De l'elfe et du druide

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Hydrogen le Lun 09 Sep 2013, 01:10

Clairvoyant Llorente a écrit:
Si demain la Terre fait la rencontre d'une race extraterrestre avec laquelle nous créons des liens militaires ou économiques, je crois qu'il faudra bien plus de quinze ans pour que se développent ce genre de relations entre les êtres.
Pas si les extraterrestres en question ont des femelles physiquement sympathiques comme les elfes.
Un peu comme dans Avatar, quoi. Tous les déviants qui raffoleraient de le faire par les cheveux avec des créatures bleues au faciès hideux mais qui ont quand même des boobs.

Sinon, à la place de débuter avec «pourquoi ils ne tomberaient pas en amour lul<3», commencez donc avec «pourquoi tomberaient-ils?». Certes, on ne trouvera pas beaucoup de raisons.
-Hé, l'ami, ça te tente de faire une expérience et d'engendrer ce qui pourrait être un monstre hideux et répugnant qui ferait la honte de nos deux races?
-Hé, ça te dis qu'on construise notre vie sur notre amour? Sinon, j'ai mentionné qu'après ta mort, je vais en prendre 10 autres dans ma couche? Car des siècles, c'est long clown
-Hé, ayons une relation à distance, car l'amour, c'est au dessus des continents et/ou planètes! À moins que je déménage chez toi...tu penses que tes voisins vont m'apprécier?
-Hé, t'es tout le contraire de moi, tu crois pas aux mêmes choses que moi, tu vis pas de la même manière que moi, tu manges peut-être pas la même chose que moi et comme on dit, les opposés s'attirent!

Non mais, faut être sérieux, il faut arrêter de chercher des raisons de tomber en amour avec d'autres races. Si vous jouez une race, prenez ce qui va dans le paquet avec, arrêtez de chercher ailleurs.  Et après, faut arrêter de chercher de l'amour en ligne, car l'Internet, c'est un lieu sombre et froid, et qui n'existe pas.

Sur une autre note, es-ce que c'est juste moi qui n'a jamais vu un draenei/elfe de la nuit qui ne s'engageait pas dans une relation amoureuse? Car je serais bien curieux de voir ces races qui s'en tiennent à ce qu'elles sont vraiment.

Et pour conclure, j'espère qu'il n'y a pas de butthurts ici qui ne sont pas ouverts d'esprits à l'amour envers les death knights.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Erwarth le Lun 09 Sep 2013, 01:18

Rationaliser l'amour. Lol

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  George Gnomey le Lun 09 Sep 2013, 02:27

"Les noirs avec les noirs, les blancs avec les blancs."

Comme le dit Céralynde, on peut pas rationaliser l'amour. C'est un sentiment. Tu peux tomber amoureux de n'importe qui ou de n'importe quoi. Après tu as grandi dans une société où les sentiments sont encadrés par une éthique de vie basée sur une morale religieuse qui a donné une définition de ce qu'est l'amour. Pour faire un lien avec la vraie vie, en clair, c'est pour ça qu'il a fallu attendre des millénaires depuis la création de la société pour que le mariage homosexuel soit enfin accepté (et encore il ne l'est pas partout). Bref, j'ai l'impression d'être dans un débat sur le mariage gay, sauf que là c'est le mariage entre diverses races. Maintenant la question n'est pas tant de savoir si l'amour est possible entre un elfe de la nuit et un humain, ça l'est largement. On peut tout aimer, je vous l'assure ! Même si certains n'ont pas l'air de savoir ce que c'est vu qu'ils tentent de le rationaliser.

Je me contenterais de citer Blaise Pascal : "Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. En gros ça veut dire que l'amour ça fait faire des trucs illogiques parfois.

Après si vous voulez rationaliser l'amour, on va le faire, et je vais vous prouver pourquoi l'amour entre deux races différentes est possible même rationnalisé. Il faut d'abord prendre plusieurs choses en compte. La première est la chose qui est le plus passée par ici, à savoir la morphologie. Ca n'est pas un problème à partir du moment où les deux races sont capables de se reproduire, comme c'est le cas dans WoW (le fils de Turalyon et Alleria, Garona, l'orc draenei de Nagrand). Après savoir si les éléments morphologiques d'une race arrive à satisfaire celle de l'autre, bah c'est purement personnel. Certains se touchent sur du fury je vous rappelle donc pourquoi dans WoW certains se toucheraient pas sur des worgens. C'est bizarre parce que c'est mal vu par la société. Si on avait vécu à une autre époque ou dans une autre société ça aurait été totalement différent si ça se trouve. L'autre chose qui peut provoquer l'amour "logique" c'est la conscience. Le fait qu'un autre être soit doué de conscience suffit à un être dit "équilibré" pour la société vu qu'au final la morphologie n'est généralement pas prise en compte dans ce facteur. C'est quelque chose de spirituel, une "compatibilité" comme certains aiment le dire. C'est tout simplement un ensemble de qualités spirituelles, de valeurs que la personne appréciera (encore une fois, sans doute à cause de certains principes de sociétés) chez l'autre.

Il y a un dernier truc qui n'est pas du tout de l'amour et qui est en rapport avec la morphologie. On a pas besoin d'aimer pour avoir un rapport sexuel. On ne tombe pas amoureux d'une pute quand tu l'engages (sauf exception mais bon je vais pas m'attarder là dessus). C'est pareil dans WoW un humain qui a envie de se taper une elfe c'est comme ça. C'est de la zoophilie pour certains mais comme je l'ai dit à plusieurs reprises c'est uniquement un problème d'éthique.

Par contre je vois bien venir le "olol t gauche" mais je ne critique pas je ne fais qu'expliquer des faits et comment ça aurait pu se produire dans une autre société.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Srem le Lun 09 Sep 2013, 02:42

Avant de s'amuser à faire des liaisons impossibles, les joueurs devraient déjà se concentrer sur la race de leur personnage. Car les arguments ci-dessus sont recevables quand il s'agit, prenons un exemple, d'un elfe de la nuit et d'un humain qui sont capables de raisonner comme il ce qu'ils sont, et réagir en conséquence. Mais ces mêmes arguments ne servent tout simplement à rien lorsque l'on parle d'une Draenei qui fait sa crise d'adolescente, se fringuant et aguichant comme une pute à tout va avec des tendances lesbiennes parce que sinon ce n'est pas drôle. Et que vous le vouliez ou non, le second cas est majoritaire quand bien même j'exclue Goldshire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  George Gnomey le Lun 09 Sep 2013, 02:49

Sylanae Lightwhisper a écrit:Avant de s'amuser à faire des liaisons impossibles, les joueurs devraient déjà se concentrer sur la race de leur personnage. Car les arguments ci-dessus sont recevables quand il s'agit, prenons un exemple, d'un elfe de la nuit et d'un humain qui sont capables de raisonner comme il ce qu'ils sont, et réagir en conséquence. Mais ces mêmes arguments ne servent tout simplement à rien lorsque l'on parle d'une Draenei qui fait sa crise d'adolescente, se fringuant et aguichant comme une pute à tout va avec des tendances lesbiennes parce que sinon ce n'est pas drôle. Et que vous le vouliez ou non, le second cas est majoritaire quand bien même j'exclue Goldshire.
Là c'est pas un problème d'amour, mais d'interprétation HRP et ça n'a malheureusement rien à voir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Srem le Lun 09 Sep 2013, 03:13

Si. Mais c'est pas grave. J'ai du mal m'exprimer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  George Gnomey le Lun 09 Sep 2013, 03:52

Sylanae Lightwhisper a écrit:Si. Mais c'est pas grave.
Il faudrait expliquer alors au lieu de se contenter d'un "c'est pas grave" parce que je doute être le seul à ne pas avoir compris le rapport entre le fait que l'amour EDS / humain soit possible et le cas précis d'une draenei lesbienne un peu pupute sur les bords où là ça serait pas possible. Tu voulais peut-être dire dans le cas où un RP est bien joué et "cohérent avec le lore". Sauf que j'aimerais simplement profiter de ce topic pour exprimer un certain ras le bol avec le terme mal employé qu'est "cohérent avec le lore".

Être cohérent avec le lore c'est avoir un background possible dans l'univers de Warcraft, à savoir ne pas inventer des lieux fictifs (normalement hein, après le jeu n'étant pas adaptée à la dimension réelle du monde de Warcraft, on peut faire comme si), ne pas rajouter des branches dans les familles des PNJ (importants ou non, même si on peut faire une exception avec X ou Y), et surtout ne pas modifier les éléments canoniques de l'histoire dans son background. Être cohérent c'est ça et c'est la seule chose qui rend un joueur "cohérent avec le lore". Bien sûr je n'ai pas à préciser que toute chose non citée dans l'histoire de Warcraft comme les protoss et autres sont à écarter.

Le comportement d'un personnage n'a rien à voir avec la cohérence avec le lore ou non vu que les archétypes proposés dans un jeu de rôle sont à l'origine faits pour définir une classe sauf si vous jouez le rôle d'un personnage prédéfini, ce qui n'est pas le cas dans Warcraft. Le comportement d'un personnage c'est le résultat des choix qu'il fait lors de sa quête, alors le définir avant de débuter une quête c'est définir l'histoire qu'aura ce personnage, et le jeu de rôle sera linéaire.

Tout ça pour dire, que c'est un problème d'interprétation HRP basé sur un jugement de décisions RP qu'aura fait un personnage, et que ça n'a absolument rien à voir avec un personnage contraint à ne pas pouvoir aimer une autre race ou non car l'histoire dit que c'est impossible.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Srem le Lun 09 Sep 2013, 04:12

Suprématie gnome a écrit:Il faudrait expliquer alors au lieu de se contenter d'un "c'est pas grave" parce que je doute être le seul à ne pas avoir compris le rapport entre le fait que l'amour EDS / humain soit possible et le cas précis d'une draenei lesbienne un peu pupute sur les bords où là ça serait pas possible. Tu voulais peut-être dire dans le cas où un RP est bien joué et "cohérent avec le lore".
J'entendais un personnage qui a conscience de ce qu'il joue. Et cela concernait le sujet puisque ce dernier fut amené dans ce topic par :
Orshan Fend-la-Brume a écrit:Je connais un bon nombre de joueurs incarnant des races semi-immortelles qui pensent les jouer d'une façon tout à fait originale, mais qui, aux moments cruciaux, oublient leur surmoi de bon rôliste pour créer des romances interraciales
Donc initialement, cela concernait les PJs. Les propos tenus plus tard défendaient premièrement l'amour irrationnel des races, mais « défendaient » aussi par conséquent les joueurs qui les jouent.

Ce que je dis, c'est que certes ce qui est dit est vrai. Néanmoins, cela est futile lorsque les joueurs eux-mêmes ne considèrent pas tous les facteurs à leur disposition avant de faire plonger leurs personnages dans quelconque situation incongrue. À quoi bon parler des sentiments qui passent outre la logique, si lesdits sentiments sont faussés (à cause du joueur qui est à côté de la plaque) vis-à-vis du personnage. Peut-être que tu considères cela hors-sujet, peut-être que d'autres aussi, mais moi pas. Et pour l'exemple Draenei, ce n'était qu'un exemple parmi tant d'autres (j'aime prioriser les exemples que j'ai pu constater de mes propres yeux), peut être que « Un joueur incarnant une elfe de la nuit comme s'il incarnait une humaine de vingt piges, et qui veut la faire épouser un homme du même âge » est plus en rapport avec ce que j'expliquais.

Être cohérent avec le lore c'est avoir un background possible dans l'univers de Warcraft, à savoir ne pas inventer des lieux fictifs (normalement hein, après le jeu n'étant pas adaptée à la dimension réelle du monde de Warcraft, on peut faire comme si), ne pas rajouter des branches dans les familles des PNJ (importants ou non, même si on peut faire une exception avec X ou Y), et surtout ne pas modifier les éléments canoniques de l'histoire dans son background. Être cohérent c'est ça et c'est la seule chose qui rend un joueur "cohérent avec le lore". Bien sûr je n'ai pas à préciser que toute chose non citée dans l'histoire de Warcraft comme les protoss et autres sont à écarter.

Le comportement d'un personnage n'a rien à voir avec la cohérence avec le lore ou non vu que les archétypes proposés dans un jeu de rôle sont à l'origine faits pour définir une classe sauf si vous jouez le rôle d'un personnage prédéfini, ce qui n'est pas le cas dans Warcraft. Le comportement d'un personnage c'est le résultat des choix qu'il fait lors de sa quête, alors le définir avant de débuter une quête c'est définir l'histoire qu'aura ce personnage, et le jeu de rôle sera linéaire.
Je vais tout simplement snap. C'est une vision radicale et tout aussi limitée que subjective qui ne vaut pas plus qu'une autre, autant la laisser seule. Jouer avec les mots est aisé pour chacun. Et puis, ce n'est pas le point que je soulignais.

Tout ça pour dire, que c'est un problème d'interprétation HRP basé sur un jugement de décisions RP qu'aura fait un personnage, et que ça n'a absolument rien à voir avec un personnage contraint à ne pas pouvoir aimer une autre race ou non car l'histoire dit que c'est impossible.
Comme dit juste au dessus, les deux sujets sont extrêmement proches l'un de l'autre, et les deux furent abordés sur ce topic avant mon arrivée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Malerann le Lun 09 Sep 2013, 04:22

Ah dieu sait que je suis pas d'accord avec Srem et toutiquanti quand à beaucoup de chose vis à vis de l'utilisation de pnj, autant le contrepied total à base de "Toute création qui sort pas de la bouche de Metzen où des dev autistes qui font les quêtes d'Uldum est pas en accord avec le lore ^^" est à gerber.

Et pour le reste du topic, les histoires de fesse des draeneis adolescentes, d'accord aussi pour le coup. Mais ça on s'en cogne un peu (et l'op aussi, je suppose).
avatar
Malerann

Personnages Joués : Cornelius MacLane

Feuille de personnage
Guilde: La Garde de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Harken le Lun 09 Sep 2013, 08:08

Les draeneis aiment tout le monde, car tous ne sont qu'un au sein de la Lumière.

Et si un elfe ou un draenei a envie de se prendre un amant mortel, je vois pas trop où est le soucis, c'est comme un compagnon normal sauf qu'on a pas besoin de s'investir autant avec vu qu'il sera canné dans moins d'un siècle.
A vous entendre, amour = sexe dans la position du missionnaire et à seule fin de procréation. Vous êtes un peu craignos : /
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Shaddaï le Lun 09 Sep 2013, 08:18

L'OP ne crachera pas sur le débat, mais ne se sent pour l'heure que peu concerné. Mon but est de monter mon perso, non pas de penser à l'avance à ses relations et ce qu'elles soient acceptables ou pas :)Pour rester dans le hors-sujet, je dirais simplement qu'il faut laisser une place aux goûts du joueur. Respecter le lore et ce qu'on peut en déduire ? Oui, bien sûr. Mais j'ai parfois l'impression qu'on met de côté la personne qui anime ces personnages et qui cherche tout simplement à profiter de son jeu. Tolérer toutes les dérives sous le prétexte de l'humain n'est pas la question mais plutôt de ne pas oublier que nous sommes aussi sur une plateforme de divertissement.
Enfin, c'est comme ça que j'aime à voir les choses et de toutes façons, ma Kaldo n'est pas encore lancée dans l'arène du Rôle.

Sinon, les interventions successives m'aident tout de même à en dessiner les contours, mine de rien.

Ouragan-bleu/Ajaxandriel a écrit:
Pour revenir un peu plus au but de l'OP, je dirais qu'il vaut mieux sacrifier "une ancienneté incommensurable de la maîtrise du druidisme" sur ta druidesse pour préserver un personnage authentique qui s'inscrit dans l'histoire de son peuple - introduite parmi les druides seulement après la 3e Guerre donc - ce qui n'empêche en rien un background prédisposé (elle aura depuis longtemps été intriguée par les mystères des druides / été pieuse envers les Anciens esprits, etc.)
Quant à l'apparence de la forme de vol, les EdN se changent en corbeaux des tempêtes, peut-être en hibou... on voit bien des druides de la Serre (spécialistes, donc) en forme de charognards dans les quêtes d'intro.
En théorie tout est possible donc, mais vas-t'en expliquer en 5 lignes dans ton info-bulle qu'en fait l'apparence ig est HRP et qu' "il faut voir" un putain de pigeon à deux têtes et jambe de bois, ce qui est complètement anti-immersif et empeste l'artificiel. Mais ça n'engage que moi :>
Je ne pensais pas en faire une vieille de la vielle qui Change aussi facilement que d'autres se curent le nez, mais je voulais surtout rester logique dans le rapport âge/maîtrise des pouvoirs, sachant que je voudrais qu'elle soit compétente sans être la meilleure. En fait, je la voyais relativement jeune et donc plus malléable sous les doigts des rencontres cette phrase n'est pas un troll ;_;. Et la jeunesse Kaldo insinue déjà un bagage correct côté bg, si je ne m'abuse.
Je composerai avec l'apparence IG de la forme, ça m'ira bien. En fait, je vois bien les Druides de la Serre effectuer comme des missions de reconnaissance et autres assimilés (corrigez moi si je fais erreur, surtout) alors une forme de vol plus banale et moins remarquable m'aurait semblée plus appropriée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Harken le Lun 09 Sep 2013, 08:49

En effet, les Druides de la Serre sont des éclaireurs et des "commandos" qui frappent loin derrière les lignes ennemies avant de se replier. Pour ce qui est de la forme de vol, il faut savoir que leur patronne, Aviana, est la représentante de toutes les créatures volantes, donc il n'est pas impossible qu'un de ses servants adopte autre chose qu'un aspect de corbeau. C'est simplement que les druides elfes de la nuit préfèrent cet animal, les chouettes étant plutôt liées à Elune et aux Sentinelles.
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Severnaya le Lun 09 Sep 2013, 09:28

Tout ces rôlistes (lel) qui parlent d'amour (kek) et de sa rationalité (top kek) à quatre heures du matin en Septembre (trolololo) dans un topic sur le lore de Warcraft (je suis à court d'acronymes Troll )

C'est bien gentil tout ça, mais je suis prêt à parier que 95% des participants à ce topic ont déjà joués des romances interraciales, des personnages pas-toujours-en-accord-avec-le-lore-de-leur-race et ont participé à une ou plusieurs romances homosexuelles féminines. Alors vos petits tirs de snipers voilés, hein, oh, d'accord, hein.

Dans une logique moins conformationnelle, je vous réfère à l'expression "hors du commun", ce qui définit le cadre des personnages de tout bords dans un tel univers. Les PJs sont en abstraction par leur simple existence des règles de rationalité et de réalisme qu'on essaye de leur appliquer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Mamie Razkan le Lun 09 Sep 2013, 10:23

Jouant une druidesse de la serre (depuis BC), il est aussi possible de lier son corbeau à un totem d'un autre oiseau en lien avec l'histoire de ton perso. Mon personnage est originaire des Milles Pointes, l'Aigle de Kalimdor est son totem, le nom de son clan, la créature qu'elle se fait le devoir de protéger. Cela permet de respecter le RPG (le corbeau) et de développer un lien spécifique avec un oiseau de ton choix.

Pour les histoires d'amour inter-raciales, tout cela fait "moderne". Pour la Horde, un bon mariage arrangé de la même race sous fond d'arrangements claniques ont ma préférence.


Dernière édition par Razkan le Lun 09 Sep 2013, 10:28, édité 1 fois
avatar
Mamie Razkan


Feuille de personnage
Guilde: Ligue des Séparatistes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Ashok Lamefeu le Lun 09 Sep 2013, 10:27

Severnaya a écrit:Dans une logique moins conformationnelle, je vous réfère à l'expression "hors du commun", ce qui définit le cadre des personnages de tout bords dans un tel univers. Les PJs sont en abstraction par leur simple existence des règles de rationalité et de réalisme qu'on essaye de leur appliquer.
Donc on peut tout justifier dans la création de nos personnages, les comportements les plus anachroniques, les plus hors-Lore, les plus improbables, pour répondre à nos petits fantasmes d'être humain du XXIe siècle, tout ça parce que les PJs sont "hors du commun".

Harken Dreadhowl a écrit:Les draeneis aiment tout le monde, car tous ne sont qu'un au sein de la Lumière.

Et si un elfe ou un draenei a envie de se prendre un amant mortel, je vois pas trop où est le soucis, c'est comme un compagnon normal sauf qu'on a pas besoin de s'investir autant avec vu qu'il sera canné dans moins d'un siècle.
A vous entendre, amour = sexe dans la position du missionnaire et à seule fin de procréation. Vous êtes un peu craignos : /
L'attirance sexuelle est quelque chose de formaté par notre culture, par notre approche du Beau, des rapports de société, et dans WoW, par notre appartenance raciale. Je n'ai rien contre le fait que deux êtres de races différentes aient une relation sexuelle, voire "romantique". Simplement, il y a des circonstances. Entre Nain et Homme, Homme et Haut-Elfe, Gnome et Nain, nous sommes en présence de sociétés qui se côtoient depuis des lustres. Les interactions et les rapprochements ont été nombreux. Même entre Orcs et Draeneïs, malgré la séparation claire des deux sociétés, le simple fait qu'ils aient vécu sur la même planète à proximité les uns des autres rend possible des "histoires", décriées par les deux peuples mais compréhensibles en certaines occasions.

Mais là, on parle de gens qui débarquent sur un continent/une planète et qui devraient avoir une certaine appréhension en découvrant cet univers nouveau et les bestioles qui le peuplent. Ce n'est pas au bout de cinq ans ou dix ans que les choses peuvent changer.
Mais voilà, comme dit Severnaya, nous sommes hors du commun. Je vous propose donc, après votre étreinte conjugale, d'abandonner votre partenaire humaine un instant pour fumer une cigarette au bord du lit avec vos tentacules - car c'est tellement classe, voyez-vous - puis d'attraper les clés de votre mécabécane et de sortir, non sans avoir accordé à la lune de vos jours une petite phrase pleine de mystère avec l'accent d'un habitant des bas-fonds, pour rejoindre votre gang de dangereux hooligans.

Puisqu'il faut revenir au sujet, cher OP, je pense avoir tout dit ou entendu de ce que je pense de la question, et je te souhaite bon courage : je n'ai pas RP avec toi, mais tes quelques posts m'ont plutôt mis en confiance sur ta capacité à créer ledit personnage.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Severnaya le Lun 09 Sep 2013, 10:34

Orshan Fend-la-Brume a écrit:Donc on peut tout justifier dans la création de nos personnages, les comportements les plus anachroniques, les plus hors-Lore, les plus improbables, pour répondre à nos petits fantasmes d'être humain du XXIe siècle, tout ça parce que les PJs sont "hors du commun".
Oui Smile 

Après vous faites ce que vous voulez, hein, mais comme je l'ai dit plus haut, nombreux sont les gens à râler sur KT-RP sans être absolument irréprochables de leur côté pirat 

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Kédirah le Lun 09 Sep 2013, 10:40

Severnaya a écrit:Après vous faites ce que vous voulez, hein, mais comme je l'ai dit plus haut, nombreux sont les gens à râler sur KT-RP sans être absolument irréprochables de leur côté pirat 
Juste I love you 

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Harken le Lun 09 Sep 2013, 10:49

Les draeneis côtoient les races de l'Alliance depuis prêt de vingt ans par le biais des membres de l'expédition de Draenor, hein, alors le coup des aliens fraîchement débarqués sur une nouvelle planète et qui y comprennent rien, c'est un peu un lourd abus de compréhension de leur lore.

Secundo, come on, toutes les races que l'on incarne sauf les taurens et les worgens sont des humanoïdes avec des caractéristiques communes, sans compter que les elfes et les draeneis sont sensés exercer une fascination remarquable sur les autres races.
Je sais pas d'où il vient, ce délire que toutes les races devraient se trouver repoussantes entre elles juste parce qu'elles ont des oreilles/cornes/cheveux de couleur différentes. Dans le Dernier Gardien, Khadgar trouve Garona sexy, à sa grande surprise.

Et je suis désolé, mais je croise une draenette irl, je tape dedans sans hésiter. Je pense que l'on peut en dire de même de tout mâle Azerothien normalement constitué.

Pour finir, l'argument du point de vue médiévalo-barbaro antique ne tient pas. Déjà parce qu'Azeroth est un monde fictif, où les gens se comportent plutôt comme des gens de notre époque, que ça vous plaise ou non.

Et d'autre part parce que même dans la vraie vie actuelle et à l'époque, les gens sont/étaient déjà attirés par tout ce qui est exotique, c'est un trait profondément humain (sauf chez les gros racistes, mais je ne pense pas que tu sois un gros raciste, hein Orshan ?)
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Dorian/Dalorian le Lun 09 Sep 2013, 11:16

Dans ma manie de me fier à ce qui se trouve en jeu pour "baser" mes personnages, j'avais lancé, il y a longtemps une discussion sur les canons de beautés dans Wow. Nous en étions venu à prendre les phrases emotes des /flirt pour savoir comment était le comportement amoureux de chaque race. Il en manque depuis, ça serait peut-être amusant de refaire ça au propre !

Voilà le lien de la discussion de l'époque : http://forums.telkostrasz.be/thread-169-page-1.html
avatar
Dorian/Dalorian

Personnages Joués : Ombrageux

Feuille de personnage
Guilde: Maison Roncesang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Ashok Lamefeu le Lun 09 Sep 2013, 11:16

Je ne suis pas raciste, puisqu'il n'y a qu'une race humanoïde sur Terre, mais mon personnage l'est logiquement, puisqu'elles sont multiples sur WoW. Sur le reste, tu caricatures mon propos, et comme je n'ai pas envie de faire une explication de texte de mon précédent post, pour préciser à chaque fois que telle phrase est une généralité et qu'en disant cinq-dix ans, j'ai pu vouloir dire plus, etc. etc. etc., je répondrai simplement ce que j'avais déjà dit auparavant : Assume que les êtres de l'univers de Warcraft se comportent comme nous, qu'ils soient Orcs, Humains, Draeneïs, etc., et tu assumes toutes les dérives que je te vois pourtant combattre régulièrement au fil des débats, avec d'autres.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Shaddaï le Lun 09 Sep 2013, 11:19

razkan a écrit:Jouant une druidesse de la serre (depuis BC), il est aussi possible de lier son corbeau à un totem d'un autre oiseau en lien avec l'histoire de ton perso. Mon personnage est originaire des Milles Pointes, l'Aigle de Kalimdor est son totem, le nom de son clan, la créature qu'elle se fait le devoir de protéger. Cela permet de respecter le RPG (le corbeau) et de développer un lien spécifique avec un oiseau de ton choix.
En gros, se lier à l'esprit animal de l'espèce aviaire que je désire ? Ça serait concordant avec ce que disait Harken Smile

Orshan Fend-la-Brume a écrit:
Puisqu'il faut revenir au sujet, cher OP, je pense avoir tout dit ou entendu de ce que je pense de la question, et je te souhaite bon courage : je n'ai pas RP avec toi, mais tes quelques posts m'ont plutôt mis en confiance sur ta capacité à créer ledit personnage.
Merci Embarassed 
Je tâtonnerai sûrement un temps avant de trouver un rp convenable, mais les différentes interventions sur ce post et ma propre expérience devraient façonner -j'espère !- un personnage qu'il sera agréable de côtoyer. Et, si jamais ça intéresse quelqu'un, je suis toujours dispo en jeu pour papoter. Pas encore commencer à rp, étant en plein levelling pour le 60 et la forme aérienne ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  George Gnomey le Lun 09 Sep 2013, 11:57

Orshan Fend-la-Brume a écrit:
Severnaya a écrit:Dans une logique moins conformationnelle, je vous réfère à l'expression "hors du commun", ce qui définit le cadre des personnages de tout bords dans un tel univers. Les PJs sont en abstraction par leur simple existence des règles de rationalité et de réalisme qu'on essaye de leur appliquer.
Donc on peut tout justifier dans la création de nos personnages, les comportements les plus anachroniques, les plus hors-Lore, les plus improbables, pour répondre à nos petits fantasmes d'être humain du XXIe siècle, tout ça parce que les PJs sont "hors du commun".
Comme je l'ai dit tout à l'heure, le comportement d'un personnage ne peut pas être hors lore sauf si vraiment il voit une armée de silithides et qu'il te sort "OMG ZERG RUSH". Et dans une fantaisie, encore heureux que le comportement réponde aux fantasmes du joueur derrière.

Ce qui est hors lore, c'est le background d'un personnage, et pas comment il agit en jeu car comme je l'ai dit si un comportement peut être hors lors c'est qu'il faut se fixer à des archétypes et c'est retirer la possibilité de choix et au final on ne joue pas le rôle du personnage que l'on souhaite incarner, mais d'un archétype et c'est assez dérangeant. Après bien sûr que certaines actions sont incohérentes, mais c'est pas une question de lore ou pas, c'est un manque culturel vis à vis d'une situation, et donc un problème d'immersion, et c'est totalement différent de hors lore. Et ce genre d'actions que Srem décrit vient soit d'un problème d'immersion, et dans ce cas là c'est pas une histoire de personnage mais de personne, soit d'un choix volontaire de jouer un RP comme ça, et dans ce cas là faut pas vous demander pourquoi la personne joue comme ça.

Tout ça pour dire que dans la cour de récréation, on nous forçait pas à jouer aux billes avec les gens dont les règles du jeu de bille étaient différentes des notre. Dans WoW c'est pareil si vous jugez que les actions d'un joueur sont totalement incohérentes ou ne remplissent pas les espérances que vous vous faites d'un RP vous avez la possibilité de ne pas RP avec, mais en aucun cas c'est "hors lore" ou quoi que ce soit.

Je finirais sur une vidéo explicative du nom de "La bataille de Farador". Je ne sais pas si vous comprendrez pourquoi je la post ici alors qu'elle aurait plus sa place dans le Ubalia's corrupted lair, mais elle décrit plutôt bien ce que l'on peut voir ici.



J'en profite juste pour demander à un modérateur, par respect pour l'OP, de séparer la discussion en deux sauf si celui ci juge que ça a un rapport avec le sujet initial.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Ambre le Lun 09 Sep 2013, 13:35

Ah, la fameuse Bataille de Farador... Elle devrait figurer au programme scolaire Wink

- Ca doit faire mal ça !
*jet de dés*
- Nan, tu t'réveilles pas...

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Shaddaï le Lun 09 Sep 2013, 13:38

J'ai eu les réponses dont j'avais besoin, perso. Si personne ne compte relancer une discussion sur la sexualité des moules ou le côté romantique des galets peints, inutile de séparer :p

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'elfe et du druide

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum