Drekan, le chevalier de la mort drakkari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Drekan, le chevalier de la mort drakkari

Message  Dezryn le Sam 08 Nov 2008, 06:34

Les trolls des glaces... Il n'y a pas à dire, c'est un peuple qui avait grandement souffert de l'influence du Roi-Liche sur le Norfendre. D'aillleurs, les Drakkari auraient sans doute disparus depuis longtemps s'ils n'avaient pas des habitutes barbares comme par exemple de manger de temps à autre leurs morts où d'entreposer les têtes décapitées de ceux-ci pour la décoration de leurs huttes. Bien que la Peste de Ner'Zhul eut touché un bonne partie de la population, quand Drekan vit le jour, la situation n'était pas encore catastrophique. Zul'Drak était une région pleine de merveilles dans laquelle grandit le troll, luttant au quotidien pour sa survie, ce qui fut guère difficile pour lui, d'après ce qu'en déduisirent ses "parents", car il revenait tous les soirs à la hutte avec deux ou trois bleus, mais souvent également avec une peau de Rohart sur le dos ou avec de ou trois kilos de viande de worg, ou encore si l'occasion se présentait, avec le bras ou une jambe de l'un de leurs voisins. Ainsi allait la vie chez les Drakkari, entre le charcutage de mort-vivant, le charcutage de rohart, le charcutage de worg, le charcutage de troll, le charcutage de vrykul et le charcutage de tout ce qui pouvait être charcuté d'autre.

Rapidement, c'est-à-dire à 6 ans, le petit Drekan commença à affectionner les gros "Kikoup" ( "- Now, pas des kikoos !" ), ou plus communement les grosses épées. Il tua son premier Brochepelle à 7 ans et tira la bête trois fois plus grosse que lui jusqu'à la hutte famillial, sous pretexte qu'il avait "la dawlle". L'année suivante, il reçu de la part du grand chef du... rassemblement de hutte son premier collier d'os de trolls, ainsi que le droit de partir faire sa vie ailleurs de préfe... s'il le voulait. Drekan, qui voulait manger autre chose que des vieux brochepelles pleins de laine, rejoignit la première expédition troll vers les Royaumes de l'Est à canoë et se délecta de spoissons qu'il pêcha durant le voyage, bien que cela n'est guère de rapport avec son histoire. Le temps qu'il arrive enfin aux abords d'un rivage, il lui fallu pas mal de temps pour voir qu'il avait fait demi-tour et qu'il était revenu en Norfendre, haussant les épaules, le petit troll alla chasser un rohart et revint à la hutte. C'est d'ailleurs avec étonnement qu'il constata que celle-ci s'était éffondrée, et se demanda si son "père" n'avait pas bouffer le pilier central pour son goûter. Drekan approcha des décombres et constata qu'effectivement, ses parents avaient été écrabouillés, mais pas par des poutres, visiblement, mais plutôt par des choses en mouvement.

Tout en pensant à cela, le troll finit ses parents ( "- Fauwt pas gacher la nouwituwe !" ) et fit un petit somme, tout ça pour se réveiller en oubliant ce qu'il venait de se passer. Les trolls des glaces n'étaient pas réputés pour leur intelligence, ni pour leur ruse, ni pour leur mémoire, contrairement à leurs cousins des jungles, et Drekan était particulièrement bête, naïf et distrait. Cependant, la force incroyable des trolls des glaces et leur bêtise en faisait un atout, car si vous arrivez à les convaincre que vous n'êtes pas à manger et que vous êtes leur ami ( "- C'est quwoi, ça, un ami ?" ), vous pouvez vous en faire un compagnon qui vous obéira aveuglement et qui frappe comme une brute. Mais pour en revenir au récit, vous comprendrez bien sûr qu'il s'agit du moment où le Fléau à commencé à dégommer les trolls pour en faire de la main d'oeuvre ou des casse-croutes. Finalement, Drekan survécu encore plusieurs années parmi les morts, atteignant l'âge adulte après un nombre incalculable d'os fracassés et goules empalées. Finalement interpellé par le gêneur qui mettait les morts en déroute dans cette zone stratégique ( "- Evidemment, vous vous douwtez que j'en savez wien, mwoi... Héhé..." ) de Zul'Drak, le Roi-Liche décida de déplacer massivement ses troupes dans cette région, et c'est ainsi que par un beau matin 'hiver où il faisait -20 °C, un énorme projectile creux rempli du liquide de la Peste s'écrasa sur la hutte, explosant à côté de Drekan et le condamnant par la même occasion.

Cependant, le maître des morts constata que malgré son Q.I aussi élevé que celui d'un pingouin dansant la salsa avec des tongs en plaque, le troll des glaces pouvait faire un outil de destruction plutôt utile dans sa campagne au Sud. D'un coup d'épée, il fit apparaitre un portail pour Archérus et y expédia le cadavre pour que son serviteur, Mograine, face quelque chose d'utile de la forme inerte. Effectivement, dans els Malterres de l'Est, jusqu'à ce que le Roi-Liche se décide à venir en personne, ces petites livraisons du Nord étaient courantes et donc le adavre du troll fut livré à l'Instructeur Razuvious, qui fit le necessaire avec les nécromanciens pour ramener à la vie ou plutôt à la non-mort le troll. En se reveillant, Drekan fut plutôt surpris, s'attendant à se réveiller dans sa hutte, mais eu lieu de ça, il se retrouvait face à des drôles de bêtes qui ressemblaient à des mort-vivants mais avec de la peau et de la chair, comme les trolls. Ainsi Drekan constata qu'il venait de voir pour la première fois des humains. Les nécromanciens n'eurent guère de mal grâce à leurs pouvoirs à soumettre le troll à la volonté du Roi-Liche, lui expliquant qu'il aurait de nombreux ennemis à "charcuter", comme selon ses propres termes.

Le plus dur fut de lui inculper un peu d'intelligence, afin qu'il puisse utiliser les pouvoirs runiques confiés aux chevaliers de la mort. Ainsi, après quelques temps, Drekan devint plus intelligent, bien que ce ne fut pas exceptionnel, et plus fort qu'auparavant, et se mit à charchuter des écarlates à l'épée runique, sans le moindre état d'âme. Enfin, le jour où il attaqua la Chapelle de l'Espoir de Lumière dans les rangs de Mograine, il ne comprit pas grand chose et tomba comme tous les autres chevaliers dans un coma inexpliquable, pour se réveiller liberé du Roi-Liche. A partir de ce jour, Drekan se lia d'amitié avec une goule, qu'il aparaissait à chaque fois qu'il voulait invoquer une goule quelquonc, et l'appela Josette. Il remarqua également avec ravissement qu'il avait des "yeux clignowtants" même s'il s'était prit un éclat de la bombe de peste dans l'oeil, le rendant borgne et qu'il pouvait rejoindre une "Howde" pour aller charcuter le Roi-Liche. Sans avoir tout compris, le troll se lança vers Orgrimmar, vers une nouvelle aventure, plein de cicatrice et avec le Q.I d'une goule savant ( "- Si vouws n'en avez jamais vu, sachez que ça ne vowle pas bien hauwt..." ), avec Josette...


( N'hésitez pas à commenter, j'ai fait exprès de faire quelque chose d'assez comique parce que les personnages côté Horde qui me rencontreront verront à quel point le Troll est déjenté. je recherche d'ailleurs des jouers côté Horde avec qui jouer quand je pourrais enfin avoir mon Dk ! Razz )

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum