Le docteur des chairs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le docteur des chairs

Message  Holdodlig / Tàlae le Mar 28 Sep 2010, 22:28

-"Gni gni gni ... Scalpel ! Cisaille ! Aiguille ! Pièce de peau ! Gni gni gni ! Encore un succès ... invention des plus réussite ! Je suis le plus grand génie qu'Azeroth ai jamais porté. Tous se prosterneront devant ma grandeur, et ... qu'est ce que ?!"

Ces cris habituels, une explosion, un projet ruiné, encore. Ce n'était pas la première fois que cela arrivait, et ça ne sera sans doute pas la dernière fois. Je suis un paria, un rejet, un limon pestilentiel que l'Alliance a rejeté dans le grand égout des damnées. Oh, mais je n'ai pas toujours été comme cela je me souviens. C'était il y a plus de cinq ans déjà, peut être même deux ma mémoire est troublée. J'étais parti en Lordaeron pour soutenir le combat au front avec mes inventions. Comme tout bon gnome je maîtrisais l'ingénierie. Cependant, il fut un jour funeste, pour ma vie, et comme toute vie, c'est la mort. Je me souviens de mes organes torturés par ce colosse géant, cette créature innommable, une abomination. C'était comme ça qu'ils les appelaient. J'arpentais d'obscurs corridors, ne sachant pas où aller. La peur troublait mes sens, j'étais dans l'effroyable étreinte des ombres sur mon corps. Je ne pouvais percevoir la lumière du soleil, quand soudain, le froid. Un froid dévorant mes chairs me relevait, un homme vêtu de noir, héraut des damnées, un nécromancien. C'est tout ce que je pouvais voir. Puis, il me posa une question.

-"Alors, ingénieur de siège Dangcraft"

Je ne pensais alors qu'à une chose, comment avait-il su mon nom ? Qui était cet homme, et comment connaissait-il mon métier de guerre ? Toutes ces questions, ces théories qui coulaient dans mes nerfs, toutes ces suppositions qui faisaient bouilloner ce qui me restait de cerveau, qui n'avait pas été dévoré par des vers et des asticots de chair. Mais mes pensées ne m'empêchaient pas d'écouter la suite ...

-"Votre sommeil vous a remis les idées en place je l'espère. Nous savons que vous n'êtes bon qu'à construire des choses avec vos petites mains boudinées par les plats que l'Aube d'Argent donne à ses hommes. Ne vous en faites pas, la seule chose que vous réclamerez peut être avec votre statut, ce sont des cerveaux si vous avez été totalement décérébré.
-Moi ? Décérébré ?! Je suis le grand ingénieur de siège Finéous Dangcraft et vous-
-Docteur, vous serez docteur. Vos activités chimiques étaient bien plus développées que vos capacités d'ingénieurs médiocres et totalement ridicules."

Moi ? Un ingénieur ridicule ? Cet homme ne manquait pas de culot, bien qu'il était vrai que j'étais un chimiste confirmé. Mais ce n'était pas l'occupation qui m'était destinée, surtout suite au désastre de Gnomeregan.

"-Vous avez été écrasé par une ... abomination, c'est cela ?
-Une créature énorme de chair, oui."

J'étais soudainement docile, je ne savais pas quel était cet force qui me forçait à éprouver du respect pou cet être, la seule personne qui méritait, qui mérite, et qui méritera toujours mon respect, c'était moi. Mais je sentais que je ne pouvais résister à cette puissance, je devais obéir. Ce que je déteste faire.

"-Désormais, vous allez en créer."

Créer les créatures qui m'avaient tué, les seules qui venaient à bout de mes génialissimes inventions. Cela était un honneur pour moi de travailler sur ces créatures phénoménales, à la puissance inimaginable. Cependant, pour qui allais-je travailler ? Pour le Fléau. Je ne pouvais renier le fait que j'allais travailler pour les misérables qui m'ont apporté la bénédiction qu'est la mort. Seul moi en avait ce droit d'abord.

"-Vous aurez accès aux bibliothèques et aux manuels de fabrication pour construire ces créatures. Sachez que la nécropole de Naxxramas détient une aile dédiée à ces créatures, et que les plus grands scientifiques du Fléau y ont accès. Cependant, vous allez travailler avec les autres rats novices qui n'ont pas fait leur preuve dans les abattoirs.
-Bien, je non-vie pour servir le maître"

J'avais dit "maître", et "servir", moi ! Le seul et unique Docteur Finéous Dangcraft ! Impossible, il devait y avoir erreur dans mon mécanisme interne, je n'étais pas moi ! Non, je n'étais pas moi. L'étreinte du Fléau s'était emparée de ma volonté à montrer ma supériorité auprès de tous, et je ne pouvais la prouver qu'auprès de ceux qui deviendraient mes futurs subordonnés. J'étais décidé à devenir un créateur d'abomination exalté du Fléau, et un scientifique de la peste émérite.

A suivre.
avatar
Holdodlig / Tàlae

Personnages Joués : A définir ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum