Instants de vie - Cathy Eyston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Jeu 04 Mai 2017, 00:40


Ses cheveux de jais emmêlés, le visage couvert de terre et de sang séché... Elle regardait le sol de l'endroit où elle se trouvait tandis qu'elle conversait avec Oarl. Les poings meurtris par les entraves, l'épaule plus encore par le coup de rapière qu'on lui avait assené, Cathy se comportait pourtant avec un calme presque effrayant. Elle s'était résignée, sûre de sa mort prochaine. Ses vêtements en lambeaux et pleine d'ecchymoses, toutes ses pensées étaient pourtant bien loin de l'endroit lugubre dans lequel elle se trouvait.
Jeggan. Que ferait-il si elle ne revenait pas - avenir désormais presque certain ? Organisée, elle ne s'inquiétait pas pour des questions financières, puisqu'elle avait déjà été chez un notaire dès lors qu'il s'était installé avec elle. La vie en Azeroth est trop éphémère pour ne prendre aucune disposition. Non... Ce qui l'inquiétait était plutôt sa réaction. Personne ne viendrait officialiser sa mort. Elle serait décrétée, après quelques temps, puisqu'elle ne réapparaîtrait pas. Mais lui ? Accepterait-il d'abandonner ? Que ferait-il alors ? C'était plus pour les jours de Jeggan qu'elle s'inquiétait que pour les siens, pourtant comptés.
Alors qu'elle songeait à l'être qu'elle aimait le plus au monde, les pas du geôlier se firent entendre. L'odeur du malfrat était plus répugnante encore que celle qui baignait déjà dans l'air de cette prison improvisée. Le bourreau arrivait et une fois qu'il fut face à eux, il annonça la sentence. Dans un air malsain, c'était leur mort prochaine qu'il venait proclamer.
Son corps frêle et endolori, en dépit de l'état déplorable dans lequel il était, parvint à frissonner aux propos du nervi. Mais cela ne dura pas. Avant même qu'elle ne pu réaliser ce qu'il était en train de se produire, elle était emportée en avant, traînée sur le sol et les pierres. Face contre terre, le visage éraflé, elle ne pu pas même émettre un cri. Un simple râle de douleur sorti de ses lèvres, elle en était persuadée : ce serait la fin.


Dernière édition par Cathy Eyston le Mar 13 Juin 2017, 12:46, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Jeu 04 Mai 2017, 00:42

Comment en étaient-ils arrivés là ? Tout était flou. Elle n'était plus que l'ombre d'elle-même et pourtant elle filait telle une flèche. Chaque enjambée était une souffrance terrible, chaque respiration une douleur insoutenable. Elle portait une main à son épaule entaillée, l'autre à sa gorge. A leurs arrières, ce qu'il restait des malfrats. Au loin, les hurlements qui remontaient des souterrains, désormais envahis par les morts-vivants. Que faisaient-ils là ? Aucune idée. Et qu'importe au fond, puisque la présence de ces abominations s'était avérée salutaire pour le duo.
Ils stoppèrent leur course derrière un arbre au tronc large. Le chaos qui avait été semé dans le village délabré semblait avoir dissuadé leurs poursuivants d'aller plus loin.
A bout de souffle, elle s'appuya contre le bois. Malgré l'essoufflement, elle retenait sa respiration, priant pour qu'on ne les trouve pas. Elle s'autorisait quelques larmes silencieuses, elle qui venait de voir sa vie défiler devant ses yeux.
Ils allaient peut-être rentrer. Elle songea à son compagnon, les sourcils arqués, mais ce fut de courte durée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Sam 06 Mai 2017, 17:27

Elle marchait, Oarl la soutenant comme il le pouvait, alors que lui même n'était plus capable d'aligner un pied devant l'autre convenablement. Ils avaient faim, ils avaient soif, leurs corps respectifs leur faisaient endurer mille souffrances. S'il y avait eu quelque témoin de leur état au milieu du Bois de la Pénombre, il se serait demandé ce qui leur permettait encore de tenir debout.
La créature était maintenant loin derrière eux. Cette chose, fantomatique - ramenée par la nécromancie à un stade entre la mort et la vie - avait prit un malin plaisir à les tourmenter, leur faisant voir toutes sortes d'horreurs. Ainsi Cathy avait revu pour la première fois depuis des années le sinistre spectacle de Gilnéas, tombant avec ses parents.
Plus que son corps, son esprit avait été brisé. Elle qui avait survécu à tout ceci, vu passer la mort devant elle plusieurs fois, avait désormais l'âme en miettes.
Elle trébuchait, encore et encore, mais quelque chose la relevait toujours, probablement Oarl et l'espoir de retrouver son foyer. Le paysage commençait à changer, ils arrivaient à Elwynn. Enfin, ils touchaient au but. Après des heures, ils retrouvaient un décor familier, annonciateur de leur retour parmi les leurs.
A partir de cet instant, le temps lui sembla se découler avec une lenteur abominable. Chaque mouvement devenait plus difficile, chaque partie de son corps meurtri plus lourde.
Après un trajet interminable, la cité blanche était là. A bout de forces, elle cru à un mirage. Avant même qu'elle ne fut en mesure de reprendre ses esprits, elle était dans la Cathédrale, genoux à terre et en pleurs. Elle était rentrée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Sam 06 Mai 2017, 17:27

Elle saisit l'une de ses robes écarlates, celles qu'elle affectionne tant. Elle se déshabilla, contemplant dans le miroir ce qu'il restait d'elle. Ses bras et ses jambes étaient couverts d'ecchymoses et d'éraflures. Sa peau pâle n'était presque plus visible sous le mélange de bleus, de gris et de pourpres qui la couvrait. Son front était dégonflé, mais son visage toujours aussi écorché. Sur son épaule droite, une fine cicatrice et toujours cette douleur. Se revêtir lui prit un long moment, ponctué de souffrances modérées mais qui provenaient de toutes parts.
Elle s'assit doucement sur le lit. Elle prit sa tête entre ses mains et pleura de plus belle. Elle n'avait pas seulement souffert, physiquement comme moralement, lors de ce cauchemar.
Elle porta une main à son ventre, les yeux rougis. Elle avait perdu bien plus que l'usage temporaire d'un bras.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Lun 08 Mai 2017, 01:30

Allongée dans le lit, elle contemplait le plafond. Elle songeait encore et encore aux gardes de l'autre soir, qui avaient prit un malin plaisir à se rire aussi bien de Jeggan que de son propre état. Cela la tourmentait tant qu'elle ne voulait revoir les murs d'Hurlevent avant un bon moment. Sans doute la perte de son enfant en son sein y était également pour quelque chose.
Elle déglutit. A chaque fois qu'elle y songeait, son cœur se resserrait. Elle pensa à celui qui partageait ses draps et qui avait fini par s'assoupir, non sans difficulté. Elle avait fait mine de dormir, pour qu'il s'accorde du repos. En vérité, elle n'avait droit qu'à peu de sommeil, ponctué de tant de cauchemars qu'une fois réveillée elle ne parvenait pas à se rendormir.
Elle s'en voulait terriblement. Si elle n'était jamais partie, tout ceci ne serait pas advenu. Jeggan avait beau lui prêter son épaule, son soutien, la couvrir d'attentions, elle voyait qu'il souffrait au moins autant qu'elle. La voilà donc, à s'en vouloir non seulement pour son départ mais pour lui avoir confié sa fausse couche. Non... Elle n'aurait su le lui cacher... Mais cela aurait-il été mieux pour lui ?
Sa tête retomba lascivement sur le côté droit, ses yeux rougis se plantant dans la mousse au sol qui se distinguait vaguement dans le noir. Elle revoyait la pluie à la Marche de l'Ouest. Elle se revoyait courir dans la boue, puis se laisser tomber par terre dans les hautes herbes en priant pour qu'on ne l'aperçoive pas.
Ces images... Allaient-elles longtemps la tourmenter ?
Elle tourna la tête de l'autre côté, observant Jeggan. Elle concéda l'esquisse d'un sourire. Il risquait de retourner en geôle un de ces jours, à force de répondre aux provocations des bleus et de les provoquer lui-même. Elle glissa ses doigts sur sa joue, désapprouvant d'avance. Elle vint coller son front au sien, se persuadant que cela n'adviendrait pas et que tout ceci serait bientôt un mauvais souvenir.
Oui... Elle le savait, il fallait avancer... Ils y parviendraient, c'était certain.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Jeu 18 Mai 2017, 02:17

Tandis que son aimé s'était endormi, elle était là, les pieds dans l'eau. Elle observait la lune qui se reflétait dans le lac. Ils étaient au beau milieu de Féralas, dans un endroit complétement perdu et sans que personne ne puisse venir troubler leur quiétude. Le feu de camp n'était plus qu'une légère fumée qui s'élevait dans le ciel étoilé, ainsi qu'un tas de cendres et de braises. Pour la première fois depuis des jours elle se sentait pleinement sereine.
Demain soir, ils devraient entamer leur retour. Jeggan avait un boulot et elle avait ses affaires. Mais cette perspective ne lui paraissait pas si déplaisante, maintenant qu'elle allait vraiment mieux. Et puis, de nombreuses questions s'étaient soulevées ces derniers temps. Les réponses, elle ne les aurait pas ici.
Elle jeta un œil à son compagnon, qui était sur leur couchette, dans la hutte derrière elle. Elle songea à ce qu'on pensait d'eux sans vraiment s'en soucier. Le voyage à la Marche lui avait apporté quelque chose de plus. Sa naïveté exacerbée, son inclinaison à avoir toute foi en son prochain... Tout ceci n'était plus totalement. Elle n'était pas encore pleinement avisée face à ce qui se profilait sous ses yeux, mais elle commençait à en saisir les rouages et à comprendre que le monde n'était pas complétement blanc. Et plutôt que d'en être troublée, elle esquissa un sourire léger. Elle avait hâte d'en savoir davantage, une fois qu'ils seraient rentrés. Et puis, elle en était persuadée, cela ne pouvait être alarmant.
Après tout, même en redescendant sur terre, il fallait bien admettre que Cathy s'interdirait toujours à songer à mal.
Elle se releva, s'étirant en observant le ciel une dernière fois. Nue comme un ver et sans personne de toute façon pour venir provoquer sa pudeur, elle partit rejoindre son cher et tendre, songeant au fait qu'elle aimerait bien vivre de cette façon pour l'éternité !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Lun 29 Mai 2017, 19:29

Elle avait complétement oublié l'histoire de Satya, ou du moins, cela ne lui évoquait plus aucun sentiment désagréable. Elle était aux anges, à mille lieux de tout ceci.
Elle qui pensait qu'elle ne serait pas enceinte de nouveau avant un bon moment. Mais c'était arrivé et à une vitesse incroyable. Malgré une joie incommensurable, elle était en proie à l'inquiétude. Et si sa grossesse se déroulait mal ? Et si il lui arrivait quelque chose ? Elle se refusait à arrêter de vivre et de côtoyer la capitale, mais elle faisait chaque trajet avec un peu plus de prudence. Régulièrement, elle glissait une main sur son ventre, n'arrivant pas à croire au miracle qui naissait en elle. Plus de changeforme, plus d'effort excessif. Elle voulait mettre cela en place dès le départ. Sans doute la perte de son premier enfant l'avait tant marquée qu'elle se refusait à revivre la même chose. Mais pour le moment, elle se contentait de savourer la nouvelle, radieuse. Elle entreprit alors un petit acte symbolique : elle tricota une paire de chaussons en laine blanche, donnant vie à ce petit être qu'elle allait rencontrer dans neuf mois.




Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Lun 29 Mai 2017, 19:42

[ HORS-SERIE : La maison ]

Lorsque Cathy était arrivée à Hurlevent, elle ne souhaitait qu'une seule chose : vivre hors de la ville, mais pas trop loin non plus. Elle chercha longtemps dans la forêt d'Elwynn avant d'enfin trouver son bonheur, à quelques minutes des faubourgs et des remparts de la cité blanche. Accessible par la voie des airs, elle découvrit un hameau de paix, un petit coin de paradis bercé par le chant des oiseaux et le bruit des cascades.



Dans ce lieu préservé, une seule maisonnée, sans aucun voisinage, postée tout en haut des chutes d'eau. Le précédent propriétaire y avait abandonné quelques moutons et c'est tout naturellement qu'elle souhaita les garder.



Quand elle poussa la porte, elle comprit qu'il lui faudrait du temps pour tout remettre en ordre et c'est ce qu'elle fit. S'offrit ensuite à elle une magnifique bâtisse.
Passé la porte se trouve un grand salon, au bout duquel sommeille une cheminée . Aux pieds de cette cheminée, un divan rouge, bien loti près du feu.




Sur la gauche du salon, l'espace cuisine et repas, aussi modeste qu'authentique, le tout étant décoré à la gilnéenne. Le long des murs, d'immenses étagères garnies de livres, au point qu'il ne manquerait qu'une pancarte à l'extérieur pour faire passer la maison pour une bibliothèque. Une petite mezzanine vient longer le haut de la pièce et est accessible par une échelle, afin d'accéder aux ouvrages les plus hauts. A quelques endroits stratégiques, des plantes tombantes sont suspendues au plafond, apportant au décor un peu de la nature environnante.



A gauche de cette pièce incroyable, deux portes.
La première mène à un immense cabinet, si grand qu'il pourrait constituer deux pièces distinctes. Celui-ci comporte de nouveau des livres, toujours le long des murs, ainsi qu'un bureau et une grosse machine à imprimerie, tout au fond de la pièce. Sur le bureau, encre et plume, carnet à dessin, papier à lettre, enveloppes... Le tout organisé sans être pour autant parfaitement aligné. Sur la troisième étagère à droite, un petit coffre dissimulé derrière des encyclopédies.



La seconde porte accessible depuis la pièce de vie, mène à la chambre parentale. Autrefois du même acabit que le reste de la maison, Jeggan y a apporté quelques modifications avec Satya, il y a de cela quelques temps. Le lit a été suspendu par des lianes, le sol en parquet remplacé par une fine couche de mousse tendre... Près d'une des commodes à vêtements trône une petite fontaine magique.



C'est dans ce petit endroit de paradis que Cathy se plaît à retrouver la sérénité lorsqu'elle rentre chez elle, sentiment renforcé par la présence de celui qui partage désormais ses jours.



Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Mer 31 Mai 2017, 03:53

La petite corneille sautillait sur l'immense perchoir qui traversait le salon à mi-hauteur du plafond. Cathy passa de longues heures à l'observer, heureuse, jusque tard dans la nuit. Et alors que l'oiseau venait se nicher dans ses bras sur la table du salon, Cathy prit tout d'un coup un air décrépi.
Elle passa une main sur son ventre. Elle le savait depuis si peu de temps, mais ses sentiments étaient tant contraires... Elle était profondément tourmentée. Elle avait perdu son premier enfant au début du mois, comment se réjouir pleinement de cette nouvelle grossesse, sans avoir une pensée pour celui qu'elle ne connaîtrait jamais..? Elle s'en voulait d'être si fertile l'espace d'un moment, elle aurait aimé avoir plus de temps pour compléter son deuil. Même si le séjour à Féralas avait effacé une partie de sa peine, au fond d'elle-même, elle pensait toujours de temps à autre à ce bébé qui n'était plus.
- Ca ne va pas ?
- Oh ? Si si ! A merveille.
Elle sourit vers Jeggan comme elle le faisait si bien, caressant la corneille. Elle inspira profondément. Les choses étaient ainsi et cet enfant en elle lui inspirait tout de même une joie immense. Oui... Il ne fallait pas y songer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Dim 11 Juin 2017, 23:43

Cela faisait une dizaine de jours que Cathy s'était recluse chez elle. Elle avait acheté des tas d'ouvrages médicaux sur la grossesse, l'accouchement et tout ce qu'il s'ensuit. Elle avait peur, en étant retombée enceinte si tôt, de faire une fausse couche si elle faisait le moindre effort. Mais pendant tout ce temps passé à la maison, à peindre, dessiner et s'occuper en douceur des premiers travaux pour la dépendance dans le jardin, aucun problème n'avait été à déplorer. Enfin, rien, hormis quelques douleurs dans la poitrine.
Elle qui était si fine, son ventre s'était déjà très légèrement gonflé. Elle allait en effet bientôt atteindre la fin du premier mois. Bien entendu, la différence ne serai vue sous les vêtements tant elle était subtile, mais Cathy l'avait bien remarquée et cela la plongeait dans un ravissement incommensurable - peut-être se faisait-elle des idées, mais elle en restait persuadée.
L'inquiétude des premiers temps - encore quelque peu présente au travers de la prudence de la jeune femme - avait laissé place à un bonheur grandissant de jour en jour.  
Elle envisageait désormais de retourner en ville, puisqu'elle devrait bientôt rendre visite au dispensaire afin de se faire suivre de près. Par ailleurs, ces quelques jours de retrait lui avaient fait beaucoup de bien, mais il va sans dire qu'elle avait besoin de côtoyer de nouveau le monde. Que serait une vie pour une demoiselle comme elle, si elle excluait tout rapport social ? Et puis, elle avait besoin de s'informer des nouvelles, de revoir des visages familiers...
Quoi qu'il en soit, elle était désormais prête à retourner dans l'enceinte d'Hurlevent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Jeu 29 Juin 2017, 16:40

Les conversations amicales au Dispensaire lui avaient fait du bien, mais en dépit de l'air rassurant qu'elle avait adopté avec Jeggan, elle était mortifiée. Toute cette histoire... Si ça retombait sur lui, ou pire, sur elle ? Car elle aimait Jeggan plus que tout, mais elle attendait désormais un enfant. Si on s'en prenait à elle, on s'en prenait à lui. Elle avait longuement réfléchi, toute la nuit elle n'avait fermé l'œil, se demandant si faire ces fameuses lettres était la bonne solution. Pouvait-on faire confiance désormais, même à ceux que l'on ne viendrait jamais soupçonner ? Elle qui s'était jurée de ne pas penser du mal de son prochain, se mettait à douter de celles et ceux qu'elle portait le plus haut dans son estime et dans son affection. Il ne lui restait plus que Jeggan et il faudrait désormais demeurer en permanence entourée, pour se protéger du mal qui les guettait peut-être.
Elle passa deux doigts sur ses sinus. C'était plus difficile que jamais. Elle aimait l'homme qu'elle avait choisi, mais à quel prix devrait elle payer ce choix ? Sa vie, celle de leur enfant à venir..? Elle secoua la tête, hors de question de raisonner de la sorte.
A l'aube elle se leva, prenant ses dispositions pour faire livrer au dispensaire une bouteille de champagne et un panier garni de fruits, comme elle l'avait promis. Elle rentra ensuite immédiatement chez elle et rédigea ses lettres à la plume. Il lui fallu user de bien du papier pour trouver la formulation adéquate, organiser sa pensée. Elle attendait désormais le verdict de Jeggan, puis elle irait porter la première lettre à la seule personne dont elle avait décidé de ne plus douter. Elle savait cette dernière droite comme la justice, tout comme elle avait confiance en son jugement.
S'il leur arrivait quoi-que-ce-soit, la vérité éclaterait. Au moins, si on s'en prenait à elle ou à celui qu'elle aimait, elle aurait la consolation que cet acte ne demeurerait pas impuni. Enfin... Il y aurait des suites, à défaut de pouvoir faire mieux. Et certains au moins, sauraient.  

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Sam 01 Juil 2017, 02:05

Ils l'avaient fait. Ils avaient couvert leurs arrières. Quel soulagement.
Cathy s'affala près du feu, soupirant longuement, rassurée - en partie. Advienne que pourra. La prudence était toujours de mise, ainsi que l'inquiétude. Mais ça faisait déjà une préoccupation en moins.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Jeu 06 Juil 2017, 20:00

Une fois de plus, elle avait tout perdu. Une fois de plus, c'était de la faute d'Oarl. Avec son inquiétude constante de ces derniers temps, ça avait été le choc de trop. Son corps ne l'avait pas supporté et avait rejeté l'enfant qu'elle attendait. Mais la chose était bien plus rude à encaisser que la première fois. Cette fois ci, ils avaient eu le temps d'annoncer la grossesse à leurs proches. Cette fois ci, ils avaient commencé à acheter tout ce qu'il fallait pour le bébé à venir.
Cathy regardait le plafond de la chambre. Elle n'avait fermé l’œil de la nuit, en dépit de son épuisement.
C'était la perte de trop, de celles qui laissent une trace irréversible, une blessure béante dans l'âme qui jamais ne se referme. Elle n'avait qu'une envie : mourir sur l'instant. Elle en arrivait même à espérer que ses premières craintes étaient bien fondées sur un danger réel et que celui-ci viendrait - sans le savoir - mettre une fin définitive à ses souffrances. La seule raison qui l'empêchait de le faire elle-même, c'était Jeggan. Elle resterait trop bonne pour lui infliger volontairement la douleur de sa disparition.
Elle ne parvenait même plus à pleurer, se réfugiant dans le mutisme. Son regard n'évoquait plus rien, plus aucune expression. Son teint était pâle, livide. Elle avait tout d'une morte, comme si son cœur ne battait plus vraiment. Plus rien ne lui venait à l'esprit, plus une seule pensée, elle ne voyait plus que le regard navré de Margarethe et celui hautain de ce qu'elle avait cru être un ami.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Sam 08 Juil 2017, 17:56

La porte de l'ancien cabinet était restée fermée depuis que Cathy était rentrée. Elle n'était pas prête. Regarder ce qui était sur le point de devenir la chambre de son enfant était encore trop dur pour elle.
Elle restait alitée la plupart du temps, ou alors elle était sur une chaise dépliante dans le jardin, près des moutons. Elle brodait, lisait, s'occupant comme elle le pouvait, avec la ferme intention de ne pas remettre les pieds à Hurlevent avant bien des semaines...
Peu-à-peu, elle commença à écrire des lettres par dizaines. Elle allait revendre les différents logis qu'elle louait et concéder les parts qu'elle possédait dans quelques commerces. De toute manière, avec ce qu'elle avait cumulé entre son héritage et les bénéfices qu'elle en avait tirés, elle n'avait plus besoin de tout ceci. Cela ne faisait plus que l'encombrer et la fatiguer... Elle ne souhaitait qu'une chose : tout laisser derrière elle.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Jeu 10 Aoû 2017, 12:08

Cathy avait disparu de la ville depuis maintenant un bon mois. Elle était dans son jardin quand la planète était apparue au dessus d'Azeroth. Elle avait écarquillé les yeux, laissant tomber le verre d'eau qu'elle tenait sur l'herbe.
Elle se releva précipitamment de sa chaise longue. Bien qu'amaigrie et pâle, elle se précipita à l'intérieur de chez elle et ressortit avec une dague à la ceinture, sa besace sur la hanche.
Elle prit son griffon et s'absenta une heure durant, survolant Hurlevent comme la forêt d'Elwynn, gardant les yeux rivés sur l'énormité qui fendait le ciel. Comme rien ne vint, elle se posa devant les portes de la cité humaine, allant quérir des informations auprès des passants affolés. Chacun y allait de sa théorie et il était impossible de distinguer le vrai du faux. Le chaos était tel qu'elle décida de repartir le temps que les choses se calment, mais elle veilla toute la nuit, prête à défendre son foyer avec le peu de moyens qu'elle avait. Elle se procura un exemplaire de la Gazette dès l'aube, puis interrogea qui se trouvait sur son chemin afin de voir si l'on étayait la théorie d'Argus.
L'horreur qu'elle avait ressenti les premiers temps laissa alors place à une inquiétude retenue. La perte de ses deux enfants et tout ce qui avait suivi l'avait quelque peu endurcie face à l'adversité. Dans la journée et celles qui suivirent, elle s'alimenta mieux et sembla revivre un peu aux yeux de son compagnon. Cet événement dramatique, effrayant, cette menace qui planait sur tout Azeroth lui avait donné une raison de se remettre sur pieds. Chez elle, elle s'entraînait au maniement de la dague lorsque Jeggan était présent. Elle n'était pas douée mais le cœur y était. Dès qu'il était en ville ou ailleurs, elle s'en allait au plus profond d'Elwynn, bien décidée à savoir se défendre si on venait l'attaquer, laissant volontairement pour la première fois depuis des années sa part worgen prendre le dessus.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Mer 23 Aoû 2017, 01:37

[ HORS-SÉRIE : Le potager ]

Situé là où les chutes d'eau viennent terminer leur course folle, Cathy en prend grand soin chaque soir et s'y sera rendue aujourd'hui, aux alentours d'une heure du matin, s'y promener au clair de lune.


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Ven 25 Aoû 2017, 15:27

Pendant que Jeggan prenait sa pause, Cathy retrouvait peu-à-peu ses amis et connaissances en ville. Cela semblait lui faire reprendre des couleurs et son ancien sourire qui s'était trop longtemps éteint. A quelques-uns, au fil de la conversation, elle avait parlé de ce qui l'avait tenue à l'écart de la ville... Son état de santé et la cause de celui-ci. C'était toujours aussi douloureux à conter, mais cela lui permettait au moins de mettre en garde ses proches au sujet d'Oarl, ainsi n'hésitait-elle pas à évoquer la tragédie - quoi qu'elle ne s'éternisait pas. Après tout, cette deuxième grossesse, elle l'avait annoncée autour d'elle... Il lui fallait bien tôt ou tard avouer qu'il n'y avait plus aucun événement heureux à attendre.
En dépit du fait qu'elle reprenait sa vie et ses anciennes expressions de joie, son discours contrastait avec celle qu'elle était avant tout ceci. Ses opinions étaient plus tranchés quant aux méfaits de certains, son verdict implacable quant à ce qu'ils mériteraient... Elle qui autrefois aurait cherché quelque justification profonde - sans excuser bien sûr; quelque raison de l'âme qui aurait pu expliquer une telle façon d'agir...
Puis sa démarche... Elle n'avait plus cette posture féline et candide, son pas était plus assuré, plus marqué.
Elle avait beau posséder cette même expression d'antan, ce même visage et cette jovialité apparente... Quelque chose chez Cathy n'était plus tout à fait pareil.


Dernière édition par Cathy Eyston le Dim 05 Nov 2017, 12:01, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Ven 06 Oct 2017, 14:21

Longtemps restée à l'écart, Cathy revenait à la charge. Sa morphologie était bien plus robuste qu'autrefois, les entraînements portant peu-à-peu leurs fruits. Son regard était changé et plus le temps passait, plus son ton se faisait solennel et dur. Avec ses proches et amis, ses expressions étaient souvent familières et ses manières moins sur la retenue qu'il y a quelques mois.  
Elle semblait aussi déterminée que prudente, mais elle ne se cachait plus de la ville et d'Oarl. Par ailleurs, on pouvait parfois lui découvrir un petit air effronté, quelques brefs sourires narquois. Cathy n'avait pas perdu son côté bienveillant, il était toutefois désormais mieux placé.


Dernière édition par Cathy Eyston le Dim 05 Nov 2017, 12:03, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Cathy Eyston le Dim 22 Oct 2017, 17:43

Cathy se pressa d'écrire une lettre à Jeggan, qui était depuis un moment à l'écart de chez eux, afin de se ressourcer. Elle croulait presque sous son propre poids, tant les mois de panique l'avaient accablée. Elle ne parvenait pas à y croire. Banni. Enfin, il payait. S'il décidait de revenir, ce serait sa tête au bout d'une pique. Un soulagement mesuré, cependant, car elle le savait capable de bien des choses. Mais un peu de prudence et du temps leur permettrait sans doute de s'assurer d'une éternelle tranquillité.
Du moins, elle l’espérait.
Maintenant, elle pouvait entamer un réel deuil, elle qui ne pourrait plus jamais enfanter... Mais sans doute les choses ne seraient plus jamais comme avant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instants de vie - Cathy Eyston

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum