Démonsite, la "voie facile" ?...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Tonerelle/Vorticus le Dim 08 Nov 2009, 12:49

Qu'importe! Nous n'avons aucunes limites! Aucunes pitié! Nous sommes la puissance elle même! hem...

Je dirais pour abstraire ce temps de folie passagère, que la magie démoniaque est une magie de démons, faites pour les démons, très puissante aux mains des démons etc.
Nous autres démonistes, nous fessons appel à une magie qui ne nous concerne que par pure utilité démoniaque. Je m'explique : La magie corruptrice que nous manipulons ne l'est pas pour les démons eux même, et ceux ci peuvent l'utiliser sous toutes ses formes; C'est les démons qui inventent les nouveaux sortilège démoniaque, pas nous!
Nous nous ne fessons que les "recopier".
Alors pourquoi arrive telle entre nos mains? D'une, parce que nous le voulons(mais ça ce n'est pas le plus intéressant)
De deux, parce que c'est une stratégie habituelle des démons : J'ai pût remarquer que dans mes nombreuses consultations de livres et autres (sur les démons évidemment), que TOUS les démons, ne sont que des races de différents monde, corrompu à l'extrême par la magie démoniaque! Oui tous! Les seigneurs de l'effroi, les gangregardes, les succube, Tous une triste parodie d'une race dominante sur un monde victime d'une nouvelle invasion démoniaque. Donc bien sûr, on en revient au problème de l'œuf et la poule! Comme quoi il y a forcément une race qui en a corrompue une autre, mais celle ci devait déjà être corrompue etc.

Je pense que la base elle même du problème, c'est la magie arcanique qui a dérivé sous un courant plus addictif, et qui a corrompue légèrement une race particulière, et celle ci à développée cette forme de magie et paf! ça devient pire etc. Puis là notre bon vieux Sargeras arrive et... vous connaissez la suite! Pourquoi la magie arcanique aurait dérivée? Là, le hasard de l'univers et bien étrange, il faudrait trouver une explication scientifique sur "qu'est ce réellement la magie"? Là je n'est pas encore la réponse, bien que je m'efforce à chercher! Un courant de particule fortement instable et énergétique? Quelque chose venant d'un autre plan d'existence comme le Néant distornu n'ayant pas les même règle physique que nous?
Là je vais laisser les prêtres et autre malins faire leur intéressant... avant que je leur révèle tout... hu! hu!

Donc la magie servirait en but secondaire visant à corrompre puis grossir les rangs de la Légions Ardente! Eh oui...
Pourquoi est ce que j'ai dont suivit cette voie? Je conserve mes raisons cachées, car je tiens à laisser de nouveaux adeptes venir chercher cette vraie réponse seule...

Et pour les mages qui disent que nous sommes des ratés... oui je l'admet en quelques sortes, c'est bel et bien mon histoire, mais la vie et faite ainsi, de hasards et de rebondissements. J'ai appris depuis longtemps à m'abstraire de ces limites !

Rejoignez l'ombre... et vous verrez...
avatar
Tonerelle/Vorticus

Personnages Joués : Tonerelle

Feuille de personnage
Guilde: La Lance de Lordaeron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Néadhora le Dim 08 Nov 2009, 13:22

Ganta/Erillian a écrit:
Néadhora a écrit:Les lignes que tu as cité pour les descriptions des sorts ne sont pas (plus ? ) celles qui sont en jeu. Je crois que cela a été modifié après wow vanilla, quand le démoniste a changé un peu d'orientation.

Je les ai tirés du site officiel,je pense que c'est à jour. Enfin, j'en suis pas sûr.

Je sais mais elles ne le sont pas (justement j'avais verifié). Dans la description ingame, quand on créée un nouveau personnage c'est formulé autrement, je crois que je l'avais justement retranscrit sur le fil de discussion du forum officiel.






Par contre, y'a que moi qui trouve ça zarb les messages semi RP sur ce fil de discussion ? oO

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Tonerelle/Vorticus le Dim 08 Nov 2009, 13:26

Moi j'aime bien, c'est juste pour le fun, j'aimerais quelques réponses sur ce que je viens d'envoyer (cf : 2 messages avant), j'ai peur d'avoir fait écrit une thèse "semi rp pour rien" x)
avatar
Tonerelle/Vorticus

Personnages Joués : Tonerelle

Feuille de personnage
Guilde: La Lance de Lordaeron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Nnamhock le Dim 08 Nov 2009, 13:56

C'est d'ailleurs mieux que les réponses soient semi-RP, puisque tout le monde est d'accord pour dire que Techniquement, donc HRP, Mage et Démo se valent, mais pas sur le plan RP...
avatar
Nnamhock

Personnages Joués : Incertainne, mais plutôt positive...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Jaylini le Lun 09 Nov 2009, 02:23

Le semi-rp ne sert qu'à embrouiller un débat. Soit ce sont vos personnages qui discutent, soit c'est vous, joueurs/joueuses. Merci donc de vous tenir au hrp, hors illustration purement cosmétique du débat.

_________________
Déjà, la majorité des role-players sont vraiment compréhensifs et agréables.

O.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Sénateur Blindecoffre le Lun 09 Nov 2009, 05:16

Ayant un démoniste depuis Vanille, et gardant un souvenir plutôt vif des quêtes réservées à cette classe, je puis affirmer que la conception simpliste « Démoniste = Mage raté », bien que se révélant quelques fois véridique, est plutôt inique et même attentatoire dans la majorité des cas. Oui, les démonistes utilisent une forme obscure des arcanes, comme cela a été dit plus haut, mais ca ne fait pas de cette forme quelque chose de facile à manier ou contrôler pour autant. J’en tiens pour preuve la phrase cinglante que dit un Maître Démoniste de Hurlevent à un personnage venant apprendre ses nouveaux sorts ou changer de spécialité : « Les arcanes ne corrompent que les faibles. Continuez votre formation ou vous connaîtrez un sort similaire. » Ceux qui se laissent posséder par la soif infinie de pouvoirs sont condamnés à être serviteurs de leurs propres pulsions, et terminent généralement invocateurs avilis à la solde d’organisations occultes comme le Conseil des Ombres & Co.

Il est vrai, nonobstant, qu’une quantité non négligeable de démonistes sont d’anciens mages du Kirin Tor. Affirmer sans retenue qu’ils ont simplement échoué puis se sont tournés vers la démonologie est un raccourci facile, je pencherai personnellement pour autre chose, qui semble justement être sous-entendu dans plusieurs quêtes de démonistes : ces derniers ne souhaitaient pas se contenter des pouvoirs enseignés par les Archimages, autrement dit la magie gouvernée par une certaine éthique et convention. Ils osent donc franchir les limites entre une forme des arcanes qui corrompt peu ou pas, et l’autre qui s’avère machiavélique sous bien des formes. Nous conviendrons encore une fois qu’une telle entreprise est dangereuse et parfois même délétère, mais le gain est important pour celui qui s’y prend convenablement. Quand à la supposée « absurdité » qu’est de tracer des cercles d’invocation au sol, je dirais que les moyens importent peu aux démonistes du moment que les résultats sont là. Mais l’on avouera bien volontiers que poser des bougies de cire noire sur un sol éclaboussé d’humeurs corporelles tout en traçant des pentacles avec un morceau d’organe sectionné détient ce petit quelque chose de ténébreux qui plait aux Maîtres de l'Ombre que sont les démonistes. Cool

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Fëarielle le Lun 09 Nov 2009, 10:46

Pourquoi je me sens concerné par ce post... C'est dingue quand même...

Être démoniste n'est pas la voix facile, je ne suis pas d'accord. Je joue Fëa depuis que j'ai commencé wow, et je vais plus traiter de son aspect RP.

Rappelons d'abord que la Légion est l'ennemi de toujours dans Warcraft, même si au début du jeu on parle plus des Orcs. Mais derrière y'a la Légion. Là normalement, j'apprends rien.
On va ensuite distinguer deux catégories deux personnes chez les démonistes :
-Celles qui veulent plus de pouvoir.
-Celles qui combattent le Mal... Par le Mal.

L'approche du démo diffère déjà par là : pourquoi diable, s'est-il tourné vers les Ombres?
Visiblement dans WoW, la plupart dérivent de la première catégorie, suffit de voir les textes de quête pour ca. On parle de pouvoir, de domination, de puissance etc...
Deuxio, n'oublions pas que l'acceptation du démoniste est toute récente, y'a encore quatres ans ils étaient chassés et envoyés au bucher/pal/décapitation et j'en passe, quand c'était pas la légion qui leur tombait sur le coin de la geule.
Tout aussi bienveillant que vous soyez, la chasse aux sorcières, ca n'incite pas à être gentil.

Fëa est mage à l'origine. Etudiante au Kirin Tor, sa passion c'est la Légion. Bizarrerie qui n'en est pas une, les Mages s'intéressent à tout un tas de trucs farfelus allant des moutons en sucre aux méthodes de reproduction des Eredars (que je passerait sous silence.)

Notons déjà l'influence corruptrice d'une telle connaissance : quand vous savez qu'il est possible d'asservir pareille créature, que vous êtes bardé de bonnes intentions etc, que vous vous savez capable de résister à leur influence.... Comment résister à un tel déchainement de puissance. Retourner les armes de la Légion contre elle-même. Le Rêve non?

La démonologie commence déjà, en RP, par un sacrifice personnel : Vous devenez personna non grata un peu partout. Les gens ne vous aiment pas, vous craignent, vous haïssent. On vous isole. Vos perspectives de carrière grandiose en tant que mage s'étiolent, vous êtes un banni. Un bon jour notre bon Roi décrète que finalement, et sous contrôle les démonistes peuvent avoir leur utilité. Vous avez ruminé de longues années vos rancunes contre l'humanité et les mortels, affutant vos dagues et vos sorts. Et enfin! L'absolution! (je fait là un parallèle avec les quêtes DK, ca se rejoint "un peu".)

Reste encore à faire vos preuves. Mais vous êtes rongés par la folie, la felmagie, le pouvoir et la rancune. C'pas gagné hein?

On a à peine commencé, et Démoniste c'est déjà pas facile.

Deuxième point : la magie.
Je prends là deux sorts très classes du démo (tous ses sorts sont classes vous me direz) : connexion et flammes infernales.
Deux sorts qui ont la particularité d'infliger des dégats au lanceur quand ils les utilisent. Heureusement tous les sorts ne font pas ca, mais ces deux là montrent bien que le démo utilise quelque chose que les mages ne font pas : lui-même.
Le jour où vous verrez un mage risquer sa propre peau pour un sort, vous m'appelez, je veux voir ca.
Le Démoniste, risque, à chaque sort, sa vie, et son âme. J'appelle pas ca la voie facile.

Troisième point : la douleur.
Pas que physique. Même si elle doit bien être là. Mais mentalement, vous êtes un peu plus proche du Néant à chaque pas que vous faites dans cette voie.
N'imaginez pas qu'arracher sciemment l'âme d'une créature soit un acte sans conséquence (du moins en RP). Bien que selon la créature on s'en tamponne plus ou moins l'oreille avec une babouche, c'est son âme que vous tenez dans la main (enfin un fragment), son essence, tout ce qu'elle a vécu, sa souffrance d'être emprisonné, tout celà vous le ressentez au moment même où vous l'extirper du corps de votre victime... Et la mort. Vous la cotoyez de près. Tous les jours. Certes on s'y habitue, on y prend goût mais selon le "type" de démoniste, l'approche est différente, non?

J'ai moi-même un point de vue particulier du démo(n). C'est pas le tout d'avoir des pouvoirs super extravagants, des rituels qui font de la fumée et des démons, des bestioles qui tappent fort, des âmes pleins l'estomac etc...

Je vais prendre pour celà deux cas que vous connaissez sans doute : deux Nathrezims.
Le premier en est un sans en être un, s'est installé tranquillement en RP dans la société, a fait son trou, des alliés, des ennemis, des gens qui lui font confiance, des gens qui savent etc...
Le second débarque sur son territoire, affirme pouvoir prendre le contrôle sur son territoire car il à main-basse sur la noblesse (PNJ), etc...
La différence entre les deux? Trois ans de jeu.
Désolé si je fait là l'apologie de mon propre RP, je ne critique pas le second pour autant, c'est juste pour en arriver à mon autre point.

C'est ca aussi être démoniste : du temps, de la patience et de la solitude, et c'est un roleplay gratifiant en ce sens. On ne peux PAS se targuer d'être démoniste au grand jour si on a PAS fait l'effort de s'intégrer. Nous sommes des reclus, des parias. Je ne connais pas tous les démos RP du serveur, mais je sais qu'on est pas vraiment nombreux. C'est un bon point je trouve. Ce n'est pas censé courir les rues.

Dernier point, et celà s'adresse aux non-démonistes : les démonistes avec un tant soit peu de puissance font peur. Pas à tout le monde. Mais des tarés pareils ne sont pas rassurants admettez le... Et ca ne nous facilite pas la tâche surtout quand on est du côté des zentils.

Donc définitivement : non, démoniste, c'est pas facile. Dans l'acquisition des pouvoirs, peux être. Pour tout le reste : sacrifice de soi, souffrance, folie, solitude, intégration : ca fait pas mal d'inconvénients comparé au mage avec son dérrière sur son tabouret.

Sur ce je vais louper mon traiN donc je coupe.
A ciao!
avatar
Fëarielle


Feuille de personnage
Guilde: Ordre des Hospitaliers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Tonerelle/Vorticus le Lun 09 Nov 2009, 11:41

Exactement ! Subitement j'me sens fier d'être démoniste !
Bah, perso le rp de mon démoniste, c'est bel et bien un mage raté, mais je n'affirme en aucuns cas que la seconde voie est facile ! Oh que non !

J'ai toujours adoré les démons, et j'me renseigne un maximum sur eux. Et pour en revenir à la felmagie, comme je le disais avant ! Je pense nettement que celle ci sert à corrompre la personne qui l'utilise ! Regardez tous les démons de l'univers de wow, tous des races normale corrompue par son utilisation ( cf : quelques réponses avant )
avatar
Tonerelle/Vorticus

Personnages Joués : Tonerelle

Feuille de personnage
Guilde: La Lance de Lordaeron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Néadhora le Lun 09 Nov 2009, 11:56

Deuxième point : la magie.
Je prends là deux sorts très classes du démo (tous ses sorts sont classes vous me direz) : connexion et flammes infernales.
Deux sorts qui ont la particularité d'infliger des dégats au lanceur quand ils les utilisent. Heureusement tous les sorts ne font pas ca, mais ces deux là montrent bien que le démo utilise quelque chose que les mages ne font pas : lui-même.
Le jour où vous verrez un mage risquer sa propre peau pour un sort, vous m'appelez, je veux voir ca.
Le Démoniste, risque, à chaque sort, sa vie, et son âme. J'appelle pas ca la voie facile.

Flammes infernales est un sort voué a disparaître d'après les developpeurs.

Connexion, je ne peçoit pas vraiment cela comme un sort a proprement parler, mais comme une façon contrôlée d'utiliser ses autres sorts. Il y a une phrase dans la description du démoniste (celle qui est en jeu) qui dit cela :

"Pour recupérer l'energie terrible qu'ils dépensent en lançant leurs sorts, ils drainent la vitalité de leurs victimes"

Connexion c'est vraiment cet aspect, plus qu'un sort en lui même, c'est un moyen d'utiliser sa propre énergie pour lancer ses sorts. Je trouve un peu dommage qu'on ait pas plus de sorts qui se paient en point de vie (comme le soin du pet).



Je vais prendre pour celà deux cas que vous connaissez sans doute : deux Nathrezims.
Le premier en est un sans en être un, s'est installé tranquillement en RP dans la société, a fait son trou, des alliés, des ennemis, des gens qui lui font confiance, des gens qui savent etc...
Le second débarque sur son territoire, affirme pouvoir prendre le contrôle sur son territoire car il à main-basse sur la noblesse (PNJ), etc...
La différence entre les deux? Trois ans de jeu.
Désolé si je fait là l'apologie de mon propre RP, je ne critique pas le second pour autant, c'est juste pour en arriver à mon autre point.


Suspect

J'ai pas du tout compris le lien avec le sujet, là... Ça me fait un peu marrer les joueurs qui ont "main basse" sur des PNJ... 3 ans de jeu ou pas. Bref, recentrons.



L'aspect social que tu décris, cependant, je dirais que cela dépend très largement de la race. Chez les humains, oui, les démonistes sont (étaient) très mal perçus. De même pour les orcs. Mais ce n'est pas le cas chez les Morts-vivants ou les Elfes de sang, par exemple.

Mais c'est un aspect intéressant à soulever, même si j'ai l'impression qu'on s'écarte un peu du sujet de base (qui concerne l'accession aux pouvoirs)

-> Pour les humains / gnomes. Je les imagine bien une fois assez haut-niveau à se montrer au grand jour dans les rues, comme prenant une revanche pour les années où ils ont vécus cachés, car ils savent que leur utilité est enfin reconnue, et que cela les amuse de voir les gens avoir peur, mais qui sont les mains liées sans pouvoir faire quoi que ce soit. Après, certains préfèreront sans doute rester cachés loin des peureux qui ne comprennent pas.

-> Pour les orcs, eux, quels que soit le niveau, je pense qu'ils préfereront rester cachés, et ne pas faire étalage de leurs pouvoirs. Avec la lame ardente, il ne fait pas bon de dire tout haut qu'on fricotte avec des démons.

-> Pour les Réprouvés et les Elfes de sang, au contraire des autres, ils sont plutôt bien acceptés dans leur societé. Ils utilisent de nouvelles voies, en ayant fait totalement abstraction des barrières éthiques ou morales en raison des épreuves qu'ils ont subit. Vous remarquerez que le sanctuum des démonistes de lune d'argent est quand même dans un cadre vraiment luxueux. (Le démo d'undercity qui donne la quete de classe lorsqu'on est elfe parle d'un "petit nid douillet" d'ailleurs :p ), malgré le fait qu'ils soient dans le quartier le plus mal famé de la ville.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Khassim Al-Rakim le Lun 09 Nov 2009, 13:15

Mon opinion, qui est aussi la manière dont je joue mon démoniste, Yiddir :

Le Néant Distordu est une force absolue -dans le sens qu'elle n'en tolère aucune autre- et sans aucun sentiment. On ne peut pas communiquer avec lui, ni le comprendre, et encore moins négocier. Il détruit tout ce qu'il touche parce que tel est sa nature à la manière d'un incendie de forêt.

Comme le Néant Distordu ne peut pas comprendre les créatures vivantes, de la même manière que nous ne pouvons pas le comprendre, il lui faut une interface entre les deux. Les démons. Mais ça marche dans les deux sens, les démons permettent aussi à ceux qui peuvent les asservir de comprendre ce qu'ils combattent.

Il est sous-entendu par pas mal de sources que le monde, en dehors d'Azeroth, est un gros bordel. Genre, quand les Azerothiens regardent le ciel, la moitié des étoiles qu'ils voient ont été rasées, et leurs peuples corrompus, puis intégrés dans la Légion Ardente s'ils ont un intérêt quelconque. On comprend donc qu'à priori, Azeroth est une lumière dans un océan de noirceur, et que c'est plutôt mal barré pour "gagner" contre la Légion Ardente. Le mieux qu'on puisse faire est -à moins d'un miracle qui arrivera dans une extension, ou peut être dans War 4, 5, etc - de maintenir le statu quo indéfiniment.

Le rapport entre la situation du monde, et celle des sorciers ? C'est la même, à plus petite échelle. Le sorcier marche, et marchera toute sa vie, à partir du moment ou il aura mis son doigt dans l'engrenage, sur un tapis roulant qui va en sens inverse. S'il marche, le tapis ira doucement. S'il court, le tapis accélérera. On ne peut pas arriver au bout. Mais, si on est capable de courir vite, on peut maintenir indéfiniment un rythme soutenu.

Si l'on y parvient pas, la Felmagie nous corrompt et fait de nous un espion de la Légion Ardente. A ce moment là, les autres membres de la fraternité démoniste, à laquelle appartient de facto chaque sorcier intervient, pour "laver son linge sale en famille". Et le type avec qui vous buviez un thé en discutant démonologie hier débarque chez vous avec un Gangregarde pour vous flinguer, avant que vous ne fassiez des vagues.

La conséquence de cela, c'est qu'un démoniste qui sera parvenu au sommet de son art sans avoir dépassé le point de non-retour sera un être aux qualités personnelles exceptionnelle, à la volonté de fer, assez rusé pour resister à tout les coups fourrés que pourraient leur faire des démons trompeurs , mais assez humble pour rester tout le temps sur ses gardes et accepter le fait qu'ils ne sera jamais tranquille, quelle que soit sa puissance.


Dernière édition par Yiddir/Myssen le Lun 09 Nov 2009, 13:35, édité 1 fois (Raison : Suppression d'un taunt gratuit :p)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Severnaya le Lun 09 Nov 2009, 13:46

Perso je n'y crois pas. Quelqu'un avec une telle volonté serait Paladin ou suivrait une religion organisée, plutôt que de se risquer à ça.

Globalement, Medivh a beau avoir été le plus puissant Gardien de tout les temps, il a été rongé par la part démoniaque en lui. Kael ? Le héros du peuple Elfe de Sang ? Pourri et aigri par la politique et la mana.Suffit de voir ce que la gangremagie a fait à des peuples entiers, comme la Horde.

Ca me semble assez indicateur qu'un démoniste est une bombe à retardement, qui qu'il soit, même à long terme. Et penser avoir assez de volonté pour rester maitre de sois, c'est déjà faire preuve de pêché d'arrogance, le premier doigt dans l'engrenage - seul un fou oserait se lancer dans la pratique sans penser qu'il peut "rester le maitre". C'est juste ... pas une question de volonté. Ca corrompt, point. C'est le propre de l'énergie.

Ashbringer avait pas besoin d'énergie maléfique pour tuer du mort-vivant par millier 🐰


Dernière édition par Severnaya le Lun 09 Nov 2009, 13:51, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Néadhora le Lun 09 Nov 2009, 13:50

Severnaya a écrit:Perso je n'y crois pas. Quelqu'un avec une telle volonté serait Paladin ou suivrait une religion organisée, plutôt que de se risquer à ça.

Globalement, Medivh a beau avoir été le plus puissant Gardien de tout les temps, il a été rongé par la part démoniaque en lui. Kael ? Le héros du peuple Elfe de Sang ? Pourri et aigri par la politique et la mana.Suffit de voir ce que la gangremagie a fait à des peuples entiers.

Ca me semble assez indicateur qu'un démoniste est une bombe à retardement, qui qu'il soit, même à long terme.

C'est également mon avis. Mais bon nos misérables petits avatar n'ont pas le degré de puissance de kael'thas, ou medhiv, restons humbles. Donc un démoniste pourra resister à la corruption pendant un certain temps, et ne feront pas autant de vagues s'ils perdent les pédales.

AU final, je crois qu'on est tous assez d'accord sur ce fait, le sujet de la polémique, c'est plutôt la facilité d'acceder aux énergies du néant par rapport aux arcanes traditionnelles.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Khassim Al-Rakim le Lun 09 Nov 2009, 13:58

Un démoniste parvenu au sommet de son art sans devenir cinglé a, justement, la même force de caractère et la même conviction qu'un paladin, bien que ça soit en des valeurs différentes.
Medhiv a été impregné par Sargeras et Kael Thas est un Sin'dorei souffrant de Chronic Backstabbing Disorder, ils ne sont donc pas comparable à des démonistes lambda, qui eux n'attireraient pas la Légion Ardente de la même manière :p

Ensuite, connaître ses forces et ses faiblesses n'est pas de l'arrogance, tant qu'il y a la seconde partie de la phrase, c'est de l'objectivité afro


Dernière édition par Yiddir/Myssen le Lun 09 Nov 2009, 14:01, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Néadhora le Lun 09 Nov 2009, 14:00

Yiddir/Myssen a écrit:
Ensuite, connaître ses forces et ses faiblesses n'est pas de l'arrogance, plutôt de l'objectivité afro

Justement, c'est particulièrement visible dans le BG de la classe que l'objectivité n'est pas un qualificatif qui correspond a la majorité des démonistes. Ce sont plutôt des êtres froids, calculateurs et mégalos. ^^'

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Lyla le Lun 09 Nov 2009, 14:50

Perso, je joue ma démoniste (enfin quand je la joue) avec une rigueur morale digne d'un paladin (même plus que la plupart des paladins du serveurs *toussote*). Je considère que chaque perte de contrôle d'elle-même est un danger... elle entre dans une sorte de "berserk" et se met à tout cramer surtout les alliés, il faut avouer. Aucune sympathie avec les démons se sont les outils de son pouvoir, pas des amis, aussi elle n'invoque démons et même monture qu'en cas de nécessité extrême.
Pourtant c'est une personne sympathique, bonne vivante et souriante quoiqu'un un peu "institutrice sévère" et complétement mère poule aussi..

Par contre en combat (Rp), c'est de la pure destruction sans pitié et au fond.. peut-être que ça lui fait plaisir, c'est le début d'un doute sur ce qu'elle manipule, le pourquoi, le comment... Une éternelle brèche sur laquelle elle marche, funambule. Tout l'intérêt de rp la classe démoniste, selon moi, c'est de jouer justement sur le doute et la rigueur, le contrôle pour se maintenir en équilibre.

(j'avoue ceci dit que le sujet de l'équilibre entre deux "mondes" est un des sujets récurrents de mes personnes sur wow)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Invité le Lun 09 Nov 2009, 14:58

Personnellement, je monte un démoniste en ce moment.

Pour moi, ce personnage est cynique, arrogant, il fait preuve de méchanceté gratuite, les démons ne sont que des outils, mais sa folie est peut etre un signe de la corruption qu'exerce la magie qu'il manipule.

J'ai choisi pour lui le domaine de l'affliction, moins puissant et destructeur que le démoniste flamboyant, mais cela va davantage avec son sadisme. Il aime faire souffrir ses victimes.

Il ne sera jamais condamné ou puni pour ce qu'il fait, car c'est un apothicaire respectable de sa communauté.

Tout les réprouvés ne sont pas comme lui, encore heureux.

Mais pour moi, un démoniste manie des énergies très dangereuse et la folie d'un démoniste comme le miens viens en partie de ce sentiment que procure sa magie.

Je sais qe ce type de rp n'est pas original mais a mon gout ca colle bien aux réprouvés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Néadhora le Lun 09 Nov 2009, 15:51

Je sais que ce type de rp n'est pas original mais a mon gout ca colle bien aux réprouvés.


A vouloir faire dans l'originalité, hein... On se demande parfois ou est l'originalité tellement elle est banale Wink


J'ai choisi pour lui le domaine de l'affliction, moins puissant et destructeur que le démoniste flamboyant, mais cela va davantage avec son sadisme. Il aime faire souffrir ses victimes.

Moins puissant, certainement pas. Plus lent, mais tout aussi destructeur, voire même plus : la corruption s'insinue facilement partout et se répand.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Arlequin le Lun 09 Nov 2009, 15:59

Tiens petite question:
suite à l'évolution des paladins chez les elfes de sang, qu'en est-il des démonistes? Seront-ils toujours aussi bien tolérés ou bien y a-t-il un risque pour eux de voir l'opinion envers eux se dégrader?

Sinon dans un cadre plus classique (hors EdS et Réprouvés), clairement les démonistes sont sur le fil du rasoir. Un faux pas et ils succombent à la corruption, reste à savoir s'il en sont conscients ou non (au cas par cas) et si ils en sont conscient, est-ce que que leur égo accepte la prudence qui est de mise avec de telles énergies en jeu.

Pour en revenir à la question de départ, je ne pense pas que le démoniste ait choisi une voie plus facile. Il a choisi une voie peut-être plus rapide mais surtout très risquée. La moindre erreur pouvant se payer soit par sa propre corruption soit par la mort, infligée par des collègues qui veillent au grain ou qui sont simplement avides du pouvoir qu'un concurrent a acquis en prenant plus de risques qu'eux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Néadhora le Lun 09 Nov 2009, 16:07

Tiens petite question:
suite à l'évolution des paladins chez les elfes de sang, qu'en est-il des démonistes? Seront-ils toujours aussi bien tolérés ou bien y a-t-il un risque pour eux de voir l'opinion envers eux se dégrader?

Les lanceurs de sort et plus particulièrement les solfuries ont perdu pas mal de prestige depuis la 2.4. Concernant les démonistes, à moins de voir les elfes de sang renouer avec les hauts-elfes, je doute qu'ils soient inquiétés plus qu'outre mesure.


Sinon dans un cadre plus classique (hors EdS et Réprouvés), clairement les démonistes sont sur le fil du rasoir. Un faux pas et ils succombent à la corruption, reste à savoir s'il en sont conscients ou non (au cas par cas) et si ils en sont conscient, est-ce que que leur égo accepte la prudence qui est de mise avec de telles énergies en jeu.

Quand bien même un démoniste serait totalement corrompu par ses énergies, il est probable qu'il ne cherchera pas a en faire étalage, a moins d'être sur de ne rien risquer. J'irai même plus loin en disant que ceux qui sont corrompus chercheront encore moins que les autres à se faire remarquer.



Pour en revenir à la question de départ, je ne pense pas que le démoniste ait choisi une voie plus facile. Il a choisi une voie peut-être plus rapide mais surtout très risquée. La moindre erreur pouvant se payer soit par sa propre corruption soit par la mort, infligée par des collègues qui veillent au grain ou qui sont simplement avides du pouvoir qu'un concurrent a acquis en prenant plus de risques qu'eux

Décidément, j'arrive vraiment pas à comprendre à partir de quoi vous extrapolez la rapidité/facilité d'accession aux pouvoirs. Du moins pas en se basant uniquement sur warcraft...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Arlequin le Lun 09 Nov 2009, 16:18

Néadhora a écrit:
Quand bien même un démoniste serait totalement corrompu par ses énergies, il est probable qu'il ne cherchera pas a en faire étalage, a moins d'être sur de ne rien risquer. J'irai même plus loin en disant que ceux qui sont corrompus chercheront encore moins que les autres à se faire remarquer.
Je n'évoquais pas la prudence afin de ne pas se faire remarquer mais la prudence afin de ne pas aller au-delà de ses propres limites et ainsi ouvrir grand la porte aux énergies du Néant au risque de se faire submerger.

Néadhora a écrit:
Décidément, j'arrive vraiment pas à comprendre à partir de quoi vous extrapolez la rapidité/facilité d'accession aux pouvoirs. Du moins pas en se basant uniquement sur warcraft...
J'ai dit peut-être Wink Mais il doit bien y avoir quelque chose qui incite à se lancer là-dedans au delà de la fascination. Il y a apparemment pas mal de concepts de "mages ratés" mais il est évident que chez les mages, on surveille de près ceux qui se laissent tenter par les énergies du Néant (il y a une série de quêtes sur le sujet il me semble). Partant de là, je suppose que les mages ayant un peu de bouteille font le nécessaire pour éviter que la tentation fasse céder ceux qui s'intéressent au Néant. Donc qu'est-ce qui peut suffisamment motiver un mage pour étudier les Arts Noirs en dépit de ses collègues? Un plus grand pouvoir?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Néadhora le Lun 09 Nov 2009, 17:49

Donc qu'est-ce qui peut suffisamment motiver un mage pour étudier les Arts Noirs en dépit de ses collègues? Un plus grand pouvoir?

-La soif de connaissance, vouloir mieux comprendre les arcanes et pousser plus loin ses recherches que ses semblables (shéma type de kel'thuzad)
-La dépendance : les énergies des mages sont addictives, mais ne sont rien comparé à la felmagie. Cependant, c'est un début, comme le cannabis est une début vers la coke (La premiere fois qu'on m'a dit ça, j'ai rigolé, mais après l'avoir vécu, je vous assure que c'est pas des conneries.)
-Le désir de pactiser avec les démons et donc une voie vers l'immortalité

Et tout un tas de facteurs psychologiques et sociaux qui peuvent pousser un individus a se tourner vers des alternatives.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Jackham le Lun 09 Nov 2009, 18:31

Je n'ai pas tout lu, mais il ne m'a pas semblé voir le lien vers le sujet qu'a fait Harken y'a longtemps, à propos de la Felmagie (gangremagie en VF si je me trompe pas !), donc le voici :

http://kirintor-rp.forumsrpg.net/l-univers-f8/traite-sur-la-felmagie-effets-corrupteurs-t301.htm[url][/url][url][/url]

A mon avis, ce qui y est écrit peut aider à comprendre si oui ou non la vie de démoniste est une partie de plaisir.^^
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Fëarielle le Lun 09 Nov 2009, 18:33

Pour ma petite digression sur les deux démons, c'était juste pour souligner que le RP démo était un RP de patience. Point. Nulle critique cachée ou autre sur le temps de jeu, chacun fait ce qu'il veux. Mais pour être crédible en tant que démo, ca reste mon opinion propre, il faut du temps et de la patience. N'importe quel paladin crédible sera accépté. N'importe quel démo crédible éprouvera bien plus de difficulté, là encore, à l'image de ce que devrait être l'intégration des DKs.
avatar
Fëarielle


Feuille de personnage
Guilde: Ordre des Hospitaliers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Tonerelle/Vorticus le Mer 11 Nov 2009, 11:03

< N'est pas un DK !!!>

TotalRp for ever... Vive l'intégration des DK !
Hem...

( désolé pour cette petite parenthèse oh combien inutile... )

Sinon, on en revient au fait qu'être démoniste c'est quelque chose de plus dure qu'être mage non? Les risques, la souffrance, la volonté etc...
A vos clavier Smile
avatar
Tonerelle/Vorticus

Personnages Joués : Tonerelle

Feuille de personnage
Guilde: La Lance de Lordaeron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonsite, la "voie facile" ?...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum