[Horde] Aemanthys Syl'daryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horde] Aemanthys Syl'daryl

Message  Aemanthys le Lun 25 Sep 2017, 19:14

[Horde] Aemanthys Syl'daryl


  • Prénom: Aemanthys
  • Nom: Syl'daryl
  • Surnom: "L'Elf d'Albâtre"
  • Classe ou Métier : Paladin
  • Sexe : Mâle
  • Guilde ou Organisation : Chevaliers de Sang
  • Résidence:
  • Lieu de naissance: Lune-d’Argent
  • Age: 85 ans
  • Race: Sin'dorei
  • Famille:
  • Amis: Nae'dreh, son écuyer.
  • Ennemis:
  • Adore: La rigueur, le dévouement, la Justice, l'abnégation, la modestie, la musique.
  • Déteste: L'arrogance, l'égoïsme, la cruauté.
Description Physique
Aemanthys est un Elfe de Sang, qui porte les atours de la jeunesse et possède un corps vigoureux. De taille moyenne pour un elfe, il est d'avantage musclé que ses congénères, dû à la pratique physique qu'il s'est imposé. Sa peau et ses cheveux sont d'un blanc pur, immaculé, d'où le surnom qu'on lui a donné. Ses yeux verts dardent des lueurs ardentes, teintes de vert elles aussi. Ses cheveux sont longs et ramenés sur l'arrière du crâne. Il apparaît le plus souvent engonçé dans son armure de chevalier, qu'il ne quitte qu'en de rares occasions.
Actuellement
Résumé de son histoire


D'un regard, Aemanthys embrassa le champ de bataille, encore fumant de la confrontation qui venait d'avoir lieu. L'air était lourd, les effluves de souffre, de poudre, et l'odeur cuivrée du sang, parvenaient à ses narines. Il inspira profondément, et émit une grimace de dégoût. Il entreprit de retirer son heaume. Sa longue chevelure venait s'épancher sur son dos. Il se retourna, et aperçut son écuyer, Nae'dreh, à l'arrière de la troupe, tenant les rênes de son cheval, Blanche-aube. Il intima, par un geste de tête, à Nae'dreh de se rapprocher. Lorsqu'il parvint à sa hauteur, ce dernier tendit à Aemanthys une gourde, qu'il prit, et qu'il commença à boire par petites gorgées. Une fois qu'il eut terminé, il harnacha sur Blanche-aube son marteau de guerre. Nae'dreh lui donnat alors une étoffe, dont Aemanthys se servit pour essuyer les gouttes de sueur qui perlaient sur son front.

Aemanthys restait silençieux, quelque peu abasourdi par l'affrontement qui venait d'avoir lieu. Il était encore jeune, et n'avait que peu vu de conflits, et prit part à ceux-là encore moins. La facilité avec laquelle il s'appropriait l'art de la guerre le faisait frémir.

Son commandant ordonna aux troupes de briser les rangs, les charognards s'attelant d'ores et déjà à piller les morts. Les corbeaux formaient une danse funeste dans le ciel, qui commençait à s'assombrir. Les survivants de la bataille rentraient au camp, éreintés, mais heureux d'être encore en vie, heureux comme l'était Aemanthys, d'avoir survécu un jour de plus. Il pouvait mourir le lendemain, il le savait, et vivait avec cette épée de Damoclès, bon grè, mal grè.
Note Hrp

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum