La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Lun 13 Mar 2017, 15:33

La Gazette de Hurlevent

La Dàhuì, la défense de la pandarie face à la Légion

Alors que les Royaumes de l'Est, Kalimdor et l'archipel brisé sont au centre de l'attention suite aux assauts répétés de la Légion ardente, la défense de la Pandarie apparait elle comme secondaire pour les forces de l'Alliance et de la Horde, dont les forces sont majoritairement concentrées au front et sur la défense de nos capitales. La Pandarie est aussi la proie des attaques démoniaques et des organisations voient le jour pour la défendre. Basée à Micolline au vue de sa position stratégique au centre de la pandarie, la Dàhuì est un regroupement de pandaren ayant décidé d'ouvrir ses rangs aux autres races.

Chaque recrue sera accompagné par un maître, notamment pour apprendre la culture pandaren et à se connaître car la complicité entre camarade est lien important au sein d'un groupe. Chargé du recrutement, Haotagiri a été envoyé sur Hurlevent afin de pouvoir informer ceux et celles qui se sentent concernées par la défense du continent Pandaren. Vous pourrez le croiser dans les ruelles de notre capitale ou à la taverne du Vagagond Soyeux sur la place des ventes du Quartier des nains. Pour ceux ou celles qui souhaiteront directement se rendre à Micolline, ceux-ci pourront  trouver le meneur de cette organisation; Maotachi Lys Blanc, à l'auberge du "Navet Fainéant" ou le (Maotachi) contacter par courrier à cette adresse.

R.M

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 19 Mar 2017, 14:21

" Editions spéciale de la Gazette de Hurlevent ! Demandez la Gazette ! Certifiée sans Murloc cette fois par la Maison Bayle. "

La Gazette de Hurlevent

Vague de criminalité à Hurlevent

 Bien que Hurlevent possède le taux de criminalité le plus élevé du Royaume, une augmentation significative des actes criminelles intra-muros a été constatée par la population ces dernières semaines. L'utilisation répétée d'explosif lors de certaines attaques remettent en cause l'efficacité de la loi sur l'interdiction de la possession et de la vente d'explosif mise en place en Janvier 34 et questionnent sur un éventuel durcissement des peines infligées à leur utilisateur dans une visée dissuasive.

De nombreux enlèvements, agressions ou encore actes terroristes ont été commis au sein de Hurlevent ces dernières semaines, certains visant directement la Garde de Hurlevent mais l'augmentation intense ne daterait que de milieu Mars. En effet, en une semaine, la cité de Hurlevent a subis plus de quatre attentats à la bombe, et trois agressions de bande... Bien qu'habituée à la criminalité, la population s'interroge sur les raisons de cette brusque augmentation des actes criminelles sur Hurlevent et sa Garde, ainsi que le nombre d'attentat à la bombe. Ces dernières s'étaient considérablement rarifiées depuis l'interdiction des explosifs dans la capitale et les villes  du Royaume de Hurlevent en Janvier 34.

Instaurée par la Garde et la Chancellerie en janvier 34, le décret sur l'interdiction des explosifs dans les villes et la capitale du Royaume de Hurlevent fut la réponse à l'utilisation régulière d'explosif dans la crise politique et civile de fin 33. Son principe est simple: en empêchant son obtention, son utilisation deviendrait plus difficile et donc diminuerait jusqu'à cesser. C'est sans prendre en compte la proximité de Forgefer et de Baie-du-butin qui sont de grands producteurs d'explosifs, qui assure un moyen plus long d'en obtenir mais jusqu'à lors ce décret eut bel et bien pour conséquence de faire diminuer l'utilisation d'explosif dans les actes criminelles à Hurlevent.
La récente (mais périodique) hausse de son utilisation, dans un contexte d'autant plus contraignant que les productions industrielles doivent servir l'effort de guerre, pourrait remettre en cause son application car à moins de contraindre tous les royaumes et les gobelins d'interdire la vente d'explosif, il semble impossible d'empêcher complètement son obtention. L'abrogation du décret est toutefois écartée puisqu'elle ne résoudrait pas le problème initial et que son application n'est pas dénuée d'une certaine efficacité. Une possibilité de solution semble être de jouer sur le caractère dissuasif du décret. En durcissant les peines attribuées à ceux qui n'ont pas l'autorisation d'en posséder, on peut dissuader d'éventuels individus d'en acheter et de s'en servir à des fins malhonnêtes.

Cette vague de crime a commencé le 12 Mars 37 quand la chancellerie avait reçu une menace d'attentat à son encontre. Finalement, une bombe explosa à côté, sur le parvis de la main de la Rédemption. Selon les témoins, un gnome serait à l'origine de l'explosion. La nuit qui suivit, aux alentours de minuit et demi, la Garde de Hurlevent subit une attaque de bandit dans les faubourgs de la capitale faisant trois blessés dont le Sergent Milburn qui dut être transporté rapidement à la Cathédrale pour une opération d'urgence. Trois assaillants dont le potentiel "chef" avaient pu être arrêtés et envoyés en geôle.
Deux jours plus tard, le 14 Mars, la Garde fut alertée sur le canal 911 de la présence d'un corps à la sortie du quartier des mages en bordure du parc, deux sombrefers y menacaient alors un civil du nom de Phyneigan. Alors que les individus étaient appréhendés, l'un d'eux active la bombe qu'il dissimulait sous ses vêtements puis explose, suivis par le second nain une minute plus tard. Aucun blessé grave n'est alors à déclarer. Il s'avérait que les nains avaient volé des effets personnelles du civil et s'en servaient pour tendre un piège aux forces de la capitale.


La Garde de Hurlevent aux abords du Parc de Hurlevent, trente minutes après les faits, transportant les blessés.

Interrogé par la Gazette de Hurlevent, le commandant Hellenlicht n'exclue pas un lien entre avec les événements récents et déclare "Nous [La Garde de Hurlevent] ne fléchirons pas devant quelques nains demeurés." en nous apprenant qu'ils se disaient de la révolution Sombrefer.

Le lendemain après-midi, un nain utilisant le même mode opératoire attira la Garde dans les catacombes de la Cathédrale en déclarant avoir pris en otage plusieurs civiles du Royaume et souhaita un négociateur mais après que les gardes Price, Barton, Sveinsson et Lampart eussent bouclé la Cathédrale et qu'ils fusseent arrivés en masse dans les catacombes, le nain déclencha sa bombe, faisant trembler les catacombes mais ne provoquant aucune perte civile ni militaire, mise à part lui-même. Ce fut ensuite l'accalmie jusqu'au 18 Mars 37 où la ville fut la cible d'une attaque organisée. En effet, aux alentours de 22 heures, c'est la Bibliothèque aux Mille Feuilles, place de la Prison, alors en pleine réunion littéraire, qui est la cible d'une attaque à la bombe. Quelqu'un aurait déposé un colis à l'intérieur du bâtiment, laissant à peine le temps aux occupants d'en sortir. Arrivé rapidement sur les lieux, la Garde interrogea les témoins de la scène et interpella deux gnomes présents sur place qui furent très rapidement relâchés.


La Garde de Hurlevent, quelques minutes après l'explosion de la place de la Prison, s'occupant des témoins et blessés.


Devanture de la Bibliothèque aux Mille Feuilles.

Deux heures plus tard, c'est à la taverne du Vagabond Soyeux dans le Quartier des Nains, place des Ventes, d'en être la cible mais la bombe, d'apparence plus précaire que les autres, ne fit que peu de dégâts matériels. L'auteur de l'attaque, un gnome, fut arrêté par le service de sécurité de la Taverne et remis aux Gardes de la cité, mais une seconde détonation fut entendue dans l'établissement une demi-heure plus tard, sans explosion. Le corps sans vie d'un worgen est retrouvé mais ne présente aucune trace d'explosion. Des témoins l'auraient alors vu pénétrer dans l'établissement quelques minutes avant sous forme humaine en se tenant le ventre. Il fut remis à la Garde qui emporta le corps pour des analyses avancées et en apprendra davantage sur les circonstances de sa mort, la piste de l'empoisonnement n'étant pas écartée malgré la détonation.

De nombreuses questions sont soulevées par ses agissements. Qui est à la tête de ces opérations et quels sont ses objectifs ? De quelles manières se sont-ils procurés ses explosifs vue les interdictions de vente et l'effort de guerre qui monopolisent une grande partie de nos ressources, jusqu'à provoquer une pénurie de munition dans le Royaume. Si vous êtes témoins d'une attaque, gardez votre calme et informez-en la Garde le plus rapidement possible soit sur le Canal d'urgence 911 soit à la caserne au 1 Place des Armes à la Vieille Ville afin que ceux-ci puissent réagir.

Rislon Milloin

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 26 Mar 2017, 15:40

" Demandez la Gazette de Hurlevent ! Keiran Broderick est le grand gagnant du tournoi du lac, tournoi de l'Alliance! Trouvez le Murloc caché dans la Gazette et gagnez votre poids en alcool de Murloc, recette typiquement murloc !  Soutenue par la Maison Bayle, demandez la Gazette ! "



La Gazette de Hurlevent
Keiran Broderick, Grand Gagnant du Tournoi du Lac

A toutes les fines lames de l'Alliance,
Aux lanceurs de sorts émérites,
Et aux archers de talent,
Sachez que vous êtes cordialement invités à participer au grand Tournoi du Lac !
Venez faire la démonstration de votre adresse et de la maîtrise de votre art
dans une compétition festive, et affrontez-vous pour emporter la victoire !

De fabuleux lots à gagner, restauration et vente sur place  !
Quartier des Nains, Lac d'Olivia, le 19ème jour du 3ème mois, An 37, à partir de 20h.

Voilà l'affiche que les passants ont pu apercevoir dans les rues de Hurlevent, sans se douter qu'elle deviendrait sous doute l'événement de l'année. Organisé par Dragonash aux Faubourgs de Hurlevent, un forgeron émérite de Hurlevent, le tournoi attira le nombre conséquent de 28 combattants venus des quatre coins de l'Alliance et attira pas moins du tiers de la population Hurleventoise dont la sécurité fut assurée par la Main de la Rédemption. L'annonce de l'événement avait préalablement été l'objet de nombreux partenariats, notamment avec la chope Sucrée, le célèbre stand de nouille ambulant et l'armurerie de la Famille d'Althain, présent sur place et qui ont à leur façon contribué au succès de ce tournoi.

-
A gauche, gnomographie de l'armurerie d'Althain. A droite, gnomographie du stand de Nouille.

-
A gauche, gnomographie de la Main de la Rédemption. A droite, gnomographie de la Chope sucrée.


Aexan Chantelune, correspondante de la Gazette en premier plan.
Arrière plan, faubourgs de Hurlevent au tournoi du lac lors de la phase finale.

Bien que cela soit un tournoi sans mutilation, Dragonash a fait appel à Meldina et sa jeune assistante afin de soigner les éventuelles blessés des combats. La Gazette de Hurlevent a envoyé sur place Aexan Chantelune, correspondante du journal et mage talentueuse, afin de pouvoir suivre cet événement de la vie en société Hurleventoise. Parmi les combattants présents ce soir, d'anciens champions ou gagnants des précédents tournois comme Reynar Nightfall, Lylia Nigthbringer ou Dracken, des personnalités dont le simple nom et la promesse de duels avaient fait venir un bon nombre de leur admirateur et admiratrice. Il était ainsi difficile en début de soirée de donner un nom sur le ou la future gagnant de ce tournoi.
Le tournoi s'est divisé en trois phases:

  • Les éliminatoires où les combattants devaient toucher deux fois leur adversaire pour l'éliminer.
  • Les Demi-finales où les combattants devaient toucher deux fois leur adversaire pour l'éliminer.
  • Le Grand Final où les six finalistes combattirent en même temps.


Le déroulement des combats est disponible sur l'affiche ci-dessous.

Déroulement des combats lors du Tournoi du Lac.

Une grande nouveauté que ce tournoi a apporté fut le grand final avec six finalistes au lieu du face à face habituel, rendant le combat final plus réaliste et captivant. Un à un, chaque participant fut éliminé impitoyablement, certains essayant de saisir l'occasion de toucher son adversaire alors que celui-ci était tourné vers un autre, d'autres usant de leur agilité et de leur discrétion pour maintenir leur adversaire à distance et agir au moment le plus propice.

6: Reynar Nightfall
5: Siltiama Tel'oiseau
4: Frey Marx
3: Alshain
2: Pierce Barrow
1: Keiran Broderick


Place des finalistes dans le Grand Tournoi du Lac.



De gauche à droite, Pierre Barrow, Keiran Broderick et Alshain.

Avec l'élimination des favoris dès les premières phases, la victoire de Keiran Broderick fut la grande surprise de ce Tournoi exceptionnel, laissant une partie de la foule dubitative de sa performance et de ses raisons de sa réussite. Notre correspondante sur place a été interroger Keiran Broderick, le grand gagnant, sur ses motivations à avoir voulu concourir et ses impressions sur les combats.

Interview de Keiran Broderick, gagnant du Tournoi.

Ae: Qu'est-ce qui vous a poussé à participer?
Ke: je suis arrivé à la capitale, je ne pouvais pas vivre sur mes économies. Du coup j'ai vu qu'il y avait un tournoi, je me suis dit que ce serait un moyen de me faire remarquer.

Ae: A quoi pensez vous en combat?
Ke: A rien? Enfin pas à rien, mais c'était... instinctif.

Ae: Qu'est-ce que ça fait pour un nouvel arrivant de battre certaines des plus grosses pointures de la ville?
Ke: C'est gênant. Je ne connais personne ici, je ne connais pas les réputations.

Ae: Un mot pour vos valeureux adversaires?
Ke: Ils m'ont beaucoup appris, n'importe lequel des finalistes de la mêlée aurait pu gagner.

Ae: Et pour votre public?
Ke: Je suis content d'avoir eu des gens qui m'encouragent, et j'espère qu'ils ont passé un bon moment.

En seconde position, Pierce Barrow dont ce n'était pas le premier tournoi, nous a montré une grande résistance et un choix tactique indéniable tandis que Alshain en troisième position, a su se servir de son agilité et de sa dextérité pour frapper ses cibles. Quant à Keiran, étant jeune, nouveau à Hurlevent et n'ayant qu'une dague comme arme, il fut sous-estimer au début du tournoi par ses adversaires, une erreur que Keiran a su mettre à profit pour obtenir la victoire avec ses talents de combattant. Une victoire allant jusqu'à surprendre l'arbitre et Dauphin de Monsieur Hurlevent, Allifeur Tournepignon, qui a accepté de répondre à nos questions et de partager ses réactions et ses impressions sur les combattants et le Tournoi.

Interview d'Allifeur Tournepignon, arbitre et commentateur du tournoi

Ae: Qu'as-tu pensé de la fournée de cette année?
Alli: Oh il y avait du bon, mais comme dans tous les tournois, les gens confondent un bon combattant et un bon duelliste. Le tournoi ne peut faire gagner le meilleur combattant, ou il faudrait qu'il soit à mort. Mais le niveau était bon. Le meilleur n'a pas forcément gagné, mais le meilleur duelliste a tranché dans le tas

Ae: Un mot au public?
Alli: Qu'ils ne sautent pas trop aux conclusions. Une tortue peut battre un lièvre à la course mais ne devient pas un maître de poste pour autant. Mais à part ça j'aime le public. J'espère qu'il continuera de faire valoir le génie gnome, qui lui inspire je l'espère sympathie. Utilisez la technologie gnome! L'avenir de l'alliance!

Ce Tournoi du Lac fut un événement populaire attirant une foule de spectateur et à travers une ambiance festive et des combats ponctués de quelques coups de frayeurs rapidement balayés, Dragonash et Allifeur ont montré leur capacité à divertir et leur volonté de s'impliquer dans la vie Hurleventoise. La victoire de Keiran Broderick surprit la foule et si cette dernière reste dubitative du gagnant, les combattants ont su donner cette victoire sa juste valeur pour le jeune homme.

Keiran Broderick reçut ainsi une une Réédition de l'Exécutrice Coeur-de-Lion des Armureries de la Maison d'Althain ( une épée à deux mains, nécessitant plus d'un mois de travail à un artisan maîtrisant la fonte du Foudracier. Alliage Foudracier et Acier vivant, enchantée par pas moins de dix-huit esprits de l'harmonie) et un ensemble d'Armure en Véracier de niveau 3. Armure dont il fit don à la Main de la Rédemption, jugeant qu'ils en feront un meilleur usage.
Pierce Barrow reçut une Lame longue en gangracier ( Sabre à une main, fourreau dorsal. Alliage khorium et gangracier, infusé de pouvoirs et néants primordiaux ) ainsi qu'un ensemble d'Armure en Démonium.
Alshain reçut un Scalpeur à tranchant d'élémentium ( Hache à une main, alliage vrai-or et élémentium trempé. Enchantée par huit feux volatils. ) et un ensemble d'Armure en Tellurium.
Frey Marx reçut une Lame fantôme ( Épée à une main, fourreau dorsal. Alliage mithril et vrai-argent, légèreté et maniabilité. ) et un ensemble d'Armure de garde-esprit ouvragée.
Siltiama Tel'Oiseau reçut une Lame pernicieuse en mithril (Épée à une main en alliage mithril et vrai-argent. Très aiguisée, mais d'une relative fragilité. Réservée aux experts du maniement du sabre.) et un ensemble d'Armure vicieuse en pyrium.


Aexan Chantelune et Rislon Milloin


Voici quelques gnomographies de la foule et de la place.


L'événement a attiré la Garde de Hurlevent sur place, qui ont participé à la surveillance des lieux et à la sécurité.


Vue de la foule


Vue de la foule
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 26 Mar 2017, 17:41

Correction de la Gazette du 26 Mars de l'an 37


Après relecture et grâce aux signalements de plusieurs citoyens, nous nous sommes aperçues qu'une erreur s'était glissée dans la Gazette du 26 Mars de l'an 37. En effet, la réédition de l'Exécutrice Coeur-de-Lion ne vient pas des Armureries de la Maison d'Althain mais a été forgée par Dragonash lui-même, contrairement à ce que laissait sous-entendre l'article.
Nous vous prions de nous pardonner pour la gêne occasionnée.

Rislon Milloin 

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Ludovick B le Dim 26 Mar 2017, 18:14

[HRP] Je me permet de protester pour l'arbre du Tournoi du Lac ! Barthoz a vaincu Marx, c'est Barthoz le quatrième. :3

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 26 Mar 2017, 19:02

Correction de la Gazette du 26 Mars de l'an 37


Après relecture et grâce aux signalements de plusieurs citoyens, nous nous sommes aperçues qu'une erreur s'était glissée dans la Gazette du 26 Mars de l'an 37. En effet, le quatrième n'est pas Frey Marx comme vous avez pu le lire mais Ludo Barthoz, membre de la choppe sucrée. Notre correspondante a confondu ces deux humains dont les noms seraient, d'après elle, similaires.
Nous nous félicitons d'avoir des lecteurs aussi assidus et impliqués et vous prions de nous pardonner pour la gêne occasionnée. Une ré-édition de la Gazette avec les corrections verra le jour prochainement.

En vous remerciant de votre compréhension.

Rislon Milloin 


[HRP:] Les réactions seraient beaucoup mieux en RP, mais une âme charitable nous en a informé en RP. En tout cas, merci de prévenir l'erreur.
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Ven 21 Avr 2017, 19:42

Alerte Enlèvement sur Hurlevent !

Nom : Dryn (Kaldorei), Nahofomos (Draenei), Hobalat (Draenei), Thyrom (nain)
Dignité(s) : //
Appartenance(s) : Alliance

Description : Quatre amis résidant en Hurlevent - [suivi d'une description des quatre personnes]
Signe(s) distinctif(s) : //

Vu la dernière fois : A Hurlevent le 12/04
Motif(s) : Disparition étrange et aucun signe de vie depuis. Ces hommes sont recherchés vifs.
Récompense(s) : Aucune


Quatres citoyens de l'Alliance ont été déclarés disparu dimanche dernier dans des circonstances mystérieuses. Résidant à Hurlevent, ces personnes ont été aperçu pour la dernière fois par des passants le 12 Avril. Selon un témoin ayant tenu à garder l'anonymat, un homme "originaire de bonne famille" leur tournait autour les jours qui précédèrent leur disparition. Toujours selon le même témoin, l'homme, xénophobe, enlèverait les races étrangères à Hurlevent pour les réduire en esclavage, il serait donc amené à récidiver. Cette déclaration et disparition intervient après les événements des dernières semaines qui ont secoué la capitale sur la présence de race de la Horde et ayant soulevé une vague de protestation de la population, cette dernière allant jusqu'à s'en prendre aux étrangers ou à ceux suspectés de les tolérer.

Si vous détenez la moindre information permettant de les localiser eux, leur ravisseur ou que vous avez constaté d'autres disparitions, contactez la Garde de Hurlevent dès que possible à leur locaux au 1er Place des Armees à la Vielle-Ville ou sur le canal d'urgence 911. La Gazette de Hurlevent offre une récompense d'une pièce d'or à ceux ou celles qui retrouveront leur trace et permettront d'interpeller le suspect.
Rislon Milloin

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Lun 17 Juil 2017, 20:31

*Les employés de la Gazette n'auront pas manqué d'originalité et de détermination pour afficher cette brève publicitaire dans tous les recoins de la Ville. Panneaux d'affichage, murs découverts, tout y passa avec le port. Cela alla même jusqu'à l'accrocher sur la selle d'un cheval, le panneau d'affichage de la vieille-ville et sur le mur du Manoir Bayle à Hurlevent.
Le Manoir Bayle fut la dernière cible des employés de la Gazette. Les rumeurs parlent que l'on vit l'un d'entre eux avec une affiche collée sur le visage.*

la Gazette de Hurlevent

La Vierge du Cap recrute !

Vous rêvez d'une vie de trésors et d'aventures ? Vous aimez la mer et cherchez gloire et fortune ? La Vierge du Cap recrute ! Contactez le Capitaine Alvarillas Leonas (/w Sälàzar pour plus d'information HRP)

Ouverture du Bouclier Antique, boutique d'antiquités et de curiosités

Installé 13 rue parallèle des Abattoirs, Vieille Ville à Hurlevent, le Bouclier Antique est une petite affaire familiale gérée par les Lacroix où vous trouverez antiquités, objets de collections, raretés ou l'inattendue. Au delà du service de qualité et d'hospitalité que vous y rencontrerez, la diversité et l'originalité de leur possession vaut bien le coup d'oeil et l'intérêt qu'on peut lui apporter.
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Mar 08 Aoû 2017, 21:00


La Gazette de Hurlevent

Apparition d'une planète dans le ciel d'Azeroth ! Les Autorités demandent à la population de garder leur calme.

Dans la soirée du 8 Août de l'an 37, une planète déformée est apparue dans le ciel d'Azeroth en le recouvrant sur une large partie. Cette apparition aussi inattendue que soudaine a plongé la cité de Hurlevent dans la panique. La Garde de Hurlevent est rapidement intervenue dans la capitale afin de rassurer la population et de maintenir l'ordre dans la cité, la vague de panique n'aura donc été que passagère, laissant encore un voile de doute, de peur et d'incompréhension dans ces heures marquées par la Guerre contre la Légion Ardente. Nos informateurs de Durotar font état de comportement similaire, et voient eux aussi cette immense planète.

Interrogée par la Gazette, la Chancellerie annonce que tout le monde doit se sentir prêt à agir. Tous les combattants ou pouvant se battre doivent se tenir prêt à défendre la cité et le royaume en cas d'invasion démoniaque comme l'année dernière. Les non-combats doivent quant à eux rester à l'abri et participer à l'effort de guerre dans la mesure de leur moyen. Un message qui est aussi relayé à travers la Garde de Hurlevent, comme l'a montré notre interview du lieutenant Altan Milburn: "Tenez-vous prêt à prendre les armes en cas d'invasion, comme il y a un an.".
Les mages de Dalaran n'ont, quant à eux, pas répondu à nos questions sur ce sujet.

A peine la planète apparue que de nombreuses théories plus ou moins fiables se répandent à toute allure dans le royaume, à titre d'exemple certains anciens draeneis font mention de la planète comme de l'antique Argus mais s'il est impossible de définir la nature de cette apparition, de nombreux savants gnomes se sont mis à étudier la position de la planète afin de savoir si cette dernière se rapprochait et s'éloignait de nous. Leur dernière annonce estime que la planète ne s'éloigne ni se rapproche d'Azeroth. Il n'y a donc aucune crainte à avoir sur une éventuelle collision entre Azeroth et cette planète.


R.M





De la capacité à garder son calme dans l'adversité.

Chers lecteurs,

Nul besoin de vous rappeler à quel point l’heure est grave. La planète qui est apparue aux environs de 20 heures le 8ème jour du mois d’août de l'an 37, visiblement gangrénée et morcelée, est immanquable pour tout observateur qui ne souffre pas d’une cécité extrême. Cet astre qui transpire le fiel dans notre ciel, la légion à notre porte… L’avenir est sans aucun doute plus incertain que jamais alors que nous nous approchons du dénouement, quoi qu’il arrive.
Passé ces mots aussi moroses que criants de vérité, la rédaction vous clame de ne pas vous laisser abattre. L’effort de guerre nous concerne tous, du héros qui risquera sa vie sur le champ de bataille, au cuisinier qui lui aura permis de combattre le ventre plein, à l’armurier qui lui aura créé une protection supplémentaire, à l'écuyer qui aura cajoler sa monture pour qu’elle charge avec autant de rage que son cavalier. Tout le monde à un rôle à jouer, pour préserver ce qui nous est cher.

Quant à notre rôle de journaliste, il apparaît d’autant plus clair que l’avenir se montre brumeux. Vous informer est notre mission première, évidemment. Mais à celle-ci s’en ajoute une autre, qui selon nous revêt d’autant plus d’importance que les temps sont troubles. Vous faire rire, vous apporter un peu de joie. Ou du moins, vous arracher un petit sourire en coin, aussi pâle que cynique.
La capacité à rire est ce qui différencie les hommes des animaux, les hommes des démons. Evidemment, nous ne sommes pas naïfs au point de croire qu’un sourire peut arrêter un glaive gangrené, qu’un rire peut contrer un bataillon de démons et qu’une blague, même la meilleure, mettrait fin à la guerre. Rire ne tue pas, ne protège pas, mais il permet de se sentir un peu mieux. De garder la tête froide, le menton fier et la posture droite face à l'adversité, aussi proche semble t-elle être.
Mairi Elisabeth O’Hara.

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Jeu 17 Aoû 2017, 18:03

"Demandez la Gazette de Hurlevent  ! L'inquiétude grandit sur Argus ! Suramar affectée ! "

La Gazette de Hurlevent



Maintien du calme, alors qu’Hurlevent semble pour l’instant épargnée

Après la nuit d’angoisse qui a secoué Hurlevent, un calme relatif semble être rétabli sur la Capitale. Le nombre d’arrestation et de larcins commis dans les rues de la ville est resté sous le stricte contrôle du Guet Urbain, évitant ainsi une vague de criminalité liée à l’inquiétude de nombreux habitants. Le lieutenant Altan Milburn, fonctionnaire du Guet Urbain et contacté par la rédaction, se montre rassurant : “les armées de l’Alliance se tiennent prêtes à défendre Hurlevent si besoin est. Pour l’heure, aucune attaque des démons sur les Royaumes de l’Est et le Royaume de Hurlevent n’est à déplorer.” Il ajoute cependant, que “les citoyens, aventuriers, soldats au repos, doivent se tenir prêts au combat, sans pour autant céder à la panique.”
Par ailleurs, il semblerait qu’une vague d’affichage de mauvais goût, appelant au départ des “exilés” Draeneïs d’Azeroth, ait émergée hier dans la journée. Les affiches ont cependant été retirées par les fonctionnaires du Guet Urbain, qui ont arrêté les fauteurs de troubles. Le dispensaire d’Hurlevent, qui a pris des mesures spéciales, assure un accueil continue des plus démunis, des inquiets et des malades. Par ailleurs, la Cathédrale a mené de nombreuses messes pour ceux cherchant du réconfort dans la foi.

Si le calme règne sur la capitale, il n’a d’égal que la morosité ambiante. Certains groupuscules d’illuminés semblent vouloir tirer parti de l’apparition soudaine d’Argus et de la peur qu’elle a suscité pour embrigader certains esprits effrayés. Ainsi, les tracts se multiplient, à Dalaran comme à Hurlevent, appelant à la révolte, à la fuite voir, dans les cas les plus extrêmes, à rejoindre les troupes de la Légion.

Chaque citoyen est responsable de sa sécurité et de celle des autres. Il lui revient donc de reporter immédiatement aux autorités les fauteurs de trouble, et de rassurer les esprits les plus craintifs. La peur est un phénomène dès plus normal, mais l’heure est à la préparation de la terrible bataille qui s’annonce. La Gazette ne le répétera jamais assez, restons unis face à l’adversité. Même si elle se présente parfois sous la forme d’un homme malhonnête qui veut dépouiller quelques passants avant la prétendue fin de notre monde...

Mairi E. O'Hara




Inquiétude dans tout Azeroth, panique à Suramar

Suite à l’apparition d’Argus,  les réactions ont été sans aucun doute similaires dans tout Azeroth. Nos observateurs à Orgrimmar ont dépeint un tableau semblable à celui qui s’est déroulé le soir du 8ème jour du  mois d’août. Visiblement, un calme relatif est maintenu dans la capitale de la Horde.

A Dalaran, de nombreux citoyens inquiets semblent faire le pied de grue devant la citadelle Pourpre, attendant visiblement des réponses et des décisions par le Kirin Tor qui demeure depuis une semaine étonnement silencieux. Le nombre de mages de bataille semble cependant avoir augmenté, notamment à l’aire de Krasus, véritable plaque tournante entre la ville volante et les différents fronts menés sur les îles brisées.

En Suramar, la situation est plus alarmante. Monsieur Allifeur Tournepignon, joint par la Rédaction, explique que “depuis que la cité s’est défaite de l’énorme bulle qui l’entourait, regarder les étoiles est devenu une activité quotidienne pour beaucoup de citoyens. En conséquence, une hystérie collective  a prise dès son apparition (d’Argus, N.D.L.R) et a donné une ampleur effrayante à l’évènement.” La situation à Suramar est complexe, alors qu’une partie des habitants ne sont sorti qu’il y a peu du joug de la grande magistrice Elisande. La population semble donc partagée entre un appel aux armes pour combattre la Légion, et un fatalisme qui vise à accuser nos troupes de n’avoir fait qu’empirer la situation. Cette tension met à mal tous les efforts de l’actuelle mission diplomatique en Suramar, Allifeur Tournepignon assurant que son groupe “a été victime d’un nombre croissant d’actes virulents qui ne font qu’empirer”, l’obligeant, de ce fait à ajourner la mission et à quitter au plus vite la ville de Suramar.



Qui est Argus, la terre mère des “exilés” ?

Argus est célèbre pour sa triste destinée. Elle est le monde natal des Draeneïs et des Érédars, sur lequel ils développèrent un monde complexe et merveilleux qui finit par attirer la convoitise de la Légion. Les habitants étaient guidés par un trio de mages particulièrement puissants : Velen, Archimonde, et Kil’Jaeden, dit le “Trompeur”. Seul le prophète Velen refusa le marché de l'innommable Sargeras : une puissance démoniaque hors norme contre l’allégeance de la planète à la Légion.
Velen et une partie de la population parvint à quitter Argus, pour devenir les Draneïs, qui, en langage érédûn - désormais langage commun utilisé par la Légion - signifie “les exilés”.
Ce qu’il advenu de la planète mère des Draneïs demeurait floue jusqu’alors. Elle semble être un bastion des forces de la Légion, et il est fort probable que des érédars, corrompus par les démons de Sargeras, y résident toujours.

Le trompeur Kil’Jaeden, dont l’une des fonction était de recruter de nouvelles troupes pour la Légion ardente,  n’a eut de cesse de traquer les draeneïs qu’il considérait comme des traîtres.
Swan Keltira - Blackblade, responsable de la Bibliothèque Royale, nous explique ainsi “qu’il (Kil’Jaeden N.D.L.R) a appelé beaucoup de peuples à ses côtés, et est notamment responsable de la corruption des orcs. Il semble également qu’il ait mis beaucoup d’ardeur à retrouver les draeneï pour les “punir”.

Aujourd’hui, la splendeur passée de la planète ne peut être jaugée qu’à travers la tristesse perceptible dans le regard de ceux qui l’ont habitée. La gangrène qui s’en dégage ne laisse deviner qu’un monde désolé, base de la Légion ardente. Allifeur Tournepignon, qui a eut accès au grand observatoire de Suramar - exceptionnellement ré-ouvert face à la gravité des événements - a pu observer en détail la planète gangrenée. Il la dépeint en ces mots : “L’étendue de la destruction de ce monde est effrayante, un reflet de ce qu’Azeroth a su éviter jusque là. (...) Elle est remplie de démons et d’horreurs gigantesques semblables à ce qui s’est vu en Outre-terre…” Il souligne que les augures présents à Suramar ont été “aveuglés par quelques petits points lumineux à certains endroits de la planète, ce qu’ils théorisent comme étant de jeunes étoiles naissantes. Le déroulement temporel y semble également différent, tout semble plus rapide.”

Argus demeure donc aussi inquiétante que mystérieuse. Nul doute désormais que si nous n’allons pas vers eux, ce sont eux qui viendront vers nous. Le dénouement semble proche, alors que toute reculade - de quelque nature qu’elle soit - est désormais impossible.
Mairi E. O'Hara

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum