Onä Quinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Onä Quinn

Message  Onä le Mar 21 Avr 2015, 18:24

Histoire d’Onä Quinn

Aînée d’une fratrie de quatre enfants, Onä Quinn descend d’une famille d’artisans forgerons originaire de Moulin-de-l'Ambre. Des autres enfants, il ne reste plus que le dernier, Svein, âgé de 19 ans, qui soit encore en vie et qui perpétue la tradition familiale. Les parents de la fratrie sont décédés depuis un bon moment à l’heure où nous évoquons le passé et le présent d’Onä. La fratrie décida de partir de Moulin-de-l'Ambre pour s'installer sur Austrivage avant que Svein et Onä puissent fuir sur l'Île de Fenris.

Celle-ci décida jeune de s’enrôler de l’armée générale de l'Alliance et fut affectée comme recrue à ses 16 ans, avant de faire ses preuves et de devenir soldat d’infanterie à ses 18 ans. Elle se spécialise alors en allant dans les régiments des fusiliers, et effectue diverses missions de fortification des positions de l’Alliance et de protection des frontières en Kalimdor (Orneval et Serres-Rocheuses), se familiarisant ainsi avec une partie de la Horde (Orcs, Trolls Sombrelances et Taurens) et les Elfes de la Nuit faisant partie de l’Alliance. A partir de l’année de ses 20 ans, elle est affectée à la caserne de Theramore et poursuit une nouvelle formation aux armes à une main afin d’être plus polyvalente, où elle affectionne particulièrement le sabre, et passe les épreuves avec de très bons résultats pour devenir tireur d’élite. Elle effectue ensuite plusieurs missions dans les Maleterres, ce qui lui donne l’opportunité de mieux comprendre la menace du Fléau et de se méfier des Réprouvés. Suite à ses faits d’armes, elle obtient le grade de lieutenant.

Plus tard s’en suit alors une mission où Onä et plusieurs autres soldats sont sous les ordres du capitaine Hector Johnson pour assurer la délégation de protection d’élite pour de riches convois marchands vers Baie-du-Butin en partance de Comté-de-l’Or. L’aller se déroule sans embûches, le retour, non. La délégation est quasiment annihilée par des trolls de la tribu Scalp-rouge et le reste a été fait prisonnier. Pendant plusieurs semaines, le restant des soldats étaient maintenus dans des cages et la seule eau qui leur était offerte était celle de la pluie qui tombait abondamment. La nourriture ne se composait que des restes – ils ne savaient pas ce que c’était - des trolls… Quand ils en avaient. Certains soldats tombaient malades à cause de la forte humidité de la jungle de Strangleronce et furent donnés en pâture aux raptors. Les femmes – Onä Quinn et une autre -, elles, étaient violées de façon répétitive afin de venir à bout de leur volonté, et un à un, les prisonniers qui restaient viables à la consommation étaient dévorés par les trolls. La deuxième femme tomba enceinte et fit une fausse couche sous la violence des coups de ses assaillants, jusqu’à en mourir et être dépecée par plusieurs raptors.

Au bout d’un temps si long que les derniers soldats avaient arrêté de compter, un raid des trolls rivaux, les Casse-crâne, se fit sur le territoire Scalp-rouge. Dans la confusion, un raptor détruit la cage où étaient Onä et le capitaine Johnson, et ils coururent le plus furtivement possible en tentant de passer les murs et réussirent. Après un vagabondage de plusieurs jours à éviter aussi bien les trolls, les ogres et les animaux sauvages de Strangleronce, ils tombèrent sur l’avant-poste de la Ligue Hemingwary où les personnes disponibles leur apportèrent les soins de première nécessité et où ils purent se reposer. Quelques jours passèrent avant qu’ils décident d’aller jusque Baie-du-Butin pour avoir de meilleurs soins pour Onä. Là-bas, ils prirent ensuite un bateau pour retourner sur Hurlevent - le capitaine Johnson en étant originaire - et subir un interrogatoire sur les événements en Strangleronce. Le capitaine Hector Johnson pris la responsabilité de ce qu’appelait les instances militaires de Hurlevent une « grande insouciance là où la prudence est de mise » et les deux survivants furent mis en carence pendant cinq mois. Alors qu’Onä décida de revenir à Austrivage, le capitaine Johnson finit par se suicider peu de temps après, ne supportant pas le poids de son fardeau. Changée par cette épreuve, elle eut du mal à s’habituer à reprendre une vie normale et à parler comme si de rien n’était à ses frères et sœurs, ne leur ayant rien dit. Ils mirent ses traits tirés ainsi que son corps et son visage émaciés sur le compte d’une malade quelconque qu’elle aurait attrapé dans la jungle et dont elle guérissait.

Onä séjourna durant toute la période de sa mise en carence chez Svein, qui était toujours célibataire, contrairement à son autre frère Edward et sa sœur Carolyn. Elle fit quelques petits boulots et aida son frère pendant ce laps de temps pour penser à autre chose, avant de revenir dans son unité de fusilier. Ne trouvant cependant plus sa place là-bas, elle décide de rester dans l’armée grâce à son titre de tireur d’élite afin de faire des missions en solitaire et sous le commandement direct des hauts gradés, et certaines ont pu être classées confidentielles. Au terme de plusieurs missions fructueuses et menées efficacement, Onä poursuit une formation dans les renseignements et l’espionnage pendant trois ans, lorsqu’elle termine sa formation, elle a alors 28 ans.

Lors du Cataclysme, la fratrie Quinn perd un premier membre, Edward, qui était en mission au large de l’île de Kul Tiras à ce moment-là. Plus tard, lors des invasions worgen sur Gilnéas et sur les territoires alentours, Onä participe à la défense d'Austrivage avant que tout le monde prenne la fuite, et ne semble pas avoir été atteinte par la malédiction, tout comme son jeune frère, cependant Carolyn n'a pas eu cette chance et a été exécutée, n’ayant pas réussi à contrôler sa transformation.

Les deux survivants échouent alors sur l'Île de Fenris avec d'autres rescapés. Elle laisse le soin à Svein de garder les économies de la famille Quinn, sachant qu’il arrivera à retrouver du travail et qu’il aura une situation plus stable qu’elle. Après la fin de sa période de mise en carance, Onä décide de prendre sa retraite dans l'armée régulière afin de changer de cadre après tous ces évènements et se rend à Hurlevent pour trouver un travail selon ses compétences.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum