La Voile de Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Voile de Brume

Message  Jackham le Lun 29 Mar 2010, 15:01

Le soleil du Sud. Haut, intense, éblouissant. La vallée de Strangleronce. Des feuillages garnis, des fleurs de toutes les teintes, des arbres hauts et porteurs de fruits sucrés, des insectes au vrombissement entêtant, de l’humidité, de la chaleur. Le climat tropical typique des jungles. La chaleur solaire est atténuée par les larges feuilles qui recouvrent parfois même le chemin marqué dans la terre. Mais plus au sud, là où les plantes sont plus rares, le soleil tape vraiment dur. Le sable chaud, brûlant même pour qui y pose le pied nu. L’océan, turquoise, azur, roi, autant de nuances de bleu pour un même paysage. Sur ses vaguelettes timides, le grand astre reflète ses rayons dans un aspect de mirage troublant et agressif pour l’oeil.
Des odeurs de feu de bois, de poiscailles et d’épices, des bruits de pas et des cris qui effleurent les sens du voyageur. La Baie du butin, melting pot agité et nerveux, sans cesse en activité, elle ne trouve le repos qu’en pleine nuit lorsque les cogneurs trainent leur pas lourd sur le bois des quais et que les marchands dorment. Mais rien n’est jamais vraiment endormi là-bas. Au détour d’une ruelle, sur un toit, dans les caves d’un bar, tout porte à croire que les âmes les plus sombres qui voyagent se retrouvent à la Baie du butin pour échanger quelques biens. Des marchandises. Des femmes. De l’alcool. Et des rumeurs.
Des rumeurs parmi lesquelles, depuis quelques jours, celle au sujet du retour d’un équipage de forbans fait le bonheur des racontars et des curieux.



L’Occident et son climat aride. Malgré la Grande Mer en sa bordure, le désert des Tarides n’a rien à envier à celui de Tanaris, en ce qui concerne la sécheresse et la fatigue. Le sol est argileux, parsemé d’herbe ocre drue et ébouriffée. Le ciel est azur, très clair, sans la moindre présence nuageuse en plein après-midi, bien que par quelques soirs il se met à fondre en un millier de gouttes rageuses. L’odeur du poisson et de l’alcool y est aussi présente, à proximité de l’auberge locale, « La Quille Brisée », arrêt obligatoire pour tout marin ou quelconque autre voyageur qui passe par le port Cabestan. Des chopes qui s’entrechoquent, des ivrognes qui grognent et qui se battent, des cartes posées en l’espoir de quérir quelque monnaie. Ci et là, dans cet établissement rafraîchi par la pierre des murs, on peut voir tout ceci. Mais pas seulement. Un homme est assis dans le fond de la salle principale, dos au mur, capuche rabattue sur le visage. Avoisinée d’une longue cicatrice, la bouche du sieur se hausse d’un côté en un sourire malicieux. Wiley, le tenancier de l’auberge, avise la silhouette et plisse ses yeux or. Puis, en voyant le sourire du malin, sourit aussi.



Plus au sud : Âprefange. Les marécages, le ciel triste et l’eau sombre. L’humidité froide et la vase odorante. Mais Theramore. Les édifices humains dans lesquels les bâtisseurs ont représenté à merveille la fierté de leur noble race. De hautes tours, d’épais remparts, des pierres importées du nord taillées en des blocs robustes. Des fanions or et nacre, splendides. Sur les quais, l’agitation. Toujours. De çà de là de piètres tentatives de corruptions de la part de déserteurs aux ambitions vaines. Des débardeurs pour charger et décharger les nombreuses embarcations de l’Alliance qui accostent ici. Transports, militaires, marchands, tous les types de navires utiles et utilisés par les forces de l’Alliance passent par ici. Parfois, depuis les miradors, des canons tonnent pour repousser les tentatives pirates toutes plus vaines les unes que les autres. Theramore, le port fortifié jumelé à son homologue oriental, celui de Ménéthil. En ces deux ports, quelques dockers parfois discutent entre eux l’air inquiet, appréhensifs. S’ils sont interrogés, ils répondront que des rumeurs leur ont été rapportées de la Baie du butin. Des rumeurs ? Non. Une rumeur.




Au nord, au sud, en zone neutre ou militaire, nul qui fréquente les bords de mer ne saurait échapper aux on-dit concernant le retour d’un capitaine cru déchu, défunt même pour certains.

"Ouais… Jackham a quitté Hurlevent. La Voile de Brume... est de retour."





(voici le texte pour annoncer le retour de la Voile de Brume dans le rp de Kirin Tor ! Il n'y a pas grand chose à préciser à part qu'évidemment, nous recrutons car nous sommes au (re)commencent et donc encore très très peu !
La seule chose à savoir sont les restrictions un peu drastiques concernant le recrutement :
-Pas de draenei ; Pas d'elfe ; Pas de classes qui n'ont rien à faire dans un équipage de pirates. (par ex.: druides, paloufs)
Le nombre de personnages féminins sera également limité car nous préférons une majorité masculine pour la guilde, les femmes n'étant déjà pas vraiment bien vues en mer, s'il y en a plus que d'hommes dans l'équipage, ça la fout mal !
Ces restrictions peuvent paraître très méchantes mais elles ne sont là que pour la cohérence du rp Pirate selon moi et les membres fondateurs de la guilde. Aussi le dis-je ici pour prévenir directement et ne pas donner de faux espoirs à des personnages qui voudraient nous rejoindre sans coller aux besoins de la guilde.
Voilou !)
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voile de Brume

Message  Jackham le Mer 24 Nov 2010, 12:56

Le cataclysme. L'éveil du Maelström, la colère des éléments, le déchirement de la planète. Nul n'a été épargné par la tempête qui frappa chaque parcelle du monde, et si certains se réfugiaient rigoureusement derrière des remparts au beau milieu des terres afin d'éviter le pire, d'autres relevaient le défi lancé par la nature et allaient affronter sa fureur là où il était le plus incertain d'en sortir vivant : les flots.

La Voile de Brume fendait l'écume comme jamais elle ne put le faire autrefois, affrontant dans sa plus explosive bataille navale le plus dangereux des adversaires : l'océan lui-même. Contre vents et marrées, entre vagues et rafales, le tout sous une pluie torrentielle et un un tonnerre tonitruant, chaque membre de l'équipage du capitaine Jackham connut ces jours-là l'enfer comme seules leurs pires superstitions ont pu l'envisager.

Après le calme, vient la tempête. Après la tempête, il faut se relever. Beaucoup des hommes du fringuant capitaine périrent dans ce périple audacieux et insensé et son navire fut partiellement et fortement abîmé. Mais, malgré les hurlements du ciel, les brûlures de la terre et le fouet de la houle, se dressait toujours fièrement la proue de la Voile de Brume, plus éclatante que jamais, la figure à l'effigie de Thétys, déesse de la fécondité chez les marins.

Maintenant revenu de son expédition, l'équipage de la Voile de Brume ferait le deuil de ses camarades disparus et passerait vite à la réparation nécessaire du bâtiment.

Mais, outre leur tristesse et leur colère, les pirates éprouvaient maintenant, et ce sûrement grâce au discours encourageant de leur meneur, une fierté et une solidarité inébranlables. Si bien que non loin de la crique où se terre leur cache éloignée du monde, ils ont décidé de planter le symbole de leur fierté, de leur union et de leur force.



Le pavillon noir.



HRP

Bon, un up pour signaler que le recrutement reprend (même s'il s'était pas vraiment arrêté) et que les 3 ou 4 personnes qui font encore vivre la guilde vont profiter de la 4.0.3 et de Cataclysm pour relancer le rp de la Voile. Enfin une extention qui joue en sa faveur ! \o/ Les modalités de recrutement sont toujours les mêmes : minimum de femmes, pas d'elfe, pas de draenei, guerriers voleurs chasseurs prêtres acceptés, et c'est tout. Bonus Cataclysm : pas de worgen acceptés (désolé !)

P.S : Le screen que j'ai posté est purement symbolique. En allant vérifier si la crique de Faldir (lieu à Arathi où j'utilise le bateau depuis longtemps pour rp) avait changé, je suis tombé sur ça et j'ai kiffé ma race, donc je me suis servi du truc, mais la crique où se planque la Voile étant, en rp, sur les côtes de Strangleronce, les voileux n'ont pas planté le panneau qui est à Arathi ! Et ils ne skuattent pas vraiment la crique en rp, c'est purement hrp ! En bref : crique de faldir = lieu hrp pour pouvoir rp le lieu imaginaire qui est à Strangleronce.

P.S 2 : Des nouveautés vont bientôt faire leur apparition sur le forum ( http://www.voiledebrume.forumactif.org ) donc ouvrez l'oeil !

HRP
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voile de Brume

Message  Jackham le Dim 10 Avr 2011, 19:09

Up pour signaler que le système de grades a changé, pour ne pas dire qu'il s'est amélioré.

Le recrutement est toujours grand ouvert. Les critères sont toujours les mêmes.

Viendez !

http://voiledebrume.forum-actif.net/forum

pirat
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voile de Brume

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum