Ravenfall.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ravenfall.

Message  Srem le Ven 16 Nov 2012, 08:26

Localisation
La vallée du Ravenfall se situe entre la forêt des Pins Argentés et Hillsbrad (Hautebrande).


Géographie
Semblable à celle de Gilnéas, la vallée protégée par un col montagneux important n’est accessible que par un pont situé au Nord de la région. Sevenways occupe la place centrale tandis que le Manoir du Corbeau se situe au Sud-Ouest de la région. Elle possède une mine désaffectée au Nord-Est. Le reste étant soit de minuscules villages ou des terres cultivées.


Sevenways
Plaque tournante et commerçante de la région, Sevenways représente plus de la moitié de l’économie de la vallée. Cité se voulant discrète mais néanmoins mercantile, elle s’est bien vite démarquée en proposant une manufacture complète – allant de la forge à la couture – et une agriculture riche – fruits, légumes, etc.
Plan : La cité se divise en quatre quartiers (comme Gilneas City) et deux villages très proches si ce n’est collé, respectivement Holy Sigh et Night Dash.

Le quartier universitaire – Sud-Ouest : Lieu de recueil, d’enseignement et de partages, ce quartier est occupé par les étudiants, apprentis et autres personnes en quête de connaissance. Il possède une bibliothèque souterraine toute aussi vaste qu’intrigante, recueillant d’innombrables ouvrages regroupant divers savoirs d’Azeroth. Les catacombes sont aussi présentes, regroupant les corps défunts de ceux qui furent autrefois les dirigeants de la cité. Timmy, un homme détraqué n’en étant pas moins sympathique, sera à même de vous proposer divers biens de première nécessité contre votre argent.

Le quartier militaire – Sud-Est : Quartier majoritairement occupé par les soldats locaux, il présente en son centre la caserne – ou D-Block – qui regroupe les entraînements dans la cour, les ateliers militaires et autres joyeusetés. Les portes sont formées d’un alliage impénétrable, verrouillée par une serrure à sept clés. L’on ignore concrètement qui possède ces dernières, mais les rumeurs annoncent que ce sont les différentes figures de la cité qui en sont les gardiens. Danny, un forgeron de talent, s’est aménagé une cave en magasin d’armes. Elles sont d’excellente qualité mais leur prix est relativement extravagant. Finalement le Grand Arbre, à l’aspect maladif, rappelle à chacun les erreurs du passé et les personnes jusqu’alors oubliées.

Quartier de la Haute – Nord-Est : Riche et noble, ce quartier est tout aussi animé que coûteux. L’on y retrouve la journée le marché, où toutes les marchandises se bousculent bien que ce soient les fruits et légumes qui se vendent le mieux ; et le soir les animations de la Quality Street, parsemée de restaurants, salles de banquet et de pubs prestigieux. Elle donne sur la Haute-Comédie, un bâtiment renfermant bien des secrets où les riches personnes viennent s’y détendre. L’on y retrouve particulièrement les fameuses scènes de théâtre, que le public qualifie « d’ensorcelantes », au sens premier du terme.
L'armurerie est quant-à-elle tenue par un Maître d'armes de renom, alors que le laboratoire est farouchement gardé par le Professeurs et ses assistants.

Quartier de la Place de la Lumière – Nord-Ouest : Lieu favori des vertueux et des fidèles, il regroupe en son sein un resplendissant parc enrichi de bancs et de tables minutieusement façonnées, offrant à cet endroit le cadre idéal pour se reposer lors d’une après-midi. Il donne directement sur la Cathédrale, somme toute sommaire bien qu’extrêmement chaleureuse.

La ville est intégralement entourée de canaux, qui se trouvent être la base d’un imposant mur de fer d’une hauteur de quatre mètres, entourant ainsi toute la ville – les deux villages n’étant pas inclus dedans.

Cf carte ci-dessous, bien qu’elle ne soit plus tout à fait d’actualité.


Spoiler:
1 : The Grave
2 : Library
3 : Danny's cellar
4 : Big Tree
5 : The Laboratory
6 : Armory
7 : Market Place
8 : Cemetery
9 : Quality Street
10 : The High Comedy
11 : Timmy's Shop


Le Ravenfall

Faction dirigée par le Seigneur, elle se localise intégralement au Manoir. Le Seigneur est entouré de ses plus fidèles gardes du corps, les Vengeurs (rien à voir avec Ashbane pour le coup), de soldats d’infanterie, d’arbalétriers et d’archers. Le bras-droit du Seigneur : Ashlan – et accessoirement sa fille adoptive – s’avère être un précurseur dans le domaine de la technologie et des explosifs, tandis que John – frère de celle-ci – est considérée par la région comme le meilleur tireur d’élite qu’il n’ait jamais existé. Arelm, unique et seul Chevalier de la Mort toléré dans la vallée. Il a combattu pour le Ravenfall de son vivant et continue de le faire post-mortem. Guelios, tas de muscles prenant généralement plaisir à éclater les crânes à coups de clé à molette démentielle ; et finalement Jimmy, majordome aussi coincé qu'irréprochable.
Dans les effectifs « normaux », l’on distingue une majorité de soldats d’infanterie, des arbalétriers et des archers.
L’ordre ne possède aucune autorité légitime concernant la cité, mais étant donné ses excellentes relations avec le gérant, son avis n’est jamais écarté et rarement réfuté.


Chronologie récente
- Décembre de l’an 30. Le magistrat Fleen met fin à sa supercherie qu’il tenait jusqu’alors comme personne ; tuant le régent et livrant la région aux réprouvés sur un plateau en bernant le Ravenfall, dont les unités avoisinent les 350 soldats.
- Février de l’an 31. Sevenways est effectivement investie par les réprouvés depuis plusieurs mois, servant désormais de base aux non-morts. Une attaque massive est organisée par ceux-ci contre le Manoir, nommé après coup « l’Assaut Premier ». Le Seigneur en décède, et lègue son titre et pouvoir à Doclaw Silverjaw, un bâtard Stromgardien qui se chargera de se faire passer pour le Seigneur auprès des factions voisines (event joué avec le Printemps d’Altérac). Les unités du Ravenfall qui étaient d’ores-et-déjà réduites à une centaine ne sont maintenant plus qu’une quinzaine. Le Manoir est perdu, Arelm est porté disparu tandis que le cadavre de Guelios siège devant l'entrée principale.
- Mars de l’an 31. Reconquête de la mine désaffectée. (event joué avec le P-A et le Clan Sombrecoeur) et lancer de Peste sur Holy Sigh.
- Avril de l’an 31. Doclaw Silverjaw, lassé de la prétendue inactivité du Printemps d’Altérac, quitte l’ordre pour devenir indépendant. Entouré d’Ashlan, de John, de deux Vengeurs et de quelques soldats, il tente de reconquérir le Manoir. Aucune résistance n’est à signaler. Le lendemain, des nécrotraqueurs assènent le domaine, baptisé ainsi « Assaut second ». Doclaw est tué, et ses vengeurs aussi. Les seuls rescapés sont Ashlan et John. Pendant ce temps, Harv Fleen rejoint la dissidence au grade de Foudroyeur - qui tolérait la pyromancie gangrenée - en guise de couverture le temps que les choses se tassent.
- Mai de l'an 31. Ashlan, désespérant de voir sa région abandonnée, intègre indépendamment la Dissidence au grade d'Industriel, avec pour rôle superviser la création des prototypes d'engins de siège et d'armements modernes ; prototypes dont elle fait la démonstration sur le terrain pour les beaux yeux du Colonel Vaanes. Elle entame une campagne dans le Ravenfall, mais celle-ci est bien vite compromise puisqu'elle est classée comme secondaire suite aux assauts incessants des réprouvés. Fleen, de peur d'être reconnu, quitte alors la Dissidence après avoir participé au meurtre d'un Purgateur. Il séjourne depuis à Stormwind et s'attire les influences de la noblesse Hurleventoise dans le but d'être couvert suite à des actes peu avouables.

- Notez que vous êtes libres s'insérer un personnage dans cette fiction. Que ce soit en personnalité politique, membre du Corbeau ou simple visiteur avide d'objets de qualité en tout genre. Pensez juste à me MP auparavant. -



Dernière édition par Harv Fleen le Ven 16 Nov 2012, 15:08, édité 8 fois

Revenir en haut Aller en bas

Le rideau tombe.

Message  Srem le Ven 16 Nov 2012, 14:40

- J'ai finalement eu l'envie de rédiger le passage crucial résultant sur la chute de la cité de Sevenways, plateau commerçant et coeur de la vallée du Ravenfall. Bonne lecture. -

An 30, par une nuageuse journée de Décembre.
Six coups modérés vinrent frapper la porte, puis un silence.
"Entrez, Fleen."
Celle-ci s'ouvra alors brusquement, laissant apparaître un homme vêtu d'une tenue digne des plus sombres intentions.
"Qui... qui êtes-vous ? Que signifie tout cela ?"
L'homme s'empressa d'ouvrir le tiroir de son somptueux bureau. Une main molle s'érigea alors. Un mélange noirâtre, sombre et cauchemardesque émana de celle-ci, et celui-ci frappa avec vigueur le bras du malheureux. L'homme hurla, se tenant alors le bras en serrant les dents à s'en faire imploser les tempes. Il s'affala dans son siège fait d'un cuir riche et traité, observant son agresseur avec véhémence.
"Que voulez-vous ?... Gardes, à l'aide !"
La silhouette retint un ricanement sournois, se décalant d'un pas vers la droite. Derrière lui, un long couloir. Parsemé de cadavres tantôt noircis tantôt décomposés, il inspira au régent la plus grande crainte.
"Qui suis-je ? Votre plus humble serviteur. Ce qu'il se passe ? La fin de Sevenways, et la vôtre. Ce que je veux ? La destruction."
Les bases étaient fixées à présent, et l'homme encapuchonné ôta son couvre-chef, dévoilant ainsi ses cheveux grisâtres et son monocle. Un homme qui d’accoutumée innocent, serviable et aimable se révélait aujourd'hui être un véritable monstre. Un monstre émanant si ce n'est suintant l'arcane gangrenée. Le vice dans son état le plus noble.
"Fleen ! Comment osez-vous ?! Allez vous-en, c'est un ordre !"
La main vint une fois de plus faire taire le respectable individu. La peur s'empara de lui. Paniqué, écarté de tout repère, il resta immobile, tremblant comme un hérétique, ses mains venant agripper les accoudoirs de son fauteuil, veines saillantes.
"C'est donc cela, votre terreur ? Perdre votre place ? Obtenir le rejet de votre peuple ? Pathétique. Je vais vous offrir bien plus. La mort, la honte et la perte de Sevenways."
L'homme reprit ses esprits, fusillant son interlocuteur du regard.
"Vous êtes un monstre."
"Pas tout à fait, c'est trop d'honneur que vous me faites là. Mais qu'à cela ne tienne, vous révélez au grand jour mes intentions jusqu'à présent les plus enfouies."
Au loin, le tiraillement de la plate frappant son homologue. Le bruit était audible depuis maintenant une trentaine de secondes, et le démoniste ne s'en inquiétait guère. Là était en revanche les derniers espoirs du régent, qui fit mine de converser pour détourner l'attention du corrupteur.
"Comment se fait-il... que vos tendances perfides n'aient jamais été découvertes ?"
"Oh, mais elles le furent. Dites-moi, ser Boleslov. Vous n'ignorez pas que notre ville est récemment frappée par la disparition des nôtres."
"Si, bien sûr ! Je vous avais justement demandé d'enquêt---."
Le silence fut, et l'homme écarquilla les yeux. Ridicule si ce n'est affligeant, il se rendit compte de l'imposture. L'homme en qui il avait une confiance aveugle n'était que l'ombre d'un traître. Toutes ces disparitions, ces meurtres ; c'est à cet homme qu'il conviait la noble tache d'élucider les coins sombres.
"Ce n'est que maintenant que vous réalisez votre médiocrité ? Cela ne m'étonne qu'à moitié. Après tout, vous n'êtes qu'un vulgaire pantin articulé. Et à présent, vous connaissez le marionnettiste."
Le corrompu ajusta son monocle, et se retourna derechef. Sa main s'avèra cette fois-ci plus vivace, se levant tout aussi horizontalement que fièrement pour laisser s'échapper des flammes. Verdâtres et sales, ces dernières vinrent ramper d'une grâce tentaculaire aussi bien sur le sol, que les murs et le plafond. Se profilèrent alors deux tenues distinctes. Celles du Ravenfall. Armure noir aux bordures dorées, ces hommes représentaient au sein de chaque citoyen l'héroïsme de la vallée.
Le régent hurla aussitôt "Attention !" Trop tard. Les flammes assenèrent le plus avancé des deux soldats, et s'engloutirent dans sa bouche. Gorge, estomac, poumons et mêmes tripes furent exposées à la magie dévorante, l'homme s'écroulant rongé de l'intérieur avant même de réaliser la douleur inouïe qu'il confrontait.
La main droite, détentrice de toute cette infamie, s'abaissa alors, tandis que la gauche se dressa à son tour, leur propriétaire se tournant de quelques degrés. L'adversaire était à mi-distance, et ne tarderait pas à abattre son courroux. Un courroux haineux, vengeur. Le Ravenfall ne s'entendait pas avec Fleen, loin de là. D'innombrables fois, ils contestèrent les agissements et les décisions de cet individu, particulièrement ces derniers mois où les dispositions tactiques leur semblaient risquées si ce n'est suicidaire. La main fit son affaire, et dégagea une fumée noire comme la désolation, celle-ci venant percuter le casque du soldat. Il s'écroula au sol, à genoux, posant ses mains sur le sol.
Le magistrat Fleen récupéra la dague dudit soldat, murmurant à son oreille.
"La Lumière ? Mais quelle Lumière ? La Très Sainte est absente, semblerait-il. Je ne te libère pas, mon garçon. Oh non. Je te livre à l'effroi et aux démons."
Il frappa d'un geste net et précis. La dague transperça la fine plate du heaume pour se loger dans la tempe du malheureux, qui s'échoua au sol.
"Voyez, Boleslov. Nul Corbeau, nulle Lumière, nul espoir."
Le concerné se leva lentement, rampant par la suite telle une larve jusqu'au centre de la pièce.
"Je vous en prie ! Ne me faites pas de mal ! Je puis vous rendre service ! Enseignez-moi votre magie, et semons le chaos ensemble !"
Fleen ricana comme un dément, vêtant sa capuche.
"Vous ? Mais vous n'êtes pas de ce bord. Vous vous mentez mal tout autant que vous me mentez. Cela n'est pas judicieux lorsqu'on s'adresse à un vétéran du domaine. Levez-vous. Dans mon inestimable grâce, je vous accorde une dernière chance."
Il fit, et se tînt tout aussi droit qu'il le pouvait, tremblotant comme une sardine face à un chat. Le démoniste s'avança face à lui, et posa une main sur son épaule. "Je ne vous cache pas que ce jeu fut amusant. Combien de temps, maintenant ? Plusieurs décennies. Vous ne fûtes pas très coriace. Aussi vais-je vous épargner la vision de Sevenways sombrer aux mains des réprouvés."
"Quoi ? Mais vous êtes fo---"
Des os craquèrent, et la chair se déchira. La lame, ou plutôt l'artefact du Corrupteur vint se loger dans le poitrail de l'homme. Un flot de sang coula alors sur le sol, tandis qu'une émanation pourpre s'élevait depuis la blessure. La lame logée, celle-ci expulsa tous les maux du monde pour les abattre sur sa victime. Le régent devînt pâle, puis grisâtre. Son âme quittait lentement ce corps, pour s'attacher à l'artefact. Fleen l'ôta lentement en même temps que sa main sur l'épaule, laissant le frais cadavre tomber au sol.
"Vous m'appartenez, maintenant."
Il quitta la pièce non sans panache, laissant après son passage une porte béante et trois victimes. Les couloirs, les pièces et les rues étaient à présent désertes. La cité ne tarderait pas à plonger dans le sang.

- Ajout de l'explication en détail de la vallée suite à diverses interrogations. (Bizz Aethius) -

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum