Définition des alignements

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Définition des alignements

Message  Eelaï Edaan le Ven 13 Aoû 2010, 10:37

Bonjour,

J'ouvre ici un vieux message que j'avais posté sur un autre fofo JdR concernant les alignements. Il s'agit, à mon sens, d'un bon guide pour les débutants en roleplay, qui pourront ainsi afficher, s'ils le souhaitent, l'alignement correspondant le mieux à leur personnage dans TotalRP :


Loyal bon :
Loyal bon ou “ croisé ”. Un personnage d’alignement loyal bon a le comportement que l’on attend des défenseurs de l’ordre et de la Loi. Déterminé à lutter contre le Mal, il montre également la discipline nécessaire pour ne jamais cesser le combat. Il dit toujours la vérité, reste fidèle à la parole donnée, aide ceux qui sont dans le besoin et s’élève contre l’injustice. Il déteste voir les coupables impunis. Alhandra, paladine combattant le Mal sans répit et protégeant les innocents sans la moindre arrière-pensée, est d’alignement loyal bon.
C’est le meilleur alignement qui soit, car il combine honneur et compassion.

Neutre bon :
Neutre bon ou “ bienfaiteur ”. Un personnage neutre bon fait de son mieux pour dispenser des actions bienfaisantes. Il aide les autres autant que possible. Il travaille main dans la main avec les rois et les juges, mais ne se sent pas obligé de leur obéir systématiquement. C’est l’alignement de Jozan, prêtre qui aide tous ceux qui se trouvent dans le besoin.
Cet alignement est le meilleur qui soit, car il permet de faire le bien sans être enfermé dans le carcan de la Loi.

Chaotique bon :
Chaotique bon ou “ rebelle ”. Un personnage chaotique bon agit selon sa conscience, sans faire cas de ce que les autres peuvent penser de lui. Il vit sa vie, mais cela ne l’empêche pas d’être gentil et bienveillant. Il croit en la bonté et au droit de chacun, mais n’apprécie guère les lois ou les règles. Il déteste les gens qui intimident les autres et leur disent quoi faire. Il suit ses propres préceptes moraux qui, bien que bons, ne sont pas forcément en accord avec ceux de sa société. Soveliss, rôdeur qui dévalise les collecteurs d’impôts d’un baron malfaisant, est chaotique bon.
C’est le meilleur alignement qui soit, car il fait rimer bonté et liberté.

Loyal neutre :
Loyal neutre ou “ juge ”. Un personnage loyal neutre agit comme la loi, la tradition ou son code de conduite personnel le lui dictent. L’ordre et l’organisation sont vitaux pour lui. Il se peut qu’il suive un code constitué de ses propres règles, ou qu’il pense que l’ordre est nécessaire pour tous (auquel cas il est favorable à un gouvernement fort et organisé). Ambre, une moine obéissant à une discipline très stricte sans se laisser ni émouvoir par les gens en difficulté ni séduire par le Mal, est loyale neutre.
Cet alignement est le meilleur qui soit, car il signifie que l’on est fiable et honorable, sans pour autant être fanatique.

Neutre :
Neutre ou “ indécis ”. Un personnage neutre fait ce qui lui semble bien. Il n’a pas vraiment d’opinion lorsqu’il s’agit de trancher entre le Bien et le Mal ou entre la Loi et le Chaos. Dans la plupart des cas, la neutralité représente une absence de convictions plutôt qu’un choix conscient. Le personnage a alors tendance à penser que le Bien vaut mieux que le Mal, car il préfère que ses voisins se montrent bienveillants plutôt que malveillants. Cela étant, il ne se sent nullement obligé de défendre la cause du Bien. Mialyë, magicienne qui a voué son existence à la magie et ne s’intéresse pas aux débats moraux, est d’alignement neutre.
En revanche, chez certains, la neutralité est une philosophie, un choix conscient. Pour eux, le Bien, le Mal, la Loi et le Chaos sont dangereux, comme tous les extrêmes. Ils prônent donc l’équilibre, qui leur paraît être le meilleur choix à long terme.
C’est le meilleur alignement qui soit, car il permet d’agir naturellement, sans se laisser guider par ses préjugés ou ses impulsions.

Chaotique neutre :
Chaotique neutre ou “ esprit libre ”. Un personnage chaotique neutre agit comme bon lui semble. C’est d’abord et avant tout un individualiste. Il accorde une immense valeur à sa liberté mais ne se sent pas concerné par la défense de celle des autres. Il évite l’autorité, déteste les restrictions et remet toujours en cause la tradition. Sa lutte contre la société organisée n’est pas motivée par des désirs d’anarchie, car un tel engagement devrait s’accompagner d’idées nobles (libérer les opprimés du joug de l’autorité) ou mauvaises (faire souffrir ceux qui sont différents de lui). Le personnage peut parfois être imprévisible, mais son comportement n’est pas totalement aléatoire. Face à un pont, il l’utilise ; il ne lui viendrait pas à l’idée de sauter dans la rivière. Gimble, barde errant vivant de sa débrouillardise, est chaotique neutre.
Cet alignement est le meilleur qui soit, car il permet de profiter de la vraie liberté, celle qui ne suit pas les restrictions imposées par la société, et il n’oblige pas à faire le bien à tout prix.

Loyal mauvais :
Loyal mauvais ou “ dominateur ”. Un individu loyal mauvais prend tout ce qu’il désire, dans les limites de son code de conduite, mais sans se soucier de ceux à qui il peut faire du mal. Pour lui, les traditions, la loyauté et l’obéissance ont de l’importance, mais pas la liberté, la dignité ou la vie. Il suit les règles existantes, mais sans pitié ni compassion. Il accepte la hiérarchie, et même s’il préfère diriger, il est tout à fait disposé à obéir. Il condamne les autres, non pas en fonction de leurs actes, mais en fonction de leur race, de leur religion, de leur nationalité ou de leur rang social. Il répugne à violer la loi ou à revenir sur ses promesses, en partie par sa nature, mais aussi parce qu’il fait confiance à l’ordre établi pour le protéger de ceux qui s’opposent à lui sur des questions d’ordre moral. Certains loyaux mauvais se fixent eux-mêmes des limites, telles que ne jamais tuer de sang-froid (ils chargent leurs sbires de le faire à leur place) ou ne pas maltraiter les enfants (sauf lorsqu’il n’est pas possible de faire autrement). Ils pensent que ces règles de conduite les placent au-dessus des malfaisants sans scrupule. Le baron qui exploite son peuple et complote sans cesse pour étendre son pouvoir est loyal mauvais.
Il arrive que des individus ou des créatures appliquent les préceptes de cet alignement avec un zèle que ne renieraient pas les croisés des forces du Bien. Ils n’hésitent pas à nuire aux autres s’ils y trouvent leur intérêt et prennent plaisir à promouvoir la cause du Mal. Il est possible qu’ils y voient l’accomplissement de leur devoir vis-à-vis de leur dieu ou de leur maître.
Les êtres loyaux mauvais sont parfois dits “ diaboliques ”, pour la simple raison que les diables sont l’incarnation de cet alignement.
C’est l’alignement le plus dangereux qui soit, car il applique le mal avec raison, intentionnellement, et souvent avec succès.

Neutre mauvais :
Neutre mauvais ou “ malfaisant ”. Un individu neutre mauvais se livre à tous les actes qu’on lui laisse faire. Il ne pense qu’à lui. Il se moque des gens qu’il tue, par profit, pour le plaisir, ou tout simplement parce qu’ils le dérangent. Il n’apprécie pas particulièrement l’ordre ; il se dit que le fait de respecter la loi, un code de conduite ou les traditions ne le rendra pas meilleur ou plus noble. Il n’affiche pas pour autant cette recherche permanente de l’affrontement qui est la marque des êtres chaotiques mauvais. Le criminel qui vole et tue pour satisfaire ses envies est neutre mauvais.
Certains malfaisants érigent le Mal en idéal et le propagent avec acharnement. La plupart du temps, ils sont dévoués à un dieu ou à une société secrète maléfiques.
Cet alignement est le plus dangereux qui soit, car il représente le Mal à l’état brut, sans honneur ni nuance.

Chaotique mauvais :
Chaotique mauvais ou “ destructeur ”. Un individu chaotique mauvais fait tout ce que lui dicte sa cupidité, sa haine ou sa soif de destruction. Il s’énerve facilement, est sadique, violent et totalement imprévisible. Quand il veut quelque chose, il se montre brutal et impitoyable. S’il s’est donné pour but de propager le Mal et le Chaos, c’est encore pire. Fort heureusement, ses plans sont tout sauf bien préparés et les groupes qu’il constitue ou auxquels il se joint sont très mal organisés. La plupart du temps, les êtres chaotiques mauvais ne coopèrent que sous la menace et leur chef ne reste en place que tant qu’il peut contrer les tentatives visant à le renverser ou l’assassiner. L’ensorceleur dément qui cherche à se venger du monde entier en semant la destruction autour de lui est chaotique mauvais.
Les individus chaotiques mauvais sont parfois dits “ démoniaques ”, pour la simple raison que les démons sont l’incarnation de cet alignement.
C’est l’alignement le plus dangereux qui soit, car il représente la destruction, non seulement de la beauté et de la vie, mais aussi de l’ordre sur lequel cette beauté et cette vie s’appuient.

PS : à noter que ces définitions ne sont pas de moi, je les ai trouvé il y a quelques temps déjà sur un site JdR.

Edit : Il s'agit bien entendu de lignes directrices et en aucun cas de vérités absolus, chacun étant libre d'afficher l'alignement qu'il souhaite et de le jouer comme il l'entend.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Telkostrasz le Ven 13 Aoû 2010, 10:48

En fait c'est la retranscription même de la définition des alignements dans le livre de règles de Donjons et dragons.
J'en avais fait une retranscription, légèrement plus complète, sur le forum de TRP.
http://forums.telkostrasz.be/showthread.php?tid=96

Smile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Eelaï Edaan le Ven 13 Aoû 2010, 10:59

Au temps pour moi Telko, je n'avais pas vu!

Tu as migré sur KT du coup?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Mr. Sorel le Ven 13 Aoû 2010, 11:06

Hors sujet mais... Il y a beaucoup d'alignement qui sont décrit comme "Le meilleur alignement qui soit" Smile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Eelaï Edaan le Ven 13 Aoû 2010, 11:09

Tous même.

J'imagine que ce petit ajout permet de mettre tous les alignements sur un pied d'égalité et ainsi de ne pas marginaliser les moins attrayants (je pense aux alignements Neutre surtout).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Mr. Sorel le Ven 13 Aoû 2010, 11:15

Pas tous, neutre mauvais par exemple *chipote*

Mais c'est en effet un bon guide pour voir quel alignement correspond à quoi sans faire de recherche google

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Ubalia le Ven 13 Aoû 2010, 12:46



Plus simple et très explicite ^^
avatar
Ubalia
Modo

Personnages Joués : Schtroumpf Fhtagn

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Jackham le Ven 13 Aoû 2010, 13:17

Excellent xD Mon préféré est le True neutral quand même :')

Edit : Je viens de lire la petite ligne en bas qui dit que chacun interprète comme il veut et que ceci n'est qu'une "ligne directrice" en gros, donc mon message était inutile. Dsl !


Dernière édition par Jackham le Ven 13 Aoû 2010, 13:23, édité 1 fois (Raison : Message effacé car useless)
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Yan le Ven 13 Aoû 2010, 13:43

Ubalia a écrit:

Plus simple et très explicite ^^

Orange mécanique What a Face
avatar
Yan


Feuille de personnage
Guilde: Les Implacables

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Tempeste le Ven 13 Aoû 2010, 14:35

... Ce qui est amusant, c'est que les gens qui n'ont jamais joué à D&D trouvent généralement ce système génial, alors que les vieux joueurs de Donj', ce système leur sort par les trous de nez pour toutes les incohérences majeures que ça entraîne.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Clairvoyant Llorente le Ven 13 Aoû 2010, 14:43

Loyal mauvais, ça c'est vraiment c'est du looouuuurd.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Liheera le Ven 13 Aoû 2010, 15:33

C'est l'alignement des diables...C'est le meilleur et le plus croquant pour jouer...Quand on trouve des gens avec qui jouer les méchants !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Nael le Ven 13 Aoû 2010, 15:38

Tempeste a écrit:... Ce qui est amusant, c'est que les gens qui n'ont jamais joué à D&D trouvent généralement ce système génial, alors que les vieux joueurs de Donj', ce système leur sort par les trous de nez pour toutes les incohérences majeures que ça entraîne.

J'confirme ! Niveau incohérence... ca donne des trucs cons.. surtout pour loyal bon en fait !
Si ton perso tend à faire le bien et que la société est régie par un mauvais.. tu peux pas t'y opposer à cause de la loyauté... ce qui tend à rentrer en conflit avec le coté "bon"...

Pour ca que mes persos.. seraient entre le neutre et le chaotique bon... Si la loi et la société va dans le sens du bien.. ok ca roule on respecte.. Si la société est une chaine, brisons la !
Rien ne peut nous empêcher d'accomplir le Bien ! (Non ! Je ne joue pas Tau ! ><)
avatar
Nael


Feuille de personnage
Guilde: Ordre des Hospitaliers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Vaya le Ven 13 Aoû 2010, 15:50

Merové a écrit:
Tempeste a écrit:... Ce qui est amusant, c'est que les gens qui n'ont jamais joué à D&D trouvent généralement ce système génial, alors que les vieux joueurs de Donj', ce système leur sort par les trous de nez pour toutes les incohérences majeures que ça entraîne.

J'confirme ! Niveau incohérence... ca donne des trucs cons.. surtout pour loyal bon en fait !
Si ton perso tend à faire le bien et que la société est régie par un mauvais.. tu peux pas t'y opposer à cause de la loyauté... ce qui tend à rentrer en conflit avec le coté "bon"...

Pour ca que mes persos.. seraient entre le neutre et le chaotique bon... Si la loi et la société va dans le sens du bien.. ok ca roule on respecte.. Si la société est une chaine, brisons la !
Rien ne peut nous empêcher d'accomplir le Bien ! (Non ! Je ne joue pas Tau ! ><)

Pas vraiment, ça c'est le comportement du loyal neutre. "J'obeis parce que c'est la loi, je sais que c'est triste mais c'est là loi".

Pour le loyal bon, la loi a pour finalité le bien commun. Si la loi est mauvaise, il faut la changer.

Un Loyal bon peut ainsi être un révolutionnaire, mais il ne le fera qu'en dernier recours, si aucun moyen légal ne permet d'assurer le bien commun.

Par contre, le système qu'il instaurera après avoir viré les dirigeants mauvais sera basé sur une loi, un ordre, car pour le loyal bon, c'est l'ordre, l'harmonie, qui permet le bien.
(tandis que le chaotique bon philosophique considère que l'ordre ne peut mener qu'au mal, le vrai chaotique bon s'en fout et ne s'interesse qu'à ces potes; et le neutre bon considère qu'il faut un équilibre entre ordre et liberté.)

Le loyal bon est certainement l'un des alignements les plus difficiles à comprendre, avec le neutre absolu et le loyal mauvais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Mr. Sorel le Ven 13 Aoû 2010, 15:53

l'Alignement n'est pas non plus un truc définitif, donc dans ton exemple il peut être amené à évoluer. Après, tu peux être Loyal Bon dans une dictature si par exemple, tu utilises les failles du système pour aider des démunis.

Un alignement donne plus une idée générale du personnage qu'une information stricte. Un type loyal sera fiable, un type chaotique le sera moins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Erwarth le Ven 13 Aoû 2010, 15:57

*est schizophrène en RP avec deux alignements*

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Blé le Ven 13 Aoû 2010, 17:15

S'il n'y avait que ça :/
avatar
Blé

Personnages Joués : Bêtes et méchants

Feuille de personnage
Guilde: Les Rédempteurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Tempeste le Ven 13 Aoû 2010, 17:29

Ben nan, loyauté ne veut pas dire fiabilité, honneur obéissance aux lois... Ça veut juste de dire que c'est une personne psychorigide, qui n'apprécie pas le désordre et le bordel. En pratique, un loyal mauvais peut tout à fait être extrêmement menteur et traître. Chez les Bainites, l'assassinat d'un supérieur, pour prendre sa place, c'est très bien vu. Tout comme la trahison d'un ami pour obtenir plus de pouvoir. Par contre, vouloir organiser une révolution, non. Chez un serviteur de Gargauth, la loi existe pour être manipulée et contournée, le mensonge et la trahison sont les outils les plus nobles, et la loi et l'ordre sont appréciés pour les facilités engendrées pour contrôler le monde et pour obtenir du pouvoir. Chez un serviteur de Hoar, le dieu loyal neutre de la vengeance, la loi n'a aucune importance, ce n'est que l'esprit des lois qui compte, et son aspect loyal vient plutôt de sa volonté systématique d'apporter la vengeance, de ne pas être un traître, d'être de confiance...

Bref il y a autant de façons de voir son alignement que de joueurs et de divinités. Combien de fois je me suis fait pourrir sur des serveurs rp NWN, parce que mon paladin de Heaum massacrait tous les vampires et Bainites sur son chemin sans aucune considération pour les autorités locales. Combien de fois je me suis fait pourrir par ce que mon prêtre loyal neutre balançait des sortilèges de mort à tour de bras.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Eelaï Edaan le Ven 13 Aoû 2010, 17:34

Tempeste a écrit:Combien de fois je me suis fait pourrir par ce que mon prêtre loyal neutre balançait des sortilèges de mort à tour de bras.

Un sacré nombre de fois je dirais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Mjik le Sam 14 Aoû 2010, 02:46

Ce que j'aime bien ici c'est que des gens agissent et pensent comme si les gens qui se disent JDR se souciaient des bases du RP Embarassed
avatar
Mjik

Personnages Joués : :')

Feuille de personnage
Guilde: Rukadar Ashjrakamas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Holdodlig / Tàlae le Sam 14 Aoû 2010, 03:23

Les gens se basent sur les règles du RP, faut juste savoir lesquelles. En ce qui me concerne, je ne met pas d'alignement. C'est pas ça qui fait mon perso, c'est moi.
avatar
Holdodlig / Tàlae

Personnages Joués : A définir ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Ubalia le Sam 14 Aoû 2010, 03:32

Pour ma part j'utilise l'alignement quand je veux décrire rapidement la façon d'agir du perso à quelqu'un, mais ça s'arrête là. C'est pour moi plus un outil descriptif parfois utile qu'une façon d'orienter son RP.
Le système d'alignements est trop manichéen pour définir un personnage qui a un peu de personnalité ou d'intérêt, le "fixant dans la pierre" de façon définitive sans forcément tenir compte de son background ou de ce qui lui arrive en jeu, et j'ignore donc totalement ce système quand j'en ai la possibilité (d'ailleurs, les JdR papier auxquels je joue n'ont pas ce système... Cyberpunk, INS/MV, Vampire Mascarade, ...).
avatar
Ubalia
Modo

Personnages Joués : Schtroumpf Fhtagn

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Holdodlig / Tàlae le Sam 14 Aoû 2010, 03:46

C'est bien pour never winternight
avatar
Holdodlig / Tàlae

Personnages Joués : A définir ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Jackham le Sam 14 Aoû 2010, 12:30

Décrivez-vous IRL avec les alignements et vous serez en mesure de décrire des personnages avec pirat
avatar
Jackham


Feuille de personnage
Guilde: La Voile de Brume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Knilthas Arlink le Sam 14 Aoû 2010, 12:53

En fait le rp wow tout le monde a sa variante, et le fait qu'on veuille lui attribuer son alignement, n'est intervenu pour ma part que .... lorsque j'ai connu total rp.

N'ayant aucune idée de l'interêt que ca pouvait apporter, on a été nombreux je pense à le paramétrer. cependant c'est à cause d'une histoire suivante que tout le monde a commençé à le retirer du moins en affichage public:

Un perso ( dont je ne me rappelle plus du nom ) affiche un alignement Chaotique/Mauvais, beaucoup de joueurs ont perçut ça comme un " je suis un pnj mauvais,associable qui peut etre tué ". Tout les persos l'ont traités misérablement dès le premier abord.
Cet abus de comportement, (basé sur du hrp après tout !), a peu à peu incité les joueurs à le retirer definitivement.


Une chose que j'aimerais porter à votre attention:
Se baser sur des règles jdr de table ( avec des stats, des rands, et des règles un minimum complexes ), peut etre passionant, et j'en reste absolument convaincu !
Le désavantage étant que le support ( wow) n'est pas adapté, que des règles fouillées ou un forum de gestion découragent beaucoup de joueurs, et aussi que les rands, c'est pas le truc de tout le monde ( trop équitable Smile ).

Pour moi il est possible de jouer TOUT alignement en jeu. J'ai un exemple en tête, même si mon perso n'a pas reconnu ses actes car pas assez présent a une periode ou pas assez impliqué autour de ses histoire ( attention au gonflage de chevilles mamzelle s'il te plait ) mais Khardis Mandeciel a assumé ce rôle pendant un moment, je pense que c'est la preuve que c'est possible.

Bon en même temps elle est morte, est ce vraiment le destin d'un chaotique/mauvais ? j'en sais foutre rien ! mais n'étant pas le joueur rp ultime, j'espère justement des autres qu'ils m'emerveillent par leur imagination, et leur partage SANS pour autant sombrer dans le godmodisme.


(ps : j'arpente un peu d'autres alignements au travers de mes rerolls, histoire de progresser, d'apprendre, et d'imaginer des caractères... j'apprends en ce moment que ( peut etre ) un alignement, on ne le definit qu'après avoir fait son bg, après avoir existé un peu ( l'avoir joué quoi )... bien que "l'ethique" ne soit pas fondamentale pour moi mais tout de même interessante, j'essaye de varier entre bon(Rayel, bandit au grand coeur)/neutre(Peutoh, druide équilibriste)/mauvais( Gerkay mordoigts, le manipulateur en pnj )

C'est un pj mauvais qu'un jour il me faudra arpenter, et percer ses secrets )


SUPER PS : ET POUR CEUX QUI ONT IMAGINÉS MON DRUIDE FAIRE DU MONOCYCLE SUR LES CORDES DES PONTS ENTRE LES CIMES DES PITONS : JE VOUS HAIS ! ( ouais equilibriste s'pas terrible comme mot )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition des alignements

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum