[Alliance] Retribution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Alliance] Retribution

Message  Assast le Sam 11 Fév 2012, 18:17


Présentation :

Retribution est une compagnie de mercenaires militaire. Ses contrats sont principalement des campagnes où la compagnie entière s'engage contre rémunération, pour une cause ou une personne.
Il se peut toutefois que, par moment, elle effectue des contrats courts comme de l'escorte et de la protection de personne ou d'événement.
Elle se bat à travers tout Azeroth, des Royaumes de l'Est en Kalimdor, en passant par le Norfendre ou la Pandarie et a acquis au fil des ans une expérience solide et une réputation convenable.
Ses premières armes remontent à l'an 32, où durant la guerre aux Tarides elle combattit aux côtés de l'Alliance pour la préservation des positions militaires humaines sur les côtes de Kalimdor.
Dirigée par le Capitaine Assast Aldwyn depuis sa fondation, Retribution est aujourd'hui forte d'environ soixante-dix combattants et dispose par ailleurs d'un navire de guerre, le Brise-voiles, qui lui permet d'intervenir sur la plupart des théâtres d'opération de façon rapide.
Ses effectifs ont été très variables, descendant dangereusement dans certaines campagnes délicates à l'image de Draenor où son extermination fut évitée d'un cheveu par la ténacité d'une poignée de survivants. D'ordinaire elle n'opère que si elle est sûre d'avoir un moyen de s'en sortir mais cette règle fut transgressée à de nombreuses reprises pour des raisons diverses.
Enfin, la compagnie tient à conserver une image correcte, tenant à ne pas rompre ses contrats et à sélectionner ceux-ci en écartant les plus douteux, refusant qui plus est d'aller à l'encontre des intérêts de l'Alliance qui reste son principal commanditaire en temps de guerre.

Historique :

-1er jour du 2ème mois de l'an 32 : Fondation de la compagnie à Hurlevent et voyage vers Theramore.

-Du 2ème au 9ème mois de l'an 32 : Guerre aux Tarides, bataille des Serres-Rocheuses, campagne d'Orneval, retraite puis Chute de Guet-du-Nord; destruction de Theramore.

-De la fin du 9ème au début du 11ème mois de l'an 32 : Campagne au Fjord hurlant et aux Grisonnes.

-11ème mois de l'an 32 : Escorte d'une caravane dans les Royaumes de l'Est, découverte et destruction d'un culte démoniaque en son sein.

-Du 12ème mois de l'an 32 au début du 1er mois de l'an 33 : Première campagne de Pandarie, installation d'un camp de base et sabotage des lignes de ravitaillement de la Horde.

-De la moitié du 1er mois de l'an 33 au 2ème mois de l'an 33 : Seconde campagne des Tarides, installation à Guet-du-Nprd et protection des routes commerciales.

-Du 3ème au 4ème mois de l'an 33 : Expédition en Outreterre pour l'exploitation de mines dans les Tranchantes.

-5ème et 6ème mois de l'an 33 : Contrats divers dans les Royaumes de l'Est.

-Du 7ème à la fin du 8ème mois de l'an 33 : Traque et élimination d'un nécromancien commandant des restes du Fléau dans les Maleterres.

-Du 9ème au début du 11ème mois de l'an 33 : Seconde campagne de Pandarie, recherche d'artefacts au sommet de Kun-Lai.

-Du milieu du 11ème mois de l'an 33 au milieu du 4ème mois de l'an 34 : Campagne de Lordaeron, protection d'un bourg contre les assauts réprouvés jusqu'à la destruction de celui-ci et fuite vers le Sud.

-Du 5ème au 9ème mois de l'an 34 : Campagne des royaumes de l'est, à travers les Carmines, le Marais des chagrins et la jungle de Strangleronce, premiers contacts avec le Clan rebelle Noirsang aux Carmines et au défilé de Deuillevent, traque de ce dernier.

-Fin du 9ème mois de l'an 34, installation à Rempart du néant pour faire face à la menace du Clan Noirsang.

-De la fin du 9ème au début du 10ème mois de l'an 34 : Enquête sur des activités démoniaques dans les Terres foudroyées pour le compte de Rempart du néant.

-Du début du 10ème au milieu du 11ème mois de l'an 34 : Tentative de défense des Terres foudroyées avec les troupes de l'Alliance contre l'avant-garde de Fer, destruction de Rempart du néant.

-13ème jour du 11ème mois de l'an 34 : Traversée involontaire du portail menant en Draenor et fuite de la compagnie à travers la jungle. Quasi-annihilation de ses effectifs.

-De la fin du 11ème mois de l'an 34 au début du 6ème mois de l'an 35 : Campagne de Draenor, survie et exploration, combats contre la Horde de Fer et défaite du sorcier Veille-ombres en Givrefeu.

-Du 6ème au 10ème mois de l'an 35 : Seconde campagne des Royaumes de l'Est, des Paluns aux Hinterlands, contrats à l'encontre du syndicat et protection de caravanes.

-Du 11ème au 12ème mois de l'an 35 : Enquête dans la colonie de Havreport, en Norfendre, sur d'étranges disparition et mise à jour d'un vaste complot et de la présence d'une nouvelle activité démoniaque liée à celle des Terres foudroyées.

-De la fin du 12ème mois de l'an 35 au 2ème mois de l'an 36 : Campagne d'Uldum et contrat auprès de la Ligue des explorateurs pour l'exploration de temples antiques.

-De la fin du 2ème au 3ème mois de l'an 36 : La compagnie s'échoue sur une île isolée au large des côtes de Lordaeron et doit faire face à une étrange malédiction, elle perd un quart de ses effectifs.

-Du 4ème mois de l'an 36 au 7ème mois de l'an 36 : Guerre civile au Comté de l'orage, combats aux côtés du Comte légitime pour la reconquête de son statut.

-Du 9ème mois de l'an 36 au 12ème mois de l'an 36 : Coalition du Glaive-brisé contre la Légion ardente sur les îles brisées et sous le commandement du Général Alexandre Caldwell.

-Du 12ème mois de l'an 36 à la fin du 2ème mois de l'an 37 : Campagne de Haut-roc, poursuite d'une unité spéciale de réprouvés et élimination définitive du sorcier Veille-ombres, ainsi que de l'ex-adjudant Yebald Lozatski, réanimé.

-Du milieu du 3ème mois de l'an 37 à la fin du 5ème mois de l'an 37 : Reprise de l'archipel de Tamariv dans les mers du sud des mains d'une flotte de pirates, pour le compte du Cartel Gentepression.

-Début du 6ème mois de l'an 37 : Un groupe de vingt mercenaires volontaires s'engouffre dans l'abîme des hurlements, sinistre réseau de cavernes hanté par les serviteurs des anciens dieux. Onze seulement en ressortent.

-Fin du 6ème mois de l'an 37 à la fin du 7ème mois de l'an 37 : Campagne de la Grève de Zoram.

-Début du 8ème mois de l'an 37 au début du 9ème mois de l'an 37 : Contrats divers en Kalimdor, dans les Serres-rocheuses et en Féralas.

-Du milieu du 9ème mois de l'an 37 à nos jours : Seconde campagne du Comté de l'Orage aux côtés du Comte Telenor d'Irevent.

Organisation :

L'organisation de Retribution est stricte et suit une hiérarchie qui lui est propre. La chaîne de commandement est d'ordinaire rigide et ne saurait être remise en cause que ce soit lors des missions, des batailles ou en dehors.

-Capitaine : Chef suprême de la compagnie. Ses ordres prévalent sur tous les autres. Il choisit les contrats, nomme les officiers et établit les plans des campagnes et les stratégies à employer.
Le poste est occupé par Assast Aldwyn, fondateur de la compagnie.

-Lieutenant : Second du Capitaine, le lieutenant est son plus fidèle allié et officier. La confiance que lui accorde son chef est totale et il est tout à fait capable de le remplacer si celui-ci est absent ou indisposé. Il dirige les hommes au combat et participe à l'organisation des missions.
Le poste est occupé par Findol Ancresoleil.

-Adjudants : Les adjudants sont les officiers de la compagnie. Ce sont les suppléants directs des deux officiers supérieurs. Ils dirigent les sergents et s'assurent de leur efficacité et de la bonne marche des opérations. Ils mènent les missions et commandent leurs hommes au combat en l'absence d'un officier plus gradé.
Eldared Farell est actuellement Adjudant de la compagnie.

-Sergents : Les sous-officiers de Retribution mènent les missions mineures, font régner la discipline et l'ordre et sont l'intermédiaire entre les officiers et les hommes. Ils s'assurent de la loyauté de ces derniers et font part de leurs doléances aux premiers. Ce sont par ailleurs des hommes et des femmes aguerris selectionnés parmi les plus anciens et meilleurs mercenaires.
Les sergents actuels sont Marvin Shelton, Hans der Kelton et Yella Elzen.

-Vétérans : Grade honorifique, il concerne tous les anciens dont la bravoure et les capacités ne sont plus à prouver. Ils se montrent implacables sur le champ de bataille et peuvent diriger leurs camarades si aucun supérieur n'est à proximité.

-Mercenaires : Le gros des rangs de la compagnie, les mercenaires en sont l'épine dorsale. Obtenir ce grade signifie avoir prouvé sa valeur en tant que personne et avoir gagné le respect de ses camarades.

-Recrues : Nouveaux venus, ils doivent faire leurs preuves au sein de la compagnie pour espérer en devenir membre à part entière.

Des postes d'assistants sont également à pourvoir. Distribués aux mercenaires de confiance, il s'agit de donner à ceux qui disposent de compétences rares les moyens de les employer au sein du groupe. Pêle-mêle, ingénieur, infirmier, cuisinier, intendant et annaliste sont les principaux postes d'assistants, chaque type étant chapeauté par un maître, sous-officier ou vétéran (Sauf l'annaliste qui dispose d'un statut particulier).

Recrutement :

Se faire recruter implique une candidature par missive à l'attention des officiers de Retribution. Les candidats doivent se montrer concis mais clairs et exprimer dans la lettre à la fois leur motivation et leur expérience. Une fois la candidature validée elle se poursuit par un entretien avec le recruteur qui détermine si oui ou non la personne est apte à rejoindre la compagnie.
Il arrive parfois que les officiers jugent qu'une potentielle recrue puisse se passer de lettre et directement effectuer son entretien, mais c'est au cas par cas et le mode de candidature standard reste la lettre.
Nous ne recrutons pas toutes les races, et limitons la plupart des classes existantes pour apporter plus de cohérence à l'ensemble.

Les races acceptées par défaut sont :
-Humains
-Humains maudits
-Nains
-Haut-elfes
-Demi-elfes

Les races acceptées sous conditions et en en quantité limitée sont :
-Gnomes
-Pandarens

Sont systématiquement refusées :
-Elfes de la nuit
-Draeneïs

En ce qui concerne les classes, il est évident qu'il s'agit de la classe de l'avatar et non du personnage. Un personnage n'ayant pas, à nos yeux, une classe prédéfinie mais des capacités qu'il utilise.

Les classes acceptées sont :
-Voleur
-Chasseur
-Guerrier
-Moine

Sous conditions et en quantité limitée :
-Mage
-Prêtre
-Chaman
-Paladin

Refusées d'office :
-Chevalier de la mort
-Démoniste
-Druide

Informations hors-RP :

La guilde existe depuis février 2012 et a vécu de nombreuses aventures à travers le monde. Petit à petit s'est construit un groupe uni qui partage une vision du RP commune et aime jouer ensemble, que ce soit sur WoW en RP ou en dehors sur d'autres supports. De nouvelles recrues nous rejoignent de temps en temps et amènent régulièrement de la fraîcheur au sein de la guilde qui compte environ une vingtaine de membres actifs.
Nous fonctionnons via des events, trois par semaine en général, en fonction des périodes et disposons par ailleurs d'un système de jeu créé par mes soins qui allie un aspect JDR classique à la flexibilité que demande le roleplay sur un mmorpg.
La guilde a de plus participé à plusieurs grandes campagnes interguildes au cours de son existence, ainsi que, plus récemment, à de petites escarmouches RP-PVP contre des guildes RP de la Horde.
L'adresse de notre forum est la suivante : http://retribution.forum-pro.fr/
Celui-ci nous sert pour pas mal de choses et il est indispensable de s'y inscrire en cas de candidature ou de recrutement, sans quoi il sera impossible de participer correctement à la vie de la guilde.
Il faut aussi savoir avant de postuler que nous avons un uniforme et qu'il est obligatoire.
Je me tiens à disposition pour répondre à toute question au sujet de la guilde ou de nos activités.
Merci de votre lecture si vous êtes arrivé jusqu'ici !


Dernière édition par Assast le Jeu 05 Oct 2017, 19:49, édité 13 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Jeu 26 Juin 2014, 12:32

Du 09/05/34 au 26/06/34:

Depuis la fin de la campagne du nord, et la destruction d'Elstram, la compagnie avait eu fort à faire pour rallier  ses hommes survivants, et faire route vers le sud. Diminuée par les horreurs subies contre les réprouvés, mais toutefois encore suffisamment vaillante, elle avait recruté une poignée de volontaires avant de reprendre le chemin des combats, et de l'or. Engagée par le baron d'Ulster pour assainir les routes de ses domaines dans les carmines, elle avait vite été confrontée à une menace inattendue: Un clan orc venu du nord, supérieur en nombre, et remarquablement déterminé. Après une lutte sans merci, ces derniers parvinrent à chasser les mercenaires de leur campement, et à s'installer dans le fort abandonné de la famille d'Ulster.
Mis à mal, ils s'étaient repliés en direction d'une base arrière, sur les rives du lac placide, afin de se reposer, et de préparer une contre attaque fonctionnelle.
Au bout de quelques jours, et alors que les orcs ravageaient la contrée, ils furent mis en échec par les mercenaires suite à une judicieuse embuscade, permettant de disperser les peaux-vertes, pour un temps du moins.




Cette petite victoire laissa à la compagnie la chance de se replier sur le village de Courterive, et de demander du renfort au baron d'Ulster, qui lui même prévint les autorités de Hurlevent de la présence intolérable d'orcs sur ses terres.



Une fois prêts au combat, les lames affûtées et les fusils chargés, les mercenaires indemnes prirent la route du château d'Ulster pour livrer bataille, et bouter le clan hors des terres de leur commanditaire. L'assaut fût rapide, et la tour de guet fût la première à tomber, ses occupants forcés de se replier vers le gros de la horde verdâtre.



Mais la bataille était loin d'être terminée, et à peine cette tâche fût-elle achevée, que les orcs fondirent sur eux, plus nombreux que prévu, assoiffés de revanche. Le fer heurta l'acier, et le vacarme des combats recouvrit bientôt les paisibles collines de sa chape de plomb. Les sorts, les flèches et les balles pleuvaient, on s'échangeait des coups féroces ici et là, mais la bataille semblait parvenir à un statut quo.
C'est alors qu'un cor puissant fît trembler les vieux murs de pierre du château.
"POUR LE ROI WRYNN, POUR L'ALLIANCE" rugirent les soldats du roi envoyés en renfort, qui jaillirent des positions arrières, refoulant les peaux-vertes dans l'enceinte du fort.



La situation se débloqua rapidement, et le clan fût mis en déroute à travers le bois aux gnolls jouxtant le château. Les humains se lancèrent à leur poursuite, mais mal leur en pris, car les premiers se retournèrent pour faire face à ceux qui les chassaient, lâchant sur eux un ogre captif. Le contact secoua la formation mixte de mercenaires et de gardes, mais un contingent de cavaliers acheva de mettre les orcs en déroute, ne parvenant toutefois pas à les exterminer.



La campagne des Carmines était terminée pour Retribution, et ceux-ci ne prirent que deux jours de repos pour toucher la prime promise, avant de reprendre la route pour les bois de la pénombre à la poursuite des Noirsangs, exterminant sur le chemin un groupe de bandits qui terrorisaient les habitants d'un hameau solitaire. Sombre-comté fût vite dépassé, et vint le défilé de Deuillevent ou ils retrouvèrent la trace de leurs adversaires. Un pont fût saboter pour attirer ces derniers dans un piège qui se voulait mortel, mais le manque d'effectifs eu raison des épées-louées, qui furent forcés de battre en retraite dans les marais des chagrins, perdant l'avantage gagné jusqu'ici.





Les deux groupes adverses se perdirent donc à l'entrée des marécages, et la compagnie de mercenaires rallia le guet de L'estran depuis le havre boueux, non sans essuyer une attaque de perdus en chemin. De cette base d'opération, plusieurs contrats juteux leur furent confiés, de l'extermination d'un groupe de Gloubelins téméraires, à la libération d'un diplomate retenu par un fort parti de mercenaires de races diverses et d'allégeances inconnues.



C'est donc au guet de L'estran que se trouve actuellement la compagnie de mercenaires Retribution, et elle recherche plus que jamais des aventuriers, des soldats et des soudards pour la rejoindre et affronter les menaces de l'immondice saumâtre que sont ces marais. L'or ne manque pas, et la boisson non plus, alors joignez vos lames aux nôtres!


Dernière édition par Assast le Ven 08 Juil 2016, 12:00, édité 1 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Jeu 28 Aoû 2014, 12:49

Sur les murs de la capitale, les panneaux d'affichage, les lambris des tavernes, on peut voir de larges feuilles jaunies, portant les inscriptions suivantes.

Retribution recrute!




Que vous soyez soldat, larron, aventurier ou même magicien, la compagnie recherche des gars et des filles motivés pour rallier ses rangs! Du nord au sud, à travers les contrées les plus exotiques, elle vous promet salaire, boisson et gloire! Aucun monstre n'est trop grand, aucune armée n'est trop nombreuse pour nos lames avides! Mais Retribution c'est aussi et surtout un groupe soudé, avec des valeurs de camaraderie que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Nous avons traversé des dizaines d'épreuves, et combattus sur de multiples fronts, et nous voilà encore debout, prêts à en découdre ( Pour peu qu'on nous paie )! Alors si vous vous sentez l'âme d'un véritable baroudeur ou d'un guerrier féroce, que le sale boulot ne vous fait pas peur, n'hésitez plus et rejoignez les meilleurs des meilleurs!
Rejoignez Retribution.


Dernière édition par Assast le Ven 08 Juil 2016, 12:00, édité 1 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Sam 11 Oct 2014, 13:35

La ligne était en place, et les mercenaires écoutaient avec attention le discours de leur capitaine.
La prochaine mission devait être difficile, un nid de démons, des atrocités à éliminer au plus vite...



Mais ce soir là, tout ne se passa pas comme prévu.
Un cor fit vibrer jusqu'aux murailles du fort, et un cavalier en sueur passa les portes de rempart du néant.
La garde du portail était tombée, et une vague de fer déferlait sur nous. Ils seraient là d'un moment à l'autre, nous devions nous préparer à la bataille.
"Un mensonge éhonté", "une plaisanterie", "une folie", furent les mots employés pour décrire ce que racontait le messager.
Mais à cet instant précis, les bruits des bottes et des cris de milliers d'orcs arrivèrent aux oreilles des défenseurs. La clameur d'une armée en marche, reconnaissable entre mille, faisait trembler le sol des terres foudroyées.
Aussitôt, et sous les ordres du commandant de la garnison, les soldats, les mercenaires, et tout ceux qui se trouvaient dans le fort filèrent vers les défenses extérieures, les balistes et les canons furent chargés, les armes fourbies.
Après plusieurs minutes éprouvantes, ou rien ne paraissait à l'horizon, une masse brune et noire, dans laquelle on distinguait quelques orcs verts fût visible.



Le combat s'engagea, et les tirs venus des murs et des barricades ne ralentirent même pas les orcs, qui écrasait toute résistance sur leur passage. Rapidement, les balistes furent détruites, et les mercenaires et une poignée de fantassins, contraints de percer les rangs adverses pour filer vers la mine proche, avec l'espoir de sauver quelques mineurs du désastre.





Les orcs de l'infâme clan Noirsang, alliés à cette menace inconnue, se lancèrent à leur poursuite en beuglants des insanités dans leur langage, et l'affrontement se reforma devant la mine, jusqu'à ce qu'un chaman du clan fasse s'effondrer l'entrée, permettant aux mercenaires et aux soldats de gagner un peu de répit. Vite, il fallait préparer une contre-attaque, et c'est dans les chariots, derrière les poutres, contre les murs qu'ils se cachèrent pour lancer une embuscade, dans l'espoir de pouvoir repousser un temps leurs adversaires.



Ce fût efficace, mais le nombre était du côté des orcs, et les mercenaires furent encore contraint de se replier vers l'arrière, sabotant plusieurs endroits dans l'espoir illusoire de ralentir leurs ennemis.
Un groupe toutefois, se détacha de la formation principale pour venir en aide aux mineurs, et les conduire loin des combats.





Ce fût le seul succès de la soirée, et au terme d'une lutte sauvage, la poignée de survivants parvient à briser l'étaux, et à fuir vers la sortie, pour retrouver un champ de bataille jonché de cadavres, et apercevoir au loin un château en flammes, d'ou s'échappaient les hurlements des derniers défenseurs.
Fuir, il fallait fuir.
S'enfonçant dans les marécages au nord, la colonne de survivants pris la route de l'avant-poste de l'alliance le plus proche.



La défaite était cuisante. Une horde venue d'on ne sait ou avait écrasé les forces de l'Alliance à rempart du néant, et la résistance acharnée des défenseurs n'avait servi à rien.
La plupart étaient morts, les autres en fuite.
La suite serait plus dure encore.


Dernière édition par Assast le Lun 06 Mar 2017, 17:43, édité 2 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Mar 21 Oct 2014, 18:40

Le 19 ème jour du dixième mois de l'an trente-quatre:

La fuite à travers les marais avait durée un certain temps, et les mercenaires s'étaient finalement établis au sein d'un petit avant-poste roués, en bordure de la route, le temps de reprendre des forces et de repartir au combat.
Maintenant, il fallait reprendre les armes et retourner se battre, affronter la menace.
L'occasion était belle, un officier de l'Alliance chargea les mercenaires de transporter, via le brise-voiles, leur navire, une cargaison de ravitaillement pour la tête de pont établie sur les rivages des terres-foudroyées.
Après quelques heures de navigation, la compagne pris pied sur la plage, en déchargeant en barques le matériel qui fût prise en charge par des fantassins.
Mais ce n'était pas tout!
La trompe sonna, et un contingent d'orcs choisi ce moment précis, appuyé par d'intenses bombardements, pour lancer un assaut sur le campement de l'Alliance.
Sous l'impulsion de leurs officiers, les mercenaires de Retribution se mirent en place le long de la ligne de défense, prêts à repousser l'envahisseur.





La lutte fût âpre, et ce n'est qu'avec l'appui d'engins volantes que les humains purent reprendre pied, et repousser les peaux-brunes.
Bannières au vent, les mercenaires lancèrent en compagnie de fantassins, le contre-attaque, et parvinrent à refluer la vague d'orcs.



Alors que la victoire était acquise, un orc massif décapita un sergent de la compagnie après une lutte acharnée, sous les regards médusés de ses camarades.
Sa mort fût vengée, mais la chose était faite.
Les hommages lui furent rendus, et son corps renvoyé à la mer.





Dernière édition par Assast le Dim 05 Juin 2016, 16:27, édité 3 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Sam 01 Nov 2014, 12:26

L'appel aux armes était clair, le projet de l'Alliance de revendiquer Rempart du néant et de chasser les orcs de l'endroit désolé devait se dérouler le soir même.
Plus tôt dans la journée, la compagnie avait rejoint la ligne de front, ou tout le monde se tenait prêt à l'assaut. Dans le campement de fortune de la tête de pont, les groupes étaient multiples, les étendards, les tabards et les armures chatoyaient ici et là, sous le patronage du lion d'or.
En début de soirée, on demande la rassemblement des forces, et après une rapide mise au point de la vieille Archimage qui coordonnait l'assaut, l'imposante troupe, ou se mêlait fantassins, mercenaires, aventuriers et chevaliers s'ébranla en bon ordre en direction du fort en ruines.



À mesure que s'approchait la place forte, et que la tension montait au sein du groupe et que l'excitation mêlée à la peur grandissait dans chacun des combattants, la ligne de bataille se resserra, et les combattants les plus lourds prirent place tout devant, pour permettre d'encaisser le choc éventuel.
Les mercenaires, prudents, restèrent en arrière, afin de pouvoir remplir leur mission première, contourner le premier impact, et filer vers la caserne, prestement.



Bien vite, les défenseurs à peaux-brunes chargèrent l'infanterie d'assaut de l'Alliance, afin de balayer rapidement cette tentative de les chasser des ruines.
Profitants du chaos, les mercenaires s'élancèrent à la suite de leur capitaine, en se taillant un chemin sanglant à travers la masse des soldats de fer qui affluait.
Devant la caserne, des chamans et des fusiliers orcs firent tout pour empêcher la progression de la compagnie, et deux mercenaires tombèrent sous le torrent de balles, et devant la furie de la terre.



Toutefois, quelques fumigènes bien placés permirent aux humains d'avancer de nouveau, pour se retrouver devant une herse fermée, que l'ingénieur gnome de la compagnie s'empressa de faire exploser sans plus de cérémonies. Dans un nuage de fumée et de poussière, le groupe pénétra dans la caserne.



Mais ce fût une erreur, et des deux côtés, des grunts de fer affluèrent, écrasant les mercenaires, entre le marteau et l'enclume. Les combats furent d'une violence inouïe, quelques hommes tombèrent, à bout de forces ou blessés, et durent être soignés en urgence. Au prix de vingt minutes d'un affrontement intense, les défenseurs tombèrent tous, vaincus, et un court répit permis aux blessés d'être examinés, et pris en charge, avec les moyens du bord.



La deuxième grande pièce de la caserne était barricadée, et des craches-plombs orcs se tenaient derrière, en attente du combat, prêts à abattre l'enfer sur les pathétiques humains qui osaient s'en prendre à eux.
Mais encore une fois, l'inventivité eu raison d'eux, et une charge incendiaire lancée par le gnome transforma la salle en un charnier ardent. Une odeur putride de chair brûlée s'infiltra dans les narines, et la compagnie s'élança alors pour massacrer les survivants.



Mais le combat continuait, et une seconde barricade, plus difficile à franchir, tenait l'étage. Monter l'escalier serait un véritable suicide, aussi le capitaine ordonna d'abattre une partie du plancher qui les surplombait, afin que les défenses s'écroulent. Aussitôt dit, aussitôt fait, et la progression pût reprendre, plus lentement en raison des dégâts causés par l'explosion partielle du premier étage.



Les défenseurs des couloirs supérieurs furent à leur tour massacrés par les forces d'assaut, et un petit groupe se dirigea vers l'escalier menant au rempart, afin de stabiliser totalement la situation dans la caserne. Le reste avança vers la salle principale pour trouver et éliminer le lieutenant, cible principale de l'assaut sur la place forte.
Comptants sur une grenade mal lancée, le groupe s'élança dans la grande salle, et une pluie de balles vint les faucher, la plupart s'effondrèrent, et seul une poignée d'humains firent face à l'imposant officier, et à ses gardes du corps.



Un par un, les hommes tombaient, et les orcs semblaient avoir l'avantage. Bientôt, et malgré le retour du groupe qui attaquait les remparts, il ne resta plus que trois mercenaires, face à six orcs furieux.
C'était sans compter la fureur du lieutenant de Retribution, Findol Elensar, haut-elfe de son état, qui parvient à décapiter le chef orc d'un revers de lame embrasée, ce qui permis à ses compagnons d'achever les grunts démoralisés.



Le lieutenant de la horde de fer n'était plus, et les plans étaient en leur possession.
Le plus dur à présent était d'évacuer la multitude de blessés. Le bilan était lourd, mais la guerre ne fait jamais de cadeaux.


Dernière édition par Assast le Ven 08 Juil 2016, 12:00, édité 2 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Lun 05 Jan 2015, 16:15


Par la grande porte, chroniques de Draenor:

"EN LIGNE LES GARS"
S'entremêlait au sein de la clameur des hommes, les plaintes des éternels râleurs, les gémissements des apeurés, et les cris de guerre des guerriers avides de bataille. C'était maintenant, l'ultime combat.
Ce soir, ils allaient bouter ces chiens bruns au delà des Ténèbres, au delà de la porte. Ils allaient les écraser d'un coup de talon, comme les punaises qu'ils étaient.
Les pertes en hommes avaient été lourdes, et les semaines de combat accablantes, mais c'était enfin terminé.
Ce soir ils se reposeraient enfin sur le Brise-voiles, avant de se diriger vers de nouvelles aventures.
Une trompe sonne, puis une autre. Retour à la réalité, les champions s'avancent, suivis des soldats. La compagnie, bannière au vent, masse braillarde crasseuse, suivait tout le gros des troupes avec le bon espoir de s'en sortir glorieux, riches, et vivants.
Les héros s'élançaient en avant, et les hommes, à leurs côtés tout de même. Les épées s'entrechoquaient avec les haches, et l'odeur de poudre et de sang commençait déjà à parvenir aux narines des hommes.
La porte des Ténèbres, majestueuse, ténébreuse, mystérieuse, se dressait là, au centre du cratère, à un jet de pierre à peine.
Mais les lignes de fer qui la défendait étaient compactes, solides, et les troupes mêlées des champions d'Azeroth peinaient à passer, jouant des coudes, des armes et des sorts.
Un cri puissant transperça la foule, et une boule de feu jaillit pour balayer un groupe d'orcs.
"C'EST LE MOMENT"
Le mage, nimbé d'une aura quasi-divine, pointa la porte du doigt, et comme un seul homme, chargèrent les héros.

"VLADIMIR, DORN! PRENEZ CHACUN UN FLANC AVEC LES GARS, MAINTENEZ LA PRESSION, ON RESTE DANS LE SILLAGE DE CES MASTARDS, DÉPÊCHEZ VOUS!"
Celui qui criait, cette fois, était moins impressionnant, mais une certaine autorité s'en dégageait tout de même.
Les deux hommes, un roux borgne et un brun massif et poilu, prirent chacun le contrôle de petits groupes pour venir défendre les flancs de la troupe de mercenaires, qui progressait avec peine derrière les champions.
"LIEUTENANT! ESSAYEZ DE MAINTENIR UN FEU NOURRIS, ON Y EST PRESQUE"
Un haut-elfe à la chevelure d'argent soyeuse hurla un ordre, et un torrent de flèches et de plombs brisa un rang adverse. Plomb contre fer.
La porte était proche maintenant, et plusieurs des grands héros avaient déjà traversé! Mais la mêlée continuait, et des orcs se battaient encore, tout autours.
"AVANCEZ! ON A PAS LE CHOIX!" Hurla l'homme au cheveux blanc qui commandait les mercenaires.
Des fantassins tombaient un peu partout. La mission était une réussite, mais un repli signifierait la mort pour la compagnie.
"TRAVERSEZ LE PORTAIL, ON REBROUSSERA CHEMIN UNE FOIS QUE LA SITUATION SERA PLUS STABLE DE L'AUTRE CÔTÉ!"
Les regards se croisèrent. La peur, la haine, la fatigue..
Sans autres mots, tous se lancèrent en avant, à la suite des derniers soldats à traverser. Plusieurs d'entre eux furent fauchés par les tirs et les coups de hache..! Mais enfin.. Ils ouvrirent les yeux et..
Devant eux, la désolation. Une armée immense, faite d'acier, et derrière une jungle à perte de vue. Un monde hostile.. inconnu..
"Mercenaires, on va reprendre notre souffle et..!"
Mais à peine le capitaine eut-il prononcé ces mots que la lueur sombre et magique qui animait le portail s'évanouit.
"Que.. Par la Lumière ce n'est pas.."
Plus un mot. Mais tous avaient compris. Pas de retour, pas de bateau, et pas d'autres aventures en Azeroth.
Devant eux, la bataille faisait encore rage.
"LUTTEZ POUR VOS VIES, FUYEZ"
Ils ne se firent pas prier, et s'élancèrent à la suite de l'archimage et de ses troupes survivantes.
Les pleurs et les regrets seraient pour plus tard.

Se frayer un chemin à travers une jungle inconnue n'est pas de tout repos. Fuyant une mort certaine sur le parvis de la porte des Ténèbres, les mercenaires, accompagnés d'un petit groupe de soldats de l'Alliance durent lutter des heures durant pour leur survie, en affrontant menace sur menace.
Partout, des orcs déferlait, cent pour chaque mercenaire. La nature engloutissait les hommes aussi facilement que des morceaux de viande, et déjà trop de braves hommes avaient péris.
Les insectes et la moiteur de la région, les sables mouvants, les embuscades et la puanteur de la charogne régnaient en maîtres, et la peur s'insinuait petit à petit dans le coeur des plus vaillants guerriers.
Séparés de l'Archimage et de ses héros, ils parvinrent toutefois à atteindre d'immenses quais bardés de fer, et solidement gardés.
Au terme d'une bataille intense, c'est en laissant des dizaines d'hommes sur le carreau que la compagnie parvint à voler un petit transport maritime, et à voguer à l'aveugle en direction de terres inconnues.
L'aventure continuait, pour un temps.

Une forte brise marine fouettait le visage des hommes présents sur le pont du navire, et la côte opale se profilait à l'horizon. Les nouvelles terres se murmurait t-on au sein de la compagnie.
Du groupe de soixante quatre hommes qui avait traversé le portail, fantassins compris, il n'en restait plus que trente-sept, et plusieurs mercenaires étaient encore blessés.
Debout sur le pont, le capitaine observait à la lunette les larges bandes de terres qui se rapprochait au fur et à mesure de l'avancée du bâtiment. Les silhouettes des arbres et du relief se découpait dans la lumière de l'aube.
Il se retourna pour d'adresser à l'homme le plus proche de lui, sa voix n'exprimait aucune émotion notable, ses yeux cernés et son visage sale.
"Toi, vas prévenir l'adjudant Leezan, dis lui qu'on va accoster, organisez le débarquement. On va pas traîner sur le rivage."
Le mercenaire salua, et se pressa vers les ponts inférieurs, alors que le capitaine reprenait sa contemplation.

"TOUT LE MONDE SUR LE PONT, ON SE GROUILLE!"
Une voix puissant jaillit des entrailles du navire de fer, pour laisser place à une tornade d'agitation. Les hommes grognaient, mais se rassemblaient plus ou moins vite, alors que les officiers se regroupaient aux côtés du capitaine qui n'avait pas bougé.
Les côtes étaient toutes proches à présent, et on pouvait apercevoir de larges prairies, d'un vert étonnant.
Scrutant ses hommes, l'homme aux cheveux blancs se tourna vers eux, les sourcils froncés, et pris la parole après quelques secondes de réflexion.
"Mes amis, mes frères, mes soeurs. Nous n'avons pas choisis d'être ici, et rien ne nous lie en ces terres, ni contrats, ni serment. J'aimerai vous dire que j'ai trouvé comment regagner Azeroth, mais je n'en sais rien. Nous avons perdu tout contact avec l'archimage Khadgar et les héros qui l'accompagnaient. Nous voilà livrés à nous même.
Mais devons nous de ce fait baisser les bras? Abandonner? Se morfondre et laisser ces terres nous avaler?"
Il marqua une pause, avant de reprendre.
"Non mes amis. Car devant vous, je fais le serment que nous survivrons, je fais le serment que nous rentrerons chez nous, et je fais AVANT TOUT le serment que nous graverons sur les fronts de ces orcs bruns une dague sanglante"
Un murmure parcourut l'assemblée, quelques approbations, rien de plus.
"Maintenant, nous allons accoster, et se préparer à survivre. La vraie difficulté commence maintenant. Nous n'avons plus le droit à l'erreur. Plus le droit aux excès. Reconstruisons nous, bâtissons un endroit sûr, et préparons nous à affronter ce nouveau monde.
Mes frères et soeurs, la rédemption ou la mort!"
Les acclamations se firent plus volontaires, et bientôt, la rampe du bâtiment de fer s'écrasa sur la plage, déversant en son sein un groupe déterminé.

Des bruits sourds résonnaient dans l'imposante clairière bleutée, et chacun d'entre eux faisait vibrer les arbres, si bien que les sons produits paraissait s'apparenter à une obscure musique tribale.
En s'approchant, on aperçevait un groupe d'hommes et de femmes en plein travail.
Haches, pioches, pelles étaient les instruments responsables de cet improbable concert, et ceux qui les maniaient dressaient  peu à peu, dans cet endroit reculé, ce qui ressemblait à un campement fortifié.
Des fossés étaient déja creusés par endroits, et d'imposant pieux taillés levés pour servir de palissades. Un bâtiment de bois sortait de terre, probablement futur refuge durant les obscures et glaçiales nuits de la vallée.
Le travail avançait vite, tout le monde était à bout de force, mais personne ne rechignait, car chacun avait conscience de l'importance de cette tâche.
Quelques hommes toutefois, montaient la garde, armes en mains, prêts à repousser les menaces qui ne tarderaient pas à se montrer.
Au centre, sur une table sommaire, faites de rondins, le capitaine aux cheveux blancs, le haut-elfe, le borgne et l'ivrogne semblaient en plein conciliabule, pendant que leurs hommes travaillaient.
Un imposant moustachu s'approcha, et interrompit la discussion.
"Patron, le boulot avance bien, on d'vrait être prêts d'ici ce soir. Le bois n'manque pas pour le moment, mais si on veut agrandir, faudra aller plus loin. Fedor et les autres devraient pas tarder à rentrer de la chasse."
Le capitaine releva la tête.
"Merci Zelkova, il faudra éclaircir les environs, peut-être trouver de quoi réparer et fabriquer des armes. Vas demander à Tucker de tourner autours du campement avec deux hommes, histoire de trouver un truc pour extraire de la pierre."
Le moustachu frappe du poing sur sa cuirasse et tourna les talons pour se diriger vers un homme mince, et blafard qui supervisait une équipe de construction avec un calme olympien.
Il faudrait bien plus que des murs et deux bâtiments de bois pour survivre sur ces terres.
C'est de l'espoir qu'il fallait. L'espoir de rentrer un jour chez soi.


Dernière édition par Assast le Ven 08 Juil 2016, 12:01, édité 1 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Jeu 15 Jan 2015, 13:37

L'affiche suivante circule dans les tavernes et les rues de Hurlevent et alentours depuis quelques jours.

Moi, le Sergent Yella Elzen, de Retribution, recherche activement des hommes et des femmes pour me suivre à travers le portail, à la recherche de la compagnie, actuellement disparue.
Si vous avez une expérience solide du combat, de la survie, ou des connaissances dans des domaines spécifique, et qu'une mort hautement probable sur un territoire lointain ne vous fait pas peur, vous pouvez me contacter au plus vite. Nous ne savons presque rien de ce qui se passe de l'autre côté, et il se peut qu'aucun membre de cette expédition ne parvienne à retourner sur Azeroth, c'est pourquoi je tiens à être accompagnée de personnes au mental d'acier, des têtes brûlées avides de faire leurs preuves ! Vous vous reconnaissez au travers de mes mots ? Alors n'hésitez-plus, et venez vous inscrire au plus vite!
Les survivants, outre une forte paie, recevrons le droit de se joindre à la compagnie pour peu qu'elle existe encore.


Dernière édition par Assast le Ven 05 Mai 2017, 14:18, édité 2 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Dim 12 Avr 2015, 22:12



Il est agréable de pouvoir dire que la vie en Nagrand est rythmée par la course du soleil qui défile quotidiennement dans les cieux avant de disparaître dans le dos de la singulière silhouette d'Oshu'gun qui s’élève dans sa blanche magnificence en tranchant avec les vastes plaines qui composent la région, dépassant de loin les quelques arbres et monts hâlés qui se dressent ici et là sur l'herbe grasse et verdoyante qui tapisse l'ensemble du terroir.

Nous sommes tous impatients de redécouvrir en profondeur cette région dont nous pensons déjà pour certains connaître les dangers : seules quelques patrouilles ont dors et déjà été menées dans les environs, nous libérant des contraintes imposées par les officiers de l'alliance en occupation puisque ce sont eux, nos commanditaires principaux et de ce fait, nos dirigeants, d'une certaine manière.
La région est probablement l'une des plus favorables à abriter une vie paisible, par son climat et sa disposition. Les Talbuks, Elekks et Sabots-Fourchus vivent en harmonie sur ces plaines regorgeant de richesses permettant à chaque espèce de se nourrir et de s'abreuver en abondance sans nullement déranger les autres races. La flore est peu variée mais semble plus vivante que partout ailleurs, et ce même malgré l'absence de la plus légère des bruines provenant des cieux. Il n'y a que verdure et soleil, un temps favorable à notre repos qui s'achèvera très bientôt.

Anarya Brynt, annaliste de la compagnie

Le temps passe, les choses changent.
La compagnie a survécu à l'anéantissement, au bord du gouffre, les mercenaires ont trouvés la force de survivre, de repousser les ténèbres, et de triompher.
C'est après un rapide passage dans la tentaculaire capitale du Royaume qu'ils ont repris la route de l'autre monde : Draenor.
Les combats ne manquent pas, les ennemis non plus. Trouveront-ils la gloire et la richesse ? Ou seulement la mort?


Dernière édition par Assast le Ven 08 Juil 2016, 12:01, édité 1 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Lun 05 Oct 2015, 18:55

Les Hinterlands, le cinquième jour du dixième mois de l'an trente-cinq:

Les cimes des pins gigantesques se balançaient lentement au gré du vent, une petite brise douce et salée en provenance de la mer. Les falaises abruptes surplombaient de larges plages herbeuses ou se prélassaient de majestueuses tortues géantes entre les ruines brisées d'un ancien village troll.
Le soleil était haut, et des chouettards arpentaient les sous-bois à la recherche de nourriture, et une multitudes d'oiseaux piaillaient allègrement sur les branches des arbres.
Plus loin, une pente raide menait les voyageurs curieux jusqu'à la mer, à travers des arches de pierres moussues, vestiges d'une civilisation antique.
Par endroit, l'herbe verdoyante était maculée de sang, non pas rouge et frais, mais noir et visqueux, celui des morts. Des armes d'acier noires et violettes s'entassaient sur des monceaux d'abats et de cadavres, festin pour les freux qui se délectaient du charnier.
Des cratères noircis balafraient la terre, et des pans entiers de végétation paraissaient mourants, et d'énormes ronces noires jaillissaient des entrailles du sol pour enserrer des proies invisibles.
Le vent se faisait plus fort, et des nuages pointaient le bout de leur nez dans le ciel jusqu'à lors dégagé.
Bientôt, la pluie tomberait et laverait la terre du fiel déversé par les combats, la nature reprendrait ses droits et l'endroit tomberait dans l'oubli.
Au delà des falaises, au delà des plages et des pins, sur la mer pour l'heure calme, se dressait une voile blanche à dague noire, qui s'éloignait jusqu'à n'être plus qu'un point à l'horizon.


Dernière édition par Assast le Ven 08 Juil 2016, 12:01, édité 1 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Mer 01 Juin 2016, 14:37

Premier jour du sixième mois de l'an trente-six :

La coque craquait au rythme de la progression du vaisseau sur les flots noirs et agités de la mer au nord des royaumes de l'est. L'écume qui maculait les flancs du Brise-voiles donnait l'impression que le navire brisait une immense plaque de glace mousseuse.
Sur le pont, des soldats aux tabards noirs et blanc s'affairaient aux voiles, aux canons ou à toute autre tâche pourvue qu'elle occupe, ces derniers tâchant très probablement d'oublier la lourde défaite de la veille ou leurs forces avaient été exterminés par une armée cinq ou six fois supérieure en nombre, et ou les dernières position de leur commanditaire étaient tombées aux mains de ceux qu'ils affrontaient depuis déjà un mois et demi.
Rassemblés à l'arrière du navire, un groupe de chevaliers discutait à voix basse de la suite des opérations, peu enclins à partager leurs informations avec les mercenaires et leurs quelques hommes d'armes survivants.
Il fallait agir, c'était une évidence tant la situation s'avérait critique et tant le nombre d'hommes dont ils disposaient était faible. Tout n'était peut-être pas perdu.
Le navire vira de bord, vers le nord et les côtes grises du comté firent leur apparition à tribord au bout de quelques minutes.
Dans la plus grande cabine du navire se tenait un autre conciliabule : Les chefs décidaient ensemble de ce qu'il allait advenir. Ils savaient que l'échec signifierait la mort et aucun n'était prêt à payer ce tribut.
Il fallait inverser la vapeur.


Dernière édition par Assast le Ven 05 Mai 2017, 14:17, édité 1 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Mar 27 Déc 2016, 16:04

Monsieur Aldwyn,

Les informations que j'ai obtenus ici sont extrêmement préoccupantes et c'est pourquoi je prie la Lumière pour que cette lettre vous parvienne au plus vite. Ceux que je poursuis depuis plusieurs semaines maintenant redoublent d'efforts dans la recherche de l'objet qu'ils convoitent et je crains que ce ne soit plus qu'une question de temps avant qu'ils ne mettent la main dessus. Ils usent de toutes les méthodes imaginables pour obtenir ce qu'ils désirent et j'ai malgré moi dû assister à des scènes d'une violence que je ne savais point possible. Quoi qu'il en soit, ces réprouvés progressent rapidement et je vous conjure de me rejoindre le plus rapidement possible pour les confronter et les éliminer, sans quoi ils parviendront certainement à leurs fins et obtiendront un avantage décisif pour la suite du conflit. En ce qui concerne la cible principale, elle semble posséder pleine maîtrise de sa nouvelle nature. Je ne sais ce qui se passe dans sa tête, mais je crains que toute étincelle d'humanité ai disparue en lui. Je me tiens à votre disposition et surtout dans l'attente de votre venue.

Très Cordialement.

Alphred Hawston


Dernière édition par Assast le Ven 05 Mai 2017, 14:22, édité 1 fois
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Ven 05 Mai 2017, 14:19


Quelque part dans les mers du sud, quatrième mois de l'an 37 :

Du haut de son perchoir, elle voyait tout. La mer, calme et lisse dont les reflets azurs vous emplissaient de calme et de sérénité, les îles de l'archipel les plus proches, couvertes d'arbres tropicaux et grouillants de vie sauvage, et la terrible plate-forme des gobelins depuis laquelle ils méditaient de reprendre leur bien.
On lui avait raconté, avec quelle sauvagerie les mercenaires engagés par les peaux-vertes s'étaient empressés de tailler en pièces les équipages des Flots ocres, les uns après les autres.
Les premières graines de la discorde avaient commencées à naître au sein de la flotte et l'amiral de Jimenez lui même avait du intervenir pour les faire taire.
L'ancien officier de Kul'tiras avait fait exécuter une dizaine de mutins et promis le même sort à quiconque oserait remettre en question son commandement.
Pour l'heure, cela avait fonctionné et on ne commentait plus qu'à demi-mot.
Il n'empêche, pensa t-elle, que la moitié des équipages avaient été vaincus. Le capitaine Calabre en personne était mort et ses hommes, les meilleurs de la flotte, avaient presque tous été massacrés.
Elle s'affala sur le bord du nid de pie et bailla à s'en décrocher la mâchoire. Au moins, se dit-elle, leur navire, une petite goélette rapide, ne risquait pas d'attirer l'attention des chiens de chasse du cartel. Observer la plate-forme et les déplacements des mercenaires était une tâche peu dangereuse qui lui convenait tout à fait, et à l'équipage aussi.
Mais à peine avait-elle fait cette conclusion qu'un coup de feu la tira de sa semi-torpeur.
Rapidement suivi d'autres, de cris et du crissement caractéristique de l'acier.
En dessous d'elle, sur le pont, une troupe d'hommes et de femmes aux tabards blancs surgissaient de la mer et massacraient ses compagnons.
Là, un arbalétrier à la cape brune logeait un carreau dans l’œil de Jonas, ici un semi-orc hideux, coiffé d'un chapeau noir tranchait Lomy de l'épaule au bassin d'un revers d’estramaçon et plus loin elle vit Boris se faire fendre le crâne par le bâton de guerre d'un gigantesque pandaren ventru.
La panique s'empara rapidement d'elle et la jeune femme se laissa silencieusement glisser dans son abri de fortune. Attendre, il fallait attendre qu'ils partent. Elle pourrait aller prévenir l'amiral à ce moment là.
Au bout de quelques minutes, toutefois, tout fut calme. Elle ne perçut que quelques bribes des conversations des assaillants qui devisaient sur le pont et ne bougea pas.
Elle ne bougea pas plus quand les hommes quittèrent le pont dans leurs petites barques à voiles pour regagner la plate-forme en laissant derrière eux le navire intact, mais se décida quand, enfin, elle les vit disparaître au loin.
D'un bond, elle sortit de sa cachette, saisit une corde se laissa glisser jusqu'au pont, jonché des cadavres de ses compagnons.
Pas une seconde elle ne se demande pourquoi le navire était laissé intact, dérivant au milieu de l'eau. Et c'est alors qu'elle s'échinait à détacher la chaloupe que survint l'explosion.
« Quoi ? » eu t-elle à peine le temps de murmurer que le torrent de flammes et de débris l'avala pour ne plus jamais la recracher.

Spoiler:
Bonjour à tous. Je met à jour le post de guilde avec un nouveau texte pour signaler que nous sommes actifs et que le recrutement est ouvert. On tourne pour l'heure à deux events par semaine, le mardi et le vendredi et la campagne actuelle devrait prendre fin d'ici un mois maximum. C'est tout pour cette fois, notre forum est disponible et nous le sommes également en jeu pour de plus amples informations.
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Assast le Jeu 05 Oct 2017, 19:37

Campagne du Comté de l'Orage :

Il s'agit d'un domaine situé dans les Hautes-terres de Lordaeron. Jadis prospère, l'endroit a été abandonné au Fléau durant la troisième guerre et ses habitants ont pris la fuite vers Hurlevent.
Lors de la chute du Roi Liche, le vieux comte a entrepris la reconquête de ses terres avec succès, mais sa mort naturelle deux ans plus tard fût le point de départ d'une guerre civile opposant son frère à son fils héritier.
Le conflit pris fin au bout de plusieurs mois avec la réconciliation des deux partis, et le Comté de l'Orage entame depuis sa pénible, mais nécessaire, reconstruction.
Froid et pluvieux, il s'agit toutefois d'une zone très fournie en ressources naturelles, minerais, poissons et élevages sont les principales richesses du comté ce qui attire de nombreux marchands et immigrants en quête d'opportunités nouvelles.




Les personnages principaux :









Le seigneur actuel et légitime du comté de l'orage est un jeune homme énergique, vif et intelligent  qui dirige son domaine avec plus de sagesse que ne le feraient bien des hommes. Au combat comme en temps de paix, il passe du temps en compagnie de ses hommes et sujets qu'il galvanise par sa présence et son esprit aiguisé.
Sous sa conduite, le comté prospère et se reconstruit progressivement.
Hanté par les souvenirs des exactions de la guerre civile, il se fait au fil du temps de plus en plus distant et laisse la plupart des affaires courantes à son oncle sur lequel il s'appuie entièrement, malgré leurs divergences passées. Bien que ce dernier remplisse la tâche avec une compétence sans pareille, il n'est pas aussi apprécié que le jeune homme et la population commence à s'inquiéter des absences répétées de leur seigneur, pourtant d'ordinaire si présent.
Il a fait appel aux mercenaires de Retribution pour escorter sa promise, Aurore de Greyhaven, jeune noble Hurleventoise dont les titres et la dot permettront de financer de grands aménagements au sein de la cité, et qui doit par ailleurs donner un héritier d'urgence à la famille Irevent qui en manque cruellement.












Gerlan n'est pas un homme doux. Sa carrure sèche, son regard inflexible et sa mâchoire serrée témoignent du caractère sévère de l'oncle de Telenor.
Il fût aussi son ancien adversaire et tout deux furent à l'origine de la guerre civile qui dévasta le comté à peine rebâti après la reconquête.
L'homme est cependant un stratège et un gestionnaire hors pairs qui use de tout le pragmatisme dont il dispose pour asseoir la domination de son neveu sur le comté, le servant désormais loyalement.
Peu apprécié par la population en raison de son caractère austère, il a instauré une justice sévère et implacable suite à de récents troubles au sein de la cité de l'orage. Instaurateur de la Garde grise, il s'assure que les routes du domaine restent sûres et que toute sédition soit matée immédiatement.
Actuellement préoccupé par le retrait de son neveu, il ne soutient pas son mariage avec la jeune Aurore de Greyhaven car il serait plus légitime selon lui d'épouser une membre de l'ancienne noblesse locale de façon à renforcer l'emprise du comte sur les Terres de l'orage.
La trahison de Serena et Garrett d'Irevent, sa nièce et son fils unique fût pour lui un terrible déchirement qu'il masque tant bien que mal sous ses traits de froideur habituels.














Un peu plus jeune que Telenor, Serena est un esprit aiguisé et manie aussi bien la parole que l'épée. Véritable main de fer, c'est une diplomate et une guerrière accomplie, ainsi qu'une intriguante née. La jeune femme sait ce qu'elle veut et se donne les moyens de l'obtenir coûte que coûte.
C'est elle qui est à l'origine du plan ayant mené le Comté dans la guerre civile, en compagnie de Garrett qu'elle aime profondément.
Après leur forfait, elle s'est arrangée pour que les accusations ne touchent pas son amant, lui permettant de fuir le comté.
La déception de son frère et le courroux de son oncle l'ont conduit à être placée en cellule, puis en résidence surveillée dans l'attente d'un jugement en bonne et dûe forme.
Libre grâce à l'intervention des hommes de son cousin, elle se tient à présent à ses côtés.













Garrett est tout l'inverse de son père Gerlan. Prodigieux guerrier qui manie les armes à deux mains avec une facilité déconcertante, il ne dispose pas de la patience de son géniteur et encore moins de ses compétences de stratège. Brutal et impatient à l'extrême, il inspire toutefois ses soldats d'un mélange de respect et de crainte. Il n'est pas pour autant stupide et sait faire preuve d'une maîtrise tactique étonnante dans le feu de l'action, quand agir ne requiert aucune planification.
Avec sa cousine et amante, Serena, il a imaginé le mensonge à l'origine de la guerre civile. Et bien qu'il ai échappé au courroux de son cousin et de son père grâce au sacrifice de cette dernière, il a fuit Lordaeron avec une poignée de fidèles, ne donnant plus de nouvelles pendant un moment.
Il est à présent de retour dans le comté et tente de le conquérir par la force grâce à une armée puissante d'origine inconnue.












Originaire de Hurlevent, Aurore est une jeune noble au caractère bien trempé. Curieuse mais parfois hautaine, elle est très au fait de l'étiquette et se montre aimable et dissimule plutôt bien de ce dernier trait de caractère.
Jusqu'ici, elle a été relativement préservée des guerres successives dans la sécurité du manoir familial.
En conséquence elle ne montre aucun talent particulier pour la guerre, hormis le tir à l'arc qui la passionne. C'est aussi une cavalière émérite.
Mondaine, elle apprécie les tenues complexes et sophistiquées.
Désormais mariée à Telenor d'Irevent, elle s'est retirée en sa compagnie dans le manoir familial à la suite des noces chaotiques.












Mage, mercenaire et espion, l'homme répondant au nom de Stephen d'Aldrenbrecht est un spécialiste dans l'art de semer la confusion et le chaos. C'est une arme aiguisée qui vend ses services au plus offrant dans l'espoir d'en tirer profit.
Intelligent et puissant, il a depuis longtemps abandonné le Kirin Tor au profit de ses propres allégances.
Lors de la guerre civile, il a joué un rôle clé en fabriquant les documents secrets prouvant la soi-disant bâtardise de Telenor.
Capturé et emprisonné, il a réussi à s'enfuir des gêoles du comté grâce à l'intervention de ses hommes.
Stephen travaille de nouveau pour Garrett et le seconde dans sa tentative d'invasion du Comté de l'Orage, à la tête de sa compagnie de mercenaires, la Fraternité sibylline.














Vaniteux et incroyablement opportuniste, Lester Marsh est le chef de la sécurité du Cartel de Tombepoudre qui a croisé le fer avec les mercenaires de Retribution dans les Serres Rocheuses. Le bilan mitigé de l'opération a conduit le baron-marchand du cartel à le tester dans des opérations risquées. Des rapports de la Garde grise indiquent une recrudescence de contrebande sur leurs côtes, en lien avec un mystérieux homme aux cheveux plaqués et au costume impeccable. Le Cartel de Tombepoudre soutient et finance Garrett d'Irevent dans sa tentative de prise de contrôle du comté.












Vieille femme mystérieuse à la tête de la Cour des miracles, celle qui se fait surnommer la Reine des gueux serait arrivée au Comté juste après la guerre civile, au sein d'une caravane de saltimbanques et aurait rapidement gagnée en influence jusqu'à obtenir sa position actuelle. Elle fait office d'autorité occulte de la cité qu'elle dirige depuis l'ombre, au grand dam de Gerlan d'Irevent et de sa Garde grise qui font tout pour lui mettre la main dessus.






Seconde campagne du Comté de l'Orage, présentation HRP :

Cette seconde campagne suit d'un an et quelques mois la première. Le choix de la zone floue que sont les hautes terres de Lordaeron permet d'instaurer un petit territoire (Qui ne dépasse pas la taille de ce qu'on utilise IG) enclavé et relativement isolé du reste du monde. Les mercenaires de la compagnie vont devoir faire face à toute une galerie de personnages, d'intrigues et de combat pour parvenir à remporter la victoire et survivre. En aval de la trame principale se jouent plusieurs intrigues secondaires à l'influence bien réelle sur le reste de la campagne.
Il va de soi que la lutte qui se déroule sur ce territoire n'influence en rien la géopolitique du nord et reste extrêmement anecdotique, affaiblissant même grandement la colonie face aux réprouvés qui ne toléreront pas longtemps une telle enclave si proche de leurs terres.
Présenter la campagne sur ce forum permet de donner un aperçu de ce que nous faisons en ce moment et de la façon dont se construisent nos aventures. Je me tiens à disposition pour toute question, en MP ou en jeu (Assast, Yella), ainsi que les officiers de la guilde (Findol, Eldared). Mes remerciements vont à Arliden/Souvenir pour son aide inestimable dans la préparation de la campagne et des dessins des personnages. Merci d'avoir pris le temps de lire et bon jeu !
avatar
Assast


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Retribution

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum