De la moinitude des non-pandarens.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Jaylini le Ven 09 Sep 2016, 19:18

Tortoka/Djigzyx a écrit:Génie

_________________
Déjà, la majorité des role-players sont vraiment compréhensifs et agréables.

O.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Saaren le Mar 13 Sep 2016, 23:05

Salut. Ca fait un moment, tiens, que j'ai pas dépoussiéré ce profil.

Pour jouer actuellement Kaldo moine, je me sens un poil concerné. J'estime simplement que n'importe qui semble pouvoir l'apprendre, vu que les possibilités sont ouvertes. Après, pour le reste tout est question de justifications et ressorts scénaristiques qui ne tiendront qu'au joueur en question de présenter de manière crédible, ou pas.
C'était mon avis inutile dont tout le monde s'en cogne.
Des bisous.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Mjik l'anorexique le Mer 14 Sep 2016, 04:36

Saaren a écrit:J'estime simplement que n'importe qui semble pouvoir l'apprendre, vu que les possibilités sont ouvertes.

Tiens, quand je parlais de Liadrin à Servernaya. Que je trouvais son parcours "Prêtresse => Haute Prêtresse => Guerrière => Blood Knight > Paladin" un peu trop facile et mary-suesque. Il m'a rétorqué: "C'est comme ça dans l'univers de WoW."
Alors, oui, c'est vrai. Un mec qui ramasse des pommes à Goldshire dans les mois qui suivent il a tué des dignitaires de Suramar. Mais j'ai toujours adoré l'importance des philosophies, contraintes et style de vie de chaque archétype.
Ca m'a toujours cassé les couilles, de croiser un PJ Prêtre humain qui sort: "Oui, mais alors moi en fait mon prêtre, il a pas vraiment suivi un cursus traditionnel. Il bossait dans une machine à U.V de Cabestan et puis il s'est rendu compte qu'il soignait les gens comme ça. Alors il a mis une robe et voilà."

J'exagère à peine, mais c'est surtout qu'au final tout le RP sur le partage culturel si tu joues un prêtre d'une autre race ou bien alors le sentiment d'appartenance et d'unité si tu joues la même race et bien ça finit quelque part loin dans ton rectum. Et au final tu te retrouves avec deux pj prêtres qui n'ont rien à se dire sur leur classe, leur ferveur, leurs motivations. Et qui ne se retrouvent même pas dans les spells. (Je parlerais même pas du guardian sur GW2. J'ai commencé à vouloir tuer des gens à partir de cette période.)

Donc oui... C'est facile et possible d'apprendre. Mais si possible en tapant dans un angle à 45° et pas sur du 180° avec d'un coté la "Kung-fu biffleuse de Pornshire" et de l'autre extrême "Maître Zu-Tung Chi, ceinture noire de tai-chi qui casse juste des planches après 10 ans de pratique en ermite."


Après, pour le reste tout est question de justifications et ressorts scénaristiques qui ne tiendront qu'au joueur en question de présenter de manière crédible, ou pas.
C'était mon avis inutile dont tout le monde s'en cogne.
Des bisous.

Oui, mais... Le soucis c'est que les justifications se reposent sur des codes culturels qui -à la base dans un univers ou le jdr mmo n'était pas la foire aux cons "je fé ske je ve mdr"- se reposent sur le sacrosaint "lore". Avec des limitations.
Comme il a déjà été mentionné. Les kaldoreis aimaient bien mettre des manchettes au nom d'Elune. C'est simple et suffisant pour avoir une base solide pour broder autour de ça et arriver à satisfaire 80% des rolistes avec de la matière grise sans qu'ils n'aient envie de lâcher "Oui mais" pour faire les mecs qui en savent plus et qui pinaillent juste pour avoir la plus grosse en quote Chronicles.

Maintenant chaque classe a sa philosophie, ses dogmes. Que ça soit les prêtres fervents au voleurs égoïstes qui ne jurent que par "la fin justifie les moyens". Les écoles de combat du Moine se reposent sur des animaux représentés par des demi-dieux qui représentent des valeurs particulières, qui nourrissent l'esprit et le style de l'art martial. Xuen pour l'école du Tigre par exemple.
Comme ils appartiennent à la Pandarie et ont divers roles au sein de plusieurs races de ce continent. Un peu comme les Naarus pour les Draenei, Cenarus pour les Druides, les 3 vertus pour ces tocards d'humains.
Il m'est difficilement pensable qu'un elfe se pointe en pandarie et après si peu d'années il puisse agir et vivre son art martial comme un Pandaren qui lui est né là dedans.
Tout comme j'aurais du mal avec une humaine qui serait dans le temple d'Elune de Darnassus qui commencerait à prendre les Soeurs d'Elune comme des égales parce qu'elle sort de Northshire. Ou un paladin humain TUEUR2MORVIVANT qui fait le sourire brillant et le vertueux donneur de leçons devant un redresseur millénaire draeneï.

C'est pas juste à donner des coups de genoux dans les boules qu'ils apprennent en Pandarie. C'est un tout qui est encré dans la spiritualité et les croyances pandarenes. Et ça demande bien plus que de casser des planches dans une forêt de Bambou comme un Van Damme dans Full Contact. Et c'est là où je suis crispé et gêné.
avatar
Mjik l'anorexique

Personnages Joués : Sancteforge

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Saaren le Mer 14 Sep 2016, 11:54

C'est exactement ce que je sous entendais, par des phrases semblant édicter des postulats ouverts.

Il y a, à mon sens, deux éléments à prendre en compte, tout d'abord la possibilité de faire moine, pour la race. C'est à dire que des prérequis aux yeux de Blizzard sont remplis que ce soit sur des termes culturels, des capacités personnelles et tutti quanti, vous avez saisi le bouzin. Je vais pas m'étendre dessus, premièrement parce que ce serait dégueulasse, secondement parce que je pense que si cette discussion a lieu, c'est que c'est saisi.

L'idée pour un moine non-pandaren n'est pas tant d'apprendre les arts martiaux pandarens en soi, que de trouver un code, une référence des valeurs qui lui parlent, et qu'il puisse utiliser dans son propre référentiel. Que ce soit les moines dévots de la lumière, ceux qui trouvent une paix et une place dans les valeurs pandarens, des pugilistes, des bagarreurs, des brasseurs, ou une attirance toute particulière pour les faux-sets crasseux.

En un mot, comme en mille, c'est comme pour tout ce qui a trait au jeu de rôle, c'est comme pour tout le jeu de rôle, la cohérence du personnage va dépendre de deux choses, son jeu à proprement parler, et le contexte dans lequel le personnage est placé, à travers son histoire, sa culture, etc... Des moines pandarens vont être crasseux, quand d'autres non-pandarens auront une approche bien plus cohérente et logique de la classe.

Je pense par ailleurs qu'il y a une approche différente du "lore", bien que bon c'est pas l'endroit pour commencer un débat sur sa qualité, j'estime que le lore est un outil, une réserve, dans lequel tu pioches des éléments, des valeurs, une hiérarchie et une approche du monde. Pas des contraintes figées, surtout au regard de l'univers de wow qui est quand même, tel que développé cette dernière dizaine d'années, relativement flexible comme tu l'as souligné toi-même.

En conclusion, évidemment qu'il faut de la retenue, de la maitrise, et de la cohérence, mais ça j'estime que c'est à chacun d'aller se la chercher. Oui, être un moine non-pandaren et un combattant potable est possible, en tout cas à mon sens. En jeu, l'ordre du moine est composé à moitié de non-pandarens, qui semblent avoir débuté leur cursus à MoP, dont certains ont déjà un titre de Maitre. Sans aller dans gameplay = rp, et en restant sur une approche strictement pandaren de la classe, mop est sorti de mémoire en 2012, prenons un postulat pratique, ça fait quatre ans.
En quatre ans, tu as la possibilité d'avoir un combattant potable. T'être pas un maitre, mais déjà quelqu'un qui commence à faire ses armes. A voir avec l'expérience propre du personnage.

Voilà, voilà. Et ce post est beaucoup trop long. Et si jamais tu veux en discuter de manière plus directe, tu sais où me trouver :>

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Mjik l'anorexique le Dim 18 Sep 2016, 20:49

Saaren a écrit: tu sais où me trouver :>

Je sors très rarement d'Elwynn.
avatar
Mjik l'anorexique

Personnages Joués : Sancteforge

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Saaren le Dim 18 Sep 2016, 23:10

Il parait, oui. Je te fais toute confiance sur ce point, bien que je ne soulignais pas forcément la localisation géographique Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Mjik l'anorexique le Ven 22 Déc 2017, 20:37

Je me permets de up ce topic pour poser une question légèrement différente qui est dans la continuité du sujet.

J'ai pour préférence dans les univers de fantaisie "l'affinité magique", je préfère largement y voir une destinée et un lien étroit entre la personne et son type de magie plutôt que de jouer dans un univers où la magie environnante s'apprend dans l'aspect que l'on souhaite tant qu'on se penche dessus. Bien entendu, cela se fait dans une moindre mesure, mais la spécialisation et l'affinité majeure, je préfère quand elle est immuable et plus ou moins scellée par ce qu'est le personnage.
Pourquoi ? Parce que ça casse les couilles les machins quadri-classé où les personnages qui en 2 ans de RP ont été 4 archétypes différents parce que "les skins sont cool." (on en connait toutes et tous un)
Breeeeeeeef !

Pourquoi est-ce que je mentionne ce détail ? Car ma question se pose sur le Chi et la reconversion.

Peut-on créer un moine qui était initialement une autre classe qui laisse tomber ce qu'il était pour se lancer dans cet apprentissage ?

Le Chi étant considéré comme le pendant Pandaren de la magie spirituel des chamans, j'aurais tendance à dire qu'il faudrait cette affinité là. Néanmoins la façon d'enseigner et la philosophie des écoles moines ne peuvent elles permette à n'importe qui de s'initier ?


avatar
Mjik l'anorexique

Personnages Joués : Sancteforge

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Dorian/Dalorian le Ven 22 Déc 2017, 20:50

Ca vaut ce que ça vaut, mais dans le roman Vol'jin, les ombres de la horde  Taran'zu enseigne "un truc de moine" à Vol'jin, ce qui lui permet de  casser des plaques de pierre, dans un premier temps, puis la gueule d'un berserk zandalari me semble-t-il (ou un mogu) un un seul coup.

Dans le détail il apprend à visualiser ses doutes, qui deviennent une "boule sombre" qu'il place sous les plaques de pierre ou derrière la tête de son adversaire .. et il lance son poing pour détruire les doutes, et non pas la pierre/la tête. Et du coup, il casse l'obstacle.

En tant que chasseur des ombres, Vol'jin a des affinités avec le spirituel, et la vision animiste du Vaudou et des Loas est plus 'chaministique' qu'autre chose. Vol'jin aurait-il pu devenir moine ? je ne sais pas, mais je pense que ça va dans le sens d'une possibilité de changer de voie, si on en a l'occasion. Cette occasion se matérialise par un maitre, du temps pour apprendre et une certaine affinité/ouverture d'esprit pour accepter la culture moine en échange de la culture "ma classe"
avatar
Dorian/Dalorian

Personnages Joués : Ombrageux

Feuille de personnage
Guilde: Maison Roncesang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Mjik l'anorexique le Ven 22 Déc 2017, 21:10

Ah, intéressant. Et oui, bien entendu avec les conditions adéquates on peut se reconvertir. Mais tu soulignes aussi le point que Voljin utilise un magie qui est similaire à la magie chamanique et au chi.

On reste donc dans ma conception de l'affinité magique et l'école liée à la personne.

N'y a t-il pas d'exemple d'un personnage qui aurait vraiment rien à voir avec la magie spirituelle des chamans/chasseurs des ombres qui auraient pu caresser quelques techniques moines ?
avatar
Mjik l'anorexique

Personnages Joués : Sancteforge

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Tortoka/Djigzyx le Ven 22 Déc 2017, 21:17

Les pj apprennent quelques trucs de moines dans la Vallée des quatre vents il me semble, quand on va voir un ermite dans une forêt de bambou qui nous apprend à péter une carapace de gros insecte.

Pour ce qui est de l'affinité, je pense que n'importe qui peut devenir moine, puisque le chi c'est l'énergie spirituelle que l'on a en soi. En principe je dirais que tout le monde peut apprendre à y accéder.

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  GAROG le Ven 22 Déc 2017, 22:54

Wow est de gauche. Tout le monde a le même potentiel que tout le monde, et rien n'est impossible pour qui que ce soit. Il suffit de croire en ses rêves.

Tant que ton perso est pertinent et n'est ni un ego-trip, ni de la flemmardise, ou de la facilité (: vouloir jouer un EDS pour sa jolie bouille, mais quand même doser des orcs avec des grosses armes à deux mains et 200 kg de muscles sortis de Mary-stéroïdes), ça va. C'est bien pour ça que les persos de Tortoka sont plus légitimes que ceux de
avatar
GAROG

Personnages Joués : Garog Noircoeur

Feuille de personnage
Guilde: Clan Noirsang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Severnaya le Sam 23 Déc 2017, 00:52

G-arog ? tout va bien ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Topper McNabb le Sam 23 Déc 2017, 03:15

J'ai jamais douté de Garrosh.
avatar
Topper McNabb

Personnages Joués : Clochard de Hurlevent

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Harken le Sam 23 Déc 2017, 17:34

GAROG a écrit:Wow est de gauche. Tout le monde a le même potentiel que tout le monde, et rien n'est impossible pour qui que ce soit. Il suffit de croire en ses rêves.

Tant que ton perso est pertinent et n'est ni un ego-trip, ni de la flemmardise, ou de la facilité (: vouloir jouer un EDS pour sa jolie bouille, mais quand même doser des orcs avec des grosses armes à deux mains et 200 kg de muscles sortis de Mary-stéroïdes), ça va. C'est bien pour ça que les persos de Tortoka sont plus légitimes que ceux de

avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Ajaxandriel Givreciel le Dim 24 Déc 2017, 16:35

GAROG a écrit:Wow est de gauche. Tout le monde a le même potentiel que tout le monde, et rien n'est impossible pour qui que ce soit. Il suffit de croire en ses rêves.
de gauche mdr
Ça doit être ce qu'on appelle " l'égalité des chances " ... :'>



La "prédisposition magique" réelle qui est supportée par le jeu c'est le fait d'être coincé dans sa classe de moine (à moins de reroller) ... Ça et de ne pas être Gobelin ou Worgen. Il n'y a rien qui empêche in-universe un personnage d'avoir été autre-chose que moine avant d'être créé lvl 1 (ou 100) puis joué comme moine. Autrement, je peux bien concevoir des nourrissons cassant des tétines à mains nues, et les parents de s'extasier quand un vieux maître leur annonça : "Le Chi, fort en lui est. L'amener au Temple des Mille Balayettes vous devez, pour qu'accomplir son Destin il puisse", mais ça serait plutôt le cas particulier de background que le cas général...
Le simple fait que des races non-pandarènes apprennent les arts martiaux pandarens en quelques mois montre que c'est similaire au monde réel (pratiquants occidentaux de judo ou de kung fu par ex.)

Alors c'est vrai que ça "acculture" un peu, dans le contexte fantasy... Et que d'un point de vue esthétique et immersif, ça casse un peu le délire.
Je suis pas fan non plus du race-washing (exemple flagrant : Turalyon placé big boss de l'Armée de la Lumière... ... ... Neutral )

Pour contourner ça je reprendrais l'exemple des sortes de moniales d'Elune dont parlait Dorian à l'époque, et des moines écarlates (en partie étoffés après-coup par l'exemple de Korloff qui raccroche les wagons avec les pandarens) et auchenai (on peut sûrement mixer/rapprocher avec le Jed'hin maintenant qu'il est canonique, même si ça ressemble juste à des joutes de pachycéphalosaures), des brasseurs orcs nains et de toutes les races, des tisse-brume kvaldirs de Norfendre (déjà!) et Tornheim, même des marche-vents arakkoa (bon plutôt des chamans sans les techniques propres aux moines), et chez les trolls les derviches (notez l'unique technique spéciale qui n'est pas sans rappeler le thème de la spé brewmaster) ...

Bref chaque peuple semble avoir, en fouillant un peu, des "prototypes" de moines combattants.
A chacun de voir ensuite s'il raccroche le wagon de son background en insistant sur des liens et affinités avec les enseignements pandarens, ou s'il réfute la mécanique et s'invente son propre gameplay en rp quitte à violenter un peu le lore.

Chez les sin'dorei spécifiquement, rappelons qu'un moine existe déjà dans le lore depuis BC : Terrasse des Magistères

http://www.wowhead.com/npc=24554/eramas-brightblaze

Bien que les techs soient un peu adaptées au bg thalassien (les arcanes), c'était visuellement et mécaniquement un moine.
avatar
Ajaxandriel Givreciel

Personnages Joués : Ajaxel'Ariel Givreciel etc. etc.

Feuille de personnage
Guilde: Ligue des séparatistes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Severnaya le Dim 24 Déc 2017, 16:43

Y'avais déjà une tripotée de pseudo-moines avant MoP: https://wow.gamepedia.com/Monk#Trivia

Y'a même deux moines squelettes: https://wow.gamepedia.com/Intersection:Monk_characters::Skeletons

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  GAROG le Dim 24 Déc 2017, 18:00

Severnaya a écrit:Y'a même deux moines squelettes: https://wow.gamepedia.com/Intersection:Monk_characters::Skeletons



avatar
GAROG

Personnages Joués : Garog Noircoeur

Feuille de personnage
Guilde: Clan Noirsang

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Holdodlig / Tàlae le Lun 25 Déc 2017, 16:03

Mijika a écrit:Je me permets de up ce topic pour poser une question légèrement différente qui est dans la continuité du sujet.

J'ai pour préférence dans les univers de fantaisie "l'affinité magique", je préfère largement y voir une destinée et un lien étroit entre la personne et son type de magie plutôt que de jouer dans un univers où la magie environnante s'apprend dans l'aspect que l'on souhaite tant qu'on se penche dessus. Bien entendu, cela se fait dans une moindre mesure, mais la spécialisation et l'affinité majeure, je préfère quand elle est immuable et plus ou moins scellée par ce qu'est le personnage.
Pourquoi ? Parce que ça casse les couilles les machins quadri-classé où les personnages qui en 2 ans de RP ont été 4 archétypes différents parce que "les skins sont cool." (on en connait toutes et tous un)
Breeeeeeeef !

Pourquoi est-ce que je mentionne ce détail ? Car ma question se pose sur le Chi et la reconversion.

Peut-on créer un moine qui était initialement une autre classe qui laisse tomber ce qu'il était pour se lancer dans cet apprentissage ?

Le Chi étant considéré comme le pendant Pandaren de la magie spirituel des chamans, j'aurais tendance à dire qu'il faudrait cette affinité là. Néanmoins la façon d'enseigner et la philosophie des écoles moines ne peuvent elles permette à n'importe qui de s'initier ?



Tu peux. Si le chi est la ressource principale utilisé par le type de moine le plus populaire en jeu (les moines pandarens), d'autres se contentent de recopier les mouvements, en trouvant d'autres énergies pour alimenter leurs attaques, comme les arcanes ou le feu.
avatar
Holdodlig / Tàlae

Personnages Joués : A définir ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la moinitude des non-pandarens.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum