Du sang dans la neige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du sang dans la neige

Message  Mugg le Jeu 21 Jan 2016, 14:58

Mugg se réveilla avec l'impression qu'un troupeau de kodos lui piétinait le crâne. Le fait d'être suspendu par les pieds au plafond d'une grotte y était certainement pour quelque chose. Il se tortilla en cherchant du regard ses compagnons mais les seules silhouettes qu'il voyait étaient celles de stalactites gelées qui s'étiraient vers le sol. Et comme si le mal de crâne ne suffisait pas, de vilaines effluves de viande faisandée s'attaquèrent à ses narines.

Il ferma les yeux et se concentra.

Il ne se rappelait pas de grand chose mais l'odeur, elle, il s'en souvenait. Elle était bien présente avant qu'il ne perde connaissance. Il avisa les carcasses décomposées qui gisaient dans un coin, à moitiés recouvertes par la neige. Il avait dû être traîné dans cette grotte par un animal. Un yéti, puisqu'il se retrouvait ligoté au plafond comme un saucisson sec. Il maugréa tandis que la mémoire lui revenait. Tout ça, c'était la faute de Ribz. Quoi qu'à bien y réfléchir, la journée avait mal débuté depuis qu'il était parti sans avoir le temps d'avaler son café.

Aimer n'était pas un terme suffisant. Mugg adorait le café. Il aurait pu lui vouer un culte s'il n'avait pas décidé de dédier sa vie aux combats. Qu'il vente ou qu'il grêle, au sommet d'Azeroth ou dans les entrailles de la terre, il trouvait toujours le moyen de faire fonctionner sa cafetière D-12. Même la fois où Aile-de-Mort avait fait trembler le monde et changé la face des continents, il avait pris le temps de boire son jus de chique avant d'évacuer la base militaire en proie aux flammes.

Seulement ce matin, Mugg n'avait pas pris de café. Et rien que cela justifiait tous ses maux de la journée. Y comprit la situation dans laquelle il se trouvait. Ça n'avait pas besoin de logique. C'était sa logique.

Le bruissement de pas lourds qui s'enfoncent dans la neige l'arracha à ses pensées. Le monstre était de retour. Le cerveau de Mugg carbura à toute allure (du moins aussi vite que lui permettait l'absence de caféine. C'était un point à souligner et que le gnome ressortirait comme excuse s'il venait à échouer. Et s'il n'était pas mort, bien sûr.) tandis que l'ombre du yéti s'étirait sur le sol glacé de la grotte comme le présage de son arrivée imminente. Encore quelques mètres et...

Mugg soupira. Ce n'était pas un yéti mais un wendigo. Les wendigos étaient originaires des montagnes de Dun Morogh. Ils étaient aussi plus petits et moins intelligents que leurs cousins de Norfendre. Ça tombait à pic. Mugg n'était pas d'humeur à affronter un yéti. Non pas qu'il doutait de sa victoire, il aurait le dessus quoi qu'il advienne, mais le gain de temps n'était pas négligeable, surtout qu'il sentait que le sang avait trop afflué dans sa tête et qu'elle menaçait bientôt d'éclater comme une vessie de porc trop pleine s'il ne faisait rien pour y remédier.

Par chance, les wendigos n'étaient pas réputés pour leur intelligence et celui-ci devait être le moins futé du lot. Mugg avait les mains libres. Il ramena la droite à l'intérieur du cordage et commença à se balancer lentement, priant pour que son geôlier soit aussi sourd que bête.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum