Les premiers pas de Shun Brume de Jade

Aller en bas

Les premiers pas de Shun Brume de Jade

Message  Shun le Dim 4 Fév - 12:31

Je suis née à la fleuraison des cerisiers 19 ans avant le Cataclysme. J'ai grandi dans l'amour, ma famille à toujours prit grand soin de moi malgré que je sois de nature timide et que je n'osais jamais allez vers les autres. Pour m’encourager à me sociabiliser, ma mère, qui est chroniqueuse, me racontait souvent l'histoire de notre ancêtre Jiang et comment, sur le puisant Lo, elle combattit les trolls Zandalari. Elle me parlait souvent aussi, de comment notre peuple se libéra de l’oppression mogu. J’étais captivée par ces mythes et je rêvais souvent, moi aussi, de partir à l'aventure et de rendre la monnaie de leur pièce aux trolls et mogu, de voir la magnifique Pandarie. Mais du haut de mes 10 ans, il m'était impossible d’accomplir de tels exploits, alors je partais me balader et je secourais les animaux. Sans le savoir, j’utilisais le chi pour les soigner et mon père qui est herboriste fut impressionné et m’enseigna les propriétés des plantes pour compléter mon don. Malgré que je soit timides j’étais toujours souriante et joyeuse, ce qui me valu de me faire une amie, Aysa Poète des Nuages. Avec elle, je me lâchais et faisais souvent la pitre. Un jour, elle me vit soigner un jeune serpent nuage et fut impressionné par ma maîtrise et m'expliqua que, sans le savoir, j'utilisais la voie du serpent de jade. Heureuse, j'en parla à mes parents, et leu fit part de mon souhait d'intégrer le monastère de maître Shang Xi afin de devenir une tisse-brume. Mon père accepta mais à une condition, que le serpent nuage que j'avais sauvé, devienne mon ami. C'est ainsi qu'en plus d'avoir soigné ses blessures, je le garda prés de moi et tenta de tisser des liens avec lui. Au bout de 5 ans, Ling, nom que je lui donna, et moi, étions inséparable et mon père accepta que je suive la voie des moines. Ling et moi partîmes donc ensemble au monastère ou j’étudie, pendant 5 ans, la voie du serpent de jade. J’appris beaucoup sur la sagesse de mes aînés et je développa une attitude relativement zen, même si mon cœur était noirci par deux noms : mogu et troll. Mais j’appris à plus ou moins contrôler cette haine. Je devins plus sociable même si je restais timide.
Mais un jour, tout changea. La trajectoire de Shen-zin Su semblait chaotique et je fus chargé, avec d'autres apprentis et certains maîtres, de découvrir ce qu'il se passait. Au final, nous découvrîmes que la tortue-dragon souffrait d'un mal qui s'était enfoncé profondément dans son flanc. N'écoutant que mon cœur, je parti avec mes amis, au secours de la tortue-dragon. Ensemble, nous découvrîmes d'étranges créatures toutes nues qui parlaient une langue incompréhensible pour moi, mais que mes maîtres semblaient plus ou moins comprendre. Leur engin volant s'était écrasé dans le flanc de Shen-zin Su. On me demanda d'aider Ji Patte de Feu à remédier à la souffrance de l'île, mais leurs méthodes barbares me déplaisaient au plus haut point et je n’approuvais pas du tout ces actions. Ils utilisèrent la poudre noir pour faire exploser les restes de l'engin volant et le déloger. Mais cet acte laissa place à une hémorragie. Usant de toutes mes connaissances, je me mis à soigner la blessure, aidée par d'autres guérisseurs. Mais la colère bouillonnait en moi. Comment avait-il pu oser mettre la vie de Shen-zin Su en danger. Si nos soins n'avaient pas réussis à le sauver, il serait mort, ainsi que tout ce qui se trouvait sur lui. Je n'aimais vraiment pas cette Horde, de plus pour moi, ils étaient une menace car dans leurs rangs, je vis des Zandalaris et ma haine envers les trolls était décuplée après ces actes. Mais le sort de la tortue-dragon était plus important que ma colère. Mon amie Aysa Poète des Nuages, quand à elle, souhaitait rejoindre l'Alliance et prêter main forte à ces créatures toutes nues. Elle me demanda si je voulais la suivre. J’acceptai mais à certaines conditions : que je garde le plus ma neutralité, que je ne voulais pas faire de mal à qui que ce soit exception faite pour les trolls et les mogus si on en croisait, et mettre un peu d'ordre dans ma vie, dire adieu à mes parents et amis, voir une dernière fois mon île et bien préparer tout mon petit paquetage. Et c'est ainsi, que pour ma vingtième année, je posa le pied sur le Royaume de l'Est et me retrouva devant les portes de Hurlevent.
avatar
Shun

Personnages Joués : Shun et Silen

Feuille de personnage
Guilde: /

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum