Dévoilement de mon identité de doctorante.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Heythe Nografe le Sam 22 Juin 2013, 08:17

Alors… je me dois de répondre, c’est le jeu.
 
Premièrement, concernant les différentes communautés rencontrées par Heythe ou mes différents persos, avant de démonter cet argument…
 
Concernant la Horde, j’y suis allée, mais pas suffisamment longtemps pour donner des noms de persos (je ne m’en souviens même plus…). Cela m’aura tout de même permis de traîner mes guêtres de nombreuses heures à Lune d’Argent ou à la Croisée des Chemins, participé à une prise d’otage du Roney, sans compter la Bataille des Tarides.
 
Heythe a été l’écuyère de Ivalia pendant plusieurs mois, vivant donc à Austrivage avec la Rédemption. Elle a participé à la bataille de Berce Ames et aura même dû négocier avec les Lames Brisées, aidée par le vieux Darnat Sombrecoeur, son ami à l’époque. Elle a auparavant été « diplomate » de Menethil  et celle qui a repris le flambeau lâché par feu le Seigneur poète qui nous avait abandonnés sur place, elle vivait donc en effet sur Menethil et a même essayé de  remettre la ville sur pied … avec les nains du Clan d’Airain et son vieil ami Vorgrim, suite à une attaque du Roney. Non, Lordaeron n’aura pas été épargné.
 
Elle a aussi été citoyenne de Theramore, du temps de la Garde de Theramore (et oui, pas rancunière), plus tard Clarisse a été aubergiste de Theramore suite à la vente de son auberge par Idrid et entre temps plusieurs personnages (Berthylle, Angêle et d’autres) auront participé à l’aventure du Serment de Theramore. Donc,  non, je ne me suis pas cantonnée à « faire du second life » sur la Place Faol (quelle drôle de façon de parler d’une rencontre…).
 
Mais quand bien même cela aurait été le cas ! Smile
 
Et bien nul ethnologue, et encore moins un chercheur pratiquant l’ethno-méthodologie (comme Garfinkel)  ne cherchera à faire une étude EXHAUSTIVE sur l’Homme à travers les âges et les cultures en allant battre la campagne dans toutes les contrées, régions, cultures, etc, de par le monde.
 
Quand on étudie « la vie dans les prisons françaises » vous croyez que l’on doit rencontrer tous les prisonniers de toutes les prisons  de toutes les régions de toute la France et y compris les DOM TOM ? Bigre…
 
Et tous les ethnologues connus, comme Levy Strauss pour le plus connu d’entre eux, mais il n’est pas le seul, vous croyez qu’il va s’immerger des années durant (ben oui, si on compte un minimum de 2 ou 3 mois dans chaque village) dans tous les villages d’Amazonie pour pouvoir en faire l’analyse, sous prétexte que sinon « il passe à côté des vraies choses à comprendre » ?
 
En fait, tout chercheur, doit se trouver un terrain et enquêter sur le dit terrain. De ce terrain, sur lequel il va travailler, au mieux, quelques mois (et pas trois ans comme moi) et certainement pas en immersion aussi intense (sauf les « grands » comme Malinowski qui sont restés vivre dans un minuscule village de Patagonie ou autre), tout chercheur donc, se choisit un terrain spécifique et se propose de le décrire, de l’analyser et d’en sortir quelques analyses pertinentes sur… son terrain, et pas la terre entière. Il n’a pas la prétention d’en tirer des vérités universelles sur l’Etre Humain, mais il espère pouvoir comprendre des particularités qui pourraient faire sens pour d’autres.
 
C’est tout… et ce n’est déjà pas si mal.
 
Donc, si je reprends mon petit cas personnel…
 
Le fait de n’étudier que le rôle play est un postulat de départ, un choix que j’ai fait, car justement, personne ne l’avait encore fait. Il y a eu en effet d’autres études sur les communautés de joueurs dans WoW, des joueurs de PVE hl (la guilde Millenium par exemple),  de PVP, de PVE « pépère »,  etc… mais pas de rôlistes et surtout dans leur activité de rôle play.
 
Pourquoi Kirin Tor ? Parce qu’en novembre 2009 c’était le seul serveur RP où je ne connaissais  personne, et je voulais arriver sans amis  sur mon terrain. Je venais d’arriver des Sentinelles, en passant par les Clairvoyants, un petit passage sur le Conseil des Ombres  et un vrai démarrage du RP en 2005 sur Confrérie du Thorium. Au moment où je suis arrivée sur Kirin Tor avec ma mage (draenei…) que j’ai donc transformée et baptisée Heythe il y avait un grand mouvement migratoire de tous les serveurs RP vers Kirin Tor et je peux vous assurer qu’il y avait une très nette différence ! Pouvoir trouver du RP n’importe où, à n’importe quelle heure, c’était du pur bonheur, vraiment.
 
Enfin, pourquoi une humaine ? Parce que je ne jouais que des draenei, des elfes, et des gnomes auparavant (et oui…), que je n’avais justement jamais joué d’humaine et que j’ai vu tout de suite que le RP humain était bien implanté sur Kirin Tor. Pour preuve, je n’avais pas fait un pas sur la place de l’hôtel des ventes que je me faisais aborder par un certain… Jackham qui m’a gentiment whispée HRP et m'a demandé d’où je venais et s’il pouvait m’aider... Wink
 

Enfin voilà, quoi qu’il en soit, je vous remercie de tous ces retours d’expérience ! Smile






PS : D'ailleurs, pour être allée RP à l'automne 2012 sur les Clairvoyants, je peux dire aussi que même si le RP a bien baissé sur Kirin Tor, là bas c'est vraiment morne plaine et on peut y trouver désormais à peine une vingtaine de rôlistes en activité, et ce sur deux guildes...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Aerelan Theredras le Sam 22 Juin 2013, 09:37

A la sortie de wotlk, une bonne partie de la communauté déjà super réduite à l'époque des rôlistes des Clairvoyants a migré sur Kirin Tor. Parmi eux, on peut me compter, ainsi qu'Arkhai, Amarèd, Dunëa et Moroanna, si les plus vieux s'en souviennent... Bref.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Aldorey Kelbourg le Sam 22 Juin 2013, 12:22

Aerelan Theredras a écrit:A la sortie de wotlk, une bonne partie de la communauté déjà super réduite à l'époque des rôlistes des Clairvoyants a migré sur Kirin Tor. Parmi eux, on peut me compter, ainsi qu'Arkhai, Amarèd, Dunëa et Moroanna, si les plus vieux s'en souviennent... Bref.

La plus grosse masse migratoire doit provenir de CdO il me semble, où se sont carrément des guildes entières de joueurs qui sont venues par ici. Personnellement je viens de LCE avec quelques énergumènes qui ne fouinent pas ce forum.

Mais j'ai largement souvenir de la période décrite, où avec Vastrosse je me contentais de rester assis non loin des canaux quand il n'y avait pas trop la motivation, et que pourtant quand même à toute heure du jour ou de la nuit venaient discuter la plupart des rôlistes.

C'était tellement riche et aisé à cette période, rien que pour de banales petites conversations citadines. Enfin.

_________________
Aldorey « Tonton » Kelbourg - Visvaldis « Valdis » Kelbourg
Moby « L'Anthracite » Gray
Ithell Nàomhan - Anémyce Greenhall



Qui sommes-nous ?
avatar
Aldorey Kelbourg
Modo

Personnages Joués : Aldoreÿ/Anémyce/Ithell

Feuille de personnage
Guilde: Maison Ellesmere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Darnat Sombrecoeur le Sam 22 Juin 2013, 13:05

Heythe Nografe a écrit:Elle a participé à la bataille de Berce Ames et aura même dû négocier avec les Lames Brisées, aidée par le vieux Darnat Sombrecoeur, son ami à l’époque.
Ça s'est pas tout à fait déroulé comme ça dans mes souvenirs. xD

Quand on étudie « la vie dans les prisons françaises » vous croyez que l’on doit rencontrer tous les prisonniers de toutes les prisons  de toutes les régions de toute la France et y compris les DOM TOM ? Bigre…
À mon sens, l'exemple n'est pas en rapport. Ce qui fut suggéré c'est plutôt des exemples - pour reprendre la France - comme « Étudier les coutumes françaises et se limiter à Paris » ou « Étudier la passion du jeux vidéo et ne se contenter que des joueurs de FPS, plutôt que dévier aussi sur les RPGs & co. » Ça n'est pas la même chose qu'étudier la culture amazonienne, qui est un sujet plus vague. 
 
Jackham
Un brave disparu. Sad 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Aerelan Theredras le Sam 22 Juin 2013, 14:43

Faut dire, Aldorey, que ceux que je cite représentent la quasi-totalité des rôlistes présents à l'époque sur les Clair - j'ai oublié Semelys, d'ailleurs, mais maintenant que j'y repense, on était même pas vingt. Quant à LCE, j'y étais aussi avant d'être sur les Clair, mais hélas, j'ai pas de news de gens qui y étaient... Dommage, les Hurleurs Warsong étaient cools.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Gudmundur Brisenclume le Sam 22 Juin 2013, 20:02

Heythe Nografe a écrit:Quand on étudie « la vie dans les prisons françaises » vous croyez que l’on doit rencontrer tous les prisonniers de toutes les prisons  de toutes les régions de toute la France et y compris les DOM TOM ? Bigre…
 
Et tous les ethnologues connus, comme Levy Strauss pour le plus connu d’entre eux, mais il n’est pas le seul, vous croyez qu’il va s’immerger des années durant (ben oui, si on compte un minimum de 2 ou 3 mois dans chaque village) dans tous les villages d’Amazonie pour pouvoir en faire l’analyse, sous prétexte que sinon « il passe à côté des vraies choses à comprendre » ?

S'il est établi que des prisons ont un fonctionnement différents, oui ce serait une erreur de ne pas les étudier. De même, je ne connais pas le travail de ce Levy Strauss, mais j'ai l'idée qu'un spécialiste qui remarque deux villages dans un même espace culturel qui n'ont pas du tout les mêmes moeurs, va étudier les deux et essayer de comprendre les différences plutot que d'en exclure un.

Après je n'ai jamais dit que tu étais passée "à coté des vraies choses à comprendre", tu n'as visiblement rien compris à mon message si c'est l'interprétation que tu en fais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Thilius le Sam 22 Juin 2013, 20:05

Après faut pas non plus exagérer. Hormis quelques différences "locales", le fonctionnement d'une communauté de rôlistes est toujours le même.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Thomas Le Noir le Sam 22 Juin 2013, 20:09

Thilius/Gwyvar'ch a écrit:Après faut pas non plus exagérer. Hormis quelques différences "locales", le fonctionnement d'une communauté de rôlistes est toujours le même.
Absolument pas. Les sous-communautés sont très variés et ça s'étend à un peu près tout, même irl. Que ce soit chez les fans de musique, de comics etc...

Thomas Le Noir


Feuille de personnage
Guilde: Courroux de Mograine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Thilius le Sam 22 Juin 2013, 20:10

Pour ça que je parle de *fonctionnement* oui. On trouvera toujours des organisateurs d'events, des râleurs, des joueurs en solo, du rp dînette, du drama, de l'ERP, des batailles entre guildes, etc. Que la couleur préférée des rôlistes soit le bleu ou le rouge n'y change rien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Aldorey Kelbourg le Sam 22 Juin 2013, 21:08

Eh bien qu'une Heythe fasse le même boulot côté Horde et on en saura plus sur la vérité vérifiable. En attendant, c'est un peu le boulot des gens comme elle de répondre à ce genre d'interrogations. Une certaine chose ne s'est pas construite en un très peu de laps de temps.

_________________
Aldorey « Tonton » Kelbourg - Visvaldis « Valdis » Kelbourg
Moby « L'Anthracite » Gray
Ithell Nàomhan - Anémyce Greenhall



Qui sommes-nous ?
avatar
Aldorey Kelbourg
Modo

Personnages Joués : Aldoreÿ/Anémyce/Ithell

Feuille de personnage
Guilde: Maison Ellesmere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Gudmundur Brisenclume le Sam 22 Juin 2013, 23:59

Thilius/Gwyvar'ch a écrit:Après faut pas non plus exagérer. Hormis quelques différences "locales", le fonctionnement d'une communauté de rôlistes est toujours le même.

Absolument pas, il y a même des fossés incroyables entre certaines guildes qui n'ont pas du tout la même vision du roleplay. Les points communs que tu cites découlent tous de désaccords sur le fonctionnement.

Fais organiser un même event RP par la Ligue des Justes, le Serment de Theramore, Carnage, le Clan Sombrecoeur et Gnomes Inc, tu auras 5 events qui n'ont rien à voir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Dorian Hawthorn le Dim 23 Juin 2013, 08:18

Pour maintenant passé un peu de temps coté alliance, après avoir refusé absolument cela, je pense réellement qu'il y eut (notez le passé) une vraie différence.

L'historique de la Horde a toujours été plus ardue, plus complexe. C'est d'ailleurs pour cela que de nombreux fan-boyz, rolistes ou pas d'ailleurs, criaient au scandale de Blizzard-Pro-Horde.

En considérant cela, la Horde attire réellement certains rôlistes, tandis que l'Alliance en attire d'autres. Avec le temps, ces différences ont été lissées.

Je pense qu'il n'y a en effet aucune différence d'un serveur à l'autre. Pour en avoir pratiqué plusieurs. Par contre étudier "le jeu de rôle sur le mmo World of Warcraft par le prisme de la communauté du serveur Kirin'tor" sans avoir passé autant de temps coté Horde que coté alliance est ... questionnable. Notons que notre sociologue a avoué avoir été un peu emportée par son sujet. le fait qu'elle ne se souvienne qu'à peine de ses personnages Hordeux montre bien le désintérêt pour cette phase de l'étude. Notons qu'on s'ennuie souvent coté Horde et qu'on pense rapidement avoir fait le tour. Entrer dans le "jeu de rôle" coté Horde est plus ardu du fait de ma première remarque : la horde est plus ardue à appréhender rien que par l'écriture de sa trame scénaristique.
avatar
Dorian Hawthorn

Personnages Joués : Ombrageux

Feuille de personnage
Guilde: Maison Roncesang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Thilius le Dim 23 Juin 2013, 08:18

*sigh* Oui, j'appelle ça une "différence locale". Heythe n'a pas étudié les events des rôlistes me semble mais le fonctionnement social de ces derniers. Ce que vous soulevez, c'est un point de détail. Après, comme dit Kelbourg, à elle de s'exprimer sur le sujet (même si je doute qu'elle ait les moyens de refaire une étude là-dessus x))

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Zal'Nash/Jinzüa le Dim 23 Juin 2013, 11:35

Je pense que l'argument principal, reste que la Horde et l'Alliance étant les deux pôles opposés du jeu, ils ont chacun un impact différent sur les rôlistes se rangeant d'un côté ou d'un autre, et qu'ainsi, étudier les deux camps serait judicieux, ne serait-ce que pour déterminer l'impact d'une essence idéologique sur des interactions entre individus. 

Ceci étant dit, je ne suis ni docteur, ni ethnologue, et je pense que Hyethe sait parfaitement ce qu'elle fait - je n'aurai donc pas le culot de ramener ma fraise sur ce qu'elle "devrait faire". Toutefois, j'estime plus généralement que la nature des relations entre les personnages est significativement altérée par deux facteurs : le climat de guerre et le principe d'opposition à une autre faction. Et ainsi, ces deux facteurs seraient intéressants à observer dans le contexte d'une analyse des rapports humains. Je pense que les états d'esprits différent entre Horde et Alliance, car nous parlons de deux sphère radicalement analogues, dotés de cultures profondément différentes, et d'idées se confrontant, faisant des deux factions, deux mondes étrangers. En dépit de quelques similitudes éventuelles ici et là (druidisme, etc...) la différence est très nettement marquée, et ainsi, analyser les deux vaux le coup - dans mon humble et modeste opinion.


Dernière édition par Zal'Nash/Jinzüa le Dim 23 Juin 2013, 11:37, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Erwarth le Dim 23 Juin 2013, 11:59

Je crois pas que le topic soit là pour une guerre d'égo et je pense que Heythe sait ce qu'elle fait. Tout ça donne encore une belle image de la mini-gueguerre entre micro-communauté "Nous on est plus mieux".

Sinon coucou Heythe, comme c'est un sujet qui me dépasse un peu je n'ai pas grand chose à dire dessus si ce n'est bonne chance pour ta thèse !

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Cassiano le Dim 23 Juin 2013, 12:16

Merci Cera, tu as bien illustré ce que la plupart des gens pensent quand ils naviguent sur ce forum : une poignée d'habitués qui se livrent une bataille cruelle, éprouvante et sans merci depuis leurs sièges d'ordinateurs. Twisted Evil

Pour ce qui est de la thèse, bonne chance et bien entendu on aimerai voir ça quand c'est terminé ! C'est un sujet on ne peut plus intéressant, surtout quand on voit combien les interactions entre les personnes peuvent être changées dès qu'il y a un écran et plusieurs centaines de kilomètres entre elles (pour le meilleur ou pour le pire !). Encore une fois, c'est vrai qu'il aurai pu être intéressant de voir comment ça se passe côté Horde mais j'imagine que ton étude se concentre plus sur le comportement des joueurs, leur façon de fonctionner et d'appréhender un monde fictif, leurs interactions etc plutôt que l'alignement, l'appartenance ou l'opinion de leurs personnages (même si les deux aspects vont souvent de paire). Encore une fois bonne chance, et hésite pas à donner des news quand à l'avancement. 

PS : ici Enguerrand de Blancpenoy et Hansfelt Dorn, que tu as connu, si tu t'en rappelle !
avatar
Cassiano


Feuille de personnage
Guilde: Garde de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Erwarth le Dim 23 Juin 2013, 12:40

Ah si, je me demandais un truc, pour faire ta thèse c'est les rapports entre personnages que tu étudies ? Les rapports entre joueurs ? Les deux ? Si oui, il n'y a que ce que tu as eu IG que tu utilises où tu te sert également des supports forums des guildes que tu as pu fréquenter ?

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Magdaleni le Dim 23 Juin 2013, 13:25

JE pense que tous les gens du dessus ont eux aussi fait 8 ans d'etudes dans le domaine et ont toute raison de l'ouvrir autant, et d'affirmer avec tout l'oplomb du monde que eux savent mieux que toi faire une etude.

Et ceux qui pensent reelement qu'il y ai une difference entre horde et alliance dans le comportement des rolistes, ca doit etre aussi ceux qui pense que le sceau de sang et le sceau de verité fait une difference ultra importante.


TU sais ce que tu fais, et meme si en ce moment les hordeux ne se font pas tellement honneur, c'est exactement les memes que les allis, Hurlevent=Lune D'argent, Lordaeron=guilde militaire de la horde qui tiendrais plus de 3 mois, et dans les deux camps des tas de petites guildes qui perdurent ou non et qui ne viennent pas etaler leur non science pour rien.

Spoiler:
Celui qui parle de la communauté heavy metal et qui y place le Grindcore, c'est pire.http://mapofmetal.com/#/home


EDIT: JE VIENS DE VOIR QUI C'ETAIT, J'AURAIS DU LE SAVOIR
avatar
Magdaleni

Personnages Joués : Vaszreath/Magdaleni

Feuille de personnage
Guilde: FDQT/Arauglorins

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Zal'Nash/Jinzüa le Dim 23 Juin 2013, 13:35

1/ Freud un escroc, c'est un débat tout entier, à reprendre ailleurs, un autre jour, mais à reprendre.

2/ J'ai mes raisons de penser que le rp Horde diffère de celui côté Alliance, en raison de la mentalité propre à la faction - je parle de certaines communautés et ne peut parler pour toutes.

3/ Le glam metal, c'est une engeance....

4/ Viva folk metal.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Magdaleni le Dim 23 Juin 2013, 13:41

Pour ton /2 Est ce qu'un humain qui joue un humain et un troll qui joue un troll sont differents sur la forme et le fond ou juste sur la forme ? C'est la meme difference qu'un troll qui joue troll sombrelance et un autre troll qui joue troll faraki au final non ?
avatar
Magdaleni

Personnages Joués : Vaszreath/Magdaleni

Feuille de personnage
Guilde: FDQT/Arauglorins

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Zal'Nash/Jinzüa le Dim 23 Juin 2013, 13:50

Je vois où tu veux en venir, et je vais essayer de clarifier mon propos :

En partant du principe qu'il existe une éthique orque et une éthique humaine, comme il existe, au final, une éthique pour tous les peuples, nos personnages auront des réactions différentes face aux divers éléments du monde, et appréhenderont d'une manière bien particulière autrui. Et ainsi, les rapports entre les PERSONNAGES varieront énormément de la Horde à l'Alliance.

Maintenant, je réalise que l'on parlait aussi des rapports entre joueurs, d'un point de vu HRP - dans cette perspective, en effet aucune différence dans les rapports que l'on soit Horde ou Alliance. Je parlais uniquement du RP.

Après considération, étudier les rapports HRP des joueurs semblent en effet avoir plus de sens que d'étudier exclusivement les rapports rp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Heythe Nografe le Dim 23 Juin 2013, 14:06

Alors…. Déjà, avant toutes choses et réponses… à lire certains post je me souviens pourquoi je n’ai jamais voulu participer aux topics variés de ce forum, en dehors des textes Rp… et je me souviens aussi pourquoi je ne me sentais pas trop de venir me dévoiler. Ca devient vite la guerre de tranchées ! Very Happy
 
Mais bon, c’est je jeu, donc je continue de répondre.
 
 
 
Il est évident que je n’ai pas bien expliqué le travail d’un ethnologue., ni ce que « doit être » une thèse au regard de la communauté scientifique qui… je vous assure, est bien pire que d’autres en termes de normativité et conservatisme.
 
Un ethnologue est avant tout un observateur. Il n’est pas là pour juger, dire ceci est mieux que cela, choisir un village  (une communauté, une guilde, un groupe social, etc) plutôt qu’un autre à étudier sous prétexte qu’il aurait l’air plus « intéressant », et surtout pas là non plus pour faire des généralités, genre «ça se passe comme ça chez Mac Donald’s … donc …  chez Quick aussi » ! Wink
 
Non. Un (bon) ethnologue, qui est très souvent aussi sociologue (l’ethnologie est un peu comme une « branche » de la sociologie) est surtout donc un observateur, qui propose à son lecteur un regard sur ce qu’il a vu, entendu, vécu, comme un photographe, ou un (bon) journaliste.
 
Lorsqu’un photographe de guerre revient du Kosovo, ou du Mali ou…. Peu importe le lieu dont il revient, il montre ses photos, qui sont quoi ? Des témoignages, SES témoignages, de ce qu’il a vu. Je dis bien SES, car bien évidemment qu’il a choisi de montrer ceci ou cela, comme ceci ou comme cela, telle faction plutôt que telle autre, dans telle action plutôt que telle autre.
 
A quoi ça sert, ce genre de travail ? A  montrer de « belles images » (oui la guerre peut être montrée de façon esthétique, regardez Apocalypse Now), parfois, à dénoncer la guerre, certes, mais surtout à montrer ce dont est capable l’homme, ce qu’est l’humain, qu’il soit Tutsi, Kosovar,  Nazi ou simple soldat obéissant aux ordres.
 
Est ce que l’on attend de lui que la lecture de ses photos nous donne des généralités sur toutes les guerres, toutes les factions dans une seule guerre, toutes les visions de guerre des gradés, des civils, des médecins sans frontières ?
 
Non. Parce qu’il se garde bien de le proposer. Il ne cherche pas à démontrer, juste à montrer. Et son regard, son style de photos, les images qu’il a choisies de montrer sont ses notes, ses pensées, son « analyse » : tout ça, c’est de l’humain.
 
L’ethnologue agit de la même façon. D’ailleurs, il y a un courant d’ethnologie qui filme tout ce qui est observé. Mais il y a un problème, les observés le sachant ne réagissent pas toujours naturellement, d’où l’idée de s’immerger de façon anonyme, de faire du « passing » afin de voir les choses, les gens,  sans intervenir dessus.
 
Ensuite, que fait l’ethnologue ? Et bien il retranscrit ce qu’il a observé. C’est là,  tout comme pour le photographe, qu’intervient le risque de dépasser le cadre scientifique de son travail. Car en retranscrivant, l’ethnologue devient auteur. Il choisit de prendre tel ou tel événement, telle ou telle scène à décrire, et il va nécessairement le faire en reformulant certaines choses, en coupant certaines phrases, en triant, etc.
 
C’est quoi le but ? Donner à voir à d’autres, ce qu’il a vu lui même. Et ce sans vouloir faire de généralités outrancières.
 
Je l’ai dit, mon postulat de départ était que dans le RP, via un jeu comme WoW, s’exprimaient des comportements, des fonctionnements, des attitudes, des pensées, des sentiments, des relations sociales… bref de l’humain.
 
Vous qui faites du Rp depuis des années, cela vous semble tellement évident que vous avez oublié comment ceux qui ne jouent pas vous jugent ! Quiconque n’a jamais RP ne peut pas comprendre que nous exprimons, via le RP, énormément de « sensible », et que nous sommes donc, via nos avatars, incroyablement humains.
 
Quand j’ai démarré mon travail de terrain, fin novembre 2009 donc, je ne pensais pas du tout devoir m’intéresser aux joueurs. Je voulais vraiment être une ethnologue qui débarquait dans une contrée inconnue.  C’est ce que j’ai fait pendant de longs mois avec Heythe, et je ne m’intéressais qu’aux relations RP vécues en jeu ET racontées sur forum (d’où mon blog). Tout ce qui était du RP m’intéressait. Le reste ne faisait à priori pas partie de mon terrain et je pensais m’en tenir là.
 
Mais…. J’ai vécu avec Heythe plusieurs petits moments de troubles, dus au rerolling et au metagaming. Et là j’ai commencé à me dire que je passais à côté de quelque chose d’important. D’où la création de Khadija, puis Nelsie et tous  les autres.
 
C’est à ce moment là de mon travail que j’ai envisagé de changer de problématique pour ma thèse, qui porte aujourd’hui sur  les « Fictionnalités et socialités dans un jeu vidéo de rôle en ligne. Quelle construction de soi par le numérique ?".  J’ai compris, et je dirais même admis car je ne voulais vraiment pas au départ, que je devais aussi m’intéresser aux joueurs (et non plus seulement aux personnages) et je suis passée de l’autre côté de la barrière. Je me suis mise à tenir compte du Hrp, à pister les rerolls, récolter tout le méta-gaming que je pouvais voir, lire, ou même celui que j’étais susceptible de faire moi même, à la limite ! (nul n’est parfait)
 
A ce stade de mon travail, était-ce important, essentiel, de savoir que j’aurais pu vivre d’autres choses ailleurs, voir d’autres comportements RP, analyser d’autres communautés comme la Horde ou un autre serveur ?
 
Non, pas dans l’optique qui est la mienne depuis maintenant deux ans (puisque la première année je me suis focalisée sur le RP) : observer et décrire UNE communauté bien précise, celle des rôlistes de l’Alliance du serveur Kirin Tor, et comprendre ce qui se trame entre RP (interactions entre personnages, événements RP, fonctionnement RP d’une guilde, textes RP sur forum, seul  ou à plusieurs, etc) et HRP (comment les joueurs se jouent de leurs différents personnages et de ceux des autres, et des personnalités affichées de ces personnages, comment ils passent de l’un à l’autre, qu’est ce que le méta gaming et l’impact que ça a sur le jeu, etc) et montrer aux gens qui ne savent pas ce qu’est un MMORGP que, via le RP, on peut dire que le jeu peut servir à se construire soi même, expérimenter des parts de soi, que ce n’est ni  un passe-temps débile pour attardés mentaux post-pubères, ni un dangereux moyen de formation de sociopathes susceptibles de flinguer toute une école, ou tout ce que l’on peut encore entendre sur TF1 ou autre.
 
Voilà, en espérant avoir répondu à peu près à tous vos questionnements !
 
 
 ( et coucou à vous tous,  car…. non je n’ai oublié personne,  Enguerrand Wink )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Nÿm le Dim 23 Juin 2013, 15:29

Ceralynde Elanande a écrit:
Coucou Heythe, comme c'est un sujet qui me dépasse un peu je n'ai pas grand chose à dire dessus si ce n'est bonne chance pour ta thèse !

Pas mieux !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Srem le Dim 23 Juin 2013, 21:13

La seule différence qui mérite d'être soulignée entre la communauté Horde et Alliance, c'est que l'une est vide, l'autre moins.
Faut arrêter vos délires sur la supposée différence notable entre les joueurs de l'une et de l'autre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Thorïas le Dim 23 Juin 2013, 23:19

Je resurgis des ténèbres car ce sujet m'intéresse. J'espère que ta thèse sera disponible et qu'elle fera un tabac !


Les liens entre un joueur et son personnage sont forcement extrêmement intimes dans le jeu de rôle. Le JdR ne restera jamais que du théâtre improvisé pouvant être parsemé d'entractes, joué par une très grande majorité d'amateur. Et il suffit de voir l'amalgame entre HRP et RP (dans les réactions, pensées, etc) pour voir à quel point il y a un lien très fort entre les personnes et leurs personnages.

Je sais que le jeu m'a construit tout autant que peut le faire un héros de film lorsqu'on est gamin, ou un voyage dans un pays étranger

Enfin, pour ce qui est de la communauté RP Horde, ça aurait pu être intéressant. Mais tu ne pouvais pas être partout. Cependant, je crois qu'il y a une différence de "construction de soi" lorsqu'on a un humain musclé ou un moche réprouvé morbide. Entre valorisation et auto-satisfaction, et pensées macabres. En gros, si l'acteur Heath Ledger est mort, c'est parce que le lien entre son "PJ joué" et lui a été néfaste. Je pense qu'un joueur incarnant un perso ally beau et fort, ne vit et ne se construit pas de la même manière qu'un joueur acceptant de jouer un moche aux étranges coutumes et façons de penser.
Après, le boulot est colossal, et le faire déjà côté Ally permet de voir beaucoup.

Bonne chance à toi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dévoilement de mon identité de doctorante.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum