Miloga, manipulateur et politicien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Miloga, manipulateur et politicien

Message  Miloga le Mar 10 Nov 2009, 18:14

Miloga Ashguard



Il y a plusieurs sortes d'hommes. Les bons, les méchants, les loyaux, les traîtres.

Mais Miloga n'est ni l'un ni l'autre. Il n'agit que pour lui-même, par sa seule volontée. S'il semblera être fidèle à quelqu'un, en réalité, il ne l'est qu'a sa seule personne.

Plus grand que petit, les yeux d'un noir d'encre, ou d'onyx, certains diront. Les cheveux tout aussi noirs que ses yeux, la peau blanche respective aux originaires de Dalaran.

Il est plutôt imposant, mais paraît tranquille et reflechit. Il va de soit que l'on aimerait pas le voir s'enerver. Mais d'habitude, il a l'air peu agressif, sociable, même.

Revenons en arrière, lorsqu'il était enfant à Dalaran.


La brise legère du printemps, les arbres qui recouvraient leurs vives couleurs, les fleurs qui sortaient de leur torpeur. Cette saison était agréable pour tous, dans la plaine qu'abritait Dalaran, bordée par le lac Lordamère. Quelques lieues de là, était Alterac, froid et stoïque, ce petit royaume abritait la Maison Ashguard, mais Miloga avait preferé faire ses études à Dalaran, il habitait chez son grand-père, un homme respectable, un mage doué.

Miloga avait maintenant 12 ans, et était entré à l'academie de Dalaran, comme beaucoup d'autres enfants de son âge. Il apprenait la litterature elfique et humaine, les quelques bases de la magie, comme la mana et ces choses là qu'il ne comprenait guère, l'art du dessin et de la sculpture et le combat. Depuis l'invasion de la Grande Horde, il était obligé d'apprendre à se battre, même en temps de paix, en prévision à une prochaine invasion, avaient expliqué les dirigeants de Dalaran.
Il en était bien content, car il aimait bien ça.

Les autres enfants, elfes et humains, passaient leur temps à l'embêter lorsqu'ils n'étaient pas au camp d'internement proche en train d'insulter les prisonniers orcs. Miloga ne les aimait pas, ils étaient pour lui des petits importuns qui n'avaient pas de respect pour ce qui les entouraient. Il preferait la compagnie de ses livres, il avait appris à lire l'elfique, et lisait alors de belles poésies écrites par d'éminents haut-elfes.

Le jeudi après-midi était un moment qu'il aimait particulièrement, lorsqu'il faisait beau, il pouvait s'asseoir dans un endroit tranquille du parc et lire un livre, qu'il soit en proses ou en vers, il aimait bien lire, se cultiver, observer le monde. Un jour, les autres enfants vinrent l'embêter :
"-Haha Miloga le gaga ! T'es qu'un pauvre débile qui essaye d'oublier la crotte de kodo qu'il est dans ses livres !"
"-Laissez-moi tranquille, bande de fils d'orquesses ! Quand j'srais grand, j'serai un quelqu'un d'important, moi, alors que vous, vous nettoierez le sol de l'écurie à faucons-dragons !" répliqua Miloga. Il était décidé à devenir quelqu'un d'important, et personne ne l'en empêcherait.

Miloga avait un ami, un ami extraordinaire. Il s'appelait Donk. C'était un orc, un très jeune orc qui était au camp d'internement à la lisière de la ville, Donk sortait la nuit par une petite brèche dans la palissade et rejoignait Miloga pour jouer ensemble, quelques nuits par mois, dans la nature.
Une nuit où ils s'étaient retrouvés, Miloga avait demandé à Donk, son ami orc, pourquoi il n'en profitait pas pour s'échapper, par la brèche :
"-Hey, Donk, pourquoi que tu en profite pas pour t'en aller pour à tout jamais, par ta brèche dans la palissade ?" demanda-t-il.
"-Parce que ma mère ne pourrait pas tenir le choc de me voir partir... je suis tout s'qui lui rest'."
"-Bah elle peut pas venir avec toi ?"
"-Non, les adultes sont trop grands pour y passer par la brèche" repondit-il.
De ce fait, Donk rentrait toujours au camp d'internement avant le lever du jour.

[A suivre]

Miloga

Personnages Joués : Normale... quoique...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miloga, manipulateur et politicien

Message  Miloga le Mer 11 Nov 2009, 16:44

Reprennons. Une nuit où Miloga avait rendez-vous avec Donk pour s'amuser ensemble, il ne trouva personne. Le camp d'internement était en train de brûler, il y avait eu une hécatombe. Mais visiblemment, les cadavres étaient ceux d'humains, les orcs s'étaient rebellés et s'étaient echappés.
Mais comment ? Ils étaient dans une cage entourée de palissades et gardée par des dizaines de soldats... perplexe, il rentra chez son grand-père, doucement.

Il ouvrit la porte lentement, pour éviter tout grincement. Tout d'un coup, le chat du grand-père se mit à miauler quand il le vit rentrer.
"-Tais-toi sale bête !" s'exclama-t-il, sans se soucier de parler à voix basse.
Il se passa la main devant la bouche ; il avait parlé haut et fort, si bien qu'il allait peut-être se faire repèrer. Il traversa doucement le salon jusqu'a sa chambre, tout à droite du salon. Un bruit de craquement se fit entendre. Il regarda par terre, et vit qu'il avait craqué une baquette magique de on grand-père. Il lâcha un juron.
Tout à coup, une voix se fit entendre :
"-Tu as des choses à me dire, Miloga.."
Il se retourna. Son grand-père était là, les bras croisés.
"-Et moi aussi, j'ai des choses à te dire." reprit le vieil homme.
"-Je... euh.. j'étais sortit pour.. euh.. allé au puit boire un peu d'eau !" mentit-il.
Il était tout rouge, et très facilement pouvait-t-on deviner son mensonge, il était débordant d'anxiosité.

Pendant ce temps là, aux alentours du camp d'internement détruit cette nuit là. Un orc était en train de parler aux autres, un orc grand, à la voix rauque, et avec l'armure de plates noires de Doomhammer. Il avait, quelques heures avant, infiltré le camp et permit aux orcs prisonniers de s'évader et de massacrer les gardes. Dans la foule, on pouvait aperçevoir Donk, aux côtés de sa mère, il avait le visage amaigri par son séjour dans le camp. En fait, il y avait passé toute sa vie.
Il aurait bien aimé continuer à voir Miloga, mais l'orc qui s'appellait Thrall était un aubaine, grâce à lui, peut-être pourront-ils vivre en paix.

"-ET TU JOUAIS AVEC UN ORC LA NUIT !" hurla le grand-père de sa grosse voix. "TU ES FOU ?"
"-Mais non ! il était très gentil !" répondit Miloga, en balbutiant. "En plus..." il déglutinna bruyamment. "Ils se sont évadés et ont massacrés tous les gardes.. et brûlés le camp d'internement.."
"-QUOI ! Il faut aller prévenir les autorités ! J'y vais ! Reste là !" dit-il, tout en sortant en trombe.
Miloga était tout seul dans la maison endormie. Il s'assit sur un siège et se mit à penser. A penser à ses jeux avec Donk, à tous ces bons moments. Il ne pouvait le laisser partir sans lui dire au revoir, alors il se leva, sortit et courut vers la lisière de la ville et la colonne de flammes au loin.

Lorsqu'il arriva, il aperçut la troupe d'orcs. Mais malheureusement ils l'aperçurent aussi et fonçèrent dans sa direction en hurlant. Miloga se mit à courir, courir de toutes ses forces. Qu'importe où il allait, il était poursuivit par des orcs... "des bêtes sanguinaires"... "des ordures tout juste bonnes à pourir dans un camp" disait son grand-père.. peut-être avait-il raison. Peut-être.
Il s'arrêta, il avait semé les orcs. Il s'assit sur un banc, il regarda autour de lui. Il était à l'entrée de la ville, sur un banc, en voyait des flots de soldats arriver, dans le rue d'en face. Ils allaient tuer les orcs... tuer Donk... ou l'inverse, il a vu de quoi ils étaient capables.. les mots de son grand-père lui revinrent à l'esprit. "Des bêtes sanguinaires". Il ferma les poings et hurla "Donk, je te deteste ! Tu n'es qu'une bête assoiffée de sang !".

Miloga alla faire ses études à Hurlevent, qui était reconstruite depuis un moment dejà. Le temps passa, il étudiait avec assiduité. Plus tard, il décrocha des postes au palais royal d'Hurlevent, et continua son ascension. A ses 20 ans, il était employé en tant que "aide" par un politicien. Il s'interessait beaucoup à la politique. Lorsque son maître n'était pas là, il fouillait dans ses livres et se documentait sur la politique, et ces choses là. Vint un temps où il se sentait prêt. Il avait été "apprenti" auprès d'un politicien pendant 2 ans, et maintenant, il en avait 22. Il allait agir et avoir sa place en tant que politicien, au premier plan, et faire changer le monde, devenir quelqu'un d'important.

Miloga

Personnages Joués : Normale... quoique...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum