"L'Ogre" Wolf' Transhnain

Aller en bas

"L'Ogre" Wolf' Transhnain

Message  Wolf' Transhnain le Lun 13 Juil 2015, 07:50

« L’armoire » se tenait dans les Marais, sur la petite route menant au Port de Menethil.
Debout derrière un muret recouvert de mousse aussi verte que sa peau et plonger dans une gadoue visqueuse jusqu’aux genoux.

Il attendait obstinément comme il l’avait toujours fait, qu’une caravane de Nain passe. Car la bastonnade de Nain était pour ainsi dire son passetemps favori. Au-delà de la distraction, ces convois renfermaient toujours de bonnes choses à manger et à boire, des viandes salées, de la bière naine, des œufs de Raptor, du pain et même parfois des armes ou de l’Or.
Il avait fait de cette attraction une habitude au point que les Marins de Theramore et de Menethil s’associèrent afin d’offrir une généreuse récompense pour la tête du soit disant «Ogre Sauvage des Marais » terrorisant la région depuis quelques semaines.

Mais ce jour-là, ce fut à mon humble avis l’attaque de trop.


À la tombée de la nuit, la caravane trottinait dans la brume au son des petits claquements des sabots afin d’éviter d’attirer l’attention. Les lueurs des bougies du convoi réfléchissaient dans bruine et le Nain à l’avant gobait de temps en temps sa gourde de rhum pour faire face à l’inquiétude.


A la seconde d’après, on entendit quelque chose comme cela : « Bwééééuuuh ! »


L’Orc Sauvage des Marais retourna la caravane avec son buste dans un vacarme de vaisselle brisée, et démantibula le seul Nain à coup de masse transformant le malheureux en purée à charogne.
S’arrêtant dans la nuit, stupéfié de voir qu’il n’y avait qu’un seul Nain pour garder la marchandise, il se mit à l’arrière pour découvrir son butin, mais ce n’était pas un bruit de vaisselle qu’il avait entendu mais celle de l’armure en Or d’un Paladin Femelle qui rayonnait de telle sorte qu’on croyait être en plein jour. Le temps d’une incantation, une explosion de lumière inonda la forêt chassant même le bruit et ravageant toute la route.


La suite ? L’Orc se réveilla à Cabestan avec des vertiges que peut éprouver une jeune vierge après une nuit de folie à la taverne de Cabestan, et bavant comme un attardé enchainer. Ah oui ! Il était aussi en vente comme un vulgaire esclave car le Paladin trouvait ça plus juste.  Sauf que celui-là ne passait pas inaperçu du fait de sa carrure et il hurlait dans le village ne laissant pas les passants indifférents.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum