Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Malerann le Sam 05 Mar 2011, 16:15

Khaël Aut'Mortem Solaris a écrit:En même temps Severnaya... Des humains de Lordaeron ? Il en reste combien à tout casser en vie ? Cent ? Deux cent ? Peut-être un peu plus, soyons fou. Or les humains incarnés par des PJs il y en as bien deux sur trois qui se prétendent originaire de là bas... Enfin passons, ça aussi c'était la mode à WotLK.


Quand tu vois le nombre de rescapés de Lordaeron à Stormwind et Theramore, dans les armés de l'Alliance, du simple paysan exilé qui a tout perdu au soldat qui en a sacrément bavé, etc, 200 pécores de Lordaeron, faut pas se foutre de la gueule du monde. Je pars du principe qu'au moins un cinquième de la population de Stormwind se compose de rescapés de Lordaeron pour ma part. (ça ne concerne que moi, mais ne serait ce qu'à travers les quêtes, on voit très bien que les fils de Lordaeron sont loin d'être en voie de disparition)
Quand à parler de la haine des dk "HRP", y'a rien de plus horripilant je trouve. Le fait d'être un nom mort s'oppose directement aux enseignements de la Lumière et bafoue la plupart des concepts du druidisme, rien qu'avec ça, y'a de quoi se mettre une bonne dose de pj à dos quand on joue dk.
avatar
Malerann

Personnages Joués : Cornelius MacLane

Feuille de personnage
Guilde: La Garde de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Clairvoyant Llorente le Sam 05 Mar 2011, 16:17

Il y a une énorme communauté de réfugiés lordaeronnais à travers le monde. Theramore par exemple. S'agissant des chevaliers de la mort, qu'ils aient encore mauvaise réputation, comme les démonistes, est tout simplement logique. Après, chaque personnage agit comme il l'entend.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Solona Naggalenta le Sam 05 Mar 2011, 16:22

Harken Dreadhowl a écrit:Quand bien même les dk sont des héros, ils demeurent des morts-vivants maniant des pouvoirs sombres et glauques. Ce simple fait suffit à mon sens à provoquer dédain et haine de la part des gens irp.

Et les démonistes ? Et les prêtres ombre ?

Puis faut arrêter de vouloir tout pardonner aux chevaliers de la mort. Tout le monde a pas envie de leur pardonner leurs actes. Donc oui les chevaliers de la mort ont été des bouchers par le passé, non leur place est pas parmi les vivants, j'entends par la qu'un chevalier ne va pas aller faire des bisous et boire de pintes avec ses copains pour fêter son moranniversaire. Maniant la nécromancie et pouvant corrompre les terres, c'est normal qu'on se méfie d'eux. En revanche, puisqu'on se méfie d'eux (Par crainte et rien d'autre), il devient alors illogique d'en insulter un lorsqu'il est face a vous.

Ensuite, il n'est pas impensable qu'un chevalier de la mort passe par moment dans les villes, par pour boire un coup, simplement pour être au fait des dernières progressions militaire par exemple, réparer son matos, acheter de l'équipement. Bien qu'ils soient craint et méprisés, ils sont les bienvenus dans les villes et cela n'a pu aller qu'en s'arrangeant lorsqu'ils ont prouvés de quel côté ils étaient lors de la guerre contre le roi liche. (Pour information, c'est un chevalier de la mort qui dirige les opérations contre les réprouvés donc si le royaume n'avait pas confiance en eux, je doute qu'il y aurait sa place.)

Le BG actuel des chevaliers de la mort est semblable a toute autre classe, ils allaient pas leur tenir la main tout le temps non plus, ils cherchent leurs place dans le monde donc je ne vois pas ce qu'on peut repprocher.

Quand les chevaliers de la mort du Roi Liche furent libérés de son emprise, ces anciens champions crièrent veangeance pour les horreurs commises sous ses ordres. Ayant eu leur revanche, les chevaliers de la mort se retrouvèrent alors à errer sans but et sans patrie. L’un après l’autre, ils gagnèrent le monde des vivants à la recherche d’un nouveau sens à leur existence.

Chaque chevalier de la mort porte les milliers d’atrocités auxquelles il a participé gravés dans le regard et les ennemis qui les fixent trop longtemps sentent la chaleur de la vie quitter leur corps.

Source : http://eu.battle.net/wow/fr/game/class/death-knight

Mais Kirsel et Khael ont raison : cette histoire ne tient pas que du RP, sinon on verrait également une chasse aux démonistes et aux prêtres ombre par exemple (Puis une certaine méfiance par rapport aux mages enfin la on s'égare) ainsi qu'une restriction dans les guildes rp. Puis voir un des premiers arguments "fotovegetalol".

Rappelons quand même que les premiers DKs étaient des champions à peu près volontaires dans leur appartenance au Fléau, ce n'est que ceux d'après qui ont été assumés comme contrôlés.
Il me semblait que les premiers dk avaient été des orcs morts, puis ensuite les chevaliers de l'Alliance tombés au combat lors de la seconde guerre en outreterre.







Dernière édition par Solona Naggalenta le Sam 05 Mar 2011, 16:27, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Thorïas le Sam 05 Mar 2011, 16:24

Je pense que les chevaliers de la mort sont moins mal vu au sein des réprouvés.

La seule différence entre un chevalier de la mort et un réprouvé c'est le lien entre la lame runique et son chevalier.
Certains chevaliers de la mort ont rejoind de leur plein gré le Fléau, tout comme certains humains ayant gagné les rangs du culte des damnés. La grande différence vient donc de l'épée runique.

Cependant malgré cette différence, les réprouvés ne sont pas choqués par l'usage de la nécromancie et comprenent la logique de UD des DKs même s'ils ne peuvent vraiment comprendre leur fort attache à leur arme runique.

Dans le monde des vivants, la tolérance était sur le front, quand les DK tapaient du zombi fléautique.
On peut imaginer que certaines armées aient recours à des chevaliers de la mort comme sous-officier et officier (cf Andorhal, Hautebrande)... mais en sachant que c'est des bons soldats qui resteront à leur poste sans demander (ou si peu) de permission pour rejoindre l'arrière du front où personne ne veut d'eux.

Je pense donc que les chevaliers de la mort doivent être joués comme des êtres marginalisés par l'Alliance et la Horde, sauf au sein du royaume réprouvé.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Malerann le Sam 05 Mar 2011, 16:31

Thorïas a écrit:Je pense que les chevaliers de la mort sont moins mal vu au sein des réprouvés.

Le mot est faible je trouve. Pour des types qui utilisent sans scrupules des Val'Kyr comme arme, les dk, c'est juste leur modèle dans la vie xD Réprouvés et dk's (de la horde), c'est copain comme cochon.
avatar
Malerann

Personnages Joués : Cornelius MacLane

Feuille de personnage
Guilde: La Garde de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Khaël Aut'Mortem Solaris le Sam 05 Mar 2011, 16:31

Il y a une différence entre avoir mauvaise réputation et être rejeté jusqu'à provoquer une gêne ainsi qu'une incompréhension légitime chez un joueur rp.

Gaston les démonistes dans l'Alliance ont beau avoir une sale réputation, ils sont toujours là, ont même un semblant de chez eux et servent les forces de l'Alliance. Les joueurs qui incarnaient des démonistes à l'époque n'étaient pas refoulés et sauf erreur de ma part ca n'a pas trop changé, suffit de regarder les présentations de guilde, il n'y en as pas beaucoup qui interdisent les démonistes, contrairement aux DKs.

Pour les survivants de Lordaeron, maintenant qu'Austrivage est aux réprouvés, à part Theramore il n'y en a plus. Les survivants de l'attaque du Fléau sont ceux qui ont suivi Jaina, tu ne pourra lire dans aucun texte qu'une bonne partie de ce peuple a pu rejoindre Hurlevent pour s'y planquer.

En même temps, c'est normal... Pour la simple et bonne raison que le Fléau n'a épargné personne et qu'ils étaient confinés dans leur capitale.

Donc je persiste à dire qu'a Hurlevent le survivant de Lordaeron est une bestiole très rare (qui vaudrait surement la peau des fesses à l'HV) d'ailleurs, j'aimerais avoir tes sources Malerann sur ton "1/5" par exemple.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Clairvoyant Llorente le Sam 05 Mar 2011, 16:37

Personne a dit le contraire ! Mais quand on a une mauvaise réputation c'est logique d'être rejeté. Les GM font ce qu'ils veulent, si les joueurs DK dépriment ils n'ont qu'à fonder leur propre guilde ou leur mutuel ou je ne sais quoi. Les DK foutent les boules, c'est comme ça, et en plus c'est une classe héroïque, des gens, moi le premier, ne veulent pas de DK en set de maille. DK et paladin c'est des élites pour moi, c'est peut-être le cas pour d'autres, et parfois, les places sont déjà prises.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Severnaya le Sam 05 Mar 2011, 16:39

Solona Naggalenta a écrit:Il me semblait que les premiers dk avaient été des orcs morts, puis ensuite les chevaliers de l'Alliance tombés au combat lors de la seconde guerre en outreterre.

En fait, à l'origine, il y a Chevalier de la Mort et Chevalier de la Mort, les deux n'ayant rien à voir à part leur nom.

Chevaliers de la Mort Pré-Fléau : des esprits de nécromanciens orcs qui habitent des corps de Chevaliers de l'Alliance tombés au cours de la 1re et de la Seconde Guerre sur Azeroth, soit War I & War II. On peut encore en trouver au Temple Noir (salut, Teron).

Chevaliers de la Mort du Fléau, génération 1 : des salopards ayant rejoints le Fléau de manière plus ou moins conscientes. Parmi eux on trouve Arthas, l'emblème indiscutable du mec qui, bien que corrompu, est là volontairement, le Baron de Stratholme qui est responsable de pas mal d'atrocités (massacre de civils, empoisonnement de soldats au grain corrompu, etc), celui de Scholomance qui est un ancien noble de Lordaeron qui a tout vendu au Fléau, etc, etc. Ne serait-ce que par Arthas, ces mecs sont forcément haïs et ont à peu près tous le même profil de boucher sadique et volontaire.

Chevaliers de la Mort du Fléau, génération 2 : le Fléau a relevé les corps de champions du bien tombés en l'affrontant, les contrôle mentalement et les envoie massacrer l'Enclave Ecarlate (et ainsi, IMO, briser définitivement la possibilité d'un Lordaeron à nouveau humain). Ceux-là sont asservis par le Fléau comme une vulgaire goule l'est, bien qu'ils aient un degré de contrôle plus développé sur leurs actes. Ils sont ensuite libérés par ... par je sais pas trop quoi, par leur abandon et un espèce de gros flash spectral Lumineux. Exemple type de DK de cette génération : Kolthiras & Thassarian, deux pauvres types victimes du Fléau et qui finalement sont sympas après libération.

La génération 2 a existé quoi, 2 ou 3 ans ? C'est peu rapport à la mauvaise image amenée par Arthas et ses troupes pendant plusieurs années. En gros, ils portent les conséquences des actions de la génération d'avant, et ça me semble naturel qu'ils se fassent bizuter par tout le monde sauf les plus sensibles à leur condition

Donc je persiste à dire qu'a Hurlevent le survivant de Lordaeron est une bestiole très rare (qui vaudrait surement la peau des fesses à l'HV) d'ailleurs, j'aimerais avoir tes sources Malerann sur ton "1/5" par exemple.

Alors là, faut arrêter : si non seulement ils ne peuvent pas jouer leur personnage comme ils le veulent (parceque quoi qu'il sera dit ici, au fond c'est quand même une histoire de gérer le RP de son personnage et ses relations aux autres), si en plus on leur interdit d'avoir l'origine qu'ils veulent, bah ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Malerann le Sam 05 Mar 2011, 16:41

Il y a une différence entre avoir mauvaise réputation et être rejeté jusqu'à provoquer une gêne ainsi qu'une incompréhension légitime chez un joueur rp.

Gaston les démonistes dans l'Alliance ont beau avoir une sale réputation, ils sont toujours là, ont même un semblant de chez eux et servent les forces de l'Alliance. Les joueurs qui incarnaient des démonistes à l'époque n'étaient pas refoulés et sauf erreur de ma part ca n'a pas trop changé, suffit de regarder les présentations de guilde, il n'y en as pas beaucoup qui interdisent les démonistes, contrairement aux DKs.

Pour les survivants de Lordaeron, maintenant qu'Austrivage est aux réprouvés, à part Theramore il n'y en a plus. Les survivants de l'attaque du Fléau sont ceux qui ont suivi Jaina, tu ne pourra lire dans aucun texte qu'une bonne partie de ce peuple a pu rejoindre Hurlevent pour s'y planquer.

En même temps, c'est normal... Pour la simple et bonne raison que le Fléau n'a épargné personne et qu'ils étaient confinés dans leur capitale.

Donc je persiste à dire qu'a Hurlevent le survivant de Lordaeron est une bestiole très rare (qui vaudrait surement la peau des fesses à l'HV) d'ailleurs, j'aimerais avoir tes sources Malerann sur ton "1/5" par exemple.



Beh, je sais pas, torche un peu les quêtes qui concernent les humains, parle aux pnj n'importe où dans Azeroth, c'est juste flagrant. Le nombre de pnj qui ont perdu leur cousin dédé à cause du fléau et qui sont venus s'installer à Stormwind pour fuir la guerre, ils sont foule.
avatar
Malerann

Personnages Joués : Cornelius MacLane

Feuille de personnage
Guilde: La Garde de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Clairvoyant Llorente le Sam 05 Mar 2011, 16:42

Le cousin Dédé No

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Sénateur Blindecoffre le Sam 05 Mar 2011, 16:45

Severnaya a écrit:Arrêtez de voir la chose avec vos yeux d'observateur neutre et omnicient. Vous êtes un humain de Lordaeron - en une décennie, votre royaume est tombé, tout ceux que vous connaissez sont morts, et vous savez parfaitement que les Chevaliers de la Mort ont été des traitres sadiques qui ont été instrumentaux dans tout ceci (Arthas, le Baron de Stratholme, celui de Scholomance, etc). Vous allez sérieusement me dire que la rage que vous contenez en vous peut être balayée par juste "oh mais c'est pas leur faaaaaute" ?

C’est tout à fait ça.

On se souvient des réactions des PNJs lambda lorsque qu’un DK entre à Hurlevent (« Toute ma famille est morte à cause de vous ! », « Monstre ! » *Jets de fruits / légumes pourris, crachats sur le Chevalier de la Mort*).
Et les paroles du Roi devraient suffire à tout changer ? Ce serait bien mal connaître la nature humaine que de le penser !
On peut aimer son souverain sans pour autant considérer tout ce qu’il dit comme la « Raison Absolue ».

Après, soyons francs, il y a aussi une dose d’agacement dans cette affaire. Pourquoi voit-on autant de DKs en ville ? Même s’ils y ont droit de passage désormais, ne sont-ils pas de nature à errer seuls loin de la civilisation ?
Regardez Thaurrissan, Koltira, et tous les autres de la Lame d’Ebène… ils ne se pavanent pas dans les cités de l’Alliance.
Ce qui paraît normal car avec un si lourd passé sur les épaules, qui donc penserait à s’exhiber sous les fenêtres d’amis/membres de la famille de ses propres victimes ?
Il y a donc une surreprésentation de DKs (notez qu’il n’en existe aucun PNJ dans les capitales de l’Alliance) alors que Blizzard les a imaginés au départ comme de puissants solitaires.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Khaël Aut'Mortem Solaris le Sam 05 Mar 2011, 16:47

Severnaya a écrit:Alors là, faut arrêter : si non seulement ils ne peuvent pas jouer leur personnage comme ils le veulent (parceque quoi qu'il sera dit ici, au fond c'est quand même une histoire de gérer le RP de son personnage et ses relations aux autres), si en plus on leur interdit d'avoir l'origine qu'ils veulent, bah ...

J'interdis rien, je dit juste que c'est un peu gros, c'est quand même une espèce qui a subit un bon gros génocide et qui a encore morflé à l'arrivée de Cataclysme. Maintenant les gens font ce qu'ils veulent, ça fait juste qu'un humain sur deux est en droit d'en vouloir à mort aux DKs (responsables du massacre de leur espèce qui finalement... ne s'en sort pas si mal si on se fie au nombre d'humains originaires de Lordaeron incarnés par les PJs) c'est prendre un bâton et l'offrir aux DKs pour qu'ils se cognent avec et accessoirement... Un moyen de justifier une pseudo-haine, rien de plus normal quand on suit un effet de mode.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Malerann le Sam 05 Mar 2011, 16:51

Khaël Aut'Mortem Solaris a écrit:
Severnaya a écrit:Alors là, faut arrêter : si non seulement ils ne peuvent pas jouer leur personnage comme ils le veulent (parceque quoi qu'il sera dit ici, au fond c'est quand même une histoire de gérer le RP de son personnage et ses relations aux autres), si en plus on leur interdit d'avoir l'origine qu'ils veulent, bah ...

J'interdis rien, je dit juste que c'est un peu gros, c'est quand même une espèce qui a subit un bon gros génocide et qui a encore morflé à l'arrivée de Cataclysme. Maintenant les gens font ce qu'ils veulent, ça fait juste qu'un humain sur deux est en droit d'en vouloir à mort aux DKs (responsables du massacre de leur espèce qui finalement... ne s'en sort pas si mal si on se fie au nombre d'humains originaires de Lordaeron incarnés par les PJs) c'est prendre un bâton et l'offrir aux DKs pour qu'ils se cognent avec et accessoirement... Un moyen de justifier une pseudo-haine, rien de plus normal quand on suit un effet de mode.


Bien sûr, c'est un effet de mode que de rester en cohérence avec le BG de son personnage fidèle aux vertus de la Lumière :]
avatar
Malerann

Personnages Joués : Cornelius MacLane

Feuille de personnage
Guilde: La Garde de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Clairvoyant Llorente le Sam 05 Mar 2011, 16:55

Par ailleurs, un humain de SW, de Kul'Tiras ou de ce que vous voulez peut également ne pas aimer les DK. Les morts-vivants foutent les boules partout.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Solona Naggalenta le Sam 05 Mar 2011, 17:01

Gaston Gibbons a écrit:Par ailleurs, un humain de SW, de Kul'Tiras ou de ce que vous voulez peut également ne pas aimer les DK. Les morts-vivants foutent les boules partout.

Clairement oui, on sait déja que la population de SW est 2/5 Lordaeron 2/5 Tanaris et 1/5 Hurlevent, donc c'est inutile d'en parler plus avant, c'est pas le sujet. (D'autant que mes cousins / frères ne vivent pas dans la même ville que moi et pourtant ils sont de ma famille.)

Bref, revenons en au débat.

Edit : inutile que j'ouvre un autre post pour répondre.

Après, soyons francs, il y a aussi une dose d’agacement dans cette affaire. Pourquoi voit-on autant de DKs en ville ? Même s’ils y ont droit de passage désormais, ne sont-ils pas de nature à errer seuls loin de la civilisation ?
Regardez Thaurrissan, Koltira, et tous les autres de la Lame d’Ebène… ils ne se pavanent pas dans les cités de l’Alliance.
Ce qui paraît normal car avec un si lourd passé sur les épaules, qui donc penserait à s’exhiber sous les fenêtres d’amis/membres de la famille de ses propres victimes ?

C'est tout a fait cela, autrement que la culpabilité, s'ils n'ont aucun intérêt a aller parmi les vivants, pourquoi le feraient ils ? Ils savent que ce n'est pas leur place (C'est mon interprétation ca)

En revanche, il y a une sureprésentation des dk tout comme toutes les autres classes. Mais en y réfléchissant, le role d'un guerrier, d'un paladin n'est il pas sur le champs de bataille ? Un chasseur ou druide ne devraient ils pas rester dans la foret, sur les frontières du monde connu ? Un chaman ne devrait il pas constament méditer pour entendre et communier avec les éléments ? Un prêtre passer son temps a voyager pour aider les gens ? Bref, je doute qu'en partant sur ce genre de questionnement sur le nombre qu'on doit ou non être dans une classe ou la place ou on doit les trouver on arrive a éclaircir le débat. Mais je reste d'accord avec ce que tu disais plus haut dans ton post.


Dernière édition par Solona Naggalenta le Sam 05 Mar 2011, 17:07, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Kirsel Valadoren Solaris le Sam 05 Mar 2011, 17:06

Comme je l'ai souligné précédemment, il y a des raisons de les rejeter tout comme il y a des raisons de les accepter. Le problème soulevé demeure: voilà un dk qui n'a rien de kikoo, qui a priori possède un langage correct, un bg, une histoire qui gagnerait peut-être à être connue et développée, et qui se trouve confronté comme tant d'autres à l'impossibilité de rp puisqu'apparemment "les portes se ferment". On peut donc présumer qu'il y a refus de rp ou bien des retours brutaux flagrants et systématiques (si tu pouvais m'éclairer sur les détails, Arho s'il te plait ^^). Une manifestation d'hostilité larvée mais clairement sous-entendue laisserait davantage place à un retour, il y a moult moyens de rp avec une personne dont on se méfie, qui fiche la trouille et qui n'a pas l'air sympa ... se rapprocher de lui pour l'avoir à l'oeil, le tester, feindre une probable 'amitié' pour avoir ses confidences et peut-être le piéger un jour, etc ... ça met l'imagination des protagonistes à l'épreuve tout en enclenchant des intrigues.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Solona Naggalenta le Sam 05 Mar 2011, 17:09

Ce serait bien de voir ce genre de rp c'est vrai !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Khaël Aut'Mortem Solaris le Sam 05 Mar 2011, 17:19

C'est pas parce que dix quêtes vous font échanger avec un Lordaeronnais que la ville en regorge, mais bon, passons.

Je viens de lire ton edit Solona, mais oui c'est ça, si on se base là dessus personne n'a rien à trafiquer en ville... Chacun se trouve des prétextes ou des raisons en béton, je ne voit donc pas en quoi ce serait si différent pour le Chevalier de la Mort.

Maintenant bon, m'est d'avis que comme tout les débats sur les DKs celui-ci ne mènera une fois de plus à "rien", en lisant certains ca donne approximativement ceci "Ah ! Les DKs jouez entre vous dans ce cas !" ce qui donne en clair "Les DKs ? Commencez un autre perso' si vous voulez des interactions hostiles, neutres ou amicales avec tout ce qui n'est pas DKs" bref, voilà, voilà.

C'est quand même la première fois que je voit ça en 12 ans de MMO, je parle de l'ardeur avec laquelle certains se complaisent à mettre toute une race/classe aux chiottes alors que ca pourrait ouvrir pas mal de portes, comme le RP à conflit, une joute verbale entre Paladin et Chevalier de la Mort, joute qui mènerait systématiquement à autre chose, c'est du Rp d'ordre "hostile" mais ça reste du RP.

Ailleurs, quand un "vilain" croise un "gentil" ca n'empèche pas le Roleplay, le "vilain" ne se prend pas un : (Casse toi gros noob ! Ta faction elle pue ! C'est pas RP !) et pour les DKs ben... Le rejet d'un perso' en RP peut amener à une discussion et une discussion à un débat, le tout en RP c'est toujours plus sympa qu'en HRP sur forum.

Et pour le passage sur les Lumineux... Je tiens à préciser que les "Lumineux" justement, ont était les premiers à les accepter à leurs côtés.


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Nnamhock le Sam 05 Mar 2011, 17:27

Le BG du Dk est actuellement tellement troué par le vide que c'en est presque une machine à Vent auto alimentée et fonctionnant en permanence...

En tout cas, c'est mon impression.

La réaction face à un DK est en général toute faite: Dédain, Haine, etc, faites vos enmpeles, c'est même pas les soldes, c'est carrément les entrepots de la croix rouge...

C'est ainsi depuis WotLK, ca n'à pas changé...

Le souci est actuellement pour le DK est le suivant: Que faire? Arthas était le centre de mes pensées, maintenant, il est mort, je suis sans obsession...

Ben voilà, maintenant on sait comment on se sent quand notre veux le plus cher se fait exaucer: débousollement total.

La Solution? Faire comme n'importe qui: Soit se ranger quelque-part, soit se trouver un nouveau but.

Pour ceux qui connaissent le Manga de Blibli "World of Warcraft Deathknight", toutes les possibilités d'évolution du DK, que ce soit en WotLK ou post WotLK y sont, il suffit juste de le (re)lire et de se creuser un peu les méninges non plus sur "Que suis-je", mais sur "Que fus-je", et le souci du coté du DK est résolu, il à de nouveau un but.

Après, même si la réaction standard face à un DK restera toujours logiquement le Dédain, la Haine, et le Etc, du coté du DK, le souci est résolu. Voilà quoi faire: S'attendre à ce que les réactions ne changent pas/éventuellement jamais, et faire son RP avec son DK comme on le souhaite. Grand exemple Thassarian.

Avec juste Thassarian, il m'est possible d'imaginer un passé quelconque pour mon DK et de commencer mon nouveau RP à partir de ce point... Avant, j'étais fermier réserviste dans l'armée... Tant mieux, le suivant peut avoir été Boulanger réserviste dans l'armée, ou charcutier réserviste dans l'armée... et si c'est la Noblesse qui fournissait les hauts gradés dans une armée, comme IRL, rien n'empêche d'avoir été in Baron dans le temps et d'être DK désormais... Je ne pense qu'au Baron Vaillefendre, et voilà, l'explication est toute trouvée pour moi...

D'ou, même si je rencontre un Goblin DK qui présente les tares standart du Goblin normal, c'est à dire avide d'argent, Perso, en tant que joueur derrière mon écran, ca ne me choquera pas. Si je croise un Humain DK qui veut recommencer à s'occuper d'un champ, pas vraimment de souci pour moi, je lèverais le sourcil, certes, mais avec un peu de réflexion, même ca devient logique si on connait le passé du DK. Voilà... Faut juste se sortir de la tète que le Passé du DK commence seulement quand il est relevé et s'arète au moment ou il se libère de l'emprise du Roi Liche, non, désolé, t'as été vivant avant ca, t'as eu un père, une mère, une famille, tu descends d'une lignée, point barre. retrouve ton Passé, et tes soucis perso pour RP avec ton DK seront terminés.

Voilà en tout cas mon Humble avis... Je sais, j'ai plus de DK sur KT, mais l'envie de m'en refaire un pour RP avec est là, et c'est comme ca que je vais créer son RP, perso...
avatar
Nnamhock

Personnages Joués : Incertainne, mais plutôt positive...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Severnaya le Sam 05 Mar 2011, 18:02

Khaël Aut'Mortem Solaris a écrit:Maintenant bon, m'est d'avis que comme tout les débats sur les DKs celui-ci ne mènera une fois de plus à "rien"

Ca sera pas le premier ni le dernier débat de KT où les gens interviennent juste pour se fritter alors qu'à la base ils ne connaissent même pas l'OP / se fichent de son propos Basketball

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Khaël Aut'Mortem Solaris le Sam 05 Mar 2011, 18:09

Bah, personne ne se 'fritte' pour l'instant, j'espère que l'auteur du topic nous éclairera sur les faits exacts qui l'ont motivé à poster sa réaction sur ce sujet.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Major Einar le Sam 05 Mar 2011, 18:36

Au fait , je crois qu'il y a deux sortes de Chevalier de la Mort : Les morts , ceux qui furent relevés contre leur grès et les vivants , ceux qui se sont donnés comme des catins aux Roi-liche.

Ceux en qui , les perso devraient avoir le plus de méfiance c'est un chevalier de la mort qui s'est donné au Roi-liche.

Mais je suis pas sur les DK vivants , je crois en avoir vu un sur Warcraft III ou dans des bouquins.

Sinon , libre au perso de voir le Dk comme il le souhaite. Si un paysan trouve sympa un dk , bah quoi ? Il l'aime bien et alors ?
Presque toutes les races ont de quoi avoir de la haine envers les Dk , mais surtout les Sin/Quel'dorei ainsi que les Humains eux franchement ils en ont bavé nul autre race ne peut avoir tant de haine envers les dk que les Humains et les Elfes.
avatar
Major Einar


Feuille de personnage
Guilde: Milice de Stromgarde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Clairvoyant Llorente le Sam 05 Mar 2011, 19:04

En fait les DK vivants deviennent morts-vivants de facto après avoir passé un certain temps à manier la nécromancie. Ils acquièrent des caractéristiques communes à leurs créatures, à l'instar des nécromanciens. Pus vraiment vivants, sans pour autant être morts (entendre par là mourir à la bataille, de la peste etc). En gros je pense qu'on peut dire que le nec plus-ultra de la non-mort : immortel mais à peine grisâtre et surtout qui peut manger un sanglier en sentant pleinement la saveur.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Arho Forge-Barbe le Sam 05 Mar 2011, 19:33

Bonsoir a tous, je vous ai tous lus attentivement et vous remercie tous pour votre participation et je vais répondre au question qui m'ont été posé :

Khaël Aut'Mortem Solaris et Kirsel Valadoren Solaris: Ce qui ma pousser a poster ce sujet, c'est tout simplement que de part mon expérience entant que chevalier de la mort et aussi de ce que j'ai vus et lus, beaucoup, voir presque trop de guilde refuse les DKs et je ne comprend pas pourquoi TOUT le monde se ferme à eut ? Certes des guildes ont des raison valables et justifier, mais d'après ce que je sais a la base WOW est un jeux et ceux qui aiment le rp peuvent si retrouver et s'éclate.
Et bien depuis que je suis sur le jeux tout les DKs que j'ai croisé ne se sont jamais éclaté,voir très rarement, même les réprouvée qui ont été cité plus haut on plus de chance d'intégration que les runique.
Je trouve dommage que de part la décision de nombreuse personne de la communauté rollistes, les DKs soit littéralement mis de coté.
Je suis daccord a 100 % que les "kikoolol" DK super vegeta, y sont aussi pour quelques choses, mais pourquoi en faire une généralité ?
Je discutais hier avec un chef de guilde sur ce sujet et il m'a conseiller de proposer un projet de guilde sur le forum, ( en passant je le remercie de m'avoir donné un peut de son temps ).
Doit on en arriver la ? Si un DKs veut faire du rp sans avoir a partir en Norfendre, ( où , je suis désolé, mais la population rp y est rare comparé aux capitales etc...) il doit faire une guilde pour pouvoir y parvenir ?

Arho

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Kédirah le Sam 05 Mar 2011, 21:10

Arho Forge-Barbe a écrit:Si un DKs veut faire du rp sans avoir a partir en Norfendre, ( où , je suis désolé, mais la population rp y est rare comparé aux capitales etc...) il doit faire une guilde pour pouvoir y parvenir ?

A mes yeux non, mais bon, même si tu t'arranges pour avoir un rp correct, y'a toujours 2-3 connards qui viendront te faire chier en te tournant autour à faire les mongoles, ou en te sortant des réflexions qui à la longue gavent vraiment, comme quoi, t'as un rp "troooo dark" et que t'as rien à faire là ( un comble venant de mec qui sois-disant se fightent h24 en Lordaeron,contre les crépusculaire, ou dans le trouduc du monde ).


Bref, faut outrepasser ces rigolo et faire le tri, comme d'hab' ..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum