Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Message  Svegen Hjalmar le Jeu 30 Oct 2008, 00:35

[Si votre personnage est allé à Gnomeregan]

Dans les dortoirs de la Gnomeregan dévastée, vous repérez un écriteau "Infirmerie" placé à côté d'une porte. Lorsque vous ouvrez la porte, c'est une pièce sombre qui se présente à vos yeux et qui, à la vue des jets de sang sur les murs, semble porter un lourd secret. Un journal aux pages déchirées, posé sur le sol, retiendra votre attention...

Journal de l'infirmerie

1er Jour


Après des mois d'investissement, mon cabinet est ouvert.
Je vais enfin pouvoir exercer mes talents de médecin chirurgien.

On m'a installé dans l'infirmerie de la Salle des Dortoirs, avec deux autres gnomes, le Docteur Mixilpixil
et Mlle Bollie Jens. Même s'ils ont l'air de braves gens, je n'ai jamais apprécié la compagnie des autres et il me semble évident que nos conversations ne sortiront pas du cadre professionnel.

5e Jour


Le patient N°12 ne se sentait pas bien aujourd'hui. Il a été brûlé au troisième degré sur la partie gauche du visage, quelle idée d'essayer de réparer un Mécano-brûleur enclenché ! Je me demande parfois où ces gnomes ont la tête...
Le patient N°3 se calme, le Mage royal et la Terrestrine semblent faire effet sur la plaie.
Le patient N°10 est décédé, le chariot à vapeur qui l'a écrasé ne lui a laissé aucune chance.

12e Jour

J'ai reçu la visite de nombreux tunneliers, il semblerait qu'il y ait des éboulements dans les souterrains.
Le nombre de blessé ne cesse de croître, sans compter les quelques décès.
J'écrirai une lettre au Grand Bricoleur Mekkanivelle pour que cessent les excavations.

17e Jour

L'agrandissement de Gnomeregan ne s'est pas arrêté malgré mes demandes répétées, et je reçois toujours des patients en piteux état. L'un d'eux se plaignait de douleurs dans les côtes, et lorsque je l'ai ausculté, j'ai dû retirer des éclats d'un vert fluorescent incrustés dans sa peau.

19e Jour

Des rumeurs circulent dans toute la cité sur les étranges phénomènes qui ont lieu dans les galeries, à propos d'ouvriers présentant des symptômes de folie. J'en ai eu la preuve avec le défunt de ce soir, dont le crâne a été transpercé d'un coup de pioche.

21e Jour

Des fous, des blessés, des morts, et encore des éclats verts ! Les agitations continuent et personne n'interrompt la mascarade ! J'en ai assez de voir toutes ces visages affreux autour de moi, il serait temps que tout cela cesse...

34e Jour

Hideux... Si répugnants que j'ai envie de vomir. J'ai réussi à obtenir une salle où je pourrais m'exercer en paix, et j'ai décidé d'accorder à ces monstres de foire une chance d'atteindre la grâce.

35e Jour

Les patients N°46, N°21 et N°4 ont échoué lamentablement, je n'ai rien pu faire pour les sauver de leur laideur. Je ne puis qu'espérer qu'ils trouvent la sérénité dans la mort.

38e Jour

Aujourd'hui j'ai déjeuné avec la Déesse de la Beauté, "Svegen", m'a-t-elle dit, "Je suis venue vous affranchir de la médiocrité. Je suis venue vous montrer une nouvelle forme de Beauté." "De quelle Beauté s'agit-il, Déesse ?" lui ai-je demandé. "La symétrie, mon bon Svegen. Il est temps de faire quelque chose pour la symétrie."

39e Jour

La Déesse m'a éclairé. Mes outils me permettent de rendre la chair humaine à l'état d'argile, ce matériau brut, riche d'une infinité de possibles. Ne serait-ce pas criminel de ma part de ne pas sculpter cet argile, encore et encore, jusqu'à ce que l'œuvre soit là, devant moi, inondée de sa perfection ?

42e Jour

Trop gros, trop mince, trop petit, trop grand... Tout est question de taille et d'harmonie ! Pourquoi les autres ne comprennent-ils pas ? Ont-ils perdu le goût de l'art ? Je me dois de prouver à tous ce qu'est le véritable Sublime.

Les pages qui suivent sont arrachées, ou maculées de sang.
Cependant sur la dernière page figure le nom de l'auteur : "Docteur Svegen Hjalmar".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Message  Ubalia le Jeu 30 Oct 2008, 11:47

(Bioshock du matin, chagrin.)

_________________

« Je que l'homme de la situation. Je que dossier bleu et vous sur une centaine de tableaux très clairs, vous semaine prochaine et sans faute. Je tellement sur vous ! Je clair Luc, ne pas ? »
avatar
Ubalia
Modo

Personnages Joués : Schtroumpf Fhtagn

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum