Augure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Augure

Message  Dawn Keswith le Ven 29 Juil 2016, 22:51

« UNE VIE DE SERVITUDE VAUT MIEUX QU'UN BREF INSTANT DE LIBERTÉ ! »


C'était la Hurlevent d'aujourd'hui. Le spectacle quotidien d'une capitale envahie d'illuminés qui prêchaient la fin du monde et le retour de la Légion Ardente. Les prospectus - ou les "pamphlets" comme ils les appelaient - jonchaient les pavés du dernier berceau Humain. C'était à se demander si la ville en elle-même n'était pas devenue une espèce de papeterie géante, ou une parodie pâle et gangrenée d'un camp du Marteau du Crépuscule, tant certaines auspices parvenaient à rameuter foules et foules pour mieux partager leurs prophéties bancales.

Certains y croyaient dur comme fer. D'autres, plus rationnels, restaient perplexes face à ce genre d'annonces. Et d'autres, plus... sanguins, ne trouvaient rien de mieux que de leur cracher au visage molards, insultes et parfois même de leur faire une tête au carré.

Parmi la foule qu'une Auspice fort charmante avait réussi à rameuter - pour son apparence ou pour son discours, allez savoir - se fondait un encapuchonné drapé dans un costume étranger de charognard et comme beaucoup d'autres, il écoutait les divagations de la demoiselle qui les dominait grâce à une estrade.

« LA FIN EST PROCHE, PEUPLE DE L'ALLIANCE ! » hurlait-elle en se servant de ses mains pour porter sa voix davantage. « DES FORCES AU-DELÀ DE NOTRE COMPRÉHENSION NOUS ONT JUGÉ INDIGNES ! REJOIGNEZ LA LÉGION TANT QU'IL EN EST ENCORE TEMPS ! »

La confusion se répandait, des regards intrigués et effrayés s'échangeaient parmi les spectateurs qui, devant le charisme surprenant de l'envoutante annonciatrice, devenaient sensibles à ses divagations.

« LIBÉREZ-VOUS DE LA CENDRE DE VOS YEUX, ET VOUS TROUVEREZ UN BUT NOUVEAU, UN BUT PLUS GRAND AUX CÔTÉS DE SA SEIGNEURIE SARGERAS ! IL EST L'HEURE DE NOTRE ASC-...
- La Légion a déjà échoué par deux fois son invasion, et ça ne sera pas différent cette fois, si tant est qu'il y'en est une. » L'encapuchonné venait d'interrompre l'Auspice dans son discours sordide teinté de vert, ce à quoi elle répondit :
« Serais-tu un apeuré, Humain ? OBSERVEZ, MES FRÈRES ET SOEURS ! UN CRAINTIF DU TEMPS OÙ SARGERAS ASSOMBRIRA LE SOLEIL !
- Regarde-moi bien, abrutie, grogna-t-il en attrapant sa vis-à-vis corrompue par le col de sa robe, la Légion, où qu'elle soit, et son leader, quel qu'il soit, ne tiendront pas notre monde. Elle a échoué deux fois, et elle. Échouera. Trois. Fois. »

Relâchant la demoiselle qui s'était murée dans un silence religieux, il s'enfonça à nouveau dans la foule, y creusant un large chemin à mesure qu'il s'éloignait et sortait du quartier de la Cathédrale, sous les regards circonspects des badauds qui, après cette intervention, finirent par se disperser, au grand dam de l'Auspice qui continua, jusqu'à l'aube, ses hurlements hystériques sans grand succès.


« AZEROTH BRÛLERA ! PERSONNE NE PEUT SE DRESSER CONTRE LA LÉGION ! »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum