Charte Respect & Création

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charte Respect & Création

Message  Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 16:25

Charte Respect & Création


Article 0 : Lexique

Spoiler:
  • RP (nom commun) : RolePlay, jeu de rôle.
  • RP (adjectif, parfois substantivé) : dans le jeu de rôle, dans l'histoire, dans la narration.
  • HRP : Hors RP, hors du jeu de rôle, dans le monde réel. Comme RP, existe aussi sous forme d'adjectif en un sens différent.
  • Rôliste : personne pratiquant le jeu de rôle.
  • Personnage : rôle tenu par un rôliste lorsqu'il pratique le jeu de rôle.
  • Joueur : le rôliste, par opposition à son personnage. Ici a lieu la même distinction qu'entre RP et HRP.
  • PJ : Personnage Joueur. Il s'agit ici d'un personnage joué de façon fréquente par un seul et même joueur et ayant une histoire et une psychologie minutieusement détaillées.
  • PNJ : Personnage Non-Joueur. Il s'agit ici d'un personnage joué de façon très occasionnelle par un joueur, en général sans réellement l'incarner, uniquement de façon à donner vie à l'environnement dans lequel évoluent les personnages.
  • MJ : Maître du Jeu, joueur tenant le rôle d'arbitre, de narrateur, et de démiurge, ayant la légitimité nécessaire pour contrôler l'environnement en plus de ses éventuels personnages.
  • Emote : description narrative par un joueur, ayant lieu dans le RP (et non HRP) mais ne constituant les paroles d'aucun personnage. Il s'agit le plus souvent d'une action du PJ.
  • Gameplay : mécanismes et ensemble de règles dictant le fonctionnement d'un jeu du point de vue des joueurs, jeu vidéo ou non, de façon à leur donner un ressenti indépendamment des autres éléments de ce jeu, tels que les illustrations, le scenario, etc.

Article 1 : la Charte

a) La présente charte s'adresse aux rôlistes confirmés sur chat dans des univers persistants tels que les MMO RPG. Sauf éventuellement dans le cas de groupes privés comme des guildes, il n'est pas demandé à quiconque d'y adhérer, mais n'importe qui peut librement annoncer y adhérer. Elle ne vise pas à écraser qui que ce soit, mais à former une sorte de credo personnel, à annoncer d'emblée et de façon simple la logique du comportement de ses adhérents en jeu. Cette charte ne décrit qu'une façon de voir le jeu de rôle parmi d'autres, et elle n'a d'aucune façon la prétention de légiférer sur toute la communauté des rôlistes, aussi universalisant soit son système. En outre, rien n'affirme que ses anciens adhérents ne changeront jamais d'avis.

b) De plus, elle n'est valable que pour le type de RP correspondant au support déjà évoqué : par chat et dans un univers persistant. Y adhérer ne signifie pas avoir ce même comportement en jeu de rôle sur table ou sur forum par exemple ; cette charte et ses adhérents reconnaissent en tout premier lieu la différence essentielle entre ces diverses formes de jeu de rôle, différence due à de nombreux facteurs tels que la spontanéité des messages, leur nature écrite plutôt qu'orale, l'aspect communautaire et ouvert du réseau constitué par les personnages joueurs, etc. Pour finir, adhérer à cette charte ne signifie pas nécessairement adhérer au détail de son argumentation mais adhérer à toutes ses conclusions. Attention : les différents alinéas ne représentent pas nécessairement des unités de sens particulières et ont pour but premier d'aérer le texte.


Article 2 : le Jeu de rôle

a) D'après cette charte et ses adhérents, le jeu de rôle est un moyen d'expression personnel, qui peut avoir de fortes implications artistiques ou psychologiques, lesquelles appellent au respect, à la prudence, à la tolérance et à la délicatesse. En outre, le but et la fin du jeu de rôle est la création – l'écriture à plusieurs mains d'une histoire qui marquera l'esprit des joueurs de façon positive, soit en les faisant réfléchir sur le monde ou sur eux-mêmes, soit en leur permettant de s'évader dans les émotions des personnages comme au théâtre ou dans les livres, soit en leur laissant des souvenirs agréables.

b) A contrario, le but du jeu de rôle n'est PAS de laisser un joueur crever l'écran des autres par ses prouesses ou provocations, NI de vaincre comme dans un jeu (que ce soit un jeu vidéo ou non). En ce sens, le jeu de rôle porte très mal son nom : le jeu de rôle n'est PAS un jeu, car la victoire d'un joueur sur les autres y constitue un élément profondément négatif, à éviter autant que possible. En somme, l'objet du jeu de rôle n'est PAS le personnage du joueur, mais l'histoire toute entière, à laquelle chaque joueur participe. C'est cette histoire qu'il faut écrire, et c'est cette histoire qui doit susciter l'admiration ; c'est cette histoire seulement qui doit être victorieuse, afin que chacun en tire du plaisir et plus encore.

c) En somme, deux rôlistes ne doivent jamais être adversaires, mais toujours avoir un comportement respectueux et même amical les uns envers les autres, même s'ils ne se connaissent pas. Cette bienveillance est une condition nécessaire au RP, ce dernier étant inintéressant et même trahissant sa propre essence s'il est stérile – rappelons-le : le but du RP est la création. Tous les articles qui suivront sont des conséquences de celui-ci.


Article 3 : l'Espace personnel

a) Le jeu de rôle sur chat dans des univers persistants, sur lequel porte exclusivement cette charte, précède les scenarii qu'il peut contenir ainsi que l'éventuel établissement temporaire d'un Maître du Jeu absolu en son sein. De ce fait, chaque joueur est toujours de façon partielle et implicite le MJ d'une partie de l'univers que l'on appellera son espace personnel. La pensée et les décisions d'un personnage font partie de l'espace personnel de son joueur. La survie de ce personnage également, ainsi même que tous les éléments de son intégrité physique et mentale. C'est, ultimement, le joueur d'un personnage qui a pouvoir absolu de décision sur ce qui constitue ce dernier, y compris sur ce qu'il subit effectivement, en particulier lorsque ceci peut avoir des conséquences fortes ou faibles sur lui de façon durable.

b) En outre, puisque ce type de jeu de rôle ne comporte par définition aucun MJ absolu pour répondre aux imprécisions concernant l'univers – le seul MJ absolu étant ici l'inventeur de l'univers, lequel peut ne pas être fiable pour plusieurs raisons : pluralité des inventeurs menant à une optique non-artistique, optique non-artistique menant à la négation du jeu rôle, contradictions au sein même des sources officielles empêchant une interprétation objective, impossibilité de toute façon d'interpréter objectivement un texte quel qu'il soit... –, puisque, donc, aucun MJ absolu n'est ici disponible, l'univers du jeu appartient simultanément à l'espace personnel de tous les joueurs impliqués dans l'histoire, et l'interprétation qu'un joueur en fait appartient à son espace personnel propre.

c) L'existence de cet espace personnel pour chaque joueur est reconnue par les adhérents à cette charte, et il est respecté comme inviolable, ce qui ne signifie cependant pas qu'ils refusent de dialoguer lorsqu'il y a un désaccord. Dans cette situation, leur objectif n'est pas de forcer l'autre à se ranger à leur avis, mais tout d'abord de les informer des arguments soutenant leur opinion, de s'informer des arguments soutenant l'opinion adverse, et, enfin et surtout, d'atteindre un consensus temporaire, un compromis singulier, valable uniquement dans le cas de ce désaccord précis. Tout ceci doit s'effectuer dans le plus grand respect, et si aucun compromis n'est atteignable, l'abandon de l'interaction entre les personnages, voire son annulation pure et simple, doit absolument être considéré comme une solution meilleure que sa continuation dans une voie d'inimitié.


Article 4 : le Fair play

a) La réciproque de l'article précédent est immédiate. Qui attend des autres joueurs qu'ils respectent son espace personnel doit de façon similaire respecter le leur. Par conséquent, les adhérents à cette charte acceptent l'idée du compromis, admettent que leur espace personnel ne pourra pas toujours être parfaitement conforté. En effet, d'innombrables éléments de l'univers et de l'histoire appartiennent à plusieurs espaces personnels à la fois, lesquels se menacent donc mutuellement, à commencer par l'univers et l'histoire eux-mêmes dans leur globalité.

b) La cohérence des actions d'un personnage, de son comportement, et même de son histoire passée, ainsi-même que des éléments mineurs en rapport avec l'univers tels que son nom, ses pouvoirs, et ses connaissances, sont toujours des éléments appartenant à l'espace personnel des joueurs autres que celui de ce personnage. Aussi, il est nécessaire à tout joueur de prendre garde à ne pas violer cet espace personnel lorsqu'il détermine de telles caractéristiques, de penser aux autres joueurs en les établissant – c'est une marque de respect élémentaire – ; et il lui est nécessaire, surtout – car il est impossible de penser à tout – d'écouter l'avis amical des autres joueurs lorsqu'ils lui signalent a posteriori une possible incohérence. En suite, il lui sera possible de défendre son opinion, mais pas corps et âme : ce n'est pas lui qui est attaqué en tant que personne, c'est simplement une humble question qui lui est posée avec bienveillance. Une fois encore, le compromis est ici plus que souhaitable, car dans le désaccord irrésolu aucun jeu de rôle n'est envisageable. Ne pas se plaindre du RP d'autrui ; plutôt l'éviter, si il ne nous convient pas. Résumons en citant les Inconnus : « Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde ? »


Article 5 : les Combats

a) La lutte est une part essentielle de toute histoire ; il n'y a pas d'histoire sans lutte. C'est pour cette raison que le jeu de rôle inclue si fréquemment des combats. Les combats, en RP, se divisent en trois catégories : les faux combats, les combats improvisés, et les combats scénarisés. Les faux combats sont ceux dont l'issue est pratiquement décidée d'avance sans pouvoir susciter le mécontentement ; ils sont en général des combats n'impliquant qu'un seul espace personnel, c'est-à-dire la plupart du temps des combats entre un PNJ sans importance dont la raison d'être est de perdre ce combat et un PJ ; attention toutefois : un PNJ appartient parfois à un espace personnel, par exemple lorsqu'il s'agit d'un PNJ inventé par le joueur et ayant une importance dans l'histoire de son personnage. De plus, ce n'est pas parce que l'issue du combat ne suscite aucun mécontentement que tout est permis pour l'atteindre : certaines actions empiètent subtilement sur l'espace personnel des autres joueurs, par exemple celles qu'ils jugent physiquement impossibles ou incohérentes. Les moyens ont ici autant d'importance que la fin, car les détails sont ce qui donne goût et âme à une histoire, sont leur propre fin.

b) Un combat improvisé est un combat dont la venue n'a pas été convenue d'avance par les joueurs impliqués et dont les enjeux menacent au moins un espace personnel ; ces combats sont très dangereux pour la stabilité du jeu de rôle lui-même, car ils impliquent très souvent une dimension de victoire ou de défaite profondément néfaste à la création communautaire amicale. Un tel combat, ou toute action menaçant de façon similaire l'espace personnel d'un joueur, appelle immédiatement à la communication HRP afin de déterminer comment, de façon amicale, l'issue du combat ou de l'action sera déterminée. Quatre façons de déterminer cette issue sont fréquemment avancées : par simulation ; par gameplay ; par hasard ; par emote. Comme ces combats sont très problématiques, nous allons passer un long moment à les étudier. Si vous voulez en venir directement à nos conclusions principales, passez tout de suite à l'alinéa f).

Spoiler:
c) La détermination par simulation est celle utilisant un corpus de lois physiques pour prévoir de façon impersonnelle les résultats de l'action. Elle nécessite, en tout premier lieu, que les joueurs soient absolument d'accord sur les règles de cette simulation et que leur interprétation de ces règles soit précisément la même dans ce cas précis. Un tel corpus n'existe pas dans le type de jeu de rôle dont nous parlons ici – d'autant plus qu'aucune simulation n'est parfaitement cohérente –, à moins que les joueurs ne se soient mis d'accord préalablement pour l'utilisation d'un corpus non-fourni avec le jeu. Il s'agit donc, dans la majorité des cas, d'une méthode de détermination inaccessible, voire impossible. Elle a cependant le mérite, lorsque l'on parvient à la mettre en place, de ne souffrir aucun doute ni désaccord ; mais cet objectivisme est aussi un véritable problème en raison de la façon dont on considère ici le jeu de rôle : la cohérence à laquelle elle tient tant offre une certaine marge d'interprétation, qui risque ici d'être niée ; et au nom de la cohérence, cette méthode peut violer des espaces personnels ou totalement abandonner le but réel du RP qu'est la libre création collective d'une histoire (et non une froide expérience mathématique), ce qui est inacceptable aux yeux de cette charte. On insistera cependant sur le statut seulement possible de ce travers, plutôt que nécessaire, ce qui rend à cette méthode une relative légitimité.

d) La détermination par gameplay est celle demandant aux joueurs de mesurer leur force ou leur talent – et non celui de leur personnage – au cours d'un jeu extérieur au RP. Elle diffère de la précédente sur deux points : tout d'abord, elle n'est pas absolument déterministe et donne aux joueurs des choix autres que ceux du personnage, de telle façon que l'issue du combat n'est pas entièrement prévisible en examinant uniquement les choix des personnages dans le RP et les règles du jeu ; d'autre part, elle n'a aucun souci de cohérence, il ne s'agit plus d'une simulation mais d'un jeu, dans lequel le meilleur joueur gagne. Dans les jeux vidéo accueillant une communauté de rôlistes, cette méthode de détermination se matérialise souvent sous la forme d'un duel utilisant directement les mécanismes du jeu vidéo en question pour déterminer le résultat de l'action. Cette méthode est ici considérée comme rigoureusement inacceptable, tout d'abord parce qu'elle nuit à la cohérence sans rien apporter à l'histoire (en effet, c'est ici le skill des joueurs qui est en jeu, or celui-ci ne correspond certainement pas à l'efficacité des personnages en RP), et en suite parce qu'elle nie la nécessité pour le RP d'une bienveillance mutuelle entre les joueurs, incitant ceux-ci à la victoire personnelle plutôt qu'à la création commune. Dès lors qu'un combat à une importance réelle dans l'histoire, même mineure, l'utilisation des moyens offerts par le jeu est acceptée uniquement dans un cadre cosmétique, et en tenant compte de l'aspect gadget (parfaitement dispensable) de celui-ci, comme nous le verrons dans l'article 6 sur l'imagination.

e) La détermination par hasard est une méthode couramment utilisée en raison de la simplicité de sa mise en œuvre et de sa résistance aux critiques levées contre celle par gameplay. En cela, elle est située à mi-chemin entre cette dernière et celle par simulation, tentant de répondre aux faiblesses de chacune. Néanmoins, cela se fait une fois encore au mépris de la cohérence (car toutes les actions n'ont pas une chance sur deux de réussir ; or pondérer le hasard selon la situation revient à utiliser une méthode de détermination par simulation) et au risque d'oublier la nature artistique et amicale du jeu de rôle. Cette méthode pourra être acceptée par compromis lorsque les enjeux seront faibles, mais elle devra être évitée dans les autres cas et sa systématisation sera toujours refusée.
f) La détermination par emote est celle n'utilisant que des descriptions détaillées, naturelles, cohérentes, précises, et se souciant plus que tout de la beauté générale de l'histoire. Elle est considérée par cette charte et ses adhérents comme la meilleure méthode de détermination de l'issue des combats et du résultat des actions incertaines, à condition qu'elle soit accompagnée d'un dialogue HRP constant afin de s'assurer de l'accord de l'autre joueur, dans la mesure où son espace personnel est menacé. À condition de faire montre de prudence et de respect, les joueurs peuvent toutefois tenter des actions à l'issue incertaine sans consulter leur interlocuteur, auquel cas celui-ci n'aura qu'à démarrer un dialogue HRP si il estime son espace personnel menacé. Cette méthode est la meilleure pour deux raisons. La première est une raison en creux, une critique contre les autres méthodes : puisque le RP se fait dans la bienveillance mutuelle des joueurs – et il se fait dans la bienveillance mutuelle car il n'a pas le moindre intérêt sans cette bienveillance –, il n'est aucune nécessité de se référer à un juge impartial comme dans le cas d'une dispute sur le point de virer à la guerre ; aussi, les désavantages des autres méthodes les écartent définitivement, dans la mesure où elles n'apportent aucun avantage qui ne soit ici totalement superflu. La deuxième raison est positive : la description est l'essence même du RP, elle est ce qui fait de lui un art ; aussi, le combat, qui est au cœur du RP, devrait être fait par emotes si l'on tient à la noblesse du RP ou même à son utilité cathartique, psychanalytique, et thérapeutique. De tels combats sont généralement des points d'acmé, au cours desquels les joueurs impliqués doivent donner le meilleur d'eux-mêmes pour créer beauté non-seulement dans le détail mais aussi et surtout dans la signification mystérieuse de l'histoire qui est en train de se construire par interaction.

g) Le dernier type de combat est le combat scénarisé. Il s'agit des combats plus ou moins prévus par les joueurs et ayant un enjeu capital dans leurs histoires respectives, empiétant ainsi profondément mais volontairement sur leurs espaces personnels. La nécessité de les réaliser de façon amicale et en examinant minutieusement ce à quoi chaque joueur autorise l'autre, ou même éventuellement dès le départ quelle sera l'issue du combat, est ici plus impérieuse que jamais. Ce type de combat doit le plus souvent possible être une expérience mémorable et magnifique pour tous les joueurs impliqués, quelle qu'en soit l'issue. Aussi, il va de soi qu'il doit absolument être fait par emotes plutôt que par toute autre méthode – ce qui n'exclue pas qu'une grande part d'imprévu existe, seules les possibilités étant ici questionnées à l'avance, et non l'effectivité.


Article 6 : l'Imagination

a) Le jeu de rôle est fondé sur l'imagination à même titre que les romans. Même le jeu de rôle par chat dans un univers persistant n'inclut pas dans sa définition une interface graphique ; il est tout à fait possible d'en faire en dehors de jeux-vidéo. Il peut être difficile pour les débutants en jeu de rôle de saisir dès le départ tout ce qui différencie le jeu de rôle du jeu vidéo – et même simplement du jeu – et le RP du HRP, mais faire cette différence est une nécessité absolue dès lors que l'on veut pratiquer le jeu de rôle sérieusement.

b) Aussi, cette charte ne saurait trop appuyer sur la nature dispensable et même néfaste de ces éléments visant à remplacer l'usage de l'imagination, en particulier les graphismes du support s'il y en a, et aussi les éventuels mécanismes du jeu vidéo si le RP a lieu sur un jeu vidéo, comme le niveau du personnage. Le RP sur chat dans un univers persistant est par essence un RP sans système de détermination des actions universel, car sans MJ absolu. Aussi, il est capital que les rôlistes maintiennent de façon constante leur effort d'abstraction face à ces éléments parasites qui risquent d'influer sur le jeu de rôle alors qu'ils sont HRP, ce qui serait injuste et aussi nuirait directement à l'objectif final du jeu de rôle. Il est capital que les graphismes du support ne viennent pas prévenir l'imagination, et il est capital que les éléments du gameplay ne viennent pas la pervertir, même si, effectivement, une totale abstraction de ces éléments est sans doute impossible. En outre, n'importe quelle description écrite primera toujours aux yeux des adhérents à cette charte sur les images et mécanismes ludiques donnés par le support.

c) Une fois ceci posé, on pondérera d'une part en laissant aux joueurs la liberté d'utiliser les outils mis à leur disposition pour ajouter de la saveur au jeu de rôle et d'autre part en notant que le fair play demeure une notion centrale du jeu de rôle. Concernant le premier point, il s'agit simplement de noter que les graphismes peuvent avoir une utilité anecdotique, et même stimuler l'imagination, s'ils sont utilisés et reçus dans l'optique décrite ci-dessus. Concernant le second, il s'agit de comprendre que le contenu de cette charte n'est valable QUE dans le cas où tous les joueurs concernés par l'histoire se sont profondément impliqués dans le personnage et l'univers, ont réellement donné du leur, et ont donc effectivement quelque chose à perdre en cas d'événement grave dans le cours du jeu de rôle. Un joueur n'ayant pas consacré son temps et ses efforts de façon préalable à la session de jeu de rôle, un joueur n'ayant absolument rien à perdre au cours de celle-ci, sera un joueur dangereux dans la mesure où il pourra abandonner toute idée de fair play sans prendre de risque, et donc où le contrat social défini par cette charte ne lui sera d'aucune nécessité. Dans cette mesure, le niveau d'un personnage peut être un bon indicateur de l'importance que son joueur lui accorde : si ce niveau est suffisamment élevé (dans World of Warcraft, le niveau 30 semble suffisant, la courbe d'acquisition de l'expérience diminuant à partir du niveau 20), il est probable que le joueur se sera réellement investi dans son personnage ; aussi, il sera plus aisé de lui donner cette confiance démesurée que la présente charte estime nécessaire à tout RP. Au contraire, un joueur dont le personnage ne représente que peu de temps et d'efforts de façon évidente aux yeux des autres joueurs, par exemple un joueur dont le personnage est de niveau 1 et ne sert pas de PNJ dans le cadre d'un scenario, devra se montrer particulièrement prudent, respectueux, et compréhensif à l'égard des autres joueurs. Au moindre travers dans son comportement, il sera légitime de l'ignorer et d'annuler toute interaction passée avec lui.


Article 7 : l'Immersion

a) Le jeu de rôle étant pour une part immense fondé sur l'imagination, il ne peut se construire que dans des conditions propices à un tel effort mental sur la durée. Ces conditions d'immersion impliquent de limiter le HRP au minimum, et ne recourir à un discours ou à une action hors de la narration que dans une situation ou cela est réellement nécessaire. En outre, tout individu nuisant sciemment à l'immersion d'autres joueurs sera considéré par cette charte comme un ennemi déclaré du jeu de rôle et des rôlistes, faisant preuve de bien plus que de l'irrespect à leur égard : de la haine.

b) Ceci implique, tout d'abord, de toujours vérifier qu'un discours ou un acte HRP ne gênera aucun rôliste avant de l'exécuter. Il est par exemple possible d'écouter le jeu de rôle d'autres joueurs et d'en tirer grand plaisir sans pour autant y participer ni avoir un personnage présent sur les lieux en RP ; mais, dans ce cas, l'accord des joueurs concernés (cet accord pouvant être implicite si les intentions de l'observateur sont clairement déclarées et si aucune réaction négative n'a lieu) et des efforts réels de discrétion, afin de ne pas briser l'immersion, seront nécessaires. Autre exemple : il est considéré comme inacceptable de déranger le RP d'un joueur que l'on estime détestable, par exemple en le spammant, ou encore en tentant de le distraire par les moyens graphiques donnés par le support (en marchant sur son avatar par exemple, dans World of Warcraft). Continuer son RP avec les personnes qui l'apprécient est son droit le plus strict, et l'individu le plus détestable est en fait celui qui menace ce droit. Autre exemple encore : les emotes, la narration, et les descriptions (y compris les descriptions flottantes utilisées de façon passive, comme celles de l'addon TRP sur World of Warcraft) doivent toujours faire preuve d'un effort d'immersion en évitant de faire référence à des éléments HRP ou, pire encore, d'adopter un ton non immersif. Ceci exclue par exemple les précisions du type « N'accepte pas la mort en RP », celles-ci étant plus que superflues tant qu'aucune situation dans laquelle l'espace personnel est gravement menacé n'apparaît – d'autant plus que tuer le personnage d'un autre sans le consulter a déjà été défini par cette charte comme rigoureusement inacceptable. De telles interventions HRP, y compris les marques d'humour – qui peuvent cependant, on le reconnaîtra volontiers, être fort agréables et détendre l'atmosphère sans nuire à l'immersion si elles ne sont que très anecdotiques – doivent être utilisées avec une grande parcimonie.


Article 8 : le Respect

a) C'est finalement le Respect des autres joueurs qui sera défini par cette charte comme la caractéristique la plus importante du rôliste. En toute situation, le rôliste devra se remettre en question et veiller au plaisir de ses alter ego – après tout, le rôliste est ici un MJ, et on sait bien, si l'on a fait du jeu de rôle sur table, que le rôle principal du MJ et du scenario qu'il a pris tant de temps et d'efforts à construire est de faire vivre une expérience agréable à ses joueurs. Se déclinant dans la plupart des notions vues au cours de cette charte – l'espace personnel, le fair play, l'immersion... –, d'après nous il s'enracine profondément dans l'essence même du RP : la Création. C'est pourquoi nous baptisons cette charte « Respect & Création », tout en gardant à l'esprit la possibilité d'avoir une conception différente du jeu de rôle sans rejeter l'importance de ces deux principes.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Invité le Lun 11 Mar 2013, 17:10

Tout d'abord : Qu'il est bon de vous revoir par ici, Monsieur Grelot-de-Bois, ça faisait un bon moment, du moins via ce forum ou bien le jeu en lui même.


Comme tu m'as gentiment demandé mon avis -ce qui me touche tout de même- je m'exécute alors.

_ Tout d'abord, j'aimerai savoir exactement où tu veux en venir avec cette Charte.

_ Ensuite je n'ai rien à redire sur la plupart des choses, tu as une vision du RP qui est la tienne et que beaucoup partage, chose que l'on se doit de respecter et qui en plus du tout est relativement proche de la mienne. Ceci dit c'est par rapport aux combats que j'aimerai en venir. Le FairPlay comme tu peux en parler ici même n'est plus vraiment ce qu'il devait être à "ton époque", je m'en arrête ici.

_
Grelot-de-Bois a écrit:(dans World of Warcraft, le niveau 30 semble suffisant
Mh, encore une question de point de vue. Je sais que de ton côté tu n'es pas fan du tout du pex, mais le niveau 50 / 60 est vraiment très accessible même avec un faible investissement dans son avatar.

_
Grelot-de-Bois a écrit:(en marchant sur son avatar par exemple, dans World of Warcraft)
Voyons, Monsieur Grelot-de-Bois, plus personne ne fait cela !




Enfin tout ça pour dire qu'il est vraiment bon que de te revoir par ici, tu nous avais manqué à tous -ou presque-. J'espère que cette fois-ci tu pourras rester plus longtemps ! Et ça fait toujours du bien de voir des personnes qui se décarcassent pour donner un "petit plus" à la communauté !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 17:21

Ulicia a écrit:Tout d'abord : Qu'il est bon de vous revoir par ici, Monsieur Grelot-de-Bois, ça faisait un bon moment, du moins via ce forum ou bien le jeu en lui même.

Comme tu m'as gentiment demandé mon avis -ce qui me touche tout de même- je m'exécute alors.

[...]

Enfin tout ça pour dire qu'il est vraiment bon que de te revoir par ici, tu nous avais manqué à tous -ou presque-. J'espère que cette fois-ci tu pourras rester plus longtemps ! Et ça fait toujours du bien de voir des personnes qui se décarcassent pour donner un "petit plus" à la communauté !
Merci beaucoup, voilà qui fait très plaisir et est même flatteur !

Ulicia a écrit:_ Tout d'abord, j'aimerai savoir exactement où tu veux en venir avec cette Charte.
C'est une bonne question. À vrai dire, je n'ai pas de but précis, je pense simplement qu'elle peut être utile à pas mal de personnes, en premier lieu moi-même. D'ailleurs, je ne vois aucune objection à ce que qui que ce soit l'utilise pour ses propres affaires, tant qu'il y a redirection vers cette page ou précision que je suis l'auteur. Il est par exemple envisageable d'incorporer cette charte à une charte de guilde, au moins en conseillant l'adhésion (sans nécessairement la rendre obligatoire). Pour finir, je pense qu'elle a une chance (certes infime) de faire évoluer en bien quelques mentalités.

Ulicia a écrit:_ Ensuite je n'ai rien à redire sur la plupart des choses, tu as une vision du RP qui est la tienne et que beaucoup partage, chose que l'on se doit de respecter et qui en plus du tout est relativement proche de la mienne. Ceci dit c'est par rapport aux combats que j'aimerai en venir. Le FairPlay comme tu peux en parler ici même n'est plus vraiment ce qu'il devait être à "ton époque", je m'en arrête ici.
Il est dommage que tu n'en dises pas plus, car j'ai du mal à voir ce que tu veux dire par là, dans le fond. En quoi le fair play a-t-il changé ? Quoi qu'il en soit, ce n'est pas ici une vision universelle du fair play que je tente de décrire ; c'est seulement ma vision, aussi différente soit-elle de celle des autres joueurs. Mais peut-être y-a-t-il dans ta remarque les indices d'une imprécision dans mon propos ?

Ulicia a écrit:_
Grelot-de-Bois a écrit:(dans World of Warcraft, le niveau 30 semble suffisant
Mh, encore une question de point de vue. Je sais que de ton côté tu n'es pas fan du tout du pex, mais le niveau 50 / 60 est vraiment très accessible même avec un faible investissement dans son avatar.
Je pense qu'un joueur qui a pris la peine de monter un personnage niveau 30 ne va pas le jeter à la poubelle juste après. Il aura sans doute la possibilité de le faire une fois dans une situation extrême, mais ce n'est pas un cas de figure que l'on risque de croiser fréquemment.

Ulicia a écrit:_
Grelot-de-Bois a écrit:(en marchant sur son avatar par exemple, dans World of Warcraft)
Voyons, Monsieur Grelot-de-Bois, plus personne ne fait cela !
Figurez-vous que si ! Je l'ai vécu il y deux jours seulement !


Dernière édition par Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 17:23, édité 1 fois
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Severnaya le Lun 11 Mar 2013, 17:22

masturbation intellectuelle /mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl/ ou /mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl/ féminin

(Péjoratif) (Vulgaire) Raisonnement ou processus de pensée qui est considéré comme étant une perte de temps.
Cela finit par bannir tout ce qui ressemble à de la littérature ou de la « masturbation intellectuelle » (donc parfaitement inutile)… — (Jacques Le Bohec, Les mythes professionnels des journalistes : l’état des lieux en France‎, 2000)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 17:24

Merci Severnaya pour cette réponse constructive ! Après tout, il est vrai que nous ne traitons ici absolument pas de sujets polémiques ! J'aurais sûrement dû donner mon avis en trois lignes et sans argumentation.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Clairvoyant Llorente le Lun 11 Mar 2013, 17:27

Disons que c'est utile pour les gens qui savent lire, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 17:29

Je dois bien l'admettre... :/
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Severnaya le Lun 11 Mar 2013, 17:34

Si en 2013 (rappel, WoW est sorti en Europe début 2005, selon mes souvenirs) tu t'imagines encore que les gens qui en auraient le plus besoin vont lire une telle quantité de texte formulée d'une manière tellement verbeuse, y réfléchir sérieusement et venir la commenter, puis ensuite modifier leur manière de jouer ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 17:38

Je me contente de jeter une bouteille à la mer, voilà tout. Je n'attends rien de qui que ce soit.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Dorian/Dalorian le Lun 11 Mar 2013, 18:00

Il y a ceci déjà : Postulats de la communauté rolsite qui date de .. oh 2010 et qui déjà évoquait tout ce que tu évoques, en gros, plus ou moins.

Du temps où "améliorer l'ambiance et la pratique" du jeu de rôle était de mes activités, j'ai moi aussi rédiger des textes théoriques pleins de bonnes intentions. Tout le monde dira et signera cela comme les postulats furent signés à l'époque, et même par des personnes de divers serveurs dits "rp". cela n'a au final rien changer pour personne puisqu'il manque un acteur important dans tout ces jolis discours : blizard. Blizard qui pourrait valider, qui désignerait des MJ plutot que chacun dans son coin, au nom de la sacro-sainte liberté d'imagination, du "fair-play" qui n'ai jamais la même que celui du voisin, du "bon sens" qui n'est jamais le même que celui du voisin et de l'objectivité qui est une utopie, surtout dans un loisir aussi subjectif au le jeu de rôle.

Je pense que c'est beaucoup de travail pour rien. une dépense d'énergie qui serait sans doute plus constructive en jeu. On construit son environement scénaristique avec les gens partageant en gros els même valeurs, et on essaye de faire avec les autres, avec plus ou moins d'agressivité ou de patience selon les caractères. Il n'y a qu'en jeu qu'on devient vraiment un moteur, par l'exemple, par la controverse aussi. Il y a un effet boule de neige.

ne dis pas ce que tu fais, mais fais ce que tu dis.

ecrire une charte c'est bien, jouer selon celle-ci est autre chose, et quel beosin d'annoncer ce qu'on fait ? chacun vera et jugera si la manière de jouer d'un individu, plus un autre et de bientot un groupe est plus saine on va dire (meilleure ? plus amusante ? plus juste ?) que ce qu'on pratiquait jusque là. Je ne comprends plus trop l'envie d'agiter des drapeaux en disant on va faire ça.

Bon courage en tous les cas dans cette croisade (qui fait plus croisade des enfants, dans l'idée que les belles idées et les bonnes volontés se déliterons sans doute face la dure réalité des atrocités de la guerre contre les païens)

Edit : il y a eut une reponse on dirait, qui me fait dire que c'est encore moins utile pusique tu dis toi même :

Je me contente de jeter une bouteille à la mer, voilà tout. Je n'attends rien de qui que ce soit.

A quoi bon tout ceci si tu n'attends rien de personne, n'espère rien ? jeter une bouteille à la mer est un sos, mais si tu espère que personne ne lira le message dedans à quoi bon exactement ? faire un feu de joie sur la palge et vite l'éteindre quand le navire passe ? étange ; du coup quelle est ta motivation ?
avatar
Dorian/Dalorian

Personnages Joués : Ombrageux

Feuille de personnage
Guilde: Maison Roncesang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 18:07

Merci pour cette intervention manifestement travaillée et réfléchie, mais as-tu vraiment lu mon texte ? Il entre en contradiction directe avec plusieurs de tes affirmations. L'idée de voir Blizzard nommer des MJ dédiés au RP m'est par exemple insupportable, ainsi que celle de voir ma charte être élevée au rang de loi pour tout un serveur. Il n'est sûrement pas question pour moi de partir en croisade. Ceci me mène à penser que tes Postulats de la communauté roliste (dont le nom est d'ailleurs effrayant à mes yeux, puisqu'il semble signifier que tout rôliste se DOIT d'y adhérer) développent des idées clairement différentes de celles que j'ai exprimées ici, bien que des points communs existent très certainement. C'est pourquoi je pense que l'originalité de ma tentative est sauve.

Concernant ma motivation, je l'ai déjà donnée en réponse à Ulicia, mais détaillons un peu plus. Tout d'abord, il n'y a ici aucune perte de temps, car j'ai pris du plaisir à rédiger ce texte, qui d'ailleurs ne m'a pris que quelques heures. En outre, faire réfléchir (et soi-même réfléchir) est une motivation largement suffisante en soi à mes yeux.

Pour finir, tu sembles croire que ce message ne s'adresse qu'aux rôlistes médiocres et que les autres doivent être d'accord avec ma charte ; c'est FAUX. C'est à VOUS, aussi, qu'elle s'adresse - à ses lecteurs.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Aldorey Kelbourg le Lun 11 Mar 2013, 18:41

Dalorian a écrit:ne dis pas ce que tu fais, mais fais ce que tu dis.

Dude, you're so deep... I can't see you anymore.

Si les gens lisaient le post de l'OP chaque fois avant d'ouvrir un débat ou de créer un nouveau personnage, le forum serait tellement plus utile à la communauté RP (et plus vide aussi).

Il est tellement amusant de constater que quand quelqu'un fait quelque chose d'extrêmement sérieux pour le RP, il suscite le rire ou l'énervement, alors que quand on ouvre un débat lambda on se retrouve dans un hémicycle où se déroule une conférence internationale sur Warhammer serious business.

_________________
Aldorey « Tonton » Kelbourg - Visvaldis « Valdis » Kelbourg
Moby « L'Anthracite » Gray
Ithell Nàomhan - Anémyce Greenhall

avatar
Aldorey Kelbourg
Modo

Personnages Joués : Aldoreÿ/Anémyce/Ithell

Feuille de personnage
Guilde: Maison Ellesmere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Darnat Sombrecoeur le Lun 11 Mar 2013, 18:50

Est-ce l'heure du déclin des « N'accepte pas la mort en RP » pour « Respecte la Charte Respect & Création. »

Je respecte et adhère à nombre de tes affirmations, certaines même me semblant tomber sous le sens quand elles ne le sont pas pour les autres (Le fait d'atteindre à l'intégrité physique / mentale des autres joueurs. Je ne le fais pas quand je suis hors-guilde, pas même des gifles quand bien même mes persos en auraient beaucoup à distribuer. Ce que peu de joueurs font, de ce que j'en entends plus que je ne vois.)

De plus, sans détailler le pourquoi du comment, j'ai presque envie de résumer une partie de ta charte par une reprise biblique : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse. » Ça s'applique pour le respect, fairplay et tutti quanti. Mais nous, joueurs, sommes ce que nous sommes. Une charte n'est jamais respectée tant qu'il n'y a pas une autorité pour t'éclater les doigts si tu ne la respectes pas. Et même là, ça n'est pas forcément respecter, dans le cas contraire les médias s’ennuieraient bien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Srem le Lun 11 Mar 2013, 18:56

Severnaya a écrit:masturbation intellectuelle /mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl/ ou /mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl/ féminin

(Péjoratif) (Vulgaire) Raisonnement ou processus de pensée qui est considéré comme étant une perte de temps.
Cela finit par bannir tout ce qui ressemble à de la littérature ou de la « masturbation intellectuelle » (donc parfaitement inutile)… — (Jacques Le Bohec, Les mythes professionnels des journalistes : l’état des lieux en France‎, 2000)
&

Je ne comprends concrètement pas l'utilité de poser ça - de ce que j'ai survolé - sur papier. Imo, renommer ton post « Qu'est-ce que le RP » aurait bien plus de sens, à la rigueur ; pour moult sujets abordés.
Edit : J'ajouterais que même si rappeler des évidences est toujours « bien », c'est davantage l'optique d'une charte que je ne parviens pas à rejoindre.


Dernière édition par Yatse le Lun 11 Mar 2013, 19:10, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Amatheus le Lun 11 Mar 2013, 19:05

Darnat Sombrecoeur a écrit: « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse. »

Ne le prends pas mal, je te corrige juste sur la citation originelle : "Fais aux autres ce que tu voudrais que l'on te fasse"

Ce qui implique un acte positif (et pas seuleument une attitude passive) envers l'autre et qui peut très bien s'appliquer aux relations RP.

Wink
avatar
Amatheus

Personnages Joués : Curieux

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Managosa le Lun 11 Mar 2013, 19:10

L'initiative est intéressante, elle rappelle bon nombre d'éléments de pratique en surfant sur le théorique. Toutefois, il conviendrait, je pense, de signifier clairement quel point traite du HRP et quel point traite de IRP afin qu'on ne le relise pas un paragraphe entier après s'être rendu compte que tu parlais de HRP.

Le contenu reste cependant compréhensible, du moment que l'on prend le courage de lire héhé...

EDIT :

"dans World of Warcraft, le niveau 30 semble suffisant, la courbe d'acquisition de l'expérience diminuant à partir du niveau 20"

Sur ce point je suis d'accord que c'est tout bonnement subjectif, mais au vu de la facilité de pex actuelle, je dirais que le LVL 60 est la norme, ne serait ce que pour l'accès aux montures volantes -et donc aux events situés n'importe où dans notre vieille Azeroth.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Grelot-de-Bois le Lun 11 Mar 2013, 20:29

@ Aldorey, Darnat, Amatheus, et Enah : Je n'ai pas grand chose à ajouter à vos messages, je suis en immense partie d'accord avec ce que vous dîtes ! Bref, merci beaucoup !

Et, en effet, je dois admettre que la limite du niveau 30 est arbitraire, tout comme celle du niveau 60 (quoique l'idée des montures volantes soit en effet intéressante). J'ai simplement choisi la limite la plus ouverte possible ; il me semble difficile de voir un personnage de niveau inférieur à 30 comme ayant représenté un véritable investissement pour son joueur. Je dirais qu'après le niveau 30 ça devient plus discutable. Mais, en effet, c'est subjectif. Au final, il faut voir au cas par cas.

@ Yatse : As-tu lu mes réponses à tes prédécesseurs ? Il me semble avoir déjà répondu à cette critique. En outre, tu affirmes toi-même n'avoir que survolé mon post. Pour finir, j'ajouterai que ta proposition ("Qu'est-ce que le RP") est plus universalisante que la mienne. Je veux éviter de donner l'impression que je crois mon point de vue être le seul valable. D'où l'idée d'une charte : personne n'est obligé d'y adhérer, ce n'est qu'une sorte de profession de foi - bref, c'est personnel.
avatar
Grelot-de-Bois

Personnages Joués : Rêveur...

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Severnaya le Lun 11 Mar 2013, 20:38

Moi je pense que ça serait sympa si on avait un permis de RP à points. Les jeunes, au collège et au lycée, seraient sensibilisés au RP à travers des stages obligatoires indispensables pour avoir leur vrai permis Basketball

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Mary-Kate le Lun 11 Mar 2013, 20:53

Permis à points pour le forum houhouhihi !

Sinon charte - respect- fair play - pas de rivalité. C'est utopique, chacun se sent concerné, mais inapplicable. Les points interdis font partie de la nature humaine. Sans rival, on ne se surpasse pas. Je dis rival, pas ennemi.

_________________
Anciennement Suniva.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Invité le Lun 11 Mar 2013, 20:54

Lu et approuvé.




Nan j'rigole.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  George Gnomey le Lun 11 Mar 2013, 21:38

En gros si j'ai bien compris tu veux regrouper un maximum de joueurs qui ont la même vision du roleplay ? Tu devrais changer le nom de ton truc car ça fait très "regardez j'ai la science infuse sur le roleplay et comment en faire".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Thomas Le Noir le Lun 11 Mar 2013, 22:03

Tu peux aussi dire que tu es contre et expliquer pourquoi poliment.




Oui, je donne des leçons de conduite.

Thomas Le Noir


Feuille de personnage
Guilde: Courroux de Mograine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Hydrogen le Lun 11 Mar 2013, 22:14

Il ne faut pas trop avoir mal au cul, le monsieur se trouvant répugné par cette belle charte n'obligeant personne et n'offrant qu'un appui pour les désireux. C'est en fait une très belle initiative, souvent tentée et n'ayant eu hélas, aucuns résultats et me rejoignant sur nombres de points.
Malgré le fait que comme dit plus haut, elle ne me rejoint pas sur tout(notamment au niveau de la créativité/imagination, car la créativité finit par tuer l'acceptable et encore je n'ai pris la peine que de survoler alors peut-être que je parle de n'importe quoi), c'est, à mon avis, une charte louable et aux intentions honnêtes et qui pourra, j'ose l'espérer, décrasser les pavés de Stormwind, dans un jeu auquel je ne joue plus mais qui m'intéresse toujours.


Dernière édition par Tom Blaireau le Lun 11 Mar 2013, 22:35, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  George Gnomey le Lun 11 Mar 2013, 22:34

Tom Blaireau a écrit:Il ne faut pas trop avoir mal au cul, le monsieur se trouvant répugné par cette belle charte n'obligeant personne et n'offrant qu'un appui pour les désireux. C'est en fait une très belle initiative, souvent tentée hélas et n'ayant eu aucuns résultats, et me rejoignant sur nombres de points.
Malgré le fait que comme dis plus haut, elle ne me rejoint pas sur tous les points(notamment au niveau de la créativité/imagination, car la créativité finit par tuer l'acceptable et encore je n'ai pris la peine que de survoler alors peut-être que je parle de n'importe quoi), c'est, à mon avis, une charte louable et aux intentions honnêtes et qui pourra, j'ose l'espérer, décrasser les pavés de Stormwind, dans un jeu auquel je ne joue plus mais qui m'intéresse toujours.

On voit dans ce cas que tu n'as rien compris à cette charte vu qu'elle n'a pas pour but d'être inquisitrice mais explicative d'un comportement. Expliquer pourquoi l'on agit d'une façon où d'une autre ne signifiera pas que l'on "décrassera" les pavés de Stormwind. Il suffit de lire les premiers paragraphes

Elle ne vise pas à écraser qui que ce soit, mais à former une sorte de credo personnel, à annoncer d'emblée et de façon simple la logique du comportement de ses adhérents en jeu

Mais cela m'évite d'avoir à dire pourquoi je n'aime pas cette charte. Ce qu'elle dit est intéressant, mais la façon dont elle va être interprétée m'inquiète au plus au point.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Svenja le Lun 11 Mar 2013, 23:52

C'est comme les chartes d'utilisateur , seul 5% des joueurs les lisent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charte Respect & Création

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum