Carnet de voyages d'un pirate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carnet de voyages d'un pirate

Message  Nobody le Dim 01 Avr 2012, 23:01

À mes descendants, à ma merveilleuse compagne Healys.

Cher lecteur,
Si tu n'es pas l'une des personnes ci dessus, tu n'as pas a mettre ton nez ici. mais si tu insistes va...

PREMIER VOYAGE : UNE ÎLE INCCONUE.


Bon, soyons clairs : le paradis sur Azeroth, c'est ici ! Alors on peut tout de suite se diriger vers le rayon des gnomographies : eaux turquoises et limpides à 28 degrés, sable blanc farineux, plages édéniques façon cartes postale.; on nous l'avait promis, on l'a eu!!! Alors évidemment, nous aurions préféré y passer plutôt dix mois que  dix jours, mais on ne va quand même pas s'en plaindre... Le seul inconvénient à partir sur ce type de destination...c'est d'en revenir ! (à plus forte raison en novembre dans le froid de canard et la grisaille...). Dix jours à en prendre plein la vue : nous avons rapidement survolé l'ile principale. Et alors là, on a vraiment le sentiment que la terre s'arrête de tourner, en particulier sur cette ile ou les seuls moyens de locomotion sont la charrue à boeufs et les pieds. Pas de chevaux, pas de griffons.
Passer une demi-journée au milieu des tortues terrestres, siroter des fabuleux jus de fruits 100% naturels ou lézarder sur des plages toutes d'une beauté hallucinante, si ce n'est pas le bonheur intégral, ça y ressemble beaucoup ! Pour couronner le tout, la gentillesses des locaux fait qu'il n'y a vraiment aucune ombre au tableau. Nagez y ou volez-y... Même si je ne sais pas vraiment ou ça ce trouve...
Je suis allé la ou le vent me portait. J'ai nommé cette île : Amhalo.
Mon équipage à laissé un trésor la bas ! Et un gros.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de voyages d'un pirate

Message  Nobody le Lun 02 Avr 2012, 00:10

DEUXIÈME VOYAGE : NORFENDRE


Le Norfendre, 14 millions de km2 ! Température moyenne l'hiver entre -70 et -40°, l'été maximum entre -3 et +2°. A partir de mai, la mer gèle et double la superficie du continent. En novembre (l'été), les icebergs, pouvant atteindre 100 km sur 50 de large, commencent à se détacher.

Si la flore reste limitée, la faune est très riche: Multitude d'oiseaux: skuas, pétrels, cormorans et surtout manchots. Vie sociale très organisée chez les manchots. "Parité" au sein du couple. La femelle pond deux oeufs par an, couvés en alternance par les conjoints qui peuvent à tour de rôle se restaurer. Les parents pratiquent ensuite la garde alternée, puis envoient leur progéniture dans des "crèches" où les adolescents s'initient à la pêche, à la nage... Faune exceptionnelle aussi -de mammifères marins: phoques, éléphants de mer et otaries - et de cétacés: baleines, cachalots et orques.

Débarquement le lundi 12-01-04 au Donjon de la Bravoure
Engagés dans la trouée nous jetons l'ancre dans un cratère rempli d'eau. Falaises volcaniques noires, striées de vert et de rouge. Les petits pingouins ne sont pas effrayés. Manchots papou au bec orange, manchots à jugulaire au cou blanc rayé de noir,ils nous regardent avec étonnement. Sautillant, ils se promènent deux par deux comme des humains.
Plus loin sur la plage,un phoque crabier au pelage clair se dore au soleil et s'étire de tout son long indifférent à notre présence. Voici deux otaries à fourrure, magnifiques avec leur pelage gris pâle. Les damiers du cap, plumage blanc et noir, voltigent entre les falaises et déversent leur fiante odorante. Tandis qu'un albatros fuligineux se dandine au bord de l'eau.
Délaissant le fort, nous regagnons notre nef où nous attend un délicieux gigot, "viande garantie"...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de voyages d'un pirate

Message  Nobody le Lun 02 Avr 2012, 00:30

TROISIÈME VOYAGE : AZSHARA.



Oui, on est des fous. On vas à Azshara, terre Gobeline et Nagas.
Pourquoi la bas ? Bah un trésor voyons !
Une relique capable de se vendre dans les deux milles pièces d'or.
Nous embarquons de Baie du Butin vers 20h00. Des filles de joies sont sur le navire un tavernier aussi.
On s'est amusés toute la soirée... Enfin c'est ce qu'on m'a dit...
La mer à été calme toute la traversée.
Nous arrivons aux alentours de Kalimdor et la fameuse phrase arrive : Terre en vue !
À ce moment la, chacun prend son sabre, tous éteignent les bougies. Il est 04h00
On arrive tout droit sur un campement gobelin.
Certains membres de l'équipage ont déjà sautés sur de petits navires pour encercler le camp. Dautre se cachent sur le navire principal, le Hurleur Nocturne.

Nous tuons les Gobelins en quelques minutes, prenons possession de la plage en quelques instants et hissons nos étendards en quelques centièmes.

Au petit matin, la plage est débarrassé, rien dessus.
Ou sommes-nous ? Hehe, cachés dans les forêts.
Nous avançons rapidement entre les feuillages et tuons le minimum d'ennemis possible.

À 14h00, nous avons volés la relique et nous sommes en mer à 16h30. Une simple opération pour peu de pièces d'or.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de voyages d'un pirate

Message  Nobody le Dim 08 Avr 2012, 02:04

QUATRIÈME VOYAGE : UN MAUVAIS CHEMIN.

(Joué avec tout l'équipage durant quatres jours.)

Nous sommes partis d'Hurlevent mercredi matin. On est arrivé à Darnassus le soir.
Le couple Asthero-Healys ont fait leurs bagages. Ils ont dormis une dernière fois dans leur lit.
Au petit matin, très tôt. Le couple s'en est allé chercher l'équipage dans une auberge.

La voile du chagrin à pris la mer. Destination Kalimdor pour rejoindre les deux autres navires au sud de Durotar.


Nous devons passer au nord de Kalimdor, par la, nous devons ensuite longer la côté vers le sud.
Simple si tous va bien.

Malheureusement dés le deuxième jour de voyage, une tempête fait rage. Le navire à peut être déjà détourné. On a tentés de suivre le cap quand même.

Notre cuistot s'est ensuite enragé. Il a pris une forme de Worgen mêlée à l'ombre.
Après l'avoir vaincu. Il nous a dit qu'il était maudit.

Après un jour tranquille en mer. Le cuistot nous a annoncés que sa malédiction avait été imposée par une demoniste chasseur de pirate qui nous suit à la trace.

Quatrième jour de mer : Le grand affrontement, nous nous en sortons sains et saufs pour la plupart. Le navire est dans un sale état.

On aperçois ..! ... Baie du Butin ?!

(Fautes et écriture simple exprées. C'est tout de même un journal de pirate.)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de voyages d'un pirate

Message  Nobody le Mar 10 Avr 2012, 23:45

NOUVELLE PAGE .

Rien. Non je ne suis partis de rien.
Après le drame du premier équipage de la Voile du Chagrin, j'étais seul, désespèré et ruiné.
Je traînais lamentablement dans les taverne mal famées des villes portuaires et je voyageais en me cachant dans les navires.
J'étais pathétique et vêtu de guenilles.

Mais grâce à un don... Bon ok je l'ai tué le pauvre vieux... Enfin bref j'ai récupèré son argent au riche, j'ai fait reparé mes trois navires et je me suis acheté des fringues.

Je recrutais. Je voulais refaire vivre l'équipage, le venger et devenir riche.
Alors à ce moment la j'ai recruté une fille de mon âge nommée Siphie Grendal. Elle m'a beaucoup aidée, j'ai démarré avec elle.

Puis un beau jour, elle était partie.

Ce jour la fut bien sombre. J'ai recommencer à boire et je pensais dissoudre lequipage et vendre mes navires.

J'allais le faire oui.
Je me rendais à la Cathédrale, histoire de prier un peu quand soudain je vis un ange.
J'ai tout de suite compris que c'etais l'âme soeur. Alors je l'ai invité à aller sur le port, on a discuter durant trois jours, je la voyais non-stop.

Elle se nommait Healys O'Nyran. Prêtresse de la Lune gilneene.
Chaste et pure.

Je suis tombé fou amoureux d'elle. Le troisième soir nous nous sommes embrassés sur les hauteurs du Port de Hurlevent devant un coucher de soleil.

Et depuis ce jour je ne m'en suis pas séparé. Notre rêve est de fonder une famille.
Elle a rejoint l'équipage et s'y est installée comme Chef des Infirmières.

Ma jalousie m'ordonnait de la surveiller.

La Voile à recrutée en masse et nous avons très vites prit la mer à 25.
De nombreuses péripéties jonchent nos routes actuellement.

Et hier, je reçois un courrier. Mon frère est mort. Ce riche n'avait pas de descendant. J'ai tout hérité : Sa richesse, son manoir ... Tout !

Healys et moi nous nous sommes installés dans son Manoir au Camp des bûcherons de l'ouest. (La villa)


Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de voyages d'un pirate

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum