Derrière le masque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Derrière le masque.

Message  Jackham le Jeu 19 Juin 2008, 14:54

Un vent sec et brulant souffle sur les plaines, faisant mélodieusement craquer les branches des arbres morts. Quelques hyènes dévorent une carcasse de Zhévra. Non-loin de ce spectacle naturellement macabre se dresse fièrement une piteuse cabane, toute faite de bois sec et mort, partiellement rongé par les termites. Une brise se faufile sous une des planches constituant un mur. Brise faisant se plaindre le bois agonisant.. Mais il n'y a pas que la cabane qui s'exprime, non.. Quelque chose d'autre est audible à l'intérieur de cette habitation plus que précaire. Un bruit de papier sec et épais..

Un journal. Quelque part au milieu de la cabane, au sol, est allongé un journal de cuir relié, de facture douteuse. La pièce est faiblement meublée, deux toiles au sol peuvent laisser penser à des lits. Mais tout ça est futile, ce qui est le plus préoccupant, c'est ce journal. Que fait-il là ?
Et quels secrets détient-il sous ses pages torturées par le temps et le vent ?

...


Un bruit saccadé et régulier se fait entendre. Un pic-vert sur le toit ? Non.. Ça se rapproche. Deux jeunes et frêles jambes bronzées martèlent le sol de leur pieds nus. Quelqu'un s'approche de la maisonnette. Le vent s'engouffre davantage lorsque la porte se fait brusquement ouvrir. Un jeune homme simplement vêtu d'un maillot de corps et d'un long short rapiécé s'incruste dans la cabane. Il regarde partout, semblant chercher quelque chose. Ses yeux éclatent d'une lueur de joie et de tristesse à la fois lorsqu'ils aperçoivent le journal luttant contre la mort. Il s'en empare et ne s'éternise pas en ces lieux abandonnés, maintenant à tout jamais..

...


Il arpente les plaines et collines, ces terres recouvertes d'herbe morte et ocre, de sang séché et ancien. Il s'arrête au pied d'un des rares arbres abandonnés par les lions. A l'ombre de celui-ci, il s'installe le plus confortablement qu'il puisse. Il ouvre le journal qu'il tenait jusque-là fermement.. Ses yeux dans lesquelles nagent un profond tourment parcourent les premières lignes...


Dernière édition par Jackham le Jeu 19 Juin 2008, 15:18, édité 1 fois
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le masque.

Message  Jackham le Jeu 19 Juin 2008, 14:56

"Cher journal,
Je t'ai acheté avec le peu de sous qu'il me restait. Ça me rassure de t'avoir.. Tu sais, j'ai rencontré un autre garçon, plus jeune que moi.. De deux ans je crois. Enfin il m'a dit avoir 12 ans.. Je sais peu de choses sur lui. Mais je l'aime bien, il est comme moi. Et puis c'est quand même grâce à lui que j'ai pu t'acheter ! Il a toujours plein d'idées pour nous faire de l'argent, je ne sais pas ou il va chercher tout ça.. Mais parfois.. Il me fait peur. Enfin il est comme moi, dans la galère, on ne vit même plus, on survit.. Il m'a dit s'appeler Jack. C'est étrange car il n'a pas voulu me donner son nom de famille. Je n'ai pas trop insisté, on ne sait jamais. Mais moi je lui ai tout dis, car j'ai confiance en lui. <<Je m'appelle Jaoan Spanders, j'ai 14 ans et je vis seul dans cette cabane depuis un mois.>> Je ne lui ai pas encore raconté comment je me suis retrouvé [b]seul.. Mon père dont j'ignore tout, ma mère partie avec un autre homme, loin.. Elle m'a laissé seul dans cette galère.. Si je la retrouve.."


Cette première page fit frissonner le lecteur. Ses yeux reflétant aisément le soleil agressif de la région s'embuaient doucement, à mesure qu'il tournait les pages et qu'il lisait, qu'il découvrait.. qu'il apprenait..

"Cher journal,
Plus les jours passent, et plus je me dis que j'ai eu de la chance de le rencontrer. On s'enrichit c'est fou ! Par contre, on ne peut pas faire ce qu'on veut librement ou ouvertement, tu m'étonnes.. On est fichtrement recherchés, heureusement que notre cabane est en retrait du port.
Aujourd'hui, on a agressé des voyageurs sur la route menant au port ! Autrefois, je crois que je m'en serais voulu.. Mais là, en compagnie de Jack, c'était trop excitant. On a réussi à se procurer des armes ces jours-ci, heureusement ! Sans elles, impossible de leur voler leur argent et leur nourriture.. Cher journal, je dois y aller, on a un truc urgent à faire cet après-midi, je te revois ce soir !"


Il tournait les pages après les avoir lu. Et il les lisait, toutes, sans exceptions, rapidement, comme s'il connaissait déjà l'histoire.. Et il la connaissait. C'est de lui dont parle le dénommé Jaoan, ce sont ses mérites à lui qui sont vantés dans ce journal. Jack, assis au pied d'un arbre, lisait le livre dont il est le héros.

"Cher journal,
Je me rend compte que je ne t'ai toujours pas montré à Jack.. En fait, j'ai bien failli lui apprendre ton existence, mais depuis peu, il me fait peur.. Rien ne compte plus pour lui que l'argent et le vol. Toujours des idées en tête. Un an et demi est passé et.. Il ne te connait toujours pas.. Et j'ai l'impression de ne plus le connaître.. J'ai peur, Journal, de plus en plus chaque jour. Bon, je dois te laisser, ce soir on fait un gros coup qu'on prépare depuis la semaine dernière.. Une histoire avec un vendeur d'armes à feu.. J'ai peur mais j'y vais, aveuglément.. je ne comprend plus rien.. à ce soir journal."


L'écriture était brouillonne sur ces pages-là, comme si l'auteur tremblait. Jack tremblait lui aussi en relisant tout ça, la vérité, le côté de sa personne qu'il regrettait presque en le découvrant au grand jour.. Il le gardait refoulé au fond de lui, il préférait nier avoir été comme ça plutôt que l'assumer. Personne à impressionner à part les vautours qui le guettent dans le ciel.. Pourquoi tant d'orgueil ? Il ne voulait pas se décevoir, il ne voulait pas décevoir son égo...

"Cher journal...
J'ai si peur.. Jack m'a promis qu'on s'en sortirait.. Mais je n'y crois plus.. Il me l'a dit <<Tu vas voir Jao', ce soir, c'est le grand soir !!>> .. Ses yeux... ils brillaient d'une lueur malsaine.. Il me fait peur journal, j'ai peur !! Mais je n'ai plus le choix.. Journal.. En fait, j'ai peur, mais je veux le suivre.. Je l'aime beaucoup, c'est mon Ami, le seul.. Je ne peux me permettre de l'abandonner, lui, il ne m'a jamais lâché.. Oui, je vais être fidèle, je vais être un ami ! Cher journal, à ce soir, je te promet que je reviendrais riche avec une grande histoire à te raconter!"


Cela se voit nettement dans les irrégularités de l'écriture, que Jaoan n'était pas sur de lui, et qu'il rédigeait vite.
Le reste du journal est vide d'encre, toutes les pages suivantes sont blanches.. Le point final de ce journal est ponctué de quelques taches d'eau salée toutes fraîches, s'incrustant facilement dans les pages, autant qu'elles s'évaporent sous les coups du soleil.. Jack pleure, il la connait, lui, la fin de l'histoire. Il l'a en tête.. Il s'en souvient...


Dernière édition par Jackham le Jeu 19 Juin 2008, 15:18, édité 3 fois
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le masque.

Message  Jackham le Jeu 19 Juin 2008, 14:57

"Merde ! On s'est fait avoir !" pensait-il, caché derrière un amas de tonneaux, Jaoan à ses côtés. Ils observaient les gobelins courir pour les attraper. "Ouf" soufflaient-ils, ils avaient échapper à la garde locale. Mais aussi à leur mission.. Il fallait absolument qu'ils réussissent. Non, il ne le fallait pas, mais ils voyaient les choses comme cela. Aveuglés par l'or et la réussite, ils voulaient réussir leur coup. Mais Jack.. Ce maudit délinquant, fichu roublard.. Il avait des idées derrière la tête, et pas qu'une. "Passe devant Jao', je couvre les arrières et te signale si ça tourne mal..". Et il obéit, il s'avança, d'un pas incertain mais volontaire. Jack quant à lui, ne lui avait rien signalé. Les gardes fonçaient vers Jaoan qui ne s'en rendait pas compte. Jack, pour la première fois, laissa la lâcheté et la peur prôner sur son amitié et sa cupidité. Il s'enfuit, à travers les plaines. Il laissait derrière lui une partie de son âme, il laissait derrière lui les cris de son ami. A cet instant, alors que ses oreilles étaient assaillies par les dernières paroles et derniers hurlements de Jaoan, il ne réfléchissait plus. Il courait, courait, tant que même ce soleil des plus violents ne parvenait pas à le ralentir. Il arpentait ces vastes plaines qui lui paraissaient maintenant tellement vides.. Il courait jusqu'à une misérable cabane fièrement dressée. Il s'engouffra dedans tout comme le vent qui le suivait, il s'empara d'un vieux cahier qui traînait sur le sol, et il s'enfuit, vers le port.. Il contourna le danger, il évita la vérité qui éclatait encore dans son esprit tourmenté, trop tourmenté pour un adolescent de 14 ans..

...

Il passa la nuit dans ce navire qui le mènerait jusqu'à un port plus au sud.. Theramore, c'est le nom qu'hurla le Capitaine lorsqu'ils étaient arrivés. Jack descendit discrètement, il faisait nuit et il s'engouffra dans celle-ci comme dans un refuge ou il se sentait bien..mieux.
Il gardait le journal collé contre sa poitrine, les avant-bras en croix par dessus. Il était là, dans un port ou personne ne le connaissait, ou il ne connaissait personne. Où aller ? Que faire ? Il était encore sous le choc de la mort certaine de son ami.. Mort par sa faute, par son égoïsme et sa peur. Sa lâcheté s'était emparé de son âme et de son coeur, il en arrivait à ne plus regretter tout ça. En tout cas, c'est ce qu'il se laissait croire... Il songea un moment et s'endormit dans une ruelle du port...

...

Deux longues années ont passées.. Il a 16 ans, et il n'a toujours pas de chez lui. Il dort dans les rues, dans les barques, dans les auberges quand il en a les moyens.. Et il les a, les moyens. Il a reprit son train-train quotidien du petit voleur.. Mais quelque chose a changé en lui. Plus d'assurance, plus de discrétion. Il n'opérait plus que la nuit, se servant de l'ombre pour se déplacer et se cacher. Plus le temps passait et plus il apprenait à se fondre dans les ombres, tant par nuit noire que par journée au soleil..

Cependant, un soir, il voulu être trop ambitieux, et se laissa prendre en flagrant délit par la patrouille de nuit. Il filait entre les bâtiments du port, une troupe de trois gardes à sa poursuite. Les lumières des torches se faufilent dans les ruelles, parfois se séparent, se retrouvent.. Le bruissement des armures se fait entendre ainsi que la respiration saccadée du jeune homme essouflé. Il s'arrête et se cache dans l'ombre d'une des nombreuses ruelles. Des gouttes de sueur froide perlent sur la peau mât du jeune homme, son regard émeraude semble calme malgré les battements rapides de son coeur. Il décide de sortir de sa cachette, et avance doucement dans les rues jusqu'à arriver sur le quai, sur lequel il aperçoit la troupe de gardes, non loin.
"Hey ! Il est là-bas ! Chopez-le ! "

...

Ses yeux rivés sur le vaste Océan qui s'offre à lui, Jackham repensait à tout cela.. Il y repense chaque nuit où il succombe au sommeil, ces rares nuits où il s'autorise à rêver. Il se tient fièrement en haut du mât de son navire, la main aggripant une corde, l'autre posée sur la garde de sa rapière, détendue.. Il fixe un horizon lointain, tout aussi loin que son passé... Il est le Capitaine Jackham, et les rares connaissant l'existance de ce journal, prétendent qu'il le conserve dans un coffret personnel, dont deux seuls hommes connaissent le moyen de l'ouvrir.


Dernière édition par Jackham le Jeu 19 Juin 2008, 15:22, édité 2 fois
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le masque.

Message  Jackham le Jeu 19 Juin 2008, 14:58

(FIN du BG.)
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le masque.

Message  soprano strango le Jeu 19 Juin 2008, 16:04

(HRP: très bon BG et génial l'idée de faire que le journal devienne une personne, un confident à qui on revelle toutes ses angoisses, ses peines et ses joies. Que dire de plus, je ne vois qu'un smiley pour résumer: pirat )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le masque.

Message  soprano strango le Sam 21 Juin 2008, 18:05

Si ça te dit Jackham, ce dessin, c'est cadeau^^.

Tu me disais avoir pris pour référence le Maître d'armes sur la lune dans la BD: "De cape et de crocs".

Moi, je trouve que le personnage principal de la BD: "Le scorpion", correspond assez bien à Jackham.

A toi de voir, en tout cas, je me suis bien amusé à le dessiner.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le masque.

Message  Cendrelle le Dim 22 Juin 2008, 13:20

( Jack est ENCORE PLUS classe que ça !! Mais non, mais non, je suis totalement objective et pas intéressée du tout !! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le masque.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum