La place de chaque peuple dans la Horde

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Knilthas Arlink le Sam 30 Oct 2010, 11:12

http://www.wowwiki.com/Horde

- Les Elfes ont ils autant de légitimité que les Trolls par exemple ?
- Qu'est-ce que la horde selon Thrall ?
- Qu'est-ce que la horde selon Garrosh ?
- Cairne a t il toujours été un exemple pour la Horde ?
- Existe t il toujours une Horde de l'Ouest et une Horde de l'Est ?
- Un Réprouvé représente il au fond, la trahison ? la main sur Azeroth ? ou un simple gonflage de rang pour la Horde ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Sérindë le Sam 30 Oct 2010, 11:42

Pour résumer ce que je disais sur l'autre thread, la non-légitimité des Elfes dans la Horde est un truc complètement artificiel véhiculé principalement par les PJ Orc de la Horde. Qu'il existe un bond culturel, c'est possible, que les relations ne soient pas toujours facile, c'est possible aussi. Même si à mes yeux le principal problème n'est jamais abordé et c'est tout simplement que les Elfes étaient membres de l'Alliance avant !

Alors démontons un peu les arguments un par un...

Différence culturelle ? Bon alors j'attends qu'on me donne le moindre rapport culturel entre un Orc, un Troll et un Tauren. Il faut arrêter de croire que toutes les peuplades tribales et/ou primitives sont un gros tout homogène. En dehors d'une certaine culture shamanique... qui est avant tout tauren et a été réintroduite très récemment chez les Orcs par Thrall (et à priori les deux races ne venant pas du même monde, je me demande si le chamanisme tauren et orc est exactement le même...)... Ces trois races ne partagent rien d'autre que 10 ans d'histoire. Croyez-vous vraiment qu'un inca, un cherokee, un zoulou et un celte partagent la même culture ? C'est à peu près ce que vous tentez d'argumenter quand vous soutenez que les Trolls, les Taurens et les Orcs l'ont.

Ouuuuh les Elfes sont corrompus ! Les Orcs l'ont été aussi, et les Elfes ont su s'arrêter et se retourner contre leur leader avant qu'il ne soit trop tard. Ils l'ont d'ailleurs fait par eux-même en coopération avec les Draenei. En dehors des héros pj participant à l'event de Quel'danas, il ne semble pas que la Horde vienne à leur secours. De plus les Réprouvés ont eux réellement trahit la Horde pour le coup et sont pourtant toujours intégré à la Horde "While most Forsaken are not trusted, the Horde still works with members of the Forsaken" Depuis les Sindo ont largement prouvé leur valeur.

La "vieille" Horde ? Encore une fois: elle n'a que 10 ans cette "vieille" horde. La VRAIE vieille Horde, c'est les Orcs et les Ogres à la botte de la Légion. A l'origine, les Orcs ont très mal accepté l'alliance avec les Trolls (cf tout simplement le début de Warcraft 3), l'alliance avec les Taurens est totalement une alliance de circonstance (aussi cf Warcraft 3), et il a fallu du temps et bien des batailles pour que les trois races trouvent un certain équilibre ensemble. Étrangement, pour les PJ le temps et les batailles ne change par contre par le rapport aux Sin'dorei même si leur intégration à la Horde est finalement assez proche de celle des Trolls et des Taurens: une alliance de circonstance qui dur et se renforce.

Alors après, les PJ font ce qu'ils veulent, mais ça serait mieux s'ils pouvaient ne pas réinventer le lore de Warcraft pour donner raison à leurs perso ! Surprised

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Knilthas Arlink le Sam 30 Oct 2010, 12:54

Je ne sais plus qui , un jour m'a dit, de ne pas considérer la horde comme tribale, car ce n'est pas vraiment la bonne définition selon lui.
Secundo, les elfes ont peut etre leur place, mais je doute que la horde ait une réelle confiance fraternelle en eux. Ca c'est un point sur lequel j'ai envie de croire.

De plus les Réprouvés ont eux réellement trahit la Horde
Attention à ce que tu appelles "Les réprouvés" tu globalise le tout. C'est une partie du peuple qui s'est soulevé contre sylvanas et donc la horde. Qu'ils soient toujours ensemble, sous condition me semble etre un choix judicieux. Sylvanas a toujours sa place, et aussi des gardes chiourmes.
Les réprouvés n'ont pas trahit la Horde, pour l'instant. Ils ont été victime d'un coup d'état.

La horde Orc/Troll/Tauren, c'est une alliance faite car, pour le moment aucun d'eux n'a agit de façon inconsidérée, et se serrent les coudes. c'est ça la horde normallement : c'est un groupe de peuples qui se soutiennent.

Les orcs bien sur ont été corrompus, mais justement ils ont mit fin a leur corruption d'eux meme, je suppose qu'il fallait qu'il en soit de meme pour les elfes de sang. j'ai bien des arguments a soumettre a ton explication, mais je ne te contredis pas quand tu dis que les elfes ont leur place dans la horde.

je repondrais : oui, mais ce n'est pas la meme qu'un troll ou un tauren, du moins pas encore

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Krunga le Sam 30 Oct 2010, 13:11

Et bien, sur ce topic, je vais parler de manière objective...

Pour ta gouverne, Sérindë, les Orcs et les Taurens sont des peuples trés liés depuis leurs rencontres, ils partagent la même forme de chamanisme: l'imploration des esprits et des éléments. Leurs deux Chefs de Guerre, Cairne et Thrall sont de grand amis depuis que les Centaures furent repoussés. Je trouve asser choquant de dire que les Orcs et les Taurens n'ont rien en commun. Oui, le chamanisme Orc et Tauren est exactement le même: l'imploration des éléments, sache aussi que aprés la corruption, un clan de chamans refusa de boire le sang de Mannoroth et se présérva de la corruption -> Les Loups de Givres, c'est d'ailleurs eux qui ont appris le Chamanisme à Thrall, et donc, la réintroduction de la culture chamanique chez les Orcs fut à ce moment là, bien que les Taurens y ont beaucoup aider plus tard, lors de leurs rencontres.

Quand à la comparaison entre des tribus existantes et des tribus fictives, je reste assez perplexe ... Les Trolls sont certe plus différents que les Orcs et les Taurens (nottament le sens de l'honneur, le cannibalisme, le vaudou et non le chamanisme.) Mais il ne faut pas oublié que si la tribu Sombrelance existe toujours ... C'est grâce aux orcs, sa crée forcement des liens. Pour faire de même que toi "Si la tribu inca sauve des griffes de la mort la tribu des Zoulou, je pense qu'il y ai de forte chance qu'ils soit de grand amis et qu'ils se mettent à partager les même cultures" L'exemple flagrant est que Vol'Jin accepta de mettre un terme au cannibalisme Troll et à se lié au chamanisme et non au Vaudou.


Sinon, pour les diverses questions de Knilthas, je pense que:

Il ne faut pas oublié que les Réprouvés et les Elfes de sang sont à part, Thrall n'était pas pour l'entrée des Réprouvés dans la Horde, mais c'est Magatha qui à fait pression et au final, à permis leurs entrée dans la Horde, et comme c'est un cercle vicieux, c'est les réprouvés qui ont insistés pour que les Sin'Dorei se fassent une place dans la Horde. Dans la cinématique d'intro des Réprouvés il est clairement dit que l'alliance avec la Horde n'est qu'un moyen de subsister et qu'ils n'ont aucuns véritables alliés. Sylvanas n'est pas si dévouée que ça pour la Horde, d'ailleurs, j'ai hâte de voir comment elle va réagir avec Cataclysm, maintenant que Arthas est mort. Donc, ces deux races ont une place dans la Horde, mais, il ne faut pas oubliés que ce sont des alliances de circonstances.

La Horde selon Thrall ... Une Horde de guerrier, de chamans et de druides, je pense, de toute races confondues, qui aspirent à la paix et à la préservation de l'équilibre entre la faune sauvage et les esprits élémentaires. Une Horde paisible, qui soit en paix avec l'Alliance et qui ne se dresse que contre les ennemis qui souhaitent la destruction de toutes vies.

La Horde selon Garrosh ... Il ne faut pas prendre Garrosh pour un idiot, Garrosh est certe plus agressif que Thrall, mais, loin d'être stupides, il emploie des méthodes plus radicale, mais il faut avouer ... Jusque là, elles ont été efficaces (A voir la campagne en Norfendre.) Garrosh, je pense, aspire à une Horde conquérante, d'avantage axés sur les combats contre l'Alliance, nous pouvons voir qu'il possède de nombreux guerriers, mais aussi chamans, et même certains elfes sont dans son bastion, je suppose donc qu'il n'as rien contre les Elfes de sang ... Cependant, j'aurais aimais voir sa réaction si s'aurait été lui à la place de Thrall quand Sylvanas à prévenue que les Réprouvés se sont mutinés ... Je ne pense pas qu'il tolère les Morts vivants dans ses rangs, car, en tant que guerriers honorables, une fois mort, on ne se reléve pas. Ce qui montre donc le déshonneur des Réprouvés à vivre dans la mort et qui ne plairait pas à un Chef comme Garrosh (Aucunes sources ne me l'indique, ce n'est que ma façon de voir le personnage en question.)

Cairne est un grand exemple de la Horde selon Thrall ! Cairne est pacifique, c'est un grand sage stoïque qui aspire à la paix, c'est un grand champion pour la Horde de Thrall .... Un obstacle dans celle de Garrosh...

Pour le principe de la Horde Est/Ouest, elle n'existe que dans la communauté RP, le cliché des Orcs étant des grosses brutes sans cervelles et celui des Efes étant des faiblard drogués sans interêt en sont la plus grande cause, je pense que nous sommes victimes des gens qui ne comprennent pas que nous sommes dans World of Warcraft, et non Le seigneur des Anneaux ou même Le Donjon de naheulbeuk. Les Orcs et les Elfes (ce sont les races les plus touchés dans ce débat) Sont issue de l'immagination de Blizzard et non de Naheulbeuk ou les Elfes sont naïf, idiot et mauvais viseurs è_é Quand aux Orcs, ceux qui s'interessent un peu à leurs histoire, nous remarquerons qu'ils sont loins d'être des bêtes dénués d'intelligence, se sont de grand stratége et de puissants guerriers, mais aussi de grand chamans (je ne pense pas que des idiots puissent implorer les esprits des anciens et les grand élémentaires).
Cette Sission de la Horde est donc due à quelques éléments cohérent que certains jouent correctement ( Le choc des cultures par exemple, qui peut inspirer méfiance) Et les clichets des autres joueurs qui prennent les races de World of Warcraft pour d'autres.


Les Réprouvés sont présent dans la Horde, pour que la Horde puisse avoir une tête de pont dans les Royaumes de l'Est et pour que les réprouvés ne se fassent pas écraser par les humains et leurs Alliance pour reprendre Lordaeron. Ce sont des troupes à ne pas négliger, Ils ne ressentent aucune fatigues, pas besoin d'être nourri ... En gros, une race qui correctement dirrigés peut se montrer dévastatrices. Mais comme je l'ai dit plus haut, les réprouvés n'ont pas de véritables alliés, ils ne souhaitent que crée une peste assez puissante pour se venger d'Arthas et de son fléau, qui sont responsable de leurs apparences ... Désormais, maintenant que la menace du fléau est éteinte, il ne reste plus que à voir le comportement des Réprouvés et de la Dame Noire sur l'extension à venir.
avatar
Krunga

Personnages Joués : ... Pas être content !

Feuille de personnage
Guilde: Clan Noirsang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Umerindra le Sam 30 Oct 2010, 13:42

Si Thrall ne considérais pas les réprouvés de Sylvanas comme un peuple de la horde, je pense qu'il n'aurait pas envoyé l'armée pour reprendre la cité et contrer le coup d'état mis en place par ce bon vieux Varimathras ^^

Les réprouvés y sont peut etre par profit (la je m'avance surement un peu beaucoup) mais Thrall n'aurai pas bougé son derch s'il s'en tapait ^^ Donc pour moi les réprouvés font aussi la force de la Horde sur le royaume de l'est avec les elfes maintenant qui ont gagné a la sueur de leur front leur rang de hordeux a mon gout ^^

Et les orques des royaumes de l'est ... bin c'est l'ex horde noire non ?


Dernière édition par Umerindra le Sam 30 Oct 2010, 13:43, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Knilthas Arlink le Sam 30 Oct 2010, 13:42

The Horde of Kalimdor follow mostly Thrall's leadership. They include most of the Orcs, the Tauren, the Darkspear trolls and some ogres. They are united by a shamanistic culture, honor, and their respect for Thrall, who they consider their hero and affirmed leader. This Horde is the result of the actions in Warcraft III: Reign of Chaos
The Horde of the Eastern Kingdoms includes the Forsaken, the blood elves, and sometimes the evil orcs of the Dark Horde.[23]

Voila pourquoi j'ai réagit par rapport à cette histoire d'est/ouest

Alors question :

Qu'est-ce que les elfes de sang ont réellement accomplit pour la Horde ?
A quels evenements majeurs auraient-ils du participer ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Ubalia le Sam 30 Oct 2010, 13:49

Alors, je ne suis pas autant une érudite de la horde que certains d'entre vous, donc ce que je vais poser ici c'est une question plus qu'une affirmation, vu que c'est ce qu'il me SEMBLE et non pas forcément ce qui est un fait établi. Mais !

Il m'avait semblé que les elfes de sang, rejetés par l'alliance à cause de leurs pratiques douteuses, avaient rejoint la horde afin de pouvoir continuer d'avoir des alliés tout en pompant de la magie de façon pas bien nette... Donc maintenant que le puits de soleil est revenu, pourquoi les elfes de sang restent-ils avec la horde ? Pour continuer d'avoir des alliés certes, mais concrètement il me semblerait que leurs raisons de s'impliquer sont minces. D'autant que c'est un Draeneï -affilié à l'alliance- qui leur a rendu le puits de soleil par dessus le marché.

Idem les réprouvés voulaient se venger d'Arthas pour une partie, et c'est fait. What now ? Les autres réprouvés veulent détruire le monde... La horde va-t-elle les laisser faire ? J'en doute, ce serait donc même plutôt un frein. Du coup je sais pas trop non plus pour les réprouvés.

Si quelqu'un en sait plus je suis preneuse ^^
avatar
Ubalia
Modo

Personnages Joués : Schtroumpf Fhtagn

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Ennea le Sam 30 Oct 2010, 14:35

Je vais parler de deux chose différente, de mon point de vue, celle du lore et celle des pj.

Du point de vue Lore, je pense que les elfes de sang sont mieux vue que les reprouvés dans la Horde et largement, déjà les rangers, c'est bien dit dans l'encyclopédie du site officiel, sont très proches des taurens et des chamans, ce qui permet un trait d'union entre les deux cultures. Ensuite, les elfes de sang ont prouvé leur allégeance a la Horde de différente manière, déjà ils ont permit aux orcs de retrouver leurs racines et leurs ancêtres en les ramenant en Outreterre, ils ont aussi ouvert shattrath a la Horde en faisant admettre a l'aldor, non sans mal, que l'aide de tous était nécessaire, avec le soutiens et la bénédiction des naaru bien entendu.

Ils ont aussi une partie commune d'héritage avec les orcs, celle de l'attrait des démons, avec une différence par rapport au orcs c'est qu'ils se sont levé contre la legion avant qu'elle ne les corrompt totalement, contrairement au orcs qui se sont vautré largement dedans. Ensuite en norfendre, on croise des pnj elfe de sang un peu partout avec les Chanteguerres, d'ailleurs au grisonnes, la chef du coin, nommé par Garrosh, a deux elfes de sang comme conseillers. A la désolation des dragons, on vois un troll draguer de façon pressante une elfe de sang. En norfendre toujours, les elfes de sang ont ouvert les portes de Dalaran a la Horde et a servit d'ambassadeur auprès de la croisade d'argent.

De mon point de vue, les elfes de sang on montré leur allégeance, la méfiance par contre peux sans doute rester, différence de culture, de mode de vie et surtout orcs et elfes de sang furent d'anciens ennemis. Cote sombrelance, ils ont les mêmes ennemis (amanis et kaldorei) donc je doute qu'il y ai la moindre hostilité, j'ai toujours joué Ennea et Atia dans ce sens. Quand au taurens, je pense qu'ils respectent les rangers et vont sans doute tenter de convaincre le reste du peuple de suivre cette voix, ils aiment bien conseiller ainsi.

Après point de vue pj, là le problème est diffèrent et repose sur plusieurs chose, le cliché déjà comme ca a été dit et qui est totalement vrai. Nombre d'orc sans cervelle et sanguinaire sortie de warhammer que j'ai croisé en rp et nombre d'elfes barbies et kens aussi. Comme j'en discutais avec Bramarh, les elfes ne sont pas si nombreux en rp, si on prend en compte les "vrais" elfes de sang, soit un peuple d'alignement neutre sur le plan moral, guerriers de traditions (10 000 ans de guerre quasi non stop, contrairement au orcs qui ne font la guerre que depuis 50 ans, ne l'oublions pas, ca coupera l'idée que les elfes sont des lopettes et les orcs des guerriers nées) et très pragmatique, loin de la dinette et des intrigues sortie de Dallas sur qui couche avec qui. Ce n'est pas Legolas, quand ils voient le soleil se lever ils parlent pas d'une voix chevrotante du sang qui a coulé la nuit dernière, hélas beaucoup d'elfe sont de ce genre. Je ne dit pas que tous les elfes sont des machiavels insensible, mais ce ne sont pas des tendres, ils ont vécu des tragédies, qui en plus de leur culture, les a obligatoirement fortement endurcie. Du coup je me dit que antipathie des hordeux de kalimdor vis a vis des elfes viens du fait que souvent ils croisent ce genre de rp, plutot qu'un rp plus proche du lore elfe de sang.

Vis a vis de la question reprouvé maintenant, je pense que la garde orc dans Fossoyeuse est éloquente, ils se méfient, très largement mais ne peuvent pas les bannir, car la horde, est une succession d'alliance de peuple rejeté et en détresse qui ENSEMBLE peuvent survivre, les orcs seuls auraient été tué par les humains ou les kaldoreis ou les centaures, les taurens par les centaures, les trolls par les gurubashis ou les murlocs, les reprouvés par la croisade écarlate et l'alliance, les elfes de sang a cause des tentatives incessante des kaldoreis de les exterminé et par le fléau. Bref, la Horde c'est avant tout une unions de peuple qui cherchent a survivre, Thrall a amené une nouvelle notion, celle de paix, de respect.

Si on se fixe uniquement sur un role purement culturel seul les taurens et les orcs sont proche, les trolls sont des vaudou, des empoisonneurs et son fourbe et pragmatique, Thrall ne les a pas aidé a reprendre les iles échos pour les garder a l'oeil sur durotar, par méfiance. Je pense très clairement que les orcs se méfient très ouvertement des reprouvés et des trolls, bien plus que des elfes de sang, en jeu ca se ressent ainsi, après tout les elfes de sang on montré qu'ils pouvaient s'occuper de leur traitres et faire le ménage (Dar'khan et Kael'thas) contrairement a Sylvanas avec Putress et Vol'Jin avec Zalazane.

Ensuite la vision de Thrall de la Horde, je l'ai explicité, une unions de peuple pour le bien commun et uni par des vertus (plus que par des croyances). Celle de Garrosh est la même mais moins attentiste, il n'attend pas de voir d'autre race se joindre la Horde pour qu'elle gagne en puissance, il conquiers et met de coté les vertues de paix et de compassion voulu par Thrall. C'est ce que Cairne a regretté a la nomination de Garrosh.

Quand a la Horde de l'Est et de l'Ouest ce n'est plus d'actualité je pense, les trolls se sont isolé, les reprouvés font de plus en plus cavalier seul et avec Garrosh qui n'est pas tres bien vue par tout le monde, sauf les orcs, je pense qu'il y a autant de Horde que de race.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Nnamhock le Sam 30 Oct 2010, 15:22

Petit truc que j'ai vu dans ce topic et qui me fait hérisser les poils de crinières en tant que Tauren: NON, les Tauren et les Orcs n'ont pas toujours eu le même chamanisme. Dans Warcraft 3, Les chamans de la horde étaient purement ORC. Les Trolls avaient les sorciers docteurs, oui, mais les Taurens, eux, n'avaient que les Marcheurs de Rève. En gros, le Chamanisme Tauren au début se limitait purement à la communication avec les esprits de défunts et/ou de la nature. C'est le fait de vivre si longtemps en amitié avec les 2 autres races qui a peu à peu introduit de nouvelles pratiques dans leur culture.

Autre petit truc: Les Taurens ne sont spécialement affiliés à personne dans la Horde, ils ne sont pas plus potes avec les Orcs qu'avec les Trolls, les Réprouvés ou encore les Elfes de Sang.

Les peuple Tauren est un peuple nomade qui en ce moment tente de se sédentariser un peu plus (la raison à celà est entre autres qu'aparamment Blizz ne semblait pas en mesure à l'époque de coder un truc comme une immense tribue Tauren constamment ailleurs, levant le camp et s'installant ailleurs pour un certain temps, et ca aurait vite fait chier pas mal de joueurs, car pas possibilité de se fixer sur quelque-chose avec ce peuple si la capitale changeait constamment... même Dalaran, qui vole actuellement, qui donc en théorie représente moins de soucis pour se faire déménager, ne bouge pas à travers tout le Norfendre...), malgré le fait qu'il gardent des traditions du temps ou ils voyageaient encore à travers tout Kalimdor, comme les rites de la grande chasse. D'ailleurs, ces rites font que, d'une manière ou d'une autre, tout Tauren est automatiquement un chasseur, dans un sens, et aussi que tout Tauren à un lien avec la nature, lien qu'il reconnait, car dans la culture Taurene, les rites de la grande chasse sont nécessaires afin de véritablement passer à l'âge adulte.

Je ne sais plus qui l'à dit dans ce sujet, mais les Tauren ne sont vraimment rien de plus qu'un peuple pacifique, dans leur majorité, et n'aspirent qu'à une seule chose: Une vie en paix et en harmonie avec la nature, point barre! La Guerre n'a jamais été leur passe temps favori, ou un hobby acceptable, ils ne la font que si il n'y à pas d'autre solution, jamais par plaisir comme certaines races ont pu le faire par le passé. Un Tauren sanguinaire, c'est simplement contre nature, et rien de plus qu'une exception; si on le joue, il faut avoir ca en tète.

Alors il ne faut pas dire non-plus que les Tauren ont un faible pour une race par rapport aux autres, car c'est faux, totalement faux, les Tauren acceptent, aujourd'hui en tout cas, tous les peuples de la Horde, quel que soit le continent, quel que soit leur place dans la nature, et même si en théorie, ils n'y ont pas de place.
avatar
Nnamhock

Personnages Joués : Incertainne, mais plutôt positive...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Krunga le Sam 30 Oct 2010, 15:27

Je ne pense vraiment pas que Thrall se méfie des Sombrelances, Vol'Jin est un grand amis et un trés bon conseiller pour le chef de guerre, il à maintes fois prouvé sa dévotion envers la Horde (Reprise de Fossoyeuse, interdiction du cannibalisme ...)

Ensuite ... Voici un lien qui reprend les informations sur des sujets officiel qui concerne les Taurens Cliquez ici Qui explique trés clairement que les Taurens ont de bien meilleurs afinités avec les Orcs que les Elfes de sang (C'est une généralisation) Car les elfes de sang, soumettent les éléments et les esprits auxquels ils vouent leur vie (je ne parle pas de haine envers les eds mais de méfiance) Y compris pour les réprouvés, qui ne sont pas reconnus par la nature, les Taurens suivent les précepte de la Terre Mére, crois-tu qu'ils vont acceuillir une race qui n'est pas reconnu par cette dernière ? Ils les acceptent dans leur capitale car ils sont alliés, mais je doute TRES fortement que Cairne fassent un jour un pique nique avec Sylvanas ... Et Oui, Cairne et Thrall sont de grand amis, il faut juste jouer la campagne des Orcs de w3 au débarquement en kalimdor, les deux chef se lient d'amitier l'un pour l'autre, on peut trés facilement en conclure la même chose pour toute la race. Les Taurens sont pacifiques, je te l'accorde, mais cela n'empeche en rien d'avoir de meilleurs affinités envers certaines personnes que d'autres.
avatar
Krunga

Personnages Joués : ... Pas être content !

Feuille de personnage
Guilde: Clan Noirsang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  The Sbire / Scarvey le Sam 30 Oct 2010, 15:43

Pourtant on se souvient tous du génocide des centaures orchestrés par les Taurens, ce scandale étouffé par la presse de la Horde doit pourtant réaffirmer la prise de position des nomades envers le pacifisme dont ils semblent naturellement voués. Après ce massacre honteux qui arrangeait bien leurs opposants politiques, la faiblesse créditoriale du peuple Tauren remise en question a néanmoins provoqué une alternative aux négociations inter-raciales : les réprouvés par le biais d'un long texte d'incitation à l'entre-aide des peuples horrifiques, bien que les nains eux-même aient manqué d'en faire partie, ont permis une restructure sociale non négligeable et l'attention portée à leur égard a pu réellement permettre au génocide des centaures d'être oublié de l'opinion publique. Les milliers d'innocents abattus dans les plaines arides et rocailles rousses des territoires contestés du centre-kalimdor n'ont pas eu la chance de faire valoir leur point de vue et de s'exprimer aux différents conseils présidés par Thrall et Jaina, à l'époque où les relations entre le vert et le rose semblaient en bonne conjugaison. Il est de même important de souligner la ferveur avec laquelle les Taurens qui se prétendent pacifistes ont dénigré l'entrée des elfes de sang au sein de la Horde, dont les vertus civilisées ou influencées par la maçonnerie et la magie contemporaine contre-indiquaient leur mode de vie tribal, ils craignaient une refonte générale des institutions locales, une décentralisation des industries du bois et du cuir, et surtout une influence culturelle de ces orientaux lascifs dont la débauche n'a d'égale que la hauteur de leur mépris envers les races dites horrifiques, dont le texte des réprouvés a vaillamment souligné les intérêts, conformément aux articles l.23b et l.23c sur la laideur et la nécessité des moches à s'aider pour survivre. Donc je reviens à mon premier point, lequel prétend avec toutes ces justifications, le soudain intéressement des Taurens pour le pacifisme et la culture tribale dont l'aspect nomade a pu s'imprégner avec une adaptation très facile, offrant aux orcs et aux trolls l'opportunité d'établir des relations politiques et spirituelles en parfaite communion avec les leurs : massacrer les centaures pour établir un havre de paix élargi, mettant un terme aux plans de négociations et d'apaisement proposés par les dits-centaures qui s'étaient installés là depuis des siècles. Et ensuite admettre une ouverture d'esprit en intégrant des races non tribales, influencées par les moeurs orientaux, morts et vivants, pour leurrer le congrès international de la diplomatie d'Azeroth.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Sérindë le Sam 30 Oct 2010, 18:04

Gromnak, je suis d'accord et pas d'accord en même temps sur les liens culturels entre Troll, Orc et Tauren, je vais donc préciser et modérer mes propos. Le fait que les Orcs, les Taurens et les Trolls aient des liens très forts depuis Warcraft 3, chose que je ne nie en aucun cas, ne rend pas pour autant leur culture commune. Ce qui créer une culture commune, c'est quand des peuples vivent ensemble pendant des générations, que ce soit en paix ou en guerre d'ailleurs. Une culture commune ne se construit pas en seulement 10 ans. Or les sociétés de ces trois races sont profondément différentes malgré certains points communs (parfois des aspects tribaux, parfois religieux), en majorité ces trois peuples ont vécu séparément des siècles et ne se sont réellement rencontrés que très récemment !

En cela, la "similitude culturelle" de la "vieille" horde me semble totalement artificielle et inventée par les joueurs. Ma comparaison avec des tribus et peuplades réelles n'est pas une vraie comparaison, c'est juste pour montrer avec quelque chose qui nous parle qu'avoir des peuplades dites primitives réunies n'en fait pas forcément des peuplades similaires. Trolls, Taurens, Orcs (toutes les races de WoW), sont inspirés de peuplades réelles (les trolls ont par exemple un côté aztecovaudou tandis que les Taurens sont nettement inspirés des indiens d'amérique), et sont donc aussi différentes entre elles que ces peuplades réelles.

Bref, le lien entre Taurens, Troll et Orc est à mon avis purement événementiel et lié à leur passé commun (deux pays alliés dans une guerre âpre, ça crée forcément des liens) mais n'en fait pas pour autant des gens ayant la même culture.


Pour répondre à ta question Ubalia... Les Elfes de Sang ont quitté l'Alliance d'une manière très confuse si on se base sur Frozen Throne. Quand on suit les aventures de Kael'thas, celui-ci ne sait même pas si l'Alliance existe encore et se retrouve avec Garithos qui se dit représenter Lordaeron. La trahison de Garithos et sa tentative d'annihilation des Sin'dorei a provoqué le premier pas de haine des Sin'dorei pour les Humains et leurs alliés. Lorsque Kael'thas a envoyé ses "sauveurs" à Lunargent pour amener la ponction des cristaux et les bloodknights, le peuple Sindo a suivit le mouvement mais restait isolé. Ils ont été secourus par les Réprouvés d'où un rapprochement avec la Horde. C'est à peu près à ce moment que le contact reprend aussi avec l'alliance mais pour le coup ce sont les Quel'dorei qui vont faire une pression monstre et faire monter la tension à cause des combats qui ont éclatés en Outreterre et des pratiques démonistes des Sin'dorei. Les Elfes de Sang ont rejoint la Horde dans ce contexte. C'est déjà un peu plus ambigu que simplement une bande de gros opportunistes camés qui trahissent l'alliance ! Wink

Pourquoi rester dans la Horde ? Eh bien l'addiction au mana est toujours là. Si on fait la quest de Quel'delar coté horde, on peut avoir la confirmation dans un discours de Liadrin au puits de soleil. Elle désigne le combat contre l'addiction contre le grand combat à venir pour le peuple Sin'dorei et pense que la Lumière est la solution. (on voit d'ailleurs une base de rapprochement entre Sindo et Queldo car le Puits de Soleil accueille aussi des pèlerins Queldo !)... Ensuite, les sin'dorei ne peuvent plus faire demi-tour, ils sont trop impliqués dans la Horde désormais pour s'en aller et se retrouveraient isolés à nouveau dans un monde hostile.

Reste le cas des Draenei... Que je n'arrive à solutionner que par "Blizzard va pas se faire chier à réorganiser les camps pour le PvP", en effet il semble totalement débile que les Sin'dorei et les Draenei soient encore en guerre après avoir ainsi uni leurs forces pour vaincre la Légion, reprendre le Puits de Soleil... Velen ayant restauré le puits de soleil pour le rendre aux Sin'dorei ! Ces deux peuples devraient partager au contraire une amitié assez forte après avoir affronté cette épreuve (même s'il existe surement de chaque côté des factions qui sont toujours bloqués à la période aldor vs clairvoyant).

Moi je pense que c'est juste une facilité scénaristique pour pas se faire chier à modifier tout le gameplay. D'ailleurs Blizzard a résolu le problème en abandonnant littéralement l'évolution des storyline Draenei et Sin'dorei depuis la fin de BC. Chacun reste dans son coin et ne s'implique plus du tout dans les affaires de l'alliance et de la horde (respectivement). D'ailleurs les Sindo comme les Draenei sont totalement absent des grands events de WOTLK (prise de Fossoyeuse, attaque d'orgrimar et stormwind, toutes les réunions des leaders...)


Je rejoins Ennea et Gromnak sur le problème PJ et PNJ aussi. Il y a la manière dont les PJ jouent leur race (85% du temps fondées sur les clichés de la fantasy et pas sur le lore). Par exemple, si vous vous promenez côté Horde, vous ne croiserez presque pas de VRAI troll sombrelance, vous tomberez la majorité du temps sur des dégénérés cannibales pratiquant le vaudou avec des loa cradocs alors que tout ça a été interdit par Thrall et que la tribut Sombrelance a justement rejoint la Horde car elle croit dans le côté progressiste de ces changements ! Il reste des Sombrelance pratiquant le vaudou et le cannibalisme mais c'est généralement en secret et "au cas où"... Certains sont sceptiques et se dise que si ça foire avec la Horde, mieux vaut se garder les traditions dans la popoche (comme les sousous).
http://www.wowwiki.com/Darkspear_tribe

Attention, ça veut pas dire qu'on peut pas jouer une tribu que darkspear si on en a envie, mais souvent les gens cherchent même pas à savoir ce qu'est un darkspear et ne se rendent pas compte qu'ils ne jouent pas un Darkspear ! Le phénomène se produit chez les Orcs et les Elfes aussi en grande partie !

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Knilthas Arlink le Sam 30 Oct 2010, 18:28

( Mersi Atia pour le pavé, c'est le premier que j'ai pu lire jusqu'au bout en comprenant tout ^^ )
Un génocide de centaures, Scarvey ? pourrais tu nous donner quelques sources je te prie ? je n'ai jamais entendu parler de ça dans les histoires autour des taurens...ni ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Anourka le Sam 30 Oct 2010, 22:13

Pour ma part, je trouve que la horde est une faction divisée en trois.

Orc, troll et tauren / réprouvé / elfe de sang

Je trouve que dans Warcraft 3 et Frozen Throne on sent bien le sentiment de fraternité se créer entre Thrall, Vol'Jin et Cairn. Sans doute le fait aussi qu'ils soient, à leurs façons bien entendu, très liés et attachés à la terre et aux esprits. Je pense qu'ils ont des valeurs en communs comparé aux deux autres.

Les réprouvés (en tout les cas pour la plupart) ne semblent revenus que pour la destruction, une vengeance contre tout ce qui est vivant.
Les elfes de sang me semblent là que pour leurs propres intérêts: survivre.

En conclusion: je considère les réprouvés et les elfes de sangs comme d'excellents combattants qui ont rejoins la horde pour leur survie (quand je parle de survie je veux surtout dire: contre l'alliance) mais aussi pour l'intérêt des orcs, taurens et trolls car on ne crache pas sur de bons éléments en tant de guerre même si faire confiance à des réprouvés, je l'accorde, c'est un peu suspect ^^

Edit: J'oubliais de préciser qu'il y a également le fait que lorsqu'on créé un personnage horde, ils ne sont pas amical avec tout le monde contrairement à l'alliance ce qui prouvé une certaine méfiance entre eux.

Par contre Thrall oui, je suis persuadé qu'il considère les réprouvés et les elfes comme des alliés, voir peut-être des frères... bien que ce soit un peu fort ^^ mais lui veut la paix dans le monde donc bon... mais il n'a pas été "élevé" comme la plupart des orcs ou autre membres de la horde, du coup sa vision des choses est extrêmement difficile à fair passer même si c'est un excellent chef de guerre. (ce serait plus un chef de paix, mais bon... et sans mauvais jeux de mots!)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Mamie Razkan le Sam 30 Oct 2010, 22:42

Pacifique, oui. Pacifisme, non. Les rites de la chasse et les guerres ancestrales avec les centaures qui sont réciproques invitent à la nuance sur le terme pacifisme, il n'y a pas d'idéologie de la paix en toute circonstance. Plutôt une nature pacifique structurel. D'ailleurs, il y a des tribus centaures qui ont des rivalités internes, la stratégie tauren consistant à maintenir leurs divisions.

Pour la place des peuples dans la Horde, j'ai un schéma en 1-2-2. Un noyau tauren post-nomade centrée sur Mulgore laissant la gestion global de la Horde aux alliés orcs, Cairne est très peu présent dans les grands évènements et sa mort puis son remplacement par Baine, la barrière Mulgore/Tarides et l'entrisme grimtotem accentuent cette tendance. Une forme d'isolationnisme doux et de présences secondaires avec à la marge, une ouverture diplomatique discrète vers les Kaldoreïs.

Un noyau de commandement orc-darkspear qui est la colonne vertébrale de la Horde et de sa politique.
Un noyau autonome réprouvés-elfes de sang avec des stratégies internes à la Horde et des stratégies externes indépendantes.
avatar
Mamie Razkan


Feuille de personnage
Guilde: Ligue des Séparatistes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Zuweena le Dim 31 Oct 2010, 01:50

Relativement d'accord sur l'ensemble du pavé de Serindê sauf sur un point : les Sombrelances ont renoncé à leur rituels de sacrifices (alors oui ils sacrifient de petits animaux et plus des trolls/ennemis blabla parce que Thrall tout ça il a dit). Mais ce serait minorer grandement l'importance des Loas dans la culture Troll, les loas dominent tout. ce n'est que lorsque la fin est proche et qu'ils sont acculés (drakkaris par le fléau) que certains prophètes vont jusqu'à siffler le mojo d'un Loa.
Or, lors de l'évent de la reprise des Iles trolls, Baron samedi (Bonsamdi) s'adresse à Vol'jin : Ou sont les sacrifices! Les Sombrelances ont arrêtés les sacrifices! Et l'on comprend aisément que le dieu Loa de la mort (ou du royaume des morts) soit ...offusqué pour le moins. Pour ceux qui suivent l'évent, Vol'jin fait un promesse au Loa protecteur des Sombrelances et s'engage : m'est avis que maintenant que les trolls sombrelances sont sur leur terre, Thrall va pouvoir se caser sa "circulaire B336 sur la substitution du poulet d'élevage dans le sacrifice aux loas" dans le derrière. Thrall est bien gentil mais un Loa est exigeant, et je doute que le dieu des morts s'accommode...d'une patte de lapin. Songeons que les empires trolls ont des milliers d'années, les premiers, avant les elfes, les orcs ne sont qu'une parenthèse dans leur histoire, et c'est pas un thrall qui va effacer des millénaires d'animisme troll et faire prévaloir la loi de la horde (après 10 ans de vie commune, c'est dérisoire) devant des millénaires de pratique du vaudou en offrande aux Loas.
Vol'jin montre bien qu'il a de la considération pour thrall avant tout au titre de l'amitié, il montre à Garrosh ce qu'il pense de la horde. Un troll reste un troll, cruel, rusé, vicieux...et ça aussi c'est présenté dans la création de personnage d'un Troll sombrelance. Je préfère croire dans le Rp d'un troll sombrelance qui "passe sous silence" son cannibalisme histoire de faire "comme si " parce que les orcs sont tatillons sur le sujet, qu'un troll castré qui joue "larbin" des orcs, une sorte d'orc modelé à trois doigts.
Blibli en dépit de ses nombreuses retcon et autres parfois se fourvoie dans les paradoxes et les incohérences...voilà une horde qui interdit aux trolls le cannibalisme, mais qui autorise les réprouvés à pratiquer la même chose...nécrophagie me direz vous? certes...ça reste quand même une abomination dans l'esprit orc, d'un côté on interdit, de l'autre...pas. Les quêtes trolls laissent clairement entendre que les trolls n'ont pas renoncé à leur rites, ils pratiquent juste secrètement. Sur les Iles sombrelance, les sacrifices vont reprendre, c'est troll, point barre. N'oublions pas que la base du cannibalisme troll, longtemps tourné en dérision par les Pj au titre de la gastronomie trollesque, est avant tout une histoire de trouille : si je mange un morceau de l'ennemi, j'enchaine son esprit au monde des morts et son spectre NE PEUT revenir me tourmenter!
Alors un pèquenot d'orc si puissant soit il qui débarque et dit "oublie tes dieux, oublie tes rituels...oublie TA peur", wahou...ça c'est de l'acculturation éclair, en dix ans ça ferait rêver n'importe quel anthtrollpologue. La logique ? les Sombrelances sourient aux orcs et pratiquent leur rites dans leurs dos.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Ennea le Dim 31 Oct 2010, 02:03

Je suis assez d'accord avec Zuweena concernant les trolls, comme je l'ai traduit ici du RPG une part des trolls a choisi la voie des orc mais pas tous et je maintiens ce que j'ai dit concernant Thrall et les iles de l'écho. Il n'a pas aidé les trolls de suite par méfiance, je n'arrive plus a retrouvé la source avec tout ce que j'ai lu sur les troll a l'époque mais c'est bien marqué quelque part. Sinon, dans le RPG, pour continuer avec ce que j'ai traduit, il est bien dit que les trolls sont pragmatique et ne sont dans la Horde que par dette envers Thrall, Garrosh est chef de guerre par intérims, alors les darkspears retournent faire leur tambouille sur leurs iles, bien a l'abri de faire ce qu'ils veulent en attendant le retour du taulier et reprendre leur place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Sérindë le Dim 31 Oct 2010, 02:15

A côté le lien que je donne sur le wiki (d'ailleurs si je me goure pas c'est tout simplement la version anglaise de ta traduc ! Razz) dit assez spécifiquement que les Sombrelance sont séparés en deux, ceux qui suivent la voie proposée par Thrall par conviction et ceux qui le font mais gardent secrètement les traditions par précaution, il n'y est pas dit que la majorité des Trolls (sombrelance encore un fois) sont majoritairement d'une école ou de l'autre, pas possible de généraliser donc... En revanche on peut dire avec une certaine certitude que les Trolls (sombrelance) n'affichent pas ouvertement leur pratique du cannibalisme et du vaudou puisque les sources disent qu'ils font cela en secret. Du coup on tombe sur le problème habituel avec Blizzard qui est l'abondance des incohérences entre les sources. Les RPG disent souvent des trucs différents des wiki, qui disent des trucs différents des bouquins, qui se contredisent entre eux et les RPG selon si c'est warcraft ou wow rpg se contredisent aussi...

En toute logique, je ne crois pas non plus trop à la conversion totale des trolls en l'espace de 10 ans, mais enfin Blizzard nous a habitué à des trucs débiles (genre toute la storyline des Sin'dorei depuis BC qui est assez ridicule avec un peuple qui en l'espace de 10 ans abandonne sa Foi, au point de la renié tellement qu'ils se mettent à blasphémer spécifiquement contre cette même Foi, puis se mettent à pratiquer tout ce qui va à l'encontre de ses pratiques, puis d'un coup décidé de faire sa rédemption... Et c'est même pas 10 ans à l'échelle humaine, c'est 10 à l'échelle d'un peuple qui vit 350 ans facile ! Bref n'importe quoi mais bon). Aussi débile que ça soit, au final on doit se résoudre à suivre les incohérences que Blibli nous sort.

Le truc qui me semble pourtant pas incohérent, c'est qu'une parti des Sombrelance soit attiré par l'évolution proposée par Thrall. Notamment les femmes trolls qui ont quand même un sous-statut assez merdique dans la culture troll traditionnelle et dont le statut est carrément revalorisé par les nouvelles règles de Thrall.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Heyachi Mischéma le Dim 31 Oct 2010, 13:32

Personnellement,je me lamente pas sur le lore des eds. Mais sur ce qu'en font les joueurs de cette race hautaine et psychorigide. Ok qu'il y ait un ou deux déviants. Mais là...On croirait que tout ce qu'ils ont eu pendant des millénaires s'est effacé d'un coup. A moins que tous ces jeunes elfes nous fassent leur crise d'adolescence? Troll
Et je passe sur les demi-elfe/demi-autre. Ou carrément les Haut-elfes. Mais que font-ils dans la HORDE?
Alors oui,mon orc est brutal. Oui,il peut être idiot. Mais oui,il correspond a un "stéréotype." Et non je ne suis pas mon orc.
Le commun en devient original...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Tirna Nogh 'en Argiliath le Dim 31 Oct 2010, 16:31

C'est très délicat de jouer Eds je pense, tout comme ça l'est dans d'autres jdr. Sur D&D, quand t'as pas la pointure, tu joue un elfe de lune beaucoup plus large dans ses idées et ses attitudes. Jouer un véritable sindoreï intégrant à la fois la culture elfique de jadis, son devenir après les quelques évènements traumatisant de ces dernières années. ça revient à interpréter un elfe du soleil échappé d'evermeet au milieu de la foule du commun! Certes, Lunargent est desservi par un Rp bling bling buveurs/camés de gangremagie massivement inter prêté. La romance de buissons s'ajoutant à cela, les elfes de sang sont bien maltraités par le RP.

Entièrement d'accord avec Ennea et Serïnde sur la véritable opportunité pour une femelle troll à suivre le chamanisme et les lois de la horde pour être promue, c'est incontournable ; une femelle troll chaman à orgrimmar serait considéré avec le respect dû au chamans par les orcs, chez elle, elle ne jouira pas d'un tel sucés, les sorciers docteurs lui passeront toujours devant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Sérindë le Dim 31 Oct 2010, 21:38

L'autre problème dans la manière dont sont RP les Sindo, c'est la proportion. Le problème est le même avec toutes les races néanmoins (les Draenei côté alliance c'est pas triste non plus...), beaucoup veulent jouer un truc jouables, qui n'est pas dénué de crédibilité mais qui n'est pas forcément L'archétype du Sin'dorei (genre euuh moi...) Perso, justement je me lamente du lore Sindo et de ce peuple qui change d'idéologie de vie tous les 3 ans... J'aime à moitié l'omniprésence d'une méchanceté bête et gratuite dans les quest Sin'dorei (ça s'est un peu calmé depuis le Sunwell) qui donnent l'impression que la fière race elfique vivant des siècles n'est en fait composée que d'un gros tas d'adolescents attardés faisant leur crise et blasphémant à tout-va pour prouver qu'ils sont cool (désolé mais les quest des bloodknight c'est exactement ça). Donc on peut dire que c'est pas normal d'avoir autant de PJ elfes adeptes d'une certaine vision limite haut-elfe des choses (et finalement ils sont pas si nombreux car peu jouent réellement en accord avec l'idéologie queldo aussi) tandis qu'on trouve pas tant de démonistes cracra-vilain et de chevaliers de sang fasciste krokro-méchant (désolé mais on m'enlevera pas de l'idée que Blibli nous propose un archétype particulièrement enfantin des elfes de sang). Ce n'est pas faux, on pourrait s'attendre à une majorité de Sin'dorei suivant le RP de la race défini par blizzard.

Maintenant, soyons un peu sérieux... Il y a moins de 10 ans, les Sin'dorei étaient encore les Quel'dorei. C'est une unique et même race dont la seule différence est la couleur des yeux qui elle même est un truc acquis par la ponction. Qu'est-ce qui empêche un Elfe de Sang (qui à priori vit depuis déjà 60-70 ans minimum si on crée un personnage adulte) de rester attacher à la culture qui a toujours été la sienne ? A partir du moment où il passe pas son temps à prêcher la révolution dans la rue, qu'est-ce qui empêche un Elfe de Sang de choisir de ne pas ponctionner mais de méditer (donc d'avoir toujours les yeux bleus), de ne pas céder aux nouvelles pratiques de la majorité, mais de pourtant choisir de vivre à Lunargent car cela reste sa maison et la terre où il est né ?

A mes yeux, le Sin'dorei qui regrette que son peuple s'abandonne au démonisme et à la ponction mais reste quand même attaché à sa terre est tout autant un stéréotype que le sin'dorei totalement adepte de cette nouvelle culture, au même titre qu'un orc brutal et idiot. Ce sont des roleplay tout à fait crédibles et qui s'inscrivent parfaitement dans le lore. D'ailleurs les demi-elfes le sont tout autant, c'est une race qui existe dans l'univers de warcraft.

Blizzard défini ce qui est l'archétype de la race, c'est tout. Rien ne dit que nous sommes obligés de jouer cet archétype tant que ce que nous proposons reste plausible avec l'univers. Un roleplayer de merde, qu'il joue un truc hallucinant débile ou qu'il joue l'archétype de sa race, il jouera toujours ça de manière merdique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Tonerelle/Vorticus le Mar 02 Nov 2010, 17:11

J'aimerais tout de même souligner deux points.

Un, les réprouvés sont très proches des elfes de sang, on pourrait même parler d'une coalition quand on regarde bien.
Je fait référence notamment au dires d'Atia comme quoi les elfes auraient réussis à se débarrasser de leur propre traitre seuls alors que les réprouvés non.
Murmf bandes d'ingrats ! Je tiens à rappeler que d'une, que les réprouvé ont eut une traitrise de bien plus grande ampleur à gérer, et de deux, que les elfes ont été largement aidé par les réprouvés pour la reprise des terres fantôme ainsi que la destruction du dernier traitre à leur rangs (au prix même de quelques sacrifices, quand ont voit les réprouvés torturés dans la forteresse du traitre).


Deux, les réprouvés sont dignes de la plus grande des méfiances c'est vrais. Personnellement, j'aime bien ça puisque ça inclut un rp plus "pimenté" face aux autres races.
Par contre, je tiens à contredire la pensée comme quoi les réprouvés considèrerait la horde comme un outil aisément manipulable par quelques doux mots, et que bientôt elle va devenir la première puissance d'Arzeroth et go kill toute l'alliance avec leur paisteuh avant de se retourner contre la Horde de leur propre chef. Certes c'est l'avis politique de certains réprouvés (Vorticus notamment).

Mais rappelons nous que cette race devient beaucoup plus faible seule (comme toute race de la Horde). Sans l'appui des autres, elle est fichue. Pourquoi ? Parce que ce sont des mort-vivants tout simplement. Des mort-vivants rudement armés certes, mais des mort vivants :
Ils deviendront la cible prioritaire de toutes les races d'Arzeroth qui voient les mort-vivants en abomination., comme le Fléau jadis. Et d'un côté les orcs vont se précipiter pour reprendre très vite Fossoyeuse et les territoires limitrophes afin de regagner le terrain perdu, tandis que de l'autre les humains vont s'en donner à cœur joie pour éliminer un ennemis désormais bien affaiblit et prit entre deux fronts.
Les réprouvés faibles du coup ? Non évidemment. Ils possèdent un armement à faire pâlir tout les cauchemars des plus gentils paladins et chamans du monde. Mais sa ne dura qu'un temps. Les réprouvés ne peuvent pas regarnir leur troupes par des moyens conventionnel. Donc soit ils vont se laisser très vite massacrer, soit ils vont commencer à utiliser la nécromancie à grande échelle et là se sera la croisade d'Argent et tout les autres lumineux qui vont s'y mettre.

C'est AVEC la Horde et son soutient que les réprouvés peuvent espérer prospérer à long terme et éventuellement se retourner contre la Horde bien plus tard si l'idée vous plait Wink

avatar
Tonerelle/Vorticus

Personnages Joués : Tonerelle

Feuille de personnage
Guilde: La Lance de Lordaeron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Knilthas Arlink le Mar 02 Nov 2010, 18:24

Je pousse l'argumentation de Vorticus. Ca se tient absolument bien pour moi.
Les réprouvés ont des faiblesses, qu'ils ont paliés avec la horde. Leur armée ne peut pas s'agrandir ( ET STOP SPOIL CATA ) pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Sérindë le Mer 03 Nov 2010, 00:09

Étrangement et avec une surprise non-caché, je suis totalement en accord avec toi Vorticus ! C'est la période dis donc, après avoir adhéré aux propos de Gromnak, voilà un nouveau concurrent ! Very Happy Blague à part...

Déjà je pense en effet que les Sindo et les Réprouvés ont des relations fortes quoi qu'il arrive. D'où une certaine incompréhension dans l'absence totale des Sin'dorei dans la reprise de Fossoyeuse (que j'associe à une paresse de Blizzard... en poussant énormément on peut prétendre que Thrall n'a pas voulu de leur aide de peur que leurs relations avec les Réprouvés ne mettent en danger le sauvetage mais ça me paraît totalement stupide vu que les Sin'dorei n'ont aucune raison de trahir la Horde). Bref, les Elfes de Sang ont de bonnes raisons d'êtres proches des Réprouvés.

Tout comme eux, les Réprouvés n'ont d'ailleurs pas d'avenir sans la Horde (ce qui nous indique d'ailleurs que Putrescin était quand même très con...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Sénateur Blindecoffre le Mer 03 Nov 2010, 03:20

Sérindë a écrit:Bref, les Elfes de Sang ont de bonnes raisons d'êtres proches des Réprouvés.


C’était vrai durant BC et ça l’est encore en grande partie, mais je ne serai pas étonné que les Sin’dorei prennent petit à petit leurs distances avec les répoubelles après les événements de Cataclysme.

Pourquoi ?
Parce qu’ils ont officiellement abandonné la gangremagie (ne vous en déplaise, le nombre astronomique d’arcanistes et de démonistes parmi les roleplayers elfes de sang n’est plus représentatif de la réalité) et, surtout, Blizzard indique clairement qu’ils tirent désormais leurs pouvoirs du Puits de Soleil, donc de la Lumière.

Il est par conséquent difficile de s’imaginer Dame Liadrin rester de marbre face aux horreurs commises par Sylvanas et sa clique de val’kyrs et d’apothicaires dans la future extension.
De là à carrément leur cracher à la figure comme va le faire Garrosh, il y a du chemin à faire (après tout, il en va de la cohésion de la Horde), mais le sinistre chemin qu’empruntent les répoubelles n’est tout simplement pas compatible avec la doctrine de la Lumière.

Evidemment, il reste à définir la position de Lor'themar, mais la trahison de Rommath puis sa mort signifieront la fin des derniers liens reliant les sind’orei à leur passé obscur et peu glorieux.
Embrasser pleinement ce qu’offre le Puits de Soleil ne pourra alors être que la seule option intéressante aux yeux d’un régent désirant par-dessus tout que son peuple retrouve sa prospérité passée. Wink

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de chaque peuple dans la Horde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum