient une caste très réduite bénéficiant de nombre d'avantages au sein de la société de l'empire d'Azshara. En somme, il s'agit d'une forme de noblesse, mais à la différence de la noblesse des humains, elle ne tire pas ses privilèges de la guerre ; elle les tire de l'étude de la magie, que ce soit en tant qu'art ou science.

Vivant généralement au Palais d'Azshara à Zin'Azshari, ils passaient le plus clair de leur temps à se plonger dans les abîmes du Puits d'Eternité. Lorsqu'Azshara tomba sous l'influence de Sargeras, certains de ses Bien-Nés furent transformés en Satyres sous la tutelle de Xavius, mutation démoniaque des elfes de la nuit. D'autres, néanmoins, n'eurent pas plus de liaison avec les démons qu'Azshara.

Il est nécessaire à ce sujet de se rappeler que l'Impératrice ignorait les intentions réelles des démons, et qu'elle agissait avant tout pour la gloire de son peuple, totalement aveuglée par les promesses que lui faisait Sargeras. Elle n'a par ailleurs jamais compris l'attitude des elfes qui résistaient, pensant qu'il s'agissait là d'une révolte déraisonnable et n'imaginant pas que la Légion commençait son oeuvre de destruction à l'extérieur du Palais Eternel.

Lors de la Grande Fracture, les Trois (c'est-à-dire les Dieux Très Anciens) parvinrent grâce à l'aide de Neltharion à atteindre Azshara de leurs murmures. Cette dernière accepta alors de jurer allégeance aux Très Anciens, ce qui permit à la plupart de ses Bien-Nés et à elle-même de survivre à la venue des flots : ils se métamorphosèrent en Nagas. Un grand nombre toutefois mourut dans l'explosion. Ceux qui moururent dans l'avenir de leur manque de magie (cette dernière agissant comme une drogue) devinrent des spectres ou des âmes en peine.

Un certain nombre de Bien-Nés toutefois échappa à ce sort et suivit les elfes de la nuit survivants sur les bords du Mont Hyjal. Là-bas, Malfurion ordonna que la magie ne fut plus jamais utilisée. Certains Bien-Nés acceptèrent cela et devinrent sans doute druides ou ascètes auto-exilés dans l'avenir, mais beaucoup résistèrent et usèrent d'une forme de terrorisme magique afin d'obtenir le droit de pratiquer l'art dont ils étaient dépendants.

Ces derniers furent pour certains enfermés dans les prisons sous-terraines, pour la plupart ostracisés. Il est envisageable que certains d'entre eux se réfugièrent ailleurs, bien que leur existence soit inconnue à ce jour, néanmoins la plupart prirent la mer pour les terres de l'est et fondèrent plus tard le royaume de Quel'Thalas. Perdant l'immortalité au moment de leur exil, ces Bien-Nés furent soumis à la lente évolution de tous les peuples et devinrent ceux que l'on nomme les Hauts-Elfes. Au fur et à mesure que les générations passaient, l'histoire ancienne fut oubliée, et une culture nouvelle germa. D'autre part, l'apparence physique des Hauts-Elfes changea et se normalisa.

Auparavant semblables pour la plupart à des elfes de la nuit, ils avaient pour certains la peau plus ou moins éclaircie et les yeux plus ou moins irradiants de magie, le tout en fonction de leur proximité au Puits, de leur dépendance à la magie, et du degré de sensibilité à celle-ci de la personne. Les Hauts-Elfes, a contrario, avaient tous la peau pâle. Ils étaient aussi plus petits et faibles physiquement, à cause du mal étrange qu'ils ont subi en Tirisfal, probablement à cause du Dieu Très Ancien qui y serait enterré.


Les Shen'dralar

Les Shen'dralar sont des Bien-Nés tout à fait particuliers, qui se sont séparés de leur origine bien avant la Grande Fracture.

Alors que l'étude du Puits d'Eternité avançait, Azshara se rendit compte que les secrets de ce dernier étaient immenses et pour certains bien sombres. Elle comprit que ces secrets ne devaient pas venir aux oreilles de n'importe qui, et que son peuple ne devait pas être au courant de leur existence, ni même les Bien-Nés, en lesquels elle ne faisait pas toujours confiance.

Azshara décida alors de créer un "département de recherche" secret : il s'agissait tout simplement d'un nouveau royaume, indépendant de l'empire, et capable de subvenir seul à ses besoins. Ce royaume serait très excentré de celui d'Azshara, et caché au plus profond de la jungle afin que personne n'en apprenne l'existence. Ce royaume n'aurait qu'un seul et unique objectif : la recherche sans fin de Savoir. Ce royaume se nommerait Eldre'Thalas et serait d'une neutralité complète vis à vis de tous les événements qui arriveraient en Azeroth.

Azshara choisit un Bien-Né en qui elle avait totale confiance et le nomma Prince ; il s'agissait de Tortheldrin, que l'on peut supposer, par son nom, son armure, et ses armes, ainsi que sa liaison avec Quel'Serrar, comme étant lié aux Chevaliers-Dragons du petit royaume de Loreth'Aran ; aussi possédait-il peut-être ce titre auparavant. Quoi qu'il en soit, le Haut-Prince Tortheldrin et Azshara élurent ensemble les Bien-Nés les plus dignes de confiance et les plus adaptés à cette mission sacrée : la recherche éternelle de connaissance.

Lorsque ce fut fait, ils prirent le nom de Shen'dralar et partirent loin au sud-ouest fonder leur royaume occulte. S'étendant à l'époque jusqu'en Désolace, Eldre'Thalas fut assez grandiose pour quelques temps. Cela n'était certes pas bien utile, car les Shen'dralar ne recherchent aucune gloire, mais, à sa fondation, le royaume était resplendissant.

Vint alors la Légion Ardente. Certains des Shen'dralar dévièrent de leur mission et voulurent la rejoindre, plutôt que de rester cloîtrés loin des regards mortels pour continuer leur quête. En effet, ces Shen'dralar pro-Légion voyaient dans la venue de Sargeras l'accession du peuple Kal'doreï à une gloire sans précédent qui rendait inutile la mission de Tortheldrin. Les Shen'dralar furent donc séparés en deux camps, mais c'est celui des conservateurs qui vainquit. Le royaume fut ébranlé par cette guerre civile, et à partir de cet instant, Tortheldrin le gouvernerait d'une main de fer. Quelques uns des anciens Shen'dralar pro-Légion vivent encore dans les ruines abandonnées d'Eldre'Thalas, pour la plupart devenus des satyres.

Le deuxième grand bouleversement que vécurent les Shen'dralar est la destruction du Puits d'Eternité. Néanmoins, loin de se laisser terrasser par cette nouvelle pour eux effroyable, au contraire ils en devinrent plus fort, usant contre l'adversité de leur sagesse et de leur connaissance. Le problème était double : d'une part, perdre une source de magie plus que nécessaire : vitale ; d'autre part, perdre la source de leur immortalité.

Les Shen'dralar trouvèrent un moyen audacieux de réparer ces deux problèmes. Ils invoquèrent une créature titanesque du Néant Distordu appelée Immol'Thar ; s'il s'agit bien d'un démon, il a l'intelligence d'une bête. Ils enfermèrent Immol'Thar dans une chambre magique impénétrable et commencèrent à pomper son énergie illimitée, se servant de lui comme d'un portail vivant vers le Néant Distordu. Le comble est que c'est à partir de l'énergie d'Immol'Thar qu'était alimentée la prison de ce dernier. L'énergie restante, amplement suffisante au début, fut utilisée pour rendre l'immortalité et la puissance aux Shen'dralar.

Tortheldrin, pour sa part, se dota d'une puissance bien plus grande que ses inférieurs hiérarchiques, afin d'être sûr que jamais plus la guerre civile n'écarterait Eldre'Thalas de sa mission. De même que l'Ordre de Tirisfal confie sa puissance au Gardien, les Shen'dralar confient leur puissance au Haut-Prince, ce qui fait de lui un être plus puissant que Medivh, sans doute le Mortel le plus puissant d'Azeroth en dehors d'Azshara.

Les millénaires passèrent sans encombre, et les Shen'dralar poursuivirent leur travail. Un jour cependant, ils firent une découverte embarrassante : les forces d'Immol'Thar augmentaient au fur et à mesure que le temps passait. De plus en plus d'énergie était nécessaire au maintien de sa prison, et, à moins qu'une solution ne soit trouvée d'ici-là, il finirait par se libérer, détruisant tout sur son passage.

A partir de cet instant, les Shen'dralar entrèrent dans la période la plus longue et noire de leur histoire. En effet, il devenait nécessaire, en attendant de trouver une solution, d'augmenter la quantité d'énergie dédiée à la prison d'Immol'Thar, et cela impliquait de donner moins de cette énergie aux Shen'dralar. Pour cela, Tortheldrin tua peu à peu tous les Shen'dralar qui se montraient inefficaces ou indignes de confiance, devenant un impitoyable tyran. Ses victimes, pleines de souffrance ou de haine, devinrent des spectres qui hantent aujourd'hui les couloirs abandonnés de la cité d'Eldreth, capitale de l'Eldre'Thalas déchue.

Le dernier événement qui affecta les Shen'dralar est la venue de la Horde des ogres Gordok. Ceux-ci s'emparèrent des ruines abandonnées d'Eldre'Thalas, et les Shen'dralar se réfugièrent dans l'Athenaeum d'Eldreth, le lieu d'Azeroth où le plus de connaissances sont assemblées.

Cette situation perdura jusqu'à aujourd'hui, et les Shen'dralar poursuivent encore leur quête désormais double : la recherche de la Gnose, et celle d'une solution au courroux d'Immol'Thar.


Psychologie des Shen'dralar

La psychologie des Shen'dralar est très importante, intrinsèquement liée à leur histoire et aux trois épurations successives qu'ils ont subi.

Les Shen'dralar sont des sages. Leur esprit est tout sauf celui d'un rebelle. Ils ne cherchent ni gloire, ni puissance ; même Tortheldrin, dont tous les choix sont faits en fonction de sa quête de savoir. Les Shen'dralar sont conscients que Tortheldrin est leur Prince, élu d'Azshara, et que sa poigne de fer est nécessaire à l'accomplissement de leur mission. Bien sûr, aucun d'entre eux n'aime voir ses frères et sœurs mourir aussi bêtement ; mais ils se sont résignés à tous mourir, chacun leur tour, s'ils ne trouvaient aucune solution.

Les Shen'dralar demeurent unis. Leur seule ambition, répétons-nous, est d'apprendre tout ce qu'il y a à apprendre. Ils savent maîtriser leurs sentiments ; aucune jalousie ne les sépare. Ils construisent ensemble ce savoir infini conservé dans les murs de l'Athenaeum. Certains d'entre eux, depuis dix mille ans déjà, infiltrent sans jamais se faire prendre les diverses cultures Mortelles, utilisant pour cela l'illusion si nécessaire, et se créant des secondes vies véritables.

Loyaux à leur royaume, leur prince, et leur quête, les Shen'dralar sont en conclusion dévoués cœur et âme à la recherche de ce savoir, au point qu'il s'agit d'une véritable gnose, c'est-à-dire un savoir qui libère de la condition de Mortel et que l'on place au cœur du sens de l'existence. D'une neutralité totale face aux différentes forces du monde, y compris la Horde et l'Alliance, ils apprécient très peu les traîtres, qu'ils considèrent comme responsables de la dureté de Tortheldrin.

Discrets, constants, loyaux, neutres, intelligents, et sages : ainsi sont les Shen'dralar.

A l'exception de ceux envoyés en mission par Tortheldrin, il est probable que les Shen'dralar rejoignant l'Alliance soient considérés comme des traîtres par Eldre'Thalas, et ce pour trois raisons :
1) Ils dévient de leur quête sacrée de savoir ;
2) Ils perdent leur neutralité ;
3) Ils dévoilent aux non-initiés les secrets jalousement gardés d'Eldre'Thalas.


Magie des Bien-Nés et des Shen'dralar

Il est très important de différencier leur pouvoir de celui des mages. Un mage est un arcaniste, c'est-à-dire qu'il puise son énergie dans les Arcanes, le tissu de lignes telluriques sous-jatent au monde. L'énergie des lignes telluriques est puissante, mais bien moins que celle du Puits d'Eternité, qui est du mana pur, et dans laquelle puisaient directement les Bien-Nés et les Shen'dralar.

A cet égard, on peut considérer le Puits d'Eternité comme un filtre entre le Néant et Azeroth. Les démonistes puisent leur énergie dans les démons ; les néantologues dans le Néant ; les Bien-Nés dans le Puits ; les mages dans les Arcanes. Chacune de ces sources est plus ou moins corruptrice et plus ou moins puissante.

Néanmoins, le Puits d'Eternité n'est aujourd'hui plus accessible sauf par des moyens exceptionnels à très bien justifier en RP. Il est donc probable qu'un Bien-Né qui pratique encore la magie soit devenu mage ; mais il gardera toujours un doux souvenir de ce mana si savoureux d'il y a dix mille ans... et la magie des Arcanes lui semblera bien amère en comparaison.


Aujourd'hui

En conclusion, voici les différents destins possibles pour ceux qui étaient Bien-Nés il y a dix mille ans :

- Mort
- Satyre
- Naga
- Druide
- Ascète auto-exilé
- Prisonnier (peut-être Illidari aujourd'hui)
- Haut-Elfe (sans doute mort)
- Exilé en un lieu secret (ruines elfiques en Northrend ?)
- Shen'dralar
- Serviteur de la Légion Ardente non-muté
- Spectre ou âme en peine


Dernière édition par Grelot-de-Bois le Lun 2 Nov - 16:16, édité 8 fois (Raison : Petits ajouts et paufinage)
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Ashok Lamefeu le Jeu 1 Oct - 12:45

Bravo pour ce résumé compréhensif.
"Néanmoins, le Puits d'Eternité n'est aujourd'hui plus accessible"
D'où la réouverture du mont Hyjal dans Cataclysm, non?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Jeu 1 Oct - 12:48

Je voulais surtout dire par là que, si des Bien-Nés vivent encore à ce jour, ils ne peuvent plus puiser directement dans le Puits d'Eternité sauf exception à justifier, car le Puits d'Eternité (l'ancien !) est au cœur de l'empire des Nagas. En ce qui concerne le nouveau Puits d'Eternité, celui du Mont Hyjal, son pouvoir est continuellement absorbé par l'Arbre-Monde, ce qui empêche également de l'utiliser à ce jour.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Ashok Lamefeu le Jeu 1 Oct - 13:12

Je pensais que l'Arbre Monde était destiné à mieux contrôler le flux de magie du nouveau Puits, pas à empêcher que l'on s'en serve.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Jeu 1 Oct - 13:14

Ah si si, à empêcher que l'on s'en serve :p Les Aspects et Malfurion ont considéré que la présence d'un nouveau Puits d'Eternité était une menace inutile. L'énergie du second Puits était consumée notamment en conférant l'immortalité aux elfes de la nuit, ainsi bien sûr qu'en permettant à l'Arbre d'être aussi grand. Ce dernier est lié au Rêve d'Emeraude afin qu'il ne s'écarte pas de la Vision de la Création des Titans (le second Puits étant un écart, justement). Anecdote amusante qui va dans ce sens : près de l'Arbre-Monde, en jeu, on reçoit un debuff "Silence Eternel", qui empêche de lancer des sorts.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Erwarth le Jeu 1 Oct - 17:59

Un autre détail, comment les Shen'dralar vont prendre le cataclysme... et donc... Le retour d'Azshara ?

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Jeu 1 Oct - 18:09

Les Shen'dralar vouent toujours une admiration et un respect sans bornes à Azshara, mais ils sont définitivement loyaux à Tortheldrin. Ils poursuivront dans la neutralité leur quête de savoir et n'interviendront pas dans les conflits impliquant Azshara, même si cette dernière est menacée. Bien sûr, il est tout à fait possible d'imaginer un Shen'dralar qui trahisse les siens pour défendre Azshara, mais ce ne sera pas l'attitude de la majorité.

Il est moins facile d'imaginer un Shen'dralar décidant de s'opposer aux Nagas et à sa Reine, mais les Shen'dralar demeurent conscients que les actions d'Azshara ne sont pas toujours bonnes. Ils ne remettent simplement pas en question ses jugements, par pure révérence. Un Shen'dralar pleinement conscient du danger que représentent les Dieux Très Anciens, toutefois, peut changer de priorités, et s'opposer à Azshara s'il comprend son lien avec les Trois.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Malfëras le Jeu 1 Oct - 20:26

Mais, quand on fait Hache-Tripe, on tue Immol'Thar et le prince, affaiblit par sa mort, et comme les patchs font avancer l'histoire, doit-on se dire qu'ils sont morts, ou pas ? Sachant que cela pourrait expliquer le fait que les Shen'dralar retourne vers les leurs (de l'Alliance)…
avatar
Malfëras

Personnages Joués : N'a plus d'abonnement

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Clairvoyant Llorente le Jeu 1 Oct - 20:34

Le prince est sensé être mort, oui. A moins qu'on apprenne qu'il n'était que blessé ou que sais-je. A mon avis, il est mort. Le démon aussi, donc, ils n'ont plus de centrale pour s'alimenter. Par conséquent, ils doivent envoyer des émissaires pour nouer une alliance qui leur permettra de sauver leur précieuse bibliothèque.

Tiens, ça me rappelle une de nos théories...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Jeu 1 Oct - 20:49

Non, à mon avis NI le Prince NI Immol'Thar ne sont morts. Du moins c'est ainsi que je joue. Comment veux-tu tuer un type plus puissant que Medivh et un démon qui tient en respect les sorciers les plus puissants d'Azeroth depuis 10 000 ans ?..
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Traelis le Jeu 1 Oct - 20:52

Grelot-de-Bois a écrit:Non, à mon avis NI le Prince NI Immol'Thar ne sont morts. Du moins c'est ainsi que je joue. Comment veux-tu tuer un type plus puissant que Medivh et un démon qui tient en respect les sorciers les plus puissants d'Azeroth depuis 10 000 ans ?..

En jouant à Wow :/ ...*S'en va en Elwynn avec la pose d'Illidan et ses deux glaives en main*

Merci vraiment pour ce sujet Smile
avatar
Traelis

Personnages Joués : Je ne mord pas en ce moment.. Quoi que..

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Malfëras le Jeu 1 Oct - 21:00

Grelot-de-Bois a écrit:Non, à mon avis NI le Prince NI Immol'Thar ne sont morts. Du moins c'est ainsi que je joue. Comment veux-tu tuer un type plus puissant que Medivh et un démon qui tient en respect les sorciers les plus puissants d'Azeroth depuis 10 000 ans ?..

Dans la quête lle nous dit qu'Immol'Thar sera tellement surpris qu'il va devoir reprendre ses esprits un truc comme ça (en gros, il est affaiblit et on en profite) et que le prince est affaiblit par la mort d'Immol'Thar…


Dur, pas vrai ? Razz
avatar
Malfëras

Personnages Joués : N'a plus d'abonnement

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Jeu 1 Oct - 21:05

A mon avis ils sont justes tuables pour le fun, mais personne n'a aucune raison de tuer ni Immol'Thar ni Tortheldrin :/ A part les Gordok, mais bon... Quoi qu'il en soit, si l'un des deux était vraiment mort, un épilogue serait nécessaire pour expliquer le destin des Shen'dralar, car leur RP ne vaut rien sans ces deux là. Et ne me dîtes pas que leur entrée dans l'Alliance est un épilogue, car ça fait 4 ans que Hache-Tripes est sorti :p
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Clairvoyant Llorente le Jeu 1 Oct - 21:36

Il y a des quêtes qui explicite cela. Je pourrais être de ton avis s'ils étaient tuables mais reliés à aucune quête, comme pas mal de boss et de named hostiles.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Jeu 1 Oct - 21:37

Je persiste dans l'avis qu'Immol'Thar et Tortheldrin vivent encore, car aucun épilogue n'explique la situation des Shen'dralar après leur mort éventuelle :p Et tant que l'inverse ne sera pas officiellement affirmé par Blizzard, je garderai cette vision : leur RP est bien plus intéressant ainsi !
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Erwarth le Jeu 1 Oct - 22:06

J'aime bien pourrir Ama sur son avis, mais là, je le rejoins, 5 clampins niveau 60 (qui se font OS par un vulgaire démon d'Ombrelune, pour ceux qui aiment le gameplay) qui défoncent un démon qui gère des arcanistes de 10 000 ans d'experiences...

C'est genre le Seigneur des Ténèbres vaincu par un hobbit

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Triviax le Jeu 1 Oct - 22:09

Ceralynde Silceneste a écrit:C'est genre le Seigneur des Ténèbres vaincu par un hobbit

Mais tout à fait.

Malheureusement Ama', je crains fort que Blizzard n'aille pas dans ton sens (comme souvent, d'ailleurs), et que la mort de ce fameux prince soit la raison pour laquelle les Shen'Dralar décident de se tourner vers leurs vieux frères.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Harken le Ven 2 Oct - 10:26

On peux rejoindre à ce sens de nombreuses incohérences gameplay : qu'est-ce qui fait qu'un sanglier démoniaque de Shadowmoon sera plus puissant qu'un sanglier démoniaque des Blasted Lands, alors que ce sont fondamentalement les mêmes bêtes ? Pourquoi un groupe de cinq personnes arrive à massacrer l'intégralité des défenses du Nexus (LA forteresse du Vol Bleu sur Azeroth quoi u_u) mais en chie gravement pour infiltrer un repaire de Defias souterrain ?
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Jaylini le Ven 2 Oct - 11:15

J'ai aussi souvenir d'avoir descendu le Prince, mais c'était pour donner un coup de main et je n'avais pas les quêtes, à regret d'ailleurs.

Méfie-toi de l'écueil de contradiction avec la storyline de Blizzard, Amarèd. A mon avis, les Shen'dralar ne sont plus ce qu'ils étaient au moins depuis BC. Je considère par contre la bibliothèque toujours présente avec les Shen'dralar en train de chercher ("et les Shen'dralar cherchaient...")

Je te remercie cependant pour ce pan de lore, les histoires d'elfes m'intéressant beaucoup à titre personnel pour certains BG. Smile

_________________
Déjà, la majorité des role-players sont vraiment compréhensifs et agréables.

O.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Faldin le Sam 3 Oct - 22:15

Le souci c'est le même partout ... je penses qu'ils sont mort pour la même raison que Ragnaros l'est, qu'onyxia l'est, et d'autres encore ...

C'est un boss d'instance, comme toutes les autres instances ... dans wow on tue Malygos a 10 je te rappel ... donc jusqu'où on peut aller comme ça je me demande bien ... si ils sont dans un donjon c'est qu'ils sont potentiellement tuable ... même si oui c'est abrutit, comme ça l'est pour beaucoup de boss ... mais a ce moment faut plus faire du pve, et faut se rabattre a tuer Lardeur. C'est le gros souci entre le lore et les instances...
avatar
Faldin

Personnages Joués : Je vous emmerde (mais moins qu'avant)

Feuille de personnage
Guilde: Dream Team

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Jackham le Sam 3 Oct - 22:41

Je dirais même, entre le PvE et le RP^^

Sinon, je suggère de déplacer la discussion à propos de ce post dans Discussions sur le RP et de laisser dans ce sujet-ci le récit d'Amarehd, qui est censé décrire une partie de l'Univers. Smile
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Néadhora le Mar 3 Nov - 13:48

Le prince et Immo'lothar sont tous deux morts, dans la storyline de blizzard. par contre votre démarche de parler de "5 clampins" est fausse. Il faut faire la somme de tous les groupes d'aventuriers de toutes les guilde de tout le serveur pour imaginer la mort d'un des boss d'instances. Donc pas la peine de s'insurger à ce niveau là.

Par contre, je suis clairement pas certaine de la comparaison avec medhiv, qui est quand même le gardiens des sercrets, le fils de celle qui a démolit l'avatar de sargeras. Même si sargeras était a 0.0001% de ses capacités, cela representait quand même de quoi faire exploser une montagne sans sourcilier.


Comme tous les boss d'instance, il ne faut jamais prendre le petit groupe d'aventuriers qui tue le tout puissant malygos ou illidan, mais faire la somme des groupes qui vont lui casser la tête. Ce sera la même chose pour Arthas. Ca évite les tendance au "godmode" du "attend, je solote onyxia, moi".


Autre point qui me parait interessant de soulever, c'est la "timeline" entre l'epoque actuelle (wow 3.2.2) et la fin de vanilla. A l'origine, blizzard comptait sortir une extension par an, et au niveau de l'histoire, il ne s'écoule qu'un an entre les différentes extensions (faudrait que je retrouve où j'ai vu ça, bref.)

Wow vanilla : an 25
BC : 26
Wotlk : 27
Cataclysme : 28

Autrement dit, cela fait un an et demi que les shen'dralar ont perdu leur prince. Donc il est peut être temps pour eux de chercher des solutions et de faire des concessions sur leur recherche de savoir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Grelot-de-Bois le Mar 3 Nov - 14:08

N'affirme pas les choses trop vite. Ton avis est respectable, mais il est tout à fait discutable. Et je le prouve !

Tu considères peut-être comme beaucoup de gens qu'un boss est considéré comme mort RP parlant lorsque la mise à jour suivante apparaît. Ce n'est pas exactement mon cas. Pour ma part, je ne considère un boss comme mort en RP que lorsqu'au moins une mise à jour est sortie depuis ET qu'un épilogue RP précise ce qu'il se passe en suite. Exemple : on sait que Kel'Thuzad est mort actuellement, puisque démanteler Naxxramas est nécessaire à l'attaque de la Couronne de Glace. En revanche, on ne sait strictement rien de l'avenir des Shen'dralar après la "mort" de leur Haut-Prince. En conclusion, le Haut-Prince est pour moi uniquement tuable, exactement à même titre que Thrall ou Varian Wrynn, et non mort.

D'autre part, je persiste à croire que Tortheldrin est plus puissant que Medivh. On sait en effet que Medivh ne tirait quasiment aucun pouvoir de Sargeras. Il les tire de la même source que sa mère, et tous les autres Gardiens avant lui : l'Ordre de Tirisfal. Or Eldre'Thalas fonctionne exactement de la même manière... à la différence qu'un péon Shen'dralar est dix fois plus puissant qu'un Archimage du Kirin Tor ! Il s'agit de Bien-Nés qui étudient sans relâche depuis dix mille ans.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Erwarth le Mar 3 Nov - 14:14

Perso, j'attend Cataclysm pour affirmer s'il vit ou non, en attendant, pour moi il est vivant, mais ca n'engage que moi.

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Néadhora le Mar 3 Nov - 14:20

Grelot-de-Bois a écrit:N'affirme pas les choses trop vite. Ton avis est respectable, mais il est tout à fait discutable. Et je le prouve !

Tu considères peut-être comme beaucoup de gens qu'un boss est considéré comme mort RP parlant lorsque la mise à jour suivante apparaît. Ce n'est pas exactement mon cas. Pour ma part, je ne considère un boss comme mort en RP que lorsqu'au moins une mise à jour est sortie depuis ET qu'un épilogue RP précise ce qu'il se passe en suite. Exemple : on sait que Kel'Thuzad est mort actuellement, puisque démanteler Naxxramas est nécessaire à l'attaque de la Couronne de Glace. En revanche, on ne sait strictement rien de l'avenir des Shen'dralar après la "mort" de leur Haut-Prince. En conclusion, le Haut-Prince est pour moi uniquement tuable, à même titre que Thrall ou Varian Wrynn, et non mort.

Oui, y'a des personnages qu'on revoit après les avoir vaincu à un endroit. Comme disait arthas, "peu de gens restent morts par les temps qui courent". Dans le cas des shen'dralar, je pense qu'il est mort définitivement (ca c'est mon avis, m'enfin de toute façon, on verra bien pour cataclysme, mais vu l'orientation que prend le comic, je pense que je me plante pas trop ^^') Je voulais simplement illustrer que parler de "5 clampins" pour tuer un boss, je ne pense pas que ce soir la bonne approche.

Pour les chefs de faction, oui, ils sont tuables, mais ils sont en dehors de la progression de l'intrigue, donc on ne peut pas vraiment les considérer comme morts au patch suivant. D'ailleurs la notion de mort dans wow, hein... Parlons plutôt de boss vaincu, parce qu'entre kael'thas et son projet plus global, anub'arak, arugal...


D'autre part, je persiste à croire que Tortheldrin est plus puissant que Medivh. On sait en effet que Medivh ne tirait quasiment aucun pouvoir de Sargeras. Il les tire de la même source que sa mère, et tous les autres Gardiens avant lui : l'Ordre de Tirisfal. Or Eldre'Thalas fonctionne exactement de la même manière... à la différence qu'un péon Shen'dralar est dix fois plus puissants qu'un Archimage du Kirin Tor ! Il s'agit de Bien-Nés qui étudient sans relâche depuis dix mille ans.

Je ne vois pas pourquoi un archimage du kirin tor serait plus faible qu'un shen'dralar. Les hauts elfes ont poussé leur recherche probablement aussi loin que les shen'dralar, et ont disposé du puits solaire à portée pendant plus de 6000 ans. Donc, c'est quand même pas rien.

D'autre part, les humains se sont revelés être des especes extrêmement receptive aux arts des arcanes, probablement plus réceptif qu'un elfe. Si on part du principe que les shen'dralar devaient se "contenter" d'un démon -aussi puissant soit il- et que la majeure partie des énergies qu'il dégageaient étaient absorbées par sa prison au point ou il n'y en avait même pas assez pour tout son peuple, on peut penser que même avec 10 000 ans de savoir, ils n'ont pas forcément appris plus de chose que les hauts elfes.

EDIT : les fautes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bien-Nés et les Shen'dralar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum