[Alliance] La famille Rocvent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Alliance] La famille Rocvent

Message  Tortoka/Djigzyx le Jeu 8 Sep 2016 - 0:14

[Alliance] Tymotheus Rocvent

Je suis pas fou, j'ai simplement des amis dans ma tête.


  • Prénom: Tymotheus
  • Nom: Rocvent
  • Surnom: Tym
  • Classe ou Métier : Druide
  • Sexe : Mâle
  • Guilde ou Organisation : Cercle cénarien
  • Résidence: Val'sharah
  • Lieu de naissance: Gilnéas
  • Age: 27 ans
  • Race: Worgen
  • Famille: Thenna, Alduriandre, Altaya Rocvent (cousins et cousines), Grisvald Rocvent (père), Abermalt Rocvent (oncle)
  • Amis: Tam le Loup(worgen), Allan l'Explorateur (cerf), Tommy le Dément (félin), Flora l'Innocente (fleur), Hans le Connaisseur (hibours), Marvin la Guigne (ours) et d'autres à l'extérieur de son esprit.
  • Ennemis: Sûrement
  • Adore: Les tartes, les pâtisseries, les écureuils, les drake fae
  • Déteste: Les nagas, les morts-vivants, les démons

Description Physique
Un mètre soixante quinze en tant qu'humain, presque deux mètres sous forme worgen, Tym est de carrure légère, son corps athlétique étant plus adapté à la voltige qu'à la lutte pied à terre. Et effectivement au combat comme dans la vie de tous les jours il ne tient pas en place. Toutefois, lorsque rien ne stimule son caractère de chien fou, ou que ses différentes personnalités ne bataillent pas pour porter leur voix, il déambule nonchalamment au cours de quelques promenades.

Si depuis qu'il a quitté la rue il avait fait des efforts vestimentaires et d'hygiène de vie, ceux-ci ont été annihilés lorsqu'il s'est lancé dans la pratique du druidisme. Tym affiche à nouveau une crinière blonde -ou grise selon la forme qu'il adopte- en désordre, un air négligé, des pièces d'armure rapiécées et une odeur fauve.

Son visage reste désespérément imberbe, malgré les quelques bêtes à poils qu'il incarne régulièrement et dans ses yeux bleus pétille pour encore un bon moment sa jeunesse, accompagnée d'un peu d'espièglerie.
Actuellement
Membre du cercle cénarien, assistant les druides de Val'sharah.
Résumé de son histoire


Tym est né noble, mais fut chassé du domaine paternel après avoir échoué à devenir un combattant convenable. Sans-abri, avec pour seuls amis ceux qui résidaient sous son crâne, il trouva refuge dans Gilnéas la capitale. Il y traîna ses guêtres plusieurs années durant avant que les crocs d'un worgen sauvage ne trouvent le chemin de ses mollets.

Mais la malédiction ne fit pas que le changer en worgen : elle s'incarna sous la forme d'une nouvelle personnalité qui annihila toutes les autres. Seul avec une bête sauvage dans un corps qu'il ne maîtrisait plus, Tym ne put compter que sur les remèdes alchimiques et le rituel d'équilibre pour surmonter ce nouvel "ami" dans sa tête.

Par la suite, il compta parmi les exilés gilnéens qui débarquèrent à Darnassus. Là, il décida de mettre à profit sa nature bestiale en rejoignant l'unité militaire kaldoreï du Croissant d'Elune, qu'il accompagna au cours de longues campagnes. Durant ces combats, il devint, enfin, un combattant décent et entretint un rapport plus favorable avec sa forme worgen.

Ses péripéties suivantes l'amenèrent à bord du Talandra, puis au cœur du Bois de la Pénombre, dans les locaux de l'institut Ebonlocke. Il rencontra de nombreuses personnes bien en chair, ses anciennes personnalités perdues lui revinrent les unes après les autres et il eut l'occasion de faire la connaissance d'un groupe de petits Anciens méconnus -à raison- des druides.

Au cours d'un assaut démoniaque sur l'Institut, son esprit fut endommagé par un sortilège et Tym fut séparé de son corps et de ses autres personnalités. Tam, sa part worgen, saisit l'occasion pour tenter de reprendre le dessus et de devenir le seul maître des lieux. En catastrophe, un rituel druidique fut lancé afin de relâcher les différentes personnalités dans le Rêve d’Émeraude où elles pourraient s'épanouir et surtout ne pas se confronter, le temps que le fragment de Tym ne soit retrouvé et réintégré.

Lorsque finalement le jeune homme revint à son corps, il découvrit que ses amis d'esprit avait été pris en charge par des druides qui leur avait montré les différentes voies de leur discipline. Et puisqu'ils s'étaient si bien familiarisés avec cette magie, il décida d'en suivre les enseignements.
Note Hrp


Dernière édition par Tortoka/Djigzyx le Ven 17 Fév 2017 - 15:56, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] La famille Rocvent

Message  Tortoka/Djigzyx le Dim 13 Nov 2016 - 2:03

[Alliance] Thenna Rocvent

Non ça sert à rien de hurler, mais c'est bon pour mes nerfs


  • Prénom: Thenna
  • Nom: Rocvent
  • Surnom:
  • Classe ou Métier : Mage de bataille
  • Sexe : Femelle
  • Guilde ou Organisation : Arcanum Dalaran, Kirin tor
  • Résidence: Dalaran
  • Lieu de naissance: Gilnéas
  • Age: 27 ans
  • Race: Humaine
  • Famille: Tymotheus, Alduriandre, Altaya Rocvent (cousins et cousine), Grisvald, Abermalt Rocvent (oncles)
  • Amis: Tito le tatou runique, et quelques uns
  • Ennemis: Pleins
  • Adore: Les animaux, les couleurs, se battre, les gnomes, la discipline
  • Déteste: Les gens, la volaille, l'autorité

Description Physique
Thenna est une jeune femme à l'allure athlétique, signe d'un entraînement peut-être inhabituel pour une mage. Dynamique, assurée, surexcitée même, elle crépite presque littéralement d'énergie du fait de son utilisation parfois abusive et irresponsable de la magie.

Oscillant toujours entre la coquetterie et le pratique, elle réprouve les robes mais aime les beaux ensembles, soigne sa chevelure mais ne veut pas l'avoir dans les yeux, se fait belle mais ne prend pas le temps d'en tirer quelque avantage, est farouchement indépendante, mais incapable de lancer tous ses sorts sans accessoire.

Parfois garçon manqué, elle dit et fait bien ce qu'elle veut et lorsqu'elle décide de régler ses problèmes avec des mots c'est en hurlant. Versatile, elle peut être d'une grande facétie tout comme elle peut être la pire des pestes.

Actuellement
Résidente à Dalaran, membre de l'Arcanum Dalaran
Résumé de son histoire


Son potentiel magique repéré très tôt, les parents de Thenna prirent la décision de déposer leur fille à Dalaran quand elle était encore toute jeune, et ce avant que la fermeture du Mur ne coupe leur royaume de tout contact extérieur. Là, elle mena ses études avec turbulences et facéties, jusqu'à ce qu'arrive l'invasion du Fléau.

Sa mère brava l'interdiction de passer le Mur pour rejoindre sa fille et la tirer de la ville attaquée mais ne parvint pas à braver les vagues de morts-vivants, laissant une jeune mage orpheline dans les abris de Dalaran. Après la Troisième Guerre, excédée de rester cloîtrée sous un dôme magique, Thenna quitta ses études et la ville pour courir les chemins et apprendre la magie par elle-même. Elle développa son art de lancer des sorts à la pointe de ses armes et conçut notamment de nombreux enchantements l'aidant à se focaliser sur sa magie, tâche qui était pour elle particulièrement laborieuse.

Elle retrouva la cité des mages lorsqu'elle devint la cité volante et que le vol draconique bleu y mena un assaut. Elle y reprit ses études de la magie, qu'elle agrémenta de participations à quelques conflits durant les événements du Cataclysme. C'est à cette période que ses "instabilités épisodiques de la psyché" furent identifiées, expliquant son inaptitude à manier la magie correctement.
Note Hrp

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] La famille Rocvent

Message  Tortoka/Djigzyx le Dim 13 Nov 2016 - 2:04

[Alliance] Alduriandre Rocvent

Effectivement, je n'ai rien "vu" venir. Ce n'est pas pour autant que ça m'a échappé.


  • Prénom: Alduriandre
  • Nom: Rocvent
  • Surnom: Al', Corbeau, Chien aveugle
  • Classe ou Métier : Guide, éclaireur, dompteur
  • Sexe : Mâle
  • Guilde ou Organisation : Brigade de Gilnéas
  • Résidence: Griseveille
  • Lieu de naissance: Gilnéas
  • Age: 28 ans
  • Race: Worgen
  • Famille: Altaya (soeur jumelle) Thenna, Tymotheus Rocvent (cousine et cousin), Abermalt Rocvent (père), Grisvald Rocvent (oncle),
  • Amis:
  • Ennemis: Les ennemis de Gilnéas et les worgens sauvages
  • Adore: Le calme, les bêtes dociles, la musique
  • Déteste: Les imprévus, la malédiction worgen, les bêtes sauvages

Description Physique
Un regard fixe, un visage fermé, en partie caché sous un capuchon, c'est peut-être parce qu'il ne verra jamais dans sa vie la face de ses interlocuteurs qu'Alduriandre choisit de dissimuler la sienne.

Préférant feindre l'assurance plutôt que d'avancer à tâtons, il tient fermement la laisse de cuir du molosse qui guide ses pas et laisse courir une main sur les contours de son environnement pour mieux le discerner.

Guidé par les bruits et les odeurs, le gilnéen reste taciturne, préférant l'action à la discussion mais la réflexion à l'action. Il n'avance jamais tête baissée, et cherche à percevoir et réunir le maximum d'informations avant de définir sa marche à suivre.

Sa forme worgen le répugne, même si le tourbillon de sensations que lui apportent une ouïe et un odorat améliorés est grisant. Le corps soumis à une transformation douloureuse, les appels d'instincts primaires, l'être mu par des réactions instinctives. Autant de choses qui font qu'Alduriandre vit sa malédiction pour ce qu'elle est, n'en admettant les avantages que lorsque la situation en exige le recours.
Actuellement
Prend ses marques dans les îles brisées.
Résumé de son histoire

Aveugle de naissance, Alduriandre ne s'était jamais plaint de ce que l'on appelait son "terrible sort". La vue ne lui manquait pas, il ne l'avait jamais connue. Pourtant ce mur dressé devant ses yeux lui avait fait obstacle d'autres façons.

Il y avait eu le désarroi de son père qui, ne sachant comment élever son enfant diminué et encore moins en faire un bon combattant pour son royaume, s'était peu à peu détaché de lui.

Il y avait eu sa sœur jumelle, affligée d'un autre handicap, celui du mutisme. Incapables de communiquer entre eux, les deux enfants s'étaient pendant longtemps contentés de coexister sans se comprendre.

Mais sitôt qu'il eut affiné sa propre perception du monde, Alduriandre avait entrepris d'abattre ces murs. Avec sa sœur, ils développèrent un langage unique, un code propre à eux seuls, basé sur la musique. Pour son père, il voulut réussir l'impossible en s'essayant à l'art du combat.

Il apprit que les bêtes, une fois domestiquées, constituaient des sources inépuisables de bruits et de mouvements -donc d'informations- sur lesquelles il pouvait se reposer pour ses activités. L'aveugle décida donc en ce sens de se tourner vers les corbeaux et les mastiffs très communs dans le royaume de Gilnéas.

Malheureusement la malédiction worgen faillit bien réduire à néant ses longues années d'efforts pour enfin nouer des liens avec sa famille. Son père, infecté le premier, disparut après l'avoir mordu et Alduriandre crut bien succomber à son tour aux instincts sauvages. Et tandis qu'une partie de la population, dont sa sœur jumelle, fuyait par les mers, le gilnéen choisit de rester en son royaume, pourchassant les Réprouvés et les worgens sauvages qui l'infestaient.

Il veilla aussi longtemps sur son père qui, bien qu'il ait suivi le rite d'équilibre, adoptait encore le comportement erratique d'une bête sauvage. Ce n'est que récemment que le fils et le père quittèrent Gilnéas pour suivre l'appel de leur roi sur les Îles Brisées.
Note Hrp

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] La famille Rocvent

Message  Tortoka/Djigzyx le Dim 13 Nov 2016 - 2:11

[Alliance] Altaya Rocvent

"J'économise l'encre. Vous devriez faire de même avec votre salive."


  • Prénom: Altaya
  • Nom: Rocvent
  • Surnom: Flûte
  • Classe ou Métier : Eclaireuse, agent
  • Sexe : Femelle
  • Guilde ou Organisation : SI:7
  • Résidence: -
  • Lieu de naissance: Gilnéas
  • Age: 28 ans
  • Race: Humaine
  • Famille: Alduriandre (frère jumeau) Thenna, Tymotheus Rocvent (cousine et cousin), Abermalt Rocvent (père), Grisvald Rocvent (oncle),
  • Amis: Ses collègues, cordialement.
  • Ennemis: Ceux désignés par sa hiérarchie.
  • Adore: L'observation, les activités communes avec son frère, la musique, l'écriture et la lecture
  • Déteste: Avoir à participer à une discussion, donner de longues explications, les questionnements, se faire remarquer

Description Physique

Femme discrète à la peau pâle, Altaya préfère la compagnie des ombres. De par son mutisme, elle a appris très tôt à transmettre et communiquer ses émotions par les seules expressions de son visage et ne sait que trop bien à quel point ces dernières peuvent parler plus que les mots. Cette expressivité se révélant d'une certaine façon incompatible avec son travail d'agent, la jeune femme s'attache à maîtriser les informations que sa gestuelle ou sa physionomie peuvent transmettre.

Lorsqu'elle est en mission, Altaya dispose d'un accessoire particulier en plus de la combinaison de cuir et des lames propres à sa profession. L'objet prend la forme d'un masque de métal aux nombreux orifices et qui à la manière d'une flûte ou d'un harmonica, permet de produire des notes. La jeune femme peut ainsi, en plus des signes de la main utilisés par les agents en mission, communiquer avec ceux de ses partenaires qui auront appris son code de langage ou sont tout simplement sensibles à l'expression musicale.
Actuellement
Prend ses marques dans les îles brisées.
Résumé de son histoire

Bien qu'elle soit son aînée de quelques minutes, Altaya avait toujours été le fantôme de son frère, ce dernier ne la percevant longtemps que par le bruit de ses pas, les tapes à l'épaule signalant sa présence ou l'emprise de sa main autour du poignet quand elle le guidait dans les couloirs de leur grande demeure.

Et tandis que son jumeau travaillait sa compréhension du monde autour de lui, elle à l'inverse cherchait comment s'exprimer et être comprise alors qu'elle n'avait pas de voix à faire entendre. L'écriture se posa comme une option évidente et la muette commença à noircir des feuillets autant qu'elle dévorait les livres. Sa gestuelle et ses mimiques se firent de plus en plus expressives pour formuler les réactions se passant de mots. Mais bien sûr, tout cela ne pouvait atteindre son frère aveugle.

Les jumeaux trouvèrent un terrain d'entente -littéralement- lorsque Altaya posa les doigts sur le clavecin familial. Cela leur demanda du temps et de la pratique, mais le frère et la sœur parvinrent à concevoir un code musical leur permettant de communiquer de façon formelle, par les notes, mais aussi de façon plus abstraite, par les mélodies.

La malédiction worgen mit à mal cette proximité nouvelle et bien qu'elle ne put retenir la bête qu'était devenue son père, elle veilla son frère de sa morsure à sa prise en charge par les alchimistes du royaume. Malheureusement, les multiples conflits et évacuations que connurent les gilnéens en ces temps troublés finirent par séparer les jumeaux et si Alduriandre resta sur les terres de son royaume, Altaya participa à l'exode de son peuple pour les terres kaldoreï.

De là, ses actions face aux worgens sauvages et aux Réprouvés lui valurent d'être recommandée auprès des forces de l'Alliance et de rejoindre au fil de ses affectations, les rangs du SI:7. Et bien que l'organisation opère dans le silence, le mutisme d'Altaya sema quelques embûches sur le chemin de son intégration. La gilnéenne parvint toutefois à prouver sa valeur et fut bientôt déployée dans son royaume d'origine où elle devait travailler en coopération avec la résistance qui s'était organisée là-bas contre les Réprouvés.

De retour auprès de son frère, la jeune femme remplit rigoureusement sa mission, s'attardant quelques fois avec son jumeau à veiller sur leur père qui errait encore dans les ruines de leur domaine. Lorsque toutefois elle fut rappelée par sa hiérarchie, elle dut monter en urgence et indépendamment de ses supérieurs une opération visant à tirer son géniteur de leur royaume maudit. Ce n'est qu'une fois garantie la sécurité de sa famille qu'elle put prendre sereinement sa nouvelle affectation.
Note Hrp

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] La famille Rocvent

Message  Tortoka/Djigzyx le Dim 13 Nov 2016 - 2:16

[Alliance] Abermalt Rocvent



  • Prénom: Abermalt
  • Nom: Rocvent
  • Surnom:
  • Classe ou Métier : Vicomte, Maître d'armes
  • Sexe : Mâle
  • Guilde ou Organisation :
  • Résidence: Griseveille
  • Lieu de naissance: Gilnéas
  • Age: 55 ans
  • Race: Worgen
  • Famille: Altaya et Alduriandre (enfants) Thenna, Tymotheus Rocvent (nièce et neveu), Grisvald Rocvent (frère)
  • Amis: L'alcool
  • Ennemis: L'alcool
  • Adore: Le whisky gilnéen, la bière naine, les vins tirassiens, le rhum.
  • Déteste: Les vins elfiques ou de Dalaran, la bière lordaeronnaise, la Horde, les ogres

Description Physique

Abermalt est un homme de haute et large carrure, que le port de son armure épaisse vient encore gonfler. On le verra d'ailleurs rarement sans cet équipement, le combattant étant de ceux qui se sentent nus sans leur attirail cliquetant d'acier.

Bien que la malédiction worgen semble avoir stoppé le blanchissement de ses cheveux châtains et revitalisé les muscles de son corps, Abermalt affiche la mine bien mûre d'un cinquantenaire. Un cache-œil de cuir couvre la moitié de son regard acéré et ce n'est qu'une cicatrice parmi celles qui sont venues barrer son corps durant ses démêlés avec la Horde au temps de la Deuxième Guerre.

Ses bras épais et sa forte musculature lui permettent de manipuler de lourdes armes malgré le poids de son armure, et il est d'autant plus vif lorsqu'il se laisse aller à sa forme bestiale. Débordant de fureur et animé par la soif de sang, il est alors comme un boulet de démolition, une avalanche de métal et de destruction faisant pleuvoir les coups sur ses ennemis.

De machine à tuer, il passe à l'état d'épave lorsqu'il succombe à son vieux démon : l'alcool. Que ce soit pour oublier les erreurs et les horreurs du passé, pour requinquer sa bravoure, aiguiser ses sens ou émousser ceux de sa bête intérieure, Abermalt a toujours une bonne raison de porter sa main à sa flasque d'alcool fort, toujours pleine et toujours proche de lui.

Alors, quand l'ivresse l'emporte sur la raison, il se laisse tirer vers le fond, rouvre de vieilles plaies, tantôt triste, tantôt furieux ou aux abois. Et après une nuit en proie à ces émotions négatives et un réveil plus que difficile, il reprend sa vie là où il l'avait laissée, peu importe ce que cela peut signifier.

Actuellement
Mène la Compagnie du Loup Gris
Résumé de son histoire

Héritier de la famille Rocvent et qui plus est aîné de sa fratrie, Abermalt devait être fort, porter haut les valeurs de sa famille et montrer l'exemple à ses cadets. Il s'attacha donc à maîtriser les arts du combat et de la guerre, à manier autant d'armes qu'il pouvait s'en procurer et à comprendre la stratégie des petites escarmouches comme des grandes batailles.

La Deuxième Guerre lui permit de mettre rapidement en pratique toutes ces notions et il s'engagea au combat avec son frère et sa sœur car c'était ce qu'on attendait d'eux. Ses distinctions furent nombreuses et sanglantes, lui valant gloire et respect. Enivré par le succès, il poussait sa fratrie à accomplir des faits d'armes toujours plus audacieux et plus risqués. Lui n'avait rien à gagner, il hériterait de toute façon des titres et propriétés de sa famille. Mais, répétait-il, ses cadets n'étaient rien, alors il leur fallait se distinguer au champ d'honneur pour se faire un nom et voir celui-ci affublé d'un titre.

La guerre terminée, Abermalt rentrait chez lui la tête haute, les bras chargés de butin, ses cadets anoblis et avec la satisfaction du devoir accompli. Et qu'importait qu'il y ait laissé un œil ou qu'une bande d'ogres mages les ait maudits, il allait pouvoir ranger ses armes pour un temps et retrouver sa femme qui était restée au bercail.

Celle-ci lui donnera bientôt deux enfants, des jumeaux. Mais les "tares" qui affligeaient ceux-ci ruinaient son désir de compléter sa lignée avec une descendance forte. L'acte de boire pour affronter les difficultés devint systématique et l'éloigna peu à peu de sa famille.

Ses enfants grandissant et apprenant à vivre avec leur handicap, il lui sembla un temps possible de tisser des liens avec eux et de leur transmettre son héritage guerrier. Il lui fallait simplement l'adapter. Malheureusement, les incursions worgen jetèrent à bas ces projets et Abermalt fut mordu alors qu'il fermait les portes de son domaine à l'assaut des bêtes. Enfermé avec lui alors qu'il se changeait à son tour en worgen, ses enfants en réchappèrent de justesse, mais pas avant qu'il se voit mordre son propre fils.

Même une fois apaisé par les rites druidiques, le vieux guerrier ne se pardonnait pas ses actes et son échec en tant que figure paternelle et protectrice. Insensible aux tourments de sa nation, il erra longtemps dans son domaine -ou ce qu'il en restait après le passage des Réprouvés- s'abreuvant des alcools qu'il conservait dans ses sous-sols. Ce n'est que récemment, alors qu'ils étaient appelés sur d'autres fronts, que ses enfants décidèrent de le tirer de leur royaume déchu afin de le placer en un lieu plus sûr.
Note Hrp


Dernière édition par Tortoka/Djigzyx le Ven 17 Fév 2017 - 15:36, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] La famille Rocvent

Message  Tortoka/Djigzyx le Dim 13 Nov 2016 - 2:19

[Alliance] Grisvald Rocvent



  • Prénom: Grisvald
  • Nom: Rocvent
  • Surnom:
  • Classe ou Métier : Baron, bretteur
  • Sexe : Mâle
  • Guilde ou Organisation :
  • Résidence: -
  • Lieu de naissance: Gilnéas
  • Age: 51 ans
  • Race: Mort-Vivant
  • Famille: Tymotheus (enfant) Thenna, Altaya, Alduriandre Rocvent (nièces et neveu), Abermalt Rocvent (frère)
  • Amis:
  • Ennemis: Les Réprouvés
  • Adore: La discipline, la rigueur, le sérieux
  • Déteste: L'irresponsabilité, l'oisiveté

Description Physique

Relevé très frais par les Réprouvés qui s'en prirent à son domaine, Grisvald a encore une bonne partie de sa peau sur les os, une mâchoire bien en place et un dos droit. Le visage écorché au cours des longs sévices infligés par ses tortionnaires, le gilnéen dissimule ce qui reste de son faciès sous un heaume épais.

Une autre singularité que dissimule son armure sont les runes luisantes gravées tout le long de son corps et qui forment un motif fonctionnel de magie à la disposition du relevé. Hormis cela, Grisvald est un homme de stature moyenne, à la musculature fine et qui passe facilement pour un poids plume à côté de personnages plus robustes, comme son grand frère.

Désormais affublé d'une armure lourde, Grisvald a du abandonner son style de combat à la rapière vif et léger -celui qu'il a tenté si longuement d'enseigner à son fils- pour des tactiques d'assaut plus agressives, plus écrasantes et plus terre à terre.
Actuellement
Aux mains des Réprouvés
Résumé de son histoire

Cadet de la famille Rocvent, Grisvald en poursuivait les idéaux guerriers autant que ses aînés. Mais là où son frère le faisait pour la gloire et sa sœur pour garder un œil sur eux deux, lui agissait par devoir envers son roi. De Gilnéas il était la lame.

Fine silhouette mais aussi fin bretteur, c'est à la pointe de sa rapière que Grisvald s'illustra au champ d'honneur et gagna ses lettres de noblesse. La fougue de son frère aîné, qu'il tentait tant bien que mal de tempérer, lui valut plusieurs séjours sous une tente d'infirmerie, là où par un charmant coup du sort, officiait celle qui serait plus tard sa femme.

Après les conflits, le nouveau noble eut lui aussi droit à sa progéniture. Mais si celle-ci ne couvait pas un handicap aussi flagrant que ses cousins, Grisvald était certain qu'elle était affligée de quelque tare. Comment expliquer sinon ce fils au comportement erratique, qui parlait parfois tout seul et qui surtout ne semblait pas capable de saisir la moindre once de combattivité qu'il essayait d'insuffler en lui ?

Les années passant, ce rejeton qu'il ne parvenait pas à forger comme lui avait été forgé, Grisvald le jugea irrécupérable. Et par la grâce de sa femme, le bretteur ne décida de le flanquer dehors que lorsqu'il lui sembla assez mûr pour se récupérer lui-même, s'il trouvait la volonté de le faire.

Débarrassé de ce poids, le vétéran passa les années suivantes à tourner en rond, comme un loup enfermé. C'est que la guerre ne devait pas passer le Mur avant plusieurs années, et lui qui était une arme pour son royaume s'en trouvait fort désœuvré.

S'il parvint à défendre avec succès son foyer des bêtes worgen, les Réprouvés eurent raison de lui et le relevèrent pour qu'il rejoigne leurs rangs. Mais la vieille lame restait fidèle au royaume qui l'avait portée et se détacha rapidement et sèchement de ses assassins. Et bien qu'il réussit à tenir un temps ses ennemis en respect, Grisvald finit par retomber entre les mains des Réprouvés, qui s'obstinaient à faire de lui un élément de leurs plans.

Note Hrp

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] La famille Rocvent

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum