Céralynde - Mélancolie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Céralynde - Mélancolie

Message  Erwarth le Ven 16 Avr 2010, 07:58


Faire semblant... C'était plus qu'une habitude chez elle, c'était un mode de vie, une façon d'être et de se faire respecter. Une façon de vivre, de survivre dans un monde qui ne laissait que peu de place à la faiblesse.

Ces derniers jours avaient été particulièrement éprouvant pour la jeune dame. Une véritable petite boule de nerfs qui perdait rapidement le contrôle d'elle-même. Malgré son talent à toujours garder une certaine mesure dans ses actes et paroles... Cette fois, elle n'y arrivait plus. Elle succombait aux affres des plaisirs éphémères et dangereux. Dangereux pour sa santé, pour celle de son enfant et pour ceux qui avaient confiance en elle.

Faire semblant, c'était une nécessitée, un besoin pour cette jeune dame catapultée Lieutenant avant même de s'en rendre compte, elle devait se montrer responsable, exemplaire, loyale. Comme tout officier de la garde du Roi, elle devait se montrer digne de ses prérogatives. Mais la vérité était que cela l'effrayait, cela la rebutait. La jeune dame était faites pour plus d'action et moins de parlotte. Elle ne s'est jamais vraiment soucié de ses hommes, seulement de ses proches.


-Il y a trop de monde dans cette ville pour que je puisse me soucier de tous...

Voilà ce qu'elle pensait au fond d'elle... Son empathie était limitée à quelques personnes... Il n'y avait qu'une poignée de personnes qui lui permettait de ne pas se sentir seule au sein de son travail :

-Lianrhyn, souvent accompagné de Veldrin. Le cuisinier peu bavard mais avec ce coté direct et protecteur qu'elle appréciait particulièrement

-Hëdwe, a qui elle devait sa place et sans doute plus... et qui a du en voir de toutes les couleurs.

-Leizen, qui a réussit l'exploit de la faire "changer", ou du moins qui lui a donné la volonté de paraitre tel qu'elle est aujourd'hui.

Mais parmi ses personnes, c'est Veldrin qui l'aidait à tenir le coup ces derniers jours. La jeune dame avait essuyé plus qu'elle ne pouvait encaisser et sa santé mentale déjà fragile se craquelait dangereusement. Certains n'y voyait sans doute aucune différence vu ses airs de folle qu'elle aime se donner... Mais quelques chose la rongeait encore... Si bien qu'elle se complaisait dans la solitude de sa maison vide au lieu d'aller chercher la quiétude et le réconfort dans le foyer d'une amie...

La Tenacité commençait à lui faire défaut.

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céralynde - Mélancolie

Message  Erwarth le Mar 20 Avr 2010, 10:53

Lunatique...

Malgré tout, elle se réjouissait, elle se réjouissait car l'ombre de la guerre planait... Même si cela impliquait des blessés, des morts peut être. Mais une guerre contre les écarlates occulterait celle dans le Nord... Elle voulait agir, peut être précipiter les choses... Trop vite peut-être.

Si elle pouvait apporter sa contribution à la guerre dans le nord, surtout si cette contribution pouvait mener à la victoire de Berce-Âme, pourquoi ne pas en profiter ?

Un écarlate est un écarlate, qu'il soit de l'Enclave, de Purification ou de la Croisade, du rouge est du rouge et une bavure est vite arrivée en temps de guerre. Ces chiens osaient recruter au sein de la Cité, ils osaient prétendre agir au nom de l'Alliance.

Llorente prêche la Lumière en maniant les Ombres... Et bientôt, Fëarielle respecterait les Trois Vertus ? Quelle hypocrisie malsaine. Ses mots sont ceux d'un serpent, sa manière d'agir est celle d'un serpent. Cet homme est tout aussi détestable que ce Dresseur de Lordaeron paradant en Austrivage avec ses chiens, toujours à aboyer à la gloire de la Lumière et de Lordaeron, à croire qu'ils ont été dressés pour ça au détriment de toute autre capacité intellectuelle.

Mais elle n'était pas objective... Oh que non... Sa haine d'Austrivage est sans doute la chose qu'elle a le plus entretenue durant ces dernières années, elle a beau changer, certaines choses ne changent jamais... Et cette haine restait, elle ne savait même plus pourquoi. Un vague souvenir de propos impétueux peut être... Ou bien autre chose de plus profond... Qu'elle ne pouvait pardonner.

Mais la guerre allait revenir et balayer tout cela... Il ne lui restait plus qu'à trouver un lien entre les brebis galeuse de Taelis, survivants d'Âtreval et ces chiens se pavanant à la Lumière enveloppé dans leur linceul d'ombre que sont les membres de l'Enclave.

Son état lui interdisait peut être les combats trop direct, mais ce genre de choses restaient dans ses cordes. Elle se mit à écrire une courte missive, souriant légèrement.

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céralynde - Mélancolie

Message  Erwarth le Ven 23 Avr 2010, 14:38

Le lotus précédemment laissé s’était desséché, les vents de la guerre soufflaient de nouveau sur la région et la jeune fille ne prenait plus le temps de visiter ce monument dédié à la mort…

Après une longue absence, elle revint. Son humeur était assez inhabituelle, plus lunatique peut être. Mais elle revint, déposant le lotus en un geste rituel et s’installant face à la stèle. Une lueur de folie dans le regard, mais rien de plus que d’habitude. Elle maudissait ce bleu qui avait profité d’elle à un moment où elle était fragile, elle maudissait également cette maudite poudre qu’elle s’apprêtait à inhaler.

Son expression changea rapidement, passant d’une nervosité maladive à un calme paisible, ornée d’un petit sourire.


« Ma fille… »

La jeune femme sursauta, regardant un peu partout autour d’elle, soudainement livide, mais il n’y avait rien d’autre que le vent sec qui lui soufflait au visage. Etait-ce une illusion ? Sans doute, la guerre avait éveillé les âmes enchainée à cette terre et il ne faisait nulle doute que sa mère était parmi elles.


« Ma fille… »

Elle se méfiait, empoignant sa lame elle se dirigea lentement vers l’origine de la voix qui ne semblait pas vouloir se taire, s’accentuant à chaque pas de la jeune femme, de plus en plus sur ses gardes. Elle crut apercevoir une silhouette diffuse, non, deux. Deux silhouettes semblant discuter, elle ne voyait pas encore très bien, ou bien ne voulait pas voir. La voix devenait claire, comme si la « présence » était juste à côté, charmante, enivrante malgré le timbre inquiet.

« Qu’es-tu devenue ? Que me forces-tu à faire ? »

Elle reprit lentement son avancée vers les silhouettes qui restaient floues malgré la distance qui diminuait, l’atmosphère était devenue lourde, le paysage trouble, mais elle ne semblait pas s’en rendre compte, continuant son avancée avec sa curiosité déplacée. Elle voulait savoir ce qu’était ces silhouettes, même si elle le savait déjà, elle espérait sans doute se tromper.


« Puisse la Lumière te bercer, mon enfant… Pardonne-moi d’avoir failli »

Elle se stoppa net, les deux silhouettes avaient cessé leur discussion pour laisser place aux armes. L’une des deux se retrouvant inondée de lumière elle ne tarda pas à riposter par une violente estocade.


« Arrêtez !! »

L’énergie du désespoir, Céralynde se rua vers les silhouettes, mais la distance entre elles ne semblaient pas se réduire, tandis que le combat faisait rage sous ses yeux, son propre combat. Il ne fallu pas longtemps au Chevalier pour en finir avec la prêtresse de la Lumière, la congelant totalement avant de la briser d’un coup de poing meurtrier.
Ceralynde voulu crier, mais aucun son ne sorti, se tenant sur ses jambes devenue tremblantes, ses genoux s’entrechoquaient de rage… Elle se revoyait, cet acte impardonnable, et elle le revivait. Pourquoi maintenant ? Pourquoi tout court ? Pour toute réponse, l’image du Chevalier, cheveux sombre aux reflets bleutés et yeux bleus étincelants, avançait vers elle d’un pas lent.

« J’ai fais ce que tu désirais, laisse moi continuer à assouvir tes désirs… »

La voix était douce, presque protectrice, le temps d’une légère absence et la silhouette se retrouvait au corps à corps, murmurant presque.

« Il faut finir le travail… »

Un goût bizarre se faisait sentir, un goût connu, elle retint une envie de régurgiter, amenant à la place deux doigts à sa bouche, se palpant les lèvres…

« Du sang.. ? »

Ses doigts étaient rougis par le liquide, elle baissa doucement la tête pour apercevoir une lame au travers de son cœur. Aucune douleur, la plaie était déjà gelée de même que ses sensations.
Rapidement sa tête tournait, elle se retrouvait prise de vertiges et sentait le froid l’envahir peu à peu… S’effondrant face contre terre, elle sentait l’obscurité venir et le froid l’envahir…

« ‘chier… »

Alors que le monde s’éteignait, elle put encore entendre des murmures, sans distinguer de mots. Puis, un éclat de rire sarcastique, qui importait peu au final… L’obscurité.. Le repos…





Elle se réveilla en sursaut, en sueur. Elle s’était endormi sur son établi… Il restait un peu de poudre sur le côté et quelques morceaux de viandes séchés. Tout était toujours aussi vide. Elle s’affala de nouveau sur son établi, faisant courir son doigt en cercle le long du bois, encore un peu dans le gaze.


Une sensation désagréable venait la titiller, portant machinalement ses doigts à ses lèvres, elle remarque un peu de sang. Elle s’essuya rapidement avec un chiffon qui trainait et râla un bon coup, fidèle à elle-même.

« 14 heure… Tu es totalement décalée ma pauvre… »

Elle se préparait doucement pour son service de ce soir, essayant de chasser ce rêve de son esprit.


« La prise d’une ville hein… On va s’amuser. »

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céralynde - Mélancolie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum