Lysange, écrivain public.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Lysange, écrivain public.

Message  Lysange le Dim 24 Juin 2018, 14:40



Dans mon charivari

Je l’ai déjà écrit
Rapporté, raconté
Il n’y a dans nos vies
Qu’une seule vérité.

Peu importe l’endroit  
Et la terre où l’on vit
Il n’y a qu’une seule Loi
Qui nous maintienne en vie

C’est ce qui court en nous
Sans relâche, sous la peau,
Cette recherche d’un « nous »
Qui fait tomber de haut

Lorsque, comme aujourd’hui,
Le voile se déchire
Et assène dans un cri
Qu’il est temps d’en finir.

Lâcher toute illusion
Qui de fait m’habitait,
Tant pis pour l’intuition
Qui, pourtant, subsistait.

Un rêve s’est écroulé
Qui était apaisant,
Et j’aurais bien aimé
Ne pas vivre ce moment.

Cet instant où l’esprit,
Tout à coup aiguisé,
Comprend que c’est fini,
Avant d’être entamé.

Saurais-je m’en satisfaire
Et vivre le cœur en berne,
Saura-t-il se taire
Celui qui me gouverne.

Depuis longtemps je sais
Que tout n’est qu’illusion
Futur comme imparfait
On vit en projections.

Et de cette vie jouée
J’ai pensé un moment
Tout détruire, effacer,
Mais je vis au présent,

Et de ce monde sans âge,
Cet univers fictif
Ou l’envie d’un visage
Rend le jeu addictif,

Je voudrais conserver
Peut-être un court passage,
Une trace illuminée
Pour traverser les âges.

Or si mon cœur blessé
Ne clame que tristesse
Des larmes exposées
Pourraient finir en liesse.

Un mot, puis deux, puis trois
Puisés au fond de moi
Qui défilent sous mes doigts
Peuvent me rendre la Joie

C’est une chance, j’en conviens.
Alors je me blottis,
Tout au fond de ce rien,
Qui habite mon esprit.

Et j’attends, sans bouger,
Que tu reviennes ici,
Me parler et m’aimer,
Dans mon charivari.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lysange, écrivain public.

Message  Lysange le Sam 30 Juin 2018, 15:02

Le 30/06/38

Coucou Ben’,

Ça fait un moment, je sais, je suis désolée. Il s’est passé trop de choses et surtout ... bon, j’ai bien failli tout foutre en l’air, je dois avouer.

Bah, le sentiment que je perdais mon temps et que ma vie était ailleurs. Tu sais bien, quand on arrive plus à croire au sens qu’on donne à sa vie et qu’on envisage sérieusement d’aller le chercher ailleurs. Mais si, tu sais !!!

Enfin bref, c’est passé. Peut-être à cause ou plutôt grâce aux problèmes causés par ces enfoi... bon je vais pas te parler de ça parce que ça n’en vaut pas la peine !

Donc là je t’écris parce que je voulais te prévenir que je vais voir Sacha. Je sais pas, une idée comme ça. Alors si tu as un message à faire passer, c’est le moment.

Je pars demain pour le Sud, j’y reste deux jours, je vais la voir, puis je remonte, je repasse par la ville mardi soir pour le boulot et le lendemain je file vers le Nord pour voir le Grand Patron.

Ouais ! J’en ai envie là, non même pas, besoin même ! Parce que j’arrête pas de me démener pour son affaire, avec tous les problèmes qu’on a en plus, et j’ai besoin de savoir pour qui je fais tout ça. Et même si Papy Marcel me certifie qu’il est très content de mon travail, le patron, moi je veux l’entendre de mes propres oreilles. Et le voir de mes yeux aussi, parce qu’avec les jumelles j’en ai pas mal parlé et ça me titille, voilà pourquoi !

Hum... sinon ? Bah, pas grand chose. Ah si !! Je suis allée à un bal et j’ai rencontré un type vraiment chouette, manchot, mais c’est pas le problème. J’ai dansé avec lui et c’était vraiment agréable et puis on a causé, ce soir-la,  et un autre où il m’avait invité à dîner. Et c’était comme si on se connaissait d’avant tu vois, dans une autre vie. D’ailleurs il la dit, ça tiens, avant-hier soir.

Mmh.. si, si. En fait il était inquiet ou triste parce que je  partais et... euh... ben je le sais parce qu’il me l’a dit, tiens ! Il a dit que j’allais lui manquer, il était drôlement nerveux quand il a dit ça, c’était touchant en fait. Bah oui ! Touchant !! C’est pas tous les jours qu’on me dit que je vais manquer hein !!!

Bref ! Après il a raconté qu’on avait dû se connaître dans une autre vie où on s’aimait, ou un truc comme ça, et qu’on se reverrait sûrement dans une autre vie encore après et que... Bah ! Meuuuh non ! On s’est vus que deux fois, vraiment, tu vas pas me faire croire que...

Rhaaa ! Lâche moi !!! En plus c’est pas vrai, parce que la première fois il m’avait dit qu’il avait une compagne alors moi j’ai rien imaginé du tout, au contraire !!

Euh... oui. C’est au dîner qu’il me l’a dit que sa compagne l’avait quitté. Enfin non, avant, parce que sinon j’aurais jamais accepté de le suivre. Oui ! Bon !!! Je vois pas pourquoi j’aurais dû refuser !!! Si tu crois que ma vie quotidienne est drôle avec tous les emmerdements qu’on accumule, avec ces enflures de nains !

Nan...  j’en dis pas plus parce que je veux pas que ça m’atteigne et ça m’atteindra pas ! J’espère juste que Papy va pas leur sauter à la gueule. Parce qu’il est vieux, enfin pas plus que toi hein... mais il a le sang chaud, tu peux me croire. Sauf que les cons, faut pas entrer dans leur jeu, tu vois, je me souviens bien de tes conseils.

Enfin voilà, je dois me préparer, faut que je te laisse.

Allez, des bisous !
Lyly

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lysange, écrivain public.

Message  Lysange le Mar 03 Juil 2018, 17:15



Le 3/07/38

Hey Ben, je suis passée voir Sacha.

Pourquoi tu ne m’avais pas dit que vous étiez amoureux ! Il a fallu que je commence à parler de toi et voir qu’elle était triste pour que je comprenne qu’il y avait un truc !

Alors je l’ai pas lâchée, et au final elle m’a tout raconté. Et je vois vraiment pas pourquoi tu ne m’as jamais rien dit.

Bah, si ça aurait pu changer quelque chose ! Mais si ! Déjà je serais allée la voir quand t’as décidé de passer de l’autre côté, pour qu’on puisse se consoler l’une l’autre, et puis j’aurais été beaucoup plus en confiance chaque fois qu’on se voyait.   Et ça m’aurait certainement fait du bien, surtout après ce qui s’était passé près de chez elle il y a trois ou quatre ans.

Je sentais bien qu’elle captait tout ce que je pensais et qu’elle aurait pu m’apprendre des secrets, mais je ressentais aussi autre chose et je pense que c’était justement ce que tu me cachais. Et ça doit être pour ça que j’ai eu l’idée d’aller la voir, je devais me douter qu’on avait des trucs à se dire.

Enfin bref, maintenant c’est réparé. Et elle va bien, oui, même si tu lui manques beaucoup. Elle dit qu’elle regrette de ne pas t’avoir plus empêché de boire du rhum, parce que t’aurais pas eu d’accident et tu serais sûrement encore là. Mais en même temps, elle a dit que tu savais ce que tu faisais, que c’était donc ton choix et qu’elle n’avait rien à dire là dessus. Et que la vie de couple c’était une suite de compromis et que je comprendrai quand je rencontrerai le bon. Mais en fait, cette partie là, j’ai pas tout compris.

Elle m’a raconté comment vous vous êtes rencontrés, comment tu lui as appris que j’existais dans ta vie et ensuite le contrat que vous avez passé pour dire que toujours je devrais passer avant elle. Elle m’a aussi raconté comment tu te cachais de moi pour aller la voir et on a bien ri.

C’était très fort, de la revoir. J’ai passé toute la journée avec elle et même la soirée d’hier. Elle m’a demandé si je ne voulais pas rattraper le temps perdu et apprendre quelques unes de ses recettes. D’un côté, j’aimerais bien savoir entendre ce que les gens pensent, ou en tout cas deviner leurs pensées, et  de l’autre, je me dis qu’en fait je le sais peut-être un peu déjà, en tout cas bien plus que Monsieur Pignac, par exemple. Pour les autres recettes, celles avec des plantes, je me doute que ça pourrait me servir, pour les animaux, ou même pour la vie de tous les jours, alors je lui ai dit que j’allais y réfléchir et que je reviendrai lui dire après mon voyage dans le Nord. De toute façon, j’ai envie d’aller la revoir, maintenant, et peut-être que ce voyage me donnera envie d’apprendre des trucs de sorcellerie ou de magie.

Enfin voilà les nouvelles du jour. Mais non j’ai pas envie de devenir une sorcière ! Allez, je dois reprendre la route, là, parce que ce soir je travaille sur le marché dans la capitale.

A plus tard, je t’écrirai quand je serai dans le Nord !
Bisou, Lyly.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lysange, écrivain public.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum