Vos instants.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vos instants.

Message  GAROG le Sam 07 Fév 2015, 19:44

J'aime généralement peu ça, et je suis certain que ça a déjà été fait, mais je suis curieux de connaître les instants qui ont imprégné voir déterminé votre expérience de rôliste, voir si finalement, c'est le même schéma (en matière de contexte et d'effets recherchés) ou non pour tous.

Event, intrigue, personnage, peu importe, toutes les balises sont légitimes.

Et comme je suis un mauvais hôte, je ne donnerai pas l'exemple en commençant avec les miens.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Invité le Sam 07 Fév 2015, 20:06

Bien, alors, je commence ! Razz

Mes bons souvenirs RP à moi :

La "Volonté Dorée", un projet visant à quémander aux nobles de Hurlevent de l'argent pour créer un foyer pour les clochards de la Marche de l'Ouest à l'ouverture de Cata', que j'avais fais au début de mon RP avec Bérénisse Saldean. J'avais adoré retrouver ma petite fermière timide en train de négocier pendant des heures avec Suniva (qui était à l'époque la Matrone de la Cour des Nobles) dans son bureau au Donjon de Hurlevent.

Le Manoir Bayle marquera à jamais mon esprit, et pas que le miens je pense (même pendant l'absence de la techno-mage, l'emplacement du manoir n'a jamais été repris ! Haha). Que ce soit son agencement complétement loufoque, les serviteurs un peu étranges et inquiétants ou la légendaire porte enchantée réverbérante. J'avais trouvé dans cette maison la magie du jeu condensé entre 4 murs, et c'est cette ambiance magico-fantasque que j'aime dans Wow.

Notre odysée en Pandarie avec le Talandra, quand j'étais encore avec Hannalia Verger m'a laissé de très bon souvenirs aussi, autant l'aventure elle même que ceux qui l'ont composés. De notre camping à Sri La, en passant par le village des Jin'Yu, la forêt de Krasarang et la découverte des mogus jusqu'à notre arrivée à Kun Lai... Découvrir la Pandarie IRP avec une telle fluidité était vraiment cool. L'Event d'Eyaell dans les Brumes avec notre mort factice/onirique aussi a définitivement donner à nos personnages un ton différent, en plus de ces gosses toujours dans nos pattes pour attendrir l'équipage au quotidien.

Plus récemment, mon projet de "Campagne ouverte" qui s'est déroulé aux Terres Foudroyées avant la ré-ouverture de la Porte des Ténèbres était pour moi un très bon souvenir aussi, j'ai rencontré beaucoup de rôlistes, tous très sérieux et qui ont joué le jeu dans une ambiance "bonne franquette dans la galère", c'était vraiment cool. J'étais vraiment content.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Blé le Sam 07 Fév 2015, 20:38

La Ligue des Justes pig
avatar
Blé

Personnages Joués : Bêtes et méchants

Feuille de personnage
Guilde: Les Rédempteurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Zaka'Jin le Sam 07 Fév 2015, 20:57

Plus un lieux qu'un Rp : Austrivage.
avatar
Zaka'Jin


Feuille de personnage
Guilde: Tribu Roncerouge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  GAROG le Sam 07 Fév 2015, 21:10

FAITES PAS LES TIMIDES, détaillez les gars. Sinon c'est nul.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Invité le Sam 07 Fév 2015, 21:10

Sverker a écrit:FAITES PAS LES TIMIDES, détaillez les gars. Sinon c'est nul.

Carrément, j'ai presque honte de m'être étalé ! Haha

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Malerann le Sam 07 Fév 2015, 21:21

Putain on a pas du garder le même souvenir d'Austrivage.
avatar
Malerann

Personnages Joués : Les gens sont trop durs en général.

Feuille de personnage
Guilde: Les Rédempteurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  GAROG le Sam 07 Fév 2015, 21:25

MAIS PARLEZ-EN DE CE SOUVENIR, DAMN *n'a toujours pas donné sa partie, oui*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Zaka'Jin le Sam 07 Fév 2015, 21:34

Pour Austrivage, que cela soit sur Confrérie ou le Culte, nous y avions des petites communautés paisibles en Lordaeron avec du RP vivant, immersif et de qualité. Je me souviens vers la fin de Vanilla lorsque j'ai réellement commencé de plusieurs events où nous luttions contre des Réprouvés ou encore des expéditions en Lordaeron pour trouver des survivants ou différents objets. C'était encore plus axé Warcraft III à cette époque. Ensuite, sur le Culte, il y'avait également une petite communauté de Nobles et sujets en Autrivage avec du RP toujours aussi paisible et nostalgique. Après, nous avons eu Norfendre donc moins de personnes présentes dont moi qui suis parti faire du RP avec ma guilde dans le Norfendre.

Ensuite le cataclysme est passé par là sangolol
avatar
Zaka'Jin


Feuille de personnage
Guilde: Tribu Roncerouge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Kreny Astrocleef le Sam 07 Fév 2015, 23:32

Super idée, ce post. Ça va dégager d'l'amour et d'la nostalgie !

Edit : En fait vu qu'suis un peu con j'étais un à côté de la plaque avec mes expériences JdR (et pas exclusivement sur WoW) donc je vais m'y reprendre.


Dernière édition par Kreny Astrocleef le Dim 08 Fév 2015, 14:59, édité 1 fois
avatar
Kreny Astrocleef


Feuille de personnage
Guilde: Archivium Tisserune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Severnaya le Sam 07 Fév 2015, 23:45

Nykor a écrit:La Ligue des Justes pig
This, dans le sens que mes premières années à faire du RP ont été rythmées par deux choses : la gestion des Fils de Quel'Thalas et les interactions RP-PVP avec d'autres guildes de KT, notoirement la Ligue des Justes et la Mortelle Onction.

Par respect pour tous les gens impliqués, je dirais juste que ni l'une ni l'autre de ces expériences m'ont incitées à les continuer, c'est donc pour ça que je ne suis quasiment jamais dans des guildes et que je ne participe plus au RP-PVP Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  GAROG le Dim 08 Fév 2015, 01:05

Bon, à mon tour, question de principe. Attention, pavéS à venir.


pavé d'enculé:
Le règne de Krunga m'a bien atteint, puisqu'il m'a déterminé dans mon RP aussi bien qu'IRL, dans mon caractère. Faut dire que l'âge s'y prêtait. La guilde (Noirsang) était confuse et absurde, si on cherchait à la filtrer avec de la logique aujourd'hui. Ca n'avait rien d'un clan : Pas de passif, pas de moeurs, pas d'objectif, pas de gens, et pas d'identité. C'était au mieux un régiment, avec quelques events récurrents pour donner une illusion de tradition. Et pourtant, en termes de communauté, c'est la meilleure expérience que je puisse afficher ici, parce que putain, JUSTEMENT, ça n'avait pas besoin de tout ces facteurs pour unir les gens. L'atmosphère, les personnalités et le système de mérite pour cracher un même alliage sincère.
Les guildes font souvent l'erreur de souvent confondre ou isoler les joueurs, quand Noirsang, c'était une putain d'alchimie imprenable dans ce délire-là : Un personnage venait pour s'accomplir personnellement, mais uniquement si la guilde le voulait bien. Pas de route isolée, pas d'amalgame de corps, si ça n'en n'avait pas l'identité, Noirsang avait l'esprit d'un Clan, soit un réseau d'organes articulé par la même idée.  "Noirsang est un poing, et chacun d'entre vous est sa phalange." qu'on disait.

Le RP-pvp est profondément insipide, pourtant à nouveau, avec Noirsang, ça fonctionnait très  loin des autres guildes que j'ai coltiné ,qui elles, en étaient juste incapables. Déjà parce que ça ne ressemblait pas à ces events où tout le monde est focalisé sur la carrure de ses émotes sans lire celle des autres, obligé de faire-valoir un charisme popérisant, pour au final faire de la merde maladroite et malformée.  Mais c'est surtout parce qu'on prenait ça AU SÉRIEUX.
On se cherchait des rivaux, jouait la fatigue, taffaient les cris de guerre, une rythmique au sein de la bataille...Tout résidait dans l'ambiance, et c'est exactement ce qui devrait caractériser un rp étiqueté de "qualité". Un rp qui fait son beurre avec ses connaissances du lore, ou de la finition de sa technique, ça reviens à faire un exposé sur ses couilles.
Putain, y'a tellement à dire. Le zèle dans les formations, l'anticipation des events (on passait 2 h à rp sauvage avant, généralement, même si ça consistait la majorité du temps à afk devant un feu de foyer), l'euphorie quant on prenait un grade...Mais ça prendrait des plombes, et j'ai envie de croire que malgré toutes les qualités intemporelles du truc, j'ai beaucoup trop encensé le machin avec le contraste de mes déceptions.

En second, je pense que c'est le /walk and /say de Ravelgaz, avec Aethius et Hartmod. Une série de 4 events improvisés, qui ont uniquement consistés à marcher de Forgefer jusqu'à la base phasée des Sombrecoeurs (Fenris) en causant. Un groupe guidé par mon personnage, uniquement occupé par sa propre personnalité.
Mais ce qui a caractérisé l'intrigue, c'était mon impro à chier : Ravelgaz, la progéniture consanguine de Ashbringer et l'anneau unique. Une espèce d'artéfact sacré qui avait un tel potentiel qu'elle rendait taré n'importe qui n'étant pas totalement zélé envers la Lumière...Trouvé et vendue dans la dernière des échoppes naines, pour 10 pauvres pièces d'argent.
Hartmod en était le porteur, mais il s'est rapidement révélé illégitime, à faire de la merde avec : Trop sanguin. Sur le retour, elle lui a été finalement confisquée et c'est Aethius qui s'est retrouvé avec. Bref, rien de transcendant à l'écrit.
En fait, si on me le proposait aujourd'hui, je ne voudrais pas rejouer ces events, principalement parce qu'ils étaient mauvais. Et je ne dis pas que la simplicité est quelque chose de mauvais, mais c'est une autre question que la mièvrerie et c'est ce que c'était : Mièvre.
Si ça fonctionnait dans cette torpeur naïve, je serai incapable de boire ça aujourd'hui, vraiment, même si j'aime toujours l'évoquer avec les concernés. Mais c'est pas l'important. C'est pas CA, les faits, qui ont fait fonctionner l'intrigue.
Ca marchait parce qu'on était concernés. Je vivais les sentiments aménagés, tout en ayant cette distance qu'impliquait mon rôle, et c'était exactement la même merde pour les gars en face. Quand on engueulait Hartmod parce qu'il faisait du bullshit avec l'épée, on était deux à limiter lui aboyer dessus en HRP, comme si ça avait une stricte autre foutue importance que d'être agaçant. Et je pense pas que ça soit ridicule, malvisé, ou quoi que ce soit, je crois que c'est une histoire de performance, d'efficacité. Le rp est intense si on le veut bien, comme un peu près tout sur terre.
Le problème c'est que ça faisait 2 mois que j'étais sur le serveur à l'époque, et que donc, je débutais encore le rp. J'ai plus jamais vraiment vécu un truc comparable après coup.
La question c'est : Est-ce que c'est une histoire  d'être naïf ou intact ou d'être juste, doué ?  On se raffine constamment, à tailler nos perceptions brutes avec des structures, l'expérience, tout ça, pour finalement juste s'effriter.
Je connais pas un seul  joueur expérimenté qui ne soit pas aigre, lassé, désoeuvré, bref, que des mots graves et gris, dans le fond, et mes gaules comme compliments sont systématiquement conjugué au passé.

Le reste est confus et sans surprise. J'ai déambulé partout, j'ai tenté de trucs, fais vivre et défendu des idées, pour le faire valoir, pour me cherche des communautés. Grandes sensations quand j'ai MJ un délire Lovecraftien autour de métisses consanguins de la Marche de l'Ouest, mais c'est toujours lointain et niais. J'ai connu beaucoup de gens, parfois vécu de trucs grands, sans jamais conservé qui que ce soit près ou intime. Parce que des différends, parce que la lassitude. Toujours à perdre de l'altitude, toujours à concéder de la dignité pour gratter quelques instants pas trop chiants. Récemment, mes jeux autour de Bartimée m'ont assez plu, mais c'était court et assez malsain sous un certain angle. Maintenant, je distille les gens, me désintéresse de leur crédibilité vis à vis d'un lore sur lequel je me suis trop recroquevillé pour me sentir appartenir à des castes imaginaires, puisque le foutu essentiel, c'est les sentiments, les impressions,  tout ce qui est ambiant et complice. Je cherche des sensations qu'elles soient crues, vraies, écrues, froides, belles, laides, chaudes, drôles, mystiques, caustiques peu importe, tant que c'est crédible, tant que c'est bien foutu. Le reste, c'est du parfum, et parfumer des croûtes ça me semble vain.

Bref, je me suis trop étalé.

Résumé :

Finalement, mes meilleurs rp sont dans la théorique. J'ai vécu des trucs mémorables, performé des trucs mémorables, perforé des trucs mémorables, raté des trucs mémorables, (Les fils de Garithos, qui méritent un pavé de même acabit, pareil pour le Cartel LIorente et une bonne dizaine d'autres points) bref, comme tout le monde, mais c'est sur une note un peu pessimiste que je dirai que tout ça n'aura été un peu qu'une illusion à perdre, pas sur laquelle cracher, mais à cracher tout court. Dans l'ensemble, je n'ai vu que des gens venu simuler leur vie, ou se permettre d'être lâche, et les types qui m'ont marqué étaient une exception à cette épidémie de merde, ne serait-ce qu'en l'admettant ou en la nuançant avec des touches plus saines. Après, c'est aussi ces 5 ans qui m'ont appris à écrire, donc je ne regrette rien et me targue d'instants sévèrement cool (j'en ai oublié un tas, mais j'ai peur d'emmerder les gens qui auront tout lu), en tant que joueur aussi bien en tant qu'MJ.


Voilà pour moi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Aldorey Kelbourg le Dim 08 Fév 2015, 02:04

Je suis arrivé sur le serveur fin BC en ce qui me concerne, afin de poser le tableau.

Passées mes premières rencontres, et à la venue de WOTLK, j'ai vraiment été impliqué dans le RP du serveur grâce à quelques personnes en particulier, qui ont vraiment pu contribuer à mon intégration, et aussi à l'amélioration de mon jeu de manière significative :

J'ai été impliqué dans les campagnes de Skelvird/Semelys/Fanélia, où j'ai directement été plongé dans de vastes intrigues réunissant de très nombreuses personnes, et pas des moindres. C'était intense, certes pas toujours plaisant, parfois frustrant d'ailleurs, mais il y avait vraiment une sensation de communauté et de cohésion vraiment vivifiante. Je me souviens encore d'un event précis, qui avait un peu mal tourné d'ailleurs, à l'entrée de l'instance des marais du chagrin, avec la Rédemption (et notamment ce cher Faldinlol) ainsi que Skelvird et la Garde de Hurlevent de l'époque, alors que je jouais Vastrosse.

Le lourd event pour le patch d'ICC a aussi été un excellent moment, tant pour moi que pour la communauté RP je pense. Il y avait une énormité de personnes, et d'ailleurs deux MJ aussi.

Âtreval, évidemment, grâce à Jackham avec qui nous avons pu jouer quelque chose de plus personnel au milieu de la cohue générale. Ce grand dramaturge d'ailleurs m'a pas mal inspiré.

Le Serment de Theramore ensuite. Je m'y suis retrouvé avec Iakov, un joueur que je porte dans mon coeur, fort appréciable. Je pense que c'est la vie engendrée par la guilde qui a su me plaire. Aucun moment de mou, toujours quelqu'un pour RP, toujours quelqu'un pour faire quelque chose, le tout agrémenté de nombreux events en cohérence avec le lore actuel.

Vint le meilleur : Le Talandra. Si je dois qualifier une guilde de magnifique, c'est celle-là. Nous étions littéralement gavés d'events et de campagnes, tous avec plus de participants pour les uns que pour les autres. Pôle Emploi n'aurait pu tolérer l'existence d'une telle guilde vu à quel point elle était addictive et demandait un temps fou avec d'en profiter de tous les aspects. Des membres géniaux, une participation et une motivation générale, une cohésion totale presque jusqu'à la fin.

Mention spéciale à l'event du théâtre des trolls.

Je vais quand même citer les gens qui ont pu marquer mon RP, et surtout ceux sur qui je me suis basé, à savoir Semelys, Khassim, Laurelinn, Leizen, Jackham et Idrid. Bisous.

_________________
Aldorey « Tonton » Kelbourg - Visvaldis « Valdis » Kelbourg
Moby « L'Anthracite » Gray
Ithell Nàomhan - Anémyce Greenhall



Qui sommes-nous ?
avatar
Aldorey Kelbourg
Modo

Personnages Joués : Aldoreÿ/Anémyce/Ithell

Feuille de personnage
Guilde: Maison Ellesmere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Tortoka/Djigzyx le Dim 08 Fév 2015, 06:20

À peu près tous les moments rp qui valent l'hilarité de ma part ou de celle des copains sur le canal guilde et les autres chan.

Le goût des choses simples :3

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Maza le Dim 08 Fév 2015, 08:33

    Les meilleurs souvenirs ? Mmh. C'est vraiment difficile de choisir.

    Je vais prendre le risque de me faire jeter des pierres, ça a été quand j'ai rejoint le Clan Sombrecoeur début Cata (il me semble que c'était début cata, je ne me souviens plus trop.) Jusque là, j'avais surtout slacké à Hurlevent sans rien faire de vraiment constructif et j'ai découvert une guilde RP avec des gens vraiment sympathique, je traine encore avec une grande partie aujourd'hui ! J'ai joué un personnage que j'ai adoré dans un cercle de rôlistes vraiment trés bons, tous autant qu'ils étaient. Ce sont de très bons souvenirs.
    Je ne saurais pas tout détailler, j'y ai passé au moins six mois, mais, je ne me rappelle pas avoir eu de mauvais moments dans cette guilde.

    Ensuite, il y a eu la création des Fils de Garithos, pareil, d'excellents souvenirs. Que ce soit quand la guilde comptait quatre-cinq plow ou maintenant que la famille c'est agrandie. Je crois qu'on a tous la même vision du RP, la même manière de jouer et (surtout) le même genre d'humour. Bref, c'est l'éclate.x)
    Je ne saurais même pas dire ce que je préfère, entre les excellents event des différentes personnes qui m'ont MJ, ou le RP dinette, ou juste l'ambiance HRP. Je pense qu'un bon souvenir RP, sur WoW, c'est surtout jouer avec des gens qu'on aime et s'amuser avec eux.

    Et j'ai failli oublier de parler du personnage d'Orpha, avec lequel j'ai croisé un excellent rôliste, que j'aimerais bien pousser à faire à nouveau du RP. x) Il se reconnaitre, je pense. (<3)

avatar
Maza

Personnages Joués : Pony

Feuille de personnage
Guilde: Fils de lol

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Kédirah le Dim 08 Fév 2015, 09:39

Etant arrivé fin BC, pour ma part, c'était la Maison Bayle, aussi, voir le post de Martha qui a résumé à peu près le tout !

Puis à Wotlk, ça a été la guilde "Les Lames brisées", guilde de DK, et c'était juste pour moi une de mes meilleurs guildes avec des personnes que j'adore, qui avait une brochette des meilleurs personnage et rp franchement excellentissime et énorme ( Semelys, Krilleb, Kiera, Chance, Jungles, Sélia, Lyla, Chrysaline et j'en oublie vraiment ), des personnages et personne que je n'oublierais pas, que je côtoie avec plaisir encore pour la plupart d'entre eux, et qui m'ont permis de faire d'autre rencontre du même type en rp et hrp, au fil d'event comme avec des attaques contre Austrivage, des event de fou et j'en passe !

Ensuite, il y a eu la guilde Vestiges, pareillement, de bon event bien intéréssant, et des personnes vraiment superbe.

Et puis il y a beaucoup du rp sauvage aussi. drunken Un peu comme ce qu'a dit Djigzyx dans son post plus tôt. cheers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Ashok Lamefeu le Dim 08 Fév 2015, 11:10

Ce thread a un petit air d'adieu collectif à un RP moribond.

L'Ordre des Hospitaliers. Parce que je suis venu sur ce serveur à WotLK et que ma première expérience de RP a été une guilde de soins abritant un démoniste chirurgien, un prêtre Elfe de la Nuit en chemise de bretteur (notez que je la portais aussi à l'époque), sa "petite amie" fantôme, tout ça passant le plus clair de son temps à boire du thé dans la salle d'attente en parlant sur le même ton qu'une bande de pote un dimanche soir devant le foot.
Ce n'était pas un bon moment mais c'est bien un instant qui a dirigé le rôliste que je suis devenu ensuite, et m'a sans doute donné une sale image de Hurlevent en général, parfois à tort, mais dont je ne peux pas dire qu'elle m'ait quitté aujourd'hui.

La IVe Brigade de Theramore. Parce que même si le Serment passe aujourd'hui comme ayant été LA guilde du coin, il y avait quelque chose avant lui et je garde un souvenir partiel mais euphorique des instants que j'ai passé dans ce milieu, bien qu'ils furent épisodiques et trop courts à mon goût. Evidemment, il y avait du HRP là-dedans, et quand le GM vous chante des comptines militaires inconnues sur Skype en fin de soirée, ça marque. Mais il y avait aussi autre chose, une façon d'incarner l'autorité, de s'inspirer d'exemples historiques pour ne pas tomber dans des travers modernes, même si cette inspiration peut vous faire confondre la période médiévale (plutôt la période napoléonienne dans le cas présent) avec l'humanité de WoW.
Mon souvenir le plus vif est ma campagne finale dans la guilde qui m'a donné du plaisir et beaucoup d'aigreur. Du plaisir parce qu'incarner un officier-prêtre complotant contre son commandant pour le destituer et tenter - en vain, évidemment - d'imposer une vision plus stricte à toute la cité, c'était plein de promesses. Beaucoup d'aigreur, parce que le méta était trop fort, et dès que j'ai annoncé en HRP sur ce forum que mon perso était le méchant, qu'il ne fallait pas craindre que nous déformions le lore et que tout serait terminé sous peu, une foule d'illustres anonymes dont je tairais les noms pour éviter de provoquer un débat sur ce thread s'est précipitée sur l'île en démasquant illico les viles intentions de mon colonel pour aussitôt retrouver le commandant enfermé, tout ça en deux soirées.

Il y en a encore, comme le Croissant d'Elune bien que je ne l'aie côtoyé que sur sa toute fin et que la rupture ait été brusque, ou d'autres souvenirs plus enfouis et dont je ne suis pas toujours très fier. Mais j'avoue que tout est un peu occulté par mon expérience dans le Clan Noirsang. Ça, c'est un peu tôt pour en parler, j'y suis toujours et je n'y suis pas depuis deux ans maintenant pour rien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Holdodlig / Tàlae le Dim 08 Fév 2015, 11:24

Moi j'ai bien aimé RP avec Johan l'enfant tu vas me manquer noble sayan.
avatar
Holdodlig / Tàlae

Personnages Joués : A définir ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Thilius le Dim 08 Fév 2015, 11:28

Ah, sujet intéressant et qui, à ma connaissance, n'avait pas été lancé auparavant ! (Joli l'avatar de Stalker, au passage ;p)

J'étais déjà rôliste bien avant de faire mes premiers pas sur WoW, mais tentons tout de même l'exercice.

Je viens des Clairvoyants, à l'origine : flânais sur le jeu par désoeuvrement et dans l'unique but de trouver du roleplay (Ca a beaucoup fait rire, à l'époque. Venir sur WoW pour rp, pfff quelle idée). J'avais un compte découverte qui à l'époque ne durait que dix jours : je m'étais dit que si je ne rencontrais aucun rôliste au bout de ces dix jours, je quitterais définitivement WoW. Et rencontre il y a eu : au beau milieu de la Marche de l'Ouest, à quatre heures du matin, avec le reroll du GM d'une grosse guilde axée Pve-RP et dont j'ai malheureusement oublié le nom. Sans cette rencontre complètement improbable, je n'aurais sûrement pas continué Wow aussi longtemps ;p

Mon premier "grand souvenir" de rôliste est donc l'Ordre des Quatre Tours, une guilde rp relativement "prestigieuse" en son temps sur les Clairvoyants. J'y ai découvert une structure bien rodée, des personnages intéressants, j'y ai fait mes premiers pas dans la lore de WoW tout autant que je découvrais le jeu en lui-même. L'influence d'Amarèd/Grelot-de-Bois (qui s'appelait alors Lupos, hihi) fut également déterminante : c'est grâce à lui que j'ai été incité à creuser plus encore dans le vaste et riche background du jeu, que j'ai été introduit aux Très Anciens, au Culte des Damnés, ou encore au Cauchemar d'Emeraude.

En arrivant sur KT, je dirais que l'événement marquant a été le procès de Takeo. Pas tant le procès en lui-même que la masse de rôlistes présents : je n'avais jamais vu ça, et c'est ce qui m'a convaincu de rester sur le serveur.

Les rencontres d'Ayame, de Fanélia, l'Arche du Dragon Noir, Idrid et les premiers pas de la Rédemption de Lordaeron. C'est à cette époque que j'ai commencé à vouloir vraiment m'impliquer dans la communauté, construire, établir des intrigues et des liens. Les events pré-WOTLK m'ont montré à quel point le jeu pouvait être immersif, et moi qui avais tant craché sur WoW avant de m'y essayer, j'étais désormais définitivement perdu ;p

Est venu WOTLK. La Rédemption, la LSA puis plus tard les Lames Brisées et Berce-Âmes, les énigmes de Mauvais Présage : sans aucun doute la période la plus faste à mes yeux, la plus enrichissante, et assurément la plus chronophage. Il y a eu du bon et du moins bon, mais dans l'ensemble je reste très satisfait de ce qui a été construit à cette époque, de ma première expérience en tant que GM, et des liens amicaux qui ont été tissés et/ou consolidés et qui perdurent encore au-delà du jeu, aujourd'hui.

Presque anecdotique, mon passage dans la Horde qui devait me servir de petite "parenthèse" entre deux gestions d'event côté Alliance, et où j'ai fait la rencontre d'une sindorei DK du nom de Fhane. Le rp que nous avons partagé durant une ou deux semaines m'a beaucoup marqué. Elle m'a rappelé qu'au-delà des vastes intrigues et des assauts héroïques, il était possible de créer une atmosphère, une ambiance, rien qu'en restant devant une porte fermée du décor. Je dois également ce retour à l'ambiance au style narratif de Vastrosse/Aldorey, même s'il ne le sait sans doute pas Very Happy

Après WOTLK, hélas, peu de choses me viennent à l'esprit. De très belles rencontres parfois, quelques prises de tête, d'excellents souvenirs rp : mais rien qui ait vraiment modelé/changé mon approche du rp sur WoW, je crois.

Au final, je pense que WoW m'aura tout de même permis d'affiner mon expérience rôlistique, de chercher l'équilibre entre ordinaire et héroïsme, entre dînette et grandes intrigues - en sachant déceler qualités et défauts dans ces deux extrêmes. J'ai rencontré énormément de gens que j'apprécie et que j'estime, trop pour tous les citer. Enfin, de toutes mes expériences de jeux en ligne, c'est vraiment sur WoW que j'aurais fait les rencontres les plus improbables (/clin Methodius) et quelque part les plus "magiques" : c'est par-dessus tout la raison qui fait que j'y suis et que j'y reste !

Voilà pour mon pavé n_n !


Dernière édition par Thilius le Dim 08 Fév 2015, 11:33, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  GAROG le Dim 08 Fév 2015, 11:30

Holdodlig / Tàlae a écrit:Moi j'ai bien aimé RP avec Johan l'enfant tu vas me manquer noble sayan.

Putain, c'était mon écuyer.
Il m'envoyait des screens d'enfant en haillons sexy sur Fallout 3 et il me disait "Ca c'est Johan :-)".

J'ai jamais su son âge HRP.




EDIT : Ca m'émeu dans mon petit coeur que t'assimile la référence, Thillius, on parle de l'un de mes organes. I love you

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Darnat Sombrecoeur le Dim 08 Fév 2015, 11:50

Sverker a écrit:la base phasée des Sombrecoeurs (Fenris)
Non. J'ai jamais utilisé Fenris en base phasée.

J'ai d'excellents souvenirs de WotLK où je jouais mon Chevalier de la Lame d'Ébène (Aldan) en coop' avec le Ve Régiment d'Argent d'Aidaim. Autant j'espérais mieux du Northrend, autant les RPs qu'on y a eu étaient buenos. J'y avais même participé à quelques évents contre les Lames brisées, ou le grand évent communautaire à Icecrown. (Qui, avec le recul, me parait beaucoup plus borderline, mais qui avait été cool d'après mes souvenirs) Puis à cette période, y avait Tarpalantir et le Duché d'Usakar, quoi. J'ai à mes débuts eu la chance d'être guidé par les bonnes personnes malgré mes... 14 ans ? (Salut Harken, notamment)

Mon passage dans la Garde de Theramore plus tard renommée IVe Brigade, avec Harnold/Eugène (Coucou) avait été bien drôle aussi, avec Vebrildor alias Rîchter, Daelaan & Cleyam.

Après, reste le Clan pour tout le reste, qui comporte le plus de souvenirs, mêh. J'y ai joué les personnages que je considère comme mes (Tout est relatif) chefs-d’œuvres de rôlistes, Darnat, Wean & Karlarn.
J'ai d'excellents souvenirs pour toutes les parties, bien que teintés d'amertume, avec le recul, pour une bonne part d'entre eux. Mais la première moitié de Cataclysme restera probablement la meilleure, comptant une partie de la période citée par Mazarine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Yan le Dim 08 Fév 2015, 11:58

Déjà ! Dédicace à notre plus belle réussite !
Spoiler:

Et puis ensuite, je ne remercie pas Cataclysme qui a mit fin à une folle époque où le RP sauvage était fabuleux, on pouvait rp avec n'importe qui sans tomber sur un type d'une autre dimension, ou la fille cachée d'Arthas ...

Gros bisous à la rédemption de l'époque avec Idrid, Alleksey, Djé et Kent le fermier.
La LSA, parce que voilà ! affraid
La voile de brume, parce que c'est la classe !

Et de belles rencontres, les sombrecoeurs, les fils Garithos, les gardes de Hurlevent ! Hedwe de mon coeur, Razgarath le plus cool des vilains, Fanélia la plus cool des petites vieilles sur un banc !
avatar
Yan


Feuille de personnage
Guilde: Les Implacables

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Severnaya le Dim 08 Fév 2015, 12:10

Suniva a écrit:Et puis ensuite, je ne remercie pas Cataclysme qui a mit fin à une folle époque où le RP sauvage était fabuleux, on pouvait rp avec n'importe qui sans tomber sur un type d'une autre dimension, ou la fille cachée d'Arthas ...
Vous verrez que d'ici deux ans, les gens sortiront des énormités du genre "oui mais vous voyez, avant Warlords of Draenor le RP sauvage c'était fabuleux, on tombait jamais sur des types qui jouaient des drows de warhammer ou qui se prenaient pour des nobles dirigeant Hurlevent" Razz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Vicentus Di Attia le Dim 08 Fév 2015, 12:29

Orshan Sang d'Ours a écrit:La IVe Brigade de Theramore. Parce que même si le Serment passe aujourd'hui comme ayant été LA guilde du coin, il y avait quelque chose avant lui et je garde un souvenir partiel mais euphorique des instants que j'ai passé dans ce milieu, bien qu'ils furent épisodiques et trop courts à mon goût. Evidemment, il y avait du HRP là-dedans, et quand le GM vous chante des comptines militaires inconnues sur Skype en fin de soirée, ça marque. Mais il y avait aussi autre chose, une façon d'incarner l'autorité, de s'inspirer d'exemples historiques pour ne pas tomber dans des travers modernes, même si cette inspiration peut vous faire confondre la période médiévale (plutôt la période napoléonienne dans le cas présent) avec l'humanité de WoW.
Mon souvenir le plus vif est ma campagne finale dans la guilde qui m'a donné du plaisir et beaucoup d'aigreur. Du plaisir parce qu'incarner un officier-prêtre complotant contre son commandant pour le destituer et tenter - en vain, évidemment - d'imposer une vision plus stricte à toute la cité, c'était plein de promesses. Beaucoup d'aigreur, parce que le méta était trop fort, et dès que j'ai annoncé en HRP sur ce forum que mon perso était le méchant, qu'il ne fallait pas craindre que nous déformions le lore et que tout serait terminé sous peu, une foule d'illustres anonymes dont je tairais les noms pour éviter de provoquer un débat sur ce thread s'est précipitée sur l'île en démasquant illico les viles intentions de mon colonel pour aussitôt retrouver le commandant enfermé, tout ça en deux soirées.

Merci pour ce vibrant hommage, Poulpy. C'est sans doute ma plus belle période de RP à moi aussi, même si je jouais à World of Waterloo comme un autiste et que c'était un peu n'importe quoi, mh-mh.

Mention spéciale à la Garde de Hurlevent dans laquelle j'ai fait mes armes de rôliste voilà quelques années. Ah, ces étés adolescents qu'on regrettera toujours... I love you

En revanche, je n'ai pas un souvenir exceptionnel des Aigles du Roi. Allez comprendre, vous.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Jaylini le Dim 08 Fév 2015, 13:07

Alors voyons.

Je suis arrivé à la fois sur le serveur, sur le jeu, sur les MMO et sur le rp virtuel an août 2005, soit ~6 mois après la release. Pour situer, BWL (le Repaire de l'Aile Noir, l'antre de Nefarian) venait de sortir.

J'étais rôliste sur table, mais ma compagne avait déjà tâté du terrain avec Dark Age of Camelot. Nous avons donc découvert ensemble le jeu en rollant elfe de la nuit sur Kirin Tor, sans rien connaître du lore mais avec la volonté de rp. Elle druide, moi rogue, parce j'avais décidé que mon perso serait, pour une raison qui ne sera écrite que bien plus tard, inapte à toute forme de magie. Jaylini était créée.

Nous avons joué les deux amies d'enfance tranquillement jusqu'aux Royaumes de l'Est. Ensuite Madame s'est lassée de son perso et a créé une gnomette qui fut son main pas mal de temps.

Mon premier souvenir fort de jeu de rôle n'est pas lié à une interaction rp mais à une ambiance : entrer à Hurlevent (Stormwind, à l'époque) par l'allée des héros, marcher entre les statues avec la musique qui tonitrue. Ça claque !

Ensuite, ce qui m'a lancé dans le rp de MMO, c'est l'épée d'Ishara. Un scénar très ambitieux mené par Nausicaä et Duvnarel, qui impliquait une grosse quantité de rôlistes autour d'une histoire d'épées maudites à la SoulEdge. C'est à ce moment que j'ai commencé à écrire un BG pour Jaylini : rogue compétente, elle est prêtée au SI:7 par Darnassus dans le cadre de la collaboration des peuples de l'Alliance. Et ni une ni deux, on la colle sur cette histoire de meurtres liés à des épées légendaires.

Ma première plongée dans le rp à grande échelle fut donc une sauterie organisée par une noble du nom d'Amelie Bayle (hé oui, déjà), où plusieurs personnes liées à l'affaire d'Ishara figuraient. Jaylini s'y fit engager en tant que serveuse. Et je me suis retrouvé au milieu de tout un tas de rôlistes qui parlaient en même temps dans l'espace confiné d'une maison de Hurlevent d'affaires dont je n'avais aucun des tenants et aboutissants. Peu importe, je notais à la volée ce que j'entendais en faisant la serveuse parfaite, donc discrète, distribuant porto et jus de goyave.

La campagne d'Ishara a suivi son cours et s'est terminée confidentiellement. Pendant ce temps-là, j'ai écrit le background et monté le niveau de Jaylini, mais je revenais régulièrement à Stormwind Hurlevent pour jouer à la marchande (de forts moment de jeu de rôle tout simple, ça aussi : créer l'événement et donner de la vie à un coin de la ville rien qu'en se posant devant la carriole de la banque, appâter le chaland une ou deux fois en /cri et interagir avec les clients qui s'enchaînaient ensuite, les conseiller en fonction de leurs goûts et de leur niveau en connaissant le catalogue par cœur, négocier les prix...), où je rencontrais du monde et m'intéressait aux personnalités du moment. L'Ordre des Hospitaliers, Les Fils du Quel'Thalas (eh oui, à l'époque il s'agissait d'une guilde Alliance), les Menestrels, l'Arche du Dragon Noir... et j'ai fini par m'attacher aux mouvements pacifistes. Jaylini est entrée chez les Tisseurs de Paix, et ce fut la période de rp la plus marquante pour moi.

Car, comme en parlait Thilius, dans cette guilde j'ai pu pratiquer du rp "politique", à grande échelle, impliquant plusieurs guildes du serveur, cherchant à rapprocher Horde et Alliance, faisant l'aller-retour entre les deux, discutant avec plein de gens, m'inscrivant sur un paquet de forums de guilde et organisant quelques events inter-factions afin de promouvoir l'entente entre icelles; et j'ai pu également pratiquer un rp plus intime, amical ou amoureux, de façon très suivie et très intéressante. Mon personnage (mariée) tournait autour du chef de guilde (en couple puis marié !) de façon puis ou moins provocante. Il s'est toujours refusé à elle, sans pour autant être complètement insensible à la charge de séduction, ce qui a donné pendant plusieurs mois un rp très subtil au milieu des interactions politiques plus vastes. C'est pour cela que la période Tisseurs de Paix restera pour moi la plus marquante et la plus formatrice.

Je précise que tout cela a eu lieu entre fin Vanilla et BC.

WotLK a vu de belles choses, mais c'est aussi le moment où les Tisseurs de Paix se sont délités et où j'ai dû changer de carte graphique. Perte de vitesse donc. Je retiens néanmoins une chose de cette période : ce formidable event de l'assaut contre la forteresse d'Arthas, qui a dû regrouper une bonne centaine de rôlistes simultanément. C'est mon dernier gros souvenir de jeu de rôle, dans le sens où Kirin Tor avait l'air, ce soir-là, de ce qu'il était : un serveur JdR.

J'ai connu un petit sursaut avec un reroll : Griotte Bigarreau, une petite paysanne douée à l'épée, montée à la grande ville pour y devenir garde. Après la grande diplomate Jaylini, jouer ce petit personnage naïf et curieux de tout, et donc riche en interaction, fut extrêmement rafraîchissant.


Dernière édition par Jaylini le Dim 08 Fév 2015, 13:10, édité 1 fois

_________________
Déjà, la majorité des role-players sont vraiment compréhensifs et agréables.

O.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos instants.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum