[Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Ven 29 Juin - 16:46

Le pouvoir de la Lumière, par la Lumière et pour la Lumière.

D'après le Diacre Marcus Malween,
Simple serviteur de la Sainte Lumière Sacrée qui veille sur chacun d'entre nous.













Un ouvrage qui vous est présenté par les éditions "Place Faol mon Amour".


Dernière édition par Marcus Malwin le Ven 7 Sep - 7:33, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Ven 29 Juin - 16:56

Préface


Avant de commencer il est nécessaire de préciser à qui s'adresse cet ouvrage afin qu'il ne se retrouve pas entre de mauvaises mains qui pourraient le confondre bien malheureusement avec ce qu'il n'est pas, à savoir du papier toilette pour démon, mort-vivant et toute autre engeance impie du même genre. Hérétique toi qui lis cette préface lâche immédiatement cet ouvrage sacré et retourne dans le néant distordu dont tu es issu, car le moindre mot ici a été béni sous le regard de la Lumière, et ce même regard est entrain de se tourner vers toi qui souille ces pages sacro-saintes sans y avoir été autorisé !

... Si vous n'avez pas encore pris feu après ce premier paragraphe on peut raisonnablement supposer que vous n'êtes pas une infâme créature corrompue ne méritant pas de vivre sous le règne glorieux de notre sacro-sainte lumière toute puissante, aussi je ne puis que vous souhaiter une bonne lecture et une agréable découverte des voies éclairées et lumineuses de la divinité.

Ce livre est déconseillé aux enfants de moins de douze ans n'ayant jamais pris part à la chorale sacrée de notre grande cathédrale et n'étant donc pas habitué à la verve (et non pas la verge contrairement à ce que pourraient dire certains médisants impies) saisissante d'un prêtre d'âge moyen dans l'exercice de ses fonctions. Il est également déconseillé, cela va de soit, aux impies, aux hérétiques, aux démons, aux pratiquants de la felmagie, voir aux pratiquants de la magie tout court, aux fous furieux qui vénèrent des esprits de la nature imaginaire et croient invoquer les éléments par la prière qui ne devrait pourtant servir qu'à honorer la Lumière, et à tous leurs proches, familles et amis.

Tous les autres peuvent le lire sans crainte, cela leur est même vivement conseillé.


Dernière édition par Marcus Malwin le Jeu 6 Sep - 9:25, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Ven 29 Juin - 17:04

Indexe :


-Chapitre I : de l'essence et de la nature de la Lumière.


-Chapitre II : des trois vertus qui permettent d'entrer en contact et au service de la Lumière lorsqu'on les observe rigoureusement toute sa vie.


-Chapitre III : de la voix du prêtre, ou comment et pourquoi bien pratiquer la prêche pour le bien d'autrui.


-Chapitre IV : de la voix du paladin, ou comment manier la vindicte avec autant de dextérité que votre marteau.


-Chapitre V : les questions que vous vous êtes toujours posées au sujet de la Lumière, et les réponses qu'Elle y apporte par l'intermédiaire de ses serviteurs les plus fidèles.




Dernière édition par Marcus Malwin le Jeu 6 Sep - 9:26, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Ven 29 Juin - 17:42

Chapitre I :
De l'essence et de la nature de la Lumière


Avant de prétendre s'intéresser à la Lumière sacrée, puisse-t-elle nous avoir en sa sainte garde, il est nécessaire de bien la comprendre dans ce qu'elle est, dans ce qu'elle représente, et dans sa manière de fonctionner. Voila donc les trois questions auxquelles on répondra dans ce premier chapitre de nature principalement introductive.

Qu'est-ce que la Lumière ?

Il y a trois réponses à cette question :
-La Lumière est un tout, divin, supérieur, sacré, sacro-saint, inaccessible, invisible, intouchable, incompréhensible. Ce n'est pas une entité qu'on pourrait appeler un dieu, c'est quelque chose de bien plus large et de beaucoup moins limité. Et donc de bien plus puissant. Ce n'est pas une divinité, c'est au dessus de cela, c'est bien plus que cela. La Lumière est tout, et tout est la Lumière. La Lumière est l'expression même de la vie et de la piété de milliards d'individus à travers l'univers qui croient en elle et font donc inconsciemment partit d'un même groupe d'âmes élues pour servir les forces du bien et combattre les forces du mal.

-La Lumière est également un flux. Le flux invisible et sacré qui relie tous les êtres vivants doués de libre arbitre et capables de comprendre et de respecter les trois vertus majeures qui permettent à la Lumière de reconnaître les siens. Ce flux, lorsqu'il est identifié, reconnu et visible pour ceux qui ont étés correctement initiés aux voix sacrées de la divinité, est contrôlable et peux servir à faire le bien, en répandant la guérison et le bien être sur ceux qui le méritent, et en répandant le courroux vengeur de la sainte Lumière sur ceux qui L'ont trahis et se sont détournés d'Elle.

-Enfin la Lumière est une philosophie, un mode de vie qui est adopté par tous ceux qui veulent faire le bien autour d'eux, sauver leurs âmes, sauver les âmes de leurs pairs, et aider l'humanité de façon général. La Philosophie de la Lumière est le mode de vie que l'on adopte lorsque l'on souhaite suivre les voix sacrées et impénétrables de la divinité. C'est le mode de vie des prêtres et des paladins qui sont à SON service direct. C'est le mode de vie au cours duquel on applique à la lettre les trois vertus, sur lesquelles nous reviendront au chapitre suivant.

Que représente la Lumière ?


La Lumière représente l'espoir. Le seul espoir de l'univers pour être tout à fait exact. Depuis le commencement de ce dernier, et jusqu'à sa fin, une guerre terrible fait rage entre le bien et le mal, entre l'ordre et le chaos, entre la Lumière et l'Ombre. La Lumière représente tout ce qui est droit, juste, bon, équitable et agréable dans notre univers. L'Ombre représente l'exact opposé. La victoire de l'Ombre dans cette guerre éternelle signifierait la fin de tout ce que nous connaissons tel que nous le connaissons. La victoire de l'Ombre représenterait la fin de tout. La Lumière est donc le seul espoir raisonnable que l'on ait de continuer à vivre nos paisibles vies d'humains moyens de l'Alliance. Voila tout ce que représente la Lumière, et par la même occasion le pourquoi il ne faut pas s'en détourner !

Comment fonctionne la Lumière ?

La Lumière fonctionne à travers un fluide manipulable par les initiés capable de percevoir ce fluide, comme on l'a dit. Mais comment se fluide se manipule-t-il ? Par le ressentit et les sentiments. Par l'expression des sentiments. Par la force des sentiments. La foi est un sentiment, le plus fort de tous sans doute. Lorsque la foi d'un homme est inébranlable, la Lumière lui répond vite et fort. Lorsque son amour et sa compassion pour les autres êtres vivants et pieux qui l'entourent est tout aussi forte et inébranlable que sa foi, la réponse de la Lumière est tout aussi preste et puissante. C'est pour cela que la première chose qu'un prêtre ou un paladin apprends est le contrôle de soi. En contrôlant parfaitement ses émotions, on sait repousser les tentations de l'Ombre, et on sait faire appel comme il le faut et quand il le faut à la Lumière.





Dernière édition par Marcus Malwin le Jeu 6 Sep - 9:27, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Ven 29 Juin - 17:48

Chapitre II :
Des trois vertus qui permettent d'entrer en contact et au service de la Lumière lorsqu'on les observe rigoureusement toute sa vie.

Respect, Ténacité, Compassion
. A chaque vertu sa voie, mais toutes ces voies mènes au même point final : la Sainte Lumière Sacrée (louée soit-elle !). C'est en contrôlant ses émotions, et en faisant preuve de beaucoup de foi que l'on apprends à entrer en contact avec la Lumière et à l'appeler lorsque l'on a besoin de son secours. Mais c'est en suivant assiduement et rigoureusement ces trois principes qui constituent un véritable code d'honneur ainsi qu'un mode de vie à eux seuls, que l'on se fait réellement reconnaître et aimer de la Lumière. Ces trois principes sont les principes fondamentaux et essentiels de ceux qui souhaitent suivre la voie de la prêtrise ou du paladinat. Elles sont incontournables, et nul agent de la Lumière ne saurait se passer de les connaître par cœur, de se les réciter jour après jour, et de les respecter à chaque seconde de sa vie.

Respect d'abord. Respect pour autrui, respect pour ses aînés, respect pour les serments que l'on a prêtés, respect pour les couleurs de l'Alliance et de notre Sainte Église, respect pour tout ce qui vit dans et pour la Lumière. Respect de la Lumière elle même au dessus de tout et avant toute chose. Rien n'est plus important que la Lumière, rien n'est plus respectable, rien n'est prioritaire... préférez cracher sur les couleurs et le nom de votre seigneur et maître quitte à en mourir plutôt que de jamais penser ne serait-ce qu'une seconde à blasphémer. Un blasphème est une insulte faites à la Lumière. Une insulte à l'univers merveilleux et tout puissant. Une insulte à tout ceux qui eux, sont de fervents croyants. Respectez vos amis, vos familles, vos collègues, vos chefs... mais ne respectez pas l'étranger, ne respectez pas l'inconnu... ne respectez pas celui qui n'est rien pour la Lumière, celui qui ne fait pas partie de la Lumière. Car la Lumière ne reconnaît que les siens. En dehors des élus, il n'y a que des impies, ou rien. Et le rien qui est l'expression du néant, retourne toujours au néant. Il n'est pas nécessaire d'avoir du respect pour rien.

Ténacité ensuite. Ténacité parce qu'il faut en faire montre pour continuer la lutte qui est la notre et qui dure depuis le début des temps, et ne s'achèvera qu'à la fin des temps. Ténacité, parce que si telle n'était pas notre principale qualité, même nous, serviteurs privilégiés de notre sainte mère l'Église et élus de la Lumière Sacrée, en viendrions à baisser les bras et à abandonner les âmes pécheresse à leur dérive sans fin vers le néant distordu et la fin de tout ce que nous chérissons. Ténacité parce que la paresse est un pêché extrêmement grave et qui permet aux Ombres de s'installer en toute tranquillité dans nos cœurs. Il est en effet bien plus facile de descendre la pente et se laisser glisser dans les ténèbres sulfureuses, au milieux des Ombres tentatrices... que de faire preuve de ténacité et d'essayer de remonter la pente, toujours plus haut, en faisant face sans ciller à la Lumière aveuglante qui nous éprouve tout en nous éclairant le chemin à travers les épreuves. Ne lâchez jamais prise, ne relâchez jamais vos efforts, ne cessez jamais de clamer votre foi et d'essayer de la répandre... Votre ténacité vous fera subir les pires quolibets, on vous prendra pour un fanatique... mais ce ne sont la que des épreuves placées sur votre route par la Lumière pour éprouver votre foi : les vrais serviteurs de la Lumière choisit par elle pour répandre sa bonne parole ne baissent jamais les yeux, la tête ou la voix, et n'abandonnent jamais aucune cause, si perdue qu'elle puisse paraître.

Compassion enfin. La plus importante de toutes les vertus d'après le célèbre héros Uther Porteur-de-Lumière. Cet homme portait bien son nom à la vérité car il ne proférait que la vérité. Des vérités toutes plus éclairés les unes que les autres et qui lui étaient soufflées sans nul doute par la Lumière rayonnante qu'il portait effectivement en son cœur. En quoi la compassion est-elle plus importante que les deux autres vertus ? C'est simple, sans cette vertu, aucune des deux autres n'est complète. A quoi sert-il d'être tenace, si ce n'est pas pour sauver les plus faibles, les plus fragiles... ceux dont la foi est la plus éprouvée, et ceux qui se sont égarés ? Néanmoins il ne suffit pas d'être tenace, il faut également faire preuve de compassion, pour venir en aide à ces gens aussi spontanément que le ferait n'importe quel prêtre ou paladin correctement formé. De la même façon, comment respecter toute forme les formes de vies acceptées au sein de la Lumière et bénies par Elle, même les plus chétives et pathétiques comme nos exaspérants alliés les gnomes, sans faire preuve d'une immense compassion pour leur faiblesse et leur folie ? Non, assurément, le Porteur-de-Lumière ne proférait rien que la plus stricte vérité : sans la compassion, les autres vertus ne sont rien. Sans les vertus, il est impossible de rester dans le droit chemin ou de trouver comment y revenir. En conclusion, sans la compassion, il est impossible d'obtenir la bénédiction de la Lumière, on ne peut inévitablement que se détourner d'elle. Ayez pitié des âmes perdues. Ne persécutez que ceux qui sont au-delà de tout rachat. Ceux à qui l'on peut encore tendre l'autre joue mérite que l'on prie toujours pour leur salut.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Sam 30 Juin - 0:08

Chapitre III :
De la voix du prêtre, ou comment et pourquoi bien pratiquer la prêche pour le bien d'autrui.


Ceux qui souhaitent suivre le séminaire et devenir prêtre de la Lumière ordonné par notre sacro-sainte Église n'ont que deux choix : La voie de la discipline, et la voie du sacré. La première est la voie de la Ténacité, la seconde est la voie du Respect de la Compassion. Bien sur, chaque prêtre est supposé suivre avec assiduité les trois vertus à chaque seconde de sa vie, mais comme il est néanmoins impossible de faire mentir les probabilités qui prouvent que beaucoup de gens ont souvent plus de dispositions pour suivre telle vertu plutôt que telle autre, il n'est pas idiot d'employer ces dispositions afin d'orienter chacun vers la voie qui lui est réservé par la Sainte Lumière. Nous avons tous un rôle à jouer, et nos prédispositions personnelles à agir de telle ou telle manière sont autant de signes qu'il est de notre devoir de servir la Lumière de telle ou telle façon.

Ceux qui s'orienteront vers la voie de la discipline devront d'abord apprendre la discipline stricte du corps, afin de gagner une endurance à toute épreuve, et une résistance à toute forme de douleur quelle quelle soit. Cette discipline physique sera acquise durant de longs mois d'exercices physiques simples et harassants qui rendront autant de service aux communautés religieuses qui emploieront leurs novices de la sorte... couper du bois, réparer les toitures, laver les sols, repriser les tuniques, transporter les messages, jeûner pour laisser sa ration aux autres... et surtout, surtout, le novice n'ayant jamais le temps de prier entre deux corvées, il devra être sévèrement battu chaque soir en se couchant et chaque matin en se levant afin d'endurcir son corps et d'extirper de son âme les pensées pêcheresses l'ayant traversé durant sa journée de labeur. Après des mois d'un tel entraînement, nul homme ne saurait se comporter autrement que comme une pierre, froide et dure. Mais une pierre sacrée néanmoins, façonnée pour et par la Lumière, dans le seule but de LA servir. Après cela, c'est la discipline des mots que l'on apprendra à ces futurs prédicateurs dont le rôle sera de porter sans faillir la bonne parole. On leur enseignera la Ténacité comme vertu majeure, on leur enseignera à lire, écrire et parler convenablement, et on leur enseignera à hurler suffisamment fort pour réveiller un dragon sourd, afin que toujours il soit à la fois agréable de les entendre et impossible de les manquer. Un prêcheur qui est incapable de parler plus fort que tout le monde est un prêcheur qui s'est trompé de voix.

Ceux qui s'orienteront vers la voie du Sacré apprendront avant tout les prières, les oraisons, les formules rituelles, les cérémonies officielles... ainsi que les diverses méthodes permettant de guérir le corps et l'esprit par la grâce de la Lumière. Ceux la sont les secondes mains de la Lumière. Sans prêcheurs pour les avoir convaincus de se joindre au grand culte de la Lumière Sacrée, ils n'existeraient pas. Sans prêcheurs pleins de discipline pour leur enseigner les principes essentiels de la Lumière, et pour leur enseigner leurs voies, ils ne seraient guère plus que des novices sans utilité et sans identité. Cette voie est aussi honorée au sein de notre sainte Église que n'importe quelle autre voie lumineuse, car après tout il faut des gens pour occuper chaque grade de la hiérarchie qui nous ordonne et assure notre unité en tant qu'ordre sacré... mais ce n'est pas en eux que se trouve la Lumière. Ils ne sont que des vaisseaux, des pions, des vecteurs.

Les véritables avatars vivants de Lumière sont ceux qui LA portent en eux, ceux qui parlent et agissent pour ELLE, ceux qui démontrent à chaque instant par chacune de leurs paroles et chacun de leurs actes SON indéniable existence et SA tout aussi indéniable toute puissance. Seuls les prêcheurs porteurs de SA parole et héritiers de SA discipline sont dignes d'être SES représentants terrestres les plus écoutés et les plus honorés parmi les hommes. Ils sont la Lumière. Ils sont SA présence vivante dans l'Alliance, et sans eux et leur ténacité, l'Église ne serait plus, et la Lumière se serait sans doute déjà complètement détournée de l'humanité depuis longtemps. Honorez ces prêcheurs qui ont souffert leur noviciat pour racheter vos pêchers, et qui combattent encore pour sauver vos âmes, ils sont la Lumière sur ces terres. D'où l'intérêt de bien pratiquer la prêche... pratiquer une excellente prêche, c'est porter la Lumière sur Azeroth, cela revient à participer au sauvetage du monde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Sam 30 Juin - 10:58

Chapitre IV :
De la voie du paladin, ou comment manier la vindicte avec autant de dextérité que votre marteau.

Ceux qui souhaitent devenir écuyer, puis chevalier et enfin paladin peuvent le faire, eux, par trois voies différentes. Le voie de la Protection qui est celle de la Compassion, la voie du Sacré qui est celle du Respect, et la voie de la Vindicte, qui est celle de la Ténacité. Tout comme les prêtres, les paladins sont sensés respecter les trois vertus à chaque seconde de leur vie qui se doit d'être aussi sainte qu'il est permis pour quelqu'un qui est autorisé à tuer, mais comme on l'a déjà dit également dans le chapitre précédent, chacun a des prédisposition naturelles à respecter plus facilement telle vertu plutôt que telle autre, aussi, il n'est pas stupide mais utile d'encourager la persévérance dans une voie pour permettre la maîtrise exacte de cette voie.

Celui qui choisira la voie de la protection deviendra le Bouclier des Faibles. Il consacrera sa vie aux plus défavorisés en se mettant à leur service. Si un combat éclate, il ne cherchera pas à favoriser un partit, mais à séparer et à calmer les combattants. Si un homme, même un homme mauvais, est à terre, il ne cherchera pas à l'achever, mais à le protéger de ceux qui voudraient le faire pour lui accorder un procès équitable. Le Bouclier des Faibles apprendra, en somme, la compassion au dessus de toute chose et avant toute chose. Son rôle est de Protéger la veuve et l'orphelin, et de secourir les malheureux et les affligés. Les Paladins qui choisissent cette voie sont ceux désignés par la Lumière pour tendre l'autre joue à ceux qui se sont détournés de la Sainte Lumière Sacrée. Ces hommes ne sont que peu utiles à la Lumière. Ils sont la pour symboliser sa vertu la plus importante et pour faire vivre la compassion dans le cœur des hommes comme ils la font vivre dans leurs cœurs, mais au final, un Bouclier des Faibles qui fait trop bien ce à quoi il a été formé est un homme qui ralentit ses compagnons, son ordre, son Église, et la Sainte Lumière de façon général. Leur utilité et leur rôle sont limités, la Lumière n'a besoin d'eux que dans une certaine mesure.

Celui qui choisira la voie du Sacré deviendra le Porteur de Lumière. Il consacrera sa vie à porter la bonne parole de la Lumière même dans les lieux les plus obscurs et dangereux du monde, laissant derrière lui un sillon d'une luminosité sans pareil. La Lumière lui répondra pour juger équitablement les agents du mal, et pour guérir les blessés et ceux qui ont étés affligés par l'Ombre. Les Porteurs-de-Lumière apprendront, eux, le Respect en toute chose et avant toute chose. Ainsi, ils seront respectés de tous à leur tour, et pourront porter la Sainte parole partout sans craindre d'ennemi capable de résister à la Lumière aveuglante qui les entoures. Ils sont, comme les prêcheurs, des avatars vivants de la Lumière. Des avatars moindres que les prêcheurs, mais nul ne saurait contester qu'ils font partis des élus de premier ordre.

Enfin, celui qui choisira la voie de la Vindicte deviendra le Redresseur de Torts. Son rôle sera de châtier ceux qui se détournent de la Lumière... et de chercher, pourchasser, traquer, détruire et exterminer tous les impies et les hérétiques qui sont au-delà de tout rachat. Le rôle du Paladin, lorsqu'il se met au service de la Vindicte Sacrée, est un rôle de première importance. Les Redresseurs de Torts, qu'ils portent ce titre ou non, forment le corps d'élite extraordinaire et invincible de l'armée sacrée et universelle qui combat au nom de la Lumière partout dans l'univers. Comme dit précédemment, tous les élus de la Lumière font partit d'un seul grand TOUT qui lutte pour la survit de quelque chose d'encore plus grand. Les porteurs de la Vindicte sont notre armée... qu'ils soient honorés pour cela, car la Lumière les tiens en sa sainte garde et les couves de son regard bienveillant. Aucun agent de l'Ombre ne saurait leur résister.

Pour bien apprendre la Vindicte, il faut apprendre la colère, la haine et la rage. Bien contrôlés ces sentiments vous permettront de déchaîner toute la puissance dévastatrice que la Lumière peut accorder à ses élus sur vos ennemis.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Sam 30 Juin - 11:35

Chapitre V :
Les questions que vous vous êtes toujours posées au sujet de la Lumière, et les réponses qu'Elle y apporte par l'intermédiaire de ses serviteurs les plus fidèles
.

Peut-on représenter la Lumière, et si oui comment ?

Non. On ne peux pas. La Lumière, comme dit précédemment, n'est pas une entité, elle n'a donc pas de forme précise. La Lumière est un tout trop large pour être défini et donc représenté. Essayer de représenté la Lumière reviendrait à la réduire, ce serait blasphémer !

Comment les novices apprennent-ils à rentrer en contact avec la Lumière au début de leur apprentissage ?

Par la méditation. Des heures et des heures de méditation où l'on tente de rentrer en communion avec tout l'univers et avec tous les autres élus de la Sainte Lumière Sacrée.

Pourquoi la Lumière ne châtie-t-elle pas d'elle même tous les impies qui menacent l'univers ?

Parce que la Lumière est un tout que nous formons, Elle existe par notre biais, et brille en chacun de nous. Nous sommes Ses vecteurs, Elle a donc besoin de nous pour agir. Et même si Elle pouvait détruire tous les impies de l'univers d'un seul coup Elle ne le ferait pas, car chaque obstacle que nous rencontrons est autant de nouvelle occasion de tester et de renforcer notre foi, or la Lumière favorise la foi et les plus pieux sont favorisés par Elle.

Pourquoi brûle-t-on les hérétiques ?

Parce que le feu purifie le corps, et le feu sacré purifie l'âme. En accordant le grand honneur du bûcher aux sorciers et autres personnages impies, on sauve leur âme pour que la Lumière les prennes en pitié alors qu'ils quittent ce monde.

Y-a-t-il une vie après la mort ?

Non. Toute vie sincère et honnête est issue de la Lumière et retournera à la Lumière en s'éteignant, il n'existe ni enfer ni paradis, il n'y a que la Lumière, et le Néant distordu qui prends lui les âmes démoniaques des pires créatures de l'univers qui en sont issus. Ce sont des fluides, des tout que nous réintégrons et avec lesquels nous ne faisons plus qu'un après y être retourné, pas des lieux où nous pouvons jouir d'une vie meilleure après avoir sacrifié notre existence au service de la Sainte Lumière Sacrée. Servir la Lumière consiste avant tout à ne rien attendre en retour. Si vous mourrez au service de la Lumière, la seule satisfaction dont vous pourrez jouir est celle de voir votre âme épargnée par les démons du néant distordu qui ne pourront pas l'atteindre et la torturer pour l'éternité, comme ils le font avec les âmes des pêcheurs égarés qui ont perdue la Lumière de vue.

La Lumière est-elle une religion ou une simple philosophie ?

La Lumière est une religion, sans quoi on ne pourrait pas bénir ses initiés, il n'y aurait pas de clergé pour régir son organisation, et il n'y aurait pas d'immenses édifices comme la cathédrale de Hurlevent qui seraient élevés en Son glorieux nom. Réduire la Lumière à une simple philosophie de vie que quelques hommes ont décidés d'adopter pour essayer de se comporter mieux est un blasphème grave... les serviteurs de la Lumière se comptent en milliers, et ils ne servent pas leurs intérêts personnels à travers un code de conduite banal, ils servent l'univers en défendant la cause du bien.

Combien de fois un hérétique peut-il être pardonné ?

Une seule fois. Un homme qui après avoir été pardonné d'hérésie y replonge à nouveau avant de redemander à nouveau le pardon est soit un fou incapable de constance qu'il vaut mieux renvoyer au néant distordu pour éviter qu'il ne plonge la société dans le chaos, soit un homme malhonnête qui mens et blasphème en prétendant chercher le pardon alors qu'il ne pense qu'à pouvoir refaire le mal en tout impunité. On dis "tendre l'autre joue", mais il n'y a que deux joues, lorsque les deux joues de la Lumière ont étés giflées, Elle cesse de faire preuve de clémence et châtie. Une âme châtiée est une âme qui a reçu la rédemption malgré elle et qui aura peut être une maigre chance de regagner la Lumière après la mort. Accueillez toujours un châtiment de la Lumière comme un don du ciel. Réagir autrement serait blasphémer et se désigner comme coupable d'hérésie de la pire espèce.





Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Justarius le Jeu 6 Sep - 15:14

Ce livre est trouvable en libre consultation et en de nombreux exemplaires dans la Cathédrale de Hurlevent, ainsi qu'à l'abbaye de Comté-du-Nord... il est posé juste à côté du "Pouvoir du Clergé".

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Samildanache le Jeu 6 Sep - 15:51

Samildanache a donc naturellement lu les deux livres à un moment ou un autre, elle reprend celui ci et l'emprunte pour aller le parcourir au calme au kiosque comme à son habitude.
avatar
Samildanache


Feuille de personnage
Guilde: Dispensaire de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] : Le Pouvoir de la Lumière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum