Le Tailleur de petit Bois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Tailleur de petit Bois.

Message  Thony G le Mar 30 Mai 2017, 14:30

Des paladins dans leurs armures rutilantes surveillent d'un air inquisiteur les abords de la place. Des prêtres et prêtresses de la Sainte Lumière prodiguent leurs soins et apportent réconfort aux pauvres âmes blessées ou égarées, leur demandant une aide suppliante ou un conseil avisé. De simples badauds profitent des belles journées de mi-saison, s'installent confortablement sur un des bancs de la place Faol, sous l’œil vigilant du grand paladin Uther, ou passent simplement leur chemin, vacant à leurs occupations.

Contre un arbre de la place, profitant de l'ombre de celui-ci et de la fraîcheur de la fontaine de la place Faol, un homme, habillé sobrement, coiffé d'un chapeau brun-roux qui a souffert des affres du temps, sculpte une pièce de bois. Dégageant autour de lui une douce odeur de bois, de résine et de sciure, l'homme, concentré, remarquera cependant d'un œil amusé, les regards émerveillés des enfants traversant en courant la place, au gré de leurs jeux.

Quelques passant, intrigués, observeront de loin le travail de ce curieux énergumène. Les plus aventureux, oseront s'approcher, observant en silence, questionnant parfois le sculpteur sur son travail. Celui-ci répondra gentiment, continuant cependant son oeuvre, satisfaisant la curiosité de certains, l'envie de discutions des autres. Les plus séduits iront jusqu’à passer commande, le sculpteur demandant alors moultes détails pour réaliser la-dite oeuvre, pour un prix et dans un laps de temps raisonnable. "Tout dépend du bois utilisé et de la taille." aura-t-il pris l’habitude de répondre.

Revenir en haut Aller en bas

l'Oeuvre

Message  Thony G le Jeu 06 Juil 2017, 15:38

Une légère brise s'engouffre dans la pièce par la fenêtre grande ouverte, rafraîchissant le corps marqué d'un sculpteur de bois concentré sur son oeuvre. L'homme attrape une serviette qui traînait sur le dossier d'une chaise en bois simple, aux abords d'un établi entretenu avec soin, pour essuyer avec un soupir d'aise son corps ruisselant de sueur en cette chaude soirée d'été. Soulevant légèrement son chapeau masquant ses yeux bleu dragée, l'homme se permet un simple hochement de tête, un sourire s'étirant sur ses lèvres, alors qu'il se masse la barbe. Se rendant à la fenêtre pour profiter du léger courant d'air, le sculpteur attrape une flasque traînant sur sa table, dont le contenu dégage l'odeur typique du whisky gilnéen, agrémenté d'une légère touche chocolatée. Alors qu'il savoure une rasade de cette étrange boisson, l'homme jette un regard par dessus son épaule, la lueur du travail accomplie éclairant brièvement son regard.

Là, au centre de la pièce, éclairée par les fins de quelques bougies et la lueur du crépuscule, son Oeuvre trône. Les ombres provoquées par les bougies donnent à l'édifice de bois une allure sinistre. Alors qu'il observe la forme démoniaque au centre de cette imposante fresque un frisson lui parcourt l'échine, remontant délicieusement sa colonne vertébrale, se muant en une douleur lancinante alors que chacune de ses blessures se réveillent tandis que le sculpteur se remémore les événements décrit par ce travail du bois. Offrant son dos à l'air frais du début de nuit, l'homme se faisant connaître sous le nom de Thony s'adosse au rebord de la fenêtre, affrontant du regard cet imposant édifice de bois

Une fresque murale de cinq mètres carrés se dresse au centre de la pièce, celle-ci représente un combat titanesque alliant différents groupes d'aventuriers face à un gigantesque Seigneur funeste dans un décors apocalyptique, ceux l'ayant aperçu peuvent reconnaître la Tombe de Sargeras. Le démon, ailes déployées est au centre de la fresque. Imposant, il force le respect, et inspire la peur, sentiments renforcés par la présence de nombreux détails, accentuant le malaise provoqué par l'imposante créature. Au dessus de cet imposant béhémoth, un gnome possédant une moustache époustouflante, une moustache sculptée avec le plus grand soin, une moustache digne du plus grand intérêt commun, un gnome à la moustache splendide donc, se dresse un livre en main, et semble lancé dans une incantation visiblement très puissante.

Sur le coté gauche du démon, se trouve de nombreux paladins en armure de plaques appartenant visiblement à la Main de la Rédemption ceux-ci portent d'ailleurs le tabard de la croisade d'argent. Le Commandant est entouré de ses plus braves hommes les guidant au cœur de la bataille, semblant auréolé de lueur Sacré, armé de sa fidèle épée de bataille à deux mains. L'homme impose un certains respect de part sa prestance et son charisme transparaissant à travers le bois. Un croisé équipé d'un casque et bouclier à pointes est au plus près du démon, protégeant ses compagnons d'armes et alliés. Il est accompagné d'un capitaine, armé d'un puissant bouclier à gueule de lion, le duo forme un rempart semblant infranchissable. Un caporal, accompagné de son précieux compagnon loup et équipé de sa fidèle lance semble près à bondir sur le démon, concentré à l’extrême dans cette bataille il se place aux cotés du Commandant de son ordre, celui-ci est épaulé par un lieutenant armé de sa fidèle épée à deux mains. Un sergent équipé d'un arc de bonne facture, une flèche aux allures maléfiques en main, assure le soutient de ses alliés depuis l’arrière garde.

Le sculpteur s'accorde un hochement de tête satisfait alors qu'il remarque que l'armure, le tabard ainsi que les traits des croisés sont stylisés avec attention.
Savourant une rasade de sa flasque et essuyant les reliquats de sueur qui perlent sur sa peau, l'homme avise désormais le coté droit de sa sculpture.

Sur le coté droit du démon se trouve de nombreux nains en armures de guerre appartenant au Clan Forgerage. Le Thane, reconnaissable à son armure lourde ainsi qu'à sa fabuleuse barbe, monte son sanglicorne de guerre, le glorieux nain possède en main une magnifique hache de guerre à deux mains. Le Thane est au plus près de l'immense démon, traduisant sa féroce soif de bataille et son courage immense, les traits figés dans un cri de guerre. Il est entouré des plus fidèles nains de son clan. Parmi eux, sa nièce , armée d'une épée à deux mains, chevauchant elle aussi un sanglicorne suivant de près son oncle dans le cœur de la bataille les traits tirés par l'ardeur de celle-ci. Un fier nain mercenaire borgne, le visage brûlé, équipé d'une hache à une main ainsi que d'un bouclier, une lourde hache d'arme dans le dos est accompagné par un solide nain à la barbe ornée d'anneaux en laiton et en acier, les pointes d'une grande moustache remontant, semblable à des défenses, une arbalète lourde dans le dos, une arme d'hast à la main.

Alors qu'il observait avec satisfaction les nombreux détails présents sur la représentation des nains, une question vint lui brûler les lèvres, soulevant ses sourcils. "Pour Hymdir ? Pour Thrakan...zar ? Qu'ils criaient ?" La question fut posée à voix haute. Personne n'était cependant présent pour y répondre. L'homme se contenta de hausser les épaules, buvant une énième gorgée de sa flasque, avisant à nouveau son Oeuvre.

De part et d'autre du démon les combattants du groupe des Âmes Loyales sont prêt à en découdre avec ce titan. Une Quel'doreï aux traits jeunes, même pour sa race. Des courbes soulignent un corps svelte, taillé pour sa vocation de forestière. Ses cheveux sont coiffés en queue de cheval qui lui tombe jusqu'au dessous de la croupe. Celle-ci se trouve à distance, combattant le démon grâce à un arc à double courbure d'excellente facture, visiblement d'origine Quel'dorei celui-ci possède une double lame sur la face avant, lui permettant d'être utilisé au corps-à-corps. Celle-ci est aux cotés d'un être humain à n'en point douter, cependant les traits de sa silhouette laissent le doute quand à son sexe. Une silhouette fine, un corps élancé, gracieux et ravissant, des cheveux coiffés en queue de cheval, des traits cependant durs, un regard acéré. C'est humain est un androgyne. Armé d'un lourd fusil à verrou, celui-ci se trouve à l'écart, concentré dans un tir de précision. A ses cotés se trouve une humaine à la silhouette fine, dotée d'une musculature sèche, dont les cheveux sont attachés en queue de cheval. Équipée d'une armure en cuir, une paire de dagues est visible à sa ceinture ainsi que des couteaux de lancer, elle est armée d'une pistole et se place légèrement en retrait. 

Une lueur de malice allume brièvement le regard du sculpteur. Celui-ci porte la flasque qu'il a en main à sa bouche, pour en déguster le contenu. Attrapant une friandise chocolatée dans un petit sac de cuir à sa ceinture, le sculpteur avise les groupes et silhouettes qu'il a représenté au plus proche du démon.

Un nain imposant pour sa race, plutôt grand celui-ci n'en reste cependant pas moins un nain typique. Très large d'épaule, épais, pour un nain, c'est un beau nain. Celui-ci au corps à corps de l'imposant démon se bat aux cotés des nains du Clan Forgerage avec une grande pièce de métal surmontée de deux crocs de drake qui semble lui servir de bouclier ainsi qu'avec un lourd fauchon qui semble de bonne facture. Une naine visiblement petite, à l'allure grossière, possédant un corps musclé qui ne laisse aucun doute quand à l'entretient que celle-ci y porte. Équipée d'une armure polyvalente de plates et de son fidèle marteau tempête, celle-ci se trouve au cœur de la mêlée accompagnant son camarade nain au sein des autres membres de sa race, ils portent tous les deux le tabard des Âmes Loyales. Un chasseur de démon s'est joint au groupe pour se combat, armé de ses fidèles glaives de guerre, une pierre démoniaque est visible à sa ceinture. Celui-ci est au plus près de l'imposant mastodonte, ses tatouages démoniaques dégoulinant de sombre magie forment de discrets arabesques sur son corps musclé.

Étirant un sourire alors qu'il termine sa flasque de whisky, l'homme s'étire lentement, le craquement de ses articulations raisonnant dans le silence de la pièce, alors qu'il se rend près d'une table sur laquelle repose un nécessaire d'écriture. Après avoir griffonné rapidement quelques mots sur un simple morceau de papier qu'il roule délicatement, l'homme se plonge à nouveau dans la contemplation de son travail.

Une prêtresse humaine à l'allure fluette, habillée d'une robe simple, qui se trouve légèrement à l’écart du groupe, en pleine supplication de la sainte lumière pour soigner ses alliés. Ses traits fins, son allure gracile ne laisse aucun doute quand à la douceur et à l'empathie dont elle peut faire preuve. Celle-ci est épaulée d'une puissante prêtresse draeneï marquée par une imposante brûlure qui n’enlève cependant rien à sa beauté, visiblement concentrée dans un sort de soin très puissant, un libram de sacré en main, rayonnant d'énergie.

Embrassant son travail du regard, l'homme se dirige vers une armoire d'où il en sort plusieurs pans de tissu de lin. Se frottant les mains, jetant un dernier regard à son oeuvre terminée, celui-ci commence lentement l'emballage de la commande. La livraison est pour bientôt.

Revenir en haut Aller en bas

L'Atelier

Message  Thony G le Lun 07 Aoû 2017, 22:06

La lourde porte en chêne doublée d'une armature métallique, s'ouvrant grâce à un unique verrou, garde l'entrée de cette maison d'apparence douillette de plein pied, dans le quartier des nains. Située à l'orée des faubourgs de la ville, cette demeure profite de la fraîcheur des nuits offertes par le climat locale en été, et de la chaleur produite par les activités en journée en hiver. L’atmosphère parfois suffocante dans le quartier est supportable grâce aux imposants murs en pierre de cette charmante bâtisse, assurant une isolation confortable. Il est à noter que le propriétaire se plaît à dire qu'il s'agit de son atelier.

Le voisinage qualifiera cette homme de courtois, saluant du chef la femme au foyer allant chercher de l'eau au puits, aidant la grand-mère à porter ses légumes, le tailleur de bois s'est forgée une douce réputation de bon bougre.

Une fois la porte ouverte, l'odeur caractéristique du travail du bois effleure les narines du visiteur. L'odeur de la sciure et du bois travaillé se mélange à celle du vernis, du miel et de l'huile de lin.

La porte d'entrée donne sur la pièce principale, sobrement meublée. Sur la droite se trouve le coin à vivre. De discrètes étagères couvrent le mur, au coté du nécessaire pour le thé et le café se trouvent de nombreuses bouteilles de whisky gilnéen, ainsi qu'une boîte de chocolats. De nombreux ustensiles de cuisines sont visible sur des étagères hautes, surplombant un plan de travail composé d'une unique et épaisse planche de chêne massif. Un stock imposant de viande séchée est aperçu au dessus d'un imposant tonneau, dans le coin droit.

Sur la gauche, une armoire en bois massif fait face à une table basse ainsi que quelques chaises, ce qui sert d'unique mobilier commun à la prise des repas et à la réception d'hypothétiques invités. L'âtre de la cheminée réchauffe rapidement la pièce en hiver la baignant de sa lumière et de sa chaleur.

Ce qui choquera les visiteurs lors de leur première visite est l'imposante collection d'outils de menuiserie couvrant les murs du fond. Au centre de la pièce trône un établi en très bon état dont la partie centrale est une planche en orme massif de presque deux mètres pour 120 millimètres d'épaisseur. Un valet et une griffe en fer ainsi qu'une presse en hêtre permettent au sculpteur de maintenir son bois, lui octroyant un confort de travail non négligeable.

La présence d'un imposant râtelier à outils, prenant place sur le mur du fond permet au sculpteur d'y entreposer ses très nombreux instruments de travail, facilitant l’accès aux différents rabots, gouges, et autre. Chaque outil est rangé à sa place, les billes de bois nécessaires aux prochains ouvrages sont délicatement entreposées contre un mur, sous une imposante couverture de laine. Il se dégage de l'atelier un certain sentiment de calme et de douceur. N'importe qui comprendra que cette homme porte un intérêt et une attention toute particulière à son travail.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tailleur de petit Bois.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum