Les harpies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les harpies

Message  Asra le Mer 04 Oct 2017, 00:45


Cette créature fétide a la tête, les bras et le torse d'une femme, les jambes et les ailes d'un grand oiseau de proie. En lieu et place de ses cheveux, des plumes colorées. Ses yeux froids se détachent de son visage couvert par la saleté.


Description :

Certaines harpies pensent être les descendantes de femelles elfes qui ont trahi Azshara, la reine-sorcière de Kalimdor, et ont été transformées en hideuses créatures comme punition. En vérité, elles descendent de la déesse Aviana, mais ont été tentées de servir des forces plus maléfiques après la disparition de celle-ci et de l'Arbre Mère G'Hanir. Elles prennent ainsi du plaisir à répandre la misère et la maladie, que ce soit en attaquant les voyageurs ou en contaminant les réserves d'eau et de nourriture.

Les harpies sont des créatures mauvaises, vivant dans leurs propres excréments. Elles usent volontier de magies divines ou de subterfuges. Hautement territoriales, elles tuent quiconque se trouvant dans leur territoire. En posant leurs nids au plus haut des arbres ou des falaises, elles gardent un oeil sur de larges étendues.

Il n'y a pas de mâle harpie. Ces monstres capturent des mâles d'autres races humanoïdes et les forcent à s'unir à elles. Ces infortunés sont bien souvent attachés pour les empêcher de s'échapper - étant donné que dans ces circonstances, la séduction est hors de propos. Les harpies recourent à toutes sortes de poisons et de potions pour s'assurer de leur coopération, et les emploient jusqu'à ce que le captif succombe de malnutrition ou de maladie... a ce stade, il devient de la nourriture pour le perchoir. En tant de disette, les harpies peuvent pondre des oeufs non fertilisés qui donneront une copie exacte de leur mère.

Un nid de harpies intéragit rarement avec un autre, sauf si ce dernier est situé en bordure de son territoire. Les échanges de moqueries peuvent prendre des jours avant qu'un groupe ne s'engage sur le territoire de l'autre. Une ou deux fois par an, les harpies se regroupent en larges vols pour discuter des sujets affectant leur race entière. Durant cette période, les harpies acceptent que leurs soeurs passent au travers de leur territoire, à contrecoeur...

Les harpies se complaisent dans les jeux et les énigmes. Un aventurier capable d'impressionner une harpie à l'aide d'énigmes évitera peut être un combat ; mais s'il s'agit d'un mâle, le risque encouru serait de devenir un partenaire désirable.


Société :

Les activités journalières des harpies sont centrées autour de la chasse et des rivalités entre soeurs de nid, ces activités étant étroitement liées. Des patrouilles partent à la recherche de nourriture, notamment des fruits et de la viande - le plus souvent des restes en raison de leur nature charognarde.

Les harpies attaquent les créatures proches de leur nid, mais évitent les animaux plus grands ou plus dangereux. Quand la nourriture se fait rare, elles voyagent sur de longues distances afin de piller des campements ou chasser de grosses créatures. Les champignons qui poussent sur leur plumage subviennent à leur régime alimentaire.

Au delà de la nourriture, les harpies sont obsédées à l'idée de tuer les intrus et de se trouver des partenaires. Ces deux tâches sont souvent liées, d'autant plus quand un mâle fait montre de force et devient un partenaire plus désirable. Les harpies capturent aussi d'autres bêtes, particulièrement les créatures volantes comme les wyvernes qu'elles entraînent à abattre les intrus.

Bien que les harpies n'aient pas de gouvernants formels, les perchoirs les plus anciens et les plus grands peuvent compter sur le soutien de la majeur partie de leur race. Elles ont un besoin limité de commercer, notamment les outils et les informations intéressantes, même si cela est occasionnel. La seule race ayant montré l'intention de traiter avec elles est celle des kobolds. Le commerce et les arrangements frontaliers entre harpies et kobolds font l'objet de suspicions.


Combat :

Les harpies se complaisent à attaquer les animaux et humanoïdes. Les humanoïdes sont occasionnellement gardés comme partenaires, mais sont plus fréquemment dévorés. Les victimes portant des objets brillants sont les plus prisées. Les harpies collectent et vendent du matériel dans des échanges élaborés comportant des faveurs et des pouvoirs. Du moment que leurs chances de réussites paraissent bonnes, les harpies attaquent les voyageurs sur leur territoire, à l'exception des kobolds.

Les harpies jettent alors des sacs d'excréments sur leurs adversaires pour les distraire avant de les attaquer. Une autre variante de cette tactique consiste à fondre depuis les airs dans un cris strident. Les harpies privilégient généralement la magie et la vitesse : Une fois leurs ennemis distraits, elles employent un barrage de sortilèges massif. Quand l'ennemi s'avère plus redoutable, des pièges et des obstacles sont employés tandis que des éclaireuses observent les mouvements adverses. Quand ces méthodes ne suffisent pas, les harpies préfèrent battre en retraite et revenir plus nombreuses afin de contenir l'intrusion.

Les harpies sont des créatures extrêmement sales. Leurs nids peuvent être repérés à leur puanteur colportée par le vent. Elles sont immunisées aux infections et autres maladies liées à la pourriture ou à la contamination. Cette immunité ne s'étend pas aux toxines des plantes ou des animaux, ainsi qu'aux effets magiques. Le poison employé le plus souvent par les harpies est confectionné à partir de leurs excréments et cause de sévères nausées.


Les harpies et le monde :

La plupart des harpies ne prêtent pas leur concours aux autres races. Si cela arrive, c'est qu'elles sont généralement exilées de leur nid à cause de la surpopulation, des conflits ou encore de leurs propres crimes. Une autre possibilité est qu'une jeune harpie ait une romance avec un mâle d'une autre espèce capable d'outrepasser sa violence et sa saleté...

Les harpies qui abandonnent délibérément les leurs ne sont pas spécialement stigmatisées, mais sont considérées comme folles. Les membres de la Horde et les elfes de la nuit sont davantage susceptibles d'accepter la nature des harpies que les humains. Les harpies faisant des efforts extrêmes pour se laver et adopter de bonnes manières trouvent plus facilement leur place dans le monde. Elles ont généralement du mal à s'habiller, porter des armes ou d'autres équipements, bien qu'elles apprécient de porter des anneaux à leurs serres et portent parfois les vêtements de leurs victimes femelles.
avatar
Asra

Personnages Joués : Asra, Managosa

Feuille de personnage
Guilde: La Flèche lunaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum