[Histoire] Récit d'un rêve, mêlé au pouvoir du temps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Histoire] Récit d'un rêve, mêlé au pouvoir du temps.

Message  Xarof le Dim 03 Juil 2016, 20:37

Avant tout je tiens à préciser que j'ai écrit cette histoire depuis quelques temps, et que je la poste ici suite à une baisse de confiance en moi qui me fait penser que finalement mon histoire n'est peut-être pas assez bonne pour les gens pour lesquels je l'écrit.
Je la post donc ici pour avoir vos avis et peut-être me permettre de la finir enfin, pour rendre hommage a cette guilde de Rôle-Play que j'ai lâchement laissé il y a de cela un an pour raisons personnelles qui me font aujourd'hui regretter et m’empêche de les affronter de face pour demander leur pardon.
Si je réussis à finir cette histoire, je compte leur offrir pour Noël et espère que cette dernière leur plaira, et qu'elle continuera à leur donner envie de pratiquer le RP.

Sur ces mots, je vous souhaite bonne lecture, et vous préviens que cette histoire est une dédicace à la bienveillante guilde des Rollistes de La Taverne.
(Pour les amoureux fanatiques du lore, n'hésitez pas à me signaler si une incohérence particulière vous pique les yeux.)





CHAPITRE PREMIER: LE DÉBUT DU RÊVE

Nozdormu. Il est l'Aspect qui dirige le vol draconique de bronze. Très peu de créatures peuvent se vanter d'avoir des connaissances sur lui, même pour les siens il est un mystère. Nul ne sait où il se trouve, nul ne sais ce qu'il fait. En réalité, Nozdormu voyage sans cesse à travers le temps et l'espace, en quête d'anomalies qui pourraient apporter un danger, et il lui arrive aussi de temps à autres de collectionner des artefacts du passé, de différents passés. Réels ou irréels, ayant eu lieu ou non.

Mais l'aspect n'en reste pas moins un être vivant, et il lui arrive d'être épuisé de son éternelle recherche. Alors il est normal qu'il décide de faire une halte et de se reposer. Mais, pour l'Aspect du vol de Bronze, dormir ne signifie pas la tranquillité, et il le sait. Car tel est le destin de celui qui possède le pouvoir de changer le futur, le passé et le présent.

Son rêve commença, et il se retrouva projeté dans un territoire glacial. Territoire glacial dont il devina facilement l'emplacement car c'était en ce même endroit que dans un futur alternatif, il devrait sauver le monde de son alter-ego, Murozond. Il n'aimait pas beaucoup cet endroit. Car il lui rappelait que dans ce même futur, les dieux anciens réussirons à l'atteindre de leur corruption, dans ce futur, il serait devenu fou d'avoir vu sa propre mort, terrassé par les éternels titans et aurait trahis les siens, créant le vol draconique infini et modifiant l'histoire et le temps, rompant la règle des Aspects du temps.
Mais là n'est pas l'histoire. Nozdormu se réveilla donc dans les plaines gelées du Northend, dans la désolation des dragons. Il tenta de savoir pourquoi il était arrivé là, lorsqu'il fut alerté par des voix dans son dos. En effet un groupe de personnes venait à lui. Il attendu que le groupe s'approche de lui, et comme il s'en doutait, le groupe l'ignora. Ils lui passèrent même au travers. Nozdormu soupira et tenta de se réveiller, car les affaires mortelles ne sont pas les siennes et il n'a que faire tant qu'elles n'agissent pas sur le cours du temps. Mais, il ne pu pourtant pas se réveiller. Alors, pensant qu'il n'avait pas d'autre choix, il suivi le groupe non sans se demander pourquoi il était là.

- Bordel Ala' ! Tu peux me rappeler se qu'on fout là ?! s'écria un elfe de sang, râlant du mieux qu'il pouvait
- Je te l'ai déjà dit Lo', on va les chercher. répondit sèchement une elfe de sang, qui semblait aussi contrarié que le premier
- Mais j'ai pas envie ! En plus ils sont aussi cons que des murlocs ! Ils nous se-
- Tiens ta langue Lo'. coupa Ala', Ils ne sont pas tous comme ça. Bien que nous sommes en mesure de nous faufiler à l’intérieur de son domaine, jamais nous n'aurons la force de frappe nécessaire à survivre une fois à l’intérieur sans leur aide.
- Pfff ! Je continue à dire que se sont des gros débiles ! On perd notre temps en plus ils vont sûrement pas nous aider ! Et puis on a les Phoenix avec nous ! Les experts du mort-vivant !
- Sa suffit Lo' ! Les Phoenix sont en sous nombre par rapport à eux ! Et puis je te rappelle que les Phoenix on le moral dans les bottes..
- RIEN-À-CIRER ! Je reste sur ma version ! Ils vont nous capturer, ou même pire ! Nous-
- LO' ! L'elfette dénommée Ala' venait de s'arrêter et regardait l'elfe de sang d'un œil noir qui veut tout dire dans les yeux d'une femme,

Le dénommé Lo' arrêta de parler, ne connaissant que trop bien sa partenaire, mais rien ne l'empêcha de râler.

Nozdormu en profita pour détailler les deux personnages et leur discussion, de qui parlait-ils ? Qui ça "eux" ? Il laissa tomber les questions et se concentra sur les personnages. L'une était une elfe de sang au regard empli de tristesse et d'autorité, si l'on regardait assez profondément dans ses yeux et que l'on la connaissait mieux, l'on saurait alors que nous sommes en compagnie d'une être tourmentée qui n'a cependant jamais tourné le dos face à la difficulté. Elle est prête à tout pour protéger ceux qu'elle considère comme un ami, ou de sa famille. Sa silhouette est élancée, elle est blonde au cheveux longs. Elle est vêtue de cuir noir et souple.
Lo' quand à lui est aussi un elfe de sang, mais son visage montre la détermination de quelqu'un qui veut survivre. Sur son visage un cache-œil couvre son œil droit. Il est de taille normale pour sa race, les cheveux longs noirs accompagnés d'une barbe aussi noire. Il est habillé d'une armure de cuir épaisse, rouge et noire.

L’Aspect de bronze constata ce désordre chez les mortels et se demanda ce qui les avait poussés ici alors qu'il n'y était manifestement pas préparés, et c'est à cet instant qu'il remarqua un troisième elfe de sang, silencieux et visiblement nerveux. Il semblait qu'il avait fait le mauvais choix en les accompagnant car il ne disait mot, son regard partait dans le vague et il baissait la tête. Une cape et des attributs voyants le couvrait, ses cheveux étais noirs et long, une barbiche en fourche trônait à son menton. Sa taille aussi normale. Nozdormu eu soudainement l'idée de regarder où il se trouvaient. Il s'éleva dans les airs et vu une plaine bien plus désolée que lors de sa dernière visite, fus-t-elle remontée à plusieurs dizaines d'années.
Mais dans les confins enneigées une sorte de forteresse se dressait, résistante au froid et semblant à toute épreuve bien qu'elle fut visiblement ancienne et à moitié en ruines.

(Illustration)hapshack.com/images/EwD9O.jpg

C'est vers cette forteresse que le petit groupe s'avançait. L'Aspect distingua deux silhouettes sur les murailles. L'une venait de pointer le groupe en parlant à la deuxième et l'autre se dirigea ensuite vers la tour à la quelle était reliée cette muraille, étant élevé dans les airs, l'aspect fut le seul à les voir.

Ce que Nozdormu ne comprenait pas, c'est qu'il avait ressenti quelque chose d'étrange dans ses gens, dans tout ses gens. Une sorte d'aura, une aura qui désigne ceux qui écrivent l'histoire, ceux qui possèdent en leur sein le pouvoir de changer le futur.

Il ne restait plus qu'une seule silhouette sur la muraille, une souhaite fine et élancée, une silhouette qui lui rappelait Soridormi, son épouse et reine. Mais cette silhouette n'appartenait qu'à une simple elfe de la nuit. Cette elfe de la nuit, bien que portant un bandeau noir sur les yeux, "regardait" dans la direction du groupe. Elle les regardait.. et les fixaient. Un sourire se dessina sur son visage lorsqu'elle sembla identifier le groupe en passant délicatement la main sur une feuille de papier jaunie par le temps qu'elle eu sortie de sa sacoche.
Lors qu'elle le pu, elle pointa son arbalète sur le groupe et, avec une vitesse étonnante, elle décocha trois carreaux. Ses trois carreaux allèrent se planter aux pieds des elfes de sang qui dans une grimace, sortirent leurs armes. Armes que l'Aspect n'avait pas remarqué depuis lors, sûrement car elles étaient cachées sous leur vêtements et leur longues capes. Ala' et Lo' dégainèrent ensembles avec une agilité et une rapidité hors-normes, ils avaient tout deux un duo de dagues en main, avec une finissions telle qu'elle pourrait vous trancher la gorge à travers le cuir aussi simplement que si elles tranchaient l'air. En plus de ça elles dégoulinaient d'un liquide vert nauséabond. Ses détails laissait présager qu'ils était plus que de simples voyageurs. Le dernier elfe quand à lui, mis du temps à sortir ses armes, qui était beaucoup plus tape-à-l’œil que celles des deux autres et qui ne semblait avoir été forgé que pour cet effet-ci plutôt que pour l'art du combat, ce qui laissait dire que lui l'était contrairement au deux autres.

- Tiens donc ! fit l'elfette de la nuit dans un rictus mauvais, Que viennent faire trois belles têtes de prime si près du bastion des Lames ?
- Épargne nous les salutations habituelles elfe. répondit sarcastiquement Ala', Nous venons juste marchander.
- Ah oui ? Et pourrait-tu me dire que que l'assassin Lo', la voleuse Alassëa Eledhwen, et le trafiquant Noxilis Échancrelarme veulent nous marchander ?

Noxilis ravala sa salive, le combat n'était pas son fort car comme l'avait dit l'elfe de la nuit, lui n'était qu'un malhonnête marchand, et rien de plus.

- Et bien Anshalyn Bremïll, sous-chef des Lames, je ne demande qu'à voir ton chef. fit Ala' d'un sourire mauvais à la mercenaire

La mercenaire fit claquer sa langue, elle pensa que l’identité de tout les mercenaires était surement découverte si cette elfe de sang avait été aussi loin pour réussir à trouver son nom.

- Notre chef n'est.. est absent. Il avait une affaire à régler. Affaire qui de toute façon est bien plus importante que de traiter avec la misérable guilde des Frappes-cœur.
- Tsss, fit Ala' sur un ton d'agacement, C'est important. Nous DEVONS nous entretenir avec lui, chasseuse Anshalyn.
- Ah ouais ? Et pourquoi cela ? répondit sèchement la chasseresse tout en gardant son arme pointée sur les protagonistes.
- Car il concerne celui qui vous à fait ça.

Ala' pointait son doigt en direction du visage d'Ansha', visage qui portait le lourd poids de la cécité depuis sa dernière rencontre avec la corruption personnifiée il y a de cela plusieurs années.
Anshalyn fut prise d'une soudaine nostalgie, elle posa sa main sur ses yeux, yeux qui ne voyaient plus. La magie avait permit de soigner les blessures mais pas de lui rendre la vue. Elle rechigna peu après en serrant les dents,

- C'est du passé. Ce qui est fait, est fait. De plus, l'un de nos meilleurs éléments est dors et déjà parti explorer les environs de son domaine pour nous préparer à un assaut.
- Seul ? Il est, enfin était complètement débile alors. Il y à de grandes chances pour qu'il ait déjà trépassé.

Les mots de l'elfe de sang confirmèrent une crainte de la chasseuse, mais elle n'en laissa pas moins le champ libre pour parler de quelconque marchandage.

- Comment puis-je croire la parole impie d'une voleuse ? dit Ansha' d'un ton toujours aussi dur, Les Lames ne sont pas faibles comme vous, il ne se serait pas fait avoir.
- L'un de nos compagnon est aussi allé dans sa forteresse. Il n'est pas revenu.... Alors dit-moi, depuis quand est parti l'un de vos meilleurs éléments ?

La question d'Alassëa pesa lourd sur Anshalyn, car elle savait que la réponse qu'elle donnerait serait celle que l'elfe de sang attendait.

Le temps sembla flotter l'espace d'un instant.

"Bien trop longtemps." finit-elle par répondre.

Ses trois mots furent sourire Alassëa et rengainer les armes de Lo' et Noxilis, ils furent conviés à entrer dans le fort, non sans recevoir un accueil "chaleureux" de la part des mercenaires.
Ils furent dépouillés de leur cape et de leurs armes. "Une Simple précaution" comme l'avait souligné Anshalyn, non sans un sourire mauvais.

Emmenés dans une salle ronde, sans doute la salle de conseil étant donné la position de la table centrale en forme d'ovale et les chaises de pierre qui l'entourait. En allant à cette salle, ils était passés dans un couloir assez large, menant à des dortoirs individuels. Plusieurs dortoirs était vides, inhabités. D'autres avait étés refermés à l'aide de pierres et une arme avait été comme incrustée dans chaque pierre qui scellait un dortoir. Chaque arme était spéciale, unique en son genre. Tantôt une épée, tantôt deux, des fois une hache d'autres des arcs, armes à feu ou dagues. Devant chaque dortoir encore ouvert un mercenaire les avait regardé passer. Tous abordaient une allure fière, fière d'être un guerrier respecté et craint par delà les continents.
Ils passèrent devant les deux nains de la compagnie, Noghan le sombrefer et Balin dit "Marteau-de-pierre".

Balin fut le second nain à intégrer les Lames. Il pouvait être sage bien que bagarreur et toujours prêt à faire dégénérer une auberge. Sont habit était blanc, aussi blanc que la neige et que sa longue pilosité crânienne et faciale. Il semblait vêtu de pierre mais en fait il s'agissait d'un alliage de maille et d'acier aussi souple que résistant.
Noghan fut le premier nain des Lames. Contrairement à son cousin, lui était totalement bagarreur et était prêt à ce battre avec n'importe qui et n'importe quoi, et ce pour n'importe quelle raison. Grand amateur d'arôme de la cave, sa pilosité est aussi longue que Balin mais d'un bleu foncé. Ses yeux sont d'un rouge opaque et son regard est aussi terrifiant que la dernière mine de la Moria. Son armure est noire et ornée de quelques pics, forgée à même le sombrefer. Ses armes sont deux marteaux à une main, hérissés de pics. Une chose le diversifiait de Balin outre que son apparence, c'était sa façon de parler, en effet il roulait les "r".

Après eux, ils dépassèrent deux mercenaires qu'ils connaissaient bien, les deux traqueurs les plus renommés des Lames, deux chasseurs qui avait fait des Frappes-cœurs leurs proies et qu'ils avait dût affronter et échapper à maintes reprises. Heureusement, et par ils ne savent pas quel miracle, ils réussissait toujours à brouiller les pistes de sorte que les Lames ne les attrapâmes jamais.. Seul Lo' avait souffert d'un de leur affrontements, en protégeant Sphinx le traître des Lames des débris d'une balle. Il avait alors perdu un œil, mais avait gardé un rival et un ami.
Les deux chasseurs n'était autres que Nïwen "Ombrelame" et Altaer "TirdeBrume".

Nïwen avait obtenu le surnom d'"Ombrelame" car elle surgissait toujours d'un endroit obscur auquel on ne s'attendait pas la lame en avant. On avait l'impression qu'une sorte d'aura noir se formait autour d'elle à cause de temps qu'elle passait dans l'ombre. C'était une elfe de la nuit comme Anshalyn mais au cheveux aussi blanc et longs que la lune, et son armure de cuir aussi sombre que la nuit. Elle regardait passer le groupe avec un air de défi.

(Illustration)hapshack.com/images/bg8Tr.png

Altaer quand à lui avait reçu son titre de par son utilisation au armes à feu gnomes, avec les quelles il avait un talent inné. Peut être faisait-elle du bruit, mais la cible n'avait généralement pas le temps de l'entendre. Grâce à la lame installée au bout du canon, son arme peu tout aussi lui servir à distance qu'au corps à corps. Même si il a une préférence à distance. Sur son visage de Draenei ornait différentes cicatrices dues à ses défis qu'il s'imposait ou à des rencontres avec les Frappes. Son regard était bleuté et froid. L'armure qui le sied est imposante et de couleur sombre.

Lorsqu'il passa près d'Altaer, Lo' n’eut qu'une envie; l'étrangler. Là. Maintenant. Tout deux ce regardèrent droit dans les yeux. Dans leurs esprits, une bataille faisait rage. L'un en quête de vengeance et l'autre voulant mettre fin à la traque. Lo' s’arrêtât devant le draenei et le fixa. Les secondes parurent être des minutes, peut-être même des heures. Altaer fixait avec un sourire l’œil droit de Lo' et ce dernier fixait l’œil droit du draenei avec la seule pensée de lui arracher et de le lui faire gober.
Après ce muet affrontement, Lo' reprit sa route, non sans garder son envie de meurtre.
Noxilis se cru petit face à tout ces mercenaires endurcis par la bataille, liés par les seules choses que sont l'honneur, la gloire, l'or et les combats.

Nozdormu quand à lui, suivait pas à pas les événements, tout en notant les moindres détails. Les fiers mercenaires, le combatif Lo', le simple marchand Noxilis et l'audacieuse Alassëa qui semblait n'avoir rien à faire des yeux qui ce braquait sur elle à son passage.
Mais, il remarqua trois autres dortoirs. Il supposa que l'un d'eux était celui de la dénommée Anshalyn et confirma ses pensées en voyant une armoire remplie de matériel pour arbalète et d'équipement en cuir. Pourtant il passa devant les deux autres chambres vides, deux chambres qui contenait des équipements et des armes. Deux dortoirs vides dans les quels il entra pour inspecter le contenu et qui semblait ne pas avoir étés visités depuis plusieurs jour, l'un depuis trois journées au premier coup d’œil et, vu la propreté et l'autre depuis au moins une semaine. C'est lorsqu'il se retourna pour quitter la chambre poussiéreuse, qu'il remarqua que l'elfe de sang Alassëa se tenait debout devant cette dernière en regardant tristement son contenu. Elle fixait son regard sur un bureau de bois, sur le quel reposait deux livres et une pièce d'or. Un livre était ouvert et l'on pouvait lire en son contenu un recueil de missions avec les résumés des dernières primes empochées par le propriétaire. L’Aspect prit le second livre et regarda à l’intérieur, il put y lire l'histoire d'un ancien soldat de Lordaeron ancienne grande capitale des hommes, qui perdit tout une fois, puis qui perdit tout une seconde fois en plus de sa mémoire. Lors qu'il reposa le livre il jeta un coup d’œil à la pièce d'or, une simple pièce d'or sans aucune particularité propre, il ne remarqua rien de particulier. C'était juste une vielle pièce d'or abandonnée là. Une pièce d'or volée à Alassëa et que seuls quelques personnes pouvaient comprendre ce qu'elle signifiait.

Alassëa se tourna vers Anshalyn et lui demanda;

- C'est donc lui qui est parti ?
- Oui.. Cependant, pendant un temps il fut considéré comme un traître à la découverte de votre "lien", mais il a prouvé qu'il n'était pas comme ce "Sphinx" qui trahit jadis l'ancienne confrérie des Lames pour vous rejoindre.
- Il n'a trahit personne, il a juste ouvert les yeux, son rôle n'était pas d'être un assassin froid qui commet des crimes pour l'argent, son rôle était de trouver un but a sa vie après se qu'il lui est arrivé, but qu'il a-
- Il suffit. coupa Anshalyn d'un mouvement de main, Nous ne sommes pas ici pour déblatérer des histoires dont aucun de nos compagnons ici présent n'a assisté.

Après s’être tût, le groupe continua d'avancer vers la salle, chaque mercenaire s'ajoutait au groupe pour fermer la marche. L'ambiance était lourde et pesante, on aurait cru qu'une guerre pouvait éclater à tout moment. De temps en temps on pouvait entendre Nïwen claquer sa langue ou un mercenaire faire tinter son armure.

Ils arrivèrent à la salle, cette grande salle avec sa table ovale et ses chaises de pierre. Tout les mercenaires s’assirent d'un coté, Anshalyn en tête de table. Les trois membres des Frappes-cœurs prirent place à l'autre bout.
Le silence régna pendant quelques minutes, tous se dévisagèrent. Mais il va sans dire que Lo' et Altaer ne se quittèrent des yeux. Pour Nozdormu, l'ambiance était-elle qu'il eu l'impression que chacun gardait un elek en équilibre sur ses épaules.
Noxilis eu envie de rompre le silence en lançant une de ses blagues mais Alassëa le prit de court et s'adressa à Anshalyn,

- Nous sommes venus ici pour conclure un marché. fit Ala' à Anshalyn, les yeux dans les yeux
- Je vous écoute. répondit cette dernière
- Nous voudrions votre aide dans un assaut prochain de sa forteresse.
- Ah ? Et dites moi pourquoi nous devrions vous aider ?
- Si vous ne nous aidez pas, il va sans dire que vous vous retrouverez au chômage forcé si plus personne n'est là pour déposer une plainte, où qu'aucun garde ne vous dépose de prime.
- Mmmpf. fit Anshalyn dans un souffle contrarié
- De plus nous avons quelque chose à.. vous échanger.
- Ah oui ? Le regard d'Ansha' devint intéressé, tout comme celui de certains mercenaires. Vous avez intérêt à se que cela vaillent le coup. répondit-elle

Après plusieurs regards passés à ses camarades, Alassëa en conclut qu'ils n'avait plus le choix.

- Si vous nous aidez nous sommes prêt à nous rendre, nous Frappe-cœurs et Paladins Phoenix pour que vous touchiez les primes sur nos têtes.

La presque totalité des Lames furent surpris de la déclaration d'Alassëa. Les mercenaires prirent quelques secondes pour discuter entre-eux, car leur réponse était unanime.

[ Pour une meilleure compréhension veuillez remplacer les " 'l " par des " r " le personnage roulant les " r " il peut être difficile de le comprendre, merci ! ]

- Nous 'lefusons. fit le nain Noghan en croisant les bras

Les Frappes furent surpris de cette réponse, en effet ils étaient sûr que la hauteur de la prime de chacun combinée avec celle des Phoenix entraînerait une envie de l'or qui les pousserait à accepter.

- En effet, reprit le nain Balin, si nous acceptons nous mettons fin à votre traque.
- Or, rien n'est plus palpitant que la traque d'un gibier qui nous échappe sans cesse. conclut Altaer tout en continuant à regarder Lo', en souriant d'un sourire malsain
- Alors sérieusement, vous avez cru qu'un chasseur abandonnerait si facilement les proies qui lui offre le plus de plaisir ? fit Nïwen sur un ton ironique

Anshalyn soupira,

- Un jour, un grand nain du nom de Hemet Nesingwary, a bien définit ce qu'était un chasseur. Un chasseur est une personne qui naît avec un vide, et il ne peut combler se vide qu'avec l’excitation de la chasse, l’adrénaline qu'elle lui procure. Sans ceci pour combler ce vide, sa vie n'a que peu d’intérêt. Alors maintenant que nous tenons notre meilleure source d'adrénaline, il est hors de question de gagner si facilement. Requête refusée.

À cet instant, Nozdormu jura avoir vu tout les mercenaires sourire sinistrement, certains montrant leurs dents à la citation de la définition d'être un chasseur énoncé par Anshalyn.

- Il faut juste que vous nous promettiez d'êtres beaucoup plus vivaces à l'avenir. fit Altaer
- Peuh ! Vous arrivez déjà pas à nous attraper lourdeaux comme vous êtes, à quoi cela va servir ? dit Lo' en souriant
- Allons allons mon cher Lo', reprit Altaer, Vous ne croyez tout de même pas que vous vous échappez à chaque fois aussi facilement tout seuls ?
- Pfeuh, tu peut parler, tout se que je vois c'est une poignée de singes incapables de nous avoir ! fit Noxilis sur le même ton que Lo' ce qui eu pour effet de faire doucement rire se dernier
- À ton avis Noghan, combien de fois devrais-je taper sur celui-là pour en faire un piquet de tente ? fit Balin en regardant Noxilis
- Bah, je c'lois qu'il te vaud'la au moins quat'le coups ! répondit Noghan en louchant sur Noxilis, faisant mine d'évaluer la résistance de l'elfe au assauts du maillet de Balin
- Quatre coups ?! Je te le fait en trois !
- Chiche ! Je te paye une bie'le si tu y a'live !
- Vendu !

Les deux nains se tapèrent dans les mains, comme pour conclure en marché et regardèrent tout les deux Noxilis qui semblait avoir fondu sous la table.

Alassëa contempla le spectacle en soupirant puis regarda Anshalyn fixement avant de lui dire;

- Marché conclu chasseuse.
- À la bonne heure. fit cette dernière

Anshalyn se dressa puis s'adressa à tout les mercenaires,

- Mercenaires des Lames, il semble que nos proies soient en danger, alors préparez vous ! Car de cette bataille ou nous survivrons, ou nous périrons.

Là où Balin et Nogahn levèrent leurs armes en poussant un cri de guerre, Nïwen et Altaer répondirent avec un sourire pleins de dents. Tous s'en allèrent dans leur dortoirs pour préparer leurs affaires.

En passant à coté d'eux, Anshalyn s'adressa aux Frappes,

- J'espère que vous aimez les cachots, car nous partons demain à l'aube. Ah et j'espère aussi que vous êtes plus doués au combat que vous ne l'êtes à la parlotte.

Sur ces mots, Alassëa, Lo' et Noxilis furent amenés dans le cachot de la tour, où ils passèrent la nuit.
La vue de Nozdormu s’effaça, et il sut que ce qu'il pensait être un "rêve" ne faisait que commencer...

Fin du chapitre premier, Le début du rêve.
avatar
Xarof

Personnages Joués : Xarof Bloodon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum