L'Examen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Examen

Message  Tortoka/Djigzyx le Mar 28 Avr 2015, 15:39

Dalaran - 20h55 - Dans les couloirs de la Citadelle Pourpre

Thenna tapait du pied nerveusement sur les dalles, assise sur un banc à côté de l'entrée de sa salle d'examen. Dans l'attente de son tour de passage, elle se focalisait sur le bruit résonnant qu'elle produisait dans le grand couloir pour tenter de mettre de l'ordre dans ses pensées. Tout se passerait bien, elle s'était inscrite dans une spécialité qui lui était familière, elle avait obtenu de son docteur le droit à ses focalisateurs pour l'examen, elle pouvait y arriver.
Ou pas ! Elle n'aurait peut-être pas droit à ses armes, et ne connaissait que sommairement les incantations manuelles, ça risquait d'être laborieux si on lui demandait d'incanter en remuant les doigts.

Un bruit soudain de glissade et des cris attirèrent l'attention de la mage alors que déboulaient dans le couloir deux mages jumeaux en pleine poursuite. Au vu de leurs accoutrements identiques, Thenna flaira là la classique affaire de l'amant illusionniste et décida d'intervenir.

Ainsi, alors que le poursuivi arrivait à son niveau, la jeune femme bondit de son banc et lança son pied à la rencontre de son menton. Après l'avoir jeté au sol, sous l’œil étonné de son alter ego, la mage de guerre saisit sa victime par le col et lui décocha un coup de poing dans la mâchoire, coup qui fit sauter une dent au doppelgänger en fuite.


"Voilà ! Comme ça maintenant ça vous fera une différence !" claironna-t-elle en regardant, tout sourire, le mage qu'elle venait d'aider. Seulement, ce dernier fixait maintenant la bouche ensanglanté de son double en se massant la mâchoire entrouverte. Il lui manquait aussi une dent.

"...Ou pas..." ajouta Thenna qui cherchait maintenant une explication à la situation. Elle n'eut cependant pas le temps d'y réfléchir longuement, puisque la porte de la salle d'examen s'ouvrit, laissant voir le jury de professeurs et leurs écriteaux et plumes en lévitation. Ces dernières s'étaient d'ailleurs mises au travail, dansant follement sur le papier dans un concert de grattements.
Aussitôt, la bagarreuse laissa tomber sa victime et afficha un air innocent de circonstance.


"Presque une heure de retard, félicitations monsieur Soulier, dit alors un des examinateurs qui portait l'officielle longue barbe des archimages. Avisant une montre à gousset dans sa main, il ajouta : Cela vous laisse disons... Deux minutes pour la seconde partie de l'exercice : Correction de paradoxe temporel. Le paradoxe étant votre absence à l'examen que vous êtes en train de passer. Enfin, je dis deux minutes relativement à notre ligne temporelle, évidemment."

Avec un hochement de tête et un sourire, l'étudiant qui n'était pas au sol se dispersa comme un myriade de grains de sable soudainement aspirés hors de ce plan d'existence.

Tic, tac, faisait la montre au rythme de laquelle se balançait Thenna d'avant en arrière, dans l'expectative de quoique ce soit. Au deuxième tic, le mage au sol avait disparu. Au troisième, le candidat reparut aussi soudainement qu'il avait disparu et les plumes cochèrent toutes quelque chose en chœur.


"Ma foi, vous pouvez vous présenter au bureau des admis. Félicitations jeune homme." dit l'archimage avec un sourire bienveillant avant d'arracher à son écriteau le parchemin qu'il tendit à l'étudiant. Ce dernier lui rendit un sourire qui, Thenna y fit bien attention, avait toutes ses dents.

"_Bien. Mademoiselle, dit alors un des membres du jury -une femme qui dissimulait sa jeunesse sous des atours stricts et un air sévère- à l'adresse de la mage de guerre. Vous sentez vous prête ?
_Pas du to... Oui ! Je suis toute ouïe, lança Thenna, l'air enjoué.
_Dans ce cas suivez nous, c'est à votre tour."

Avant d'emboîter le pas au jury qui rentrait dans la salle, Thenna glissa à son comparse plein de succès :

"_Chronomancie ?
_Chronomancie, répéta son interlocuteur avec un sourire fin mais qui manquait cette fois d'une dent.
_Génial !"

Après lui avoir transmis ses félicitations des deux pouces et avoir reçu son vœu de bonne chance, la jeune femme laissa l'autre candidat s'en repartir joyeusement dans les couloirs. Elle s'engagea alors dans la salle et prit place devant la grande rangée de pupitres derrière laquelle se tenait le jury.

"Mademoiselle Thenna Olga Rocvent, récita l'examinatrice sans l'aide de parchemin. Originaire de Gilnéas. Résidant actuellement à Hurlevent. C'est bien cela ?"

Thenna hocha la tête.

"_Née en l'an neuf. Reçue en nos murs quelques années avant la Troisième Guerre si je ne me trompe pas.
_Quelques temps avant la fermeture du Mur, oui oui ! J'étais jeune, toute jeune à l'époque !
_Jeune oui, et c'est jeune aussi que vous nous avez quitté. Peu après la même guerre.
_J'avais seize ans, oui. Je me souviens de ça.
_Il est dit ici que c'est à cette période que vous avez été renvoyée de notre système d'enseignement, ajouta le troisième membre du jury, un mage dont la silhouette emplissait ses robes à la limite de leur résistance. J'ai d'ailleurs ici la liste des différentes sanctions qui vous ont été données au cours de votre séjour chez nous."

"Oh non, et c'est le gros qui va me pourrir la vie. Cet espèce de gros... Ils sont déjà gros, ils ne peuvent pas être gentils pour compenser ?" pensa Thenna en voyant le jury se pencher sur la liste de ses anciens méfaits.

"_Oh ils pourraient mademoiselle, dit alors le gros en question. Je suis même certain qu'ils le seraient si vous ne les traitiez pas constamment de gros.
_J'ai dit ça tout haut ? demanda la mage, les yeux écarquillés par un sursaut de panique.
_Non, non, rassurez vous, vous avez eu la présence d'esprit de ne pas le faire, dit alors calmement l'archimage. Nous avons simplement oublié de mentionner qu'afin de prévenir toute tentative de tricherie ou pire, de sabotage de votre examen de la part d'un tiers, l'ensemble de vos pensées était enregistré et partagé entre chacun des membres du jury."

"Oh les salopards ! C'est plutôt malin..."

L'archimage hocha la tête sans un mot, son voisin eut un sourire complice et sa voisine resta pour sa part de glace.

"Évidemment, cela signifie que nous sommes tous prêts à recevoir sans broncher les débordements émotifs de nos candidats rongés par le stress." ajouta le mage à l'embonpoint, en répondant par un sourire débonnaire à celui contrit de sa candidate.

L'archimage s'éclaircit la gorge avant de revenir au parchemin -légèrement plus long que le standard en cours à Dalaran- qui listait les méfaits de Thenna durant son séjour dans la cité-état.


"_Je vois ici quelques sanctions pour bagarres, coups et blessures. L'usage relativement agressif de certains sortilèges enseignés. Avez vous réellement changé votre voisin de pupitre en un autre pupitre ?
_Il était con comme un meuble de toute façon ! Enfin je veux dire... C'est la première chose qui m'est venue à l'esprit.
_De nombreux usages de sortilèges dans des zones inadaptées. Voire interdites. Oh, c'était vous cet incendie de volière ?
_J'ai perdu l'un de mes oiseaux favoris dans cet incendie, dit l'examinatrice dont le regard s'était tourné vers la plume pourpre qui flottait devant son écriteau. Un magnifique ara jacinthe de Strangleronce.
_Je voulais m'entraîner à un sort de lenteur..."

"Et j'avais faim" ajouta la mage de guerre pour elle, mais pas seulement, s'attirant ainsi le regard courroucé de son examinatrice.

"_Votre mère était une guerrière, n'est ce pas ? reprit l'archimage pour changer de sujet.
_Oui ! Une des meilleures ! Brilda Rocvent. Solide comme un roc et vive comme le vent !
_Ha, oui. La Cantatrice de Guerre. Je savais que votre nom me disait quelque chose.
_Si je ne me trompe pas, elle était un peu ronde, non ? ajouta le mage en surpoids.
_Non, non pas vraiment, elle était forte !"

"Oui, elle était ronde sauf qu'elle était connue pour rouler sur ses ennemis, tandis que toi tu peines à te rouler hors de ton lit."

"Il est vrai, il est vrai." dit le mage sans se départir de son sourire aimable.

Thenna laissa tomber sa tête entre ses mains dans un râle de désespoir.


"_Enfin, votre dernière exaction a été d'entraver le protocole d'évacuation mis en place lors de l'assaut du Fléau. J'imagine que les termes sont un peu fort. Vous n'avez pas voulu rejoindre les zones de confinement, c'est bien cela ?
_J'ai été sanctionnée pour ça ? En plus d'avoir été jetée avec les enfants et les infirmes ?
_Et bien sanctionnée non à vrai dire, car à ce moment là, la salle des châtiments avait déjà été prise par les morts-vivants. Mais cela a été noté. C'est d'ailleurs la dernière exaction en date car plus personne n'a du se soucier de les lister ensuite.
_Je veux dire... C'est ceux qui n'ont pas voulu participer à la défense de la ville qui aurait du être sanctionnés !
_Vous voulez dire, les enfants et les infirmes ?
_Oui ! Non ! Il n'y avait pas que des enfants !
_Et par cela vous pensez à vous en particulier ?
_Vous le savez sûrement mieux que moi !"

L'archimage poussa un soupir avant de joindre ses phalanges au dessus de son pupitre.

"_J'imagine que, par la suite, vous nous avez quitté pour vivre une vie d'aventures, récoltant ici et là les titres anonymes et les objets magiques ?
_C'est très grossièrement résumé ! dit Thenna qui n'aimait pas que l'on passe ainsi sur plus de dix ans de sa vie. Mais c'est cela."

Posant son front contre le pont que formaient ses mains, l'archimage porta son regard sur un autre parchemin avant de relever la tête vers son interlocutrice.

"Je lis dans vos anciens résultats que l'enchantement et la gravure de runes comptaient parmi vos compétences les plus... Hmm abouties ?"

Les diagrammes sous le nez de l'archimage et qui témoignaient des compétences de Thenna étaient en dents de scie. Une scie très émoussée.

"Euh... Oui ? Oh cela me fait penser que je dois vous faire parvenir ceci ! dit la jeune femme en faisant glisser sur le pupitre un rouleau de parchemin. C'est une attestation de mon docteur, qui m'autorise à avoir recours à des focalisateurs durant l'examen. Il travaille ici."

Le jury se pencha dès lors sur le parchemin. La mage aux lèvres pincées chaussant pour l'occasion de petites lunettes rondes. Il était écrit :

C'est d'accord




Signé : Mon Docteur

"_Et bien... Qu'en pensez vous, mes amis ? Cette attestation vous semble-t-elle authentique, ou devrions nous la faire examiner plus amplement ? demanda l'archimage sur le ton de la plaisanterie.
_Oh je ne saurais dire, monsieur, répondit son collègue, trop sérieusement pour l'être réellement. Qu'en dites vous très chère ?"

Mais leur comparse s'était déjà détournée du faux papier en roulant des yeux et se contentait maintenant de fixer Thenna d'un air contrarié. La candidate, pour sa part, basculait d'avant en arrière, les mains jointes innocemment dans son dos et se retenait difficilement de rire.

"_Désolé mademoiselle, mais nous ne pouvons accepter cette attestation, dit l'examinateur à la longue barbe.
_Ha ! Je savais que vous diriez cela ! lança Thenna, triomphante. C'est pourquoi j'ai préparé l'attestation authentique de mon docteur. Avec son sceau, son tampon et sa signature. La signature c'est la patte de mouche un peu plus en patte de mouche."

Avec grande fierté, la mage de guerre posa sur le pupitre un nouveau rouleau de parchemin, scellé celui-ci, et qui lorsqu'il fut déroulé révéla une attestation bien plus authentique.

"_Effectivement, cela vient bien d'un docteur, confirma l'archimage en se penchant sur les gribouillis qui parsemaient le parchemin et constituaient, dans le cercle médical sûrement, une écriture.

L'examinatrice qui s'était cette fois penchée avec attention sur le papier -allant jusqu'à en déchiffrer l'écriture- releva la tête sans pour autant abandonner son air contrarié.


"_C'est un vrai, oui. Mais je demanderais à mademoiselle Rocvent de bien vouloir cesser ses plaisanteries. Ceci n'était absolument pas nécessaire.
_Mais ça vous a surpris, n'est-ce pas ?! rétorqua Thenna.
_Et pourtant, la Lumière sait que nous avons vu et entendu des choses... admit le mage bon vivant.
_Donc c'est un bon point pour moi ! Tout le monde aime les surprises !
_Il est vrai, il est vrai."

Belles joueuses, les plumes cochèrent en chœur quelque chose sur les parchemins. Du moins deux d'entre elles le firent, et celle qui ne le fit pas était de couleur jacinthe. Le sourire de Thenna fut remplacé par une moue agacée lorsque son regard se posa sur la propriétaire de cette dernière.

"Je n'aime pas vraiment les surprises." dit simplement la mage.

"Woh, celle-ci gagnerait à se détendre lors d'une séance de déblaiement génital."

"_Mademoiselle Rocvent vous avez dit ça tout haut !
_Et alors qu'est-ce que ça change ?!"

La femme qui était jeune et celle qui avait oublié qu'elle l'était commencèrent à s'échanger des regards courroucés, chacune cherchant par quel sortilège elle pourrait rendre aussi misérables que possible la vie, l'après-vie ainsi que la vie de la descendance sur plusieurs générations, de l'autre. L'archimage s'éclaircit la gorge à ce moment là, préférant rester le juge d'un examen et pas d'un duel de harpies.

"Bien, puisque tout est en règle, y compris votre historique mademoiselle, nous allons pouvoir commencer."

"Oh, ils ne m'interrogent pas pour savoir si je suis démoniste, nécromancienne ou cultiste ? Ils se relâchent..."

"_Et bien tout dépend, l'êtes vous ?
_Non. Non...
_Vraiment ? Même pas une fois pour essayer ?"

"Espèce de gros pervers..."

"_Méfiez vous, la première femme à m'avoir dit cela est maintenant mon épouse. Vous postulez à titre de mage de bataille, spécialisation Pyromancie ?
_Oui c'est cela !
_Fort bien, dans ce cas votre premier adversaire se trouvera...Hmm... Dans votre dos."

Ce dernier mot avait été prononcé si naturellement, le mage n'ayant pas quitté son parchemin des yeux au moment de l'annonce, que Thenna faillit ne pas réagir à ce qui se profilait dans son dos. Il s'agissait pourtant d'un imposant ogre qui emplissait l'espace de la salle à tel point qu'il en justifiait les dimensions pour des examens individuels. D'un bond, la mage s'écarta de son adversaire qui abattit un grossier vouge sur le sol, dans une explosion de dalles. Grognant, elle se tourna vers le jury protégé des éclats par une barrière arcanique.

"_Eyh ! Je n'ai pas eu le temps d'activer mes focalisateurs !
_Vous ne l'aurez pas sur le champ de bataille très chère.
_Espèce de gros... Lapin !" s'écria-t-elle après avoir exécuté la gestuelle qu'elle avait tant répété ces derniers jours, jetant ainsi intelligemment sa hargne contre le gros des deux qu'elle était autorisée à attaquer.

Un pouf nuageux se produisit et ce qui avait été un ogre tatoué et encagoulé chuta au sol sur un postérieur à la queue blanche touffue. Clignant des yeux, il se redressa sur ses pattes et chercha à s'élancer, trébuchant dans ce corps nouveau. Soulagement...

Profitant que son adversaire était hors de combat pour un court laps de temps, Thenna délivra les mots destinés à libérer la puissance de ses runes de focalisation. Ces dernières s'illuminèrent sur son glaive puis sur son bandeau qui s'enflamma et décolla de sa tête, flottant au dessus de son crâne comme une auréole de feu. Le sourire de la mage s'élargit tandis que des flammes lui dansaient devant les yeux et qu'elle sentait le flot d'Arcanes qui courait en elle devenir chaud, prêt à s'enflammer sur commande, à exploser au moindre de ses gestes. Le regard fixé sur son adversaire, la mage dégaina sa lame et sa masse. Lorsque l'ogre retrouva sa forme originale, elle était déjà sur lui, lancée par une poussée explosive qui laissait derrière elle une traînée de feu.

Plus rapide que l'ogre, elle commença par les enchainements qu'elle connaissait le mieux : Piqué du glaive, coup vertical de la masse, nouvelle pique. Chacun de ces coups délivrait un jaillissement de flammes, la pointe du glaive explosant au contact, tandis que la masse attisait le brasier. Ainsi les coups portés pouvaient être mortels même si la lame ne touchait pas sa cible. Déflagration infernale, combustion, déflagration infernale et maintenant la touche finale.
D'un bond vers l'arrière la mage de guerre s'écarta de son adversaire puis joignit ses armes l'une contre l'autre, délivra une brève incantation et les écarta sèchement, laissant échapper une immense boule de feu qui percuta l'ogre lui fonçant dessus. L'explosion pyrotechnique chahuta la salle qui surchauffa.

L'ogre émergea en trombes de la fumée qui s'étirait sur lui en filaments. Il ne semblait pas avoir été ralenti. Prise de court, Thenna dut s'esquiver par un transfert maladroit qui la téléporta dans un coin de la salle, loin derrière son adversaire. La brute percuta le mur avec violence mais se retourna bien vite pour reprendre l'assaut. De sa position, la mage de guerre exécutait des mouvements amples de ses armes pour en faire jaillir des boules de feu qui venaient percuter son ennemi. Sans effet. Elle savait les ogres costauds, mais cette illusion posée là par ses examinateurs était un cran au dessus. Il lui fallait plus de feu.
L'ogre avalait à grandes foulées la distance qui le séparait d'elle. Abandonnant les boules de feu, Thenna leva ses deux armes au ciel et incanta, un projectile enflammé ne tardant pas à se former au dessus de sa tête. Il était presque sur elle. Joignant à nouveau ses deux armes, elle pivota sur elle-même en criant l'incantation et frappa le sol. Le météore au plafond s'abattit en même temps que le choc de flammes montait au ciel. Et l'ogre se trouvait entre les deux.

Ouais. Plus de feu.

La salle d'examen trembla et un écran de fumée dissimula la scène, aussi la mage de guerre n'eut elle pas l'occasion de voir l'ogre sortir indemne de son assaut pour continuer sa charge contre le mur. Et elle se trouvait entre les deux.
Lorsqu'il la percuta, une explosion eut lieu entre le corps de l'ogre et celui de l'humaine, gardant cette dernière de subir l'impact à pleine puissance. Mais cette protection ne put rien pour elle lorsque son adversaire la saisit dans sa grosse main.
Coincée entre le mur et la paume, Thenna se sentit soulevée du sol. Il lui fallait encore plus de feu. Elle croisa alors ses armes devant son visage et prononça les mots de pouvoir qui lancèrent au visage de l'ogre un souffle de flammes.

Ouais. Encore plus de feu.

Mais son adversaire ne broncha pas.


"_Bande de salopards, il est immunisé au feu c'est ça ? pensa très fort la mage de guerre.
_C'est un briseur ogre, une caste de guerriers immunisés à un type particulier de magie. Bien que l'on est fait état de spécimen résistant à plusieurs écoles. Ils ont ce pouvoir en la Draenor du passé, lui répondit l'archimage, par l'esprit.
_Il était temps que vous vous en rendiez compte, ajouta sa collègue.
_Non mais quel intérêt ?! Oh je sais, vous allez me faire la morale sur le fait d'être prêt à l'imprévisible et de savoir improviser ?
_Précisément ma chère, dit alors le mage bedonnant. Du moins, nous nous en passerons, puisque vous connaissez le truc.
_D'accord, improviser je sais faire. Je suis une pro de l'impro. Même si je préfère quand tout se passe comme prévu."

S'ôtant de la poigne de l'ogre par un transfert qui n'avait pas besoin d'être adroit, Thenna fit face à son adversaire et lança une incantation qui produisit trois images de sa personne. Ces dernières incantèrent dès lors comme elle l'avait fait auapravant, des boules de feu qui fusèrent vers l'ogre. La vraie mage pour sa part disparut dans un sort d'occultation, s'ôtant de la charge de l'ogre qui s'en prenait à ses illusions.

Au calme ou presque, Thenna tournait autour de son adversaire, l'analysant. Les tatouages sur son corps... C'était sans doute les runes qui lui conféraient son immunité. Elle n'en avait jamais vu de tel, pas même dans les Terres de Feu. Le cercle Cénarien et les vengeurs d'Hyjal seraient heureux d'une telle découverte.


"Inutile de tenter de l'enflammer de l'intérieur, prévint l'archimage qui pouvait lire les tactiques imaginées par la candidate alors même qu'elle les échafaudait. Et leur affinité est telle qu'ils peuvent la reproduire comme si cela leur était inné."

En guise de démonstration, le briseur délivra un flot de flammes qui submergea les illusions de Thenna, les dissipant sur le champ.

"_D'accord, mais y a rien qui l'immunise contre un coup de lame dans la face ?
_Il ne porte pas d'armure lourde si c'est la question."

Raffermissant sa prise sur ses armes, Thenna sourit. Elle avait encore au moins ça pour elle. Elle perdit son sourire. Quoique ses derniers duels sans magie s'étaient avérés peu glorieux.
Buarh.
D'une incantation, Thenna modifia les runes sur son glaive, inhibant celles de feu pour raviver celles de givre qui s'y trouvaient auparavant. L'ogre surveillait maintenant la salle, cherchant l'invisible des yeux. Le voile d'occultation prit fin et Thenna se jeta alors à l'assaut. Frappant du haut vers le bas, son glaive rencontra la hampe du vouge, libérant une nova de givre qui fit reculer son ennemi d'un pas. L'arme de l'ogre pivota pour la faucher. Bondissant alors sur ses deux jambes, la mage jeta sa masse contre son menton puis son glaive contre sa gorge qu'il mordit en libérant une nouvelle nova de givre. L'ogre rugit et d'un revers de bras cueillit l'humaine à l'atterrissage, écopant d'une nouvelle salve de givre sur tout son membre. Une nouvelle explosion détourna une partie de l'impact, empêchant ainsi la combattante de se briser les côtes. Pour son vol plané vers le sol par contre, elle usa d'un sort de légèreté qui lui permit de se réceptionner sans mal. Une brève incantation lui permit ensuite de recharger la rune de givre sur son arme qui s'était épuisée.

Cela fait, la mage s'élança dans une traînée de flammes vers son adversaire qui menait par ses incantations un flot de feu contre elle. Elle interrompit ce sortilège d'un contresort. Le champ libre, Thenna frappa, laissant une estafilade givrée dans le ventre de l'ogre qui beugla et leva une protection enflammée sur son corps immense. La glace qui commençait à le peser et à l'engourdir se mit à fondre, mais Thenna s'empara du sort de protection et le fit sien. Désemparé, l'ogre ne brandit pas son arme à temps et la mage enfonça son glaive aussi loin qu'elle le pouvait dans sa poitrine. La glace qui en jaillit ancra un peu plus l'arme dans le corps de la brute, permettant ainsi de s'y appuyer et de se hisser jusqu'à sa tête qu'elle matraqua dans le même mouvement d'un coup de massue. Ayant lâché sa lame pour agripper l'ogre par un pan de sa cagoule, elle resta pendue à son vêtement, frappant de toutes ses forces et à coups répétés le visage du géant. Abandonnant son vouge, l'ogre voulut s'emparer d'elle et la jeter au sol. Il y parvint mais il était maintenant désarmé et Thenna revint à la charge, récupéra son glaive qu'elle enfonça alors loin dans l’œil de son ennemi, frappant l'intérieur de son crâne d'un souffle glacial.

Nul sang ne jaillit de l'adversaire illusoire qui disparut dans un miroitement de magie, de même que tous les dégâts qu'il avait provoqué dans la salle. Thenna souffla un bon coup avant de faire face au jury. Restés plantés sur leurs sièges, ils ne semblaient pas impressionnés pour deux sous.


"_Ma foi, cela me semble bien, dit l'archimage. Qu'en pensez vous mes amis ?
_Elle a vaincu son adversaire, dit simplement sa collègue. Même si elle n'a pas du tout eu une approche digne d'une mage.
_Je vais t'approcher d'une façon pas du tout digne d'une mage, moi tu vas voir.
_Mademoiselle, vous pensez encore tout haut.
_Oups ! Faudrait pas que ça devienne une habitude, répondit Thenna avec un sourire.
_Et bien, je dirais qu'elle l'a bien rectifié ce gros tas, s'esclaffa alors le mage bedonnant. Y seriez vous allée avec autant d'ardeur s'il avait été plus mince ?
_Je vous jure que oui.
_Fort bien, alors c'est bon pour moi."

Les trois plumes cochèrent quelque chose sur leur écriteau respectif, quoique l'une d'entre elle fut plus lente à s'exécuter. Le reste de la soirée ne fut plus pour la jeune femme qu'une joie envahissant son être et un bout de parchemin qu'elle trimballa d'un bureau à un autre. Oh elle était bien certaine que quelqu'un avait tenté de lui dire quelque chose, mais elle n'avait pas écouté, trop occupée qu'elle était à appréhender la perspective d'être à nouveau mage du Kirin'tor.

Mage de bataille Thenna Rocvent. Mandatée par le Kirin'tor. Ouais, ça sonnait bien.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum