[Partie 2] Nezzlak et Zerkin Goru'ru, la liaison du passé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Partie 2] Nezzlak et Zerkin Goru'ru, la liaison du passé.

Message  Lightsong le Sam 24 Déc 2011, 11:04

L'entrainement commença quelques jours plus tard. Le Chevalier de Sang, Tranor amena Zerkin dans une arène emplie de chair, sang, os... Il n'avait pas encore d'arme et devait apprendre à vivre en contact avec la Mort. Le Chevalier de la Mort se doit de connaître la Mort... C'est logique et ça l'était pour le Troll. Il marchait dans des flaques de sang, produisant un bruit semi-aquatique et une odeur agréable pour le Troll. Le but de cette première épreuve était de jouer à celui qui saignerai plus l'autre. Tranor ne pouvait attaquer tandis que Zerkin avait droit à tout ce qui se trouvait dans l'arène. Il commença par foncer sur l'humain et lui cassa un doigt, retournant son os et le faisant traverser la peau. Il enchaina de suite en lui mordant le cou et coupant légèrement sa carotide. Le Sang coulait abondamment sous la grande satisfaction des deux individus. Etrangement, tous les coups de Zerkin étaient fait instinctivement, il ne faisait rien de son naturel, sûrement la rage. Son sang se stimulait sous la présence de celui d'un étranger. Zerkin recula, attrapa un os sur le chemin et fonça sur son Maître en lui enfonçant l'os en plein dans l'arcane sourcilière faisant ressortir l'oeil avec à cause de l'épaisseur de l'arme. Il plaça l'os sur sa bouche et avala les gouttelettes de sang. Il prit le sang de sa bouche et le lança en plein dans la figure de l'humain ce qui le brûla faiblement et lui concocta doucement une petite peste sanguine. L'humain se roula dans le sang de l'arène, avalant les morceaux de chairs, ce qui lui permit de se régénérer à une vitesse incroyable. C'est ce que Zerkin devrait savoir faire, quand il sera un Chevalier du Sang confirmé. Ce genre de combat à main nues dura plusieurs mois, Tranor avait pour objectif de réveiller la frénésie du Troll et de mettre en avant la stimulation de ses membres. En effet, dans l'arène et face à ce genre de combat, Zerkin voyait sa taille augmenter selon l'agressivité du combat et stimulait ses muscles afin d'augmenter grandement sa vitesse et sa puissance de saut, dans le même cas, plus il pouvait voir le sang couler, plus il pouvait utiliser ces techniques.
Quelques mois plus tard Tranor voulut apprendre à Zerkin la maniabilité du Sang, et comment l'utiliser. En gros, il faut connaître la structure du sang, pas au point des hémomanciens, mais il suffit juste de le modeler et de le faire entrer en contact avec sa peau ou son corps pour en faire ce que l'on voulait. Il devait déjà apprendre à modeler ce sang. Tranor posta son disciple dans une salle remplie de bonbonnes de sang pour que le Troll ait des facilités au départ. L'humain se posta loin du Troll et le regarda pour savoir s'il partait sur une bonne voie. Le Troll ouvrit la valve et y laissait s'écouler une petite flaque de sang. Il ne pouvait le faire se lever ou autre, mais il pouvait le modifier ou changer sa forme. Enfin, il pouvait le faire théoriquement. Il fallait faire réagir le sang à terre avec sa peau, et trouver la bonne combinaison pour changer sa matière. Son premier objectif était de faire bouillir le sang. Une surchauffe de la matière liquide qui produirait une décomposition avancée mais qui ne produirait pas la disparition de la matière. Il faudrait qu'une « fumée liquide » s'en dégage. Le sang du corps est beaucoup plus chaud que celui de l'extérieur, celui que l'on trouve sur un mort ou autre. Zerkin devait déjà apprendre à contrôler son sang de l'intérieur avant de s'occuper de l'extérieur. Il fallait comprendre le flux sanguin du corps Troll. Comment le sang circulait, vers où, quand et à quelle vitesse ? C'était l'un des rares moment où Zerkin parvenait à rester calme il resta plusieurs jours immobiles sans rien faire, à la recherche du bon timming. Il fallait qu'il connaisse parfaitement son corps pour pouvoir s'en servir. C'est pourquoi dans la plus grande tranquillité il poursuivit ses efforts. Il tenait à ce qu'il faisait même s'il était mort, car la mort n'est qu'une succession qui complète ce qu'elle suit. Soudain, à un moment précis, il bloqua son sang au niveau de son bras ce qui le fit gonfler, il perça son doigt et une petite flaque de sang brûlant vint se mélanger au sang tiède le faisant entrer en ébullition. Il continua à faire ce procéder sans pour autant se mutiler. Il devait faire bouillir le sang rien qu'en utilisant celui de son adversaire, il se servait de la canalisation qu'il avait apprise pour parfaire son art. Mais il partait sur une mauvais piste, et son maître le savait. La flaque de sang au sol était disproportionnée aux capacités du Troll. Il devait se concentrer sur un volume plus grand. C'est pourquoi il se plaça directement sur les bonbonnes de sang. Il dominait l'ensemble de la pièce et commençait à se concentrer sur les flots de sang dans le tube. Il se souvenait avoir entendu son maître parler d'énergie vitale. Mais cela ne devais as être si simple pourtant il essaya. Il envoya directement de son énergie vitale pour modifier le sang dans le tube et cela a marché, à faible dose mais l'énergie vitale a permis un processus avancé de changement d'état du Sang. Il trouva cependant que son entrainement allait trop vite. Son Maître lui répondit que le Chevalier de la Mort s'entraine véritablement au champ de bataille, et que même hors du combat, ses principales ressources sont la vie, et quand il anéantit cette vie il devient plus puissant. Ce cycle est d'autant plus important, car le monde d'Azeroth est essentiellement composé de vivants, c'est un bon terrain de chasse pour ces Chevaliers. Mais l'Impie est la voie la plus longue à apprendre, elle repose sur l'inverse de la théorie de la vie. A la base on crée pour détruire, là on détruit pour créer. Zerkin semblait comprendre la différence, mais il savait que sa voie lui permettrait d'accomplir ce qu'il désirait vraiment dans sa mort. Il continuait à mélanger l'énergie vitale au sang pour lui faire changer de forme. Au départ il se servait de sa propre énergie, puis il commença à drainer celle de ces ennemis ce qui avait permis de créer des explosion sanguines ou des décompositions brûlantes à base de sang, similaires à celle de l'impie. En 6 mois il réalisa une nouvelle méthode pour créer des vers de sang. Il bourra le sang de l'ennemi avec une énorme quantité de son énergie vitale pour que le ver puisse drainer l'énergie de l'adversaire. Mais au fur et à mesure, à force de s'entrainer, Zerkin pouvait réduire les doses, pour s'économiser. Il fit une pause et apprit comment sortir entrer dans le mondes des ombres pour y trouver sa monture. Les failles d'aller étaient créées par des nécromanciens tandis que Zerkin devait juste asservir son cheval. Il parvint à trouver un destrier de la mort emplit de sang, ce qui accroit leurs capacités de déplacement mutuel. L'asservissement se fit par les énergies de l'ombres, pour qu'un chevalier soit digne de sa monture morte, il faut qu'il ait une volonté et une force de l'ombre élevée pour préserver la volonté de sa monture et sa fidélité. Cette étape lui avait permis de faire une sorte de pause dans son entrainement. Son comportement variait aussi, il devenait de plus en plus agressif au point de découper ou décomposer la personne qu'il avait pour cible. Alors Tranor lui donna sa première hache runique, elle était simple avec un manche rouge et un ossement qui ornait la lame circulaire. A partir de là, il activa ses runes de sang, ce qui lui permettait de réaliser ses techniques avec plus de facilités. Ils allaient pouvoir passer à l'étape supérieur qui consistait à réaliser une protection. L'avantage c'est que ces protections disposent du même principes que les autres techniques de sang, il suffit de gérer l'énergie vitale pour modeler correctement le bouclier. Enfin, la première partie était facile à dire, mais fixer la solidité du bouclier en fonction du coup était beaucoup plus dur; pire s'il reçoit des dégâts magiques. Alors il commença à étudier la surface de son corps et par un bref calcul de folie, trouver combien de sang et de quantité d'énergie vitale, il allait devoir verser. Pour lui, tout se calcule, d'autres trouveront ce raisonnement débile et dénué de sens. Mais même avec les calculs, le bouclier avait du mal à tenir sous les assauts des attaquants. Surtout si l'attaquant était Tranor. Mais Zerkin eut une idée folle mais qui pouvait marcher. Pourquoi ne pas durcir le bouclier puis le reformer très rapidement à chaque coup pour reformer l'énergie vitale. Il fallait essayer. Heureusement pour lui cette technique marchait, mais il se fit entailler plus d'une cinquantaine de fois. Tranor était trop rapide pour le moment. Ce dernier dit aussi à son disciple que la Frénésie du Sang ne repose pas sur la protection mais sur l'attaque, et que même s'ils en ont la possibilité, les adeptes du sang ne doivent pas penser qu'à se protéger. Il voulait mettre en place un bouclier le protégeant des sorts. Mais comme il a été dit précédemment, ce bouclier ne marchera que très rarement, compte tenu du fait que Zerkin devra au préalable absorber l'énergie du sort pour ensuite développer une immunité sanguine temporaire à celui-ci. Mais il ne pouvait pratiquer cet entrainement. La Nécropole n'était pas dotée de ce genre de magie. C'est alors que la dernière partie de son entrainement allait débuter. Il fallait qu'il dispose de sorts agressifs de contre attaque à distance. Le sort le plus pratiqué par les Chevaliers du Sang sont les traits de sang ou les éclairs de sang. Ce sont des masses de sang corrompues, liées entre elles et qui frappent la cible à très forte vitesse. Mais avant de commencer à essayer d'en former, Zerkin voulait voir s'il pouvait maintenant conduire son sang où il le voulait. Et il fit ce test dans l'arène avec Tranor, ce dernier lui porta un grave coup dans le torse ce qui accumula le sang de Zerkin dans sa bouche, pour ensuite le vomir sur la figure de son maître pour l'aveugler, lui transférer de la peste sanguine et drainer son énergie. Il apprenait vite, et pratiquait cette technique dès que l'occasion se présentait au corps à corps. En effet, il était vulnérable durant la remontée du sang, et sa portée était de moins de 1 mètre. Une fois persuadé que sa maîtrise du sang avait presque atteint un sommet raisonnable, il était prêt à se lancer dans le façonnement d'un éclair de sang. Il se donna comme but d'utiliser cet éclair qu'avec du sang ennemi, c'est pourquoi il s'entraina avec le sang qu'il trouvait à terre. D'abord il essayait de le réunir puis de le lier avec de l'énergie vitale. Mais cela ne fonctionnait pas, Zerkin avait oublié qu'il ne pouvait diriger les directions du sang sans l'intermédiaire de quelque chose. Alors il décida de l'utiliser lorsque le sang est déjà en activité, il commença à le créer sur Tranor. Une fois que le Troll ait réalisé une plaie sauvage sur son maître, il se servit du mouvement rectiligne du sang pour le renvoyer dans le sens inverse avec une puissance et une vitesse décuplée grâce à l'essence de vie du Troll. L'éclair de sang n'était pas parfait, il perdait de son volume en cours de route, mais le Troll n'arrêtait pas de faire le mouvement, quelque chose n'allait pas et il compte bien le corriger. Son trait de sang avait gagné plus de la moitié de son volume initial au bout de 2 mois. Une fois que le plus gros était fait, Zerkin avait comme idée de réaliser le même processus mais en utilisant l'énergie vitale comme détonateur. De ce fait, lorsqu'il renverrait le sang sous forme de trait, au lieu de percuter l'ennemi il ferait des dégâts sur un cône en face du lanceur. La pratique était plus simple que l'éclair de sang. Mais le Troll manquait de coordination à partir du moment où il lançait le trait et où il voulait le faire exploser. L'inconvénient de cette technique c'est qu'il faut transférer l'essence de vie à distance pour pouvoir faire exploser le sang. Mais pour faciliter le processus, Zerkin fit entrer le sang en ébullition dès le départ afin de faciliter l'explosion. C'est au bout de 5 mois plus tard que Zerkin
avait enrichi ses techniques de combat bien que la plupart ne soit pas toutes complètes. Tranor en plus de sa hache lui offrit un équipement complet et le commandement d'un petit groupe de mort-vivants. Son armure à connotation rougeâtre était bien sculptée. Les épaulières menaçantes à première vue, faisaient et rendaient le personne agressive. Heureusement pour lui, les ouvertures et les voies de direction de son armures étaient bien placées ce qui lui donnait de bonnes opportunités de mouvement. Il avait des gants ornés de crânes et des bottes solides qui accrochaient le terrain. Il revêtit sa longue cape et se dirigea vers le champs de bataille en Chevalier du Sang.



IV/ Petit assaut dans les Maleterres de L'Ouest, nouveau départ.

Musique



Les deux frères marchaient tous les deux vers la même direction, ils étaient convoqués sur le même champ d'honneur, enfin si on peut toujours s'exprimer ainsi pour un mort. Ils devaient assiéger un avant-poste de Paladins assez gênant. Ce poste de garde laissait voir quelquess mètres au nord un carrefour dans lequel les deux frères allaient se revoir depuis plus d'un an. Etrangement, une fois le moment venu les deux se reconnurent immédiatement sans avoir une expression de visage particulière, juste un petit sourire au coin de la bouche pour savoir celui qui fera le plus de victime. C'est alors que Nezzlak commença à invoquer les morts à partir de sa lame et à ressusciter quelques goules, de l'ordre de quatre à sept. Il les lança sur le poste en plus des goules qu'il contrôlait déjà. Ils avaient des plans d'assaut à capturer, et s'enfuir immédiatement après. Zerkin fonça tête baissée mais cela fonctionnait, il faisait un véritable carnage, les membres volaient, le sang giclait, et lui y voyait une satisfaction personnelle, marquée par son sourire sadique et son rire strident. Il avait tellement tué qu'il était passé dans une Frénésie impossible à arrêter. Mais les paladins étaient nombreux et le nombre de goules baissait rapidement. Nezzlak prit alors l'ensemble des forces qui lui restaient pour appeler du monde des ombres sa Gargouille qui allait pouvoir vraiment lui servir en combat. Cette dernière se déchaina sur les Paladins les moins expérimentés pour les dévorer ou même les briser en deux. Mais soudain, un éclat de lumière aveuglant se fit voir, et une dizaine de goule volèrent en éclat pendant que d'autres hurlaient en courant de partout. Trois immenses colosses de plaques, avec des épées plus grandes que leur corps, se tenaient devant la petite armée qui était maintenant réduite. L'un d'eux restait en retrait pendant que les deux autres chargèrent. Nezzlak et Zerkin firent de même. Nezzlak commença à déstabiliser son adversaire en utilisant un sol corrompu comme terrain de combat. A partir de ce moment, il avait beaucoup plus de facilités à réanimer les Paladins qui étaient mort, mais toujours en petite dose. Puis il activa ses runes sur sa lame et enchaina rapidement par un coup latéral qui touche la plaque du Paladin, qui recule machinalement. Nezzlak continua les assauts sans laisser de répit au Paladin, il continuait à drainer son énergie vitale peu à peu, il lui avait même injecté de la peste via ses coups précédents. Juste au moment ou Nezzlak baissa de peu sa garde, le colosse de fer lui sauta dessus et voulut viser son cou, mais une barrière d'os se forma, brisant l'attaque de l'homme, Nezzlak prit donc sa lance, et vida l'âme de sa cible, puisqu'elle était à portée. Il clôtura le combat en perforant la gorge de l'homme, le laissant inerte à terre, dans un flot de sang comme cercueil. Zerkin, lui avait beaucoup plus de facilité, en effet la voie du sang donne l'avantage au combat à courte portée. Il n'arrêtait pas d'envoyer des volées de coups à sa cible, il cherchait à briser sa garde le plus rapidement possible. Très vite, il arrivait à toucher de peu l'homme avec sa lame et les premières coulées de sang, lui donnait des pulsions encore plus meurtrières. Le Paladin ne bougeait pas, croyant que le Chevalier du Sang allait faiblir, mais c'était mal de ne pas connaître son ennemi, plus le Paladin était blessé moins le Chevalier allait perdre de l'énergie. Alors, au moment où le colosse de fer, voulut incanter une salve de lumière, Zerkin lui sauta dessus, lui coupa facilement son bras principal, et se servit de tout le sang qui avait coulé pour se régénérer et le faire exploser dans la tronche du Paladin. Ce dernier avait le visage déformé et commençait à mourir à cause de tout ce qu'il avait perdu. Zerkin profita de l'occasion, lui tailla l'autre bras, et à partir de là, il décapita tous ses membres pour qu'aysol, il ne reste que le buste lacéré de sa victime. Le problème était que les deux Chevaliers ne pouvaient se permettre de continuer le combat, il n'avaient plus de forces, ayant les plans recherchés ils prirent la fuite et retournèrent à la Nécropole. Pour cela ils passèrent devant un long fleuve, qui donnait vers la côte Ouest des Royaumes de l'Est. Les deux trolls en profitèrent pour regarder en quoi consistait le plan qu'ils avaient volés. Rien de particulier mis à part la structure de l'étage inférieur de la Nécropole. Alors, au moment où les deux frères voulurent partir, un étrange Troll encapuchonné leur lança une violente vague d'eau sur leur corps ce qui les entraina dans le fleuve. De là, l'étrange Troll accéléra les courants, les poussant droit vers la côte. Le déplacement ne dura que quelques heures, enfin, c'était très peu, comparé à l'étape de la mort. Ils s'échouèrent, dérivant sur la cote. Nezzlak fut le premier à bouger, même si ce n'était pas un courant d'eau qui allait les tuer. Zerkin suivit de peu. Ils marchèrent sans but sur la plage, quand soudain, ils trouvèrent deux morceaux de tissus bien pliés, Nezzlak s'approcha de celui qui était le plus foncé, il le déplia et vit un gros crâne blanc gris, sur un fond noir ténèbre. Alors il l'accrocha par dessus son torse et quelques souvenirs lui revinrent, notamment son entrée dans le Corpus, Zerkin fit de même avec son tabard rouge avec le crâne squelettique toujours présent. Il y eut la même réaction. En plus d'avoir retrouvé tous leurs souvenirs à propos du Corpus, les deux Trolls avaient développé rapidement une volonté qui leur était propre et se rappelaient de toute les connaissances Bulcaines qu'il avaient acquises. Mais il gardèrent leur personnalité de Chevalier. Nezzlak était plus calme et ne parlait presque jamais, ou quand le besoin s'en faisait ressentir. Zerkin lui, c'était l'inverse, il parlait pour rien dire, mais ne supporte pas qu'on le regarde étrangement ou que l'on insulte son frère ou lui. Les deux Chevaliers retournèrent au lieu de combat avec les Paladins en essayant de se repérer comme ils pouvaient grâce au fleuve. De là il récupérèrent les âmes défuntes arrachées la dernière fois, Nezzlak et Zerkin arrachèrent la lame des deux Paladins tués. Zerkin orna sa hache d'os du corps du Paladin qu'il avait tué. Il les plaça autour de la lame de sa hache et y orna le bas du manche et la coque supérieure de sa lame. Il ajouta des morceaux de chair et du sang durci pour solidifier et rendre plus agréable le maintient sur le manche. Nezzlak lui, à l'aide de l'impie, améliora sa lance grâce à l'arme du paladin. Il fabriqua un réceptacle impie qu'il plaça au centre de son arme. Il aiguisa la lance avec des runes impies et accrocha un immense os au bout de sa chaine de deux mètres qui part du bas de son manche. Ensuite, Nezzlak s'occupa surtout de prendre des crânes et de les accrocher sur ses bottes, gants et torse afin d'avoir plus de facilités à utiliser l'impie. Il plaça deux orbes impies sur ses épaulières et trouva une nouvelle cape noire sur les cadavres. Ils commencèrent leur route pour continuer ce qu'ils avaient commencé en étant vivant : la recherche des reliques trolles. Un beau jour, ils avaient fait une escale dans une auberge et Zerkin avait littéralement décapité le serveur parce qu'il l'avait mal regardé, de là les deux Trolls ont du prendre la fuite. Depuis ce jour, Nezzlak enchaîne son frère avec sa chaine de son arme, qu'il induit d'impie, pour le canaliser. Zerkin, lors d'un entrainement avait réussi à garder à ses côtés une grosse goutte de sang enchanté qu'il faisait voler. Il s'en servait pour modeler ce qu'il voulait, et tenta de mettre en place une nouvelle technique innovante. Il utilisa le sang qu'il perdait pour augmenter le volume de la boule de sang, et la modeler à son effigie. De là, il avait créé un double de lui, sauf que son corps était d'un rouge bordeaux et sans traits trolls apparents. Alors Nezzlak vint et y ajoutait de l'essence vitale impie, pour façonner et finir le corps du clone, il n'avait pas une silhouette nette, mais c'était largement suffisant pour tromper l'ennemi à plusieurs mètres. Ils continuèrent leur route, jusqu'au moment où un voleur laissa tomber une fiche de prime, après que Zerkin l'ai insulté violemment. Dessus, était marqué un nom étrangement familier. C'était un chasseur de prime de Theramore, il chassait que les gens qui étaient apte à bouleverser le marché de l'assassinat. Dessus on y voyait écrit Eneru Goru'ru. Regardant où localiser actuellement le Troll, les deux frères décidèrent de se rendre à Theramore pour continuer leurs recherches. Vont-ils tuer leur ancien cousin, ou seront-ils livré à de touchantes retrouvailles familiales. Seul la destinée le saura.


HRP : J'espère que ce long ensemble vous a plus, j'ai essayé d'expliquer dans le plus de détails possibles l'ensemble des sorts demandés et comment nos trolls ont eu leurs équipements. Bien que pour des Chevaliers de la Mort, cela tourne toujours autour du même sujet. J'ai volontairement supprimé l'accent troll car les Bulcains sont capables de le cacher. De plus, j'ai adapté des comportements types pour les deux branches (Sang = violent et peu calme ; Impie = posé, réfléchi et trompeur), l'entrainement réalisé n'a rien d'officiel, il est juste le fruit de mon interprétation et de mon imagination tout en gardant une cohérence par rapport à ce qui existe dans WoW.

Sorts :
===> Nezzlak :
-Invocation Goule/Gargouille/Squelette : je n'ai pas pu trouver les Ids, il faudra que je vois si possible un MJ.
-Trait d'impie : 55840
-Canalisation d'impie : 60303
-Bouclier d'os : 27688
-Mort et décomposition verte (à utiliser en PvE ou contre un joueur solide ) : 72108
-Frappe verte : 72490
-Poigne de la mort : 61094-49560 (un pour le cosmetic l'un pour attirer)
-Bondir : 57882
-Moisson d'âme : 69866
-Aura impie : 39168
-Violation : 68766
-Voile Mortel : 54578
-Cosmetic de peste : 64153

===> Zerkin :
-Trait rouge : 55824
-Mort et décomposition rouge : 60160
-Ver de Sang : 52121
-Cracher du sang + aura rouge : 46221
-Croissance : 70347 + Frénésie de Sang : 72771
-Bouclier au corps à corps : 48044
-Bouclier de sang : 30858
-Eclair de Sang : 41072
-Canalisation de sang : 75129
-Sprint : 1834
-Bondir : 57882
-Destrier cramoisie (sort de monture) : 73313
-Chaînes impie (chaînes que Nezzlak pose sur Zerkin pour le calmer) : 60231
-Explosion de sang : 54790
-Clonage : 69828-69837 (l'un pour le nom, l'autre pour l'apparence).

Lightsong

Personnages Joués : Haappy !

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 2] Nezzlak et Zerkin Goru'ru, la liaison du passé.

Message  Nezzlak le Dim 22 Jan 2012, 13:50

Tu comptes avoir des sorts sur officiel ? Les rêves font vivres ceux qui sont en dehors de la réalité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 2] Nezzlak et Zerkin Goru'ru, la liaison du passé.

Message  Harken le Dim 22 Jan 2012, 15:55

wtf...
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 2] Nezzlak et Zerkin Goru'ru, la liaison du passé.

Message  Meliu Fierymist le Dim 22 Jan 2012, 16:44

Diantre, j'ai lu deux phrases et je me suis pris un mur. Fais des paragraphes, je sais pas...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 2] Nezzlak et Zerkin Goru'ru, la liaison du passé.

Message  Nezzlak le Dim 22 Jan 2012, 17:55

Quand ça copie colle ça fait pas forcément attention à la présentation... Fort dommage.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 2] Nezzlak et Zerkin Goru'ru, la liaison du passé.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum