La Lumière selon Jésus Brownwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Lumière selon Jésus Brownwell

Message  Stanley Abbeyfall le Ven 25 Mar 2011, 23:20

Les transes le prenaient n'importe quand, n'importe où.

La première fois, a dix ans. Lui et Marianne cherchaient Mox, le chat de Marianne, depuis des heures, dans Sombre-Comté. On n'avait plus vu Mox depuis deux jours, et sa jeune maitresse s'inquiétait sérieusement : le félidé ne s'était jamais absenté si longtemps.

Ils venaient de s'assoir pour souffler, a coté de la grande fontaine... Le jeune Jésus en aurait bien profiter pour admirer la longue chevelure de Marianne, qu'il admirait tant, mais, soudainement, ses yeux se révulsèrent, et il tomba en arrière dans la fontaine.

Le chat... est sur derrière la ferme, au nord. Dans... la botte de foin. Monsieur Moutarde a volé le pain du boulanger.

Il sorti la tête de l'eau, a moitié noyé. Le tout n'avait duré que quelques dixièmes des secondes : Marianne avait à peine commencée a paniquer. Qui lui avait parlé ? Pourquoi ? Peu importe. Tout ce qu'il savait, c'était où était le chat. Quand à Monsieur Moutarde... et bien, il verrait après.

...

Le chat était bien là où la voix l'avait dit. Qu'est ce qu'il foutait là, ma foi, ce n'était pas bien important. La saison des amours, sans doute. Et Monsieur Moutarde avait bien volé du pain. Le vieil homme tenta d'acheter le silence de Jésus à grand renforts de friandises, mais rien à faire, le jeune garçon, incorruptible, alla le dénoncer au boulanger. Qui s'en foutait pas mal. L'affaire fut close, mais la preuve en était faite : Jésus entendait des voix qui lui dictaient les réponses à ses problèmes (et même un peu plus.)

...

A 15 ans, il reçut sa première "mission". Il était en plein entrainement clérical, pour devenir soldat de la lumière. Il répétait inlassablement le même enchainement a l'épée longue depuis déjà deux heures.

"Vas chercher."

Il lâcha l'épée, sous l'œil intrigué de l'examinateur.

"Chercher quoi ?
-En Strangleronce... Chez les trolls.
-Mais quoi ?
-Vas, cherche et trouve.
-Quoi, enfin ? Mais dites moi seulement quoi chercher !
-Vas."

Un peu con, mais croyant comme pas deux, il laissa tout en plan, s'équipa comme il fallait, et parti a pieds vers Strangleronce.

...

Il mis 6 mois à arriver au Camp Nesingwary. Comme tous les autres avant lui, il décima toute la faune du coin avec la constance du fanatique, puis repris son chemin vers les cités en ruines trolls du Sud. Il les réduisit en cendres... Ou presque. Disons que tous les trolls de Strangleronce ont appris à se méfier des jeunes fous armées d'une grande épée auréolée de Lumière, et à lui donner ce qu'il voulait, et tout de suite. Bien évidemment, vu la précision des instructions, il se trompa de nombreuses fois, et dut parcourir la jungle en long, en large et en travers avant d'arriver a son but, après pas moins de 2 ans d'errance, dont 4 mois passés à guérir d'une fièvre locale... Zul'Gurub.

Passons les péripéties, pour arriver au dénouement. La scène est la suivant : en haut d'une pyramide, le sorcier local agonise, un libram en acier trempé planté dans le crâne d'une manière assez artistique... Le poids du savoir, sans nul doute. Derrière lui, un coffret de manufacture naine, visiblement fermé a clé. C'est ce que le jeune homme, habillé dans un assemblage barbare de plaques et de cuir, recherche. L'Artefact qu'il cherche depuis deux ans.

Après avoir délicatement démoli la serrure d'un coup de la crosse de fusil-éléphant, le coffret s'ouvrit... Et apparut l'Artefact.

...

Un bibelot sans valeur de la Cathédrale d'Hurlevent. Consacré par un Prêtre, certes, mais ça restait une babiole que les diacres refourguaient aux fidèles en échanges de quelques dons...

Peu importait. La Lumière avait demandé qu'on rapporte cet... artefact, alors il serait rapporté.

...

Il fut rapporté. Et 40 jours plus tard, jour pour jour, la Lumière envoya Jésus à la garde de l'Abbé Latran. Toujours sans raison, sans explication.
L'Abbé, vieillard intelligent et alerte, accepta Jésus comme garde du corps et homme a tout faire, non sans s'amuser de la lumineuse naïveté du jeune, tout en se demandant si il était réellement exalté ou franchement possédé...

Toutefois, après quelques semaines de services auprès du Père Latran, la Lumière apparut de nouveau.

"Quitte Latran. Trouve le Grand Artefact. D'autres sont déjà a sa recherche. La Lueur les guident. Trouve ces gens, et aide les."

Il s'exécuta... Et se mit en quête de ces gens, a travers les cercles de nobles qu'il n'avait jamais fréquentés, mais que de par son statut de riche héritier Sombre-Comtois, il avait accès.







Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum