Heïtys: Bribes et nouvelles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Heïtys: Bribes et nouvelles.

Message  Iseryn le Dim 07 Aoû 2011, 20:22

Les combats ne sont pas l’affaire de femmes… Cette phrase résonne encore dans ma tête alors que je voulais les rejoindre et que l’on m'affirmait que d’apprendre les bonnes manières, la couture et la cuisine étaient mon destin.

Je rêvais d’épée… De combats, de sueur… Ah non.. Je voulais sauver le monde, moi aussi. Je pensais que la couture ne résoudrait jamais rien alors que mon Père… Lui… Il était utile. Il partait… Rentrait souvent, sauf une fois, la dernière, mais il agissait pour le bien de tous, pour le bien de ma mère et mon futur.

Par dépit et parce que j’étais obstinée, il m’a envoyé à l’abbaye.

Faites en une prêtresse, que cela l’occupe et qu’elle cesse de vouloir des choses qui ne sont pas faites pour elle.



Indisciplinée, rebelle… Voilà ce que j’étais. On m’a renvoyé chez moi. J’ai repris la couture et la cuisine à contre cœur. Mère tentait de me convaincre que c’était bien… Que je serais comme elle. Et je lui répétais que je ne passerais jamais ma vie à attendre le retour de l’homme avec un tissu dans les mains et des enfants dans mes jupons. Je finissais par baisser les yeux après cela. Car elle rougissait sous l’attaque. Sa fille méprisait le sacrifice qu’elle faisait depuis quinze ans pour elle.


Un jour, je l’ai vu perdre patience. Elle avait les yeux rougis de larmes et LUI me regardait, froid et sec.

Tu veux te battre ? Alors… Viens. Fais tes preuves. Apprend les valeurs qui accompagnent cette voie là. Et ce jour là… Si tu réussis, je t’offrirais cette épée.


L’épée… Je la regardais avec envie. Elle avait toujours été le centre de contes épiques et légendaires qu’il me narrait. Je buvais ses paroles, enroulée dans mes couvertures: Trouvée après un combat qu’il avait du mener seul contre un énoooorme dragon; Don du Roi, en personne, après qu’il ai accompli un bel exploit.
L’histoire changeait presque tous les soirs, mais Elle était là et Elle était nimbée de magie.

Alors, je suis partie… Et j’ai tenu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heïtys: Bribes et nouvelles.

Message  Iseryn le Mar 09 Aoû 2011, 08:35

Je suis repartie cette nuit pour Hyjal. Nath' m'aurait sans doute demandé de réfléchir sur mes motivations. Quelle importance? Elles ne sont sans doute pas bonnes, mais c'est ainsi.

J'ai fini par comprendre que l'éloignement et le temps n'étaient pas encore suffisants.

Après avoir quitté Kathras, j'ai rejoint le lampadaire pour parler, mais il était réellement parti. La solitude m'a frappé en plein visage cette nuit. J'ai préparé quelques affaires, déposé un mot dans une cache. Je pense qu'en dehors de lui, personne ne notera mon absence. Personne ne notera que le muret est vide et qu'il manque quelqu'un.

Nathan m'a dit qu'il serait au Sanctuaire, je passerais peut être le voir. Même si...

Sombrecomté attendra mon retour. Les histoires de dragon, les histoires de Gilnéas aussi.

Alors que je m'approche des lieux où les combats font rage, la chaleur me frappe le visage. Je devrais me reposer avant d'y aller. Je sais que le sommeil me fuira ce soir, mais je vais tout de même essayer.

La journée avait bien commencé. La Baie, une conversation légère et pourtant personnelle, et un retour en ville. Nous devions aller à Sombrecomté.. Pourquoi n'y avons nous pas été d'ailleurs? Tout aurait sans doute été différent.

J'ai posé mes affaires dans un coin. Demain à l'aube, j'irais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heïtys: Bribes et nouvelles.

Message  Iseryn le Mer 10 Aoû 2011, 10:42

Je suis assise sur une pierre, je croque une pêche que j'avais emmené et je regarde autour de moi. Mon voisin se repose lui aussi. Nous avons du reculer, ils sont nombreux ici. Je me regarde, couverte de suie et de fumée, les cheveux attachés en queue de cheval. Ils sont sales et emmêlés. Mes muscles tirent et réclament un peu de repos. J'ai faim, j'ai soif. Je pose une question anodine à celui qui est à ma droite. Il me marmonne quelques mots incompréhensibles dans un langage que je ne connais pas.

- Bheuh, j'fé mé journa pour gagné des péhos.

Je hoche la tête sans comprendre. Ca me change de mon muret. Là bas, entre mes histoires et les siennes, le temps passait à un rythme que j'avais fini par aimer. Mon regard tombe sur le bracelet et esquisse un sourire. Je l'avais fait pour qu'il l'offre à une femme... Je pensais que c'était pour la séduire. Quelle gourde. J'ai eu l'air bien sotte quand il me l'a offert quelques heures plus tard.

Mon épée repose à mes côtés. Elle semble briller d'une aura bien inquiétante aujourd'hui. Je repense à cette femme qui me demandait ce que ça faisait de vouloir mourir... De recevoir un coup mortel... De recevoir un dernier coup. Je réalise que nous ne sommes jamais bien simples. L'envie de me battre est là... Combattre jusqu'à l'épuisement, me jeter sur un lit inconfortable et m'écrouler de fatigue. Manier l'épée sans réfléchir. Parer coup sur coup, rendre tous ceux que l'on me donne. Et ce matin, alors que je croque ma pêche, je me demande de quoi nous pourrions parler si je n'étais pas partie. Je regrette les mots que je lui ai laissé... Ce n'est pas juste, il n'y peut rien. Il ne me doit rien.

Je me relève et attrape mon épée. Elle me semble lourde, ce jour.

Un groupe s'avance déjà et d'un hochement de tête, l'un d'eux m'invite à les suivre. Je marmonne quelques mots, et je ferme les yeux. Une bénédiction ne nous fera pas de mal. Ici, pas d'amitiés, pas de mots à échanger. Nous nous avançons simplement. Ils sont nombreux et certains déjà se préparent à nous recevoir. L'un de nous décoche une flèche qui s'abat sur l'un d'eux. Des grognements nous répondent. Déjà, certains s'avancent et je vois avec horreur certaines de ces choses s'élancer vers nous.

J'ai promis que je rentrerais indemne. J'aime tenir mes promesses.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heïtys: Bribes et nouvelles.

Message  Iseryn le Mer 10 Aoû 2011, 20:22

L'essentiel, quand tu te battras, sera de connaître tes limites.

Je les connais, et je sens que je les ai atteintes ce soir. Je suis fourbue. J'ai mal. Un mauvais coup sur une jambe qui me lancine à présent. Je marmonne à mon compagnon de fortune que nous devons faire demi tour. Il acquiesce.

Juste ces deux là.


Nous avançons. Je n'arrive plus à brandir mon épée bien haut, je boîte. Mais ils ne sont pas deux. C'est ce que je note en me rapprochant. Un juron fuse sur ma droite, mais nous n'avons guère le choix. Il nous faut les combattre à présent.

Je n'ai pas réellement le temps de réaliser ce qu'il se passe. Mon épée se met soudain à briller comme jamais. J'ai le temps d'apercevoir mon jeune compagnon ailé. S'il est là.. C'est que les choses tournent mal. Je tente de tenir ma position quand je réalise une présence derrière moi. Je n'ai pas le temps de tourner la tête que le premier coup me frappe dans le dos avec violence. Je tente de reprendre mon souffle, mais un second coup me fait tomber à genou. J'essaie de regarder mon compagnon de fortune, mais lui aussi semble au mauvaise posture. Le reste se perd dans un mélange de coups et de cris. J'aimerais crier, mais je n'y arrive plus.

Je crois que je ne tiendrais pas ma promesse, cette fois.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heïtys: Bribes et nouvelles.

Message  Iseryn le Ven 12 Aoû 2011, 15:16

Le noir s'estompe peu à peu... Je suis à Shattrath.

Je ne sais pas comment je suis arrivée, là. Mais je les revois.. Cette scène m'est familière. Nous sommes une dizaine. Je me vois, là bas, en armure, chignon serré, visage crispé par l'inquiétude. Tous attendent qu'Appeal arrive avec des nouvelles.
La petite gnome s'avance, l'air digne et sérieux. Elle prend la parole et ses paroles tombent comme une sanction pour eux.

Ils sont d'accord.

Elle me regarde, un sourire fier aux lèvres, et ajoute.

Si Heïtys s'occupe de tout.

Je me vois... Surprise et sans voix.. Je les regarde et note leurs yeux emplis d'animosité. Les murmures fusent. Ce n'est pas juste... Je suis la dernière arrivée. Et je ne dois ce traitement qu'à certaines de mes relations.

Tout va bien se passer Mademoiselle Heïtys.


Elle m'encourage du regard, alors qu'ils préparent déjà leurs arguments. Et je le vois, lui.. Il est au fond de la salle. Le regard plein de détresse s'est durci. Il prend la parole et chaque mot me blesse. Et j'envie cette femme... Parce qu'il la défendrait contre tout et tous.

Je balaie l'assemblée et je m'écoute. Chaque mot est pesé. Je les invite à se secouer.. J'accepte la tâche qui m'incombe et je sais déjà que le prix à payer sera leur aversion pour celle qui vient de prendre les rennes. Je les déteste.. Aucun n'a bougé.. Ils n'ont rien fait si ce n'est pleurer sur leur sort, et maintenant que quelqu'un est désigné pour mener à bien toutes les tâches ingrates.. ils se rebellent.

Je réalise que je revois une scène vieille de deux ans... J'ai réussi.. Je les ai aidés contre leur gré. Ils l'ont retrouvée, malade, affaiblie, mais indemne.

C'était dans les grottes du Temps.. Et alors que tous l'entouraient, lui souriaient. Alors que j'étais à l'écart de leur bonheur et de leur soulagement, j'ai compris qu'ils ne me voyaient même plus. Je ne l'ai pas fait pour être remerciée... Mais j'aurais aimé qu'un seul, au moins admette que j'avais bien fait.
J'ai tourné les talons sans un mot. Ma tâche était accomplie. On avait besoin de gens dans le Nord. Et je suis partie.

Je ne les ai jamais revus.. Se souviennent ils de moi? Le gnome peut être.. Celui qui m'appelait la Catin de l'Aldor..

La scène se dilue dans un afflux de douleur... Je tente d'ouvrir les yeux et de revenir à moi.

Mais je repars.. Ailleurs...

Je vois un couple aux Carmines. Je reconnais ses boucles auburns, son bandeau blanc sur son œil. La femme, moi en plus jeune, sourit, sereine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heïtys: Bribes et nouvelles.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum