Guide de survie en territoire hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guide de survie en territoire hostile

Message  Grise Franz le Sam 18 Jan 2014, 12:26

Guide de survie en territoire hostile
par Tocan


Chapitre 33 :
Les ettins


« Bien sûr la montagne c'est dangereux. Mais je vais t'apprendre quelques trucs. Si un ettin attaque, il faut que tu grimpes à un arbre ou que tu coures en zigzag de façon à ce qu'il ne puisse pas te suivre aisément. » Courir en zigzag pour semer un colosse de quatre mètres ? Je ne me rappelle pas du nom du type qui m'avait raconté ça. Mais il était très con.

Saviez-vous qu’en Lordaeron et aux alentours de Gilnéas, on n’enregistre annuellement que soixante décès dus à une attaque par un ettin? Qu’entre le Cataclysme et la découverte de la Pandarie, quarante ouvriers gobelins sont morts sous les orteils d’un ettin des montagnes, dans les hautes-terres du Crépuscule ? Et que chaque année, 300 personnes meurent d’une attaque d'abeilles, en Strangleronce ? Mais comme le dit si bien le Ducran: « Si on se fait attaquer par un ettin, on s’en fout des statistiques, et vaut mieux prendre des précautions! »

Les ettins hantent les légendes depuis la nuit des temps. Une attaque d'ettin peut-être dévastatrice et même mortelle. A nos amis de Gentepression qui pourraient l'ignorer, les ettins des montagnes habitent au Nord des Royaumes de l'Est dans les régions avoisinantes du Viaduc de Thandol. Par contre les ettins des collines englobent presque toute les régions montagneuses du continent.

Les rencontres soudaines sont un réel danger. C'est à dire le moment ou vous surprenez un ettin entrain de faire sa commission et qu'il se sent offusqué. La majorité de ces rencontres qui se soldent par des attaques se font à cinquante mètres environs. Voici quelques suggestions pour éviter une telle mésaventure.

   -Dans les régions où rôdent les ettins, il est préférable de se déplacer accompagné d'un "vaporisateur à mucus trogg". Et soyez près à l'utiliser sur la première moufette à portée afin que l'ettin reconnaisse l'odeur de son met favoris, et concentre son attention sur la moufette plutôt que sur vous. Il est aussi préférable de se déplacer avec une longue vue pour pouvoir distinguer un éttin dans une forêt qui pourrait se confondre, vu sa stature, avec les arbres environnants. En particulier pour repérer un ettin des montagnes, bien plus colossal que ses cousins des collines, capable de charger et d'abattre tout les arbres sur son passage à plus d'une centaine de mètres.

   -Si vous êtes accompagné d'un familier de type canidé, veillez bien à la tenir en laisse. Les worgs et les loups sont des ennemis héréditaires des ettins. Le familier pourrait ainsi par inadvertance ramener un ettin très enragé vers vous.

   -Les carcasses attirent les ettins. Faites un détour si vous sentez l'odeur de viande pourrie et vérifiez le ciel pour repérer les rapaces. Un ettin surprit avec son gain est un déchiqueteur de chair et d'os très en colère.

-Ne pas faire de bruit pour éviter d'attirer l'attention d'un ettin est recommandé, puisque ceux-ci on l'ouïe très peu développée. Evitez de vous déplacer le dos au vent, ce qui pourrait attirer l'attention d'un ettin dont le flaire est en revanche, très développé.

Les ettins ne sont pas des robots. Comme les chèvres et les crabes, chacun ont leur propre personnalité. Une confrontation avec un ettin peut être très différente d'un individu à un autre. Voici comment réagir si vous êtes confronté à un ettin, qu'il soit des montagnes ou des collines.

-Si vous rencontrez un ettin et qu'il ne s'est pas aperçu de votre présence, restez calmes et éloignez-vous tout en gardant les yeux sur le géant. Ne courrez pas !

-Si l'ettin vous remarque, la majorité auront le cerveau trop lent pour réagir immédiatement à votre présence. Il serait futile de vouloir distancer un ettin à la course. Munissez-vous de votre "vaporisateur à mucus trogg", et utilisez le sur la première bestiole passant à votre portée. N'établissez pas un contact direct en le regardant, ce qu'il pourrait prendre pour une menace, et profitez que son attention soit redirigée vers la créature vaporisée pour vous éloigner calmement.

-Un ettin qui a une respiration haletante, qui donne des coups de pieds dans le sol, qui claque des dents montre un comportement défensif. Ses provocations conclueront dans les instants qui suivront par une attaque. Si l'ettin commence alors à s'approcher de vous, devenez plus agressifs, et faites le douter quant au danger que vous pourriez représenter pour lui (ce conseil n'est pas prédestiné aux gnomes). L'ettin peut se montrer lâche face à un adversaire impressionnant. Grimpez sur les épaules de votre partenaire pour doubler en taille. Si en revanche vous étiez seul, référencez vous au conseil ci-dessus.

-Quoi qu'il arrive, ne courrez jamais pour prendre de la distance entre vous et un ettin. Il pourrait vous prendre en chasse, et les ettins parcourent de très grandes distances en quelques enjambées. Sur un long sprint, un ettin des montagnes peut maintenir une vitesse de 53km/h, un ettin des collines une vitesse de 45km/h, et un voleur en sprint une vitesse de 40km/h.

-La meilleure façon de stopper un ettin qui charge est de laisser tomber des fournitures avant de les vaporiser pour distraire l'ettin et chercher refuge dans une cachette. Je vous suggère de ne jamais laisser tomber une pièce d'armure ou un sac, qui pourrait vous protéger le dos en cas d'attaque. Avant d'utiliser un arbre comme refuge, sachez que les ettins des montagnes ont pour habitude de les déraciner pour se gratter le bas du dos ou s'en servir comme gourdin. Monter haut dans un gros arbre vous protègera en revanche des ettins des collines, trop maladroits pour grimper. Mais certains gros ettins des collines peuvent déraciner des arbres.

Les ettins prédateurs sont très répandues dans les populations d'ettins des hautes-terres du Crépuscule. Il ne démontrera aucun signe de stress ou de défense. Il aura un regard centré sur vous et avancera de manière très déterminée et confiante. Il vous perçoit comme une proie. C'est le moment de répondre agressivement. Beaucoup de bruit serait en mesure d'hébéter l'ettin. Mais en cas de contact entre vous et l'ettin, ne faites jamais le mort. Visez le visage de l'ettin avec une roche, une arme, un bouclier, avec vos mains. Battez-vous pour votre vie.

Pour évitez la confrontation avec un ettin, rien ne vaut la prévention. Apprenez également à tenir un site de campement à l'épreuve des ettins. Enterrez-bien vos déchets dans la terre pour éviter toute émanation d'odeurs fortes pouvant attirer l'ettin, et prévoyez un appât ayant été au préalable vaporisé et installé le plus loin possible de votre campement. Rappelez vous que les attaques d'ettins, en plus d'avoir lieu la plupart du temps à la tombée de la nuit sont très rares. Vous avez plus de chance d'être tué par un moustique portant un virus dans son dard en plein Strangleronce que de tomber sur un ettin des montagnes en montagnes.

Prochain chapitre : Les crabes géants

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum