Les prisons en RP : Jeu Interdit

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Allifeur le Ven 20 Nov 2015, 22:29

Tout d'abord, je tiens à te remercier Karven pour l'effort de cette longue réponse, je ne pensais pas que vous viendrez ici directement et je comptais passer sur votre forum un peu plus tard. De plus, je souhaite préciser que contrairement à ce que pourrait laisser penser mon message contre les prisons, je porte un grand respect à la garde pour tout ce genre de sacrifices dans leur rôle, tu l'as très bien évoqué sur tout le côté de "RP par le bas". Tentant moi-même régulièrement de cadrer des joueurs immatures ou repêcher les nouveaux rôlistes commençant à jouer à Comté-de-l'or, je saisis bien la pénibilité de cette responsabilité.

Malgré tout, je souhaiterai revenir sur la durée des peines dérisoires. Oui, elles sont absurdement courtes pour leur gravité en jeu, et correspondent clairement à un compromis Réalisme/jeu. Mais je suis quelqu'un de gonflé, et je vais tout de même les critiquer. Nous parlons en temps de joueur, et concrètement il y a deux grands types de réactions :
- Les joueurs qui ont des facilités pour avoir des rerolls, qui se disent tant pis, s'ils ne peuvent pas jouer sur le draenei, ils joueront sur le nain.
- Et ceux, plus problématiques, qui sont du genre à se focaliser sur un seul personnage et n'arrivent pas à avoir d'intérêt sur un autre.

Alors, la peine de trente jours ne devient plus une peine du personnage, mais aussi du joueur qui est privé du Roleplay, c'est bien cette dimension précise que je pointe. J'en ai vu quelques exemples, bien que je n'ai exprimé de réaction que pour deux cas : Au final c'est en effet une vision très nombriliste, mais je ne m'en cache pas, après tout je ne peux juger les choses qu'avec ce que je connais. C'est de ces témoignages que sont ressortis des mots forts comme le "dégoût", ils sont cruels, mais sont bien représentatifs d'une réalité d'un rapport à la prison en RP. Je ne blâme pas la garde d'incompétence, vous avez le droit d'avoir des indisponibilités et pas être à faire la dînette. Seulement, je pense qu'il manque quelque chose. Peut-être davantage de rendez-vous de joueurs prisonniers ?

Je sais que ça paraît bizarre, dis comme ça, mais si les prisonniers pouvaient parler et avoir des interactions entre eux, l'expérience serait bien plus intéressante et moins ennuyante : Il y aurait alors un VRAI intérêt à être incarcéré. Je pense que le garde, à défaut d'y participer, pourrait l'inciter ou aider à l'organiser. Je ne parle pas de quelque chose de poussé, mais au moins un support. Il n'y a pas le "réflexe" de connecter le prisonnier, donc cette base est nécessaire. Du genre, arbitrairement donner rendez-vous à 20heure pour les prisonniers.

Car non, ce n'est pas juste "leur faute". En effet ils sont responsable, mais comme la garde encadre, un minimum de structure pour eux est important aussi. C'est ça qui manque et qui rend ce RP inintéressant. Je ne pense pas que ça soit si dur que ça à instaurer, ni que la garde ai à s'y impliquer non plus. Il faut juste pouvoir le lancer. Qui sait, les gens auront peut-être même envie de retourner en prison ! (Comment ça "ce n'est pas le but" ?!)

Pour la faire simple, dès lors que la prison offrira du jeu, je serai satisfait. Et pour ça, elle doit s'organiser comme les évents, aussi étrange ça puisse paraître.
Je m'excuse malgré tout pour l'usage du mot "systématique" qui était sûrement un peu excessif.

Malerann a écrit:
Mais là c'est simplement du nombrilisme et de la mauvaise foi, Allifeur, ce qui ne m'étonne pas vraiment venant de toi. Et de ce que j'ai déjà vu de ton comportement vis à vis des geôles en question : la petite saloperie braillarde qui la ramène sans cesse en gueulant et qu'on bâillonne pour pouvoir causer sereinement à d'autres prisonniers, mais qui veut absolument montrer qu'il est là en y allant de son "mmmmmpfff mmmh grmbphhh !!!" spammé à répétition, allant même jusqu'à se débarrasser du bâillon tout seul au bout d'un moment, estimant qu'on a trop spolié sa liberté de parole HRP visiblement. Je te classe aisément dans la catégorie des lourdingues qui rendent notre boulot chiant avec ce thread qui traduit bien le fait que tu ne pense qu'à ta gueule et à celle de tes copains mais n'en a pas grand chose à fiche de te demander si ton RP ne nous saoule pas, nous. Et bien que ça n'engage que moi, évidemment.

Cependant, je trouve cette réponse là bien moins pertinente.
Bien que mon personnage soit en effet braillard, j'ai tout de même un soucis avec le principe de bâillonner : Car concrètement ça veut dire "Tu as le droit d'être là, mais tu la ferme et tu regarde. Pour les trois prochaines heures.". Hors, je joue un personnage vivant et borné, ces "Mmmpf" récurrents ne sont pas que des volontés égoïstes de me mettre en avant, mais aussi un moyen de tout de même jouer.

Tu as bien sûr le droit de me trouver lourd, mais je n'aime pas qu'on me prive de l'interactivité du jeu. Je trouve déplacé que la garde ai un monopole de l'anti-jeu légitime, même en prison (mon côté lourd, désolé). Le fait de percer le bâillon avec ma moustache, plus qu'une forme de tricherie ridiculement assumée, a été fait pour un besoin de jeu, de pouvoir participer réellement. De toute façon, tu m'as aussitôt endormi d'une flèche soporifique que j'ai accepté sans broncher. J'avais juste besoin de mon excuse pour répondre le peu que j'avais à dire. Rolling Eyes

Concrètement à part cette unique fois où vous m'avez mis en prison pour avoir trop insisté pour des informations, je n'ai pas eu de problèmes. Je sais bien que je ne saurais pas supporter un RP prisonnier (dans son état actuel), et je ne fonce pas dedans. Si j'ai fais ce topic, c'est bien pour parler d'un cas plus général, et non juste "moi et mes potes".
Par ailleurs, je tiens à m'excuser si, le fait de jouer un personnage pénible a été pénible à subir pour toi, sur ce point, c'est totalement ma faute.

Mon objectif est bien de vous aider sur ce point, pas de vous descendre. Je ne veux vraiment pas être mal interprété.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Yorégar Shephard le Ven 20 Nov 2015, 22:44

- Et ceux, plus problématiques, qui sont du genre à se focaliser sur un seul personnage et n'arrivent pas à avoir d'intérêt sur un autre.

Alors, la peine de trente jours ne devient plus une peine du personnage, mais aussi du joueur qui est privé du Roleplay, c'est bien cette dimension précise que je pointe.

A part crime horrible ou énième récidive, aucune peine de trente jours n'est prononcée. Comme ça a déjà été dit, jouer un criminel de haut rang, ça implique des conséquences, comme celle de se faire pincer et devoir faire son temps au trou. A ce moment là, si tu veux du RP et une fois les interrogatoires passés, il faudra essayer d'interagir avec les autres prisonniers présents, car les gardes n'ont absolument pas pour devoir de venir tenir compagnie à des repris de justice.

Bien que mon personnage soit en effet braillard, j'ai tout de même un soucis avec le principe de bâillonner : Car concrètement ça veut dire "Tu as le droit d'être là, mais tu la ferme et tu regarde. Pour les trois prochaines heures.". Hors, je joue un personnage vivant et borné, ces "Mmmpf" récurrents ne sont pas que des volontés égoïstes de me mettre en avant, mais aussi un moyen de tout de même jouer.

Là encore, à moins d'un abus, il est rare qu'un garde vienne bâillonner un détenu sans raison. Ton personnage est braillard, moqueur, insultant ? Ne t'étonne pas de tomber sur un garde, qui lui joue une brute à la sanction facile, et qui n'hésitera pas à venir fermer le clapet de ton gnome comme il se doit - surtout s'il y a du monde en haut et que l'on arrive plus à se lire à cause du flood -.


J'ai l'impression que tu souhaites jeu un personnage qui sort des sentiers battus, sans être prêt à en assumer les conséquences.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Allifeur le Ven 20 Nov 2015, 22:52

Yorégar Poêlefer a écrit:J'ai l'impression que tu souhaites jeu un personnage qui sort des sentiers battus, sans être prêt à en assumer les conséquences.

Tout à fait. Mais là, le coup de la prison était une excursion plus inhabituelle. Je ne pense donc pas qu'il soit utile d'en parler trop longtemps. Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Erwarth le Ven 20 Nov 2015, 23:11

A l'époque où j'étais garde, je mettais dans ma BL les joueurs comme toi Allifeur, pour pouvoir suivre les AUTRES RP sans être envahi par du flood inutile qui ne donne pas vraiment envie de s'y intéresser.

Les gens ont tendance à ne penser qu'à leur gueule, surtout en géoles ou les gens pensent qu'il n'y a qu'eux et que quand on ne s'occupe pas d'eux, c'est pour afk. Des fois c'est peut être le cas car il y a des trucs à faire IRL ou autre. Mais ça peut être aussi tout simplement que le personnage en question est un lourdingue qui ne donne pas envie de RP avec.

Le fait que vous n'ayez pas de RP peut venir que vous ne donnez pas envie de RP avec vous.

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Allifeur le Ven 20 Nov 2015, 23:14

Ceralynde Elanande a écrit:A l'époque où j'étais garde, je mettais dans ma BL les joueurs comme toi Allifeur, pour pouvoir suivre les AUTRES RP sans être envahi par du flood inutile qui ne donne pas vraiment envie de s'y intéresser.

Les gens ont tendance à ne penser qu'à leur gueule, surtout en géoles ou les gens pensent qu'il n'y a qu'eux et que quand on ne s'occupe pas d'eux, c'est pour afk. Des fois c'est peut être le cas car il y a des trucs à faire IRL ou autre. Mais ça peut être aussi tout simplement que le personnage en question est un lourdingue qui ne donne pas envie de RP avec.

Le fait que vous n'ayez pas de RP peut venir que vous ne donnez pas envie de RP avec vous.

(C'était la nuit et il n'y avait personne en haut. Du calme...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Malerann le Ven 20 Nov 2015, 23:15

Ne t'en fais pas pour moi, des personnages pénibles, j'en ai croisé des pelletés au fil de mes années passées à la Garde. De la même façon, si ma réponse est un brin énervée, c'est que ça fait plusieurs jours qu'on nous rabat les oreilles avec cette histoire de procès en interne, pour finalement voir poindre sur KTRP (avant même notre forum, d'ailleurs) une plainte complètement injustifiée sur le système d'emprisonnement qui est le nôtre et les dérives qui y seraient liées. C'est fort de café.

Non ce qui m'agace ce n'est pas le personnage, c'est la volonté HRP de transcender le logique pour réaliser à tout prix ce que tu as envie que ton personnage fasse, dans toutes les situations qui soient. Comme le souligne Yorégar, tu n'assumes pas les conséquences, et visiblement tu le revendiques même et en est assez fier. Oui, là y'a incompatibilité dans la façon d'appréhender le RP, c'est assez clair.

De la même façon, je reviendrais pas en détails après Karven sur la longueur des peines, c'est déjà une entorse à la logique assez pesante. Si les gens font du RP pour s'amuser, il serait temps pour eux de comprendre que le RolePlay implique un paquet de facteurs cherchant à mêler le plus fidèlement possible logique et cohérence. Qui font que nous, Gardes, n'avons pas envie que Hurlevent devienne un grand parc d'attraction à ciel ouvert où règne le zbeul (et putain que c'est déjà l'cas) et où aucune action ne compte, puisque après tout on est assuré qu'en chouinant un peu plus fort que les autres et en montrant à quel point on tient à notre perso, des gens seront prêt à tout arrêter pour travestir leur RP et accorder une nouvelle chance "HRP" au gus qui ne tient pas en place et ne peut pas se passer de RP son personnage pendant une semaine. Parce que cela ne peut pas être considéré autrement qu'HRP, puisqu'un tel compromis n'a aucun sens dans l'univers régit par des lois logiques dans lequel nous nous efforçons d'évoluer.

C'est assez clair, non ? C'est un travail à effectuer par les joueurs, pas par nous puisque jusqu'à preuve du contraire, après plus de dix années de RP, la Garde a quand même eu le temps de réfléchir à tous ces facteurs et les causes à effets qui y sont liés.

Ne pas comprendre ça, c'est être le dernier des autistes, ou avoir 11 ans et demie.

Edit : Et pour revenir sur l'encadrement des geôles... C'est déjà un travail colossal de s'occuper de faire tout le travail de Garde, on ne peut pas se permettre de faire en plus celui de geôlier. On assure le minimum syndical. Toutes ces années, personne n'a jamais manifesté la moindre intention de créer un genre de pénitencier, et pour cause. Ça serait probablement chiant comme la mort, même si le principe reste à creuser et aurait potentiellement moyen de donner quelque chose. Du reste, aucun de nos anciens prisonniers "dégoûtés", de ces consommateurs de RP qui pour certains sont tout sauf agréables HRP, ne cherchent à améliorer quoi que ce soit ni à nouer un dialogue autour de cette histoire de prisons. Après tout, si ils foutent quotidiennement le bordel, c'est eux que ça concerne, les peines de prisons et leur commodité. Pas nous. Il faudrait peut-être se bouger un peu de son côté et se donner les moyens d'élever le débat en proposant des trucs concrets. Sauf que c'est peut-être un peu pessimiste, mais je pense que ces prisonniers incapables de supporter une peine de geôles de quelques semaines nous ont déjà montré à quel point leur manque de patience ne pourrait faire naître qu'un projet médiocre et mal ficelé : pour créer du RP utile à toute la communauté du serveur, faut savoir prendre sur soi. Et oui.


Dernière édition par Malerann le Ven 20 Nov 2015, 23:32, édité 1 fois
avatar
Malerann

Personnages Joués : Cornelius MacLane

Feuille de personnage
Guilde: La Garde de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Srem le Ven 20 Nov 2015, 23:47

J'ai du mal à saisir la portée des reproches concernant "l'anti-jeu" de la garde. Elle ne force personne à interagir avec elle, et ceux qui le font l'ont donc choisi. A ce titre, se plaindre des sanctions que l'on a décidé d'accepter intrinsèquement en interagissant avec la garde, c'est un peu comme se plaindre auprès d'un caviste que son rhum provoque la gueule de bois lorsqu'on en a abusé la veille.

Edit : Je partage l'avis de Malerann. Si les joueurs cessaient de prioriser - et bon dieu qu'ils sont nombreux - leurs caprices de vouloir assouvir leur soif de jeu de rôle, au profit de l'authenticité de leur personnage/de la scène à laquelle ils participent/à la cohérence, la Garde ne gâcherait pas autant d'heures de jeu à supporter leurs complaintes plus ou moins affichées, et n'aurait pas non plus besoin d'en venir à des peines de geôles illogiques pour éviter que Quarante-douze, assassin de Comté-du-lac, ne vienne lâcher un thread sur leur powerplay sur le forum lorsque son personnage apprit que dans une monarchie, tuer gratuitement ou proférer des propos virulents contre la royauté, ça se paye de sa vie. Parce qu'à ce rythme, on en aurait un toutes les quarante-huit heures.
avatar
Srem


Feuille de personnage
Guilde: Sentence Hallucinée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Dorian/Dalorian le Sam 21 Nov 2015, 00:08

Je pensais ne plus jamais parler sur ce forum.

Je tiens à faire part de ma propre expérience de prisonnier pourtant, dérogeant à ma décision de vous épargner mes remarques.

Mon personnage a été il y a quelque temps déjà. je suis resté en prison une semaine "au cas où" je sois coupable, un monde disaient certains. Je jouais le jeu par choix, alors que coupable d'avoir rendu jaloux un mec qui avait des potes qui avaient des potes ... les visites m'ont permis de faire connaissance avec une noble que mon personnage épousa ensuite. J'ai vu un avocat tenter de dire qu'il était honteux de me garder ici. j'ai fait connaissance avec certains gardes et un compagnon de cellule au moins qui lui accepta plus ou moins son procès.

Les gens savent que je ne joue que Dorian depuis que j'ai créé ce perso. Il évolue, change même, et garde son passé avec lui. Il parle sans honte de son passage en prison.

J'ai joué le jeu alors qu'innocent des crimes reprochés mais des gens me ressortent cela. On se demande d'ailleurs comment ils peuvent savoir ce que la Garde m'a reproché avec autant de précision !

Je ne regrette vraiment pas. Cela a donne de l'épaisseur à mon personnage. Un vrai passé un peu sulfureux sans doute.

Pour le réalisme, je pense qu'il faut bien comprendre que les geoles de la garde sont pas des alcoves de salon de thé. Il faut froid, on est presque à poil. Soyez worgen et on vous enchaîne, soyez sorcier et on vous met en isolement avec des runes partout "made in bayle". C'est pas censé être un moment agréable pour ton perso. Et c'est par contre à TOI, si tu as accepter ton sort et de jouer avec la Garde d'en faire un moment rp intéressant.

Les rolistes de la la Garde de Hurlevent sont comme nous autres ; il veut être titillés et intrigués, intéressé. Ils veulent de la nouveauté, de la découverte. Ou une interaction allant dans leurs valeurs de ce qu'est le jeu de role. Et c'est ps à eux de donner au prisonnier quelque chose. car eux, ils ont déjà donner pour l'arrestation, l'enquête etc. C'est le joueur du prisonnier qui doit se creuser pour etre un prisonnier intéressant ou au moins capable de faire autre chose que saouler les joueurs de la garde hrp et en mp toute les 5 minutes pour avoir de l'attention. L'attention, comme le respect, ça n'est pas automatique. Je ne sais pas si j'ai attiré l'attention, mais j'ai eut des interaction chaque jour de ma semaine d'emprisonnement. de visiteurs et de gardes.

ET je rajoute que personnes à la Garde de Hurlevent, hrp, vous dira qu'il m'adore et qu'on est super hyper potes alors que oui c'est pour ça qu'ils ont fait gaffe à toi. Non, je pense que j'en saoule beaucoup, mais ... ils jouent le jeu car ils ont décidé d'être l'autorité et qu'il "doivent" tenir compte de moi car je les prends en compte; certain adoreraient peut-être que je les ignore ou gueule sur eux qu'ils sont des gros nazes, mais non. Du coup, ils "doivent" jouer avec moi, et me foutre en prison ou recevoir mes plaintes.

Je pense, Allifeur, que soit tu te laisses embobiner par des "amis" qui te racontent de la merde ... soit tu as poussé l'incohérence gnomique trop loin ^^. Un mec qui est mis en geoles, il se sent merdeux, il se sent pas pousser des ailes au cul à se plaindre tout le temps. Et jouer les fortes têtes, ça peut qu'être préjudiciable pour ton séjou dans cette prison. Les fortes têtes, on les dresse !
avatar
Dorian/Dalorian

Personnages Joués : Ombrageux

Feuille de personnage
Guilde: Maison Roncesang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Méloromie le Sam 21 Nov 2015, 00:45

Dorian a écrit:On se demande d'ailleurs comment ils peuvent savoir ce que la Garde m'a reproché avec autant de précision !

Les rumeurs se rependent très facilement, en fait... x)

Srem a écrit:au profit de l'authenticité de leur personnage/de la scène à laquelle ils participent/à la cohérence, la Garde ne gâcherait pas autant d'heures de jeu à supporter leurs complaintes plus ou moins affichées

Je partage tout à fait ce point de vue. Par contre, je suppose que la perception de cette idée varie selon chacun. Si je prends l'exemple d'un gnome, qui Dieu sait combien ils sont insupportables, va êtres accentué dans cette idée par les joueurs qui les jouent. (Attention, je ne dis pas tous les joueurs gnomes, mais les seuls que j'ai vu, j'ai juste envie de les noyer). Du coup, certains vont penser que le personnage possède cette authenticité, cette cohérence, tandis qu'à contrario, d'autres vont penser tout l'opposé.

P.S : Je n'ais rien contre toi Allifeur, je préfère te rassurer vis à vis des gnomes... XD
avatar
Méloromie


Feuille de personnage
Guilde: Arcanum Dalaran

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Erwarth le Sam 21 Nov 2015, 07:07

Je n'ai pas vu un tel consensus sur KTRP depuis longtemps.

Bravo Allifeur.

_________________
Erwarth Salossë Chasseur de Démon Illidari.
Nòlmë Salossë Telluriste, ancienne Shen'dralar
avatar
Erwarth
Modo


Feuille de personnage
Guilde: Limiers de Karabor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Akanja le Sam 21 Nov 2015, 16:21

Salut les kids,

Je me suis fendu d'une création de profil et même d'une première intervention sur ce site pour réagir à ce sujet qui m'affecte, déjà, et dont je suis peut-être instigateur malgré moi puisque j'ai la mauvaise idée de fréquenter Allifeur en jeu. J'ai cru comprendre que c'était moralement répréhensible. Ha ! Bref.

Petite mise en place des circonstances dans lesquelles mon personnage se trouve actuellement afin d'apporter la juste perspective aux propos qui seront tenus par la suite:

- Je n'ai qu'Akanja en personnage RP. Mes autres personnages sont (en plus d'être peu nombreux) dédiés au PvE et principalement à l'entretien des fiefs puisque l'extension s'essoufle.

- Akanja est en prison depuis 1 mois IRL. Elle a été incarcérée avec 3 autres membres de La Planque après que la moitié du serveur ait bavé le moindre écart et la moindre affirmation un peu louche de notre part.

- On m'avait dit 1 semaine de geôle à la base, puis les interrogatoires et le procès dans la foulée. Ça fait donc 1 mois que j'y suis, et je n'ai toujours pas été interrogé. La date du procès est encore floue, l'enquête n'est pas encore bouclée.

- J'ai une reçu 2 visites en 1 mois, dont l'une a été coupée de court par le garde en présence qui souhaitait affirmer son pouvoir. Passons l'expérience sociologique célèbre, RP parlant ça a du sens. D'un point de vue HRP, ça peut faire grincer les dents quand les seules et rares interactions qu'on puisse avoir soient étouffées dans l'oeuf et sacrifiées sur l'autel de la sacro-sainte "cohérence" qui a souvent lieu d'être pour excuser certains écarts de conduite et les prises de position parfois discutables.

- Nous avons tous, à La Planque, accepté le jeu de la Garde, accepté tout ce qui en a découlé, et probablement tout ce qui en découlera, malgré les éventuelles divergences d'opinion.

- Mes propos n'engagent que moi, et personne d'autre, qu'il s'agisse d'Allifeur ou des autres membres de La Planque.

- J'ai déjà communiqué mon ressenti aux principaux intéressés directement, en l’occurrence Karven et Laurelinn, et nous avons prit le temps d'en discuter de manière constructive, enfin du moins il me semble.

- J'ai eu ma période d'amertume vis à vis de tout ça, mais je vous rassure elle est passée. Le cynisme récurrent est livré de base, par contre, il fait parti du bundle quelques soient les circonstances.

Première chose que j'aimerai dire, c'est que revoir les conditions HRP de l’incarcération RP ne remet jamais en doute ni en question la légimité RP de la dite incarcération, ni de la façon dont elle est abordée de façon RP.

J'ai vu passer nombre de réponses à la problématique soulevée qui se résumaient à: "t'es en prison c'est normal, kthxbye."

La prison RP c'est un fait, une possibilité, une composante narrative à prendre en compte comme il se doit, à accepter également quand il le faut ce que, je pense, nous assumons totalement. Mon problème, la base de mon ressenti n'est pas d'être emprisonné et de ne plus pouvoir aller échanger des fadaises et des platitudes démago et bien-pensantes sur la place Faol. Ce n'est pas non plus d'avoir à rester enfermé avec des possibilités de jeu extrêmement restreintes. Tout ça fait partie du jeu.

Ce qui pose problème, c'est le cadre HRP. Principalement un manque de communication et de coordination qui fait que, au bout d'un mois en cellule, avec peu de perspectives de jeu, aucun retour de la garde pour de multiples raisons, et, finalement aucun horizon en perspective que simplement y passer un mois de plus, on fini par douter très fortement de l'intérêt d'avoir accepté le jeu, d'avoir fait confiance à la Garde, et à l'autorité rP en règle générale. On fini très franchement par se demander si on existe encore, si quelqu'un s’intéresse à ce qu'il se passe. On commence à nourrir des considérations légèrement fétides et peu porteuses, parce qu'on se demande très sincèrement si le jeu en valait vraiment la chandèle. Ce sont des considérations à avoir en RP, mais quand on les a HRP, quelque chose ne va pas, vous en conviendrez.

Evidemment, la Garde est très sollicitée. Je l'ai dis, je le redis, et je continue de le SAVOIR (en opposition à simplement le penser): incarner la figure d'autorité est souvent pénible, fréquemment ingrat, et trop rarement amusant ou gratifiant. Ces braves gens de la garde s'efforcent de le faire de leur mieux et c'est un rôle que je ne leur envie nullement, pour l'avoir déjà tenu en d'autres temps dans d'autres circonstances. Ceci étant dit, ce n'est pas pour ces raisons qu'il ne peut pas ou ne doit pas s'améliorer.

Dans notre cas de figure, ou dans le mien si vous préférez, ce qui a joué énormément dans la mise en place d'un ressenti que je n'avais pas du tout en entrant c'est probablement un manque crucial de communication, comme je le disais, et de coordination entre les geoliers et les prisonniers. Si on me dit "1 semaine de cachot puis interogatoir puis procès" je dis ok. Je passerai de temps en temps pendant la semaine, et je vais faire un peu autre chose en attendant. Si on me dit "L'enquête risque de prendre un bon mois, on se tient au courant mais arme toi de patience" je râle un peu dans ma barbe, mais je m'organise en fonction.

Maintenant si on me dit "1 semaine, peut-être une semaine et demi" et qu'au final je poireaute un mois sans nouvelles, sans savoir ce qu'il se passe, si ça avance, si la garde s'y intéresse encore, ça devient franchement discourtois, n'ayons pas peur d'appeler un chat un chat. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a aucune raison à ça, ça n'appelle pas à justification, ou à explication, car le mal est déjà fait que ça nous plaise ou non. Cela appelle plutôt à changer la façon de faire et à la façon d'aborder la chose.

J'ai pu avoir une longue discussion avec Karven il y a peu au sujet de tout ça, on a mi les choses à plat, on s'est expliqué et surtout on a clarifié la situation. Au final, il m'a proposé de repousser (pour la 4e fois) le procès, mais cette fois j'accepte de bonne grace parce qu'on a prit le temps de communiquer, de s'organiser et de se coordonner.

Et c'est ça, à mon sens, qui compose le fond de la problématique, la raison de ce post, et ce qui peut être fait pour améliorer les conditions d'une incarcération RP. Mon personnage est une connasse, principalement vis à vis de la garde. Je n'attends pas des ronds de jambe en RP, des câlins, des milkshakes et une attention de tout instant. Je ne leur en veux absolument pas d'être aussi agréables avec moi que je le suis avec eux dans le cadre du RP. Par contre HRP j'ai beaucoup de respect pour ce qu'ils tentent de faire, parfois bien parfois moins bien, mais que je sais être exigent. Je n'ai pas spécialement envie de leur cracher au faciès ou de leur arracher les yeux, bien au contraire. Et de fait, j'attends un minimum de réciprocité à ce niveau là.

Bien à vous.

Gardez le sourire.

Restez à distance du Vaudou.

Et laissez les gnomes tranquilles, un gnome contrarié est toujours moins comestible.

- Pomdepin

[édité pour auto-censure]

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Adler Fitol le Lun 23 Nov 2015, 01:03

En même temps, si la garde mettais plus de gens en prison, ça occasionnerai plus d'interaction entre les prisonniers.

Je vote pour l'instauration de la loi martial et de l'état d'urgence qui permettrai à la garde des perquisitions ainsi que des arrestations arbitraires et cela pour une durée indéterminée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Asra le Lun 23 Nov 2015, 01:26

Moi la question que je me pose c'est surtout : Pourquoi est ce que vous vous obstinez à jouer de la bureaucratie pour chaque petite frappe de la ville ?

Pour les procès importants, qui concernent des affaires importante, je vois l'utilité. Mais pour une simple raclure qui vole un pain dans une boutique, ne serait il pas mieux de tout simplement passer à tabac, humilier et jeter en geôle le concerné le temps de quelques heures ?

Idem pour la prison ; un criminel dont le témoignage est nécessaire pour alimenter une procédure doit être mis à l'écart, c'est évident. Mais pour ce qui est de la basse racaille, autant la mettre dans une grosse cage. Quitte à ce qu'ils se tapent entre eux et se souviennent longtemps de leur séjour en geôle...

Le constat est là. Je connais la lourdeur administrative à laquelle vous faites face, les aléas des Rp à Hurlevent et le quotidien souvent ingrat du service mou en début de soirée, explosif aux heures les plus reculées. Toutefois je pense que l'on conviendra tous du point suivant ; les valeurs d'humanité et de bienveillance, c'est bien beau auprès des donzelles mais sans effet auprès de la canaille. Moi ce que j'apprécierais de voir, c'est une garde crainte et respectée par sa violence, ses convictions et une façon pragmatique d'aborder le monde criminel.
avatar
Asra

Personnages Joués : Asra, Managosa

Feuille de personnage
Guilde: La Flèche lunaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Aldorey Kelbourg le Lun 23 Nov 2015, 01:45

Raden a écrit:Moi la question que je me pose c'est surtout : Pourquoi est ce que vous vous obstinez à jouer de la bureaucratie pour chaque petite frappe de la ville ?

Pour les procès importants, qui concernent des affaires importante, je vois l'utilité. Mais pour une simple raclure qui vole un pain dans une boutique, ne serait il pas mieux de tout simplement passer à tabac, humilier et jeter en geôle le concerné le temps de quelques heures ?

Idem pour la prison ; un criminel dont le témoignage est nécessaire pour alimenter une procédure doit être mis à l'écart, c'est évident. Mais pour ce qui est de la basse racaille, autant la mettre dans une grosse cage. Quitte à ce qu'ils se tapent et se souviennent longtemps de leur séjour en geôle...

Le constat est là. Je connais la lourdeur administrative à laquelle vous faites face, les aléas des Rp à Hurlevent et le quotidien souvent ingrat du service mou en début de soirée, explosif aux heures les plus reculées. Toutefois je pense que l'on conviendra tous du point suivant ; les valeurs d'humanité et de bienveillance, c'est bien beau auprès des donzelles mais sans effet auprès de la canaille. Moi ce que j'apprécierais de voir, c'est une garde crainte et respectée par sa violence, ses convictions et une façon pragmatique d'aborder le monde criminel.

Les procès se comptent sur le bout des doigts à l'heure actuelle, ils étaient bien plus nombreux il y a quelques années. Donc non, à part bécaner, la garde ne passe pas à son temps à préparer des procès et la Chancellerie non plus.

Ensuite, la Garde -et c'est assez remarquable sur leur forum ou IG d'ailleurs- essuie déjà assez d'invasions, d'events improvisés d'attaques à la con, de menaces et de groupuscules clichés pour lutter contre sa soi-disant violence et son pouvoir qui dépasserait de loin ses prérogatives.

Bref, la Garde doit déjà faire avec un gros tas de guignols et de vilains peu originaux luttant contre les fascistes au bouclier au Lion.

Alors si la Garde devait réellement être violente et effrayante, ça serait encore pire.


En réalité, je crois que vous associez toutes les problématiques concernées à des facteurs RP, alors que non, tout cela gravite autour de soucis qui sont plutôt HRP. Ca résume assez simplement : à 80% le RP de la garde se fait avec des clowns, des néophytes et des gens bien peu disposés à proposer un RP correct et équitable pour tous ses acteurs ou participants. Point.

Et pour lutter contre ça, elle fait un nombre incalculable de compromis, et pour limiter les RP boderlines et les 200 serialkillers en une semaine, les 75 alertes à la bombe à la Cathédrale et les attentats dans 30 tavernes au mois, et pour qu'en prime de ça d'autres abrutis plus pernicieux s'autorisent à la critiquer car elle ferait un RP douteux, naze ou ne respectant pas une idéologie précise mais infondée.

Jouer les gros bras, ça résoudrait pas le problème, ça rendrait le tout pire : y'aurait plus de manifestations criminelles à gérer, plus de débats HRP sur le forum pour des histoires à la mord-moi-le-noeud...

Le but c'est d'encadrer un type de RP précis par des gestes HRP. Ca installe une routine, des habitudes, et les gens finissent par se réguler d'eux-mêmes. Le seul facteur qui sape cela, c'est le constant renouvellement des rôlistes : il y aura toujours des nouveaux.

_________________
Aldorey « Tonton » Kelbourg - Visvaldis « Valdis » Kelbourg
Moby « L'Anthracite » Gray
Ithell Nàomhan - Anémyce Greenhall

avatar
Aldorey Kelbourg
Modo

Personnages Joués : Aldoreÿ/Anémyce/Ithell

Feuille de personnage
Guilde: Maison Ellesmere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Khassim Al-Rakim le Lun 23 Nov 2015, 08:19

Adler Fitol a écrit:En même temps, si la garde mettais plus de gens en prison, ça occasionnerai plus d'interaction entre les prisonniers.

Je vote pour l'instauration de la loi martial et de l'état d'urgence qui permettrai à la garde des perquisitions ainsi que des arrestations arbitraires et cela pour une durée indéterminée.

C'est marrant que tu mentionnes ça, Khassim avait fait une proposition similaire (concernant un état d'urgence temporaire à sortir quand c'est le bordel), il y a quelques mois, je dois même avoir encore une copie du texte pour les curieux u_u

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Invité le Lun 23 Nov 2015, 12:41

Sur Kirin Tor, faut être un gentil tout plein, et qui rejoint les autres en se tenant mains dans la main, tout en chantant des musiques Disney.






Sinon, pour le post, seul le grand et vénérable Notham peut y répondre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Eminence grise le Lun 23 Nov 2015, 12:43

Khassim Al-Rakim a écrit:C'est marrant que tu mentionnes ça, Khassim avait fait une proposition similaire (concernant un état d'urgence temporaire à sortir quand c'est le bordel), il y a quelques mois, je dois même avoir encore une copie du texte pour les curieux u_u

Tu étais dans le futur une fois de plus.
avatar
Eminence grise


Feuille de personnage
Guilde: Les Forces du Mal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Invité le Lun 23 Nov 2015, 13:30

Ce qu'il manque, c'est une guide axée sur la geôle des criminels, en partenariat avec la garde. Là, tout le monde serait d'accord, on aurait enfin une conclusion à tout ça.


... Après, faut des volontaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Clairvoyant Llorente le Lun 23 Nov 2015, 18:53

Des gros bras il y en a dans la garde, c'est juste qu'ils restent discrets pour continuer à se permettre une bavure de temps à autre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Zelkova Trécnant le Lun 23 Nov 2015, 18:56

Je vais pas faire avancer le débat mais voilà, moi je trouve ça cool les geoles, pour y avoir déjà été avec des reroll (y'a longtemps) j'ai de très bon souvenirs de rp avec d'autres prisonniers ou même avec les gardes. C'est dommage que tout le monde ne jouent pas le jeu...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Nellie Oleson le Sam 05 Déc 2015, 22:42

J'aimerais tellement avoir les retours de Fantrinette sur ses expériences en prison.
avatar
Nellie Oleson

Personnages Joués : Rien sur WoW

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons en RP : Jeu Interdit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum