La Perdue [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Perdue [En cours]

Message  Leydia Shaei le Jeu 17 Mar 2016, 11:18

Donjon de Hurlevent, bureau du colonel Whitaker
Deuxième mois de l'An 35

-      Mon colonel, le dossier demandé.
-      Et bien, vous avez fait vite, lieutenant. Pour un double macchabé, je m’attendais à ce que ce document soit enterré au fin fond des archives du SI:7.
-      Et c’était le cas, mon colonel, mais manifestement Mathias Shaw l’a déjà fait faire remonter il y a quelques mois pour l’actualiser. Même si elle n’a pas fait beaucoup de bruit du côté de Hurlevent depuis son retour, des nains témoignent qu’elle aurait fait un beau scandale à Forgefer en constatant que sa maison avait été saisie par les huissiers de la ville en son absence. Et quand un chevalier de la Lame d’Ébène disparu bien avant le Cataclysme réapparait soudainement et bruyamment, disons que ça se remarque suffisamment pour attirer l’attention des services de renseignement de l'Alliance…
-      Donnez-moi ça.

       Le lieutenant tendit sa main gantée de fer par dessus le bureau chargé du colonel Whitaker. Elle empoignait un petit étui de cuir usé, frappé des armoiries des Renseignements de Hurlevent.

-      Vous l'avez consulté, lieutenant ? Vous êtes sûr que...
-      Affirmatif, mon colonel. C'est bien elle qui fait des pieds et des mains depuis deux jours au sein du service pour être envoyé en Draenor à la tête d'un détachement.
-      Un détachement, rien que ça. Mmh... J'espère que ses antécédents sont à la hauteur du dérangement. J'ai une montagne d'autres candidatures à traiter ! Si je ne devais pas un service à Windsor...
-      Si vous voulez mon avis, colonel, je crois bien qu'un vétéran du siège de la Couronne de Glace ferait un beau soldat à lancer contre la Horde de Fer.
-      Oh, mais je le veux, votre avis, lieutenant. Restez avec moi le temps que je feuillette également ce papier.

       Sans un mot de plus, le colonel Whitaker ouvrit l'étui, et déploya devant lui les parchemins qu'il renfermait, s'absorbant dans leur étude attentive.

 

 
DOSSIER AD-07-26131
MISE A JOUR NÉCESSAIRE
 
 
DESCRIPTION GÉNÉRALE
 
Nom: Leydia
Allégeance : Triumvirat argusien, Exodar, Alliance. POST-MORTEM : la Lame d’Ébène. dispute récente avec la Lame probable.
Alias:
-          Shaei :
draénique pour « lumineux », titre argusien honorant un « esprit éclairé ».
-          Darthei :
draénique pour « perdue », le sujet refuse violemment de se voir attribuer ce préfixe, mais la majeure partie de sa race la nomme ainsi.
-          Fléau-des-Vrykuls : s
urnom attribué par la Lame d’Ébène après une série d’exactions particulièrement violentes et meurtrières à Utgarde et Jotunheim.

Sexe: F
Taille : 7’9 pieds – 240 cm
Poids : 106 kg
Signes : cheveux blancs, stature athlétique, maintien élégant. Corps en remarquable état pour une runique.
Demeure : Quartier Mystique, Forgefer inconnu. Nombreux déplacements entre Forgefer et les Contreforts de Hautebrande.
Gnomovisiographie d'identification :

             

 
 
 
DONNÉES BIOGRAPHIQUES
 
Naissance : - 26 670 (Argus)
Décès : 28, morte au combat (Maleterres de l’Est), âgée de 26 699 ans.
Réanimation : 28 (Maleterres de l’Est)
Mors secunda : 30, disparue au combat (Citadelle de la Couronne de Glace)
TOUJOURS EN ACTIVITÉ
Famille connue :
-          Compagnon : Xavion, anachorète. Décès en -45 : assaut de la Horde (Nagrand). Aucun dossier.
-          Fils : Ba’anka, entrepreneur. Décès en -45, assaut de la Horde (Karabor). Aucun dossier.
-          Fille : Namalya, rangari. Décès en 28, embuscade du Fléau (Maleterres de l’Est). Dossier : AD-11-26096

Professions :
-          -26030  – -25391 : directrice de recherche aux systèmes automatisés arcaniques, académie de Mac'Aree
-          -25391 – -25000 : sous-conseillère du Triumvirat Argusien, Archimonde
-          -25000 – -200: responsable de l’entretien des systèmes de navigation du Génédar
-          -200 – -45 : retraite en Nagrand, Draenor.
-          -45 – 26 : mage de guerre (forces draéniques volontaires)
-          26 – 28 : mage de guerre (Alliance)
            POST-MORTEM
-          28 : capitaine du Fléau
-       28-30 : capitaine de la Lame d’Ebène au service de l’Alliance (promue Lieutenant-Commandant de l’Alliance et de la Lame d’Ebène pour services honorables post-mortem bis)

34 – ajd  : activité inconnue
 
 
 
 

INFORMATIONS UTILES
 
Compétences identifiées :
-        Maître arcaniste : rang argusien inapplicable dans le système contemporain du Kirin Tor. Équivalent évalué : archimage. Puissance évaluée : 8e degré (à réévaluer à la baisse : possible perte de pouvoirs due à sa mors prima)
-          Formation militaire : équivalent troupier opérationnel / mage de guerre. Niveau correct d’escrime à l’épée et de combat à mains nues.
-          Oratrice cultivée : antécédents politiciens sur Argus, cf.Professions
-          Scientifique : cf. Professions
-          Ingénieure : technologie draenique, ingéniérie gnome classique. Armure potentiellement améliorée.
            POST-MORTEM
-        Nécromancienne : maîtrise confirmée de la magie runique impie. Efficacité notable dans le relèvement et le contrôle de serviteurs mort-vivants. 
-          Facultés surnaturelles : force, endurance et résilience d’un chevalier de la mort standard.
 
 
Bilan psychologique :
Sujet intelligent et éduqué. Possibles antécédents aristocrates.
Mondanité et affabilité remarquables, inhabituel chez un chevalier de la mort.
Commandement autoritaire, sens tactique poussant le sujet à privilégier des solutions non-conventionnelles.
Violemment affectée par son veuvage et par la mort de ses enfants. Syndrome de stress post-traumatique soupçonné sans confirmation.
Discrète excentricité. Possible trouble antisocial, devenu plus manifeste post-mortem : usage de diplomatie recommandé sur la contrainte.
 
Neutralisation :
Sujet dangereux mais rationnel. Privilégier le dialogue. Si élimination nécessaire, préférer l’anti-magie puis un assaut physique éclair.
Recommandé : furtivité, vitesse, anti-magie, magie sacrée, frappe de la chair exposée à l’aide d’une arme sanctifiée ou en argent.
Déconseillé : force brute, puissance brute, magie noire, magie arcanique, épuisement sur la durée, attaque groupée.
Opérateur optimal : assassin, paladin.

Usage I.E.M fortement conseillés, cf.notes sur ingénierie.
Lorsque le sujet est en extérieur, une forme massive est souvent repérable la suivant de loin. Possible séide mort-vivant, nature inconnue. Enquête en cours. Lien possible avec la rapidité des voyages du sujets ?


Le colonel relut à nouveau le dossier, lissant pensivement sa moustache du bout des doigts. Le lieutenant ne bougea pas d'un pouce, attendant ses nouveaux ordres.



-      Et bien... voilà un joli passif. Et une jolie petite énigme.
-      Mon colonel ?
-      Ce dossier parle d'une poulpe morte deux fois, ou du moins, ce que même le SI:7 semblait croire ! Et voilà qu'après toutes ces années elle revient bien vivante comme une fleur de la région la plus désolée de ce foutu monde, se balade dans le nord et vaque à on ne sait quoi. Et soudain, alors que la Porte des Ténèbres nous vomit à nouveau des orcs dessus et que l'Alliance mobilise toutes ses forces sur le front d'un autre monde, elle veut reprendre du service et prendre la tête d'hommes qui ne la connaissent même pas ? J'admets qu'elle a l'air d'avoir de la bouteille, mais ça va mettre un souk pas possible de la réintégrer ! Elle aurait pu se présenter avant et venir nous filer un coup de main en Pandarie... Une runique, en plus. Pas vraiment les plus acceptés par les bleus.

-      A mon humble avis, mon colonel, peu importe. Nous avons besoin de gens comme elle au front.
-      Et il ne vous effleure même pas la tête qu'elle pourrait être un danger pour tout le monde ? Elle revient du Norfendre, se chamaille avec la Lame, et traine de façon louche dans les Contreforts. Elle pourrait très bien avoir rallié ce qui reste du Culte des Damnés et venir nous infiltrer...
-      Elle mériterait au moins un entretien avec vous, mon colonel. Ce serait insultant de refuser recevoir une héroïne décorée de l'Alliance. Sans compter qu'au vu de son profil, mon colonel, je crois savoir où nous pourrions l'affecter...

       Le lieutenant pointa un doigt vers le bureau du colonel. Ce dernier meut son regard vers l'endroit désigné, et tomba sur un rapport jeté dans un coin. La couverture était vierge, à l'exception de deux mots imprimés:

PROJET TRAQUEGIVRE


-      Pas idiot... pas idiot du tout. Ça mérite d'être essayé. Tant qu'à prendre des fous, autant les réunir ensemble. Faites-la monter.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum