[Alliance] Ligue Lordain

Aller en bas

[Alliance] Ligue Lordain

Message  Darnat Sombrecoeur le Dim 12 Fév 2017, 15:44




Les origines de la Ligue Lordain se retrouvent dans les guerres,  dans toutes les catastrophes et atrocités ayant secoué Azeroth et les royaumes de l'est. Au lendemain du réveil de Neltharion, elle fut fondée  par une bande de tirassiens coupés de leur foyer. Depuis lors, elle n'a eu de cesse de rassembler des volontaires, des sans-causes, et d'offrir un nouveau foyer à ceux qui avaient d’ores et déjà tout perdu. Ainsi, y retrouve-t-on des individus tels que des réfugiés de Gilnéas, des survivants de Theramore ou même d’anciens habitants des contreforts de Hautebrande.

Composée d'individus aux origines et compétences disparates, la ligue s'est organisée sous la forme d'une milice. Une large troupe divisée en quelques petites unités disséminées à travers Azeroth et les nations de l'Alliance. Ces unités sont globalement indépendantes et poursuivent des buts différents, mais elles partagent cependant une ligne directrice : proposer leur aide à ceux qui en ont le plus besoin. De cette manière a-t-on pu les trouver sur certains champs de batailles de l'Alliance, dans ses arrière-pays à traquer des gnolls, et parfois à la chasse aux trésors si cela peut permettre d’assurer leur survie.

L'invasion de la Légion ardente est venue bouleverser cet équilibre. Alors qu'Hurlevent a perdu un roi et Azeroth beaucoup de héros, le groupuscule refuse de rester  les bras croisés. Celle-ci a intensifié son recrutement, au sein des capitales et cités de l'Alliance et malgré la popularité toujours croissante des armées alliées, elle a été capable de mettre sur pied plusieurs unités supplémentaires. Plus densément fournie en volontaires, la Ligue est bien décidée à faire tout ce qui est en son pouvoir pour contrer la croisade ardente. Pour cela, elle continuera à agir à travers Azeroth, pour protéger les populations là où les armées ont été rapatriées pour le bien des campagnes destinées à contre la menace d’outre-monde.


Avec l’arrivée de la Légion, la guilde a pour vocation de profiter du climat instauré par l’extension. Pour aller dans ce sens, nous désirons  proposer à nos joueurs d’arpenter une Azeroth soumise à la menace constante d’une invasion et à la tension provoquée par la croisade ardente du Titan noir qui en découle.

Comme brièvement expliqué au sein de la présentation RP, la Ligue Lordain est tout bêtement une espèce de milice, dotée d’une hiérarchie des plus infimes et d’une logistique médiocre. D’un point de vue roleplay pur, nos personnages incarneront l’une des unités toute neuves de la Ligue, constituées dans le mois qui suit le début de l’invasion démoniaque.  Ce ne sont guère des héros tel qu’on les dépeints dans les contes, mais de valeureux volontaires avec assez de cran pour s’engager dans la protection du monde qui les a vu naître.

En conséquence, il s’agit donc d’un RP que nous désirons assez « simple. » Pas dans le sens que la guilde n’accueillera que des paysans entre les mains desquels on a collé des épées, non, mais des personnages nuancés qui ont quelque chose à apporter, et surtout qui sont susceptibles d’évoluer, de progresser, et d’apprendre même, au fil des aventures proposées dans le cadre de la guilde. Éviter les stéréotypes du type « J’ai tout vu, tout entendu » en somme.


En son fort profond et par son histoire, la Ligue n’a rien ni de xénophobe, ni de sectaire dans son ensemble. Elle accepte qui peut l’être et que ses recruteurs jugent évidemment conformes à leurs attentes et potentiellement utiles à ses objectifs.  En résumé, nous n’avons pas de critères de recrutement stricts.

Race & Classe : En principe, vous l’aurez compris, nous ne posons pas de restrictions précises en matière de classes ou de races. Cependant, nous comptons tout de même en limiter le recrutement. Je m’explique.

Le background de la Ligue Lordain la décrit comme étant à l’origine une espèce de phare à la dérive pour les déracinés des sept royaumes et de Theramore. De ce fait, l’ensemble des unités qui la forment sont majoritairement constituées d’humains aux origines et caractères variés, mais assez ordinaires. Dans le sens qu’il n’y a pas foule de paladins ou de sorciers.

Par définition, donc, tout ce qui sort de l’archétype susmentionné est rare, et apporte de l’exotisme au roleplay tant qu’ils restent rares. Un paladin sera un preux chevalier au milieu de quelques troupiers, tout comme un mage, au même titre qu’un draeneï au milieu d’humains et de nains. Mais multipliez ces perles rares sans qu’augmentent les cas généraux, et ils perdront vite de leur saveur et deviennent banals. Nous tâcherons donc de limiter de tels roleplays, afin qu’ils restent intéressants à jouer pour ceux de nos membres qui en incarnent, quitte à les étendre si nos effectifs se développent.

En annexe, pour ceux qui le désire, nous mettons sur notre forum une série de résumés des histoires des différentes races. (de l’Alliance uniquement)

Expérience des personnages : Vous l’aurez compris en lisant le reste, la guilde a pour cœur d’être simple. Si nous le voulons, c’est pour qu’elle soit en mesure d’évoluer au même rythme que ses joueurs. Et cela se traduira de bien des façons au sein du RP de la guilde. Mais cela ne marchera pas si, d’entrée de jeu, la guilde se compose de personnages déjà au plus haut de leur art, sans capacité d’évolution. Ce qui explique que, pour l’heure, nous refusions certaines gammes de personnages.

Pour présenter de façon plus précisé la situation de la guilde vis-à-vis du recrutement, comme les exceptions, ou pour signifier quels races/classes sont oui ou non ouvertes au recrutement, je vous renvoie à ce thread.


Hiérarchie : Celle-ci diffère des hiérarchies traditionnelles que l’on pourrait imaginer. En dehors des membres, elle se décrit en deux temps. D’une part, le dirigeant, qui a tous les pouvoirs sur l’unité et a le dernier mot quant à la direction de celle-ci. D’autre part, des membres de confiance ayant acquis des « responsabilités » (Chef de la logistique, par exemple) qui leur offrent  le statut de conseiller pour le chef, mais également préséance sur les autres quant à leur sujet d’expertise.

Uniformes : La guilde sera dotée d’uniformes. À notre sens, cela incite les joueurs à faire en sorte que leur personnage se distingue non par ce qu’ils portent, mais pas leur essence même. Nos uniformes actuels ne sont cependant pas fixés dans le marbre, bien au contraire : ceux-ci évolueront  au fur et à mesure que la guilde et ses personnages prendront de la bouteille. (Pour en savoir plus, référez vous à ce thread)

Événements & RP : Nous considérons  qu’Azeroth est bien plus grande que les terrains représentés en jeu par Blizzard. De ce fait, nous utilisons la très grande majorité du temps dans le cadre de notre RP d’inventer des lieux/zones que nous représentons par le biais du contenu disponible. Cela s’applique dans nos événements, des scénarios proposés par des MJs volontaires !
En plus de ça, nous avons à cœur de mettre en scène nos personnages au travers de RPs en dehors ou entre les évents afin de les faire vivre et de leur permettre d’évoluer autrement que par des intrigues ou des combats.

Épopée : Pour finir, je désire essayer quelque chose de plus avec cette guilde. En parallèle aux RPs et aux évents, je compte essayer tant que nous serons peu nombreux de mettre en place des petites intrigues à longs termes propres à chaque personnage. Ces intrigues pourront se traduire par des petites informations pouvant être trouvées en évents, des discussions à la volée ou tout simplement des événements bruts. Le temps nous dira si cela marche.

Nous vous remercions pour l’attention apportée à cette présentation ! Si vous avez des questions supplémentaires, nous vous invitons à contacter l’un de nos membres IGs ou même à me contacter directement via ce forum.

Pour en savoir plus, ou pour postuler, je vous renvoie vers le forum qui contient tous les posts annexes utiles.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Ligue Lordain

Message  Darnat Sombrecoeur le Lun 23 Oct 2017, 21:25

Monsieur Wean S. Molfren,

J’accuse réception de votre rapport. Il est regrettable que vous n’ayez pu arriver à temps pour sauver les hommes de l’unité du sergent Hoslin. Puisque vous disposez des registres, nous comptons sur vous pour informer leurs familles, leur faire parvenir les soldes appropriées et les dernières lettres non envoyées.

Il est en revanche fâcheux qu’il vous ait été impossible d’achever leur mission, et acheminer cet Éredar jusqu’à Tol’barad pour qu’il y soit enfermé sans possibilité de se reconstituer dans le Néant. Je suis fortement préoccupé par ce que vous décrivez à ce propos. Vous dîtes avoir été appuyés dans votre tâche par deux individus manipulant la magie de l’ombre. D’après eux, dîtes-vous, ils auraient définitivement vaincu la créature à jamais, et elle ne se reconstituerait jamais.

Il m’apparaît à moi que vous avez sans l’ombre d’un doute été dupés, et que ces hommes étaient d’autres pions  de la Légion ou, du moins, nos ennemis. Par conséquent, je vous demanderai d’être plus méfiant à l’avenir, et d’éviter de collaborer avec des individus si peu recommandables.

En attendant,

Que la Lumière veille sur vos hommes,
Lieutenant A. Vordh.

--- HRP ---

Après une - très - longue période sans donner de nouvelles, je viens redresser un peu ce sujet depuis les tréfonds de la section « Guildes » ! La Ligue se retire de son isolement au cours duquel elle œuvrait sur la mise en place d’une base arrière sur une île des mers du nord. (Que nous symbolisons et symboliserons encore à l’avenir avec Rouillemont à Tol’barad)

Cependant avec l’arrivée d’Argus, nous considérons que les attaques de la Légion ont intensifié sur la surface d’Azeroth (par rapport à l’époque où elle était en majorité concentrée sur les Îles brisées) ce pourquoi nous avons relocalisé la guilde aux alentours de Hurlevent, et que nous allons concentrer nos évents sur les combats contre la Légion et les forces qui profitent de sa présence accrue pour semer la terreur parmi les populations d’Azeroth.

Le recrutement est toujours grand ouvert. Nous rappelons que nous l’ouvrons à toutes les classes/races sauf exceptions. Pour les détails, référez-vous à ce post.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter en MP sur ce forum/le nôtre, ou directement en jeu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Ligue Lordain

Message  Darnat Sombrecoeur le Sam 09 Déc 2017, 19:39

Chère Limia,

J’ignore combien de coursiers tu as envoyé, mais un seul d’entre eux est arrivé jusqu’à moi. C’était très sage de ta part de ne pas l’en informer. Sans quoi les mort-vivants auraient pu tous les capturer.

Mon cœur se serre à la lecture de ta lettre. À mes yeux, Ardun est comme le fils que je n’aurais jamais, et sa disparition me peine. Si la situation me le permettait, ce serait sans aucune hésitation que je monterais en selle dans l’heure, à la tête de nos meilleurs chevaliers. Mais je ne le peux. Le duc est malade, et nos terres en péril. Ils sont aussi ma famille, je ne peux les abandonner. J’espère que tu ne m’en tiendras pas rancune.

En revanche, j’ai reçu un rapport concernant la présence de Wean dans les Hautes-Terres. Ardun et lui sont assez proches, je suis certain qu’il acceptera de t’aider à les retrouver, Hector et lui.

Prends soins de toi et du petit,
Chevalier-Champion William S.

--- HRP ---

Comme toujours, pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter en MP sur ce forum comme sur le nôtre, ou directement en jeu. Je rappelle que nous recrutons des membres de toutes les races comme spécifié sur ce post.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Ligue Lordain

Message  Darnat Sombrecoeur le Sam 06 Jan 2018, 22:05

Lieutenant Vordh,

Conformément à l'ordre de mission délivré, les hommes de Monsieur Molfren nous ont porté assistance, et ont résolu la situation que nous avons rencontré, mon unité et moi-même, dans les Hautes-Terres Arathies.
Néanmoins, la situation s'est complexifiée grandement, depuis notre dernier échange.

Suite à la demande de renforts, nous avons eu quelques accrochages avec des monstres, les mêmes qui ont décimé ma propre unité. L'unité de Monsieur Molfren nous a prêté secours, et a réussi à sécuriser notre position. Une fois ceci fait, nous avons mis en place un camp de base dans une ferme abandonnée.
Pendant que le reste de mon unité consolidait notre position, celle de Monsieur Molfren, a débuté ses investigations dans les Hautes-Terres. Après une première sortie peu fructueuse, marquée par des accrochages avec les locaux devenu fous, elle est rapidement tombée sur un cairn sinistre, des scalps plantés autour, selon les descriptions qui m'ont été faites. Le lieu s'est révélé être rapidement un endroit de pouvoir.
Des investigations plus poussées ont été réalisé, et l'unité menée par un duo de mages.

Néanmoins, pendant ce temps, nous avons subi une attaque de la part de la Horde, nous assimilant aux forces de l'Alliance. Après un premier assaut repoussé avec succès, et je souligne encore ici le rôle déterminant de l'unité de Monsieur Molfren, nous avons entamé des pourparlers de paix. L'unité du Sergent Brightsun, composée de races de la Horde, est venue nous rejoindre, afin de faciliter la communication, et prouver notre bonne foi.
Les pourparlers ont été concluants, et suite à une action menée, bien qu'avec difficultés, pour le compte de la Horde, en éliminant un groupe de trolls dangereux pour les voyageurs.

L'unité a purifié dans le même temps le cairn, permettant d'identifier potentiellement la menace à laquelle nous avions affaire, une force sombre, avec la capacité de corrompre les montagnards réceptifs à son influence, pour en faire des monstres enragés de sang.
Malgré un climat désastreux marqué par la neige et le froid, l'unité de Monsieur Molfren s'est attelée à la tâche, bien que leurs récits quand à la réalité exacte de l'action soient clairement confus.
Je les ai vu partir de notre camp de base, et revenir deux jours plus tard, à la tombée de la nuit, épuisés. Ils ont raconté avoir rencontré un ancien soldat, les forces de la Horde et avoir livré un combat brutal et sans merci dans une grotte, où les sauvages tenaient leurs lieux impies de vénération.
Ils ont donc triomphé, et une partie de la population des hauts-plateaux a en effet été sauvé. Néanmoins, plusieurs d'entre eux ont fait état d'éléments pour le moins troublants et concordants, parlant de corruption, de halls dorés, et de créatures qui ne devraient jamais être évoquées, vivant par delà notre propre conception de la réalité.
Je ne saurais faire la part entre la réalité, et les illusions qu'ont pu être implantées dans leurs esprits. Mais une chose est sûre, la mission est un succès. La population des hauts-plateaux ne sera pas au beau fixe pendants plusieurs années, mais il reste tout de même des gens pour peupler ces terres.

Que la Lumière vous garde,
Sergent L.Ambersin.

--- HRP ---

La Ligue souhaite une très bonne année à toute la communauté de Kirin Tor, avec tous les vœux qui vont avec. Nous avons repris nos évents une fois les fêtes bien passées, et enchaînons désormais sur plusieurs séries d'évents ayant pour but de préparer les personnages de la guilde à l'arrivée de la prochaine extension. Comme toujours, nous recrutons toute âme volontaire désirant participer à nos trames !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Ligue Lordain

Message  Darnat Sombrecoeur le Dim 04 Mar 2018, 14:08

(Textes écrits de la main de Vaedra)

En ce temps là, nous servions une Ligue. Si servir est le terme approprié. Nous étions un groupe hétéroclite de personnes, d'ages différents, de races différentes, d'aspirations différentes, plus ou moins structuré autour d'une personne, Wean Molfren, et de sa compagne, Faewen Elanil. Du moins, c'est comme ça que nous les considérions. Quand à savoir comment eux se considéraient, c'était une interrogation bien différente, que personne n'a jamais soulevé. Ces chroniques débutent quand nous sommes partis, sans servir cette Ligue, dans une bien curieuse expédition, sous l'impulsion de Faewen.


Vaedra (Un'goro, première entrée) a écrit:15ème jour du premier mois de l'an 38,

Faewen nous a rassemblé devant l'ambassade de la Ligue, à Hurlevent. Le quartier est fétide, mais la position de l'Ambassade, proche de l'entrée, toujours stratégique. Nous nous regroupons tous. Nous avions reçu comme consigne de s'habiller pour un climat chaud, humide. Nous ressemblions tous à des bandits, moi comprise. Enfin, si jamais il existait des bandits Exilés, évidemment. Nous y ressemblons toujours, d'ailleurs, quand j'écris ces lignes, mais en plus humides, sales et suants. J'ai, en plus d'un vieux plastron de Sentinelle Kaldorei que j'ai troqué contre ma masse à deux mains et une longue épée de qualité probablement inférieure, récupéré ce gros journal aux feuilles d'une relative bonne qualité, et une panoplie de crayons à mines de charbon. J'espère pouvoir noter ce qui va se passer. Au moins, si il nous arrive malheur, nous pourrons laisser un témoignage, pendant un certain temps, des dangers que nous avons rencontré.
Nous sommes sortis ensuite de Hurlevent. Faewen a discuté un moment avec un nain, il me semble qu'elle a mentionné quelque chose de la "Ligue des Explorateurs". Nous avons emprunté un portail pour un cratère. Celui d'Un'goro, à ce que j'ai compris. Faewen a été particulièrement avare en explications, et même si je sais quel but elle poursuit, je me demande ce qu'elle compte y trouver.
Les autres membres du groupe semblent aussi sceptiques que moi. Sauf le dernier arrivé, Eld'. Un kaldorei, jeune, qui sort de ses bois, et qui est visiblement très excité à l'idée de découvrir le monde. J'espère ne pas être aussi pénible que lui. On a le même age d'ailleurs. D'où mon inquiétude à ce sujet. Enfin, Morgane, Devis, et Artus souffrent de la chaleur. Shana aussi mais elle semble avoir prévu un accoutrement un peu moins lourd. Artus se balade maintenant avec deux de ses grandes épées. Je me demande si il sait réellement ce qu'il fait. Wean fait la tête. On dirait un enfant qu'on force à aller au temple, au lieu de le laisser jouer. J'ai l'impression de me voir, c'est assez troublant. Je devrais réfléchir à ça.
Les deux humains dont j'ai déjà oublié le nom qui nous ont accueilli dans leur campement nous font des mystères quand à l'identité du guide. Je pressens que l'identité en question ne va plaire à personne. Ils nous font des faux semblants et je crois que je ne les aime pas. Faewen est tout aussi irritée que Wean mais le cache mieux. Je commence à avoir mal à la main à force d'utiliser ce crayon primitif, et je commence à avoir un peu faim. J'espère que Shana et Morgane n'ont pas encore mangé ma part.

Vaedra (Un'goro, seconde entrée) a écrit:16ème jour du premier mois de l'an 38,

Nous avons fait notre première sortie dans la jungle. Nous recherchions notre guide, toujours aussi mystérieux, avec des indications assez vague. Suivre un chemin, vers l'est, proche d'une souche. La jungle est un milieu fascinant. Le ciel est difficilement visible, la chaleur est suffocante par instant, et le moindre effort coûte. Par contre, la diversité des plantes et des animaux est impressionnante. Nous n'avons pas vraiment eu de difficultés à progresser, mais je pressens que nous aurons des difficultés dans les jours à venir pour progresser dans la jungle.
Nous avons fini par trouver notre guide, et même si elle n'a rien de physiquement remarquable à mes yeux, elle possède un curieux compagnon. Un de ces raptors, à vrai dire. Difficile à déterminer quoi de plus, tellement elle semble vivre dans cette jungle depuis longtemps.
Nous avons conclu avec elle de chasser deux des gros lézards qu'elle appelle des dimeurtrodon, des bêtes de bonne taille, difficile à tuer. Comme des crocilisques d'Azeroth, mais dôté d'une immense crête sur le dos de couleur vive. Nous avons eu fort à faire, mais nous avons fini par chasser les deux que notre nouvelle connaissance nous a demandé de chasser.
Nous sommes ensuite rapidement rentré au camp, la chaleur devenant dure à supporter.

Vaedra (Un'goro, troisième entrée) a écrit:19ème jour du premier mois de l'an 38,

Nous sommes partis en milieu de matinée, je crois que Gordon et Faewen sont ceux qui supportent le plus mal cette chaleur humide . Morgane a l'air capable d'avancer et Shana râle suffisamment pour que son état ne soit pas inquiétant. Nous avons marché un long moment dans la jungle, et si je ne suis pas habituée à cet endroit, je constate qu'il me reste encore des réflexes, de mon apprentissage.
Les animaux pour la plupart nous évite, la guide sait ce qu'elle fait. Je me demande qu'elle est sa nature exacte. Son raptor et elle semblent évoluer ensemble, en tout cas. Nous avons marché un moment, probablement une partie non négligeable de la journée. Je sens que j'ai perdu en endurance, mes jambes m'élancent plus que dans mes souvenirs.
Nous sommes entrés ensuite, dans le territoire des silithides. La ruche semble avoir été détruite, bien que j'ignore comment ou par quoi ou comment. La terre même semble morte. Abandonnée. Pourrissante. Je n'aime pas ça. Les vestiges des entrées de la ruches sont sinistres. Je ressens une profonde angoisse, mal-être, à ce moment là. Je me souviens d'un cas lu dans les archives de l'Exodar, peu après mon départ de l'armée de l'Alliance. Une Éxilée qui avait fusionné avec un esprit ruche silithide. Une aberration. A ce moment là, je frissonne, malgré la chaleur humide de la jungle. Puis, la terre se fissure sous nos pas, et nous tombons dans une obscurité totale.
J'ai des souvenirs assez confus, même si c'est encore frais dans mon esprit. Je me souviens du chaos, de la panique qui s'empare de moi, et de mon combat pour rester calme. Une longue marche dans les ténèbres.
Wean qui a la main sur quelque chose qui devrait être mort. Un insecte, énorme, inoffensif, diffusant de la lumière. Mais , un insecte. A ce moment là, Devis, semble comme devenir fou. Il attaque l'insecte, lui fait du mal. L'insecte arrive à grimper la paroi, puis, alerte ses congénères. J'ai l'impression d'être dans un cauchemar atroce . Des silithides, à nos trousses. Nous nous précipitons dans des conduits, nous suivons la guide. A un moment, je ne sais pas pourquoi, à la tête de la colonne, une bousculade, une hésitation. Une partie s'égare dans un tunnel trop profond. Je viens aider. Je vois Artus, paniqué, remonter à toute vitesse, un masque d'horreur sur le visage. J'oblige les quelques restants à remonter, et je ferme la marche, à toute allure. Mes jambes ne me font plus mal à ce moment là. Étrange, quand la survie est en jeu, à quel point nous n'avons plus mal.
Une fois à la surface, avec heureusement, personne derrière, nous essayons de fuir. Las, des silithides nous bloquent la route.
Nous les combattons, une étincelle de douleur, le plus cuirassé d'entre eux me transperce ma jambe. Galvanisée par l'action, poussée par la rage, et je ne sais quoi, j'enfonce profondément ma lame dans ses entrailles. Voyons qui meurt en premier, je me dis. J'exulte. Je gagne.
Nous avons pris la fuite ensuite. Ma douleur ne me ralentis que peu, et reste de l'ordre du tolérable. Je me sens forte, puissante. Comme si l'adversité ne faisait que me renforcer.
Nous arrivons à un campement abandonné, une colline, des pieux, un vestige de camp. Je discute avec Wean, je me confie sur mes peurs, mes doutes. Il m'apaise. J'ai besoin de parler, en plus d'écrire. J'ai l'impression de perdre contact avec la réalité, par moments. De ne plus être tout à fait moi-même, depuis les combats sur Argus, et, l’événement. Je discute ensuite longuement avec la guide, et Artus. Artus semble vouloir quelque chose, de la part de la guide. Il se voit peut-être en elle. Ce sont tout les deux des sangs-mêlés. Je la rassure. Je m'écarte un peu, tandis que je rédige ces lignes. Demain sera une nouvelle longue journée.

Vaedra (Un'goro, quatrième entrée) a écrit:20ème jour du premier mois de l'an 38,

Je ne pensais pas avoir un don de prophétie, quand j'ai écris les précédentes lignes. Mon esprit est plus clair qu'hier. Nous sommes partis tôt, à nouveau. La viande n'apprécie que peu le séjour en milieu humide, mais ça fera l'affaire. Je consacre tout de même une pensée languissante au ragoût d'anguille en mâchonnant ma ration fade. Je crois que Devis est malade, vu son teint verdâtre. Le reste de la troupe suit lentement. J'ai l'impression qu'il y a une tension depuis notre arrivée à Un'goro, mais je ne saurais pas trop dire à cause de quoi. Je ne suis pas très au fait des considérations humaines, et parfois, leur nature frustre reprend le dessus.
La matinée a été consacrée à un obstacle, qui a soulevé bien des passions. Une falaise à grimper, humide, et glissante, d'une quarantaine de mètres. Nous avions le choix entre ça, et passer par le territoire des diablosaures, ces imposants reptiles de plus de dix mètres de hauteur. Le choix pour ma part a été vite fait, mais deux têtes d'elekk avaient décidé de courir à une mort certaine, malgré les avertissements de notre guide, Morgane, et Devis évidemment. Après une persuasion assez insistante et lourde de ma part, inspirée de la façon dont me traitait mes précepteurs, ils ont finalement consentis à grimper. Nous nous sommes encordés, deux à deux, moi avec la guide, préférant prévenir par ailleurs, du fait de ma morphologie peu adaptée à l’ascension de ce type de paroi, du risque de chute que je risquais.
Les inquiétudes de chacun se sont vites tues. Shana et Morgane se sont livrées à une course, bien qu'elles se sont révélées moins performante que moi-même et la guide. Devis et Eld' ont eu plus de difficultés, mais tout s'est bien passé, faisant taire de fait les récriminations du groupe. Sur les hauteurs, nous avons aperçu, de loin, un immense diablosaure, qui devait faire dans les trente mètres de haut . Cette vision m'a convaincu définitivement de la compétence de notre guide, et je me suis promis de faire appliquer ses consignes.
Nous avons fait une longue halte à des bassins d'eau chaude. J'ai revu des geysers, comme en Gorgrond. Cette région semble avoir certaines similitudes amusantes. Ronris l'a relevé lui aussi, par ailleurs. J'ai pris le temps d'écrire quelques lignes, avant de reprendre la route.
La seconde partie du voyage fut plus éprouvante, à dire vrai, bien que plus courte. Nous avons pénétré dans une caverne, jonchée de cristaux aux effets étranges. Nous nous sommes encordés pour plus de sécurité. Je ne saurais décrire les visions, mais elles ne m'ont laissé qu'une impression de malaise, et un mal de crâne important.
Nous nous sommes arrêtés dans les vestiges d'un autre camp, sur les hauteurs de la jungle, pour passer la nuit. Il fait bien plus froid, et malgré les maux de tête et la fatigue, j'ai l'impression de respirer à nouveau. Je viens de voir passer Artus, grelotter dans son simple harnais. Il va finir par devenir presque aussi bleu que moi.

Vaedra, Un'goro, cinquième entrée a écrit:21ème jour du premier mois de l'an 38,

Nous nous sommes mis en route rapidement , après le réveil, nous touchions au but, et chacun avait hâte de se mettre en route, que ce soit pour obtenir le fin mot de l'histoire, ou rentrer dans des contrées plus hospitalières.
Nous avons débuté notre ascension vers les ruines, guidés par Faewen, remise de sa fièvre tropicale. Le moral était au beau fixe, et une rencontre avec des raptors fut funeste pour ces derniers. Devis m'y descerna un titre, « Tueuse de raptors ». Je ne suis pas certaine de l'intérêt de ce dernier.
Quand nous sommes arrivés en vue des ruines, nous avons vu des intrus. J'ai essayé de raisonner le groupe, mais ils avaient soif de sang. A juste titre, puisque c'était des sectateurs. Ceux là n'ont pas fait preuve d'une grande résistance, par ailleurs, au contraire de ceux que nous avons rencontré à l'intérieur. Et c'est dans un grand chaos indiscipliné que nous avons engagé le combat contre un second groupe, à l'intérieur de la structure titanique, au grand dam de Wean, et moi-même. Les sectateurs étaient affairés autour d'un reste de statue titanique, que j'ai supposé être une interface quelconque.
Le combat a tourné en notre défaveur assez rapidement, et au bout de quelques passes d'armes, nous fûmes neutralisés par le mage qui semblait guider les sectateurs. Ces derniers se sont enfuis sans demander leur reste, fort heureusement. Frustrés par cette déconvenue, le groupe était de mauvaise humeur. Faewen et moi-même avons interrogé l'interface, j'ai guidé les interrogations de Faewen, qui visiblement ne connaissait pas ce genre de systèmes. L'orage qui menaçait au sein du groupe a finit par éclater. J'ai demandé à ce qu'il y ait des explications, qui n'ont guère été jugé comme satisfaisantes. Morgane et Artus ont été particulièrement insultants envers Faewen. Les humains et leurs égos surdimensionnés, qui estiment qu'ils sont aptes à connaître tout. Il s'agit de vies, pourtant. Je ne comprends pas ce genre de comportements. Toujours est il que l'ambiance est toujours détestable quand j'écris ces lignes, de retour au camp de base. Nous avons toutefois eu l'information que nous cherchions, l'objet que nous convoitions était à Ulduar, au Norfendre. Nous avançons, c'est tout ce qui compte, peu importe les égos froissés de certains.

--- HRP ---

Afin de signaler que nous avons survécu à la transition 2017-2018, voici un résumé un peu plus long que d'habitude, et d'un style différent, d'une de nos dernières campagnes. Nous sommes actuellement en Northrend, pour la suite de cette campagne ci, et ce encore pour plusieurs semaines. Sur ce laps de temps, nous ne pourrons donner suite à des candidatures (pour des raisons RPs) mais nous traiterons tout ça dès le retour de nos personnages.

Nous restons à votre disposition si vous avez besoin de plus d'informations.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Ligue Lordain

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum