Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Chipotard le Mar 20 Juin 2017, 09:48

J'ai déjà la réponse à ma question, à savoir qu'il y a effectivement deux petites guildes rp (francophones) sur Nostalgeek, mais soyons honnêtes, c'est prout prout. Cela dit, je me suis toujours demandé si un groupe de bon hommes s'était déjà motivé pour aller faire du rp sur l'un de ces serveurs privé.
Je n'apprends à personne qu'au fil du temps, les gens abandonnent pour la plupart l'idée de rp sauvage pour ne participer qu'aux events de guilde ou organiser des trucs dans des cercles privés, du coup ça me semble concevable. Je trouve que les intrigues de Vanilla sont 1000x fois plus propices au rp med-fan, c'est à dire quelque chose d'avant tout sobre.

Exemples tout bête :
Tu joues un humain à Vanilla, dans le Royaume d'Hurlevent. Lardeur fait encore son beurre, les Défias commencent à devenir une menace sérieuse pour le pays, au delà des tribus murlocs qui terrorisent les littoraux, au delà des kobolds qui se sont appropriées les réseaux miniers du coin. C'est déjà un terreau très solide pour un personnage débutant, avec des scénari simples et des factions sobres mais à l'influence claire. Les kobolds sont trop lâches pour s'étendre, les murlocs trop stupides, les menaces principales sont essentiellement le gang Rivepatte et les Défias. Tu le ressens d'ailleurs très organiquement avec le niveau des créatures associés à ces factions la majorité du temps, mais bref.
Aujourd'hui, c'est flou. Les confrérie des Défias est dissoute ou du moins très largement dispersée (ils peuvent être remplacés par des bandits désorganisés), le Clan Rivepatte aussi (idem), on a aucune prologue pour l'invasion des rochenoires (qui est quand même vachement disproportionnée). Bien sûr, il est largement possible de trouver des subtituts en se creusant les méninges, mais c'est fanfic d'une façon qui me dérange. Après, je suis probablement le seul mec sur terre à vouloir encore rp à Elwynn. Mais même au delà de tout ça, la confrérie des Défias offre une très longue série de quêtes à Vanilla qui est vraiment magique en terme de support pour une longue campagne de JDR. En jeu, ça commence au niveau 4 avec un premier chef de bande arriviste qui s'est approprié un champs de raisins, et ça finit au niveau 30, à tuer dans les jardins de Storwind le noble qui a largement financé la Confrérie. Tout ça, après être remonté tête par tête, tout le long du lvling, jusqu'aux hauts-gradés de la Confrérie. Tout passe par le gameplay, ou du moins essentiellement par le gameplay plutôt que par l'écrit, il n'empêche que je trouve ça terriblement bien foutu, et que c'est une manière très intelligente de faire évoluer un perso. Bref, je pense que vous avez mon point de vue.  

Autre exemple en terme de zone de départ. Tirisfal. J'ai personnellement toujours trouvé attirant les Réprouvés pour ce qu'ils sont supposés être : Réprouvés. Si Cataclysm apporte la conclusion logique de leur lutte, Tirisfal est complètement mort niveau intrigue aujourd'hui, tant le coin est ultra militarisé, et largement dominé par Sylvanas. Difficile, très difficile de croire qu'il reste ses larges villes fantômes en proie aux hantises, quant elles ne sont pas occupées par les fou furieux de la Croisade Ecarlate, qui exercent une influence encore massive sur Lordaeron à cette époque. Rien que pour la Croisade, les dilemmes quelle apportait, et les intrigues proposés autour tout au long des quêtes, Vanilla mériterait un groupe de joueurs sur l'un de ces serveurs. Mais pour en revenir aux Réprouvés, je trouve que l'intrigue survivaliste est bien plus charmante vis à vis de celle d'espèce de totalitarisme de Cataclysm. D'un point de vue de personnage. Parce qu'il est possible d'évoluer en tant qu'aventurier, peu importe quelles sont les intentions de cet aventurier, dans la région maudite et désolée à l'instar de celle reconquise. Tout simplement parce que comme Elwynn, elle était plus dangereuse à l'époque. Même chose pour les pins d'argent : La région d'avant avec Arugal représentait une menace pour les mecs isolés..Maintenant, c'est une région en guerre, et c'est à nouveau très dur de s'imaginer voyager pépère ou juste faire du mercenariat sachant que le front de résistance gilnéen harcèle les réprouvés. Avant, c'était un bois lugubre rempli de loups-garous vénères, maintenant c'est un front. Il y a juste quelque chose d'exagéré dans les intrigues post-cataclysme, sois trop dramatique, sois trop politique, voir les deux. Ça offre des perspectives intéressantes pour des guildes -et on sait ce que ça donne-, mais c'est castrateur pour le nombre réduit.

J'insiste sur le fait qu'évidemment, il est possible d'en tirer des histoires qui ne s'adressent pas forcément à 20 personnes, mais c'est s'encombrer de compromis chiants plutôt que de choisir de changer de contexte.

Même chose pour BC, qui proposait certes un monde plus "centré" (dans le sens où il y avait une ligne directrice bien plus claire, et que les intrigues des régions étaient connectées entre elles, à l'instar de vanilla) mais il s'adressait à des vétérans et des héros, pas à des mercenaires et des aventuriers balbutiants. Vous avez saisi mon point de vue.

En fait le faire sur un serveur vanilla n'est pas forcément nécessaire, même si idéalement c'est préférable, pour avoir les bonnes régions, quitte à subir le gameplay.

Je me demande surtout si je suis le seul à être plus attiré par la dynamique de l'époque, et si des gens sont susceptibles de vouloir jouer dans le passé, pour y faire les zouaves, développer un bg à son perso actuel avec des faits plutôt qu'une fiction solitaire, ou juste expérimenter un temps qui n'a pas pu être vécu en rp.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Severnaya le Mar 20 Juin 2017, 10:57

j'ai envie de dire que c'est bien triste que les quêtes de vanilla aient disparus, mais je n'ai pas spécialement envie de refaire du RP "basique" comme si ça ne faisait pas déjà 11 ans que je jouais à ce jeu Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Chipotard le Mar 20 Juin 2017, 11:24

Severnaya a écrit:j'ai envie de dire que c'est bien triste que les quêtes de vanilla aient disparus, mais je n'ai pas spécialement envie de refaire du RP "basique" comme si ça ne faisait pas déjà 11 ans que je jouais à ce jeu Crying or Very sad

Hmm, je crois que tu es une exception sur le forum, tu dois bien être l'un des seuls à avoir connu le rp à Vanilla.

HORS SUJET:
Mais mis à part, ce que tu dis est intéressant, parce que je ne partage pas du tout ta vision de ce que tu qualifies de rp basique. Si j'aime le rp virtuel pour sa capacité à interpréter son personnage plus intensément, je le déteste pour sa dimension Second life. Le rp militaire et ses écrans de fumée, refaire le monde en rp dinette avec des allégories surfaites, ou le rp sauvage avec pour objectif le rp couple, pour moi, c'est du rp basique sur WOW. Ce que je décris, je ne l'ai jamais vécu. Et à chaque fois que j'interprète un personnage supposé avoir un vécu, je ressens un vide quant il raconte son passé. Pas que je n'arrive pas à improviser, ou donner une consistance réelle à mon background, mais c'est toujours moins précieux qu'un réel évènement. C'est comme les surnoms : Il peut être aussi classe et élaboré que tu veux, il le sera jamais moins qu'un surnom donné par la communauté. Est-ce qu'au final, quelqu'un a eu l'occasion d'avoir ce contexte, ce support "jdr-papier" pour structurer son perso ?

Si ce n'est vanilla, la chose qu'il manque vraiment au rp virtuel à mon goût est une entité qui se rapproche d'un mj, qui dicte la réalité et ses limites. Pas pour la commu entière bien sûr, juste  dans le cadre d'un projet. Beaucoup de gens arguent que c'est le rôle du maître de guilde, mais la majorité du temps, lui-même est un personnage dans sa guilde, ce qui le rend influençable et partial. On sait tous comment ça finit. C'est pour ça qu'il faut mettre l'accent sur "jeu" dans maître de jeu. C'est toi qui donne les règles et les arbitre, mais ce sont les autres qui jouent. Même dans le cadre d'une guilde, ça pourrait être intéressant : Ça donnerait de la consistance aux guerres internes qui peuvent éclater à l'intérieur, par exemple. Si deux tiers devaient se disputer le trône pour divergence d'opinions, on sait tous que l'issue s'arrangerait à l'amiable, vu que l'un des deux leaders serait le patron, aulieu de disputer quelque chose de réel. Que je sache, personne n'a jamais fait ça : Élire un tier au rôle de mj tout en créant un système pour dicter le microcosme du projet. Ou alors, ça n'a pas marché.

Déso pas déso pour faire du hors-sujet sur mon propre thread, mais j'avais envie d'ouvrir le débat là-dessus parce que c'est lié, au fond.  CERTES, beaucoup argueront qu'il s'agit de JDR papier, et que le JDR papier n'est pas adapté pour le virtuel. Soit, mais alors qu'est-ce le e-rp au final ???

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Srem le Mar 20 Juin 2017, 11:49

Chipotard a écrit:Si ce n'est vanilla, la chose qu'il manque vraiment au rp virtuel à mon goût est une entité qui se rapproche d'un mj, qui dicte la réalité et ses limites. Pas pour la commu entière bien sûr, juste  dans le cadre d'un projet. Beaucoup de gens arguent que c'est le rôle du maître de guilde, mais la majorité du temps, lui-même est un personnage dans sa guilde, ce qui le rend influençable et partial. On sait tous comment ça finit. C'est pour ça qu'il faut mettre l'accent sur "jeu" dans maître de jeu. C'est toi qui donne les règles et les arbitre, mais ce sont les autres qui jouent. Même dans le cadre d'une guilde, ça pourrait être intéressant : Ça donnerait de la consistance aux guerres internes qui peuvent éclater à l'intérieur, par exemple. Si deux tiers devaient se disputer le trône pour divergence d'opinions, on sait tous que l'issue s'arrangerait à l'amiable, vu que l'un des deux leaders serait le patron, aulieu de disputer quelque chose de réel. Que je sache, personne n'a jamais fait ça : Élire un tier au rôle de mj tout en créant un système pour dicter le microcosme du projet. Ou alors, ça n'a pas marché.
Ca se fait déjà. Il tient juste au MJ de ne pas s'inclure en participant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Kelyss le Mar 20 Juin 2017, 12:03

J'avoue trouver ça assez confus... Tu parles du RP Vanilla, du manque de substance qu'a un perso qui a peu de vécu RP mais qui est sensé en avoir dans son background... Et après tu fais une aparté sur la place du MJ dans le RP et les RP qui ne t'attirent pas, l'E-RP... Oulalah, ordonnons un peu tout ça !



De quoi voudrais-tu qu'on parle ? Des GM qui sont à la fois MJ et PJ dans leur propre guilde ? Du RP Vanilla qui est très difficile à recréer avec les nouvelles zones post-Cata ? Du BG des persos qui t'ont l'air creux ?


Pour le dernier point, il y a quelques réponses assez simples pourtant. La solution la plus simple pour avoir un perso qui n'est pas une coquille, c'est de faire un perso "vierge" et de le faire évoluer en RP. Ca prendra du temps mais au bout d'un an ou deux tu auras un BG solide. Alors oui, ça va manquer du prestige d'un énième TRP Fils de Lothar Lordaeronnais, mais ton perso sera tout sauf creux vu que son histoire commencera avec le RP et que tout aura été joué. Si tu veux rattraper le RP perdu ces onze dernières années, tu peux oublier. A moins d'avoir un groupe de gens solides pour faire du RP aux extensions précédentes et construire tout ton BG, ça va être dur.

Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas jouer ce qui t'intéresse, mais un personnage peut être aussi bien ficelé que tu le veux avec un background de cinquante pages, il lui manquera forcément la patine de l'âge et des rencontres RP tant qu'il n'aura pas quelques mois de jeu dans les jambes.
avatar
Kelyss


Feuille de personnage
Guilde: Arcanum Sanctus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Brioche le Mar 20 Juin 2017, 12:09

Tout le monde s'est convenu à cette histoire, on n'y peut rien. Il ne te reste que les serveurs privés rp.


Dernière édition par Kazlyx le Mar 20 Juin 2017, 12:13, édité 1 fois
avatar
Brioche

Personnages Joués : Red shirt guy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Severnaya le Mar 20 Juin 2017, 12:11

C'est quoi ce thread de merde que vous nous concoctez. Je voulais juste parler de WoW vanilla moi Sad

Sinon bah par rapport au RP basique => quand t'as déjà détruit la Confrérie Défias 5/6 fois sur tous tes persos en levelant, c'est juste un peu difficile de revenir à un point zéro et à faire semblant d'être surpris et impressionné par leur menace. A priori le RP "vanilla" je crois que ça intéresserait qu'un nostalgique qui aurait joué à WoW vanilla, mais par définition c'est du contenu qu'il a déjà fait et refait

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Chipotard le Mar 20 Juin 2017, 12:24

Je faisais un aparté, mais je n'aurai pas du. La question est dans bien dans le titre, je suis curieux de savoir si des gens sont intéressés paR rp sur des serveurs privés vanilla, ou quoi que ce soit de ce genre.


Pour te répondre malgré tout : On a tous fais ça. Et nourrir le bg de mon perso à base de beef à la chope sucrée et de deux guildes militaires qui gardent un lopin de terre, ça ne m'intéresse pas. Il y a des exceptions dans le tas, de très bonnes guildes doivent encore exister c'est juste que je ne cherche plus, c'est pas comme ça que je veux faire évoluer mon perso. Une guilde militaire est très impersonnelle. Tu participes à des events en couloir, justifiés par la présence d'un offi, car destinés à du monde, et ta montée en grade dépend très largement de l'appréciation partiale du Maître de guilde, plutôt que d'être vraiment l'acteur de quoi que ce soit. Non merci.

+ Severnaya : Je parle de se baser de ces contextes, pas de suivre à la lettre le fil directeur des quêtes, sans détour ou alternative. Juste de voir ce qui pourrait se passer via le filtre du rp, où rien n'est figé, rien n'est proscris. Vanilla est déjà une expérience rp en soi à mon goût, parce que son gameplay est parfait au niveau de la courbe de progression, mais le vivre VRAIMENT en rp c'est autre chose.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Srem le Mar 20 Juin 2017, 12:29

J'ai surtout le sentiment que tu ne côtoies pas les bonnes personnes sur offi. Parce que tout ce que tu recherches sur privé, tu peux le trouver actuellement sur l'offi. Sauf l'aspect vanilla à la rigueur, mais je trouve ça très petit de se limiter à une histoire de setting.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Chipotard le Mar 20 Juin 2017, 12:30

Srem a écrit:J'ai surtout le sentiment que tu ne côtoies pas les bonnes personnes sur offi. Parce que tout ce que tu recherches sur privé, tu peux le trouver actuellement sur l'offi. Sauf l'aspect vanilla à la rigueur, mais je trouve ça très petit de se limiter à une histoire de setting.

Si tu as des exemples actuels, n'hésite pas à me MP.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Harken le Mar 20 Juin 2017, 12:39

Mais le rp sur Vanilla, c'était à chier en y repensant bien....
avatar
Harken

Personnages Joués : Ta génitrice

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Severnaya le Mar 20 Juin 2017, 12:41

Mon RP était très bien à Burning Crusade è_é

Par contre si un jour Blizzard sort des serveurs legacy officiels, je pense que j'y ferais un personnage RP qui serait en fait un Gardien du Temps venant du futur (de notre Kirin Tor à nous, quoi) bounce

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Haala le Mar 20 Juin 2017, 12:43

Harken a écrit:Mais le rp sur Vanilla, c'était à chier en y repensant bien....

Pas totalement, c'était a peu prêt la seule période ou on pouvait faire du rp dit "sauvage" en faisant ses quêtes et sans se poser de question sur ce qui était rp ou ne l'était pas. J'en garde de très bon souvenirs personnellement.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Severnaya le Mar 20 Juin 2017, 13:56

Tu as oublié le spam de cris reliés à Onyxia, et l'autre réprouvé qui disait que comme il avait attaqué Stormwind avec sa guilde PvP le roi était mort en RP ? Troll

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Holdodlig / Tàlae le Mar 20 Juin 2017, 14:31

Oulah vous avez une vision bien erronée du RP vanilla mon pauvre. Pour ma part j'étais sur CdO à cette époque et ce n'était clairement pas différent de Kirin tor à l'heure actuelle. La Garde de Hurlevent s'appelait "l'Armée de Hurlevent" et était un peu plus kid (j'ai été victime de bavure policière).

Je ne sais pas pourquoi les gens ont une image différente du RP de l'époque. Peut-être parce que, comme l'expliquait si bien Mjik à WotLK tous les pélos n'avaient pas des skins de teuilteuil88 farmé dans le raid de l'extension précédente mais c'est là que ça s'arrête. Il y avait pas de RP trop DnDesque dans des donjons ou dans des raids. Les gens ressemblaient juste plus à des clochards que maintenant.
avatar
Holdodlig / Tàlae

Personnages Joués : A définir ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Valentine Togzique le Mar 20 Juin 2017, 17:52

Holdodlig / Tàlae a écrit:Pour ma part j'étais sur CdO à cette époque et ce n'était clairement pas différent de Kirin tor à l'heure actuelle. La Garde de Hurlevent s'appelait "l'Armée de Hurlevent" et était un peu plus kid (j'ai été victime de bavure policière).

On était quand même dans un environnement assez McDonald, on venait comme on était. A ma connaissance, il n'y a pas eu de groupement élitiste qui essayaient de recadrer nos délires, on a passé de bons moments mais rétrospectivement je peux pas dire que ça manque.
Sur KT y avait plus de monde, comme je l'ai dit l'on progresse dans le RP sur MMO surtout via son environnement. Et sur CDO on était quand même bien Faolien.

Neverforget.



avatar
Valentine Togzique

Personnages Joués : Rien sur WoW

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Chipotard le Mer 21 Juin 2017, 02:59

Je pense pas que le rp à Vanilla était meilleur. Pour être bien clair dans mon propos, c'est qu'il y a quelques mois, j'ai joué sur un serveur vanilla/bc, et je me disais littéralement à chaque quête "SOLIDE pour rp". "Ah, tiens, ça pourrait faire une bonne campagne", et j'ai noté à droite à gauche des idées, entre les détails cool qu'elles t'apprennent (on distingue les gradés chez les défias par la qualité du tissu de leurs masques !!!) et les contextes des régions de l'époque. Je voulais m'assurer que ce n'était pas de la nostalgie, et je pensais que je me serai lassé avant le lvl 10.

Sauf que non, Wow vanilla est un jeu aux petits oignons, qui te fais ressentir très organiquement l'évolution de ton perso, les singularités entre la horde et l'alliance, et surtout l'âme de ta classe. Y'a des tonnes à en dire pour justifier mon point de vue, mais le meilleur exemple pour ça, c'est que les premiers ogres que tu croises en jeu côté alliance, au Loch Modan : T'es lvl 17, et ce sont des élites. Ils sont pas particulièrement gros, grand ou équipés. Mais comme t'es un cassos, t'es obligé de te mettre à trois pour en affronter un. Même chose pour le premier boss des Deadmines, qui est juste un gros ogre au final. Les prochains ogres que tu croiseras, avec la même taille, même carrure et tout, mais plus élite cette fois-ci, ça sera 10 lvl plus tard à Duskwood. Tu t'es aguerri, donc tu peux en gérer tout seul. C'est rp, merde. Tu commences pas lvl 1 à affronter des putains de worgs dopés et des envahisseurs rochenoires au bout de leur vie. C'est dosé. Et c'est précisément ce que je recherche dans le rp, cette sensation-là.

C'est ce ressenti que j'ai eu tout le long du pex. Tu commences en slip et tu finis par casser du cul de dragon à BWL. Tes premiers contrats sont dans des régions  relativement hospitalières, pour au fur et à mesure, t'enfoncer dans des pays austères et maudits. Toujours de façon dosée.
Bref, pour toutes ces raisons, j'en suis venu par me convaincre que ça serait le terreau idéal pour le rp ultime. Le format est juste parfait quoi, même pour le rp sauvage. J'ai tellement plus envie de faire des rencontres aux tavernes de l'époque. Ou de détester la horde, parce que le racisme med-fan est toujours de bon goût.  Mais bon, vu que je suis le seul à m'exciter dessus, j'imagine que je ne suis qu'un chipotEUR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Severnaya le Mer 21 Juin 2017, 07:36

Ah ça oui je suis d'accord que y'avait un côté plus progressif de la montée en puissance de ton perso. Mais enfin ça c'est pas forcément un problème de quêtes, c'est plus un problème de communauté. Le débat PVE vs RP (vs PvP), les mecs qui débarquent en stuff Molten Core pour faire du godmode à Elwynn, ça a toujours existé dans ma mémoire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Holdodlig / Tàlae le Mer 21 Juin 2017, 09:28

Pour ma part je ne suis pas d'accord avec vous, au niveau de la progression.

Si Vanilla offre cette sensation de puissance, c'est parce que la progression se fait sur 60 niveaux, et non 5 ou 10 comme les extensions l'ont fait plus tôt, et surtout parce que le jeu donne l'illusion de la montée en puissance par beaucoup plus de moyens, notamment par la différence de niveaux entre le niveau 1 et 60 ou tout simplement grâce à des petites choses comme le fait qu'un guerrier puisse porter de la plaque au niveau 40, que les montures demandent un temps de farm considérable (surtout sur serveur privé, j'ose pas imaginer comment ça doit être le zbeul pour vendre un truc) mais surtout un truc qu'il y avait à vanilla et qu'il n'y a plus maintenant, ce sont les arbres de talent remplis de trucs inutiles et le rang des sorts qui, au final, ne fournissaient pas plus de puissances que ce que l'on a aujourd'hui ou un talent niveau 30 peut réellement donner un sentiment de changement dans son gameplay (exemple avec les deux formes de gameplay en war arme avant la 7.2 où on pouvait jouer avec le focused rage et sans même si le focused rage était le plus opti).

Une autre chose qui me fait dire que le gain en puissance de vanilla n'était qu'une illusion est qu'à plusieurs reprises, avec un niveau inférieur j'ai réussi à défoncer des joueurs qui avaient parfois plus de 9 niveaux de plus que moi (le plus grand écart que j'ai fait c'était palret (moi) contre war arme où j'étais niveau 32 à Strangleronce et lui ?? et je l'ai défoncé mais genre énervé. Au niveau 52 j'ai également 1v1 un niveau 60 devant l'entrée de maraudon qui avait déjà fait onyxia au vu de son casque T2)

Le gain en puissance de Legion est moins visible à cause de la rapidité avec laquelle on peut gagner de l'AP, mais je tiens à rappeler que malgré tout l'arbre de talent de l'artefact a bien plus d'impact que celui que l'on avait à vanilla (même si c'est plus une courbe de progression qu'un arbre de talent), et surtout qu'au niveau max le dps évolue de 150k à 1M200.

Pour le fait que les quêtes proposent plus de choses en terme de campagne RP c'est vrai. Après, il ne faut pas oublier que l'objectif de Vanilla était de poser les bases du monde de Warcraft. Les zones n'étaient pas linéaires et ne suivaient pas une storyline commune. Mais c'est quelque chose que l'on retrouve au final avec toutes les zones de Légion (même si la légion ardente se trouve malgré tout derrière chaque complot, ou presque) car au final à Val'sharah on se retrouve avec une invasion du cauchemar et à la réanimation des esprits d'une forteresse, à Azsuna on assiste à la malédiction de tout un peuple et à leur lutte face à la Légion et aux nagas, Haut-roc est le territoire d'affrontements de clan et Tornheim est une épreuve de force et le centre du conflit horde / alliance.

Après vanilla savait fragmenter les zones de quête. Mais au final, c'est ce que font les expéditions de Légion. Le problème je pense est plus une question artistique. A vanilla tout avait l'air midfan alors que maintenant on a des elfes avec des dessins magiques de partout et des vaisseaux spaciaux, mais après tout on avait déjà les nécropoles et les tanks. Et puis, Haut-Roc qui est ma région préférée a ce feel d'heroic fantasy à l'ancienne.

Mais bon les choses évoluent, et je pense que tu pourras avoir ces feels "vanillaesque" en RP si tu trouves les bons joueurs avec qui les faire. Lorsque j'étais dans l'Archivum avec Martha j'ai organisé une campagne dans les Terres Ingrates par exemple et il y avait cette ambiance heroic fantasy pré-2008.
avatar
Holdodlig / Tàlae

Personnages Joués : A définir ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Severnaya le Mer 21 Juin 2017, 10:03

Holdodlig / Tàlae a écrit:Après, il ne faut pas oublier que l'objectif de Vanilla était de poser les bases du monde de Warcraft. Les zones n'étaient pas linéaires et ne suivaient pas une storyline commune.
Je ne suis pas d'accord, et-ce pour plusieurs points:

1) Le monde de Warcraft existait bien avant WoW, on l'oublie un peu mais à WoW vanilla dans les royaumes de l'est on te resservait énormément de zones de Warcraft I/II/III avec des storylines qui y étaient liées. Je veux dire, avant WoW le rôle le plus important que Rend ait jamais eu c'est d'avoir été mentionné dans le manuel de Warcraft II !

2) Les zones n'étaient peut-être pas linéaires, dans le sens que rien ne t'empêchait de pouvoir aller pexer à Elwynn avec un elfe de la nuit, mais si tu suivais le chemin humain officiel tu faisais par exemple Elwynn -> Westfall -> Redridge -> Prison de Stormwind/Deadmines -> Duskwood, ça te faisait une grosse storyline suivie et construite, après tu pouvais enchainer avec Theramore, et au finish encore quelques zones plus tard tu te retrouvais à tuer les orcs Blackrocks introduits à Redridge et qui sont désormés révelés comme liés à la nana qui finançait les Defias. C'est un peu pareil avec les orcs où tu commences à taper le Conseil des Ombres au niveau 3 et continues non-stop jusqu'à Desolace puis Felwood

Au final quasiment tous les méchants combattus à WoW vanilla sont à classifier en "manipulations des dragons noirs", qu'on termine avec Onyxia et Nefarian, "manipulations des Dieux Anciens", qu'on gère avec Ragnaros et C'Thun, ou tout bêtement le Fléau, qu'on combat à Naxxramas.

Sinon il y a quelques mois j'ai écrit cet article que je shill sans vergogne, puisqu'on parle de vanilla: https://wow.gamepedia.com/World_of_Warcraft_evolution_guide

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Aldorey Kelbourg le Mer 21 Juin 2017, 11:17

J'ai vraiment du mal à trouver les mots pour répondre dans ce débat, personnellement. J'ai l'impression que ça part sciemment dans tous les sens afin de noyer un quelque poisson. Au final, est-il question de débattre sur la profondeur de Vanilla en comparaison des extensions suivantes en des termes de storytelling et de gameplay, ou bien sommes-nous ici pour parler du RP et de ce qu'en font les joueurs, par rapport à ce qu'ils en faisaient ?

J'avoue que là en dehors de pressentir une espèce de déception envers je ne sais quelle guilde militaire et des raccourcis assez inquiétants sur Hurlevent, je ne perçois que quelqu'un qui a tourné en rond en fréquentant les mêmes personnes insipides tout au long de son bonhomme de chemin rôlistique, et qui ne voit plus le bout du tunnel. Mais pas grand chose à voir avec Vanilla donc.

Quid ?

_________________
Aldorey « Tonton » Kelbourg - Visvaldis « Valdis » Kelbourg
Moby « L'Anthracite » Gray
Ithell Nàomhan - Anémyce Greenhall



Qui sommes-nous ?
avatar
Aldorey Kelbourg
Modo

Personnages Joués : Aldoreÿ/Anémyce/Ithell

Feuille de personnage
Guilde: Maison Ellesmere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Severnaya le Mer 21 Juin 2017, 12:10

Perso je me fais juste chier au boulot et j’accueille tout divertissement Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Rivelune le Mer 21 Juin 2017, 12:28

Je perçois une nostalgie, non du RP qui se faisait à l'époque de Vanilla, mais bien de l'aspect sobre qu'arborer le jeu dans sa globalité en ce temps. Que ce soit des quêtes, des territoires à parcourir, des méchants à affronter, l'univers que nous présentait les créateurs du jeu semble lui convenir davantage qu'à l'heure actuelle, et l'auteur cherche peut-être à connaître des gens qui pourraient éventuellement partager cette même idée et avec qui jouer accessoirement.

J'ai moi-même l'habitude de faire quelques sauts là-bas, afin de retrouver une époque où l'on pouvait admirer encore la beauté d'Ashenvale, s'immerger dans des quêtes - à mon sens - plus intéressantes, offertes par des PNJs plus crédibles dans leur rôle de donneur de quêtes, etc.

Après je me trompe peut-être.


Dernière édition par L'Enfant des Étoiles le Mer 21 Juin 2017, 12:31, édité 1 fois
avatar
Rivelune

Personnages Joués : Eluranae

Feuille de personnage
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Chipotard le Mer 21 Juin 2017, 12:29

Edit : Je mets mon pavé en spoiler, mon vdd a synthétisé ma pensée. La honte !!

Holdodlig / Tàlae a écrit:Pour ma part je ne suis pas d'accord avec vous, au niveau de la progression.

Si Vanilla offre cette sensation de puissance, c'est parce que la progression se fait sur 60 niveaux, et non 5 ou 10

C'est vrai, et les extensions seront toujours ce quelles sont : Des extensions. Y'a un moment où l'endurcissement d'un mec devient plus flou,


Holdodlig / Tàlae a écrit:tout simplement grâce à des petites choses comme le fait qu'un guerrier puisse porter de la plaque au niveau 40, que les montures demandent un temps de farm considérable (surtout sur serveur privé, j'ose pas imaginer comment ça doit être le zbeul pour vendre un truc)

Et c'est l'ensemble de ces détails qui font l'âme du truc. Le changement est pas tellement flagrant si ce n'est au niveau de l'apparence, c'est surtout un point qui démarquait les classes. Le lvl 40 est une espèce de cap pour dire que tu commences à devenir un mec sérieux de toutes façon. Et pour te répondre, c'est l'inverse : Les serveurs privés sont ultra broken, en gros y'a pratiquement que de l'utilitaire qui se vend à l'hv, et qui se vend à prix d'or, et moins y'a de monde, plus c'est déséquilibré. Si tu vends tes étoffes le w-e, tu peux rapidement devenir un pimp.


Holdodlig / Tàlae a écrit:
Une autre chose qui me fait dire que le gain en puissance de vanilla n'était qu'une illusion est qu'à plusieurs reprises, avec un niveau inférieur j'ai réussi à défoncer des joueurs qui avaient parfois plus de 9 niveaux de plus que moi (le plus grand écart que j'ai fait c'était palret (moi) contre war arme où j'étais niveau 32 à Strangleronce et lui ?? et je l'ai défoncé mais genre énervé. Au niveau 52 j'ai également 1v1 un niveau 60 devant l'entrée de maraudon qui avait déjà fait onyxia au vu de son casque T2)

Ouais mais ça c'est un bon point pour moi en fait. C'est même pire, si t'es pas trop teubé, tu peux gérer des Alterac au lvl 52 (le minimum pour y rentrer), et être utile pour ta team. Y'a pratiquement aucune différence entre un lvl 57 et un lvl 60, au delà des compétences finales, si ce n'est ton stuff. C'est logique au fond : Que t'ai fais 2 mois de muscu de plus que ton collègue, si au final vous êtes tout les deux en slip, les chances sont quand même assez égales. Par contre avec du matos magique...
Et encore, même avec ça, le jeu était plus sensible aux "circonstances" qu'aujourd'hui. Prendre par surprise un mec, ça pouvait t'être fatal malgré les différences sidérantes de gear. Very rp.

Holdodlig / Tàlae a écrit:
Le gain en puissance de Legion est moins visible à cause de la rapidité avec laquelle on peut gagner de l'AP, mais je tiens à rappeler que malgré tout l'arbre de talent de l'artefact a bien plus d'impact que celui que l'on avait à vanilla (même si c'est plus une courbe de progression qu'un arbre de talent), et surtout qu'au niveau max le dps évolue de 150k à 1M200.

Ah, qu'on se le cache pas, si y'a beaucoup de gens qui sont nostalgiques de l'ancien arbre de talent, il est assez pété au final, puisque la majorité des skills était useless. Les gens suivaient tous un même modèle, pour une majorité de classes. Ça devient intéressant à partir de BC, où là, y'a une vraie hybridation possible. Un truc que les gens ont énormément oublié par exemple, ce sont les sorts raciaux vis à vis de certaines classes, comme priest ou paladin. Ces raciaux permettaient de créer des classes inédites, genre le paladin blood elf pouvait avoir sa propre classe à lui, très opé en pve, dont j'ai oublié le nom. Je comprends qu'on puisse d'avantage kiffer un système de parangon à la Diablo 3, mais bon, c'est vachement plus impersonnel.

Holdodlig / Tàlae a écrit:
Après vanilla savait fragmenter les zones de quête. Mais au final, c'est ce que font les expéditions de Légion. Le problème je pense est plus une question artistique. A vanilla tout avait l'air midfan alors que maintenant on a des elfes avec des dessins magiques de partout et des vaisseaux spaciaux, mais après tout on avait déjà les nécropoles et les tanks. Et puis, Haut-Roc qui est ma région préférée a ce feel d'heroic fantasy à l'ancienne.

On a tous kiffé Légion au début, et on était à fond dans l'intrigue. Avec le recul, j'ai trouvé ça beaucoup trop cinématographique pour kiffer, mais bon, Légion a pas besoin de mauvaise foi pour être chiant. Le vrai soucis, c'est qu'aucune région de Légion n'est conçue pour quelque chose de basique dans Wow : La contemplation. Chaque parcelle de terrain correspond à une quête, une expé, n'importe quoi d'utilitaire, tout est serré et communiquant. Y'a pas de terrain vague. Y'a pas de zone inutile, avec des bâtiments vides. Ca fait très décor, ça manque de vie. Je me souviens très bien de la galère de ma guilde quant on a essayé de rp là-bas, à trouver ne serait-ce qu'un lieu pour phaser un campement. J'avais l'impression constamment de faire une contre-soirée dans les chiottes d'un studio avec les PNJ.



+ Pour te répondre Aldorey, je me demande à la base simplement si les gens partagent mon envie de rp à Vanilla. Comme remarqué à mon dernier post, j'ai l'air bien solo. Donc j'ai ma réponse. Après si la question dérive en débat dérive, pourquoi pas. Si ça intéresse les gens...
Aussi, vis à vis de mes potes, je ne sais pas s'ils sont """"insipides"""" ou surtout si ce sont des camarades d'infortune, on est tous sur le Sentier du Bon Rp au final. Pour certains, l'accès à l'Ascendance Rôlistique, c'est de remettre Darnat au lead des Sombrecoeurs redorer les blasons de vieux concepts, pour d'autres c'est d'élaborer des intrigues tentaculaires, pour moi c'est d'épurer. Retourner à la source.
Voilà pour résumer ma pensée !


Blablabla:
(...)Le truc qui me gonfle vraiment, c'est cette sensation d'être inexistant dans l'univers, de ne pas avoir d'impact dessus. C'est logique, on ne peut pas tout se permettre dans une communauté, on s'accorde au mieux pour co-exister. La Garde n'exerce pas vraiment une autorité sur Hurlevent, les mecs qui braquent la banque du quartier nain ne prennent pas un vrai risque, n'affectent pas réellement la ville, et ne sont pas vraiment récompensés pour l'intelligence ou l'audace de leur plan. La Chancellerie ne prend pas des décisions concrètes pour la ville, et rien de ce qu'on fait dans les zones de vie commune n'est vraiment important, car personne ne peut décider de mouler l'univers à part Blizzard. Tout est un accord tacite entre nous, tout les projets visant la communauté sont des écrans de fumée, dès qu'il ne s'agit pas de bals, de mariages ou de marché aux puces. Je ne dis pas que c'est mal : On ne peut pas faire autrement. Et les guildes sont supposées fournir ce microcosme, permettant à un personnage d'évoluer et d'observer des conséquences à ses actes dans un contexte interactif (pas toutes, bien sûr). Le lien avec Vanilla est que, je considère que si jamais nous devions apprendre à créer un rp mettant en avant l'évolution d'un groupe d'individus (je rappelle que je pense avant tout à un projet intimiste, en nombre réduit), par exemple un groupe d'aventurier lambda, il est nécessaire ou du moins beaucoup plus intuitif de la faire à une époque comme Vanilla.

Parce que comme dit tout le long de mes posts, le monde était plus simple à l'époque, mieux à même de te faire ressentir l'évolution de ton personnage. En fait, pour être encore plus clair, je trouve illogique de vouloir absolument créer quelque chose de complexe, des intrigues politiques avec des entremêlements dantesques, des campagnes militaires embourbées dans les complications, quand j'ai le sentiment qu'aucun rôliste (à ma connaissance) n'ait eu l'occasion de faire la base. 'De développer un personnage du début, dans des histoires basiques, pour finir par côtoyer les grandes arcanes du monde. Je ne dis pas que nos personnages n'ont pas de passé, mais à titre personnel, je trouve ce passé bancal, et mes interactions avec les joueurs ne m'ont jamais vraiment affecté, ni moi, ni mon personnage. Parce que l'environnement ne le permet pas. Parce les guildes s'intègrent mal dans l'univers (à l'exception de certaines), et donnent l'impression de brasser du vent.  J'ai toujours, toujours, que ce soit avant ou aujourd'hui, eu cette impression d'"écran de fumée décrite" plus haut.  

Et je trouve qu'avec l'expérience, le rôliste devient surtout doué à ça : Faire illusion d'un vécu. Rendre vivant le bg qu'on a conçu dans notre coin, avec nos fantasmes. Et c'est très bien. C'est une "discipline" de rp en soi, qui se retrouve dans le JDR papier. Mais au final, tu finis toujours par distinguer ce qui est inventé et ce qu'a vraiment vécu le personnage en jeu. Parce que la majorité du temps, dans un cas c'est bien, et dans l'autre c'est naze. On cache le vide derrière des voiles d'emphase, on crée des scénaris qui ont juste l'apparence d'être complexes pour pallier au manque de ressources (à savoir, un putain de système de jeu. Ça aussi c'est un vrai problème). C'est pour ça qu'épurer est important : Ça nous permettrait de revenir à la base du rp, pour construire quelque chose de solide  et de stable. Avec un système de jeu clair, des limites claires, etc, etc. Juste comme dans un jdr papier. Et je parle d'un truc à l'échelle de 5 personnes grand max, ça serait déjà un putain de miracle, je parle vraiment pas de changer la commu ou quoi.

Peut-être que je suis le seul à ressentir cette "carence", mais c'est mon cas.
Après, on peut aussi m'arguer que ça pourrait se faire sans passer par Vanilla. Et c'est vrai. Ça pourrait. Mais comme justifié dans mes autres post, j'estime que ce genre de projet doit se dérouler du temps de Vanilla, parce qu'il propose des contextes propices à faire mûrir un perso intelligemment et sobrement. Si le monde est déjà en "avance" (dans le sens où il propose des intrigues plus complexes ou floues que celles d'origine) sur un personnage vierge, tu te compliques la vie en tant que MJ alors que tu es, au fond, inexpérimenté. J'en ai fais les frais. Je reste convaincu que c'est voué à l'échec, donc.

Désolé si ça n'était pas clair et si ça ne l'est toujours pas, c'est vraiment quelque chose d'évident pour moi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Aldorey Kelbourg le Mer 21 Juin 2017, 13:07

Tu as cette considération que le RP doit entrer en symbiose avec le storytelling et le gamedesign du jeu, que comme World of Warcraft à l'époque de Vanilla avait un système de progression du personnage associée à la progression de l'histoire et des découvertes, le RP devrait être de même. Que le personnage devrait grandir, et lui aussi se développer. Partir d'un point zéro et obtenir ce qu'il a à obtenir par le jeu, comme c'est le cas dans World of Wacraft. On a rien sans rien. C'est une pensée assez méritocratique qui fait beaucoup de sens, mais qui je pense dans ton point de vue est réduite à un carcan de jeu beaucoup plus étroit que tu ne le penses.

Dans le JDR que l'on fait tous ici, on en vient constamment à faire son chemin de Damas. Il y a toujours une progression qui se fait, même si celle-ci n'est pas calquée sur ce qu'est WoW ou sa structure. Il faut considérer que les joueurs grandissent aussi leurs personnages à mesure qu'ils se grandissent eux-mêmes, vis-à-vis de leur perception de ce qu'est le jeu de rôle, de ce qu'il induit et implique. Que la progression HRP est en symbiose avec la progression RP, et vice versa.

Tu dis que les intrigues politiques complexes ne sont pas, quelque part, le fond de commerce de ce que serait un bon RP, une bonne épopée rôlistique. Que la simplicité aventurière est l'apanage de notre passion et qu'elle l'est tant WoW Vanilla le démontre par sa construction et les principes de narration et de compréhension du jeu qui en exhalent. Je dirai au contraire que WoW Vanilla est un jeu bien plus politisé et complexe dans ses intrigues et ses narrations que l'ont été les extensions suivantes. Que les histoires de noblesses, de trahisons, toutes les valeurs présentées via les histoires et les quêtes, et toutes ces vertus qui sont mises en avant dans les Classes de personnage ou les héros de cet univers... eh bien toutes ces choses nous les retrouvons bien moins à présent.

Qu'au contraire, le jeu est passé d'histoires de politiques entre races, de guerres compliquées à base de géopolitique, d'épuisements de ressources, d'histoire de luttes des classes et que sais-je encore en de plus simples histoires de jeux d'alliances de guerres et de paix et de luttes entre le Bien et le Mal toutes manichéennes et aventurières au possible. On est passé au "je suis un héros, je deviens plus fort et je combats le Mal pur et simple".

C'est là à mon sens où tu fourvoies. Tu veux revenir en arrière vers la simplicité, mais au contraire, c'est vers la complexité et la profondeur tentaculaire que tu te diriges. Je suis convaincu que ce que tu recherches en vérité, c'est la naïveté du joueur vis-à-vis du jeu d'antan, au détriment de l'expertise du joueur vis-à-vis de la simplicité du jeu actuelle, et ce, en des considérations gameplay mais aussi rôlistes.

Je vais en profiter pour te partager mon expérience :

Aldorey n'a pas toujours été mon main, mais quand il est devenu celui-ci, c'était un simple jeune garçon avec ses problèmes d'alcool et de violence, frustré de voir les gens réussir en ce monde, frustré de voir les manieurs d'arcane la manier, les héros vaincre et mériter, et d'autres parler à la nature, aux esprits, aux forces variées de l'univers, tandis qu'il n'était pas grand chose, sinon un petit enculé misérable. Aldorey, lui, il voulait posséder, diriger. Il voulait devenir une grandeur comme tant de récits en présentaient.

Et au gré des RP, avec certes son BG déjà bien construit, au gré de quelques campagnes, de relations avec d'autres persos et guildes, il s'est servi d'amis et de connaissances pour prendre ce qu'il voulait : il a été buter des gens pour piquer leur propriété, s'est dit être un héritier noble et s'est autoproclamé Baron. Personne n'a jamais pu vérifier ça, il a joué son rôle, il l'a légitimé, et de fil en aiguille, les années passant, il s'est lié avec les hautes instances du dernier bastion de l'humanité et a fricoté côté Chancellerie, côté Garde, côté ceci et cela, jusqu'à finalement épouser de quoi s'approprier de plus grandes terres encore et enfin détenir un titre de noblesse véritable. Et là y'a cinq ans de RP.

Là y'a la progression dont tu parles. L'évolution que tu entends. Partir de rien ou quasiment rien, jouer, et selon ce qu'il se passe perdre ou gagner.

Alors bien sûr, il s'agit pas ici de casser la gueule aux orcs, de batailler contre des dragons, la Légion ou les DTA. C'est du RP surtout citadin, même si y'a eu sa part de RP militaire, de batailles en Lordaeron face aux Réprouvés, de trucmuches avec la Horde ou des démonistes orcs perdus je ne sais où. Tu diras que c'est pas ta tasse de thé, que c'est pas ce que tu cherches, mais ça reste dans le principe que ce que tu entends. Avancer, évoluer petit à petit.

Bien entendu, si pour toi le RP sur WoW c'est faire du JDR papier numérique, je dirais que tu te trompes carrément, et que c'est une erreur que beaucoup font à l'heure d'aujourd'hui. Que de se perdre en des jets de dés, en des fiches de personnage et en des statistiques n'est pas ce pourquoi nous sommes là, et que les JDR papier existent déjà à ce propos, ou les logiciels pour aussi. Le Porte-Monstre-Trésor, très peu pour moi.

Mais sinon, eh bien je pense que tu devrais t'ouvrir à d'autres horizons. Chercher les bonnes personnes. Tu devrais en finir avec ce que je considère être des œillères, à croire qu'il y a cette recette du bon RP que je ne sais qui a dû te foutre dans le crâne, et auquel tu crois toujours à l'heure d'aujourd'hui. A te dire qu'on est mieux dans son coin, à fuir les autres comme la peste et à te limiter à un petit carré de verdure que tu penses être la seule chose de valeur véritable, alors que non, c'est toi qui t'impose des limites qui vont à l'encontre même ce que tu cherches.

Je te dis pas d'aller RP à Hurlevent, c'est une plaie j'en conviens. Moi-même je ne RP le plus souvent que dans l'intimité, et avec mes amis et mes connaissances, moi-même j'en ai fini depuis des années avec les rencontres au hasard, tellement je n'en peux plus du bullshit. Mais en tous les cas, ce que tu cherches n'est pas disponible uniquement sur les serveurs privés WoW Vanilla, ni sur WoW vanilla d'ailleurs.

Le RP, de toute façon, ce n'est pas seulement suivre les intrigues du jeu à la lettre et faire que ce que te dit Blizzard de faire. Il faut te penser en créateur de contenu, te considérer comme une espèce de moder quelque part. Tu as de la matière pour faire, tu fais. Que tu sortes du canon pour faire du headcanon, ça c'est limite obligatoire, et qui dit le contraire ne RP tout bonnement pas, ou garde bien pour lui tout ce qu'il a bien pu inventer.

Si tu veux faire un RP aventurier avec des personnages qui progresseront ensemble, ma foi rien ne t'empêche de te lancer. C'est pas parce que y'a des loups à Comté du Nord que tu ne peux pas faire comme si il n'y en avait pas.

_________________
Aldorey « Tonton » Kelbourg - Visvaldis « Valdis » Kelbourg
Moby « L'Anthracite » Gray
Ithell Nàomhan - Anémyce Greenhall



Qui sommes-nous ?
avatar
Aldorey Kelbourg
Modo

Personnages Joués : Aldoreÿ/Anémyce/Ithell

Feuille de personnage
Guilde: Maison Ellesmere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rp sur les serveurs vanilla/bc ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum