[Background] Stratège Droemalhf Martelire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Background] Stratège Droemalhf Martelire.

Message  Droemalhf le Sam 10 Oct 2009, 20:49

Salutations à tous.
C'est à la suite d'une migration et d'un changement de race que je me propose sous cet avatar de rejoindre la communauté RP du présent serveur, et ainsi vous livre cet aperçu de la naine qui me sert de figurant.
En vous souhaitant une bonne lecture, et à bientôt Wink

Stratège Droemalhf Martelire
<La Brise-siège>

Présentation globale et histoire

Il semble ainsi approprié de commencer par une remise dans son contexte de la vie du personnage que je me propose d'incarner, bien que je préfère de loin la présentation de celui-ci via des extraits plus romanciers, à l'image de celui qui suivra ces quelques lignes.

Ce personnage, une naine répondant au patronyme de Martelire, Droemalhf de son prénom, est issu du croisement des sangs de deux clans nains majeurs ayant participé à la guerre des Trois Marteaux, à savoir Wildhammer et Bronzebeard, représentés respectivement par la mère et le père de la petite. Elle naît ainsi en plein conflit lors de l'éxode de Grim Batol qui marque un tournant de cette querelle des deux clans à l'égard des nains Dark Iron, dans le couple de Drim, sa mère migrante, et du père Mulv, soldat à l'époque dans l'armée d'Ironforge.

La dite guerre faisant résulter un retirement des troupes Wildhammer et Bronzebeard, le couple décida ainsi de s'installer dans les contrées verdoyantes et marécageuses des Paluns, où la bourgade naino-humaine de Menethil fût l'épicentre de la jeunesse de Droemalhf. Inutile de dire que le commerce agité de la cité et son état de point militaire stratégique déterminèrent rapidement les grands axes de l'enseignement de la gamine. Elle hérita rapidement du savoir-faire en armes de son père, soldat, et en monte sur griffon de sa mère, qui sont donc les propres des clans respectifs.
Les arts de la forge et du négoce eûrent tôt fait de compléter ses compétences qui firent d'elle un major potentiel dans le corps militaire local, sous la bannière de Forgefer; Forgefer qui, de paire avec Stormwind, constituaient ensemble la première puissance militaire et économique Azérothienne de cette période.

Puis arriva l'époque qui nous interresse puisque dessinant l'avenir de notre protagoniste, à savoir la Deuxième grande Guerre qui vit l'horizon s'assombrir par les invasions Orc. Ce qui troubla sans doute le plus les centres de commandement de l'Alliance alors établie fût sans aucun doute l'origine de ces envahisseurs. Il était alors évident que les seuls ennemis potentiels ne seraient arrivés que par la mer, puisque le grand royaume allié de Lordaeron bordait tout le territoire au nord de Khaz Modan. L'arrivée soudaine des Orcs par la Porte des Tènèbres surprit tant par son caractère improbable que par sa position, très, voire trop, proche de la grande capitale qu'est Stormwind. Capitale qui, comme un chacun le sait, fût réduite en poussière à cette période par cette irruption dans les terres alliées.
Il fallait alors bloquer la progression des Orcs, qui ne tardèrent pas à monter plus au Nord, et dangereusement vers le domaine nain de Khaz Modan. Toutes les troupes de la région furent naturellement mobilisées, sans excepter le régiment de Menethil qui du rallier l'armée principale à Dun Morogh pour faire front. Mais les tunnels qui reliaient les différentes provinces par dessous les montagnes furent vite pris d'assaut par l'armée ennemie, qui établit un siège, tenaillant ainsi les troupes bloquées dans les tunnels.
Si l'aboutissement de cette guerre ne nous interresse qu'assez peu, c'est le déroulement de ce siège qui concerne Droemalhf, puisque nouvellement recrutée en tant que soldat et cartographe du régiment, elle joua un rôle majeur pour sortir de ce bourbier les troupes, en menant avec brio certaines opérations de coordinations pour tenter d'établir une brèche parmi les forces opposantes, aux extrémités des tunnels. Les stratagèmes, à ce titres, étaient nombreux pour à la fois faire se replier les Orcs et avancer le bataillon nain.
Explosifs au but de faire s'effrondrer telle ou telle entrée, massacre à une autre, sortie d'un espion pour connaître les plans des rustres orcs qui gardaient l'entrée principale; ainsi, tels étaient les moyens employés pour, petit à petit, faire arriver à sa fin la chère Droemalhf qui débutait de cette manière dans l'Art de la Guerre; à savoir celle qui consistait à mener à bon port les troupes qu'elle finit par diriger. Et tel fût le cas.
Cet exploît didactique la vît gravir les échelons que constituent les grades militaires à une vitesse bien surprenante pour une si jeune recrue. Inutile de préciser que Droemalhf se présenta comme l'un des principaux commandants à la tête de toutes les batailles les plus prestigieuses qui constituèrent la Seconde Guerre.

Ceci étant, la guerre et ses méfaits sont un ensemble de choses bien noires pour le coeur d'une jeune fille. Les actes de bravoure dont elle fît preuve ancrèrent en elles de biens tristes souvenirs, dont elle peine aujourd'hui encore à se débarrasser, ou bien du moins à accepter. Car oui, indéniablement, Droemalhf Martelire, si elle fût d'une ténacité surprenante lors de la période précédemment décrite, est à présent, aux abords de sa quarantième année (en conversion humaine de son âge initial, qui lui est bien plus élevé en raison de sa nature naine), rongée par ces regrets qu'incombent au fait de gouverner et d'ordonner la mort de dizaines, de centaines d'individus. Ces regrets sont en soi assez neufs, car s'il s'est écoulé nombre de conflits depuis la Deuxième Guerre auxquels Droemalhf a pris part, de près ou de loin, elle ne commença à culpabiliser que bien récemment, aux abords de la grande campagne du Norfendre qui a lieu ces temps-ci en Azeroth.
Etrange me direz-vous, de songer à cela lorsqu'il est de tendance de renvoyer à la tombe des gens déjà morts. Mais c'est en effet peut être ce contexte bien particulier, d'affronter des ennemis peut-être déjà connus par le passé, qui fît revenir à Droemalhf ces pensées obscures.

Trève de détours à présent sur l'histoire de cette combattante, car il n'est plus d'évènements historiques majeurs qui puissent expliquer mieux que ce qui a déjà été dit l'état dans lequel vous pourriez à présent croiser cette fameuse naine. Je vous laisse à présent spéctateurs et acteurs de la suite de sa destinée, qui ne demande qu'à s'écrire parmi vous.

Fragment, souvenir romancé important du protagoniste

Ce n'est pas tant la faim procurée par le manque de vivres qui commençait à se faire ressentir dans le tunnel que la crainte d'envoyer ses hommes et confrères à la mort qui tiraillait Droemalhf au seixième jour de siège à l'intérieur du tunnel qui ralliait les Paluns à Dun Morogh.
En effet, les Orcs avaient rallié leur position par le Loch, qui rejoignait directement Dun Morogh par un tunnel semblable, joignant l'estuaire où les troupes naines se trouvaient à mi-parcours environ.
Droemalhf, nouvellement nommée au grade de sergente dans un secteur qui en réalité ne portait pas de nom mais qui avait pour obligation certaine de trouver un moyen de forcer le passage, commençait à désespérer de trouver un moyen de sortir de ce qui semblait être leur futur tombeau à tous. Elle déambulait le long du corridor en observant d'un oeil devenu morne les quasi-cadavres qui jonchaient les angles, représentant une piêtre vision de son régiment aux confins de la fatigue encore surpportable. Dispensant de quelconques ordres à droite à gauche ainsi que les soins qui lui étaient connus aux plus nécessiteux de ses camarades, elle réfléchissait encore et toujours au moyen de forcer le régiment orc de la sortie de leur céder le passage pour rejoindre leurs frères, qui eux devaient déjà lutter corps et âmes face à la vermine aux portes d'Ironforge, si celle-ci n'était pas déjà tombée aux mains ennemis... ce qui n'aurait pas manqué de l'étonner par ailleurs, en raison de l'acharnement que sa race pouvait montrer sur le champ de bataille.
L'atmosphère était lourde, sentait la pisse et autres joyeusetés que chacun peut s'imaginer dans ces conditions, résultant du confinement, des blessures infectées, des cadavres et des besoins de quiconque satisfait à la va vite dans l'espace qui devenait immanquablement public à chaque recoin.

Les barricades, formées de tout ce que l'on avait pu trouver pouvant servir à cet effet, avaient été dressées de manière à obstruer l'intégralité de la sortie, par manque d'hommes pour tenir un front constant gardant une éventuelle embouchure. Des petites meurtrières avaient été aménagées pour tenir l'ennemi à distance par les fusillers du cortège tandis que les plus braves s'en étaient allés creuser un tunnel parallèle pour tenter d'obtenir une brèche; brèche qui, Droemalhf le savait, ne permettrait qu'un seul assaut. Il serait essentiel de jouer sur la surprise, d'autant plus que le nombre des ennemis était inconnu, et ne pouvait être évalué qu'avec incertitude à une cinquantaine. Ses hommes avaient beau être en nette supériorité numérique, le but n'était pas de rejoindre le corps d'armée principal avec une poignée de bras cassés, et en cela elle se devait de conserver un maximum d'hommes à la suite de ce qui devrait sans doute être l'assaut final.

Alors que Droemalhf se livrait à une énième phase de réflexion en scrutant, concentrée, la barricade sur le moment paisible, un nain aux haillons sâlis par la terre et puant la sueur, accompagné de sa pioche, vint lui dire sur un ton bas:
« -Dame Droe', nos coups de pioches sonnent creux, nous approchons d'la surface. »
C'est ainsi, en saisissant l'anse de son bouclier que la naine lui répondit d'un ton sans équivoque:
« -Nous sonnerons le cor de bataille à minuit précise, changez de tenue en conséquence, vous savez de laquelle je parle. »
« Oui, m'dame Droemalhf . » répondit le nain, tout en se dirigeant vers les caisses d'armures entassées le long du couloir. 


************


Dernière édition par Droemalhf le Dim 11 Oct 2009, 11:16, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Background] Stratège Droemalhf Martelire.

Message  Azryen le Dim 11 Oct 2009, 09:54

(Encore bienvenue à toi Droe et félicitations pour ce superbe bg de vraie naine! Wink )

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum