[Alliance - Stromgarde] Le Testament de Trollemort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Alliance - Stromgarde] Le Testament de Trollemort

Message  Meyer d'Arathi le Dim 28 Mai 2017, 11:06



Le temps n’a fait preuve d’aucune clémence en faveur du Royaume de Stromgarde, dont ne subsistent que des ruines d’une ère désormais révolue. Les légendaires cohortes de guerriers vêtus de plaques, arborant le tabard de l’Aigle Blanc en paradant sur les routes pavées des Hautes-terres n’étaient plus. La Cité elle-même fut violée à maintes reprises par les pires créatures engendrées par ce monde, allant des rejetons du Syndicat jusqu’aux perfides trolls, pour passer ensuite aux mains des monstruosités de la Banshee Coursevent. Les rumeurs avaient même  avancé que même les anciens serviteurs du Roi-Liche, la Main d’Ebène, étaient récemment venues réclamer leur part du gâteau.

Le Sergent ne réalisait que bien trop tout cela. Son retour aux sources l’avait confronté à une vision de désespoir, libérer les Hautes-terres était impossible. Mais de retour du rivage brisé, la Lumière avait répondu à ses prières dans un rêve, il savait ce qui lui restait à faire : Le berceau de l’Humanité allait retrouver sa gloire d’antan. Non pas en gardant les choses dans leur état actuel, mais en trouvant ce qui manque. Depuis longtemps, les Hommes de Strom trouvaient refuge dans le passé afin de se rassurer à propos de leur glorieux héritage, il était désormais temps de puiser dans ce passé, de reprendre la recette des ancêtres : Ils seraient le salut de Stromgarde.

Aussitôt, des rumeurs d'un nouvel ordre qui cherche à reprendre Stromgarde des griffes des réprouvés, et sécuriser les Hautes-terres d'Arathi se font entendre dans les tavernes, des affiches subliminales, certainement compréhensibles par ceux originaires de Stromgarde ont été accrochées dans les rues de Hurlevent, Forgefer et divers avant-postes de l'Alliance.


Au sein du Testament de Trollemort, existent deux divisions distinctes : Le Poing d'Arathor et les Templiers de Thoradin. Quant au premier, il s'agit principalement de l'infanterie, non seulement des guerriers, mais tout individu souhaitant se mettre au service des siens peu importent ses compétences, tant qu'il est capable de se battre contre les ennemis du Royaume. Les Templiers de Thoradin, de l'autre part sont ceux qui ont embrassé le Culte de la Terre Sainte et qui se dédient à cet ancien concept de Chevalerie.




Rang réservé aux nouveaux arrivants, les recrues sont ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de prouver leur valeur. Une fois leurs prouesses martiales démontrées, ainsi que leur détermination couplée à une discipline de fer, ils peuvent être promus au rang d'Hommes d'armes.



Le noyau de l’ordre, les Hommes d'armes sont les individus ayant prouvé qu'ils disposaient des qualités requises afin de représenter le Royaume de Stromgarde. Souvent appelés à tenir les premières lignes, seuls les meilleurs d'entre eux peuvent espérer se forger une réputation, qui pourrait bien faire d'eux des vétérans.



Les Hommes d'armes les plus expérimentés passent au rang de vétérans, des guerriers ayant maîtrisé l'art de la guerre. Obtenir un tel rang nécessite le plus souvent l'accomplissement d'un Haut-fait leur ayant valu le respect de leurs supérieurs. Être un vétéran est une preuve infaillible non seulement de la force d'un individu, mais également d'une discipline et intelligence avancées.



Choisi à la discrétion du Patriarche, le Lieutenant est la figure d'autorité au sein du Poing d'Arathor. Capable de guilder les troupes sur le champs de bataille tout en supervisant les entraînements, le Lieutenant ne répond qu'au Patriarche de l'ordre. Il dispose également du pouvoir de déléguer à l'un des vétérans si la nécessité l'exige. Enfin, le Lieutenant dispose d'un siège au sein du Haut-Conseil.



La division des Templiers de Thoradin est un ordre de Chevaliers spécifique au Royaume de Stromgarde, cherchant à s'approprier des coutumes des premiers Chevaliers de Stromgarde de l'ère impériale. Bien avant l'introduction du Culte de la Lumière dans les sociétés humaines, Arathi comptait déjà sur une Cavalerie réputée. Il s'agissait avant tout de guerriers au sens propres du terme, animés par les valeurs d'honneur, de sports de sang et de gloire au combat. Ces guerriers étaient inspirés par un nationalisme profondément ancré, ayant juré de protéger les terres d'Arathi à n'importe quel prix. L'immixtion du Culte de la Lumière, basé bien entendu sur les trois vertus classiques, à savoir le respect, la compassion et la ténacité a eu pour résultat, chez ses guerriers une métamorphose assez intéressante. S'étant emparé des vertus de la Lumière, ils gardaient cependant leur culture guerrière ce qui a donné cette notion de Chevalier Barbare : Un guerrier hors du commun qui cherche toujours à parfaire ses prouesses martiales en étant inspiré par les notions de mort glorieuse et d'honneur dans la bataille, mais qui suit simultanément un code de discipline strict basé sur la notion de piété et de la foi en la Lumière. Cela a pour effet de donner une certaine sacralité à la terre elle-même : En protégeant le territoire d'Arathi, le Chevalier Barbare est convaincu qu'il s'agit non seulement d'un devoir, mais d'une forme de prière.



Chaque individu espérant gagner un jour l'honneur de porter le titre de Chevalier Barbare se doit de commencer son périple en tant qu'écuyer. Ces derniers, communément appelés novices, ou aspirants doivent se dédier complètement à l'idéologie du Culte de la terre Sainte. Ceux qui ont pu se distinguer se voient accordés l'honneur de se lier à un Chevalier afin d'acquérir de l'expérience. Ce dernier dispose d'un pouvoir discrétionnaire en ce sens : S'il juge son écuyer prêt à l'ascension, il peut recommander au Patriarche de le doter du titre de Chevalier-Barbare suite à une initiation.



Ceux qui ont terminé leur initiation sont enfin considérés comme des Chevaliers Barbares, les troupes d'élite de l'ordre. Ces guerriers hors du commun ont su prouver leur valeur non seulement d'un point de vue martial, mais également fait preuve d'une compréhension - et application - du Culte de la terre sainte, gagnant de facto le respect de leurs pairs. Ils ont également droit à l'équipement et aux armures les plus chères et chaque membre de l'ordre, peu importe son grade doit faire preuve de respect à leur égard, dans la mesure où ils représentent le Culte de la terre sainte.



La figure d'autorité au sein des Templiers de Thoradin, le Chevalier-Capitaine s'est vu accorder l'honneur ultime de guider le reste des siens sur le champs de bataille. Ceci-dit, la particularité de ce rang est que le titre en lui-même est assez volatile : Chaque Chevalier Barbare dispose du droit de défier le Chevalier Capitaine afin de le remplacer, par le biais d'une demande au Patriarche. Un tel défi doit être dénué de toute animosité personnelle, et ne cherche qu'à s'assurer le bien-être de l'ordre. Le Chevalier-Capitaine dispose d'une place au sein du Haut-Conseil.


Q : En gros, s'agit-il d'une guilde militaire ?

R : Bien qu’essentiellement, le Testament de Trollemort présente les caractéristiques d’une guilde militaire en rapport avec le Royaume de Stromgarde, les trames qui pivoteront autour des personnages concernés impliqueront de la magie, du Droit, du jeu de nobilité, des enquêtes et bien d’autres. L’objectif essentiel est avant tout de parvenir à créer une communauté impliquée dans un jeu de rôle militaire, tout en prenant compte de la singularité de chaque personnage/ joueur impliqué.

Q : Quel type d'évènements comptez-vous entreprendre ?

R : Le Testament de Trollemort étant un ordre posé aux Hautes-Terres d'Arathi, ce choix implique certaines précautions dans la mesure où le JdR au Nord est assez délicat, que ce soit Irp ou Hrp. D'un point de vue roleplay, la menace réprouvée à elle-seule rend la survie d'une telle entreprise un peu douteuse, et d'un point de vue hors roleplay, un tel concept s'étouffe de lui-même surtout quand une certaine répetitivité prend le dessus. Afin de trouver une solution à ces problèmes, une grande partie de notre jeu se fera en inter-guildes, que ce soit avec l'Alliance ou même la horde. De ce fait, nous sommes toujours disposés à jouer avec d'autres guildes, d'ailleurs un traité a été signé avec quatre autres guildes au Nord, ce qui a le mérite d'animer nos soirées.

Il n'empêche que la guilde aura bien entendu sa trame interne. Pour se faire, un système de D20 a été pensé, bien qu'il faut prendre en compte que c'est encore en phase beta.  Lien au Système de jeu.

Q : Vendu ! Je veux rejoindre la guilde, comment postuler ?

R : Le forum de la guilde étant encore en construction, si l'aventure vous tente, ou que vous avez des questions, il n'y a pas d'inconvénients que vous les postez ici, ou par messagerie privée. Il est également possible de me contacter en jeu sous le nom de " Meyer ".
N.B : Des postes d'officiers sont également disponibles, à discuter.
___________________________
* Crédits à Valantus pour m'avoir fourni quelques fichiers PSD.

Voilà voilà ! Il s'agit d'une présentation primaire de la guilde qui est sujette à changement, n'hésitez donc pas à nous faire parvenir vos remarques.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance - Stromgarde] Le Testament de Trollemort

Message  Anagnoste le Dim 28 Mai 2017, 20:12

HRP:
Ahhh ! Le meilleur peuple qui soit que celui de la fière Strom au poing rouge carmin ! Je me concentre pour le moment sur un seul personnage et qui est mon très cher Anagnoste, mais je ne manquerai pas de venir vous faire un coucou si je ressors mon guerrier. Tous mes encouragements !

Esarus thar no'Darador ! For the Trol'kalar !
avatar
Anagnoste

Personnages Joués : Anagnoste Molech

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance - Stromgarde] Le Testament de Trollemort

Message  Meyer d'Arathi le Ven 02 Juin 2017, 23:46



Cela n'avait demandé que quelques jours afin que le Patriarche ait été capable de rameuter une poignée de fils et filles des Hautes-terres. Cela lui réchauffait le coeur de voir que les enfants de Stromgarde ne s'étaient pas encore décidés à abandonner le cause, malgré la difficulté que représentait une telle entreprise. Avec sa compagne, la Cryomancienne Ines Rethil, il avait recruté quelques guerriers, dont même un Chevalier Barbare encore attaché au traditions : Sire Hursolf Arendthold.

Le troisième jour du sixième mois, le signal fut donné : Il était temps de rentrer. Par le biais d'un portail conjuré par la Dame Rethil, les Stromgardiens s’élancèrent vers leur destin.

Arrivés aux Hautes-Terres d'Arathi, les troupes du Testament se devaient de rejoindre le Refuge de l'Ornière en premier lieu, afin d'entamer les préparatifs. Mais en chemin, certains avaient ressenti un mouvement dans les buissons, à côté de la route. Le Sergent Thaesa, accompagnée de la Pyromancienne Melise étaient allées vérifier. Il s'agissait d'un autre soldat Stromgardien, mourant. Ses derniers soupirs avaient servi d'avertissement : Il s'agissait d'un piège. A peine eut-il le temps de finir, deux forestières sombres, les elfes morts-vivants surgirent des collines, cherchant à embusquer le groupe. Mais il en fallait bien plus pour dissuader les guerriers de leur quête, et les réprouvés furent mis en déroute assez rapidement.




Arrivés au refuge de l'Ornière, le Patriarche était parti s'entretenir avec les officiers du refuge de l'Ornière, mais pas avant d'avoir chargé sa compagne, la Dame Rethil d'une première mission. Une reconnaissance aux ruines de Stromgarde était nécessaire afin de pouvoir décider de la prochaine étape. Elle se devait de guider les troupes au coeur même de la Cité. S'attendant peut-être à y croiser les réprouvés habituels, ou quelques larrons du syndicat, les troupes ont encore été embusquées par un groupe de créatures impies, des geists. Leur présence était un mystère : La Lame d'Ebène opérerait-elle encore en Stromgarde, même après avoir réanimé le Roi Thoras ?

Après un combat assez difficile, l'un des geists dont la carcasse était en feu grâce au lance-flamme de l'ingénieur Dominic Brown, avait pris la fuite. Suivant rapidement ses traces, le groupe avait enfin une réponse : La Lame d'Ebène était encore là. Un chevalier de la mort portant son tabard, un draenei supervisait les opération de réanimation des cadavres d'anciens guerriers Stromgardiens. Alors même que la mission se voulait discrète, une telle désacralisation n'allait pas être admise. Un rude combat eut lieu, mais malgré la puissance du Chevalier, il a fini par tomber sous les sorts et coups des héritiers de Thoradin.




Le groupe s'empressa ensuite de regagner le refuge de l'Ornière afin d'informer le Patriarche de la situation. Même au départ, des dizaines de silhouettes nébuleuses bondissaient sur les toits. La Lame d'Ebène n'allait pas accepter une telle agression, au grand plaisir du Testament. Au refuge de l'Ornière, Dame Rethil avait informé Meyer de ce qui s'est passé, et avait recommandé la promotion de Melise Olendzer, la pyromancienne s'étant montrée extrêmement efficace. Par la suite, les troupes du Testament prirent la route, vers un ancien manoir ayant appartenu à une famille noble Stromgardienne : La Maison d'Hymnerive. Situé au nord d'Arathi, dans les montagnes, cet endroit présentait un avant-poste parfait. C'est de cet endroit que les ennemis du Royaume allaient se remémorer du courroux de Stromgarde.




Spoiler:
HRP : La guilde commence donc ses activités, dorénavant constituée par un noyau solide de joueurs. Ceci dit, le recrutement reste encore ouvert. En attendant la construction du forum, vous pouvez m'envoyer un message privé ici, ou en jeu !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance - Stromgarde] Le Testament de Trollemort

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum