[Bribes] Journal d'expédition de l'an 37 - Capitaine Olmessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Bribes] Journal d'expédition de l'an 37 - Capitaine Olmessa

Message  Ralek Olmessa le Ven 08 Déc 2017, 04:21


An 37, début de l'été.

Je me suis réveillé en sueur et le souffle court, encore. Cela dure depuis si longtemps.
Je rêve encore de la campagne du Norfendre. C'est un cauchemar, sûrement.

J'ai dû vider une bouteille de vin épicé avant même la collation du matin pour tenir mon esprit au silence. Un prêtre a béni plusieurs de mes bouteilles pour m'aider, cela ne fonctionne pas.

La réunion du matin avec l'équipage était compliquée.
La cacophonie sur le pont a bien failli me faire sortir de mes gonds. Je dois me retenir, encore.
Des rumeurs court sur les îles brisées.
Deux marins nous ont rapporté la présence de prisonniers aux couleurs de notre foyer.
Maudits nagas, ils s'acoquinent de nouveau avec ces monstruosités géantes qui volent nos bateaux et réduisent en esclavage les nôtres.
L'équipage est à crans avec cette histoire.

Je pensais que continuer ces ravitaillements entre Hurlevent et les îles brisées nous serait simple et tranquille, en tout cas dans la mesure du possible. Il faut croire que cela ne suffit pas.
Cela nous rapporte de belles sommes et nos caisses se renflouent bien plus que je ne l'espérais, mais ça, ces rumeurs, elle m'oblige à prendre des mesures.



An 37, deux jours après le début de l'été.

C'est décidé, nous mettrons dès que possible en route une expédition pour sauver ces gens.
Il va falloir se renseigner et observer le terrain avec prudence.

Les démons, les nagas et tout le reste. Pas question de mettre en danger cet équipage.
Pas question non plus de détourner notre navire, les ravitaillements doivent continuer.
La campagne avance à grands pas et l'arrière garde doit se maintenir à tout prix.

Il nous faut un autre navire. Il va être difficile de s'en procurer un nouveau, et il n'aura pas les bénédictions coutumières.

Mon foyer me manque, cruellement.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bribes] Journal d'expédition de l'an 37 - Capitaine Olmessa

Message  Ralek Olmessa le Ven 08 Déc 2017, 04:33


An 37, une semaine après le début de l'été.

Cela m'en coûte de faire ainsi mais je n'ai pas le choix. Je dois agir seul, ou avec un groupe restreint.
J'ai laissé en charge du navire notre second et le reste des officiers. L'ambiance sera sûrement plus martiale sans mon intervention mais c'est nécessaire.

Je vais devoir me rendre auprès d'eux, les sans-couronnes. Ils ont réussi à se réunir sous un même but, et cette fois-ci il est louable.
L'heure est bien plus grave que je ne me l'étais imaginée.

Je vais noter nos objectifs, ma concentration est difficile ces derniers temps.

Trouver un navire et son équipage de fortune.
Observer les lieux et noter les forces en présence.
Trouver un point d'arrivée et de sortie adéquat.

Aux dires de certains, les prisonniers sont pour la plupart des soldats de marine. Il y aurait également des trolls, des gobelins et des vrykuls.

Pas question d'embarquer tout ça. Nous prendrons les nôtres et le reste devra se débrouiller dans tout ce bordel.



An 37, deux semaines après le début de l'été.

Les sans-couronnes m'ont fourni un navire et quelques marins. Des flibustiers, avec lesquels je devrais faire.

Je dois trouver un contact à la tanière de Menottes. Il connaît les rivages du coin et le lieu que nous cherchons.
Apparemment de nombreux aventuriers ont déjà pu se rendre là bas et aider.
Nous aiderons ceux qui restent encore.

J'ai envoyé un ami se joindre à l'avant garde du Déclin de la Légion. Il va leur prêter main forte et nous tenir au courant. Je l’envoie en première ligne, j'espère qu'il n'y trouvera pas la mort, ou pire.

Les dernières nuits ont été plutôt calme, avec leurs lots d'insomnies légères. Le vin épicé semble stabiliser mon état.
J'espère que les prochaines nuits seront plus tranquilles.



An 37, quinzaine après le début de l'été.

J'ai eu l'occasion de parcourir Azsuna, quelques jours après la défaite du rivage brisé. L'endroit est magnifique.
Notre contact nous a accompagné jusqu'à la grotte des géants. Il a été efficace et précis.
Ses indications m'ont permis de prendre la mesure d'une telle opération.

Il a également mentionné que quelques autres soldats avaient rejoint l'avant garde pour combattre mais qu'il restait quelques autres aux griffes des nagas. Nous devons tous les délivrer.

Bon nombre de pirates n'ont pas suivi l'exemple de l'amiral Thétys. Je n'apprécie guère les flibustiers et pirates de la voile sanglante, mais en ce temps de crise les siens ont choisi de cesser leurs rapines. Je peux respecter ce genre de choix.
Il n'est pas question de faire confiance à ses chiens.
Si le conflit se termine, les vieilles habitudes reviendront. Comme les puces reviennent se nicher sur le dos d'un sale bâtard.

Je dois encore préparer le reste de la mission. Nous allons emporter un stock d'arme de base pour équiper les prisonniers une fois là bas.
Nous n'avons que quelques canons. Ils aideront à pilonner le rivage, là où les prisonniers ne seront pas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bribes] Journal d'expédition de l'an 37 - Capitaine Olmessa

Message  Ralek Olmessa le Dim 10 Déc 2017, 21:53


An 37, vingts jours après le début de l'été.

Nous avons réussi, en tout cas c'est une réussite pour moi. Le nombre de délivrés est impressionnant.
J'espère que nous les avons tous libéré.²
Valdez aurait trouver ça, une « partie de plaisir ». Je suis fatigué.

Nous avons positionné le navire au sud ouest de la crique. Il devait pilonné les hauteurs du rivage pour attirer un maximum de nagas et de géants.
Nous avons pris par l'ancienne voie côtière avec un groupe de combat, avec des armes en plus.
Descendre la paroi donnant sur les grottes n'a pas été bien difficile dès le début du pilonnage.

Sur le rivage, nous avons pu libérer rapidement un petit groupe de soldat et les équiper avec nos armes de fortune. J'ai laissé quelques uns convaincre des gobelins de libérer les trolls et vrykuls pour nous aider.
De vaines promesses pour ceux là, ils ont du se débrouiller seuls pour quitter la crique.

Nous avons continuer d'avancer ainsi sans trop de résistance. Le pilonnage a bien fonctionné.
Un deuxième groupe a pu amener des barques le long du rivage ouest pour évacuer les plus faibles parmi les soldats.
Nous avons pu traverser le rivage dans la cohue avec bon nombre d'entre eux, et enfin quitter le territoire des géants par l'est vers la tanière de Menottes.



An 37, fin du premier mois de l'été.

J'ai enfin terminé de remplir ma part du marché avec les sans-couronnes.
Il nous laisse le navire pour une belle somme. Avec tous ces soldats et marins libérés, j'ai de quoi constituer un second équipage.
Suivant notre contrat nous envoyons ce navire sur le rivage de la Baie du Mort.
Les sans-couronnes veulent voir tomber quelques têtes de la Voile Noire. Ils auront celles-ci et nous pourrons enfin quitter les îles brisées.

Il est tant d’accroître les intérêts de nos équipages et de nos compatriotes.
J'en ai déjà discuter avec ma très chère protégée.
Solayne est prête a investir une grande partie des fonds de la maison Duflaux. Nos objectifs resteront les mêmes.

Les équipages sont également d'accord ainsi que nos officiers.
Le corps de marine était d'abord réticent, mais sans amiral je suis leur seul recours. Et je leur est promis un retour au bercail, dès que possible.
Les intérêts de la maison Portvaillant priment sur le reste et chacun est d'accord là dessus.

J'enverrai dès que possible le second navire et son équipage à Menethil pour y déposer un groupe de soldats et deux officiers.
La ville n'est pas au mieux de sa forme mais c'est un port fiable. Nous garderons la liaison avec Forgefer par la mer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bribes] Journal d'expédition de l'an 37 - Capitaine Olmessa

Message  Ralek Olmessa le Mar 12 Déc 2017, 21:08


An 37, quinzaine du troisième mois de l'été.

Nos deux navires continuent leurs ravitaillements.
La voie de Menethil ainsi que celle d'Hurlevent sont sécurisées vers les îles brisées. L'avant garde est active sur le rivage brisé.

Si je pouvais avoir deux navires de plus, cela serait parfait. Mais je n'en ai pas, ni même d'équipage valable.
Solayne me rabâche encore et encore de trouver des marins à Hurlevent.
Il n'en est pas question. Je ne veux que le meilleur des briscards.
Il n'y a que les enfants de Kul Tiras pour remplir ce rôle.
Que les enfants d'Hurlevent joignent les équipages d'Hurlevent.

Je dois également songer à trouver de véritables prêtres marins pour faire bénir les planches salées de nos navires.



An 37, fin du dernier mois de l'été.

Le vin épicé de fonctionne plus, je dois trouver un autre prêtre pour faire bénir ces alcools.
Je dois trouver un meilleur moyen de calmer mes insomnies.

J'ai beaucoup à faire, le dernier chargement vers le rivage brisé nous a ramené bon nombre de combattants fatigués et blessés. Et je n'ai pas trouver de prêtres pour bénir nos navires.
Je vais devoir me rabattre sur quelques menus bénédictions du coin.

Heureusement Solayne s'occupe du reste. Je peux me reposer et flâner dans la cité du sud. J'ai eu l'occasion de rencontrer quelques badauds.

Ce repos là ne sera pas du luxe, nous devons partir une nouvelle fois.
Il va falloir ramener des cadavres vers leur foyer.

Je dois également prendre des nouvelles de nos hommes à Menethil.



An 37, quinzaine du premier mois l'automne.

Nos affaires tournent comme une horloge gnome. Nous arrivons a faire quelques profits et cela permet de remonter le moral de l'équipage.

J'ai dû détacher un petit groupe pour courir la campagne dans les îles brisées. Ils abattent tous les démons qu'ils peuvent croiser. Ils recherchent également tous survivants de Kul Tiras qui erreraient.

Au moins cela permet de tenir nos soldats en éveil. Cela me va parfaitement, toute l'aide est requise contre la Légion. Ils ont un bon officier à leur tête, je ne m'en fait pas pour leurs vies.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bribes] Journal d'expédition de l'an 37 - Capitaine Olmessa

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum