La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Lun 13 Mar 2017, 16:33

La Gazette de Hurlevent

La Dàhuì, la défense de la pandarie face à la Légion

Alors que les Royaumes de l'Est, Kalimdor et l'archipel brisé sont au centre de l'attention suite aux assauts répétés de la Légion ardente, la défense de la Pandarie apparait elle comme secondaire pour les forces de l'Alliance et de la Horde, dont les forces sont majoritairement concentrées au front et sur la défense de nos capitales. La Pandarie est aussi la proie des attaques démoniaques et des organisations voient le jour pour la défendre. Basée à Micolline au vue de sa position stratégique au centre de la pandarie, la Dàhuì est un regroupement de pandaren ayant décidé d'ouvrir ses rangs aux autres races.

Chaque recrue sera accompagné par un maître, notamment pour apprendre la culture pandaren et à se connaître car la complicité entre camarade est lien important au sein d'un groupe. Chargé du recrutement, Haotagiri a été envoyé sur Hurlevent afin de pouvoir informer ceux et celles qui se sentent concernées par la défense du continent Pandaren. Vous pourrez le croiser dans les ruelles de notre capitale ou à la taverne du Vagagond Soyeux sur la place des ventes du Quartier des nains. Pour ceux ou celles qui souhaiteront directement se rendre à Micolline, ceux-ci pourront  trouver le meneur de cette organisation; Maotachi Lys Blanc, à l'auberge du "Navet Fainéant" ou le (Maotachi) contacter par courrier à cette adresse.

R.M

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 19 Mar 2017, 15:21

" Editions spéciale de la Gazette de Hurlevent ! Demandez la Gazette ! Certifiée sans Murloc cette fois par la Maison Bayle. "

La Gazette de Hurlevent

Vague de criminalité à Hurlevent

 Bien que Hurlevent possède le taux de criminalité le plus élevé du Royaume, une augmentation significative des actes criminelles intra-muros a été constatée par la population ces dernières semaines. L'utilisation répétée d'explosif lors de certaines attaques remettent en cause l'efficacité de la loi sur l'interdiction de la possession et de la vente d'explosif mise en place en Janvier 34 et questionnent sur un éventuel durcissement des peines infligées à leur utilisateur dans une visée dissuasive.

De nombreux enlèvements, agressions ou encore actes terroristes ont été commis au sein de Hurlevent ces dernières semaines, certains visant directement la Garde de Hurlevent mais l'augmentation intense ne daterait que de milieu Mars. En effet, en une semaine, la cité de Hurlevent a subis plus de quatre attentats à la bombe, et trois agressions de bande... Bien qu'habituée à la criminalité, la population s'interroge sur les raisons de cette brusque augmentation des actes criminelles sur Hurlevent et sa Garde, ainsi que le nombre d'attentat à la bombe. Ces dernières s'étaient considérablement rarifiées depuis l'interdiction des explosifs dans la capitale et les villes  du Royaume de Hurlevent en Janvier 34.

Instaurée par la Garde et la Chancellerie en janvier 34, le décret sur l'interdiction des explosifs dans les villes et la capitale du Royaume de Hurlevent fut la réponse à l'utilisation régulière d'explosif dans la crise politique et civile de fin 33. Son principe est simple: en empêchant son obtention, son utilisation deviendrait plus difficile et donc diminuerait jusqu'à cesser. C'est sans prendre en compte la proximité de Forgefer et de Baie-du-butin qui sont de grands producteurs d'explosifs, qui assure un moyen plus long d'en obtenir mais jusqu'à lors ce décret eut bel et bien pour conséquence de faire diminuer l'utilisation d'explosif dans les actes criminelles à Hurlevent.
La récente (mais périodique) hausse de son utilisation, dans un contexte d'autant plus contraignant que les productions industrielles doivent servir l'effort de guerre, pourrait remettre en cause son application car à moins de contraindre tous les royaumes et les gobelins d'interdire la vente d'explosif, il semble impossible d'empêcher complètement son obtention. L'abrogation du décret est toutefois écartée puisqu'elle ne résoudrait pas le problème initial et que son application n'est pas dénuée d'une certaine efficacité. Une possibilité de solution semble être de jouer sur le caractère dissuasif du décret. En durcissant les peines attribuées à ceux qui n'ont pas l'autorisation d'en posséder, on peut dissuader d'éventuels individus d'en acheter et de s'en servir à des fins malhonnêtes.

Cette vague de crime a commencé le 12 Mars 37 quand la chancellerie avait reçu une menace d'attentat à son encontre. Finalement, une bombe explosa à côté, sur le parvis de la main de la Rédemption. Selon les témoins, un gnome serait à l'origine de l'explosion. La nuit qui suivit, aux alentours de minuit et demi, la Garde de Hurlevent subit une attaque de bandit dans les faubourgs de la capitale faisant trois blessés dont le Sergent Milburn qui dut être transporté rapidement à la Cathédrale pour une opération d'urgence. Trois assaillants dont le potentiel "chef" avaient pu être arrêtés et envoyés en geôle.
Deux jours plus tard, le 14 Mars, la Garde fut alertée sur le canal 911 de la présence d'un corps à la sortie du quartier des mages en bordure du parc, deux sombrefers y menacaient alors un civil du nom de Phyneigan. Alors que les individus étaient appréhendés, l'un d'eux active la bombe qu'il dissimulait sous ses vêtements puis explose, suivis par le second nain une minute plus tard. Aucun blessé grave n'est alors à déclarer. Il s'avérait que les nains avaient volé des effets personnelles du civil et s'en servaient pour tendre un piège aux forces de la capitale.


La Garde de Hurlevent aux abords du Parc de Hurlevent, trente minutes après les faits, transportant les blessés.

Interrogé par la Gazette de Hurlevent, le commandant Hellenlicht n'exclue pas un lien entre avec les événements récents et déclare "Nous [La Garde de Hurlevent] ne fléchirons pas devant quelques nains demeurés." en nous apprenant qu'ils se disaient de la révolution Sombrefer.

Le lendemain après-midi, un nain utilisant le même mode opératoire attira la Garde dans les catacombes de la Cathédrale en déclarant avoir pris en otage plusieurs civiles du Royaume et souhaita un négociateur mais après que les gardes Price, Barton, Sveinsson et Lampart eussent bouclé la Cathédrale et qu'ils fusseent arrivés en masse dans les catacombes, le nain déclencha sa bombe, faisant trembler les catacombes mais ne provoquant aucune perte civile ni militaire, mise à part lui-même. Ce fut ensuite l'accalmie jusqu'au 18 Mars 37 où la ville fut la cible d'une attaque organisée. En effet, aux alentours de 22 heures, c'est la Bibliothèque aux Mille Feuilles, place de la Prison, alors en pleine réunion littéraire, qui est la cible d'une attaque à la bombe. Quelqu'un aurait déposé un colis à l'intérieur du bâtiment, laissant à peine le temps aux occupants d'en sortir. Arrivé rapidement sur les lieux, la Garde interrogea les témoins de la scène et interpella deux gnomes présents sur place qui furent très rapidement relâchés.


La Garde de Hurlevent, quelques minutes après l'explosion de la place de la Prison, s'occupant des témoins et blessés.


Devanture de la Bibliothèque aux Mille Feuilles.

Deux heures plus tard, c'est à la taverne du Vagabond Soyeux dans le Quartier des Nains, place des Ventes, d'en être la cible mais la bombe, d'apparence plus précaire que les autres, ne fit que peu de dégâts matériels. L'auteur de l'attaque, un gnome, fut arrêté par le service de sécurité de la Taverne et remis aux Gardes de la cité, mais une seconde détonation fut entendue dans l'établissement une demi-heure plus tard, sans explosion. Le corps sans vie d'un worgen est retrouvé mais ne présente aucune trace d'explosion. Des témoins l'auraient alors vu pénétrer dans l'établissement quelques minutes avant sous forme humaine en se tenant le ventre. Il fut remis à la Garde qui emporta le corps pour des analyses avancées et en apprendra davantage sur les circonstances de sa mort, la piste de l'empoisonnement n'étant pas écartée malgré la détonation.

De nombreuses questions sont soulevées par ses agissements. Qui est à la tête de ces opérations et quels sont ses objectifs ? De quelles manières se sont-ils procurés ses explosifs vue les interdictions de vente et l'effort de guerre qui monopolisent une grande partie de nos ressources, jusqu'à provoquer une pénurie de munition dans le Royaume. Si vous êtes témoins d'une attaque, gardez votre calme et informez-en la Garde le plus rapidement possible soit sur le Canal d'urgence 911 soit à la caserne au 1 Place des Armes à la Vieille Ville afin que ceux-ci puissent réagir.

Rislon Milloin

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 26 Mar 2017, 17:40

" Demandez la Gazette de Hurlevent ! Keiran Broderick est le grand gagnant du tournoi du lac, tournoi de l'Alliance! Trouvez le Murloc caché dans la Gazette et gagnez votre poids en alcool de Murloc, recette typiquement murloc !  Soutenue par la Maison Bayle, demandez la Gazette ! "



La Gazette de Hurlevent
Keiran Broderick, Grand Gagnant du Tournoi du Lac

A toutes les fines lames de l'Alliance,
Aux lanceurs de sorts émérites,
Et aux archers de talent,
Sachez que vous êtes cordialement invités à participer au grand Tournoi du Lac !
Venez faire la démonstration de votre adresse et de la maîtrise de votre art
dans une compétition festive, et affrontez-vous pour emporter la victoire !

De fabuleux lots à gagner, restauration et vente sur place  !
Quartier des Nains, Lac d'Olivia, le 19ème jour du 3ème mois, An 37, à partir de 20h.

Voilà l'affiche que les passants ont pu apercevoir dans les rues de Hurlevent, sans se douter qu'elle deviendrait sous doute l'événement de l'année. Organisé par Dragonash aux Faubourgs de Hurlevent, un forgeron émérite de Hurlevent, le tournoi attira le nombre conséquent de 28 combattants venus des quatre coins de l'Alliance et attira pas moins du tiers de la population Hurleventoise dont la sécurité fut assurée par la Main de la Rédemption. L'annonce de l'événement avait préalablement été l'objet de nombreux partenariats, notamment avec la chope Sucrée, le célèbre stand de nouille ambulant et l'armurerie de la Famille d'Althain, présent sur place et qui ont à leur façon contribué au succès de ce tournoi.

-
A gauche, gnomographie de l'armurerie d'Althain. A droite, gnomographie du stand de Nouille.

-
A gauche, gnomographie de la Main de la Rédemption. A droite, gnomographie de la Chope sucrée.


Aexan Chantelune, correspondante de la Gazette en premier plan.
Arrière plan, faubourgs de Hurlevent au tournoi du lac lors de la phase finale.

Bien que cela soit un tournoi sans mutilation, Dragonash a fait appel à Meldina et sa jeune assistante afin de soigner les éventuelles blessés des combats. La Gazette de Hurlevent a envoyé sur place Aexan Chantelune, correspondante du journal et mage talentueuse, afin de pouvoir suivre cet événement de la vie en société Hurleventoise. Parmi les combattants présents ce soir, d'anciens champions ou gagnants des précédents tournois comme Reynar Nightfall, Lylia Nigthbringer ou Dracken, des personnalités dont le simple nom et la promesse de duels avaient fait venir un bon nombre de leur admirateur et admiratrice. Il était ainsi difficile en début de soirée de donner un nom sur le ou la future gagnant de ce tournoi.
Le tournoi s'est divisé en trois phases:

  • Les éliminatoires où les combattants devaient toucher deux fois leur adversaire pour l'éliminer.
  • Les Demi-finales où les combattants devaient toucher deux fois leur adversaire pour l'éliminer.
  • Le Grand Final où les six finalistes combattirent en même temps.


Le déroulement des combats est disponible sur l'affiche ci-dessous.

Déroulement des combats lors du Tournoi du Lac.

Une grande nouveauté que ce tournoi a apporté fut le grand final avec six finalistes au lieu du face à face habituel, rendant le combat final plus réaliste et captivant. Un à un, chaque participant fut éliminé impitoyablement, certains essayant de saisir l'occasion de toucher son adversaire alors que celui-ci était tourné vers un autre, d'autres usant de leur agilité et de leur discrétion pour maintenir leur adversaire à distance et agir au moment le plus propice.

6: Reynar Nightfall
5: Siltiama Tel'oiseau
4: Frey Marx
3: Alshain
2: Pierce Barrow
1: Keiran Broderick


Place des finalistes dans le Grand Tournoi du Lac.



De gauche à droite, Pierre Barrow, Keiran Broderick et Alshain.

Avec l'élimination des favoris dès les premières phases, la victoire de Keiran Broderick fut la grande surprise de ce Tournoi exceptionnel, laissant une partie de la foule dubitative de sa performance et de ses raisons de sa réussite. Notre correspondante sur place a été interroger Keiran Broderick, le grand gagnant, sur ses motivations à avoir voulu concourir et ses impressions sur les combats.

Interview de Keiran Broderick, gagnant du Tournoi.

Ae: Qu'est-ce qui vous a poussé à participer?
Ke: je suis arrivé à la capitale, je ne pouvais pas vivre sur mes économies. Du coup j'ai vu qu'il y avait un tournoi, je me suis dit que ce serait un moyen de me faire remarquer.

Ae: A quoi pensez vous en combat?
Ke: A rien? Enfin pas à rien, mais c'était... instinctif.

Ae: Qu'est-ce que ça fait pour un nouvel arrivant de battre certaines des plus grosses pointures de la ville?
Ke: C'est gênant. Je ne connais personne ici, je ne connais pas les réputations.

Ae: Un mot pour vos valeureux adversaires?
Ke: Ils m'ont beaucoup appris, n'importe lequel des finalistes de la mêlée aurait pu gagner.

Ae: Et pour votre public?
Ke: Je suis content d'avoir eu des gens qui m'encouragent, et j'espère qu'ils ont passé un bon moment.

En seconde position, Pierce Barrow dont ce n'était pas le premier tournoi, nous a montré une grande résistance et un choix tactique indéniable tandis que Alshain en troisième position, a su se servir de son agilité et de sa dextérité pour frapper ses cibles. Quant à Keiran, étant jeune, nouveau à Hurlevent et n'ayant qu'une dague comme arme, il fut sous-estimer au début du tournoi par ses adversaires, une erreur que Keiran a su mettre à profit pour obtenir la victoire avec ses talents de combattant. Une victoire allant jusqu'à surprendre l'arbitre et Dauphin de Monsieur Hurlevent, Allifeur Tournepignon, qui a accepté de répondre à nos questions et de partager ses réactions et ses impressions sur les combattants et le Tournoi.

Interview d'Allifeur Tournepignon, arbitre et commentateur du tournoi

Ae: Qu'as-tu pensé de la fournée de cette année?
Alli: Oh il y avait du bon, mais comme dans tous les tournois, les gens confondent un bon combattant et un bon duelliste. Le tournoi ne peut faire gagner le meilleur combattant, ou il faudrait qu'il soit à mort. Mais le niveau était bon. Le meilleur n'a pas forcément gagné, mais le meilleur duelliste a tranché dans le tas

Ae: Un mot au public?
Alli: Qu'ils ne sautent pas trop aux conclusions. Une tortue peut battre un lièvre à la course mais ne devient pas un maître de poste pour autant. Mais à part ça j'aime le public. J'espère qu'il continuera de faire valoir le génie gnome, qui lui inspire je l'espère sympathie. Utilisez la technologie gnome! L'avenir de l'alliance!

Ce Tournoi du Lac fut un événement populaire attirant une foule de spectateur et à travers une ambiance festive et des combats ponctués de quelques coups de frayeurs rapidement balayés, Dragonash et Allifeur ont montré leur capacité à divertir et leur volonté de s'impliquer dans la vie Hurleventoise. La victoire de Keiran Broderick surprit la foule et si cette dernière reste dubitative du gagnant, les combattants ont su donner cette victoire sa juste valeur pour le jeune homme.

Keiran Broderick reçut ainsi une une Réédition de l'Exécutrice Coeur-de-Lion des Armureries de la Maison d'Althain ( une épée à deux mains, nécessitant plus d'un mois de travail à un artisan maîtrisant la fonte du Foudracier. Alliage Foudracier et Acier vivant, enchantée par pas moins de dix-huit esprits de l'harmonie) et un ensemble d'Armure en Véracier de niveau 3. Armure dont il fit don à la Main de la Rédemption, jugeant qu'ils en feront un meilleur usage.
Pierce Barrow reçut une Lame longue en gangracier ( Sabre à une main, fourreau dorsal. Alliage khorium et gangracier, infusé de pouvoirs et néants primordiaux ) ainsi qu'un ensemble d'Armure en Démonium.
Alshain reçut un Scalpeur à tranchant d'élémentium ( Hache à une main, alliage vrai-or et élémentium trempé. Enchantée par huit feux volatils. ) et un ensemble d'Armure en Tellurium.
Frey Marx reçut une Lame fantôme ( Épée à une main, fourreau dorsal. Alliage mithril et vrai-argent, légèreté et maniabilité. ) et un ensemble d'Armure de garde-esprit ouvragée.
Siltiama Tel'Oiseau reçut une Lame pernicieuse en mithril (Épée à une main en alliage mithril et vrai-argent. Très aiguisée, mais d'une relative fragilité. Réservée aux experts du maniement du sabre.) et un ensemble d'Armure vicieuse en pyrium.


Aexan Chantelune et Rislon Milloin


Voici quelques gnomographies de la foule et de la place.


L'événement a attiré la Garde de Hurlevent sur place, qui ont participé à la surveillance des lieux et à la sécurité.


Vue de la foule


Vue de la foule
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 26 Mar 2017, 19:41

Correction de la Gazette du 26 Mars de l'an 37


Après relecture et grâce aux signalements de plusieurs citoyens, nous nous sommes aperçues qu'une erreur s'était glissée dans la Gazette du 26 Mars de l'an 37. En effet, la réédition de l'Exécutrice Coeur-de-Lion ne vient pas des Armureries de la Maison d'Althain mais a été forgée par Dragonash lui-même, contrairement à ce que laissait sous-entendre l'article.
Nous vous prions de nous pardonner pour la gêne occasionnée.

Rislon Milloin 

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Ludovick B le Dim 26 Mar 2017, 20:14

[HRP] Je me permet de protester pour l'arbre du Tournoi du Lac ! Barthoz a vaincu Marx, c'est Barthoz le quatrième. :3

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 26 Mar 2017, 21:02

Correction de la Gazette du 26 Mars de l'an 37


Après relecture et grâce aux signalements de plusieurs citoyens, nous nous sommes aperçues qu'une erreur s'était glissée dans la Gazette du 26 Mars de l'an 37. En effet, le quatrième n'est pas Frey Marx comme vous avez pu le lire mais Ludo Barthoz, membre de la choppe sucrée. Notre correspondante a confondu ces deux humains dont les noms seraient, d'après elle, similaires.
Nous nous félicitons d'avoir des lecteurs aussi assidus et impliqués et vous prions de nous pardonner pour la gêne occasionnée. Une ré-édition de la Gazette avec les corrections verra le jour prochainement.

En vous remerciant de votre compréhension.

Rislon Milloin 


[HRP:] Les réactions seraient beaucoup mieux en RP, mais une âme charitable nous en a informé en RP. En tout cas, merci de prévenir l'erreur.
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Ven 21 Avr 2017, 21:42

Alerte Enlèvement sur Hurlevent !

Nom : Dryn (Kaldorei), Nahofomos (Draenei), Hobalat (Draenei), Thyrom (nain)
Dignité(s) : //
Appartenance(s) : Alliance

Description : Quatre amis résidant en Hurlevent - [suivi d'une description des quatre personnes]
Signe(s) distinctif(s) : //

Vu la dernière fois : A Hurlevent le 12/04
Motif(s) : Disparition étrange et aucun signe de vie depuis. Ces hommes sont recherchés vifs.
Récompense(s) : Aucune


Quatres citoyens de l'Alliance ont été déclarés disparu dimanche dernier dans des circonstances mystérieuses. Résidant à Hurlevent, ces personnes ont été aperçu pour la dernière fois par des passants le 12 Avril. Selon un témoin ayant tenu à garder l'anonymat, un homme "originaire de bonne famille" leur tournait autour les jours qui précédèrent leur disparition. Toujours selon le même témoin, l'homme, xénophobe, enlèverait les races étrangères à Hurlevent pour les réduire en esclavage, il serait donc amené à récidiver. Cette déclaration et disparition intervient après les événements des dernières semaines qui ont secoué la capitale sur la présence de race de la Horde et ayant soulevé une vague de protestation de la population, cette dernière allant jusqu'à s'en prendre aux étrangers ou à ceux suspectés de les tolérer.

Si vous détenez la moindre information permettant de les localiser eux, leur ravisseur ou que vous avez constaté d'autres disparitions, contactez la Garde de Hurlevent dès que possible à leur locaux au 1er Place des Armees à la Vielle-Ville ou sur le canal d'urgence 911. La Gazette de Hurlevent offre une récompense d'une pièce d'or à ceux ou celles qui retrouveront leur trace et permettront d'interpeller le suspect.
Rislon Milloin

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Lun 17 Juil 2017, 22:31

*Les employés de la Gazette n'auront pas manqué d'originalité et de détermination pour afficher cette brève publicitaire dans tous les recoins de la Ville. Panneaux d'affichage, murs découverts, tout y passa avec le port. Cela alla même jusqu'à l'accrocher sur la selle d'un cheval, le panneau d'affichage de la vieille-ville et sur le mur du Manoir Bayle à Hurlevent.
Le Manoir Bayle fut la dernière cible des employés de la Gazette. Les rumeurs parlent que l'on vit l'un d'entre eux avec une affiche collée sur le visage.*

la Gazette de Hurlevent

La Vierge du Cap recrute !

Vous rêvez d'une vie de trésors et d'aventures ? Vous aimez la mer et cherchez gloire et fortune ? La Vierge du Cap recrute ! Contactez le Capitaine Alvarillas Leonas (/w Sälàzar pour plus d'information HRP)

Ouverture du Bouclier Antique, boutique d'antiquités et de curiosités

Installé 13 rue parallèle des Abattoirs, Vieille Ville à Hurlevent, le Bouclier Antique est une petite affaire familiale gérée par les Lacroix où vous trouverez antiquités, objets de collections, raretés ou l'inattendue. Au delà du service de qualité et d'hospitalité que vous y rencontrerez, la diversité et l'originalité de leur possession vaut bien le coup d'oeil et l'intérêt qu'on peut lui apporter.
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Mar 08 Aoû 2017, 23:00


La Gazette de Hurlevent

Apparition d'une planète dans le ciel d'Azeroth ! Les Autorités demandent à la population de garder leur calme.

Dans la soirée du 8 Août de l'an 37, une planète déformée est apparue dans le ciel d'Azeroth en le recouvrant sur une large partie. Cette apparition aussi inattendue que soudaine a plongé la cité de Hurlevent dans la panique. La Garde de Hurlevent est rapidement intervenue dans la capitale afin de rassurer la population et de maintenir l'ordre dans la cité, la vague de panique n'aura donc été que passagère, laissant encore un voile de doute, de peur et d'incompréhension dans ces heures marquées par la Guerre contre la Légion Ardente. Nos informateurs de Durotar font état de comportement similaire, et voient eux aussi cette immense planète.

Interrogée par la Gazette, la Chancellerie annonce que tout le monde doit se sentir prêt à agir. Tous les combattants ou pouvant se battre doivent se tenir prêt à défendre la cité et le royaume en cas d'invasion démoniaque comme l'année dernière. Les non-combats doivent quant à eux rester à l'abri et participer à l'effort de guerre dans la mesure de leur moyen. Un message qui est aussi relayé à travers la Garde de Hurlevent, comme l'a montré notre interview du lieutenant Altan Milburn: "Tenez-vous prêt à prendre les armes en cas d'invasion, comme il y a un an.".
Les mages de Dalaran n'ont, quant à eux, pas répondu à nos questions sur ce sujet.

A peine la planète apparue que de nombreuses théories plus ou moins fiables se répandent à toute allure dans le royaume, à titre d'exemple certains anciens draeneis font mention de la planète comme de l'antique Argus mais s'il est impossible de définir la nature de cette apparition, de nombreux savants gnomes se sont mis à étudier la position de la planète afin de savoir si cette dernière se rapprochait et s'éloignait de nous. Leur dernière annonce estime que la planète ne s'éloigne ni se rapproche d'Azeroth. Il n'y a donc aucune crainte à avoir sur une éventuelle collision entre Azeroth et cette planète.


R.M





De la capacité à garder son calme dans l'adversité.

Chers lecteurs,

Nul besoin de vous rappeler à quel point l’heure est grave. La planète qui est apparue aux environs de 20 heures le 8ème jour du mois d’août de l'an 37, visiblement gangrénée et morcelée, est immanquable pour tout observateur qui ne souffre pas d’une cécité extrême. Cet astre qui transpire le fiel dans notre ciel, la légion à notre porte… L’avenir est sans aucun doute plus incertain que jamais alors que nous nous approchons du dénouement, quoi qu’il arrive.
Passé ces mots aussi moroses que criants de vérité, la rédaction vous clame de ne pas vous laisser abattre. L’effort de guerre nous concerne tous, du héros qui risquera sa vie sur le champ de bataille, au cuisinier qui lui aura permis de combattre le ventre plein, à l’armurier qui lui aura créé une protection supplémentaire, à l'écuyer qui aura cajoler sa monture pour qu’elle charge avec autant de rage que son cavalier. Tout le monde à un rôle à jouer, pour préserver ce qui nous est cher.

Quant à notre rôle de journaliste, il apparaît d’autant plus clair que l’avenir se montre brumeux. Vous informer est notre mission première, évidemment. Mais à celle-ci s’en ajoute une autre, qui selon nous revêt d’autant plus d’importance que les temps sont troubles. Vous faire rire, vous apporter un peu de joie. Ou du moins, vous arracher un petit sourire en coin, aussi pâle que cynique.
La capacité à rire est ce qui différencie les hommes des animaux, les hommes des démons. Evidemment, nous ne sommes pas naïfs au point de croire qu’un sourire peut arrêter un glaive gangrené, qu’un rire peut contrer un bataillon de démons et qu’une blague, même la meilleure, mettrait fin à la guerre. Rire ne tue pas, ne protège pas, mais il permet de se sentir un peu mieux. De garder la tête froide, le menton fier et la posture droite face à l'adversité, aussi proche semble t-elle être.
Mairi Elisabeth O’Hara.

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Jeu 17 Aoû 2017, 20:03

"Demandez la Gazette de Hurlevent  ! L'inquiétude grandit sur Argus ! Suramar affectée ! "

La Gazette de Hurlevent



Maintien du calme, alors qu’Hurlevent semble pour l’instant épargnée

Après la nuit d’angoisse qui a secoué Hurlevent, un calme relatif semble être rétabli sur la Capitale. Le nombre d’arrestation et de larcins commis dans les rues de la ville est resté sous le stricte contrôle du Guet Urbain, évitant ainsi une vague de criminalité liée à l’inquiétude de nombreux habitants. Le lieutenant Altan Milburn, fonctionnaire du Guet Urbain et contacté par la rédaction, se montre rassurant : “les armées de l’Alliance se tiennent prêtes à défendre Hurlevent si besoin est. Pour l’heure, aucune attaque des démons sur les Royaumes de l’Est et le Royaume de Hurlevent n’est à déplorer.” Il ajoute cependant, que “les citoyens, aventuriers, soldats au repos, doivent se tenir prêts au combat, sans pour autant céder à la panique.”
Par ailleurs, il semblerait qu’une vague d’affichage de mauvais goût, appelant au départ des “exilés” Draeneïs d’Azeroth, ait émergée hier dans la journée. Les affiches ont cependant été retirées par les fonctionnaires du Guet Urbain, qui ont arrêté les fauteurs de troubles. Le dispensaire d’Hurlevent, qui a pris des mesures spéciales, assure un accueil continue des plus démunis, des inquiets et des malades. Par ailleurs, la Cathédrale a mené de nombreuses messes pour ceux cherchant du réconfort dans la foi.

Si le calme règne sur la capitale, il n’a d’égal que la morosité ambiante. Certains groupuscules d’illuminés semblent vouloir tirer parti de l’apparition soudaine d’Argus et de la peur qu’elle a suscité pour embrigader certains esprits effrayés. Ainsi, les tracts se multiplient, à Dalaran comme à Hurlevent, appelant à la révolte, à la fuite voir, dans les cas les plus extrêmes, à rejoindre les troupes de la Légion.

Chaque citoyen est responsable de sa sécurité et de celle des autres. Il lui revient donc de reporter immédiatement aux autorités les fauteurs de trouble, et de rassurer les esprits les plus craintifs. La peur est un phénomène dès plus normal, mais l’heure est à la préparation de la terrible bataille qui s’annonce. La Gazette ne le répétera jamais assez, restons unis face à l’adversité. Même si elle se présente parfois sous la forme d’un homme malhonnête qui veut dépouiller quelques passants avant la prétendue fin de notre monde...

Mairi E. O'Hara




Inquiétude dans tout Azeroth, panique à Suramar

Suite à l’apparition d’Argus,  les réactions ont été sans aucun doute similaires dans tout Azeroth. Nos observateurs à Orgrimmar ont dépeint un tableau semblable à celui qui s’est déroulé le soir du 8ème jour du  mois d’août. Visiblement, un calme relatif est maintenu dans la capitale de la Horde.

A Dalaran, de nombreux citoyens inquiets semblent faire le pied de grue devant la citadelle Pourpre, attendant visiblement des réponses et des décisions par le Kirin Tor qui demeure depuis une semaine étonnement silencieux. Le nombre de mages de bataille semble cependant avoir augmenté, notamment à l’aire de Krasus, véritable plaque tournante entre la ville volante et les différents fronts menés sur les îles brisées.

En Suramar, la situation est plus alarmante. Monsieur Allifeur Tournepignon, joint par la Rédaction, explique que “depuis que la cité s’est défaite de l’énorme bulle qui l’entourait, regarder les étoiles est devenu une activité quotidienne pour beaucoup de citoyens. En conséquence, une hystérie collective  a prise dès son apparition (d’Argus, N.D.L.R) et a donné une ampleur effrayante à l’évènement.” La situation à Suramar est complexe, alors qu’une partie des habitants ne sont sorti qu’il y a peu du joug de la grande magistrice Elisande. La population semble donc partagée entre un appel aux armes pour combattre la Légion, et un fatalisme qui vise à accuser nos troupes de n’avoir fait qu’empirer la situation. Cette tension met à mal tous les efforts de l’actuelle mission diplomatique en Suramar, Allifeur Tournepignon assurant que son groupe “a été victime d’un nombre croissant d’actes virulents qui ne font qu’empirer”, l’obligeant, de ce fait à ajourner la mission et à quitter au plus vite la ville de Suramar.



Qui est Argus, la terre mère des “exilés” ?

Argus est célèbre pour sa triste destinée. Elle est le monde natal des Draeneïs et des Érédars, sur lequel ils développèrent un monde complexe et merveilleux qui finit par attirer la convoitise de la Légion. Les habitants étaient guidés par un trio de mages particulièrement puissants : Velen, Archimonde, et Kil’Jaeden, dit le “Trompeur”. Seul le prophète Velen refusa le marché de l'innommable Sargeras : une puissance démoniaque hors norme contre l’allégeance de la planète à la Légion.
Velen et une partie de la population parvint à quitter Argus, pour devenir les Draneïs, qui, en langage érédûn - désormais langage commun utilisé par la Légion - signifie “les exilés”.
Ce qu’il advenu de la planète mère des Draneïs demeurait floue jusqu’alors. Elle semble être un bastion des forces de la Légion, et il est fort probable que des érédars, corrompus par les démons de Sargeras, y résident toujours.

Le trompeur Kil’Jaeden, dont l’une des fonction était de recruter de nouvelles troupes pour la Légion ardente,  n’a eut de cesse de traquer les draeneïs qu’il considérait comme des traîtres.
Swan Keltira - Blackblade, responsable de la Bibliothèque Royale, nous explique ainsi “qu’il (Kil’Jaeden N.D.L.R) a appelé beaucoup de peuples à ses côtés, et est notamment responsable de la corruption des orcs. Il semble également qu’il ait mis beaucoup d’ardeur à retrouver les draeneï pour les “punir”.

Aujourd’hui, la splendeur passée de la planète ne peut être jaugée qu’à travers la tristesse perceptible dans le regard de ceux qui l’ont habitée. La gangrène qui s’en dégage ne laisse deviner qu’un monde désolé, base de la Légion ardente. Allifeur Tournepignon, qui a eut accès au grand observatoire de Suramar - exceptionnellement ré-ouvert face à la gravité des événements - a pu observer en détail la planète gangrenée. Il la dépeint en ces mots : “L’étendue de la destruction de ce monde est effrayante, un reflet de ce qu’Azeroth a su éviter jusque là. (...) Elle est remplie de démons et d’horreurs gigantesques semblables à ce qui s’est vu en Outre-terre…” Il souligne que les augures présents à Suramar ont été “aveuglés par quelques petits points lumineux à certains endroits de la planète, ce qu’ils théorisent comme étant de jeunes étoiles naissantes. Le déroulement temporel y semble également différent, tout semble plus rapide.”

Argus demeure donc aussi inquiétante que mystérieuse. Nul doute désormais que si nous n’allons pas vers eux, ce sont eux qui viendront vers nous. Le dénouement semble proche, alors que toute reculade - de quelque nature qu’elle soit - est désormais impossible.
Mairi E. O'Hara

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Lun 02 Oct 2017, 20:58

La Gazette de Hurlevent

"Nous sommes Hedera"
La vague noire sur Hurlevent

Dans la soirée du 19 Septembre de l'an 37 est apparue une large opération du groupuscule se dénommant "Nous sommes Hedera" au travers de la distribution massive de tract et de la détérioration de nombreux murs avec des graffitis, et ce sur l'ensemble du territoire. La Garde n'a pas tardé à réagir en faisant enlever graffiti et affiches mais le message avait eu le temps de se répandre au sein de la population: Un appel au changement par l'action du peuple. Ceci n'est pas sans rappeler les différentes organisations passées, nombreuses à Hurlevent, ayant déjà usé de ces procédés afin de mettre en avant leur projet. "Hedera" semble se placer, selon ce message, comme un groupe populaire contre les élites de la société Hurleventoise qui seraient -selon Hedera- une cause ou des complices de la situation actuelle que ce soit par leur immobilisme ou par une volonté réelle à nuire au peuple.

Un message qui peut cependant être interprété de différentes façons par différentes personnes et c'est ce dont nous traiterons aujourd'hui. Cet appel au changement se traduit ici par l'incitation du peuple à agir à l'encontre de l'immobilisme, des abus et de la lâcheté des dirigeants dont la Garde, la cathédrale et la Chancellerie en sont les principaux acteurs -selon Hedera-. Et pour que ces derniers le voient comme une incitation à la Rébellion (en référence à l'article CR-33 du Codex de Hurlevent), il n'y a qu'un pas. Notre service juridique s'est penché alors les méthodes et discours de cette organisation pour savoir ce que les institutions de Hurlevent pourraient leur reprocher dans le cas d'une réaction musclée des autorités à leur encontre.

Délits:
Art. DE-10.1 Atteinte aux bonnes mœurs (<=> Trouble à l'ordre public) via le comportement.
Art. DE-16 Menaces sans conditions
Art. DE-23.1 Publication de journaux ou autres médias allant à l'encontre de la politique du Roy

Crime:
Art. CR-27.1 Appartenance à divers ordres bafouant le Roy et son Royaume
Art. CR-27.2 Appartenance à divers ordres criminels
Art. CR-33 Rébellion

Cette analyse reste discutable puisque selon l'article 4 du Codex de Hurlevent:  "La loi est d'interprétation stricte." mais que certains articles sub-cités laissent une certaine "liberté d'application" comme l'atteinte aux bonnes mœurs. Les articles CR-27 ne seraient quant-à-eux applicable uniquement dans le cas où "Hedera" est jugé comme une organisation criminelle. Au lendemain de l'apparition d'"Hedera", la Gazette s'est rendue auprès de Astagan Lynch, l'un des concernés de l'affaire, afin de le questionner et d'obtenir son avis sur ces événements, une rencontre pouvant se résumer à ceci:

Rislon Milloin: Dites moi, que pensez-vous de la vague de tract que vient de subir le Royaume ?
Astagan Lynch: Je ne préfère pas me prononcer.

La Chancellerie a su faire preuve d'une grande discrétion et retenue quant à sa réaction quant à Hedera. En coopération avec nos collègues du Garnement et suite à leur initiative, nous avons contacté de nombreuses fois par missive les membres de la chancellerie afin d'obtenir leur position officielle dans cette affaire, et après plusieurs relances de nos parts, ce n'est ni plus ni moins que le chancelier Al-Rakim qui répondit en s'adressant directement à l'oganisation "Hedera":
"
Monsieur Hedera.

  Mélanger un grand cru avec de la piquette n'a jamais donné que du picrate. De la même manière, mélanger ce qu'il convient d’appeler en l’occurrence des mensonges éhontés à des demi-vérités, tronquées à votre avantage, ne donnera pas grand chose de bon. Le torchon que vous avez distribué en ville est rempli d'erreur factuelles et d'approximations que n'importe qui ayant deux sous de jugeote peut vérifier en quelques minutes.
Nul besoin d'être œnologue pour reconnaître du vinaigre, il suffit d'avoir un bon nez, et le vaillant peuple d'Hurlevent -que vous traitez à demi-mots d'imbéciles tout en prétendant parler en son nom après nous avoir traité d'usurpateur, cruelle ironie- vous a senti venir à des kilomètres, entraînés comme nous sommes à repérer les charlatans et les bonimenteurs depuis le temps que vous vous succédez sur notre palier.
 
Pour vous paraphraser, vous n'êtes ni le premier à utiliser les temps troublés que traversent la ville pour votre propre profit, ni le dernier à s'enivrer de violence sous le prétexte d'une "cause juste".
Nous vous connaissons déjà par cœur parce que vous et vos semblables surgissez de nulle part dès qu'Hurlevent souffre, à la manière de charognards, afin de vous gorger de sa sève.
Comme toujours, il y aura des individus influençables qui, après avoir lu vos tracts, commettront l'irréparable pendant que vous serez en train de boire un verre dans votre salon, et c'est sur vos doigts que coulera le sang innocent que vous aurez contribué à faire verser. C'est parmi les pauvres et les nécessiteux dont vous prétendez être l'ami et le sauveur (nonobstant le fait que vous n'avez pas fait pour eux le centième de ce que l'Eglise de la Lumière et le Royaume a accompli) que vous trouverez vos troupes de chocs, et ils seront, comme toujours lorsque les petits-bourgeois se décident à jouer à la guerre, les premiers à souffrir inutilement.
 
Vous êtes le seul à se prétendre berger des citoyens dont nous faisons partir d'une part et considérons comme des égaux d'autre part. Et nous savons très bien qu'il n'y a, parmi ceux qui brandissent la houlette, que deux sortes de bergers : Ceux qui s'intéressent à la viande et ceux qui s'intéressent à la laine. On en trouvera aucun pour s'intéresser au mouton.

  Aussi vais-je vous demander humblement, s'il y a la moindre once de sincérité (Et je me contenterai de la sincérité, n'y ayant pas trouvé beaucoup de vérité) dans le pamphlet que vous rédigeâtes, de cesser immédiatement vos activités criminelles et de disparaître dans la nuit. Je vous promet sur mon honneur qu'il n'y aura pas de représailles si tout cela s'arrête maintenant.
  Dans le cas contraire, nous serons forcés de nous poser cette question : Alors que le Royaume mène actuellement la guerre la plus importante de toute son existence, à qui profiterait le désordre ? De qui seriez-vous l'allié objectif, ou au moins l'idiot utile, si ce n'est de notre ennemi, l'ennemi de tout ce qui vit ?

  Je crains que la réponse ne s'avère être une décoction que vous auriez du mal à avaler. Même pour vous qui en avez, me suis-je laissé dire, vu d'autres.

Respectueusement,
Le Chancelier Al-Rakim.

P.S : La réforme du Codex des Lois d'Hurlevent avance, mais je pense qu'une lettre recommandée ou m'aborder dans la rue aurait suffi pour s'enquérir de son état, nul besoin de faire imprimer trois cent tracts.
"

Au travers de cette lettre, donnant la position de la chancellerie vis à vis d'Hedera, le chancelier pointe les contradictions de ce groupe à la population, à l'instar d'autres groupes ayant sévi sur Hurlevent comme la Clef qui, en l'an 34-35, se disant proche du peuple et voulant tuer les nobles responsables de la situation, n'hésita pas à incendier l'hôpital Montgomery dans la quartier de la Cathédrale où cette dernière soignait gratuitement le peuple... Nous nous rendons compte aussi d'un fait intéressant: Pour être poursuivis par la justice, il faut, au moins, que cette dernière porte plainte et ouvre un dossier à l'encontre des individus concernées. C'est notamment pour cette raison qu'il ne suffit pas nécessairement qu'un citoyen porte plainte ou dénonce une action pour que la Garde puisse agir, même si cela aide et favorise les processus juridiques (On ne peut ni enquêter ni rendre justice sur ce que l'on ignore).
Une autre raison probable à cette initiative de ne pas les poursuivre si ces derniers se tiennent tranquilles est justement la refonte du Codex des Lois à avenir (mais que Hedera semble avoir abandonné l'espoir de la voir un jour apparaître) dans lequel le cas Hedera pourrait être plus facilement applicable. Cette difficulté d'application s'est ressentie plusieurs fois par le passé et a toujours fini par mener à une ré-évaluation du Codex de lois comme en l'an 30 avec les animaux sauvages et druides, en l'an 33-34 avec les worgens, et plus récemment pour les explosifs. La dernière en date est l'épisode "Allifeur" où nos collègues du Garnement avaient été arrêtés par la Garde Urbaine pour des chefs d'accusations dont l’adaptabilité pouvait être discutée.

Une affaire à suivre avec l'éventuelle réponse de Hedera et le Codex de lois à venir.

Rislon Milloin

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 17 Déc 2017, 18:53

*Demandez la Gazette de Hurlevent ! Le Murloc de la Gazette vous souhaite un joyeux Voile d'Hiver! Trouvez le lors du marché du voile d'Hiver de Lundi 18 décembre et recevez un mois d'alcool de Murloc gratuit ! Le Grand-Père Hiver fait le déplacement à Hurlevent pour le Grand Marché Hivernal !
Information du monde: La Dàhui organisera des événements populaires en Janvier 38 ! Tout en détails dans la Gazette !*




La Gazette de Hurlevent


Mouvement en Pandarie !  

En cette fin d’année se prépare, sur les terres du continent pandaren, toute une structure qui visera à accueillir un bon nombre marchands, visiteurs ou diplomates. Venez découvrir ici ce que réserve la Dàhui pour le début d’année 38 !

Mené par Maotachi, ce Pandaren s’était déjà fait connaître par le passé en ayant pris les armes avec son organisation pour défendre la Pandarie alors elle-aussi en proie aux attaques de la Légion Ardente qui ont balafré la région Nord de ce continent. La Dàhui s’était ainsi dressée contre la Légion, il s’agit là d’une assemblée pandarène où chacun de ses membres a fait le choix de contribuer à la protection de leur peuple ainsi qu’à celle de leur terre, quelque soit la façon dont cela est réalisé, cela va donc du culturelle au militaire. L’origine et le statut n’ont aucune importance, chacun trouve sa juste place dans l’assemblée. Mais leur engagement ne s’arrête pas là : il enchaîne les événements et les regroupements afin d’assurer des relations cordiales entre les peuples étrangers et les pandarens, ainsi de sauvegarder et de faire connaître la culture et le peuple Pandaren.    
C’est ainsi que ce projet voit le jour, dans la continuité de ses choix passés et à venir : Permettre d’établir de bonnes ententes avec les pandarens qui ne sont pas de l’assemblée de la Dàhui et, qui sait, pouvoir établir de bonnes ententes avec des organisations extérieures à la Pandarie. Pour cela, il organisera quatre événements dont chacun présente son propre intérêt et but, et que nous détaillons ci-dessous par ordre chronologique.


  • 1°.  La tournée des voies culinaires a pour but de faire découvrir la gastronomie de notre peuple et également de célébrer le début d’un nouveau mois, au village de Micolline. Il se déroule ce 5 Janvier de l’an 38.
  • 2°.  Le marché de Micolline :  Les vendeurs seront exclusivement des pandarens, chacun aura son stand, les marchandises vendues devront être à prix égal en cas de concurrence sur un produit, à savoir que chaque article viendra des terres de Pandarie et pas d’un autre. (HRP : Contenu uniquement de MOP). Son but est de rassembler tous les artisans pandarens et de les aider à améliorer leur condition. Il se déroule ce 12 Janvier de l’an 38.
  • 3°.  Le concours de pêche se déroule chaque fois à des endroits différents pour la diversité et la sécurité. Deux sites seront actuellement utilisés : La forêt de jade et la Vallée des Quatre Vents. Tout le monde peut y participer à condition d’avoir le matériel et tout le monde peut y assister. Les trois vainqueurs qui auront pêché les plus grosses prises se verront décerner une récompense –surprise – se ainsi qu’un titre qui sera rejoué le mois prochain, leurs noms seront écrits dans le livre des records qui sera mis à jour tous les mois. Il se déroule ce 19 Janvier de l’an 38
  • 4°.  Les portes ouvertes du siège de la connaissance a pour but d’être pédagogique, dans le sens où les chroniqueurs s’y trouveront pour raconter des histoires. Que ce soit du passé de la pandarie, du peuple pandaren ou encore d’épreuves traversées par de grands héros, même les contes pour enfants. Cela permettra de mettre en avant les chroniqueurs pandarens. Il se déroule le 26 Janvier de l’an 38.

Ces événements ont pour vocation à se reproduire chaque mois, afin d’en faire un lien d’entente et d’échange entre le peuple pandaren et ceux extérieurs à la pandarie.
Rislon Milloin


Grand-Père Hiver s’invite au Grand Marché Hivernal

 Petits et grands seront ravis de l’apprendre. A l’occasion du Grand Marché Hivernal de Hurlevent, le Grand-Père Hiver fera le déplacement jusqu’à Hurlevent.

Organisée sous l’impulsion de Doubhée Sacco Beckris, le Marché Hivernal propose un large panel de services et de commerces en ces fêtes de fin d’année pour le plus grand plaisir des habitants, visiteurs de Hurlevent, et des plus petits avec la présence du Grand-Père Hiver au Stand 17 (voir carte du marché ci-dessous). Avec cette Gazette, obtenez le plan du Marché afin de mieux vous préparer aux activités et organiser vos achats.


1 : Maison Coeur de Lion ; Marchands de lames
2 : Margot Pottier ; Marchande de jus de pommes
3 : Rislon Miloin ; Gazette de Hurlevent
4 : Bugli Brave Tempête ; Collecte de jouets et de vêtements
5 : Evangéline Ashland ; Apothicaire
6 : Grimli Barbe Antique ; Brasserie Barbe Antique
7 : Faltz Katsou ; Vente de bibelot et gadget gobelin
8 : Thony G ; Travailleur sur bois
9 : Mairi O'Hara ; Le Garnement
10 : Naomi Wolf et Démiora ; Industries Allen
11 : Doubhée Sacco ; Chope Sucrée
12 : Dragonash Blackblade ; Forgeron
13 : Gondagar Barbe Brillante ; Joaillier
14 : Dottie Skeeter ; Les Douceurs de Ma Mie
15 : Fergus Brytbald ; Les tabacs de Brytbald
16 : Ione et Celyan ; Les Éditions du Nénuphar
17 : Grand Père Hiver
18 : Fondation Ethernae ; Enchantement
19 : Maison Paget ; Couturière

Venez nombreux ce Lundi 18 Décembre de l’an 37 à 21h30 au port de Hurlevent, en famille ou entre amis ! Comme l’année dernière, un spectacle surprise aura lieu à 23h15 sous la direction de Fatz Katsou.
Rislon Milloin



Anja Mernol – Grande Gagnante du Concours Littéraire du Garnement

Gnomographie du podium lors du Grand Marché – 12/12/37- De gauche à droite : Anja Mernol – Evangeline Ashland – Alshaïn - Tesla - Grimli – Mairi, chef du Garnement.

 Rendu public lors du Grand Marché de Hurlevent le 12 Décembre de l’an 37, la révélation des résultats de ce concours organisé par le journal « Garnement » avait attiré la totalité des visiteurs du marché.  Il faut dire que ce concours avait su susciter auprès de la population hurleventoise un très vif intérêt, ce qui se manifestait par une participation très élevée de plusieurs centaines de personnes lors des votes.
Ainsi, retrouvez ici les résultats de ce concours qui aura su captiver la population du Royaume :

1°. Anja Mernol – Première avec 49 points.
2°. Evangeline Ashland – Deuxième avec 43 points.
3°. Alshaïn – Tesla – Grimli – Troisième ex-æquo avec 37 points

Annonce de dernière Minute ! Élection d'un nouvel évêque pour Hurlevent !

 Lors du conclave de l’Église de la Lumière du 14 Décembre de l’an 37, les prêtres en présence ont élu le Père Bugli Brave-Tempête au titre de nouvel évêque du diocèse de Hurlevent ! Conformément aux voeux de la Sainte et de son église, son ordination épiscopale du Père Bugli aura lieu vers le 30ième jour de ce mois afin qu'il puisse prendre ses fonctions le premier jour de la 38ème année.



avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 14 Jan 2018, 21:05

*Des vendeurs de journaux de la Gazette de Hurlevent se répandent dans les rues afin de distribuer cette brève aux plus de monde possible!*
GRANDE ANNONCE ! Ré-ouverture du Bar-Tabasse à Hurlevent Ce Mardi 16 Janvier 38 ! Demandez la Brève ! La première consommation sera gratuite !



Grande-Réouverture du Bar-Tabasse par la Main de Cendres

Après plusieurs années de ballottement, le Bar-Tabasse rouvre ses portes ce Mardi 16 Janvier de l'an 38 sous la direction de Gwardocia Rasteriä chef de la Main de Cendres.


Gwardocia, gérante de l'établissement à côté de la caisse et des pompes à bière d'où sortira de la Fiermartel blonde, brune et rousse.

Vous l'attendiez depuis longtemps pour certains, ceux qui ont connu les grandes années du Bar-Tabasse n'en seront que plus ravis, l'établissement  vous accueillera ce Mardi 16 Janvier 37 lors d'une soirée d'inauguration et de réouverture. En cette occasion, le Bar-Tabasse offrira un verre de bienvenue gratuit à tout client s'y présentant ! Repris par Gwardocia Rasteria de la Main de Cendres, cette dernière a fait le choix d'une production locale avec leur bière naine brassée (ainsi que des liqueurs distillées) dans leurs locaux: la Bière Fiermartel du nom de leur brasseuse.  Les locaux ont d'ailleurs été remis à neuf avec du nouveau matériel et une insonorisation magique pour atténuer le bruit des trams.

A ce titre, le Bar-Tabasse recrute des serveurs et des légionnaires afin d'assurer dans les meilleurs conditions les services et la sécurité. Contactez Gwardocia Rasteriä au Bar-Tabasse si vous êtes intéressés !

Venez donc nombreux ce Mardi 16 Janvier à 21 heures au Bar-Tabasse, localisé sous le Tram de Hurlevent. Ils seront par la suite ouvert tous les Mardi et Jeudi soir de 21 heures à minuit.
R.M
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Lun 05 Mar 2018, 22:06

Des livreurs de la Gazette furent dépêchés pour accrocher aux murs et crier des annonces quant à la dernière brève sur la Banque de Platine.



Découverte d'un métier: Garde au sein de la Banque de Platine

Institution dirigée par Lord Doriand Lamarzelle, l'ordre fondé par son père, la Banque de Platine a pour vocation de garder et de faire fructifier l'or de ses clients. Elle a déjà su montrer son sérieux auprès de nombreuses institutions, entreprises de Hurlevent ou bien de particuliers soucieux de la sécurité et de leur économie ! Et comme toute organisation monétaire, celle-ci a besoin de gardes pour protéger les intérêts de leur client et c'est à ce métier sur lequel la Gazette de Hurlevent s'est penchée.

Nous avons recherché l'avis des Gardes de Platine afin d'en apprendre plus sur les facettes méconnues d'un métier aux nombreuses particularités et leurs conditions de travail. Bien que relevant essentiellement de la sécurité privée, être Garde de Platine assure un emploi stable aux nombreuses escortes intra et extra-muros de Hurlevent permettant de voyager avec discrétion. Lors de ces escortes qu'ils sont amenés à faire, ces gardes ont l'occasion de voir des paysages aussi diverses que variées, allant du domaine de Dolm, en passant par Hurlevent en allant jusqu'aux territoires les plus reculés du Royaume de Hurlevent.
Beaucoup plus souple que l'armée, la vie personnelle est prise en compte afin de vous placer dans les meilleurs conditions au sein de l'institution, et permettre d'avoir une vie de famille. Le temps de travail peut être adapté afin de passer en Garde rapproché ou en Garde de nuit, permettant d'avoir des appartements privés au sein de la Banque en raison des conditions de travail. Vous vous êtes blessés en défendant les intérêts de la Banque et de ses clients pendant l'exercice de vos fonctions ? La Banque de Platine prend en charge les soins nécessaires.

Très ouverte sur le plan personnelle et de la vie privée, plusieurs accords sont nécessaires pour être recruté au sein de la Banque. La Neutralité y est exigée, cette dernière étant une organisation portée vers le monde et possédant une succursale à Orgrimmar, un précepte qui s'allie au secret bancaire, maître mots de l'institution: "Ce qui est dit dans la Banque, reste dans la Banque". En raison de ce secret, nous sommes dans l'incapacité de citer nos sources, preuve de leur sérieux.

La Banque de Platine est ouverte au recrutement pour de nouveau Garde de Platine.

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Mer 21 Mar 2018, 20:09

On aura pu voir tout un ensemble de livreurs ou d'enfants quitter la Gazette de Hurlevent avec des affiches en main pour venir les placarder un peu partout dans la capitale humaine. Des affiches apparaîtront plus tardivement dans les autres régions du Royaume.
Durant ce temps, on pouvait entendre dans les ruelles de Hurlevent en parallèle.

" Demandez la Gazette de Hurlevent ! La préparation aux grands tournois d'Avril a commencé et s'intensifie au sein de la Main de Cendres, ordre organisateur de la compétition ! La Garde va-t-elle relever le défi après leur Olympiade ? Demandez la Gazette de Hurlevent !
Trouvez le murloc caché et gagnez votre poids en alcool de murloc !"


La Gazette de Hurlevent

La Main de Cendres prend les choses en main dans ses tournois à venir !

La Main de Cendres se prépare à la participation de leur nouveau tournoi prévu en Avril 38 au port de Hurlevent en sélectionnant leur champion.


La Main de Cendres, juges et prétendants au titre de champion de la Guilde.

Dans le cadre des tournois organisés par la main de Cendres, Gwardocia Rasterïa, dirigeante de l'organisation su-nommée, a décidé d'organiser un concours au sein de son ordre afin de savoir qui se représentera la Main de Cendres comme "Champion" dans le domaine du duel au corps à corps et magique. Après de sommaires préparations et une discussion des modalités au sein de leur Quartier-Général du quartier des Nains, la troupe s'est mise en marche vers le terrain d’entraînement derrière l'ambassade de Hurlevent dans les faubourgs. La soirée ainsi commença avec le combat au centre d'un ring installé pour l'occasion entre Valarius Sombrenuit et Nera Cambell pour le titre de champion de la Main de cendres dans les combats au corps à corps. Niniel et Gwardocia seront les juges de leur performances ainsi que les arbitres.  

Pour les départager, un concept simple: le premier combattant ayant touché 5 fois son adversaire est déclaré vainqueur et remportera le titre de champion de l'ordre.




Gnomographies d'avant et d'après le combat qui opposa Nera Cambell (gauche) à Valarius Sombrenuit (droite). Nera parvint à mettre à terre son adversaire.

Au terme d'un combat ayant duré une demi-heure, Nera Cambell parvint à maîtriser son adversaire Valarius en lui assenant de puissants coups sur le museau, le déconcentrant suffisamment longtemps pour le balayer et le faire choir au sol. Nera Cambell a par la suite, plusieurs jours plus tard, remis en jeu son titre contre Marcus Kadge et bien qu'elle soit parvenue lui-aussi à le vaincre, elle décida de déclarer forfait et décida que cela serait lui, Marcus, qui représenterait la Main de Cendres dans le tournoi à venir.

Cinq membres vont s'opposer pour détenir le second titre: Melkorin, La Chouette, Lidorie, Caitlyn et Phèdres. Pour les départager, plusieurs épreuves de prestation et de tenue où une note sera attribuée à chaque participant pour ses talents, sa concentration et ses capacités. Le premier se verra décerner le titre de "Champion de la magie".


Prestation de Caitlyn -en train d'incanter un bouclier.

Prestation de Phèdres Nocte-sang -à gauche en train de lancer un sort.

Prestation de Melkorin -au premier plan.

Prestation de Lidorie -en train de manier l'arcane.

Gwardocia Rasterïa et Niniel ont été les juges de ces prestations afin les départager dans la maîtrise de leur art.

7.00/10 pour Caitlyn
6.50/10 pour Phèdre
8.75/10 pour la chouette
8.25/10 pour Melkorin
9.50/10 pour Lidorie

Avec la note de 9.5, Lidorie accède donc au titre de championne de la magie pour la Main de Cendres et se qualifie pour le tournoi à venir. La Chouette, avec 8.75, sera en réserve pour le tournoi.

Avec de tels champions, la Main de Cendres a décidé d'élever le niveau des tournois à venir. La Garde relèvera-t-elle le défis que représente ce tournoi après que l'institution urbaine ait organisé leur propre Olympiade pour déterminer qui en était le champion: Karven Stolen, major et expert en combat au corps à corps, avec en seconde place Leyra Finegann, experte en tir ?

Nous espérons le savoir bientôt !




avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 01 Avr 2018, 22:07

Des employés de la Gazette auront été aperçu au quatre coins de la cité en train de placarder des affiches aux lieux de passages et d'influence de la capitale.

La Chope sucrée recrute !

Située aux Quartiers des Mages au pieds de la Tour éponyme à Hurlevent, la Chope sucrée a su devenir au fil des années une taverne incontournable de la capitale depuis sa création en l'an 32 par Doubhée Sacco, la gérante de l'établissement. Depuis cette année-là, Madame Sacco et son équipe ont participé à la vie de la cité en l'égayant au travers de ses ouvertures ou bien de ses nombreuses soirées à thèmes dont ils ont le secret, et ce en toute occasion et au gré des événements qui secouaient la capitale ou bien le Royaume. Ils se sont ainsi fait une place dans un royaume où les tavernes sont diversifiées, nombreuses et de qualités.
Ouverte le Lundi, Mercredi et Vendredi soir de 21 heures à minuit de chaque semaine, la Chope sucrée propose un large éventail de boisson alcoolisée et non-alcoolisée ainsi que des plats cuisinées allant des plus connues aux créations originales. La Chope sucrée sait s'investir dans les événements de la cité et est régulièrement sollicité afin d'offrir un service de restauration lors de tournois ou d'événement mondains. Un service régulier et de qualité que Doubhée doit à sa ténacité mais aussi largement à son équipe qui n'a pas démérité depuis la création de l'établissement et si la Chope sucrée aide, au même titre que toutes les tavernes de la cité, c'est l'équipe de la chope sucrée qui la fait vivre.

C'est ainsi que Doubhée Sacco lance une campagne pour recruter de nouveaux membres qui viendront rejoindre son équipe et la renouveler. Ouvert aux humains et aux maudits... Rotation des services, une bonne paie à laquelle on peut rajouter les pourboires des clients, un métier permettant d'assister aux événements mondains de la capitale et du Royaume, ainsi que la polyvalence des tâches allouées, devenez serveurs/serveuses et rejoignez la Chope sucrée et son équipe.
R.M

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Jeu 26 Avr 2018, 11:34

Les presses de la Gazette avait fonctionné depuis le lever du soleil afin de pouvoir publier la dernière brève en date ! Une forte odeur d'encre se fit ainsi sentir dans le quartier des nains habituellement habitué à l'odeur de la forge, et quelques heures plus tard, ce sont plusieurs membres qui en sortirent pour placarder et vendre cette brève. " Demandez la Gazette de Hurlevent ! Grimli Barbe-Antique sacré Champion du Tournoi de la Main de Cendres ! Un Tournoi réussi et captivant, premier essai de la Main de Cendres ! N'hésitez pas à contacter la Main de Cendres pour vous inscrire aux prochains tournois de Magie et de Tir ! Trouvez le Murloc caché et gagnez votre poids en Alcool de Murloc ! 100% Murloc !
Nous précisons qu'aucun murloc n'a été blessé durant la préparation de cet alcool."
"Bière qui coule n'amasse pas mousse mais triomphe au tournoi !"

Grimli Barbe-Antique, célèbre brasseur nain à Hurlevent, a remporté le Tournoi de la Main de Cendres, en battant à plat de couture ses adversaires le 6 Avril de l'an 38.


Grimli Barbe-Antique au centre de l'arène pour saluer la foule en compagnie d'Allifeur Tournepignon, le commentateur du tournoi. En arrière plan gauche: la foule de spectateur. En arrière plan centre: Gwardocia avec une membre de la Main de Cendres, les organisatrices du tournoi.

Grimli Barbe-Antique, connu pour sa brasserie familiale Barbe-Antique de qualité et sa taverne des Carmines, a fait encore une fois parler de lui mais dans un autre domaine désormais en participant au tournoi martial de la Main de Cendres et surtout en le remportant ! Il reçut ainsi un exemplaire du chapeau de Rislon Milloin, dédicacé par le journaliste, mais surtout un kilogramme d'or en lingot ainsi qu'une épée en or, symbole de sa victoire sur ses adversaires.

Interviewé par la gazette de Hurlevent, Grimli Barbe-Antique a accepté de répondre à quelques questions.
Gazette de Hurlvent: "Félicitations monsieur Barbe-Antique. Comment ressentez-vous cette victoire ? "

Grimli Barbe-Antique: "Je peux m'estimer heureux d'avoir eu l'expérience nécessaire et une bonne préparation pour ce tournoi, mêlé à un peu de chance cela dit, quand j'ai vu mon premier adversaire, j'sais pas comment j'ai fait pour gagner contre lui. Je pense qu'il s'battait pas sérieusement, de peur de m'blesser, ça doit être ça."

Gazette de Hurlvent: "Mais vous les avez tous vaincu, cela ne peut pas être dû seulement à la chance ou à la crainte de blesser."

G. Barbe-Antiquei: Pour sûr, pour sûr, m'enfin vous savez dans un tournoi où la touche est primordiale, l'armure importe peu, il faut faire preuve de ruse, de tactique et d'agilité. Et surtout, la bière! Une boisson de lumière qui vous éclaire et vous libère quand on part en guerre."


Arbitre de la Main de cendres: Gwardocia Rasteria, Phèdres Noctesang et Valarius (de gauche à droite.)

Gwardocia Rasteria, chef de la main de cendres et organisatrice de ce tournoi a ensuite déclaré à la gazette:
"Pour une première, je suis relativement satisfaite en effet, les champions étaient bon et le public présent, un réel plaisir."
Une déclaration qui n'est pas sans rappeler qu'il ne s'agit là que du premier tournoi sur les trois qui doivent avoir lieu d'ici les prochaines semaines.

Afin de retracer les événements de la soirée, voici un plan des combats qui ont eu lieu. On peut noter l'élimination de Beorth, qui avait été déclaré champion de la Main de Cendres suite au renoncement de Marcus, dès le premier tour face à Nicolas Brimlaw qui deviendra second de ce tournoi face à Grimli Barbe-Antique. Beorth et Nicolas ont su montrer leur talents de combattant même si une seconde d'inattention permit à Nicolas d(obtenir la victoire.
f

Diagramme résumant le déroulement des combats et l'origine des combattants.

Le bon accueil et la réussite de ce tournoi doit beaucoup à la qualité des combats et des combattants, ainsi qu'à la qualité des services et de la restauration présente sur place. Régulièrement demandé comme commentateur des événements de Hurlevent, le rôle d'Allifeur Tournepignon n'était selon nos informations pas prévu ce soir là mais a participé à l'ambiance et à l'effervescence lors de la victoire de chaque combat. La Chope sucrée, présente sur les lieux au travers de sa directrice Doubhée Sacco, a assuré le service de restauration et de boissons.

En espérant que les prochains tournois nous offriront un spectacle tout aussi captivant. Vous pouvez encore vous inscrire aux tournois de Magie et de Tir organisée prochainement par la Main de Cendres en contactant Gwardocia Rasteria, organisation de l'événement ! Aucune date n'a encore été nommée.

Allifeur Tournepignon, commentant le tournoi.

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Ven 27 Avr 2018, 19:35


Erratum

Nous tenons à signaler qu'une grosse erreur s'est glissée dans la Gazette de Hurlevent du 26 Avril de l'an 38. En effet, dans cette gazette, nous disons que la Main de Cendres a arbitré le tournoi, ce qui est une grande erreur. En effet, par soucis de neutralité et d'impartialité car leur champions y participaient, ils ont demandé à leur confrère de la Délégation Ren'dorei d'arbitrer les combats et de choisir les combattants au sort. Ainsi Aenor a arbitré le tournoi qui aura duré plus de 4 heures avec comme assistance Syleriah Solruine qui aura tiré au sort les combattants.

De plus, en raison de quelques ressemblances, sur la deuxième gnomographie, la personne au centre n'était pas Phèdre Noctesang mais Syleriah Solruine, chef de la délégation Ren'dorei qui fut dissoute aux alentours du 14-15 Avril 38 car les dirigeants de l'organisation ont jugé que le temps n'était plus à l'intégration et, ayant rempli leur objectif, que leur existence n'était plus nécessaire pour la suite des événements. Ces derniers continueraient cependant à faire ce qu'ils peuvent pour aider les Ren'dorei dans le besoin. D'ailleurs, aux anciens membres de la délégation qui liront ce message, la Gazette de Hurlevent souhaiterait obtenir une interview avec vous et Syleriah Solruine afin de parler de la situation Ren'dorei actuelle, de son avenir ainsi que d'échanger quelques mots sur les entités divines.

Aussi, au vu de l'énormité de cet oubli informatif, encore jamais constaté au sein de la Gazette, en plus de cet erratum, nous republierons une version améliorée de l'article dans les prochains jours que nous distribuerons gratuitement, en vous priant de nous pardonner pour la gêne occasionnée.
Rislon Milloin
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Dim 27 Mai 2018, 21:07


La Maison Fossard - Spécialiste de la chasse, dressage et domptage terrestre

Un centre de dressage et de domptage va bientôt ouvrir ses portes dans les faubourgs de Hurlevent à l'ancienne ferme des Wollertons.

La Maison Fossard est avant tout l'histoire d'une vision et d'un don qui ont su emporter l'enthousiaste et l'ardeur de ses membres, avec monsieur Oscard Fossard et son père. Tout commença à la foire de Sombrelune où travaillaient Marcel Pignac et Oscar Fossard avec le patriarche de la maison Fossard afin d'exposer des animaux au sein de la célèbre foire. Jugeant un jour que celle-ci était trop petite par rapport au reste du monde, Oscar Fossard convainquit par sa vision son père et monsieur Pignac de prendre la route avec lui et de parcourir Azeroth de région en région à l'instar de la foire itinérante, en montrant aux foules les plus réculées du continent des animaux de toutes sortes qu'il avait pu capturer, maîtriser et dompter.  

D'une force formidable et d'un fort caractère, il n'est pas homme à se laisser faire et cherche toujours plus loin, quitte à se frotter aux ennuis... Comme la fois où, en plein dressage, un ours commença à s'agiter et devint violent. Lâchant son fouet, Oscar Fossard se précipita à mains nues contre l'ours et réussit à lui tenir tête et même lui faire plier l'échine après une lutte sans merci et non sans blessures.


Oscar Fossard
-
"Nous nous engageons à traverser les continents pour trouver la monture rarissime que vous recherchez."

Ce furent d'abord les foules qui découvrirent le don avec les bêtes d'Oscar, finissant rapidement par le solliciter pour lui acheter des bêtes déjà domptées ou à chasser, impressionnées par son talent de dompteur et de chasseur. C'est ainsi que pendant plus de 10 ans de périple et de voyage, il proposa un savoir qu'il hérita de son père et qu'il sut enrichir de ses voyages, ainsi que des animaux aux diverses communautés militaires ou non d'Azeroth avant de finalement décider de se poser à Hurlevent où il espère poursuivre sa vision des affaires.

La Maison Fossard propose donc son savoir dans la chasse, le dressage et le domptage d'animaux domestiques ou bien de montures terrestres à tous les citoyens et pas seulement au corps Militaire. Dressage et chasse d'animaux de monte de tous poils -terrestres- et d'animaux de compagnies,  et même à l'armer de vos armoirires avec harnachement de cuirasse de toutes sortes, entretien des montures comme le fer à poser aux sabots, sont autant de services qu'ils pourront vous rendre avec un savoir-faire de plus de 15 ans. A titre d'exemple, Monsieur Fossard et son équipe sont partis capturer et ramener un rhinocéros blanc sur le domaine.

"Nous sommes capables de vous dénicher un raptor et de vous le rendre docile..."

Actuellement en cours de travaux, l'ancienne ferme des Wollertons sera le nouveau terrain de la Maison Fossard où ils pourront garder et dompter les bêtes terrestres. Un catalogue sera bientôt publié afin que la population se fasse une idée par elle-même de ce que la Maison Fossard peut leur apporter.



Membres de la Maison Fossard (De gauche à droite: Marcel Pignac et Lysange Delabay) devant la bâtisse, nouvellement acquise par Oscar Fossard.

 
avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Mer 20 Juin 2018, 21:01

La Gazette de Hurlevent
-
Édition Spéciale

En cette soirée du 20 Juin de l'an 38 se déroulera l'élection du futur chancelier des affaires urbaines. Les Grands-électeurs sont ainsi invités à se prononcer sur la question entre Aldorey Kelbourg (représentant de la Noblesse), l'Amiral Walter (représentant du peuple notable) et Langeais Sarisse (représentant du peuple). Les résultats seront très probablement annoncés le lendemain comme ce fut le cas pour la premier tour.



Remontons un peu au préalable aux origines d'un poste atypique. Il s'agit d'un poste hérité de Feu Ozrik, homme d'Eglise de la Lumière et proche du peuple qui donna sa vie pour sa fonction en fin de l'année 33. Dans son testament, il demanda à ce que le prochain chancelier puisse être élu, et c'est en son honneur que cela se perpétue encore à ce jour. C'est le seul et unique titre de la chancellerie disposant d'une telle méthode de sélection. Lors de la première élection, elle ne concernait que les nobles et ce fut ainsi le Duc Vanir de Monsor qui fut élu à ce titre, rapidement remplacé par Khassim (deuxième à ces éléctions) en raison du désistement du duc à ses responsabilités. Le mandat ne devait durer à l'origine que cinq années, mais fut écourté d'un an en raison du départ annoncé de Khassim de son poste. Le chancelier aux affaires urbaines est limité à la cité de Hurlevent, ainsi sa juridiction est limitée aux affaires concernant la cité de Hurlevent et ses actions ne pourront se faire qu'entre les murs de la cité, sauf cas exceptionnel d'affaires liées à la cité hors des murs. La justice reste l'action de la chancellière Gwaenadynn.

La Chancellerie Royale est une Institution Royale appliquant la Justice Royale selon la politique du Roy de Hurlevent, contrairement à la Garde de Hurlevent qui font respecter la loi et assure la sécurité de tout ceux présent sur les terres du Roy. De part cette position, les membres de la chancellerie sont les premiers serviteurs du Roi en lui obéissant et oeuvrent dans son intérêt, celui du royaume et de ses habitants. En cas de certaines périodes de crise, la Garde peut prendre des mesures exceptionnelles afin de s'assurer que la sécurité et la paix règne au sein de la cité et du Royaume, c'est ce qui est arrivé en l'an 34 avec l'application de la loi anti-explosif avec l'accord de la Chancellerie car la cité était alors en proie à une vague d'attentat à la bombe sans précédent.

La mort de feu Roi Varian Wrynn en l'an 36 a été un choc pour tout l'Alliance, et l'on vit voir des quatre coins d'Azeroth des membres de l'Alliance voulant rendre hommage à leur Haut-Roi à Hurlevent, un chef-né, un combattant hors-pair et quelqu'un se souciant des intérêts de tous et du peuple. Il revint ainsi à son fils, le prince Anduin Wrynn, de reprendre sa couronne et sa place de Haut-Roi de l'Alliance ainsi que celui de Roi de Hurlevent.

Hurlevent est un cas à part au sein du Royaume de Hurlevent, elle est aussi la capitale de l'Alliance et toutes les races y sont représentés et y sont les bienvenues, mais cela cache le fait que la Cité est un microbiome au sein d'un autre système et que ce microbiome apparait souvent détâché des réalités de la Guerre, de la famine ou des crises. Ce détachement est d'autant plus visible lors du retour des soldats du front contre la Légion à Hurlevent où ils ne comprennent pas l'évolution de la cité et que ses habitants ne peuvent concevoir complètement le sacrifice qu'ils ont du donner pour sauver Azeroth. Dans cette situation que les événements récents se font d'autant plus pesants pour l'Alliance... Si il est question de la chancellerie, il n'est pas hors sujet de vous avoir détaillé les événéments depuis une demi-décennie à Hurlevent car au vue de la situation régnante sur Hurlevent, certains passants se posent des questions qui ont choqué ou forcent la réflexion, la principale étant:

"La Horde peut elle être plus unie que l'Alliance ou du moins que le Royaume de Hurlevent ?"


Une telle question dans des temps aussi tendus pourrait être mal-vue, mais il ne s'agit pas ici d'une remise en question de l'Alliance, mais d'un questionnement sur les intérêts de chacun et notamment ceux de la cité de Hurlevent. Comme dit précédemment, Hurlevent est un microbiome au sein d'un monde dont il semble en grande partie détâché. Et c'est en vantant l'existence de ce détâchement qu'une partie de la population justifie leur actions et leur comportements contre les passants, les institutions en place (Église de la Lumière, Chancellerie pour ne citer que les plus connus) et voire même notre Roi car Hurlevent est détaché de la réalité et donc tout est permis pour les ramener dans le droit chemin.

En effet, depuis quelques mois, de nombreuses affaires ont mouvementé la vie citadine de Hurlevent et n'ont pourtant eu aucun ou peu d'influence à l'échelle de l'Alliance si ce n'est du Royaume. L'affaire de l'élection du nouveau évêque, l'affaire des Ren'dorei, l'affaire de la Cathédrale, l'affaire des élections, l'affaire des meurtres ou encore les tentatives d'assassinats des personnalités influentes de la cité depuis quelques semaines... Pour l'affaire des Ren'dorei, il s'agit de leur acception au sein de l'Alliance qui a eu, contrairement aux autres, des conséquences à l'échelle d'Azeroth puisqu'il s'agissait d'accepter le Vide au sein de l'Alliance et surtout auprès de la Sainte Lumière, ce qu'une bonne partie de la population n'a pas pu digérer mais a accepté à l'égard de la décision du Roi Anduin Wrynn pour qui ils vouent un important respect et espoir, ainsi qu'à l'égard de Alleria, une des plus grandes héroînes que l'Alliance n'eut jamais connu.
Leur intégration ne fut pas sans mal ni couac, mais elle se poursuit encore et les choses s'améliorent au fil des mois comme ce fut le cas pour les Gilnéens, les Draenei, et les pandarens. Ce fut cependant leur présence qui fit naître les affaires touchant la Cathédrale ainsi qu'à la Chancellerie. L'Église de la Lumière se remettait à peine de l'affaire des élections du nouvel évêque où un nain, Bugli, avait été élu évêque de la Lumière le 15 Décembre de l'an 37. Une chose qu'une bonne partie de la population humaine n'accepta pas, les poussant à rejeter Bugli comme évêque de la Lumière au détrimant de tous les préceptes moraux et religieux qu'enseignent la Lumière. Sa démission, le 8 Mars de l'an 38, pour des raisons personnelles ne calma pas cette partie de la population, qui finit par se reporter contre les Ren'dorei, un autre motif du refus de Bugli car ce dernier était tolérant à leur égard même si la question de leur présence au sein de la cathédrale ne fut pas réglée ni même étudiée. Son opposante, Archipiade Valdelmar, reprit alors le titre d'évêque.
Cette population vit mal la présence au sein de la Cathédrale de la Sainte Lumière, des personnes maîtrisant une énergie radicalement contraire et néfaste même si ces derniers ont prouvé qu'elles pouvaient être controlés, et s'en prirent à eux. Certains Ren'dorei ont aussi voulu se rendre dans la cathédrale mais ont été déboutés par la nouvelle évêque Archipiade Valdelmar. Un choix controversé mais pas illogique au vue du refus, fait et accepté par la quasi-intégralité de la population, de faire rentrer des chasseurs de démons ou des chevaliers de la mort au sein de la cathédrale. Pourtant, en raison du fait qu'ils soient des membres de l'Alliance, beaucoup se défendirent qu'ils en avaient le droit, et cela provoqua une des premiers scissions au sein de la population, amenant à des manifestations menant à une tentative d'assassinat sur Archipiade et à la mort de Clairsoleil, un Ren'dorei voulant se rendre à la cathédrale mais suivis principalement par des non-Ren'dorei le 6 Mai de l'an 38.
Depuis ce jour, des révélations ont été faites sur l'Évêque Valdelmar sur des sujets que peu de personnes puisse être au courant, et qui que cela soit vrai ou faux, visent à décridibiliser Archipiade non pas sur ses actions actuelles mais en argument Ad-hominen pour la faire destituer. Ces personnes se cachent bien sûr sur le fait qu'ils suivent la morale et ne font pas partie du système pour le critiquer mais se permettent de cracher sur la morale pour arriver à leur fin. Pourtant leur but n'est pas fondamentalement dénoué de logique et aurait pu être honorable (tant est que les révélations soient vrais, ce qui n'a pas encore été prouvé) si leur intention avait été plus "lumineuse" comme l'on le dit.
L'affaire de la Cathédrale est d'ailleurs toujours en cours et ce fut la seconde scission du peuple.

Puis il y eut les élections qui, bien qu'annoncé depuis Mars, ne commença à provoquer des réactions et des contestations que lorsqu'elle rentra dans sa phase active vers Avril 38. Beaucoup ont critiqué l'existence d'un tel type de sulfrage propre à la démocratie, un système qui en soi ne saurait être efficace, mais dont l'origine vient d'un membre éminant de la Lumière ayant donné sa vie pour son Roi et ses croyances, et dont l'objectif est très éloigné du système démocratique mais avait une visée lumineuse et de respect. La population fut grandement partagée sur ce point entre ceux qui la pensent courru d'avancer et ceux qui disent qu'une telle élection ne devrait pas voir le jour car hérétique et se permettent de mettre en dérision les comportements des conditions en leur reprochant ce contre quoi ils vont combattre: l'isolation, l'opacité et l'inutilité de ce poste.
Voire pire: ils agissent en s'en prenant aux candidats ou à la Garde et justifient leur action à postériori par les comportements qu'ont eu ces personnes face à leur attaque aggressive et physiques. Cela a un nom: le terrorisme et le cycle de la Violence, car pourquoi ai-je été arrêté alors que je ne faisais que remettre un Ren'dorei à sa place par la force ?

La troisième scission se fit plus récemment lorsque des membres de la population se permettent de mettre en dérision la mort de certains de ses membres et en font des caricatures des élections dans un pseudo-choix démocratique. Car ceux qui défendent la morale de l'Eglise, l'obéissance envers le Roi, le respect de la discussion et l'écoute mutuelle usent de la voie de la dérision, du morbide, de l'attaque ou de la diffamation pour obtenir le respect.

Que mettent en évidence toutes ces scissions ? Elle met en évidence l'hostilité d'une partie de la population envers le système et surtout les institutions en place. Cette partie de la population est divisée en deux autres parts: ceux qui agissent pour améliorer la situation au travers de la morale, de l'implication personnelle, de l'honnêteté et des arguments construits, et ceux qui agissent pour imposer leur vision de manière amorale, peu respectueux et intransigeant, alors qu'ils vantent leur côté respectueux, ouvert, et tolérant. Ceux-là n'offrent que des critiques et non des solutions viables aux problèmes. Les comportements amoraux ne font que déshonorer ceux qui s'abaissent à ce niveau et ne doivent jamais servir à changer les choses car elles ne peuvent permettre de se bâtir sur de bonnes bases. Et ceux se permettant de blasphémer l'Alliance ainsi que le Roi n'ont pas leur place au sein de cette Alliance.

Le chancelier à venir aura l'occasion d'agir et ainsi de montrer à ceux qui doutent que les efforts pour changer les choses tout en restant respectueux des lois et de la moral puissent payer. Ainsi nous avons ce soir une date importante pour réunir les opinions à l'avenir et nous rassembler car actuellement, le Royaume Humain de Hurlevent n'est pas le symbole d'union qu'elle devrait être pour Azeroth et l'Alliance ! Si nous agissons contre son prochain, nous agissons contre l'intérêt de l'Alliance. Il faut agir pour l'intérêt commun en construisant ensemble l'avenir et les relations que nous souhaitons avoir en agisant comme ce que l'on voudrait être et comme selon les préceptes que l'on défend. Faisons honneur au Roi et à l'Alliance !

Pour le Roi ! Pour l'Alliance !


Rislon Milloin

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Rislon Milloin le Lun 09 Juil 2018, 17:11

La Gazette de Hurlevent

La Gazette de Hurlevent
-
Aldorey Kelbourg, chancelier urbain !


Le peuple a parlé en déclarant Aldorey Kelbourg, chancelier urbain de Hurlevent!


De gauche à droite: Sarisse Langeais (représentant du bas-peuple), l'Amiral Walter (représentant des notables) et Aldorey Kelbourg (représentant de la noblesse)

Réunis ce 20 Juin de l'an 38 au donjon royal de 21heures à minuit, les grands-électeurs auront finalement élu le noble avec 68 % contre respectivement 20% et 12% pour l'amiral Walter et Sarisse langeais. Les membres de la Chancellerie en la personne de la chancelière de justice Farral Gwaenadynn, le chancelier urbain sortant Khassim Al-Rakim, ainsi que Leizen Alrun, Eleonore Beckrendrige et Archibald Von Papensbrück ont fait le déplacement pour assister aux élections, sous la surveillance de la Garde de Hurlevent qui a assuré la sécurité et la bonne tenue du scrutin.

En accordant leur confiance au représentant de la Noblesse pour remplacer Khassim Al-Rakim, les grands-électeurs ont fait le choix:

  1. de donner plus d'importance aux Quartiers historiques de la Capitale par leur fonction originelle en soutenant les Quartiers dans leur activité et projet.
  2. dans l'assurance de bonne relation avec les nouveaux membres de l'Alliance que sont les Ren'dorei et les Sancteforges.
  3. dans la valorisation et un renforcement de la position de l’Église de la Lumière au sein de la cité et des institutions, ainsi que leur présence lors des dispenses de la Justice de Hurlevent.
  4. de renforcer les relations entre la Noblesse et les institutions en réalisant des mesures visant à ce que soient respectés les membres de la Noblesse et les fonctionnaires royaux.
  5. dans la simplification des procédures contraignantes et l'élimination des procédures superflus.
  6. d'intensifier les relations entre la chancellerie et la Garde, et perfectionner la Garde de Hurlevent pour la faire devenir irréprochable. Réprimander plus sévèrement les écarts de conduites de ses membres. Instaurer un devoir de justification et de responsabilité au Commandant de la Garde de Hurlevent à l'égard des fautes commises.


La tâche du nouveau chancelier ne sera pas facile. En effet, si ce dernier a été élu avec une très large majorité des grands-électeurs, une grande majorité du peuple se dit méfiante envers les institutions du Royaume voire même non-concernée par les décisions aussi bien Royales que de la Garde car un fossé se serait créé entre l'administration et le peuple en sa majorité. Un sentiment similaire à la période où Feu Varian Wrynn était absent de Hurlevent et où la régence semblait faire peu de cas du sort et du bien-être du bas-peuple.
Il aura ainsi la tâche de d'inciter le peuple à accorder aux institutions la même confiance que celle que nous avons en notre roi; Andruin Wrynn.


Discours de Khassim a écrit:
" Bon, les copains. Je vous préviens tout de suite, ça va être un poil longuet et pas forcément passionnant. Si vous avez des choses à faire, n'hésitez pas à plier les gaules, personne ne vous en voudra. Je suis... ...arrivé dans les murailles blanches d'Hurlevent il y a plus de dix ans. A vrai dire, avec les divers ajustement du Calendrier Royal, je ne saurai pas vous dire exactement la date.

Pendant les cinq premières années, les citoyens d'Hurlevent ont pu me voir courir par mont et par vaux derrière les criminels, menotter des zouaves, soigner des zigotos, et coller quelques bourres-pifs bien senti de temps à autre. Me faire tirer dessus aussi, vu qu'à l'époque c'était un peu le sport préféré du patelin.
A cette époque, j'ai pu aussi mettre mes grosses mains pleines de doigts dans l'antique Code des Délits et des Crimes. Il doit y avoir...Une dizaine d'article peut-être ? Qui y figurent encore et ont été signé de ma blanche main. Ensuite il y a eu la Chancellerie. Beaucoup de nuit blanches, d'encre versée -après un rapide calcul, environ un Furet virgule quarante par mois-, on me tirait toujours dessus d'ailleurs mais ça s'est calmé au bout d'un an, heureusement."

"Des débuts plutôt mouvementés, une fin plutôt calme. Ronronnante, à vrai dire. Je n'étais plus tout seul, mademoiselle Breckenridge s'est chargé de toute les affaires courantes avec une ténacité et un professionnalisme qui force le respect..."
Il désigna Eléonore Breckenridge. " A cet endroit de mes adieux, j'ai tenté de décrire ce que je ressentais, mais finalement j'ai trouvé les mots chez quelqu'un qui sait un peu mieux écrire que moi. Là, ça va être la partie ennuyeuse, n'hésitez pas à prétexter du lait oublié sur le feu avant de filer à la Gilnéenne."


"Le Dieu de la mer, sophiste et sage -non qu'il eût fréquenté les bosquets de Val'sharah, mais parce qu'il avait médité sous l'ombre de ses eaux, se leva."
"Ses cheveux n'étaient plus humide. Il débuta d'une voix murmurante ; Sa langue à son premier essai était comme celle d'un enfant, embarrasée, de plus, par l'écume des sables."
"Vous que fureur consume et que colère étreint. Vaincus. Défigurés par des souffrances que vous bercez vous-même. Barricadez vos sens. Etouffez vos oreilles. Ma voix n'est pas soufflet à ranimer votre ire."
"Écoutez pourtant, vous autres qui le voulez bien, la preuve qu'il faut, de toute nécessité, vous résigner à courber la tête. Nous tombons sous l'effet d'une loi de Nature, et non par la puissance de la foudre ou d'Al-Akir."
"De même que tu ne fus pas le tout premier des pouvoirs, de même n'en es tu pas le dernier, il ne peut en être ainsi. Tu n'es pas l'origine et tu n'es pas la fin. Du Chaos et de la nuit génitrice est issue la Lumière, premier fruit de cette lutte intestine. De ce ténébreux ferment qui, pour des fins merveilleuses..."
"Mûrissait intérieurement. L'heure de maturité arriva, et avec elle, la Lumière, s'engendrant et se produisant elle-même. Ce fut l'heure précise où nos parents, le ciel et la terre, prirent forme et parurent. Puis toi-même, le premier né, et nous, la race des géants."
"Cependant, de même que la terre et le ciel sont plus beau, bien plus beaux, que le Chaos et l'Ombre vide, autrefois souverain, de même nous surpassons ce ciel et cette terre. Par l'aspect et la forme harmonieuses et pleine. "
"Par la volonté, la liberté, la fraternité, et par des milliers d'autres signes d'une vie plus pure; De même, sur nos talons, marche une perfection nouvelle ; Un pouvoir d'une beauté plus vaste, né de nous, et destiné à nous surpasser, autant que nous surpassons en gloire les antiques Ténèbres. Et nous ne sommes pas plus vaincus par eux que ne l'a été par nous la domination du Chaos sans forme.
Dîtes-moi ? La terre grise, se plaint-elle des altières forêts qu'elle a nourries ?
Peut-elle nier la suprématie des verts bocages ?
Ou les arbres porteront-ils envie aux colombes, parce qu'elles roucoulent et qu'elles ont des ailes de neiges pour voler de ci de là et y trouver leurs joies ? Nous sommes pareils à ces bois, et nos belles ramures n'ont pas produits de pâles colombes, mais des aigles aux plumes dorées qui planent au dessous de nous dans leur beauté et régneront, en cela, en toute justice : Car c'est une loi éternelle que celui qui l'emporte en beauté doit l'emporter en puissance. Oui. Au nom de cette loi, une autre race contraindra nos vainqueurs à gémir comme nous le faisons maintenant."
Avez-vous contemplé le jeune Dieu des Mers, celui qui me dépossède ? Avez vous vu sa figure! Avez-vous regardé son char, couvert de l'écume des nobles êtres munis de nageoires qu'il a créé ? Je l'ai vu parcourir les flots calmes, avec un tel rayonnement de beauté dans les yeux... Que cela me força de dire un triste adieu à mon empire. De tristes adieux je reçus, et vins ici pour apprendre quelle douloureuse destinée vous avait torturé, et comment je pourrais le mieux vous consoler dans ce malheur extrême.

Que ces mots vous servent de somnifère à défaut de baume.
"


R.M



Rencontre avec le Diacre Regulus Calaverous
- Synode le 12 Juillet en préparation !

Ce 2 Juillet de l'an 38, Regulus Calaverous, récemment intronisé Diacre par l'Évêque Archipiade Valdelmar, a accepté de nous recevoir pour parler de sa situation, de celle de l'Église et des événements à venir. Il nous a ainsi révélé en avant première la venue d'un Synode de l'Eglise de la Lumière ce 12 Juillet de l'an 38.

Rislon Milloin          : Que vous a-t-il vallu cet honneur selon-vous ?
Regulus Calaverous: Deux choses: mon expérience dans cette fonction et ma vision de l'Église. Notre Evêque est très jeune. Elle a entre les mains une communcauté de croyantes et de relgieux très importante. Son éminence a vu en moi l'aide nécessaire pour l'aiguiller dans sa mission et l'assister dans la gestion courante du diocèse.

RM: Que comptez-vous lui enseigner ou lui conseiller dans ce cas ? La première chose.
RC: L'humilité. Cela me semble être la première des vertus nécessaire à une bonne gouvernance.

RM: Archipiade est certes jeune, mais elle semble tenir aux trois vertus. Je songeais surtout à la communauté dans laquelle vous évoluez depuis de longues années.
RC: Tous les croyants devraient tenir aux trois vertus, Monsieur Milloin. Je pense que la communauté doit renouer avec son clergé. Nous devons faire évoluer son image, la rendre plus humaine, accessible.

RM: Vous faites références aux événements ayant opposé l'Église et les Ren'dorei ?
RC: Entre autre, oui. Mais également à notre quotidien. Depuis mon arrivée, j'ai apporté de l'aide à bon nombre de fidèles désorientés. J'organise par exemple de courtes cérémonies durant la semaine. Nous devons réunir les croyants autour de leur clergé par des actions concrètes et dirigées véritablement vers notre communauté !

RM: Comptez-vous sur les liens que le Chancelier rentrant Kelbourg veut renforcer avec l'Eglise ? Et à quoi songez-vous quand vous parlez d'action concrête ?
RC: J'ai un profond respect pour les institutions publique de notre cité. Je vois d'un bon oeil ce possible rapprochement. Cependant, je pense que l'Église doit conserver avant tout son rôle de guide spirituel avant de songer à une action plus importante dans les affaires publiques. Je pense notamment à des célébrations plus fréquentes dans notre cathédrale. Egalement, diriger notre action vers les plus démunies en proposant par exemple une soupe populaire, distribuee sur la place Faol.

RM: Y en aura-t-il à l'extérieur de la Cathédrale, je parle de célébérations officielles ?
RC: C'est envisageable, oui. Cependant, il est à noter que les membres du clergé d'Hurlevent sont avant tout attachés à ce dernier. Mais rien ne nous empêche de célébrer dans d'autres quartiers, de façon ponctuelle. Nous pourrions aussi célébrer dans l'abbaye du Comté du Nord.

RM: L'Église va-t-elle introniser de nouveaux membres pour répondre à le demande des croyants ? Et pouvoir réaliser vos projets.
RC: Cela n'est pas en projet. Cependant, il est prévu d'organiser prochainement un Synode diocésain pour redéfinir l'organisation du diocèse et la mission de chacun de ses membres. Nous ne manquons pas de membres. Nous souffrons d'un manque d'uncité et d'organisation. Et c'est là le fardeau de notre Evêque.

RM: Vous faites mention de ceux servant la Lumière mais n'étant pas directement rattachée à l'Église mais disposant d'un droit de parole ?
RC: Non, je parle des membres du clergé d'Hurlevent en particulier. Celles et ceux devant officier sur le territoire du diocès et apporter les enseignements de la Lumière entre ces murs. Concernant cette seconde catégorie de religieux, il est de notre devoir, en tant que diocèse officiel, de les accueillir de manière plus efficace et inclusive.

RM: J'imagine que cela sera traité dans le synode à venir. Celle-ci se déroulera-t-elle à huis clos ou sera-t-elle accessible aux croyants pour qu'ils puissent donner leur crainte et leur resentiment sur la situation actuelle ? Où allez-vous lancer une consultation populaire avant le synode ?
RC: C'est une question bien délicate à trancher et nous l'avons longuement étudiée avec l'Evêque. Il s'avère que la présence des fidèles à cette réunion concernant l'organisation technique et interne du diocèse ne serait pas enrichissante. Pour eux, j'entends. Cependant, je compte accorder à nos fidèles et à nos frères et soeurs du clergé toute la liberté de parole nécessaire. Mais chaque chose mérite une attention entière. Si nous devons prendre du temps lors du Synode pour répondre aux questions ou aux craintes des fidèles, comprenez que cela risquerait de porter préjudice au débat important prévu sur l'organisation du diocèse. Nous ne souhaitons pas cultiver une politique d'isolement et de secret autour de notre organisation, je vous rassure. Nous communiquerons les décisions prises lors de ce Synode à tous dès son accomplissement.

RM: Quand pensez-vous que ce Synode aura lieu ?
RC: Je vais annoncer la chose ce soir. Vous pouvez d'ores et déjà annoncer qu'il se tiendra le douzième jour de ce mois (Juillet de l'an 38) à la vingt-et-unième heure, au sein de la Cathédrale. Seront conviés les membres du clergé d'Hurlevent, bien sûr, ainsi que ceux des autres paroisses, en tant qu'observateur. Une partie du Synode leur sera ouverte pour qu'il puissent poser diverses questions.

RM: Je vous remercie pour votre temps, monsieur le Diacre. J'aurai ceci dit une dernière question avant de cloturer.
RC: je vous écoute.
RM: Depuis quand êtes vous dans les ordres ?
RC: Très longtemps ! Plus sérieusement, cela va faire bientôt 45 ans.

La Gazette de Hurlevent
-
Marché du travail à Havrefiel


Ce 7 juillet de l'an 38, Havrefiel acceuille un nouveau concept qu'est le Marché du travail, un lieu où les différentes organisations se sont réunis en vue de recruter ou bien de former de nouveaux contrats. En effet, le but est de permettre de se mettre en visibilité, donnant aussi une occasion pour Havrefiel d'attirer de nouveaux visiteurs et pourquoi pas villageois.

Malgré que les organisations aient fortement répondu présent pour une telle initiative, plusieurs ont décidé de se désister ou bien n'ont tout simplement pas pu venir à l'instar de la fondation Ethernae qui aurait alors représenté le secteur de la Recherche et du développement. Nous précisons donc que ces organisations sont en période de recrutement. N'hésitez pas à les contacter pour plus d'informations si vous êtes intéressés par une carrière dans leur domaine respectif.


Aurièle d'Havrefiel accueillant les participants du marché du travail.


Stand des Industries Allen - De gauche à droite: Naomi Wolf et Elenwe Fitzgerald.


Des visiteurs devant le stand du Murmure du Vent où Shylzana -centre- présente l'organisation.


Stand des Fils du Kraken avec au centre son dirigeant: l'Amiral Walter.


Stand du Caprice avec son représentant: Léon Delmeth.


Stand de la Chambre d'Or - Au côté des Industries Allen.

Parmi les organisations étant venu pour se présenter et recruter, on a pu recenser:


  1. Les fils du Kraken, mené par l'Amiral Walter, sont un groupe maritime militaire impliqué dans les opérations pour la Gloire de l'Alliance et de Hurlevent. L'Amiral Walter possède une flotte de plusieurs navires servant à différentes opérations militaires offensives ou de défense.
  2. Les "Industries Allen", représentées par Naomi wolf et Elenwe fitzgerald, est une entreprise excellant dans les forges, l'ingénierie et la construction.
  3. La Chambre d'Or, représentée par Melissandre d'Austan, Luc Verbier de Haut-val et lord Whitestag est une fédération du commerce regroupant plus d'une demi-douzaine de membre proposant une grande variété de biens et de services, recrutant autant des employés que faisant des annonces pour l’accueil de nouveaux membres.
  4. Le Murmure des Vents, représentée par Shylzana, a présenté le secteur maritime, étant une organisation de mercenariat maritime dont le navire se situe actuellement au port de Hurlevent.
  5. Havrefiel, la ville en elle-même au bois de la pénombre représentée par Aurièle. Cette soirée fut l'occasion pour la ville pour parler de la ville et de ses atouts.
  6. Le Caprice, représenté par Léon Delmeth, est un navire où est organisé des soirées de divertissement dans un cadre unique d'art, de jeux et de fantaisies. Ceux demandant la soirée peuvent choisir le thème et les entrées se font souvent sur invitation. Il mouille au port de Hurlevent en ce moment.


Interrogé par la Gazette sur les raisons de leur venue, les visiteurs ont exprimé leur intérêt pour la découverte de nouvelles organisations et la création de contrats avec ces dernières. Une réussite mitigée car même si elle a permis d'attirer l'attention sur Havrefiel et sur les organisations présentes, le recrutement ne semblait pas être le principal intérêt des visiteurs. Voici quelques exemples de réponse de ces visiteurs.
Visiteurs 1: J'ai trouvé ça intéressant car c'était la bonne occasion de découvrir les différentes organisations qui couvrent nos corps de métier puis parler à de nouvelles personnes fait toujours plaisir.

Visiteur 2 : Je vous avoue que je suis venue ici par curiosité.

Visiteur 3 : Mettre en place de nouveaux contrats avec ces organisations.

avatar
Rislon Milloin

Personnages Joués : Ai-je vraiment l'air d'un coupable? (voir image)

Feuille de personnage
Guilde: L'éventail et le Miroir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum