Kaldoreis, société, scrupule.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Srem le Mer 09 Sep 2015, 13:46

Salutations.

Je requiers vos connaissances afin de m'éclaircir sur l'organisation de la société kaldorei. Non, il ne sera pas ici question de débattre sur l'importance de la branche druidique vis-à-vis de celle des prêtres d'Elune, mais simplement de l'importance que les rangs de "noblesse" ont au sein de leur société. Je m'explique.

Sachez avant tout que ma question porte sur un temps précis bien que large : les elfes de la nuit avant leur union avec l'Alliance. Avant, donc, que les autres races influent (légèrement ou non, peu importe) sur le comportement des elfes de la nuit. Je vais prendre en exemple les sin'dorei-quel'dorei, puisque c'est une race que je connais davantage et dont je pense avoir cerné le comportement :

La noblesse, les titres et l'autorité ont au sein de Quel'Thalas toujours eu une importance primordiale, même vitale : c'est souvent le but d'une vie que se donne un thalassien parmi tant d'autres (que ce soit égoïstement ou pour offrir renommée et pérennité à son entourage) : gravir les échelons et un jour, qui sait, côtoyer les plus grands au sein des conseils restreints du Roi Haut-Soleil - et plus récemment du Seigneur-régent - et imposer sa réussite aux autres. Pour y parvenir, la plupart sont prêts à tous les sacrifices, entourloupes et coup-bas qu'il faut. Assassiner un voisin qui en sait un peu trop, décrédibiliser un noble qui fait de l'ombre, proliférer quelques mensonges en public pour répandre une rumeur nauséabonde, ainsi de suite.

Même si je me doute que les elfes de la nuit ne vont pas dans de tels extrêmes, quelle importance ce facteur a-t-il chez-eux ? Je me doute qu'ils ne sont pas particulièrement attirés par le pouvoir et l'influence contrairement à leurs cousins du Soleil, mais toujours est-il que j'ignore si la noblesse est un facteur qui mérite d'être considéré chez-eux, ou non.

Ainsi, est-il possible qu'une elfe de la nuit porte atteinte à la vie - ou juste nuire de façon irréversible - d'un de ses semblables pour assurer pérennité à sa famille ? L'exemple qui me venait en tête serait par exemple qu'un elfe de la nuit aperçoive accidentellement sur une relation charnelle entre un kaldorei respecté (et marié) et une maîtresse, puis se fasse voir par le duo. Chercherait-il à le faire chuter d'une falaise (en l'invitant de façon très polie pour discuter, et le mari étant réputé, le pauvre gueux ne saurait refuser) en clamant un accident. Ou moins extrême lui couperait la langue aussi bien symboliquement pour qu'il ne le répète pas, mais aussi pour l'avertir que ses jours seront écourtés s'il répète quoi que ce soit à quiconque. Ce genre de dilemme là, voyez-vous.

Ou à l'inverse un kaldorei se refuserait-il à de tels actes (là où un sin'dorei le ferait volontiers contre un simple carambar) et serait davantage du genre à assumer son aventure, et les conséquences qui vont avec (honte sur lui, sur sa famille, etc) plutôt que d'ôter la vie à l'un des siens.

Enfin, vous l'avez deviné, ces questions s'adressent aux férus du lore kaldorei, puisque les potentielles réponses seront, je n'en doute pas, le fruit d'une réflexion provenant de joueurs ayant suffisamment cerné les elfes de la nuit pour s'avancer sur ce terrain qui me semble-t-il n'est pas clairement exposé dans le jeu par le biais de quêtes par exemple. A moins qu'il en existe, auquel cas je vous invite à me les indiquer que je les fasse. Je vous invite, bien entendu, à extrapoler à votre guise : il s'agit d'une science inexacte, comme le plus gros du lore de warcraft, les théories farfelues mais étoffées sont les bienvenues. En vous remerciant.
avatar
Srem


Feuille de personnage
Guilde: Sentence Hallucinée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Severnaya le Mer 09 Sep 2015, 14:13

Perso je considère que les elfes de la nuit sont culturellement anti-noblesse depuis qu'ils ont fait leurs deux "révolutions" contre la cour d'Azshara puis les Bien-nés. En considérant également qu'avant Warcraft 3 ils étaient immortels et qu'un groupe non-négligeable d'hommes elfes a dormi pendant 10.000 ans (donc natalité assez faible), je doute que la pérennité du nom de la famille soit un sujet extrêmement important pour eux. Vient maintenant à se poser la question des maris cocus dont les femmes ont couchées avec d'autres femmes pendant ces millénaires Troll

Le style des Gardiennes semble indiquer que la justice kaldorei est rapide et sans merci.

Globalement je pense qu'il est mauvais pour un setting d'affirmer des trucs du genre "un elfe de la nuit va faire ________ s'il trouve quelqu'un d'autre en train de coucher avec sa femme". C'est réduire les spécificités de chaque individu et faire finalement d'une race un groupe de gens portant tous le même chapeau idéologique, émotionnel et culturel.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Srem le Mer 09 Sep 2015, 14:21

Je conçois que le terme noblesse ne leur colle pas, considérons simplement que je ne trouvais pas le terme adapté. Peut-être pourrais-je parler de tribus bien que cela signifie concurrence entre-elles, or il me semble que l'harmonie règne et qu'il ne soit pas question pour eux de comparer la taille de leur étendard avec celui du voisin. Et puis tribu ça fait arriéré, laissons cela aux trolls. Plus qu'un rang de noblesse, je devrais davantage parler de reconnaissance au sein de la société. Une famille réputée et respectée vis-à-vis de ses hauts-faits durant la guerre des anciens / des sables changeants / plus récemment contre la Horde vers Ashenvale ; en comparaison avec une famille "lambda" qui n'a jamais fait plus que de vendre des robes à Sombrivage.

Et pareillement, je confirme qu'il serait navrant de regrouper tous les elfes de la nuit sous une seule et même idéologie. De même pour les thalassiens, j'ai englobé le tout mais il n'est pas question d'imposer à ces derniers d'être tous dénués d'éthique et à rechercher amour, gloire et beauté. J'essaye de situer un canon plus qu'autre chose.

Je cherche juste une idée. Une sorte de médiane depuis laquelle je pourrais me forger une opinion globale, avoir une idée d'où se situent le milieu, les bords, et ainsi pouvoir naviguer sereinement entre. En somme, simplement savoir si ce serait possible car l'elfe en question a simplement peu de scrupules, ou bien si c'est à des années lumière de leur éthique (auquel cas, je considèrerais que l'elfe qui commet le meurtre serait ni plus ni moins une exception absolue, qualifiée de psychopathe si les autres kaldorei venaient à apprendre les méfaits du mari-rouge-tomate-colère). Un peu comme Blizzard établit une base lorsqu'ils décrivent telle ou telle race dans un guide de jeu.

Et je prenais la tromperie comme bête exemple parce que c'est le premier qui me vient à l'esprit, mais les questions s'appliquent aussi à d'autres cas, je laisse votre imagination prendre le relais !


Dernière édition par Srem le Mer 09 Sep 2015, 14:28, édité 1 fois
avatar
Srem


Feuille de personnage
Guilde: Sentence Hallucinée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Asélryn / Towann le Mer 09 Sep 2015, 14:26

Je doute qu'il y ait les moindres restes de la noblesse elfe chez les kaldorei. Il me semble qu'avant la Fracture, Noblesse rimait avec grandes compétences magiques, et on a vu la magie arcanique bannie sous le règne l'avènement des druides. Les nobles elfes ont fini soit : Queldorei (sindorei compris), shen'dralar (exilés) ou nagas/satyres (sans compter ceux qu'on va à priori croiser dans les Broken Isles).

Après, malgré tout ce qu'on peut dire sur la constance de cette race jadis immortelle, ils sont aussi faillibles que les humains. Le pouvoir peut les corrompre (Fandral), les blessures passées peuvent les rendre fous (Fandral encore), et ils peuvent très bien sortir de l'éthique quand leurs intérêts sont en jeu (Tyrande a tué des Guetteuses pour libérer Illidan). Briser la "loi", ça se fait facilement chez les kaldorei, sans doute même plus facilement que chez les humains. Par contre, tu n'as pas envie de tomber entre les mains des Sentinelles ou des Gardiennes après l'avoir fait.


Edit : Après c'est un avis personnel, mais j'ai créé deux antiques familles kaldorei engagées dans une guerre qui a duré des siècles. J'estimais ça possible en considérant qu'ils cherchaient justement à faire disparaître les autres sans laisser de traces.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Harken le Mer 09 Sep 2015, 17:40

Il ne faut pas oublier par contre que globalement, avant leur réunification à Darnassus après la troisième guerre, les kaldoreis étaient manifestement pour la plupart repartis dans de petits villages paumés (souvent centrés autour de lieux sacrés tels que puits de lune, autels à des divinités diverses, clairières sacrées, etc) et quelques bandes nomades arpentant les forêts, le gros de leur effectifs ralliant les Sentinelles lorsque le besoin s'en faisait sentir et que la guerre était proclamée.

Et comme l'a rappelé Severnaya, il s'agissait dans la grande majorité de femmes, la plupart des hommes étant alors des druides ou bien des "civilis" à l'importance tellement mineure qu'ils n'ont pas droit à la moindre ligne dans aucun texte de lore.

Je ne crois pas qu'ils aient disposé d'une société très organisée, hiérarchisée et régie par de lourdes règles à cette époque. Ce dont tu parles, je vois plus cela se passer chez les Shendralars mais à mon sens les kaldoreis menaient des existences assez simples et pastorales jusqu'alors, et l'essentiel des conflits devait probablement se gérer à la discussion, potentiellement sous l'aporbation d'une réunion de la troupe/du village ou de la prêtresse de la lune du coin. Les elfes de la nuit n'avaient pas vraiment une culture basée sur l'ambition personnelle ou quoi.
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Méloromie le Mer 09 Sep 2015, 17:50

Hum... Je dirais pas que la culture Kal'dorei soit désorganisée et non hiérarchisée car dans mes lectures sur eux, j'avais l'impression qu'au contraire ils avaient une société bien organisée mais pas dans le sens où nous pourrions l'entendre aujourd'hui je suppose. Que ça soit la place des Sentinelles, des Gardiennes, des druides, des prêtresses d'Elune et j'en passe, ils ont une organisation stricte à la fois en interne mais également vis à vis du peuple en lui même. Il suffit de regarder le respect qui est donné à chacun et la description de Darnassus et des lieux clés des Kal'doreis à travers Kalimdor. Après, ce n'est que mon impression ! :p (et je ne sais pas comment mieux exprimer ma pensée dans ce que je veux dire x'))

Par contre Srem, tu cherche des renseignements sur une période précise ou de façon globale ? (Parce que j'ai pas tout compris sur la période que tu désire)
avatar
Méloromie


Feuille de personnage
Guilde: Arcanum Dalaran

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Findol le Mer 09 Sep 2015, 18:03

Il suffit de regarder le respect qui est donné à chacun et la description de Darnassus et des lieux clés des Kal'doreis à travers Kalimdor

Le fait est que le cas de la "civilisation désorganisée" décrite par Harken est bien plus ancien que la construction de Darnassus ou même l'apparition de Teldrassil (bien que les sources soient assez pauvres, il suffit de se fier à ce qu'on peut voir dans warcraftIII pour le confirmer, et puis il ne faut pas non plus oublier que les kaldorei sont omniprésents en Kalimdor, d'Orneval à Teldrassil en passant par Féralas, Désolace et j'en passe, leur statut n'est en rien comparable à celui d'un "civil" thalassien ou n'importe quel autre peuple d'Azeroth).

Et j'imagine que l'interrogation de Srem portait sur la situation actuelle des familles, le cas échéant n'aurait pas eu une grande importance vu que la société kaldorei a vraiment énormément évolué de l'ère Azshara à aujourd'hui. Quant au statut du père/chef de famille/de la descendance -s'il intéresse-, à mes yeux les elfes de la nuit se considèrent entre eux pratiquement comme des frères ou sœurs, et ce même s'il existe des oppositions (Tyrande/Fandral) alors.. je doute que les liens du sang les intéressent réellement*

*D'un point de vue GLOBAL (J'aime ce mot)
avatar
Findol


Feuille de personnage
Guilde: Retribution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Harken le Mer 09 Sep 2015, 18:20

Melagane a écrit:
Hum... Je dirais pas que la culture Kal'dorei soit désorganisée et non hiérarchisée car dans mes lectures sur eux, j'avais l'impression qu'au contraire ils avaient une société bien organisée mais pas dans le sens où nous pourrions l'entendre aujourd'hui je suppose. Que ça soit la place des Sentinelles, des Gardiennes, des druides, des prêtresses d'Elune et j'en passe, ils ont une organisation stricte à la fois en interne mais également vis à vis du peuple en lui même. Il suffit de regarder le respect qui est donné à chacun et la description de Darnassus et des lieux clés des Kal'doreis à travers Kalimdor. Après, ce n'est que mon impression ! :p (et je ne sais pas comment mieux exprimer ma pensée dans ce que je veux dire x'))

Par contre Srem, tu cherche des renseignements sur une période précise ou de façon globale ? (Parce que j'ai pas tout compris sur la période que tu désire)

Par là, j'entendais qu'ils ne disposaient pas d'une société complexe avec administration, textes de loi et tout ça à la clé. C'étaient littéralement des elfes plus ou moins entraînés à la guerre qui se trimballaient dans la forêt et qui de temps à autre se réunissaient pour poutrer du démon, de l'insecte ou de l'étranger.
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Srem le Mer 09 Sep 2015, 18:35

Que de réponses, quelle générosité. Nous devrions profiter de cet élan pour organiser un event rassemblant toutes les guildes du serveur...........

De ce que je comprends, cela demeure assez flou. Il faut dire qu'avec Blizzard, l'on est abonné aux milliers d'années où il ne se passe rien. Je saisis néanmoins ce que vous formulez, à savoir une société ésotérique post-Teldrassil où il n'y a pas de rivalités aussi étouffantes que chez les thalassiens, et où les hypothétiques règlements de compte sont plus personnels qu'autre chose. De ce que je lis aussi, c'est très peu expliqué, donc assez libre d'interprétation. Ce qui m'arrange en somme.

Mais je saisis. Vrai que je n'avais pas envisagé les elfes de la nuit comme un peuple davantage nomade que ses homologues de l'Alliance, et dans un territoire aussi large, me doute au final que la réputation de la famille importe peu puisqu'ils ont d'autres points d'intérêt.

Melagane a écrit:Par contre Srem, tu cherche des renseignements sur une période précise ou de façon globale ? (Parce que j'ai pas tout compris sur la période que tu désire)
Pas particulièrement. Entre post-Fracture et pré-IIIe guerre, bien que cela ne me dérange pas si ça dépasse.
avatar
Srem


Feuille de personnage
Guilde: Sentence Hallucinée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaldoreis, société, scrupule.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum